LE COFFRE
A JOUETS

AOUT 2019
de Fanny


PRACTICALLY
IMPERFECT

JUILLET 2019
de REGINA


AMAZONBIE
JUILLET 2019
de ANYA



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Le Coffre à Jouets ☆ Evénement #114
Une mission de Fanny - Depuis le 21 août 2019
Vers l'Infini et au-delà !

Partagez
 

 Je rêve ou je bois avec un cheval ? [PV : Dada]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

Krystal Oliver


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


Krystal Oliver


╰☆╮ Avatar : Ashley Benson

Ѽ Conte(s) : Le roi lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Tama

✓ Métier : Trop compliqué pour elle
Je rêve ou je bois avec un cheval ? [PV : Dada] - Page 2 651895tama2

☞ Surnom : Nana/Krys
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1114

Je rêve ou je bois avec un cheval ? [PV : Dada] - Page 2 _


Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Dim 12 Avr 2015 - 13:28





Je rêve ou je bois avec un cheval ?


Non mais comment il me parlait lui ?! On avait plus le droit de poser des questions et de faire des hypothèse ? Pas ma faute moi si on dirait que c'est son fils et que la seule personne que je connaisse qui soit un lézard soit Yzma. Je lui avais donner un coup sur la tête vexée en lui jetant un regard noir. Pas sûr que ça fasse effet dans son état, mais au moins ça m'avait calmer une seconde. Calmer de quoi d'ailleurs ? Bah, il y avait toujours une raison pour taper un cheval, ça attendrit la viande il parait.

Bon en tout cas j'espérais que le petit n'avait pas de parent, c'était pas méchant, mais quand on voyait ce qu'un dragon adulte pouvait donner, j'avais pas envie qu'ils viennent le chercher, surtout pas qu'en j'étais à proximité du petit. Bon il m'avait aider à me relever, et son petit lézard se cramponnait à lui, s'en était presque mignon, voilà que je faisais dans le sentimental, n'importe quoi, finalement fallait que j'arrête de boire. J'avais tout de même sourit à un cheval quoi.


« … Être un cheval te manque ? Ta mère est pas ici ? Et puis … C'est qui Rain ?  »

Il était bien mignon mais je les connaissais pas moi, mais je pouvais comprendre d'être un cheval lui manquait, puisque moi être une lionne me manquait terriblement, du coup je buvais maintenant. Il buvait pour ça lui ? Pourquoi je me posais des questions sur lui, c'était de la nourriture ! Je secouais la tête pour chasser ses pensées.

« Je pense pas avoir bu tant que ça, enfin je sais pas combien faut boire pour en arriver là non plus … ni même ce que c'est les autres trucs dont tu parles. Finalement y'a encore plein de chose que je connais pas.  »

Je poussais un gros soupire, et d'où je lui racontais ma vie moi ? Bonjour, je suis une lionne et au bout d'un an, comme tu l'as remarqué je sais toujours pas agir en humaine pour me fondre dans la masse ! Débile, je suis débile. J'aurai bien dit aussi que j'étais folle car je voyais des trucs bizarre, mais comme lui aussi, ça n'était pas de la folie, ou bien on était devenu fous tous les deux en même temps.

« Une guitare ? C'est quoi ? Ah oui je crois voir, Simba m'en avait parler, un truc pour séduire machin chose non ? Mais pourquoi j'aurai ça moi ?  »

J'arquais un sourcils, d'où j'aurai un truc pour draguer, c'était au mâle de conquérir la femelle, et pourquoi j'aurai ça, alors que je suis avec LUI ! Au secours ? En plus j'avais l'air d'en avoir une dans la main de guitare ? C'était pas petit que je m'en souvienne.

« Ah oui ? Il y a vraiment des choses bizarres, mais pourquoi les humains font ça ? Ça leur apporte quoi de voir des choses pas réel ?  »

C'était pas juste inutile ou frustrant ? Moi quand je m'imaginais la terre des lions, j'en souffrais tellement ça me manquait, je voyais donc pas l'intérêt de ce genre de chose. Et puis comment ce petit lézard pouvait avoir froid ? Quelle idée de vouloir être dans des vêtements humains alors que j'avais qu'une envie c'était retirer les miens parce que j'avais chaud. Je devrais trouver une robe avec encore moins de tissu, ça serait mieux.

