PETER PAN
MAI 2019
de NAT


MAGIC LEAGUE 5
JUIN 2019
de DYSON


LA REGALADE
Animation RP
de NANIS



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 

٩(͡๏̯͡๏)۶ Les Dernières Forces Mystiques ☆ Evénement #110
Une mission de Dyson - Depuis le 8 juin 2019
La suite de Magic League sur Disney Rpg ! Une aventure de Super Héros !

Partagez
 

 Evénement #19 : L'Autre Monde [Fe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage

Robyn W. Candy


«Muerte, la mort!
Né l'oubliez yamais!
Pitis voyous!»


Robyn W. Candy


Evénement #19 : L'Autre Monde [Fe] Zvh9xII

╰☆╮ Avatar : Jennifer Lawrence.

Ѽ Conte(s) : Les mondes de Ralph.
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Vanellope Von Schweetz, ou la princesse d'un royaume de sucreries qui préfère conduire des voitures en gâteaux.

✓ Métier : Pâtissière de l'extrême & Shérif à batte badass !
Evénement #19 : L'Autre Monde [Fe] 908819teamewok

☞ Surnom : Even
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2157
✯ Les étoiles : 26138


Evénement #19 : L'Autre Monde [Fe] _


Actuellement dans : «Muerte, la mort!Né l'oubliez yamais!Pitis voyous!»


________________________________________ Mar 27 Jan 2015 - 18:28

L'Autre Monde

Robyn... et les autres



Y a pas à dire, le meilleur endroit au monde, ça reste mon lit. Il prend peut être toute la place dans mon studio et il m'empêche d'avoir un bureau, mais c'est pas grave. J'ai pas besoin d'un château, et puis je peux très bien faire mes comptes directement assise sur le matelas. Quand mon lit est là, tout va. C'est le seul qui ne me trahira jamais et qui ne me laissera pas tomber. En plus comme j'e suis anti-mec, j'ai toute la place rien que pour moi. Je peux tirer les couvertures et rouler partout comme je veux. Et si je déprime, il y a aussi mon gros coussin fourré avec de vrais plumes d'oies, qui m'a bouffé un bon paquet de mes économies. Le confort n'a pas de prix. Je suis pas du genre à aimer aller faire du camping ou renoncer à tout ce qui me permettra de passer une super nuit. C'est le seul moment de la journée où je n'en veux plus au reste du monde, vu que je dors.

Ce soir, je m'étais couchée tôt. J'avais un mal de crâne atroce, et l'envie d'aller taper quelqu'un. J'avais la nette impression que tout était encore plus difficile à vivre depuis les événements récents. Je trouvais déjà mon univers abominable, mais maintenant je le trouvais carrément... acide. Ce mot résumait bien. C'était comme se prendre un verre d'acide en pleine gueule à chaque fois que je mettais un pied en dehors de chez moi. Même ma boutique ne pouvait pas me protéger. Heureusement que l'immeuble où je vis était tout sauf tape à l’œil. Je ne voulais pas voir débarquer chez moi des gremlins qui voudraient m'apprendre à danser la valse. Ça commençait à être très chiant, toutes ces histoires bizarres.

Une fois ma journée de travail terminée, j'étais rentrée chez moi vite fait, et j'avais pris une courte douche, avant d'enfiler ce qui me servait de pyjama. J'étais pas fan de Hello Kitty, alors j'avais été au rayon mecs pour trouver de quoi traîner chez moi sans faire de chichis. Là, j'avais un t-shirt quatre fois trop grand pour moi, qui faisait comme une chemise de nuit très amble. Il était ultra-confortable, et il était décoré avec la jaquette d'un des albums de « Iron Maiden. » J'avais piqué ça à un espèce de métalleux que j'avais rencontré un soir où j'étais allée au Rabbit Hole me soûler la gueule. Au final, lui avait bu, moi je lui avais volé ses fringues. Je m'embête pas.

Une fois avoir mangé une assiette de pâtes au ketchup et au gruyère, je m'étais calée sous les couvertures et j'avais allumé la télévision. Je ne voulais pas me mâter quoi que ce soit, mais j'aimais avoir un bruit de fond quand je dormais. La télé ou la musique, peu importe. Ça me permettait de m'endormir très vite, et surtout ne pas entendre mon connard de voisin qui arrête pas d'inviter ses potes pour voir des matchs. Avec un peu de chance, un jour il se noiera dans de la bière. Pitié.

Je m'étais vite endormie. Ou plutôt je suppose que je m'étais endormie. J'avais le nez dans mon coussin et je sentais toute groggy. Quecequisepasse ? Je me redressais, les yeux encore à moitié collé par le sommeil. Quelque chose m'avait réveillé. Je plissais des paupières à cause de la lumière de la télé, qui me donnait presque l'impression que je regardais directement le soleil. Elle était ultra violente cette télé, putain ! Je me figeais tout à coup. Ça s'était passé comme ça, la dernière fois. La télé, puis Sugar Rush. Merde. Je ne voulais pas y retourner moi ! Je me redressais d'un bon, toute trace de fatigue envolé alors que je commençais sérieusement à flipper. Je devais sortir d'ici. Sortant de mon lit, je tendis une main vers le sol pour attraper mes chaussures, quand quelque chose me fit stopper net mon geste. Que ce que cette foutue souris faisait chez moi ? Elle était là, tranquillement assise sur ses pattes arrières, à me regarder avec ses petits yeux tout noirs et en remuant du museau. J'aurai bien dit qu'elle était mignonne, mais je voyais juste qu'elle m'empêchait de fuir.

- Dégage !

J'avais serré les dents et je l'avais repoussé légèrement avec le pied. Elle se mit à bondir rapidement, pour se diriger vers le mur du fond. Elle se tourna vers moi, poussa un petit couinement, et disparu par une petite porte. Ohhhh!!!!Stoppez tout ! Comment ça, une petite porte ?

Je m'approchais de l'ouverture qui dégageait une lueur bleuâtre plutôt forte. Ça venait donc de là... La porte était pas bien grande. En tout cas, le haut m'arrivait juste au niveau des hanches. Elle était à peine entrouverte, juste assez pour laisser passer un rongeur. Depuis quand il y avait une putain de porte pour Hobbit dans mon appart' ? Je m'en serais rendu compte avant, hein.

Je m'accroupis pour pouvoir l'ouvrir en grand, avec prudence. Ça devait donner chez mon voisin. Ce sale pervers avait encore trop bu, et il avait essayé de rentrer chez moi en installent un passage pour pouvoir faire passer ses souris espionnes. Logique. Quoi que c'était trop élaboré pour venir de ce connard.

Et surtout, ça ne donnait pas chez mon voisin. Il y avait un espèce de couloir lumineux, qui donnait sur une autre entrée à l'autre bout. C'était quoi, un passage magique ? En tout cas, c'était beau. Y avait un côté magique plutôt plaisant. Mais bon, je venais d'un jeu vidéo avec des bonbons, et on avait quand même voulu me buter. Je faisais pas confiance à tout ce qui était beau et mignon.

Mais en même temps... c'était tentant. Bah ouais, une porte magique apparaît dans votre chambre, je sais pas vous, mais moi ça me donne direct envie d'aller voir. Au pire, je me ferais bouffer. Ou je m'en rendrais compte qu'en réalité, j'étais en plein rêve ultra délire. Du grand n'importe quoi. Ouais voilà, j'étais entrain de rêver.

Sans même réfléchir ou m'habiller avec des vrais fringues, je me mis à quatre pattes et je parcourus le couloir coloré. C'était pas du sol, et quand j'avançais, mes genoux et mes mains s'enfonçaient. Mais c'était tout doux, comme un espèce de velours. Aucun monstre ne mettrait pas un truc agréable pour accueillir ses victimes.

