Magic
League 3

de Dyson

Miroir
Magique
de Anastasia

AWARDS :
Rentrée 2018
de Eulalie


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Magic League, chapitre III ☆ Evénement #98
Une mission de Dyson Walters - Ouverture : septembre 2018
« La Chute des Héros ! »

Partagez | .
 

 Réunion maternelle [PV April King]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Anita Jones


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Kristen Bell

Ѽ Conte(s) : Le Roi Lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Sarafina

☞ Surnom : Licia
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 705
✯ Les étoiles : 246




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Mar 30 Déc 2014 - 17:17

Le froid avait pris place dans la ville. L'hiver s'était bien installé et si la neige n'avait pas fait son apparition, il n'en était pas de même du givre et du verglas. En ouvrant les volets, Anita avait remarqué une pellicule blanche sur la pelouse entourant la maison. Tout en frissonnant, la jeune femme était descendue s'occuper du petit déjeuner de ses enfants, tout en pensant au rendez-vous qui l'attendait.

Depuis un moment, April et elle souhaitaient se retrouver seule à seule. Déjà pour se retrouver, car toutes les deux sortaient d'une dépression passagère suite à la levée de la malédiction. Mais surtout, les deux mères avaient décidé de faire le point sur la situation du couple que leurs enfants auraient dû former. Sauf que suite à la malédiction et à certaines péripéties, cela ne s'était pas fait. Alors que Samuel et Even étaient fous l'un de l'autre, cela était visible comme le nez au milieu de la figure, excepté pour les intéressés. Qui se tournaient autour sans franchir le pas.

Anita en désespérait, comme April d'ailleurs. C'est pourquoi les deux mères avaient prévu de se retrouver chez Granny plus tard dans la journée. En attendant, la lionne fit les quelques tâches ménagères qui ne pouvaient pas attendre, comme la vaisselle, la lessive, le repassage et le ménage. Quand tout fut fini, la blonde monta prendre une douche en vitesse car l'heure de partir approchait. Elle se vêtit d'un jean, d'un gros pull bleu clair puis enfila ses boots et son gros manteau. Embrassant son fils au passage, Anita laissa ses enfants ensemble et partit confiante chez Granny.

Le froid manqua de lui faire faire demi-tour, cependant, Anita avait bien trop envie de se retrouver seule avec sa meilleure amie pour rebrousser chemin. Quand elle arriva chez Granny, la lionne resta quelques secondes à l'entrée sans bouger, profitant de la chaleur présente à l'intérieur. Puis elle se décida à bouger et trouva un box où elle prit place. Tout en rêvant d'un bon chocolat chaud et de muffins tous chauds, la lionne attendit sa meilleure amie qui ne tarderait plus trop.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Je vais bien je te dis !

D'après le code de Grey Wind
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t14471-et-me-voici-at http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t14479-lien-d-une-lionne-joueuse http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t15876-rps-d-une-lionne-quelque-peu-depressive#155302

April King


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Holly Marie Combs

Ѽ Conte(s) : Le Roi Lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Sarabi

✓ Métier : Avocate spécalisé dans les droits de la famille
☞ Surnom : Didi ou Marine
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 511
✯ Les étoiles : 1025




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Jeu 15 Jan 2015 - 1:39


Réunion Maternelle

C'est pas possible d'avoir des empotés pareilles comme gosses

Les tuiles, semblaient s'accumuler depuis quelques temps. Après, la cuisine réduite à l'état de No Man's Land, il avait fallut, que je me rende compte par moi même que malheureusement, Scar, était toujours en vie, et que je le connaissais bien par dessus le marché. Je l'avais, considéré, comme un ami, du temps de ma dépression. J'avais été trop naïve, mais, tout ça, c'était du passé à présent. Scar....Scar, ne représentait plus rien à mes yeux. Il, m'avait mise plus bas que terre, et pourtant, je me relevais, encore. C'était bien une preuve, qu'il ne pouvait plus m'atteindre comme il le voulait.

Je, ne ressentais plus rien à son égard. L'amour, avait depuis de nombreuses années, fait place à la méfiance, puis à la haine. Mais, aujourd'hui, plus rien, pas la moindre étincelle, de rancoeur. Je ne lui avait pas pardonné. Il, était juste un élément, indésirable, que j'avais choisit, de ne plus prendre en compte dans ma vie. Il, y avait une chose, qu'il ne semblait pas comprendre. Oui, je n'étais plus dépressive, oui, j'avais « retrouvé » mon influence sur les lions. Mais, je ne l'avais en réalité jamais perdu. Même au temps, de ma dépression, ils me sont toujours resté fidèle. Nous, étions, unit, nous étions une famille, une très grande famille. Et, ce qu'il ignorait, encore plus, est que contrairement, à lui, je n’exerçait pas un pouvoir, totalitaire, et exclusif. Non, je n'étais pas la seule, à diriger, et peut-être ne s'en rendait-elle pas compte, mais Anita avait autant de pouvoir et d'influence que moi, au près des lions.

Nous étions deux « dominantes », avec une famille fidèle, et unit. C'était justement, le principe, qui échappait à mon beau frère. Qu'il nous attaque, et nous riposterons, il pourrait être roi oui. Mais, il ne serait jamais « notre » roi. Il, ne serait le roi que de ses hyènes, et d'une terre de désolation. Bien, sur, cela serait un véritable, crève cœur que de laisser la terre des lions. Mais, s'il fallait en arriver, là, pour lui faire comprendre, qu'il n'était pas le roi des lions.... Alors je n'hésiterait pas.

J'avais peut-être grandit sur la terre des lions, mais, elle n'est pas « ma » terre, enfin, si d'une certaine, façon, puisque j'y étais née. Mais, mes ancêtres, dirigeaient, une terre plus au sud. S'il, fallait, aller là-bas pour tous nous reconstruire, alors, je mènerais, les miens, jusque là-bas.

Mais, l'heure, n'était pas au devoir de reine. Anita, tout comme moi, était, récemment, sortie de dépression, et il était temps, que nous, nous retrouvions un peu toutes les deux. Cela, faisait, bien longtemps que nous ne l'avions pas fait. J'avais eu, tellement, de choses à penser, ces derniers temps, que j'en avait même oublié de la prévenir, pour Tama et Tojo. Ce, qui n'était pas très malin, de ma part en vérité. En particulier, Tojo, qui avait toujours, été comme un neveu d'adoption pour elle.