« Bah on sait jamais ! Faut bien gouter pour savoir non ?  »

J'étais toute fière d'y avoir bu, alors que c'était surement une idée stupide, mais j'en étais contente, je lui tendait même la bouteille avec un grand sourire. Fallait vraiment que j'arrête de lui faire des sourires à ce cheval alpha. Ça devait être l'alcool oui.

Je revois le petit fantôme qui nous nargue, il vole partout de toit en toit et … Et ça m'attire !!! J'ai qu'une envie c'était de l'attraper entre mes griffes et de … Je savais pas encore, déjà l'attraper ça serait bien, il m'énervait à bouger de partout, on dirait une hyène à rire. Oubliant les deux autres, j'essaye de grimper sur le mur, escaladant les poubelles, et autres objets qui se trouvaient contre les murs pour tenter de l'atteindre. Mais quand en sautant je peux presque le toucher, la sale bête change de place. C'est clair : je hais ce petit machin. Puis je jetais un coup d'œil à l'autre pour lui demander de m'aider, mais … Non, à le voir danser en riant comme ça, tout le mâle alpha que je voyais en lui venait de s'effondrer en un instant. Finalement il était pas mieux que Simba.

Et j'étais tellement obnubilé par ça que je me rendais compte de rien, jusqu'à ce que son tous aux abris me réveille. Hein ? Quoi ? On était attaqué ? Trop perturbé et pas dans mon état normal, je n'avais pas chercher à réfléchir plus que ça, et d'instinct j'avais attraper son poignet pour fuir au plus loin. Mais pourquoi on fuyait ? Il fallait attaquer plutôt non ? Bah la prochaine fois, on se vengera, j'arrivais déjà pas à attraper le petit fantôme …


« C'était quoi ?! Une attaque ? Les copains du petit fantôme ?!  »

On était juste sortit de la ruelle, et j'essayais de reprendre mes esprits, ce qui ne marchait pas, je parlais vite très vite en regardant de tous les côtés, je tenais plus en place, fallait que ça bouge, je sentais que je pourrais partir chasser là ! N'importe quoi en plus, tant que je chassais, enfin quelque chose de vivant quand même. Mais j'allais peut-être pas lui dire « ça te dit on fait une partie de chasse ? » alors qu'il était dans mon régime alimentaire.

[Chiche tu fais des bébés lions-chevaux Je rêve ou je bois avec un cheval ? [PV : Dada] - Page 2 453450723 Contente que ça te plaise en tout cas Je rêve ou je bois avec un cheval ? [PV : Dada] - Page 2 2727069659 J'espère que ça te convient ><]

©mycandids&Me


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


As cats, I need to sharpen my claws ~~♥️
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8063-terminee-une-lionne-qu http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8780-y-a-qu-au-cirque-qu-on-dompte-une-lionne http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8666-la-vie-sauvage-d-une-lionne-a-storybrooke

Darshkan V. Nestar


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


Darshkan V. Nestar


٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1249

Je rêve ou je bois avec un cheval ? [PV : Dada] - Page 2 _


Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Lun 20 Avr 2015 - 19:27


Darshkan V. Nestar & Krystal Oliver
Il manquait plus que toi

Je rêve pas ? Elle vient de me taper ?
Lorsqu'elle me donne un coup sur la tête, je me contente de grogner en me frottant à l'endroit où elle m'a frappé. En même temps, un coup comme ça, c'est un bisounours à côté de son agressivité sans pareil, au zoo. Je te jure, une vraie tigresse ! Euh non, lionne… bon c'est pareil.

« Être un cheval, ça me manque et ça me manque pas. On a qu'un seul doigt, sous forme cheval, c'est pas pratique ! Et puis, si, ma mère est ici, je l'ai retrouvée, mais c'était pas les plus belles retrouvailles du monde… » Je laisse la phrase en suspens. « Rain, c'est l'être le plus incroyable qui ait vécu. »

Voilà que je fais dans le sentimental ! Non mais on va finir par faire une cuite pleureuse entre nous, c'est pas possible ! Je secoue la tête pour me reprendre, bien que j'étais pas loin de lui déballer ma vie entière. Mettons ça sur le compte de l'alcool, ya pas d'autres excuses ! Non parce que faire ami-ami avec Krykry, c'est comme fraterniser avec l'ennemi ! C'EST fraterniser avec l'ennemi ! C'est elle l'ennemi dans l'histoire !