Une fois la traversée terminée, je me relevais en grimaçant. J'étais trop vieille pour me la jouer gamine encore fraîche. C'était pas pour moi, de faire des positions bizarres dans des couloirs. Mais ma grimace fut vite estompée. Bah merde alors ! J'étais tombé dans quoi ? Déjà, il faisait chaud. On remercie le feu dans la cheminée, allez ! Alors ça existe vraiment, les maisons avec des cheminées ? 'Connais pas moi. Ni les grands salons où on y trouve pas aussi la cuisine et la chambre. C'était pas mon style, mais ça avait la classe. Canapé, fauteuil, tableaux, boules de neiges sur le rebords de la cheminée.... c'était un peu le genre de salon qu'on voit dans les séries ou les films avec les gens supers heureux mais sans trop d'argents. C'était... familial. Voilà. J'avais envie de sauter direct sur le canapé, mais je restais debout, en cherchant quelque chose qui pourrait potentiellement me protéger au cas ou.

- Houhou y a quelqu'un dans le coin ?

J'avais pas hurlé non plus, j'étais pas une espèce d'imprudente. Mais ça avait l'air tout sauf dangereux dans le coin. Pas le genre de tanière où les vilaines bestioles se cachent. À moins que ce qui était entrain de sortir du tunnel était pas humain et voulait se faire une Vané au dîner ?
Code by AMIANTE

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I just want candy
Candy on the beach, there's nothing better, but i like candy when it's wrapped in a sweater. Some day soon i'll make you mine, then i'll have candy all the time.

K. Teddy Bear


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


K. Teddy Bear


╰☆╮ Avatar : Bailee Madison

Ѽ Conte(s) : Frère des Ours
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Koda

☞ Surnom : Bloody Mary
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 52
✯ Les étoiles : 0


Evénement #19 : L'Autre Monde [Fe] _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mar 27 Jan 2015 - 21:43

GROOAAAAAAAAAAAAAAAAR !
-Arrête Teddy, tu me fais trop peur !
-Et ben c'est ce que les grands esprits de la plus haute montagne ils te feront si tu dors pas Tommy chou...
-Teddy, arrêtes d'embêter ton frère et va dormir !
-Oui maman...

La gamine lança un regard noir à son petit frère avant de quitter la chambre du gamin et de se diriger vers sa chambre. Bon, il ne fallait tout de même pas abuser des bonnes choses et de son jeu avec son frère. Parce qu'il était tout de même près de minuit. Mais heureusement qu'il n'y avait pas d'école le lendemain puisque nous étions le mercredi. Et puis au pire, Teddy aurait fait semblant d'être malade. Parce que de toute façon, Harris n'était même pas à l'école... Il avait disparu... Alors à quoi bon aller à l'école si elle ne pourrait même pas rire avec lui... Et puis en plus...

Mais la gamine fut coupée dans ses réfléxion, alors qu'une étrange lumière bleutée attira son attention dans la chambre d'ami. Elle vérifia donc que ses parents adoptifs n'étaient pas dans le coin avant d'ouvrir la porte de la chambre d'amis, sans faire de bruit.

Elle retint donc sa respiration, priant pour que personne ne l'entende, avant de remarquer la petite porte, sur le mur face à elle. Mais... Il n'y avait jamais eu de portes avant, si ? Sans perdre de temps, elle s'avança alors dans les lieux et s'approcha de la porte pour l'ouvrir. Et elle put alors voir un long couloir blanc, qui donnait sur une autre porte.

Intriguée, elle se mit à quatre pattes pour pénétrer dans les lieux et traverser le couloir. Et une fois la porte passée et bien...

Elle se retrouva dans un grand salon familial. Il y'avait une grande cheminée où un feu brûlait, un canapé d'angle dans un coin et... Un piano ! La gamine s'approcha donc du piano, commençant à jouer à l'aveugle Lettre à Elise, avant d'entendre une voix. Elle sursauta alors, faisant une fausse note, avant de relever son regard et de voir une jeune femme, en pyjama, comme elle. Elle se recula donc, tout en demandant alors, apeurée :

-Vous êtes qui ? Et puis on est où ?

La petite Koda courageuse avait disparut d'un seul coup !
http://once-upon-a-time-rpg.forumactif.com/t11778-dites-a-mes-am http://once-upon-a-time-rpg.forumactif.com/t11920p10-les-liens-de-teddy#161181 http://once-upon-a-time-rpg.forumactif.com/t11919-les-histoires-d-une-ourse

Jamie Skyrunner


« Tu aimes les cacahuètes?
On aime tous les cacahuètes! »


Jamie Skyrunner


╰☆╮ Avatar : Garrett Hedlund

Ѽ Conte(s) : La Planète au Trésor
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Jim Hawkins

Evénement #19 : L'Autre Monde [Fe] Generation-Kuzco-1

☞ Surnom : Jay
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1812
✯ Les étoiles : 1795


Evénement #19 : L'Autre Monde [Fe] _


Actuellement dans : « Tu aimes les cacahuètes?On aime tous les cacahuètes! »


________________________________________ Mer 28 Jan 2015 - 10:24

Evénement #19 : L'Autre Monde [Fe] Tumblr_mdnsbw2JJX1rwjzpqo1_500
Close your eyes. Count to ten.