Nous, avions prévu, toutes les deux, de nous retrouver, chez Granny, autour d'une tasse de chocolat, pour discuter, d'un sujet, pour le moins important : les deux empotés, que nous avions mit au monde . En effet, Samuel, comme Even, n'étaient pas très dégourdit avec leurs sentiments respectifs. Cela, crevait les yeux, qu'ils s'aimaient, mais il n'y avait qu'eux, pour ne pas s'en rendre compte. Quelle, bande de branquignole ces deux là. Par moment, je m'arrachais presque les cheveux, avec eux. Et, j'avais à de nombreuses reprises, voulut mettre un bon coup de pied dans l'arrière train de Samuel, qu'il se bouge un peu

Anita, aussi, de son côté, perdait patience, à ce niveau là avec Even. Elle, était pourtant, un peut plus fut fut, que mon fils. Mais, lorsque cela concernait, ses sentiments, à l'égard de Sam, elle semblait perdre tout bon sens

Honnêtement, nous étions un peu désespéré, avec ma meilleure amie. Bon, d'accord, nous avions, toujours plus ou moins rêvée, que nos enfants finissent ensemble, mais tout de même, nous n'allions, pas les forcer, s'ils n'éprouvaient rien l'un pour l'autre, ce qui n'était clairement pas le cas. Aussi, avions, nous décidées de nous emmêler. Si nous n'agissions, pas ils seraient en couple à la saint glin glin
Me préparant pour sortir, je passais tout de même devant le miroir de ma salle de bain (que je partageais avec Tama, depuis son arrivé), les traces de ma rencontre avec Scar, étaient encore présente, j'avais une belle griffure sur le cou. J'espérais, au moins, lui avoir infligé autant, voir le double histoire d'être quitte.

Je, ne voulais alarmer personne, en me promenant, avec une griffure de lion, sur le cou, aussi prenais-je bien souvent, soin de la cacher avec l'un de mes nombreux foulard. Après, tout, nous étions, en hiver, et tout le monde pratiquement, gardait son foulard à l'intérieur. Et si personne, ne disait rien, quand il s'agissait des adolescents, alors, je ne vois pas pourquoi ils diraient quelque chose, quand cela concernait les adultes.

Naanda, et Dwala étaient déjà au courant, pour « Aloysius = Scar », mon ainée, s'était très vite emballé, disant qu'elle avait toujours su que ce type était louche, elle était même à deux doigts, d’appeler son patron, pour lui proposer de mettre l'information dans le journal. Le très respecté, docteur Black, est en réalité, un lion psychopathe, avec des tendances fratricides, nommés Scar. Mouais... Pas sur, que le dit patron, aurait été emballé par l'info. Heureusement, ma plus jeune sœur, avait réussit, à la calmer un peu, et pourtant, c'était elle, la tête brulée, en général.

Un sourire, ne pu s'empêcher, de se dessiner sur mes lèvres, en pensant à elles : La fière Naanda, la maladroite Diku, l'intrépide Dwala, et au milieu de tout ça moi : la sage Sarabi. J'avais, toujours, était plus ou moins, celle qui réglait les conflits, quand il y en avait.

Depuis, quelques temps, je me sentais vraiment, revivre. C'est donc, avec le sourire aux lèvres, que je me décidais à braver le froid, et à prendre ma voiture pour aller retrouver ma meilleur amie chez Granny. Une, fois, arrivé, et garé devant, je descendis, et entrait. Tout de suite, l'atmosphère chaleureuse du café, fut la première choses, qui me fit me sentir encore mieux. Ça, et bien sur, lorsque j’aperçus, Anita, attablé, m'attendant.

Avec un grand sourire je me dirigeais vers le box, et m'installait juste en face d'elle :

- C'est quand il fait une température, pareil, que je regrette de ne plus avoir de fourrure dis-je une fois assise

J'adressais un clin d’œil, à ma complice de toujours :

- Ça fait du bien, de te revoir avec le sourire Safi

Elle avait beau s’appeler Anita, maintenant, pour moi, cela serait toujours son surnom attitré. C'était je trouve, mieux qu'Ani ou Nita, un peu trop commun, à mon goût, pour celle qui avait toujours été là pour moi peu importe les épreuves.

Code by Fremione.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

« One family under the sun »
All the wisdom to lead all the courage that you need
You will find when you see we are one.

Anita Jones


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Kristen Bell

Ѽ Conte(s) : Le Roi Lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Sarafina

☞ Surnom : Licia
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 705
✯ Les étoiles : 246




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Jeu 15 Jan 2015 - 22:08

Anita s'était mise à observer l'extérieur, songeuse. Quelque temps auparavant encore, elle n'aurait pas pu profiter de ce début de journée. Prise dans sa dépression, elle serait rester chez elle, à traîner dans les pièces sans but précis. Aujourd'hui, elle avait un travail intéressant, une patronne qui était plus une amie qu'autre chose et une belle rencontre au bal de Noël. Tout cela, Anita avait plus qu'hâte d'en parler avec sa meilleure amie. D'ailleurs, la blonde vit la lionne rentrer dans le café. Elle se dirigea vers le box et prit place en face de l'assistante romancière.

- À qui le dis-tu ! Dit-elle en souriant. Quoi que, on a le chocolat chaud pour lutter contre le froid, ce que l'on n'avait pas avant ! Ajouta la blonde en faisant un clin d'oeil à son amie.

April aussi avait repris le dessus et allait bien mieux. C'était parfaitement visible. Son assurance naturelle était revenue, de même que sa gaieté. Au final, les deux lionnes avaient fait face et vaincu leurs dépressions. Comme quoi, elles étaient fortes, plus que ce qu'elles pouvaient bien penser au départ.

- Je te retourne le compliment Sara... Si tu savais comme ça me fait plaisir de te voir comme ça... Remarque, je ne devais pas être belle à voir non plus avant ! La taquina-t-elle tout en la laissant s'installer tranquillement. Cela fait si longtemps que l'on ne s'était pas retrouvée seule à seule... Il faut absolument que tu me racontes les dernières nouvelles depuis Halloween. Y a-t-il d'autres lions qui sont arrivés ? Ou vais-je avoir une visite surprise comme avec Tojo la dernière fois ? Demanda-t-elle en souriant.

Un sourire rêveur se figea sur ses lèvres lorsqu'elle repensa à la visite surprise que Tojo lui avait fait. Elle avait cru au départ que c'était un jeune qui voulait s'amuser à venir embêter les gens chez eux. Au final, cela avait été son neveu d'adoption qui était venu la voir une fois mieux familiariser avec la ville et la vie d'humains. L'amour de sa famille l'avait été, plus qu'on aurait pu le croire. Et si Anita s'en voulait d'avoir quelque peu délaissé ses enfants, elle comptait bien se racheter. Et c'était en partie pourquoi elle était là aujourd'hui. Puisqu'il était temps de se mêler de l'histoire d'amour entre Samuel et Even. Sa fille n'avait plus trop osé lui en parler, de peur de... De n'importe quoi en fait. Il était donc temps de remédier à tout ça.