« Il en faut peu pour être soûl, surtout quand t'es pas habitué. Et vu ton gabarit et tes origines, un verre et t'es morte toi, je suis sûre... » Je laisse le sarcasme filtrer entre mes lèvres, tandis que je la dévisage de haut en bas. Sauf qu'elle me fait presque de la peine la petite… Machinalement, et maladroitement au passage, je lui tapote un peu la tête. « Allez va, si tu connais Even, t'as une bonne prof pour t'apprendre à être humaine. »

ça aussi, c'était plutôt machinal, mais je sais pas pourquoi je le pense. Even, je la connais tout juste, et pourtant j'ai vécu parmi mes plus folles aventures avec elle. De quoi ? Mais non j'ai pas de sentiments pour elle, abruti ! C'est une bonne pote. Je l'aime bien et je lui fais confiance. Je t'ai déjà parlé de la théorie de la jeune fille qui dompte le cheval sauvage ? Bah c'est un peu ça, sauf qu'elle m'a pas dompté. Je l'apprécie, et c'est la fille de ma meilleure amie en plus. Contrairement au grand dadais blond et sa pote la folle aux longues dents qui est juste en face de moi…

« Une guitare ? Pour séduire ? » Je m'esclaffe. Bien sûr que Simba lui dirait un truc pareil ! Quand je disais qu'imaginer Simba qui donne des cours d'humanité à Krystal, c'était complètement con… « Bon il a pas tort, mais la guitare, c'est surtout un instrument de musique. Pour faire des jolies chansons, avec des cordes ! »

Bon, là au moins, elle est sûre de rien comprendre. Bravo Dada ! Ne fait jamais prof, je t'en supplie ! J'enchaîne absolument pas sur pourquoi elle me demande pourquoi elle aurait une guitare. Non ça me les brise, j'ai pas envie de lui expliquer la vie, à celle-là !

« Parce que des fois, les gens ont besoin de voir des choses pas réelles pour oublier ce qui est réel. »

Cette fois, ma mine se fait sombre. J'ai dit quoi il y a trente secondes ? Arrête de lui expliquer la vie ! Surtout quand ça te concerne personnellement, mon grand. Pour oublier, qu'ils disaient, pour oublier ! C'est ça ce qui est génial dans le vin ! Une fois que tu en bois, tes problèmes s'envolent vers d'autres cieux ! Et les hallucinations… c'est pas courant ça, techniquement. Le fait qu'elle me sourit comme ça après avoir bu, c'est hallucination j'espère ? Non parce qu'elle me sourit beaucoup ce soir. Beaucoup trop. Je vois beaucoup trop ses belles dents pointues qui sont venues me lacérer la chair il y a pas si longtemps. Grrr.

« Atteeeeeeends cours pas comme ça ! »

Le fait qu'elle m'attrape le poignet pour fuir me prend par surprise, et je pousse un cri suraigu, arrivant tout juste à tenir sur mes jambes alors qu'elle m'entraîne au loin, fuyant la scène de l'attaque des canettes. Mais elles venaient d'où ces fichues canettes ? C'était notre copain Casper qui nous faisait une blague ou quoi ?
D'ailleurs, Casper continue de nous suivre, et son aspect fantômatique n'empêche pas que l'on voit un petit sourire malicieux sur… ses lèvres ? Je sais même pas si il a un visage ce truc, tellement j'ai du mal à le discerner. Et en plus j'ai Spiky encore fermement rangé dans ma veste qui commence à s'agiter, alors que je le tiens d'un seul bras, l'autre étant occupé par Krystal qui continue de courir comme une dératée.
Sauf que là, Krystal est complètement folle. Elle me rappelle un cheval de mon troupeau, qui était toujours aux aguets et nerveux, regardant sans cesse les alentours à la recherche d'une menace. Sauf que là, c'est parce qu'elle a plutôt l'air préparée à chasser, vu son agitation qui reste malgré tout silencieuse et discrète, comme les lions des montagnes du Cimarron. Ok. Heureusement qu'elle ressemble pas à un lion, là tout de suite.