Il y a une chose bien dans le fait de faire un boulot crevant. Parfois, quand vous avez cumuler plusieurs jours atrocement durs, et que les cauchemars récurent que vous faîtes vous on filer des insomnies à ne plus savoir quoi ranger ou laver dans votre appartement, parfois donc vous sombrez dans un sommeil profond et sans le moindre rêve, en quelque secondes. Alors ça devient le sommeil le plus reposant du monde. Rien ne peut égaler le sentiment de pure soulagement que vous ressentez alors en ouvrant les yeux. Vos muscles ne sont plus perclus de crampes, ni durs, ni rouillés, votre tête est vide, mais dans le bon sens, et les couvertures sur votre peau sont douces, chaudes, rassurantes. Même la lumière du matin ne vous agresse pas. Clairement, le meilleur sentiment du monde. Jamie avait quelque peu espérer que ça lui arriverait, après la journée qu'il venait de passer. Il avait pratiquement ramper jusqu'à son appartement, tant les muscles de ses jambes lui faisaient défaut. Sa nuque était crispée au possible, et il sentait les échos de l'entrainement à l'Olympe qui lui titillaient les muscles, comme pour le narguer. Oui, vraiment, Jamie avait espérer avoir le droit à ce réveil magique, fait de soulagement, de calme et surtout de normalité. Mais la bonne étoile de Jamie devait soit jouer les filles de l'air, soit avoir filer assez loin dans la galaxie pour rendre visite au Cap'tain Amelia. Au moins. Ou alors il était poisseux. ça c'était bien probable.
Un coup de patte sur le nez eut raison de sa torpeur relative. Il voyait encore les traits de sa mère se former lentement derrière ses paupières quand celles-ci s'ouvrirent difficilement. Un second coup de pattes à coussinet vint lui effleurer le nez, et il émit un grognement, se tournant sur le côté.
-Fidget, merde...
Le chat des voisins, glissant doucement de son trône de couette, se replaça devant le visage de Jamie, lui redonnant un coup de patte plus insistant sur le nez. Cela acheva de le tirer définitivement du sommeil. Non mais c'était une vanne.... D'accord, c'était probablement sa faute. Après tout, si il n'avait pas commencer à nourrir ce chat, il n'en serait pas là. Il n'en serait pas à devoir acheter un paquet de croquette au crabe chaque fois qu'il faisait ses courses, ni à garder du lait, au cas où, dans son frigo. Les voisins avaient beau s'être excusé des explorations impromptues dudit chat chez lui, Jamie avait fait comme d'habitude. Gentil Jamie... Et voilà où ça le menait. Se redressant sur le coude, il observa les yeux bleu du chat assit sur son matelas, tandis que les siens reprenaient lentement conscience de ce qui l'entourait. Pour être franc, il hésitait entre aller reposer le chat de l'autre côté de la vitre ou lui faire un câlin. Oui Jamie aimait bien ce chat, les chats en général. Mais là, ce n'était terriblement pas comme si il était en cruel manque de sommeil. Ni comme si ce n'était pas son chat. Cela dit, il l'avait sauver d'un énième cauchemar. Doucement, Jamie passa ses doigt sur le crâne du chat, avant de soupirer.
-T'es gonflé mon vieux, dit-il en baillant avant de s'extirper de ses couvertures. T'as pas un chez toi?
Le ronronnement contre sa jambe fut la seule réponse qu'il obtint, et il s'étira un moment, sa nuque toujours aussi raide, avant de poser un pied au sol. Aussitôt il grimaça. Le parquet était gelé. Avisant sa table de chevet, il ouvrit le dernier tiroir, en tirant l'une des paire de chaussette 'de nuit' qu'il gardait pour les cas nocturne qui le forçait à traverser le pôle nord parqueté de sa chambre. Le genre de chaussette vaguement honteuse, en pilou, en général de couleur improbable, mais terriblement isolante. Il ne prit pas la peine de les coordonner cela dit. Une chaussette bleue rayée, l'autre verte à pois, Jamie finit par quitter son lit, se massant la nuque. Il allait bientôt devoir consulter un kiné si ça continuait. Ou alors il allait devoir demander à Arès de calmer sa joie, ça restait à délibérer.
Traversant son salon, il remarqua à peine le temps pré-averse qu'on pouvait voir par sa fenêtre, se contentant de chercher la brique de lait dans son frigo. Aussitôt, Fidget émit un ronronnement de contentement, qui se mua en miaulement quand Jamie lui posa sa 'gamelle' au sol. Il eut un sourire, s'accroupissant pour passer sa main le long de la colonne vertébrale du chat. Il aimait bien, les os du chat étaient palpables sous les poils noirs. Il eut une sorte de rire, mixé à un soupir, avant de se redresser, baillant à nouveau sans prendre la peine de mettre sa main devant sa bouche cette fois. Il était chez lui non? Un coup d'oeil pour l'extérieur lui confirma l'heure avancée de la nuit. Il devait bien être... minuit. S'approchant de la fenêtre, Jamie fronça les sourcils. La fenêtre était close, aussi close qu'il l'avait laisser avant de se coucher. Un regard ensommeillé vers le chat, puis Jamie décida de retourner se coucher. Il n'avait pas du faire attention. Ou plutôt il y réfléchirait plus tard. Plus tôt. Peu importait. Retournant dans son salon, il manqua de s'effondrer en avant alors que la boule de poil noire venait se faufiler entre ses pieds.
-Merde Fidget! s'exclama-t-il avant de se rattraper au bord de son canapé.
Le chat émit un grondement, comme un feulement, et Jamie releva les yeux vers l'endroit qui hérissait le matou. Et releva un sourcil interrogateur. Avant de se demander ce que signifiait ce bordel. Se relevant, il fixa d'un oeil moitié moins endormi la petite porte qui semblait être apparue au bout milieu de son salon, derrière la peinture. Sauf qu'il y avait un problème. Même deux en fait. Cette porte n'avait jamais existée. Et elle donnait sur le mur donnant... Vers l'extérieur. Or c'était improbable. Qui aurait construit une porte au dernier étage d'une résidence donnant sur l'extérieur? S'approchant, il posa sa main à plat sur le mur, traçant les contours écaillées de la peinture. Qui était le crétin qui avait fait ça? Son cerveau embrumé sélectionna quelques réponses potentielles ou du moins probables -Théodore, Wilson,Darshkan, Arès, Elliott- mais soudain, Fidget se mit à crâcher et à gronder alors que la porte s'ouvrit, comme prise dans un courant d'air. Jamie s'attendit à ressentir le vent de l'extérieur lui fouetter le visage mais en fait, il n'y eut qu'un léger flottement, sentant un peu le renfermé. Sourcils froncés, et bien plus alerte désormais, Jamie passa sa main dans l'embrasure de la porte, l'ouvrant entièrement. Fidget se mit à nouveau à feuler, et Jamie se retourna pour tendre la main vers l'animal.
-Ssssh, ssssh, Fidget, tais toi.
Le chat noir lui adressa un regard plein de reproche, et Jamie leva les yeux au ciel avant de revenir à la porte. Et d'halluciner. La petite ouverture ne donnait pas sur l'extérieur, comme prévu. En fait, cela donnait sur un tunnel. Un joli tunnel, dans des couleurs pastels fluos, sympathiques. Accueillantes aussi. Jamie pencha la tête sur le côté. Voilà qui était étrange. Même carrément étrange. Ok, ça aurait du être flippant, pourtant Jamie se surprit à passer la main sur les contours indéfinissables du tunnel. C'était... Doux. ça ne ressemblait pas à grand chose de connu mais c'était agréable. Jamie eut un sourire. Ok c'était surréaliste, probablement pas normal du tout, et il aurait sans doute du s'effrayer de tout ça mais c'était en réalité terriblement sympa. Onirique en fait. Oui. Comme un rêve. Regardant devant lui, Jamie se rendit compte qu'une autre porte lui faisait face. Fermée cette fois-ci. Mais grandissant à vu d'oeil. Il lui fallut un moment pour comprendre qu'il était en train de crapahuter dans le tunnel. Sa curiosité avait vraisemblablement plus de pouvoir sur lui quand il manquait de sommeil. Mais cela ne le fit même pas regarder en arrière. Cela ne le fi pas entendre le grondement d'avertissement du chat noir, qui l'observait depuis son salon, un regard inquiet aux creux des yeux.
Ouvrir la porte fût la partie la plus simple, se redresser le fût moins. Déjà qu'il avait mal partout. Epoustant son pantalon de survêtement qui avait virer au gris, Jamie releva les yeux, avant d'ouvrir la bouche. Ben mince. Il avait atterrit dans un remake plutôt réussi du manoir des soeurs Halliwell. Bon ok, c'était un peu moins bien entretenue, et ça ressemblait plus à une maison de campagne, mais l'escalier central ressemblait terriblement au décor de Charmed. Jamie eut un sourire. Rien n'avait de sens, mais si c'était un rêve -ce que c'était forcément- pour une fois il partait bien. Avançant sans s'en rendre compte, il sentit une bosse du tapis sous ses chaussettes, l'aplatissant du plat du pied par réflexe, soulevant à nouveau de la poussière. D'un geste de la main, il la chassa, avant de relever les yeux. Qui avait donc élu domicile dans ce rêve là? Malgré lui, il ne pu s'empêcher de sentir son estomac se contracter à l'idée d'apercevoir sa mère, son père ou Aphrodite. Mais il n'en fût rien. Et son estomac tomba comme une pierre dans ses chaussettes.
-Robyn?!
Superbe! Voilà qu'il se mettait à rêver de la pire peste de sa vie! Génial! Vraiment! Enfin rêver, cauchemarder! Ses yeux tombèrent sur la petite fille qui l'accompagnait et il se demanda un instant quel scénario bizarre son cerveau lui avait concocter cette fois-ci! Sauf que ce faisant, il constata le pyjama de la fillette. Puis celui de Robyn. Puis le sien. Tiens, entre Iron Maiden et Iron Man... Au moins lui avait un pantalon! Jamie faillit s'étrangler en se faisant la réflexion. Clairement avoir une Robyn vêtue uniquement d'un t-shirt XL et affubler d'une gamine n'était pas du tut ce qu'il avait penser trouver de l'autre côté de cette fichue porte! C'était trop tard pour reculer?... Jamie n'eut pas spécialement le temps de considérer la question. La porte venait de s'ouvrir à nouveau, et visiblement il n'était pas le seul à s'être fait avoir.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
- S.T.A.R.U.N.N.E.R-
Evénement #19 : L'Autre Monde [Fe] Https%3A%2F%2F78.media.tumblr.com%2Fb8ffa78e7bbe6dfdaf92880c013013a9%2Ftumblr_o60f4cQ9Ms1uigduro8_400 Evénement #19 : L'Autre Monde [Fe] 1552481599-yonkt5f Evénement #19 : L'Autre Monde [Fe] Tumblr_p3ejyhjxYj1rutcjwo5_250
She's cunning as a fox, clever as a crow, solid as a rock, hhe is stubborn as a stone, she's a hardheaded 
woman, and the best one that I know. And I love her.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t7536-jamie-skyrunner-je-veu http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t25959-chevalier-servant-a-temps-plein#225393 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8333-tu-ne-te-doutes-pas-une-seconde-que-ton-histoire-pourrait-changer#67963