- Ca se passe comment de ton côté avec ton fils ? Demanda-t-elle tout à coup à sa meilleure amie.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Je vais bien je te dis !

D'après le code de Grey Wind
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t14471-et-me-voici-at http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t14479-lien-d-une-lionne-joueuse http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t15876-rps-d-une-lionne-quelque-peu-depressive#155302

April King


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Holly Marie Combs

Ѽ Conte(s) : Le Roi Lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Sarabi

✓ Métier : Avocate spécalisé dans les droits de la famille
☞ Surnom : Didi ou Marine
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 511
✯ Les étoiles : 1025




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Mar 10 Fév 2015 - 11:45


Réunion Maternelle

C'est pas possible d'avoir des empotés pareilles comme gosses

Retrouver ma meilleure amie, celle qui avait toujours été là, à mes côtés pour me soutenir, faisait vraiment du bien. Durant, la durée de notre dépression, nous, ne nous étions, pas beaucoup vu, l'une comme l'autre. Et, j'admettais, que cela m'avait manqué. Ne plus, parler avec elle, ne pas taquiner nos enfants respectifs. Je, me rendais compte, aujourd'hui, à quel point elle m'avait manqué :

- Je te retourne le compliment Sara... Si tu savais comme ça me fait plaisir de te voir comme ça... Remarque, je ne devais pas être belle à voir non plus avant ! Cela fait si longtemps que l'on ne s'était pas retrouvée seule à seule... Il faut absolument que tu me racontes les dernières nouvelles depuis Halloween. Y a-t-il d'autres lions qui sont arrivés ? Ou vais-je avoir une visite surprise comme avec Tojo la dernière fois ?

Ouch touchée, j'adressais, une grimace d'excuse à mon amie. Je devais, admettre, que, je n'avais, pas franchement été très fine, sur ce coup là. Je savais, que Tojo, comptait autant pour elle que pour moi. Enfin, elle, n'avait pas l'air de m'en vouloir ce qui était déjà une bonne chose. Il, n'y avait, pas d'autres lions, arrivés, et d'un côté, tant mieux. Non, il y avait, un lion, déjà là, mais qu'on aurait tous, aimé ne jamais revoir. On, aurait bien aimé, qu'après le retour de Simba, il soit mort. Mon, visage se ferma, je n'avais, pas le droit de cacher ça, aux miens. En particulier, à Safi. Elle, avait autant, souffert que moi. Néanmoins, ce n'était pas franchement, le lieux pour en parler, aussi, me décidais-je à le lui glisser, dès que nous aurions finit, notre réunion. Après, tout, cette réunion, avait un but: nos enfants. Simba, et Nala, étaient, vraiment, très peu dégourdit, quand il s'agissait de leur sentiments, je ne pouvais m'empêcher, de me le répéter, sans cesse.

Ma meilleure amie, me sortie de mes pensées, me demandant, comment, cela se passait avec mon fils. Que dire ? Il, était partis, aider Merida, et je n'avais, depuis pas de nouvelles. « ça ne prendra pas longtemps », m'avait-il dit. Son pas longtemps commençait, un peu à durer :

- Sam est...Égale, à lui même je suppose répondis-je, il est partis, en expédition, pour aider Hope. Je, n'étais, pas d'accord, mais, bon au moins, m'a-t-il prévenu. Pas comme, la dernière fois, après la destruction, totale, de ma cuisine, où il a disparu, pendant je ne sais combien de jour, avec Tama et ta fille, et qu'il a tout bonnement, « oublié » de me dire où il était allé. Sinon, côté vie sentimentale, je ne suis au courant de rien.

Pour pas pas changer, me retins-je d'ajouter. Il, était vrai, que pour la cuisine, et surtout ce qu'il s'était passé après, e, n'avais, jamais vraiment su le fin mot de cette histoire, même, au vu des récents, évènements, je me doutais, de plus, en plus, de où ils étaient allés.

- Et avec Even ? Demandais-je du nouveau ?

J'espérais, sincèrement, qu'elle n'était pas aussi désespérante, que mon fils, parce que sinon, nous courrions, droit dans le mur :

- Au fait repris-je je n'ai jamais vraiment, eu le temps de te le dire, mais pour Tojo, je suis désolée, ce n'était, je l'avoue, pas très malin de ma part. J'aurais, dût venir, t'en parler, ou tout du moins, t’appeler. Après, tout, tu as toujours été comme une tante d'adoption pour lui

Voilà, c'était sortie, je me sentais, un peu mieux. Et, je me promettais, mentalement, à l'avenir, de tenir, Anita, au courant, des affaires des lions. Je pense, qu'à nous deux, nous aurions, plus de chance, de bien gérer les choses

Code by Fremione.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

« One family under the sun »
All the wisdom to lead all the courage that you need
You will find when you see we are one.

Anita Jones


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Kristen Bell

Ѽ Conte(s) : Le Roi Lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Sarafina

☞ Surnom : Licia
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 705
✯ Les étoiles : 246




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Ven 13 Fév 2015 - 18:49

La remarque d'Anita sur Tojo et son arrivée surprise fit grimacer April. Visiblement, son amie s'en voulait de ne pas l'avoir prévenu, alors que la blonde ne lui faisait aucun reproche ! Mais cela devait tourmenter la lionne, puisque le visage de celle-ci s'était fermé subitement. Cela éveilla la curiosité naturelle de la jeune femme. La brune lui cachait-elle quelque chose ? Tout en espérant que non, qu'il n'y avait pas de nouvelles à cacher, la mère d'Even orienta la conversation sur la romance de leurs enfants respectifs. Après tout, elles étaient aussi là pour ces deux têtes de nœud dont elles ne pouvaient se passer...

April lui raconta que Samuel n'était pas à Storybrooke en ce moment. Il était partie aider Hope et la lionne se demanda qui pouvait bien être cette fille pour lui. Pas très étonnant qu'Even lui en veuille s'il traînait avec d'autres filles tout en n'accordant pas d'attention à celle qui l'avait ramené pour le faire monter sur le trône... La blonde apprit ainsi que, l'une comme l'autre, elles n'étaient pas au courant de ce qu'il s'était passé durant l'absence de leurs deux gamins. Anita avait essayé, mais Even n'avait pas voulu lui répondre, contrariée de quelque chose que sa mère ne savait pas.

- Hope ? L'épisode de la cuisine ? Je savais que tu avais eu des soucis, pas que c'était lié à cette fille et Sam ! Dit-elle, un peu surprise d'apprendre que le fils avait osé faire une aussi belle connerie avec la cuisine de sa mère... Non... Soupira-t-elle. Elle aussi est partie, je ne sais où, sans me donner de lieu précis... Et me piquant ma veste kaki au passage. Ainsi qu'un couteau de cuisine. Elle m'a laissé une lettre pour me dire de ne pas la chercher, qu'elle reviendrait... Expliqua Anita en se massant les tempes, comme à chaque fois qu'elle pensait à sa fille qui était dans la nature. Je crois qu'elle ne comprend pas bien ce que ça veut dire d'être mère... En tout les cas, on a le champ libre pour trouver et préparer un truc pour les mettre enfin ensemble ! Les enfermer dans une pièce, jusqu'à ce que qu'ils se soient avoués leur amour, ça pourrait être bien non ? Demanda-t-elle nonchalamment.

Anita avait toujours été forte pour cacher ses véritables sentiments. Enfin, il ne fallait juste pas compter sa période de dépressive, parce que durant ces longs mois, elle n'avait pas caché grand chose. Ce qui avait un peu traumatisé ses enfants, surtout son petit Nathan. Heureusement, les choses avaient recommencé à aller mieux, pour le plus grand plaisir de ses lionceaux et d'elle-même, il fallait bien le dire.

- Sara ! S'écria-t-elle en balayant ses excuses d'un revers de la main. On était toutes les deux dans une sale période lorsqu'il est arrivé et on était retranché sur nous-même. Ne t'en veux pas de ne pas m'avoir prévenu, au contraire, ça a été une belle surprise ! Expliqua-t-elle gentiment à sa meilleure amie. D'ailleurs, si tu as besoin d'un coup de main avec tous nos lionceaux, j'espère que tu sais que tu peux compter sur moi !

Les affaires des lions avaient toujours accaparé son amie lorsqu'elles étaient sur la Terre des Lions. Mais au moins, là-bas, Sarabi avait pu s'appuyer sur elle lorsqu'il y en avait eu besoin. Aujourd'hui, Anita n'était pas certaine qu'April ait été mise au courant qu'elle était à son tour sortie de sa dépression. Aussi avait-elle voulu préciser cet état de fait et certifier à sa meilleure amie qu'elle pouvait encore compter sur elle.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Je vais bien je te dis !

D'après le code de Grey Wind
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t14471-et-me-voici-at http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t14479-lien-d-une-lionne-joueuse http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t15876-rps-d-une-lionne-quelque-peu-depressive#155302

April King


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Holly Marie Combs

Ѽ Conte(s) : Le Roi Lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Sarabi

✓ Métier : Avocate spécalisé dans les droits de la famille
☞ Surnom : Didi ou Marine
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 511
✯ Les étoiles : 1025




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Ven 6 Mar 2015 - 14:09


Réunion Maternelle

C'est pas possible d'avoir des empotés pareilles comme gosses

Manifestement, Even, aussi, était partie on ne sait trop où, je mettrais ma main, à couper, qu'elle avait suivit, mon fils, et toute la joyeuse clique, qui devaient les accompagner. Connaissant, Hope, je n'avais pas spécialement, envie de savoir, de qui d'autres elle était composé. J'avais, passé, outre, l'épisode de la cuisine, mais, cela ne voulait pas dire, que j'étais d'accord, avec tout ce qu'elle faisait. En particulier, quand il s'agissait, d'inclure mon fils unique, dans la magouille.

J'avais, peut-être surement, trop tendance, à m'inquieter, pour lui, mais, il fallait me comprendre, je l'avais perdu pendant des années. Alors, avoir, une seconde chance, d'être mère, associés, à mes instincts, de lionnes, quasi totalement retrouvés, faisait que j'avais une certaine tendance, à peut-être vouloir trop le protéger de tout :

- Oui, c'est bien de la même Hope, que nous parlons, je ne sais pas exactement, ce qu'il s'était passé, ce soir là, tout ce que je sais, c'est que je ne les laisserais plus jamais seule, chez moi. Je, n'ai pas spécialement, envie de toujours appellé...La personne qui m'a réparé ma cuisine, à la rescousse, parce que je suis pas capable de surveiller mon propre fils.

J'étais resté, assez évasive, sur le sujet, après tout, nous, ne nous étions, pas revu, depuis cette fois. Et puis, de toute façon, pourquoi serions nous amené à le faire ? C'est, vrai, il venait, juste filer, un coup de main, aux habitants de la ville, vu les derniers évènements, survenus. Même, mes sœurs, n'étaient au courant de rien, et Samuel, encore moins :

- Pour Even, je pense, très honnêtement, qu'elle est avec Sam. En revanche, je ne sais pas, si c'est une bonne ou une mauvaise nouvelle, avouais-je avec un léger sourire

C'était, sur que ce n'était pas mon fils, qui risquait de la protéger du danger...En fait, c'était même plutôt l'inverse je crois. Je retins, de justesse, mon départ de fou rire, en imaginant, Even, combattre, une armée, de bête féroce, et Samuel dans le rôle de jouvencelle, en détresse.

Ma meilleure amie, me fit par la suite, savoir, qu'elle était là, pour aider, si jamais, j'en avais besoin, en particulier, en ce qui concernait les jeunes. J'hochais, la tête, toute en buvant mon chocolat, de manière pensive. Je, ne pouvais, pas attendre, plus longtemps, j'allais surement, gâcher, notre réunion, mais tant pis.

J’attrapais, la main, de mon amie, pour la serrer, contre la mienne. Cela, me rappelait, un peu, ce qu'elle faisait, quand il s'agissait de Scar. Que cela soit, lors de notre adolescence, où, j'avais définitivement, fait une croix, sur l'amour que je lui portais, ou bien quand il avait prit le pouvoir. Elle, posait, sa patte, sur la mienne, m'assurant, par la même occasion, de son soutien, et de son réconfort :

- Je voulais, attendre, la fin, de notre réunion, pour ne pas tout gâcher, mais, je ne peux décemment, pas, garder ça pour moi plus longtemps. Mes sœurs, sont déjà au courant, maintenant, c'est à ton tour de l'être : Scar, est en vie. Contrairement, à ce que nous avions tous crut, il a survécut. Son, identité, ici à Storybrooke est celle d'Aloysius Black, oui, le second psy de la ville. Je, n'ai pas franchement, été très fine sur ce coup là, je dois l'admettre.