Lily Olyphant


« Non mais alo quoi! T Rousse et tu connais pas Hadès ?! »


Lily Olyphant


Evénement #19 : L'Autre Monde [Fe] 378254admin

╰☆╮ Avatar : Lucy Hale ♥

Ѽ Conte(s) : Dumbo ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Dumbo ☣ l'éléphant qui sait voler. ϟ

Fondateur Disney Rpg

☞ Surnom : seb ☮
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 9893
✯ Les étoiles : 44624


Evénement #19 : L'Autre Monde [Fe] _


Actuellement dans : « Non mais alo quoi! T Rousse et tu connais pas Hadès ?! »


________________________________________ Mer 28 Jan 2015 - 14:10


C’est merveilleux Molly, l’amour qu’on a en soi, on l’emporte avec soi...


    "On est rien que toutes les deux ce soir." lui avais-je murmurée en lui caressant la joue du bout des doigts.

    J'avais tout préparée pour qu'on passe la meilleure des soirées. Son petit couffin était posé sur le canapé, devant la télévision. La table basse avait été rapprochée avec deux bougies allumées, une assiette de crudités et un paquet de chips saveur bolognaise pour moi, vue que je faisais régime et un petit pot aux carottes pour elle.

    Je m'étais penchée pour prendre le boitier de la télévision et j'avais appuyée sur "lecture". Le film avait débuté. On avait passé une bonne partie de la soirée à regarder ce chef d'oeuvre. J'avais fait manger Cassandre et j'avais été cherchée un autre paquet de chips dans l'armoire. Puis, on s'était mise toute les deux à chanter. Du moins dans son cas à elle, c'était dans ma tête que je l'entendais.

    "♫ Je suis Henry le huitième, Henry 8, Henry le huitième ! ♫ J’ai épousé la veuve d’à côté qui a été mariée 7 fois dans le passé et chaque mari s’appelait Henry. ? ♫ "

    J'adorais ce film, car il y avait des passages amusants, mais aussi d'autres bien plus tristes. Quand on était arrivée au moment où Oda Mae Brown était devant l'immeuble et qu'elle tentait de convaincre Molly de lui ouvrir, j'avais insistée devant mon écran pour lui faire comprendre qu'il fallait qu'elle ouvre, mais elle ne m'entendait pas.

    "T'en fais pas! Elle va ouvrir, je l'ai déjà vue." avais-je dit à Cassandre. Je ne voulais pas lui spoiler la suite, mais il ne fallait pas que mon Petit Bébé s'inquiète pour Sam, car il allait pouvoir lui parler.

    Une fois mon troisième paquet de chips entamé, j'avais pris Cassandre dans mes bras et on avait terminé le film ensemble. Tenir Petit Bébé et s'essuyer les yeux avec un mouchoir, c'était pas si facile que ça. Mais j'avais besoin de la serrer contre moi pour regarder la fin.

    "C’est merveilleux Molly, l’amour qu’on a en soi, on l’emporte avec soi..."

    Sam venait de dire ma réplique préférée, quand une porte venait de s'ouvrir dans mon salon. J'avais une nouvelle fois passée mon mouchoir sur les yeux, puis j'avais regardée en direction de la porte, tout en faisant des vas et viens avec la télévision. Je ne voulais pas manquer la fin. Cependant, la porte m'intriguait grandement.

    Je m'étais penchée pour mettre le film en pause et j'avais pris Cassandre avec moi. Je m'étais approchée de l'ouverture dans le mur qui arrivait à peu près à mes hanches. Voir même un peu plus bas. Qu'est ce que cette porte faisait là? Il fallait la passer pour avoir la réponse à ma question. C'était ce que j'avais fait. En dehors du fait de s'essuyer les yeux quand on tenait Petit Bébé dans ses bras, il y avait aussi le fait de se pencher et de passer une minuscule porte dans le mur... Car oui, je m'étais dis que Cassandre serait bien plus en sécurité avec moi que seule dans son couffin. Qui sait où cette porte pourrait bien me conduire?

    "Robyn?" avais-je dit en arrivant dans le salon. J'avais quittée mon salon pour me retrouver dans le siens?

    Mes yeux s'étaient portés sur un peu tout ce qu'il y avait. Une cheminée, ça c'était la classe. Un canapé, un fauteuil, des tableaux? Plus je contemplais la pièce, plus j'étais émerveillée. On avait pas idée d'avoir un salon aussi classe et je ne pensais pas que Robyn habitait dans ce genre d'endroits. C'était... féérique !

    "Ta boutique te ramène autant?"

    Il allait falloir que je dise à Elliot de quitter son Laser Game pour concurencer la jeune femme, car moi aussi je voulais ce salon, cette cheminée... Une autre jeune femme était arrivée, puis un beau jeune homme dont j'avait l'impression que sa tête me disait quelque chose.

    "Qu'est ce qu'on fait tous chez Robyn?"

    Pourquoi elle nous avait fait venir jusqu'à chez elle? Je m'étais approchée du jeune homme, qui semblait être la personne la plus sécurisante de la pièce. Peut être aussi parce qu'il avait l'air aussi grand et fort que mon Elliot.

    "Bonjour. Je vais rester près de vous si ça ne vous dérange pas, vous avez l'air plus sain d'esprit que..." avais-je dit en faisant plusieurs signes de la tête en direction de Robyn. Puis, j'avais changée Cassandre de bras et j'avais tendu ma main droite à Jamie.

    "Lily Olyphant. Et elle c'est Cassandre. Elle est encore toute petite, elle n'a que quatre mois. Dit bonjour Cassandre, dit bonjour au gentil beau garçon."

    J'avais retirée ma main et j'avais pris celle de Petit Bébé pour lui faire faire coucou à Jamie.

    "Oooh les zombies, c'était vous. Enfin avec nous. Ooh trop bien. Vous avez pu sécher depuis?"

    En tout cas il ne semblait plus mouillé du tout. J'étais ravie pour lui.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Qu'est ce qu'on peut y changer ?
Ton père est un Titan, ta mère un éléphant,
Tu as pris une vingtaine d'années d'un coup,
Quand on regarde, ça pourrait être pire...


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74521-fiche-personnage-lily http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74521-fiche-personnage-lily-olyphant-dumbo#815322 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74521-fiche-personnage-lily-olyphant-dumbo#815322 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80956-indumbowetrust#1022120

Rani M. Wolfgang


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Rani M. Wolfgang


╰☆╮ Avatar : Emily Browing

Ѽ Conte(s) : Princesse Mononoké
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : San & Moro

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 28
✯ Les étoiles : 0


Evénement #19 : L'Autre Monde [Fe] _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mer 28 Jan 2015 - 20:46

L'autre monde
Rani & Robyn & Lily & Teddy & Jay




« Mais t'as encore bouffé toute la viande ! Et cru en plus ! T'es pas le seul loup de l'appart espèce d'enfoiré ! »

Je crache ces mots avec colère, fixant mon frère d'un air impitoyable, alors que de son côté, môssieur me dévisage d'un air profondément blasé. Bienvenue chez les Wolfgang, ambiance familiale à toute épreuve… et surtout, surtout, ne touchez jamais les quelques kilos de viande qui remplissent le frigo. Probablement les trois-quarts de nos -maigres- salaires respectifs passent là-dedans donc, mauvaise idée, quand on est face à trois ex-loups. C'est déjà pas la joie quand on se dispute un steak entre frères et sœur, donc...