J'avais même, tout fait de travers, je n'avais, même pas pensé, à rester méfiante, avec, la fin de la malédiction. J'étais, partis, du principe, que tout comme Mufasa, il, ne serait jamais ici. J'avais, vraiment été stupide, sur ce coup là. Tu parle d'une reine...

- Safi, tant que Simba, n'aura pas ce déclique, qui le fera grandir, et cesser d’agir, comme un lionceau, c'est moi qui dirige, je suis la reine. Mais, pour autant, je refuse de diriger seule. Mes sœurs, ont déjà leur mots à dire, mais, toi aussi. Je voudrais que officiellement, à la vue de tous, tu sois celle qui co dirige, tes décisions, auront autant d'importance que les miennes. Quant, aux jeunes, à bien y réfléchir, je pense que oui tu pourrais m'aider. J'aime assez, l'idée, d'enfermer nos deux empotés, d'enfants, jusqu'à ce qu'ils s'avouent leurs sentiments, mais il y a autre chose, qui m’inquiète : Tama.

J'avais, remarqué, son comportement, changeant, depuis quelques temps. Et, je devais admettre, par moment, ne pas trop savoir comment m'y prendre. J'aimais énormément, Tama. Elle, était comme ma fille. Mais, cela faisait bientôt, un an, qu'elle était arrivé, de la terre des lions, et elle, ne semblait, toujours pas s'être habitué, à la vie ici. Et depuis, quelques temps, elle m’inquiétait :

- Je ne suis pas stupide, je vois bien qu'il y a quelques choses de bizarre chez elle. Le problème, est que je ne sais plus très bien, comment lui parler : de lionne à lionne ? De professeur à élève ? De mère à fille ? Je sais, qu'elle ne comprend pas, pourquoi, on ne peu pas se comporter comme des prédateurs, et j'ai essayé de lui expliquer, mais peut-être m'y suis-je mal prise, peut-être, n'avais-je pas assez de recule pour le faire. Est-ce que tu crois que tu pourrais le faire Safi ? Est-ce que tu pense, que tu pourrais avoir ce recule que je n'ai pas ?

Code by Fremione.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

« One family under the sun »
All the wisdom to lead all the courage that you need
You will find when you see we are one.

Anita Jones


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Kristen Bell

Ѽ Conte(s) : Le Roi Lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Sarafina

☞ Surnom : Licia
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 705
✯ Les étoiles : 246




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Mer 11 Mar 2015 - 18:28

Anita écoutait son amie lui parler d'Hope, de la destruction de la cuisine et de l'homme qui était venu réparer. Ce fut d'ailleurs le ton hésitant de sa reine qui interpella la lionne. Il y avait un truc là dessous, la blonde pouvait le parier ! Seulement, hors de questionner April là dessus ! D'autant plus que celle-ci avait changé de sujet, et plaisantait sur Even et Sam. Il fallait bien avouer que si les savoir ensemble était réconfortant dans le sens où ils ne pouvaient plus s'éviter, il n'en allait pas de même quand on pensait aux dangers qu'ils couraient certainement. Mais sa fille était adulte alors la jeune femme se forçait à ne pas se faire trop de sang d'encre.

- Ca, c'est sur que ça dépend du point de vue selon lequel on se place ! Ne put-elle qu'ajouter, avec un grand sourire aux lèvres.

Chacune se plongea par la suite dans leurs boissons respectives, jusqu'à ce qu'April prenne la main d'Anita. Cela rappela à celle-ci les moments qu'elles avaient passé à se réconforter l'une l'autre, durant leur adolescence puis à l'âge adulte. Et ça n'augurait rien de bon. Ca non ! D'ailleurs, la nouvelle lui fit l'effet d'une bombe. Elle devait d'ailleurs faire une drôle de tête, mais savoir que cet enfoiré était en vie et en ville, ça ne lui plaisait pas. Comme certainement à la majorité des lions lorsqu'ils seraient au courant. La blonde serra la main de son amie, pour lui témoigner de son soutien.

- Fais chier... Fut sa seule réaction. Remarque, on aurait du s'en douter. Quel meilleur moyen de gâcher notre fin "heureuse" qu'en ramenant ce parasite ? Dit-elle après un petit temps de pause. En tout cas, ça explique bien des choses... Soupira-t-elle avant d'aviser la tête intriguée de son amie. Bah, avant que je n'aille voir Archie, je m'étais adressée à Aloy. Mais quelque chose chez lui me gênait. Alors après la première séance, je n'y suis plus allée et je n'ai plus donné de signe de vie. Maintenant, je me demande si je n'avais pas senti un truc le concernant... Expliqua-t-elle à sa meilleure amie.

La suite la laissa sous le choc. Pas du même genre que le précédent, mais là, ce que son amie lui proposait, c'était carrément de diriger la tribu ! En insistant qu'elle était là pour aider, Anita ne s'était pas attention à recevoir une telle proposition. C'était à réfléchir, pourtant, son instinct lui soufflait d'accepter. De toute façon, ce n'était pas comme si elle allait refuser, en vérité... Non part ambition et avidité du pouvoir, mais bien pour soutenir celle qu'elle considérait comme une sœur. Puis la reine lui parla de Tama. Son intégration au monde des humains ne se passait pas correctement, comme elles auraient du s'en douter d'ailleurs. Tama comptait encore sur son instinct, son flair et le reste et ça se voyait. Elle regrettait tellement d'être devenue humaine qu'elle ne voulait pas s'intégrer. Le problème était là, sûrement.

- Déjà, je suis très touchée par ta proposition... Ensuite, sache que je ne te laisserais pas tomber. Compte sur moi pour veiller ensemble sur notre grande famille. Déclara Anita, très sérieusement, pour une fois. Pour Tama, je vais voir ce que je peux faire. Peut-être se confiera-t-elle un peu à moi, je ne sais pas... Quoi qu'il en soit, je pense que c'est son regret de ne plus être lionne qui l'empêche de s'intégrer. Du coup, lui parler de lionne à lionne, ce pourrait être un moyen de l'atteindre... Ajouta-t-elle, pensive. Je ferais de mon mieux avec elle. Ensemble, tu sais bien qu'on trouve toujours une solution ! Fit-elle en lançant un clin d’œil à sa meilleure amie.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Je vais bien je te dis !

D'après le code de Grey Wind
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t14471-et-me-voici-at http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t14479-lien-d-une-lionne-joueuse http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t15876-rps-d-une-lionne-quelque-peu-depressive#155302

April King


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Holly Marie Combs

Ѽ Conte(s) : Le Roi Lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Sarabi

✓ Métier : Avocate spécalisé dans les droits de la famille
☞ Surnom : Didi ou Marine
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 511
✯ Les étoiles : 1025




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Mar 17 Mar 2015 - 15:46


Réunion Maternelle

C'est pas possible d'avoir des empotés pareilles comme gosses

Sarafina, n'était jamais très tendre, lorsqu'il s'agissait, de Scar, mais je ne pouvais que la comprendre, déjà lors de notre adolescence, il avait commencé, à se detourner, du « droit chemin » pour se plonger, petit à petit, dans la haine et l'égoïsme. J'avais, espéré, qu'en étant là, pour lui, tout ceci passerait, mais, j'avais juste été trop optimiste. Non, malheureusement, cela ne passerait pas, et il n'y avait plus rien à faire. Le lionceau, que nous avions connu, n'était plus. Je, savais, qu'il était toujours dure, d'avoir deux enfants, quand l'on dirigeait la terre des lions. Cela, voudrait dure, que l'un deux, n'accederait jamais au trône. Pour autant, Ahadi, s'y était mal prit, avec son second né. Il, avait toujours eu une nete préférence pour Mufasa, tandis qu'Uru, s'occupait, de leur second fils. C'est, cette préférence, qui avait plongé, Taka, dans sa haine et sa rancoeur.

Beaucoup, d'histoire, circulaient, quand à sa cicatrice, beaucoup disaient, que c'était son père, qui la lui avait faite, lors d'une dispute. La réalité, était toute autre. Il, avait eu droit à cette cicatrice, à cause d'un buffle. Il, avait dès ce jour, prit le nom de Scar. J'avais, dans un premier temps, refusé, de l'appeller, comme tel, mais, j'avais comme tous les autres, finit par capituler, et son surnom, était devenu son nom, éclipsant, son vrai nom.

Mais, peut-être devrais-je donner, plus de détails à ma meilleure amie, si, elle devait co gerer, avec moi. Je, ne me devais de rien lui cacher. C'était, assez dure pour moi, qui avait toujours, voulut, préserver, les miens de tout. Mais, il était peut-être temps, d'arrêter justement, certains, m'en voudraient, et c'était la dernière chose que je voulais. Aussi, après avoir tapoté, nerveusement, mes doigts, contre le rebord de la table, me décidais-je à me jeter à l'eau :

- Je suis allé le voir, vu que nous étions « amis ». Je, ne me doutais, absolument pas, de qui il était réelement. La soirée, a été rapidement écourté. Après, des échanges, de politesse, il m'a fait, comprendre qui il était réellement. Tu l'aurais vu Safi, il n'a rien retenu de ses erreurs. Il, est toujours le même : pêtrit de haine, d'envie de revanche, et de pouvoir. Il, n'a toujours rien comprit au rôle de souverain.

J'avais essayé, pourtant de le lui faire comprendre. Mais, rien à faire. Lui, pensait qu'avoir le pouvoir suffisait. Mais, le pouvoir ne faisait pas tout. Il, y avait la loyauté également. Etre, souverain, cela voulait dire, régler les conflits interne à la famille, de manière diplomate, cela voulait dire, écouter les problèmes de chacun, être toujours là, quand ils en avaient besoin. C'était, comme cela, que s'acquierait la loyauté, et pas en jouant les tyrands despotique, et en semant la famine, sur une terre autrefois prospere :

Je jetais, un regard des deux côtés de notre table, pour être sure que personne, ne faisait attention, à nous, et me décidait à enlever mon foulard, lui laissant, ainsi voir le résultat, de notre « entretien » à Scar et moi. Les marques de strangulation, commençaient à disparaître, mais elles étaient toujours, assez présente, pour allerter quelqu'un :

- Nous, nous sommes battus, dis-je, il s'est jeté sur moi, et a essayé, de m'étrangler, mais lorsqu'il a commencé, à relâcher la pression, j'en ai profité, pour lui donner un coup de genou, dans le ventre, et nous, nous sommes battus. J'ai récemment, retrouvé, mon rugissement, et mes griffes, en gros tout, ce qui fait réellement, de moi une lionne. Il, était hors de question que je le laisse s'en tirer aussi facilement. Ici, il a peut-être l'avantage physique, mais il n'a pas celui de l’expérience.

Je la laissais, examiner, pour finalement, remettre rapidement, ce qui servait à cacher, le résultat, de notre dernière rencontre :

- Scar, ne représente, définitivement, plus rien à mes yeux. S'il, essaye d'attaquer, je riposterais, mais, s'il veut essayer de magouiller dans son coin, pour je ne sais trop quoi, qu'il le fasse, cela m'est égale. Je refuse, de passer ma vie, à vivre dans le passé, et à me dire, qu'il est une menace, qui plane sur notre clan. Il, est temps, d'avancer, de tourner la page. Si lui, veut continuer de vivre dans le passé, qu'il le fasse, mais il est hors de question que je fasse de même.

J'étais determinée. Il, avait completement, bousillé ma vie. Alors, la meilleure des revanches, pour moi, serait justement, de la reconstruire, d'avoir à nouveau une famille unie. De retrouver, la relation, que nous avions avec mes sœurs, et celle que j'avais avec ma meilleure, ma presque quatrième sœur :

- Pour Tama, elle n'a vue que Simba, Nala, Tojo et Malka dont elle n'a plus de nouvelles manifestement. Je me dit, que si peut-être, elle rencontrait d'autres lions, qu'elle a côtoyé, ce serait une bonne chose. J'ai songé, à Chumvi. Je sais, qu'elle a tendance, à considérer, tous les mâles comme des boulets, mais, si elle côtoyait, d'autres personne qu'elle a connu, alors peut-être, réussirait-elle à s'integrer. Mais, quoi qu'il en soit, je te remercie pour ton aide. Je suis vraiment, contente, que nous puissions, essayer de gerer les problèmes à deux

Je me plongeais, un instant, dans mes réflexions, me demandant, si je devais, lui parler, de ce qui commençait, doucement, à me travailler, ou non. On, s'était promis, de ne plus, avoir, de secrets, l'une pour l'autre. Mais, d'un côté, cela ne concernait, pas notre famille, directement, puisque ce n'était pas réellement, interne aux lions. Après, avoir pesé le pour et le contre un instant, je pris la décision de me jeter à l'eau :

- Voilà, je t'ai dit plus tôt, que quelqu'un -un homme mais ça tu as déjà dût le deviner. Était, venu réparer ma cuisine, et disons que je l'apprécie on va dire, c'est peut-être même un peu plus que ça, je ne sais pas réellement. J'ai mit, du temps, avant de m'en rendre compte. Et pour autant, là aussi, je suis partagé. Quelque part, j'ai l'impression que chercher à le revoir, et à espérer plus, est un genre de trahison envers Mufasa. Et d'un autre côté, je me dit qu'il est temps, d'avancer justement. De prendre ma « revanche » en quelque sorte. Être, à nouveau heureuse, serait je pense la meilleure de toute les revanche sur Scar, et cela voudrait dire, qu'il est définitivement, sortie de ma vie.