« Eh, moi je bosse de nuit. Faut bien que je prenne des forces ! » Je lui balance la première chose qui me tombe sous la main, une petite bouteille d'eau qu'il se prend sur l'épaule alors qu'il tente de l'éviter. « Rah mais t'es insupportable ! Le frangin trime pour quatre pour qu'on manque pas de nourriture et toi tu bouffe pour quatre ! »

Et avant que la dispute ne puisse continuer, mon frère s'éclipse d'un air agacé, prétextant qu'il est déjà en retard. Je suis désormais seule dans l'appartement, restant debout quelques secondes, les yeux dans le vide. Mon frère est à peine parti que mon esprit a déjà vogué dans des mondes lointains où la réalité est altérée et où tout est parfait. Un monde idéalisé qui n'existe que dans ma tête, malheureusement. Mais c'est fou ce que ça peut faire du bien de laisser ses pensées dériver sans filtre aucun...

« Tu aides pas beaucoup, n'empêche, maman. Ça te dirais pas de sortir de mon esprit cinq minutes et remettre un peu ton fils en place ? »

En disant cela, je regarde le plafond, pleine d'espoir à l'idée de voir l'énorme louve slash esprit slash mère adoptive du monde des contes sortir de mon corps et se manifester devant moi. Je rêve de la voir tout arranger simplement en montrant ses crocs à nos problèmes. Tout le monde s'incline devant les crocs de Moro. C'est une loi absolue, sérieusement. N'importe qui courberait l'échine devant une louve en colère de deux mètres de haut…

Poussant un profond soupir, je rajuste mon sempiternel pyjama panda avant de me rendre dans la plus grande pièce de l'appartement, qui est en fait une petite cuisine doublée d'un salon mal rangé -comme d'habitude. J'aime beaucoup ce désordre ambiant ; ça donne une personnalité aux lieux, et ça me donne une excuse de pouvoir danser et chanter sans avoir peur de mettre le bazar. Alors, saisissant mon casque ainsi que mon vieux lecteur MP3 qui traînent un peu plus loin, j'enclenche le mode aléatoire et met le volume à fond. Il est temps d'oublier ce monde de frustrations et de colère pour rejoindre un pays féerique, emportée par l'élan de la musique. C'est Nightcore – Snow White qui fait retentir ses premières notes, et je ferme les yeux, tournoyant dans le salon au fil des notes, sans plus me préoccuper des obstacles qui jonchent le sol. Je me sens devenir de plus en plus légère, et lorsque la partie plus rythmée arrive, je m'imagine courant à contre-jour, entourée par une forêt curieusement clairsemée, chassant le soleil couchant que je n'atteindrai jamais. Et pourtant je cours, je cours, un sourire aux lèvres, simplement bercée par les rayons chauds qui m'enveloppent, tandis qu'un groupe d'oiseaux vole au-dessus de moi. Soudain, le terrain se transforme, et mes pieds quittent le sol. Je bondis en avant, alors que des ailes poussent dans mon dos, m'empêchant de chuter, jusqu'à rejoindre les aigles qui accompagnent ma danse tout en se mélangeant aux ombres alentours.

La claque est monumentale. Ça fait presque une demi-heure que je me laisse envahir par la musique, permettant à mon esprit de s'évader si loin que j'en ai perdu le sens des réalités. C'était sans compter sur ce fichu pied de table, où mon petit doigt de pied décide de se crasher. Je retiens un quasi-rugissement, tout en retirant mon casque de sur mes oreilles. Il va me rester un bleu, ça c'est clair…
C'est à ce moment-là que je perçois comme une sorte de grattement. Surprise, je fais le tour de la pièce d'un regard, sans comprendre d'où vient se léger bruit. Mes yeux s'attardent un instant sur le cadran lumineux du seul appareil plus ou moins fonctionnel de l'appartement. 00H00. Minuit tout pile, et une porte contre le mur.
Une porte ! Contre le mur ! Une porte si petite que je m'attends presque à voir les sept nains s'en extirper en chantant gaiement « Hey ho ! Hey ho ! ». C'est étrange, je n'avais jamais remarqué qu'on avait un réduit ici… ou alors serais-je encore en train de revâsser ? Parfois, j'ai un mal fou à revenir à la réalité, mais j'avoue que là tout de suite, un sourire illuminé s'empare de mon visage, tandis que je fonce ouvrir la petite porte entrouverte. Devant moi s'étend un petit couloir de velours, aux couleurs chaudes et pourtant bleutées. Sans hésiter, sans réfléchir, excitée comme une puce par ma découverte, je me glisse pieds nus à l'intérieur, impatiente de voir ce que mon inconscient a encore inventé… jusqu'à parvenir dans un salon aux meubles qui ne pouvaient qu'appartenir à une maison dans le style bourgeois. Une cheminée ronfle dans un coin, portant sur sa rambarde des boules à neige que je meurs d'envie d'examiner. Je l'aurais d'ailleurs déjà fait s'il n'y avait pas entre moi et les objets en question une jeune femme portant un bébé, un jeune homme à l'air à la fois sympathique et antipathique, une adolescente arborant un visage féroce, et une petite fille très curieuse. C'est fou, jamais mon imaginaire n'avait créé des personnages aussi détaillés et précis… un peu comme dans les rêves, c'était toujours normalement des figures assez abstraites dont j'oubliais très vite l'aspect physique. Sauf que là, ils sont incroyablement tangibles, et ça me donne automatiquement la boule au ventre. Après tout, je ne suis pas réputée pour mes capacités sociales… surtout depuis que j'ai récupéré mes véritables souvenirs.
Silencieuse et un peu gênée, voyant que tous avaient l'air de se connaître, je me contente de rester en retrait, préférant attendre qu'on remarque ma présence. Ou qu'on ne la remarque pas, d'ailleurs.





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Rani ✖️ daughter of the moon
•• unbreakable.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19290-termine-rani-o-you-mi http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28585-the-story-of-my-lives

Robyn W. Candy


«Muerte, la mort!
Né l'oubliez yamais!
Pitis voyous!»


Robyn W. Candy


Evénement #19 : L'Autre Monde [Fe] Zvh9xII

╰☆╮ Avatar : Jennifer Lawrence.

Ѽ Conte(s) : Les mondes de Ralph.
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Vanellope Von Schweetz, ou la princesse d'un royaume de sucreries qui préfère conduire des voitures en gâteaux.

✓ Métier : Pâtissière de l'extrême & Shérif à batte badass !
Evénement #19 : L'Autre Monde [Fe] 908819teamewok

☞ Surnom : Even
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2157
✯ Les étoiles : 26138


Evénement #19 : L'Autre Monde [Fe] _


Actuellement dans : «Muerte, la mort!Né l'oubliez yamais!Pitis voyous!»


________________________________________ Jeu 29 Jan 2015 - 20:50

L'Autre Monde

Robyn... et les autres



J'étais coincée avec une gamine plus douée que moi au piano. Génial. J'aime pas les enfants. D'accord, y a bien Harris, mais lui c'est pas la même chose. Même si ils doivent avoir à peu prêt le même âge. Mais je vous dis que c'est pas la même chose.

- Que ce que tu fiches ici, toi !

J'avais froncé les sourcils et mis mes poings sur mes hanches, en mode « Vané pas contente ». J'étais vexée de voir que j'avais plus de vingt ans, et que cette môme jouait mieux du piano que moi. J'en avais fais pendant toutes mes années orphelinat, sérieux !Je pris pourtant une expression moins agressive en voyant qu'elle avait l'air paniqué, genre à deux doigts de pleurer. J'avais pas envie qu'elle se mette à hurler et que ça rameute tout le quartier. Je poussais un soupire et essayais d'avoir l'air moins... méchante.

- Je m'appelle...

Quelqu'un prononça mon nom avant que je puisse terminer. Quelqu'un que je ne voulais absolument pas voir. Pas dans cette situation. Pas dans mon pyjama... enfin, pyjama, c'est un grand mot. Quand je me retournais et que je le vis, avec son air de cocker éberlué, Je me dépêchais de croiser les bras sur mon t-shirt trop grand, en m'insultant copieusement intérieurement de ne pas avoir mis de pantalon. Mais pourquoi ! Pourquoi ! J'avais envie de tirer sur le bas du vêtement pour cacher le plus de peau possible, mais ça aurait fait victime. Au moins, il était pas en caleçon. Je crois que je me serais brûlé les yeux à l'acide, si il était arrivé à moitié à poil. Nom d'un haribo, je ne voulais même pas imaginer.

- Que ce que tu fous ici, toi ! Au passage, jolies les chaussettes. Je connais une petite vieille qui a exactement les même... et le pyjama, classe vraiment. Ils font les même pour les adultes ?


J'avais besoin de me lâcher. J'étais en mode automatique, pas franchement à l'aise. En plus, il gâchait la visite ! La môme, encore, je dirais rien. Mais lui! Lui quoi ! Et... non... attendez... pas elle quand même ! C'était quoi cette réunion du club des ratés et des gens que j'aimais le moins dans cette foutue ville ?

- Sympa Lily, merci beaucoup. Je t'entends et je te vois, hein. Juste comme ça. Que ce que tu fous ici, toi aussi ! C'est pas ma maison, sois pas idiote non plus. Mais... attends, c'est ton bébé ? Sérieux, t'as emmené ton bébé ! Ok, je pensais juste que t'étais une schizo habitée par l'esprit de ton beau-père, mais là, c'est carrément de la connerie pure et simple.

Je plongeais mon visage dans mes deux mains, en serrant violemment les dents pour ne pas craquer. Que ce que j'ai fais de mal ? Pourquoi toujours moi ? Fallait que je reparte, que je fiche vite fait bien fait le camp de ce salon, et que je retourne dormir.

Je me retournais pour m'avancer jusqu'à la petite porte, mais je fus coupée net dans mon élan. Déjà, la porte était fermée. Y avait pas de poignée en plus, donc bonjour la galère pour la rouvrir. Et en plus, il y avait quelqu'un d'autre. Je la connaissais absolument pas, et elle avait l'air super spé'. Merveilleux. J'étais encore tombée sur une tarée. Je fronçais les sourcils, en la regardant. Elle aurait pas pu nous dire qu'elle était là ?

- Euh … t'es qui toi enfaîte ? C'est toi qui a fermé la porte à clé, parce que ça serait cool de la rouvrir pour que je puisse tranquillement rentrer chez moi, histoire de fuir cette bande de bras cassés.

Je me penchais vers la petite porte dans le mur pour tenter de l'ouvrir, mais elle était comme... fixé. Ou je sais pas quoi. En gros, c'était pas du tout possible de l'ouvrir. Et merde. Je poussais un énorme soupire de désespoir, avant de me redresser. Comme d'habitude, j'étais de nouveau mal barrer.

- On est coincé, c'est merveilleux. Non mais Lily, pourquoi t'as emmené... Cassandra, c'est ça ? Faut être carrément irresponsable pour faire ça. Un bébé... Génial. Merveilleux. Je sens que ça va être simple, cette histoire.

Je passais rageusement mes deux mains dans mes cheveux tout décoiffés, en tirant par la même occasion un peu dessus. Peut être que je cauchemardais à fond, et que j'allais me réveilleur à cause de la douleur. Ça serait chouette, merci beaucoup !

- Skyrunner, vu que t'es notre chevalier servant attitré, tu veux pas trouver une idée ? Sers un peu à quelque chose, nom d'un Oréo !

Je donnais un coup de pied contre la porte, mais la douleur me fit aussitôt regretter mon geste. Je fis la grimace, en poussant un piaillement ridicule. En plus les pieds, c'est ultra sensible !

- Vous acharner contre cette porte ne servira rien.

Je sursautais et failli tomber, déséquilibrée à cause du pied endolori que j'avais soulevé de sol. On nous attaquait ? Peut être bien que oui, peut être bien que non. Il y avait une femme brune très mince, totalement habillée avec des fringues noirs. La seule touche de couleur qu'elle portait était un rouge à lèvres très... bah, rouge. C'était la proprio, ou la bouffeuse de gens du coin ? En tout cas, elle souriait énormément.

- J'ai remarqué, merci. Et vous êtes ?

J'avais reposé mon pied par terre, et essayé de prendre la pose de miss « même pas peur ! ». Elle avait pas l'air super méchante, mais je connaissais des éclairs au chocolat qui avaient voulu me tuer. Et des éclairs au chocolat, croyez moi, ça a pas l'air méchant. Pas du tout. Et pourtant...
Code by AMIANTE

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I just want candy
Candy on the beach, there's nothing better, but i like candy when it's wrapped in a sweater. Some day soon i'll make you mine, then i'll have candy all the time.

Invité


Invité


Anonymous



Evénement #19 : L'Autre Monde [Fe] _


Actuellement dans :

________________________________________ Jeu 29 Jan 2015 - 21:46

Evénement #19 : L'Autre Monde [Fe] Large

Il y avait tellement longtemps... la porte avait été condamné, j'en avais perdu la clé. Elle n'était pas supposée s'ouvrir de nouveau un jour. Je n'avais cessé de la faire se rouvrir, en vain. La chance semblait enfin me sourire... J'allais enfin obtenir ce que j'avais toujours voulu...

Je m'étais approchée du groupe, un grand sourire chaleureux étirant mes lèvres peintes en rouge. Tout ces jeunes gens... oh il y en avait tellement. Je sentais mon corps se réchauffer rien qu'à leur présence, et je dû me contenir pour ne pas me précipiter et les prendre dans mes bras. Mais il fallait que je sois prudente. Je ne referais pas la même erreur qu'avec elle. La confiance, c'était la clé.

Je restais à distance raisonnable d'eux, en les regardant tous un par un, toujours en leur souriant. Je ne pouvais pas m'en empêcher. J'étais tellement heureuse... Je croisais les mains devant moi, pour bien leur montrer que je n'allais pas les attaquer. La jeune femme brune qui s'était attaquée à la porte semblait être sur ses gardes.

- Jeune demoiselle, je suis l'Autre Mère.

Je vis leurs regards s'écarquiller, ce qui était tout à fait compréhensible. Tout leur expliquer ne serait pas chose facile. Ils venaient de cet autre monde. Comme elle. Rien n'était pareil. Je m'approchais de la petite fille à l'air apeurée, celle qui avait joué du piano. Je posais une main délicatement sur son épaule, en lui faisant un sourire encore plus grand.

- Tu joues merveilleusement bien. Si tu veux en jouer de nouveau, n'hésites pas. Au faîte, comment vous appelez-vous ?

Je m'étais retournée vers eux tous, en penchant légèrement la tête sur le côté. Ils étaient si nombreux... tous si beaux... et il y avait ce bébé... ces enfants...

- Deux minutes là ! Que ce que vous voulez dire par « Autre Mère » ?

La jeune femme avait croisé les bras, et elle me regardait avec encore plus de suspicion. J'aurai aimé pouvoir faire autrefois. Devenir leur mère, à eux. À eux tous.

- Je suis l'Autre Mère. Celle d'une enfant nommée Coraline. Je suis comme sa mère, mais... autre. Je ne fais jamais de peine, et je m'occupe de vous. Tout le monde à une Autre Mère. Ce n'est pas facile à expliquer. Je suis juste... comme un rêve, dont il faut profiter avant que tout ne s'efface. Vous ne risquez rien, si c'est la question que vous vous posez.

Je leur avais fais un petit sourire, avant de me tourner légèrement vers la porte qui donnait sur la salle à manger. Une odeur agréable commençait à s'en dégager. J'avais passé beaucoup de temps à cuisiner. Rien que pour eux.

- Vous avez faim ? J'ai préparer vos plats préférés, à chacun d'entre vous. Venez, venez donc ! Faîtes comme chez vous ! Cette nuit, cette maison est comme la votre. Profitez-en pour poser toutes les questions que vous voulez.