Code by Fremione.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

« One family under the sun »
All the wisdom to lead all the courage that you need
You will find when you see we are one.

Anita Jones


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Kristen Bell

Ѽ Conte(s) : Le Roi Lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Sarafina

☞ Surnom : Licia
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 705
✯ Les étoiles : 246




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Sam 21 Mar 2015 - 18:57

La nouvelle concernant la présence de Scar à Storybrooke lui déplaisait énormément. Ce type aurait mieux fait de rester mort, cela aurait fait du bien à tout le monde. Anita n'oubliait pas et n'oublierait jamais ce qu'il leur avait fait, à tous. Les privations, les tortures... Oh non, elle n'oublierait pas. Pas plus qu'April, mais celle-ci avait manifestement plus envie de ne plus parler de lui qu'autre chose. Ce que la blonde comprenait tout à fait, étant donné tout ce que Taka avait fait.

- Espérais-tu sincèrement qu'il ait pu changer ? Lui demanda-t-elle d'une voix douce. Sincèrement, son cœur est devenu trop noir Sara, il ne changera pas...

Anita posa la main sur celle de sa presque sœur. Qui lui dévoila par la suite qu'ils s'étaient tous deux battus, tout en lui dévoilant ce qu'elle cachait sous son foulard. La lionne se figea, choquée et furieuse qu'il ait tenté de l'étrangler. Un grondement furieux naquit en elle-même, pour commencer à monter petit à petit. La blonde tenta de se calmer et de ne pas rugir de colère, mais c'était difficile. Les marques, bien visibles, ne faisaient que renforcer son ressentiment contre Scar. Ce type était bel et bien un grand malade, auquel il allait falloir faire attention, même de loin. Le fait d'apprendre qu'April avait retrouvé griffes et rugissement me calma quelque peu, parce que ça, c'était une bonne nouvelle.

- Je vais le tuer Sara. Je te jure que si je le croise trop près de l'un de nos petits, j'en fais de la charpie. La prévint-elle, vengeresse pour toutes les privations subies dans leur autre vie...

Un grognement lui échappa quand April lui déclara qu'elle ne voulait rien faire contre lui. C'était prévisible. Sarabi avait toujours été la plus raisonnable des deux ! Pourtant, cela n'empêchait pas Anita d'enrager. Il avait osé ! Il avait osé toucher à leur reine ! Ce n'était pas un acte anodin et la jeune femme n'était pas prête de passer outre, quoi que son amie puisse en dire...

- J'ai compris... Je vais essayer de faire comme toi, mais ça sera difficile, je te préviens. J'ai déjà du mal à ne pas me lever pour aller lui en coller une... Ronchonna-t-elle.

Le reste de la conversation tourna sur un autre sujet, tout aussi important mais moins tendu émotionnellement parlant. Tama les préoccupait toutes les deux, de part son incapacité à s'adapter. Ce n'était pas quelque chose qui arrivait à la jeune lionne avant, alors c'était certainement dû au fait d'être devenue brusquement humaine. Elle n'avait pas eu comme eux des faux souvenirs et une fausse vie durant vingt-huit années, donc forcément, ça déconcertait un peu. L'idée de lui faire voir d'autres lions était judicieuse, il fallait l'admettre.

- Oui, tu as raison. Mais on peut aussi lui faire rencontrer d'autres personnes, d'abord des anciens animaux puis des personnes qui étaient déjà humaines avant. Y aller étape par étape. Cela l'aidera peut-être... Lui dit-elle avant de sourire malicieusement. On a toujours été une équipe Sara, ça, ça n'a jamais changé !

Anita se mit à triturer sa serviette, puisqu'April ne disait plus rien et restait plongée dans ses pensées. La lionne aurait payé cher pour savoir à quoi son amie pouvait bien être entrain de penser ! Et ô miracle, son vœu s'exauça. La brune lui raconta qu'elle avait rencontré un homme, celui qui avait refait sa cuisine après le désastre entre Sam et Hope. Et bien que très intéressée par tout ça, la blonde se fit la remarque qu'elle n'avait pas encore parlé de William à sa meilleure amie... Il lui faudrait remédier à ça, rapidement !

- Un homme hein ! Fit-elle malicieusement. Tu vas enfin pouvoir être de nouveau totalement heureuse ! Dit-elle avec enthousiasme. Ne laisse pas tes doutes te freiner Sara... Mufasa voudrait que tu sois heureuse, que tu refasse ta vie par amour... Tu ne l'oublieras jamais, pas avec Sam dans ta vie. Et puis crois-moi, on n'oublie jamais les personnes que l'on a aimé... Tente ta chance ! Et ne culpabilise pas, tu as le droit au bonheur... Lui avait-elle expliqué avec conviction. D'ailleurs, en parlant d'hommes intéressants, j'en ai rencontré un aussi... Il s'appelle William, on s'est rencontré au bal de Noël, organisé par le Maire. Je ne sais pas si ça te fait pareil avec ton bel inconnu, mais moi, je me sens profondément attirée par Liam. C'est comme si on était connecté et attiré l'un vers l'autre par un aimant... Et même si je me dis que je dois faire attention vis à vis de Nathan et Even, je n'ai pas envie de passer à côté d'une chance d'être heureuse... Tu devrais en faire autant. Termina-t-elle avant de faire une grimace. Beurk, regarde-moi ça, je me mets à être calme et posée, presque comme toi ! Ajouta-t-elle en taquinant sa meilleure amie.

Les jours à venir s'annonçaient prometteurs, malgré la vague menace causée par la présence de Scar. Mais quoi qu'il puisse se passer, Anita et April formeraient une barrière solide entre le danger et leur tribu. Terminée la période dépressive, elles avaient à présent toutes leurs capacités d'action. Et elles étaient douées lorsqu'elles travaillaient ensemble. Très douées...

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Je vais bien je te dis !