Je pourrais faire tellement pour eux... tout. Ils pourraient tout avoir. Et enfin, j'aurai ce que je voulais, moi. Il fallait que ça marche, cette fois.

K. Teddy Bear


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


K. Teddy Bear


╰☆╮ Avatar : Bailee Madison

Ѽ Conte(s) : Frère des Ours
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Koda

☞ Surnom : Bloody Mary
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 52
✯ Les étoiles : 0


Evénement #19 : L'Autre Monde [Fe] _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Ven 30 Jan 2015 - 11:21

La pièce se remplissait petit à petit alors que Teddy faisait face à Robyn, qui venait de lui demander méchamment ce qu'elle faisait ici. La gamine se mordit donc les lèvres, essayant de se faire la plus petite possible, en bafouillant alors :

-Je... Euh...

Mais la plus vieille commença à se présenter, avant d'être coupée par l'arrivée des autres. Et Teddy observa donc la femme au bébé. Sérieusement, ils avaient quoi tous les habitants de la ville à accoucher ? Mais passons... Parce que alors que la porte s'était refermée et bien une autre femme fit son apparitions près d'elle, la tenant par l'épaule, lui disant qu'elle jouait très bien du piano. La gamine prit donc peur et se dégagea de l'emprise de "l'autre mère", allant se cacher derrière l'unique homme de la pièce, en lui murmurant :

-Elle me fait trop peur !

Mais vu qu'ils allaient devoir passer un long moment dans cette pièce, la gamine prit donc sur elle et se mit aux côtés de Jamie, en se présentant alors :

-Moi c'est Teddy.

Et en plus de ca, l'autre mère venait de remonter dans son estime puisqu'elle les invita tous à aller manger dans la pièce suivante. Teddy se mit donc à sautiller jusqu'à l'autre pièce, qui était toujours aussi conviviale, voire même plus puisqu'une grande table était là, en plein milieu de la pièce. Et puis en plus...

Et puis en plus, il y avait le plat préféré de la petite ourse : un grand saumon bien grillé, avec des tagliatelles et de la crème fraîche. Et en guise de dessert, il y'avait un immense Paris-Brest. Vraiment, c'était le paradis pour les papilles, non ?

La gamine s'installa donc à la table, se servant pour commencer du dessert. Ben oui parce que vraiment il lui faisait de l'oeil. Et c'est donc la bouche pleine que la gamine finit par dire, pas certaine que tous les autres la comprenne :

-C'est vraiment trop bon. Qu'est ce que vous attendez venez !
http://once-upon-a-time-rpg.forumactif.com/t11778-dites-a-mes-am http://once-upon-a-time-rpg.forumactif.com/t11920p10-les-liens-de-teddy#161181 http://once-upon-a-time-rpg.forumactif.com/t11919-les-histoires-d-une-ourse

Lily Olyphant


« Non mais alo quoi! T Rousse et tu connais pas Hadès ?! »


Lily Olyphant


Evénement #19 : L'Autre Monde [Fe] 378254admin

╰☆╮ Avatar : Lucy Hale ♥

Ѽ Conte(s) : Dumbo ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Dumbo ☣ l'éléphant qui sait voler. ϟ

Fondateur Disney Rpg

☞ Surnom : seb ☮
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 9893
✯ Les étoiles : 44624


Evénement #19 : L'Autre Monde [Fe] _


Actuellement dans : « Non mais alo quoi! T Rousse et tu connais pas Hadès ?! »


________________________________________ Ven 30 Jan 2015 - 14:51


C’est merveilleux Molly, l’amour qu’on a en soi, on l’emporte avec soi...


    "QUOI ?" avais-je hurlée à l'encontre de Robyn avant de poser ma main sur l'oreille de Petite Bébé.

    "Chut... c'est rien."

    Robyn n'aurait pas dû me forcer à crier si fort. Mais elle m'avait traitée d'idiote et en plus elle avait parlée de Dyonisos qui n'était plus dans ma tête et qui... Je m'étais retenue de lui en donner une, car si je n'avais pas un bon self control, je l'aurai fait.

    "Ne parle pas comme ça de lui ! Et puis tu crois quoi? Je ne sais pas où on est. Si j'avais su qu'on serait arrivée dans un grand salon avec de bonnes odeurs, je n'aurai jamais ammenée Cassandre avec !"

    De bonnes odeurs? C'est vrai que ça sentait bon. Ca venait d'où? Il n'y avait pas de nourriture à proximité. J'avais humée l'air, pour me laisser emporter par cette senteur. Robyn quand à elle, s'était acharnée sur la pauvre porte. Puis, une femme nous avait rejoint. C'était elle qui sentait bon ? Hein ? C'était elle ? Je serai bien allée la reniflée pour vérifier, mais ça ne se faisait pas.

    "Vous êtes sa mère, mais pas sa mère? Comment on peut avoir un enfant dont on est pas la mère?" avais-je dit en serrant un peu plus fort Petit Bébé tout contre moi, juste avant de voir la salle qu'elle nous indiquait. C'était de là que venait la bonne odeur !

    "Je fais régime." m'étais-je exclamée quand elle nous avait proposée de manger. Je me nourrissais exclusivement de chips et de salades en ce moment. Enfin, il y avait aussi le chocolat dont j'avais un mal fou à me passer et peut être aussi quelques autres petites bricoles, mais surtout pas de gâteau aux cacahuètes.

    J'avais vue la gamine passer devant moi et se diriger vers la salle manger, quand...

    "Un gâteau aux cacahuètes ???" m'étais-je écriée. Je n'avais pas tiltée de suite, mais c'était ça la bonne odeur ! Un gâteau aux cacahuètes ! J'avais suivie Teddy d'un pas vif, juste avant de m'asseoir sur la chaise et de humer l'odeur du gâteau. Ca avait l'air trop bon !

    "Ca fait des années que j'en ai plus mangé ! Comment vous avez su que j'aimais ça ??"

    J'avais tournée la tête vers l'Autre Mère qui nous avait rejoint, juste avant de prendre un couteau pour couper une part de gâteau.

    "Quelqu'un en veut ? Quelqu'un en veut ? Tu en veux ?"

    J'étais toute excitée en regardant Robyn pour voir si elle en voulait, juste avant de tourner la tête. Pourquoi je lui en proposais à elle ? C'était un gâteau pour moi, rien que pour moi. Et pour ceux qui en voudraient aussi, mais pas elle. En tout cas j'en avais pris une bonne part que je m'étais empressée d'entamer. Bon sang que c'était bon !

    "Dites, vous avez aussi... Oh, ok."

    Un petit pot pour bébé se tenait juste à côté du gâteau. Un pot pour bébé saveur potiron. Bizarre... J'aimais pas le potiron. D'un côté j'en avais jamais fait manger à Petit Bébé. Ca serait l'occasion ou jamais de gouter. J'avais fini ma part de gâteau, puis j'avais entrepis d'ouvrir le pot aux potirons. Une petite cuillère et je sentais qu'elle adorait ça. Une nouvelle trouvaille !

    "Vous avez trop bon goût !"
    avais-je dit à L'Autre Mère. Elle était une mère parfaite. Je serai bien restée ici pour l'éternité.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Qu'est ce qu'on peut y changer ?
Ton père est un Titan, ta mère un éléphant,
Tu as pris une vingtaine d'années d'un coup,
Quand on regarde, ça pourrait être pire...


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74521-fiche-personnage-lily http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74521-fiche-personnage-lily-olyphant-dumbo#815322 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74521-fiche-personnage-lily-olyphant-dumbo#815322 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80956-indumbowetrust#1022120

Jamie Skyrunner


« Tu aimes les cacahuètes?
On aime tous les cacahuètes! »


Jamie Skyrunner


╰☆╮ Avatar : Garrett Hedlund

Ѽ Conte(s) : La Planète au Trésor
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Jim Hawkins

Evénement #19 : L'Autre Monde [Fe] Generation-Kuzco-1

☞ Surnom : Jay
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1812
✯ Les étoiles : 1795


Evénement #19 : L'Autre Monde [Fe] _


Actuellement dans : « Tu aimes les cacahuètes?On aime tous les cacahuètes! »


________________________________________ Ven 30 Jan 2015 - 21:56

Evénement #19 : L'Autre Monde [Fe] Tumblr_mdnsbw2JJX1rwjzpqo1_500
Close your eyes. Count to ten.

Un peu trop de monde au mètre carré. C'était l'impression générale de Jamie. Et ce n'était pas du qu'à l'horripilante présence de Robyn. Pas uniquement. Ok, cela l'énervait déjà, par principe, et l'entendre l'engueuler en le traitant de chevalier servant n'aidait pas, mais ce n'était pas que à cause d'elle. Son instinct avait beau lui dire de rester, il avait du faire un sacré effort pour ne pas repartir aussi sec par la petite porte, dès qu'il avait aperçut Robyn jambes nues. Non sérieux, il avait l'habitude des cauchemars bizarres mais là... Sauf qu'il n'en avait pas eue le temps, que plusieure personnes avaient débarquées à leurs tours, que Lily avait ramené un bébé, que Robyn l'avait devancé dans son idée et que d'un coup, une femme semblant sortir d'un film de la famille Adams, en plus glamour, avait fait irruption dans la pièce. Enfin, irruption. C'était sans doute chez elle, donc c'était plutôt eux les intrus. Quoi qu'elle n'avait pas l'air de le prendre mal. Même si elle avait des propos illogiques. Malgré lui, Jamie fronça le nez. Une "Autre Mère"? Il avait déjà une mère. Et elle lui suffisait amplement. Son coeur dans ses chaussettes se durcit un instant, se disant qu'au final, ce cauchemar prenait juste un chemin différent pour le même résultat.
La plus petite du groupe vient se cacher derrière lui, et Jamie eut le réflexe de tendre légèrement les bras de chaque côté de son corps, paumes vers la petite fille. C'était sans doute fortement intéressant de réaliser que c'était devenu un réflexe. Pour sûr qu'Aloysius aurait adoré l'observer à cet instant. En attendant, Jamie ne pût s'empêcher de fixer la femme, alors que la petite fille lui murmurait son appréhension. Il comprenait. Cette.... Douceur. C'était perturbant. En fait, elle avait l'air profondément... Jamie n'arrivait pas à trouver le mot. Elle avait la voix douce, un visage avenant, mais quelque chose... Peut-être le rouge pétant de ses lèvres. Ou peut-être son nez trop aquilin. Ou peut-être que la seule mention du mot "mère" suffisait à le mettre sur ses gardes. Aussitôt, le regard de Jamie s'assombrie, tandis que ses épaules s'affaissaient un peu. C'en était vraiment arrivé à là? Il en était vraiment arrivé au point où la simple mention d'un mot le rendait méfiant et sur ses gardes? Elle semblait gentille. Et pas ivre.
La petite -Teddy donc, sortie soudain de sa cachette, se précipitant dans la salle qu'avait désigné l'Autre Mère, et qui, il fallait l'avouer, exhalait une odeur alléchante. Malgré lui, il porta la main à son coude, traçant sans le vouloir, la cicatrice rosâtre qui déchirait sa peau. C'était rare qu'il l'ai lorsqu'il rêvait. Comme si son inconscient lui même voulait effacé ce souvenir de son esprit. Si seulement... Relevant les yeux, qu'il ne se souvenait pas d'avoir baisser, il vit Lily s'installer à son tour à la table, où un pot de bébé était même présent. C'était étrange. Evidemment. Après tout la situation elle même était étrange. Tout était étrange. Mais visiblement, c'était de la bonne étrangeté. S'avançant, il resta cependant sur le seuil de la pièce, s'appuyant contre le mur, épaule contre la cloison. ça sentait bon. Et elles semblaient plutôt heureuses, ces trois demoiselles, à manger leurs plats préférés. C'était sympa, comme image. Comme sensation. D'ailleurs, c'était drôle à observer aussi, leurs plats préférés. Du saumon? Du gâteau à la cacahuète? Jamie eut un sourire. Oui, c'était plutôt sympathique.
Tournant la tête, il vit la dernière arrivée humée l'air, hésitant visiblement elle aussi à s'asseoir à la table, avant de croiser le regard de l'Autre Mère. Elle l'observait avec un sourire. Et bienveillance. Et soudain Jamie se sentit extrêmement impoli de rester comme ça, en dehors de la pièce. Presque insultant. Baissant la tête, il se glissa rapidement sur la chaise la plus proche de Lily, souriant à Cassandre quand celle-ci émit un babillement en sa direction.
-Visiblement je te dois des félicitations, fit-il à l'intention de la jeune femme.
Certes la dernière fois qu'il l'avait vu, il l'avait prise pour une schizophrène du dernier degré mais personne n'était parfait pas vrai? Avec un sourire, il se tourna vers la table, avant de réaliser la bouteille de limonade au sureau posée près de lui, à porté de main. Fraîche en plus. Il en but une longue gorgée, avant de tourner à nouveau les yeux vers l'Autre Mère. Ses cheveux. Ils avaient la même couleur que ceux de sa mère. C'était sans doute ça, ce qui le dérangeait. Ce qui le rendait si... Méfiant. Peut-être. Sans doute.
La table n'était pas très grande, pourtant l'amas de nourriture était impressionnant, sans paraître obscène. Comme si tout avait été parfaitement dosé. C'était étrange et sympathique. Comme tout dans la pièce. Enfin tout. Son regard coula vers Robyn, dans son t-shirt XL. Iron Maiden hein? Il but à nouveau une longue gorgée, détournant les yeux lorsque la dernière venue la dépassa pour venir vers eux. Manquait plus qu'elle croit qu'il la matait tiens... Souriant à la jeune fille affublé d'un pyjama panda, il observa une fois de plus la tablée, avant de remarquer le plat rond et doré, cachée derrière le plat de tagliatelle à la crème fraîche. Son estomac se mit aussitôt à résonner, ce qui fit rire le bébé de Lily. Elle avait beau avoir dit qu'il s'agissait de leurs plats préférés, Jamie était sûr et certain qu'elle ne pouvait pas avoir su... La curiosité l'emporta, évidement. Prenant le plat en faïence, encore chaud, il découpa rapidement une part de la tourte, ses yeux s'agrandissant face à la sauce brune qui s'étala dans son assiette. Une tourte à la Guiness. Sérieusement.
-Comment pouviez-vous savoir?
La question lui échappa un peu, concentré soudain sur le besoin primaire de goûter à la tourte. Huuum. Chaude, moelleuse et légèrement amère. ça ressemblait presque à la Sarah's Pie sur Alpha. C'était délicieux. Voir parfait.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
- S.T.A.R.U.N.N.E.R-
Evénement #19 : L'Autre Monde [Fe] Https%3A%2F%2F78.media.tumblr.com%2Fb8ffa78e7bbe6dfdaf92880c013013a9%2Ftumblr_o60f4cQ9Ms1uigduro8_400 Evénement #19 : L'Autre Monde [Fe] 1552481599-yonkt5f Evénement #19 : L'Autre Monde [Fe] Tumblr_p3ejyhjxYj1rutcjwo5_250
She's cunning as a fox, clever as a crow, solid as a rock, hhe is stubborn as a stone, she's a hardheaded 
woman, and the best one that I know. And I love her.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t7536-jamie-skyrunner-je-veu http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t25959-chevalier-servant-a-temps-plein#225393 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8333-tu-ne-te-doutes-pas-une-seconde-que-ton-histoire-pourrait-changer#67963

Contenu sponsorisé







Evénement #19 : L'Autre Monde [Fe] _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 5
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Evénement #19 : L'Autre Monde [Fe]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde enchanté :: ➹ Les autres mondes