D'après le code de Grey Wind
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t14471-et-me-voici-at http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t14479-lien-d-une-lionne-joueuse http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t15876-rps-d-une-lionne-quelque-peu-depressive#155302

April King


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Holly Marie Combs

Ѽ Conte(s) : Le Roi Lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Sarabi

✓ Métier : Avocate spécalisé dans les droits de la famille
☞ Surnom : Didi ou Marine
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 511
✯ Les étoiles : 1025




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Jeu 7 Mai 2015 - 19:43


Réunion Maternelle

C'est pas possible d'avoir des empotés pareilles comme gosses

Les paroles d'Anita, provoquaient bien plus de réflexions, que ce que j'avais imaginé. Je suppose, qu'au fond, tout au fond de moi, un reste du lionceau que j'avais un jour été, espérait, encore, voir, son premier amour, changé, et redevenir, celui qu'il était avant. Mais, l'adulte, que j'étais, et la lionne, qui avait souffert, à cause de lui, savaient pertinemment, que non. Non, Taka ne changerait jamais, il resterait, dicté par une seule et unique chose : son ambition. Mais, c'est là où il se trompait, il, ne serait jamais, le roi des lions. Plus personne, ne voudrait de lui, c'était finit.

Sa réaction, quant aux marques de strangulations, étaient encore différente, de celles de mes sœurs. Naanda, avait blanchit, et avait dût se contenir pour ne pas allé le trouver, là tout de suite et le tuer, Diku, s'était retenue, de fondre en larme. Mais, Sarafina, c'était encore différent, elle avait, comme qui dirait, certain grief personnels, contre Scar. Et, je ne pouvais pas l'en blâmer, je pense, que j'aurais réagit, exactement, de la même manière, si j'avais été à sa place. C'est donc tout en touillant, mon chocolat, que je me décidais à lui poser la question :

- Comment va Mheetu ?

Je savais, que ça avait été dure, pour le petit lionceau sous le règne de Scar, autant que pour ma meilleure amie, c'était également, pour ça, que je comprenais, que sa colère, était légitime, mais je, ne voulais plus, le considérer comme une menace. S'il s'en prenait, à l'un de nos petits, comme elle, le disait, à ce moment là, nous riposterons, et il comprendra, qu'il a toujours eu torts, de sous estimer les lionnes, et de les considérer, comme tout juste bonne, à engendrer des lionceaux. Quel idiot.

J'esquissais un sourire, en l'entendant abdiquer en ronchonnant, c'était dure, mais elle faisait un effort. C'était, ce que j'appréciais chez elle :

- Je ne veux plus le considérer comme une menace, cela ne veut pas dire, que je ne me préoccupe plus du tout de ses agissements. S'il s'en prend à l'un de nous, nous riposterons, mais en attendant, ce serait lui faire beaucoup trop d'honneur, que de lui accorder une quelconque importance.

Par la suite, j'écoutais, attentivement ce qu'elle me disait, au sujet de Tama, l'idée d'y aller, étape, par étape, en lui faisait, d'abord, rencontrer, d'autres animaux, était excellente. Digne d'une Sarafina, dans ses meilleures jours. J'avais, bien fait de lui en parler :

- Puis que tu en parle, je songeais d'abord à lui faire rencontrer d'autres félins, tigres, panthères, jaguars... On a un peu de tout ici à Storybrooke. Pour le moment, elle considère, tout ce qui n'était pas gros avec des griffes, comme de la nourriture. Il, faudrait qu'elle apprenne à dépasser ça. En y repensant, cela va quand même bientôt faire un an qu'elle est là. Il serait tant qu'elle s'adapte.

Je, ne sais pas ce qui ce passerait, si nous n'arrivions, pas à faire en sorte qu'elle s'adapte, c'était une option, que je préférais, pour le moment, ne pas envisager. Tojo, lui semblait, bien s'adapter, contrairement, à Tama. Il, avait trouvé un petit studio, et avec de l'aide, touchait un peu au monde, du travail, ce n'était que des petits boulots par ci par là, rien de bien fixe, mais cela prouvait, au moins, que si lui, il y arrivait, alors les autres aussi pourraient, le faire. Même Tama.

Quant à la partie, « masculine » de notre conversation, encore une fois, je pu constater, que rien, n'avait changé entre nous. Anita, me soutenait, toujours, et, elle voulait que je sois heureuse. Elle, me parla aussi de sa rencontre, avec un certain William. Apparemment, l'amour semblait être au rendez vous pour nous deux, ce n'était pas une mauvaise choses après tout ce que nous avions, vécus :

- Ce ne doit pas être facile j'imagine, pour toi également, de mon côté, j'ai peur de la réaction de Simba. Il, est resté très attaché au souvenir de Mufasa. Alors, si demain, notre relation, avec Connor - c'est son nom. Devait, allé plus loin, je ne sais pas quel serait son avis sur la question. Mais, de ton côté, ce doit l'être encore plus. Nala tout comme Mheetu, n'ont jamais eu de figure paternel. D'ailleurs, tu ne m'as jamais, dit comment tu avais eu ce dernier, et je respecte ce choix, c'est ton jardin secret, si tu ne veux pas m'en parler tu as le droit. Mais, si, un jour, tu en as besoin n'hésite surtout pas. Mais, pour en revenir, au sujet, ils ont leur petite habitude, leur cocon familliale, avec toi, la présence, d'un homme dans ta vie, risque de chambouler leurs habitudes, alors peut-être, au début, auront-ils du mal à l'accepter, mais ta fille, est intelligente Safi, elle se rendra compte, que tu es heureuse, avec William. Quant à ton petit dernier, je pense, qu'à force de douceur, et de patience, il comprendra lui aussi, qu'il n'est pas là pour lui « voler » sa mère.

J'avais fait, exprès de ne pas relever, la petite pique, qu'elle m'avait lancée, je m'étais contenter, de lui répondre par une grimace, tout en continuant de boire mon chocolat. Les jours sombres, étaient derrières nous, je le savais, et si même elle, m'encourageait, à accepter, ce bonheur, qui me tendait, les bras. Alors, je le ferais. J'avais, encore sa carte de visite, et son numéro de téléphone, pas vrai ?

- Quoi qu'il en soit, j'aimerais, bien rencontrer ce William. Ne t'en fais, pas, je ne lui ferais pas peur, enfin pas trop. En échange, si, ça va plus loin, avec Connor, je te promet de faire, de même, marché conclus ? Demandais-je après un clin d’œil

La période de dépression, était plus que définitivement, terminée pour l'une comme pour l'autre, nous étions, à nouveau unis, à nouveau une équipe

- Ça m'a fait du bien, de discuter avec toi, et de te revoir, c'est à nouveau toi et moi, comme au bon, vieux temps

Code by Fremione.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

« One family under the sun »
All the wisdom to lead all the courage that you need
You will find when you see we are one.

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Réunion maternelle [PV April King]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Un petit verre chez Gaston? :: ⚔ Cadeaux, annifs et absences :: ➹ Archives