« Krystal, calme, tu vas faire une syncope. »

Pourquoi je suis soudain concerné par le bien-être de la demoiselle moi ? Je sais pas, mais en tout cas, elle m'inquiète. Je pose ma main sur son bras, essayant de la calmer par ce geste, tout en restant parfaitement immobile. Puis, je la regarde droit dans les yeux, essayant de la forcer à se focaliser sur moi, pour qu'elle calme un peu son jeu…
Et j'éclate de rire. No n sérieusement, vous voulez rester concentré comment dans un moment pareil en ayant bien bu juste avant ?! Spiky s'agite entre mes bras, et je le retiens avec ceux-ci tout en continuant à rire. Bordel mais il est en train de se passer quoi là ?

« Viens, j'ai une idée ! »

J'attrape Krystal, et nous nous dirigeons juste à l'embranchement d'une autre ruelle, alors que j'aperçois une demoiselle qui marche le long de la rue d'un air nonchalant. Faisant signe à Krystal de rester silencieuse, je pouffe de rire discrètement, avant de sortir de ma cachette en hurlant et en courant jusqu'à la demoiselle !
Ouaiiiis je suis un gamin, mais je l'assume.
La demoiselle en question pousse un cri aigu et se couvre de ses bras, et alors que j'éclate de rire sans la toucher, elle me fixe avec de grands yeux chargés d'incompréhension. Puis, d'une voix fluette, elle lance :

« Darshkan ? C'est toi ? »

Merde, je la connais ?! Ouvrant les yeux comme des soucoupes, je la regarde plus en détail. Merde. Merde. Merde. C'est la proprio de mon ancien immeuble. Meeeeerde.

« Darshkan ! Tu tombes bien ! Tu me dois encore pas mal d'argent, je crois ? »

Cette fois, c'est moi qui a peur, et elle qui me défie du regard, d'un air victorieux. Elle croit vraiment que c'est le moment de me demander ça ?!

« Euuuuuuuh… non je crois… je crois pas... »

Reculant un pas après l'autre tout en continuant de la fixer, je la vois qui me suis. Mes ailes s'agitent de plus en plus, comme si j'essaie inconsciemment de m'envoler. C'est le moment de tracer ! Bouge de là Darsh, elle va te tuer ! Retournant prestement vers Krystal, je l'emmène derrière moi en prenant un air innocent.

« Non, finalement, circulons, ya rien à voir... »

BY .SOULMATES


HJ:
 
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8768-i-had-a-dream-of-the-w http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t53626-the-story-of-my-lives-2-0

Krystal Oliver


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


Krystal Oliver


╰☆╮ Avatar : Ashley Benson

Ѽ Conte(s) : Le roi lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Tama

✓ Métier : Trop compliqué pour elle
Je rêve ou je bois avec un cheval ? [PV : Dada] - Page 2 651895tama2

☞ Surnom : Nana/Krys
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1114

Je rêve ou je bois avec un cheval ? [PV : Dada] - Page 2 _


Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Sam 25 Avr 2015 - 23:48





Je rêve ou je bois avec un cheval ?


[Wai chiche 8D]

Je venais de réaliser qu'un cheval pouvait grogner, ça m'amuse autant que ça me surprend. On en apprend tous les jours ici ! Surtout sur lui pour le coup, son corps lui manquait sans le manquer, ça j'arrivais pas à le comprendre, moi y'a pas un moment où il me manquait pas, et puis sa mère était ici. Dis donc il y en avait des cheveux dans cette ville, mais pas de belle retrouvailles ? Au moins il vivait pas à ses dépends comme Simba.

« Pourquoi pas de belle retrouvailles ? Et Rain c'est ta femelle ? »

Pour moi ça semblait logique, mais je préférais demander avant, on ne sait jamais des fois que ça soit un mâle ou qu'elle soit morte. Faire de la peine aux autres c'était pas spécialement mon but, les manger oui, mais faire de la peine non, en plus lui j'avais plus le droit de le manger. Je me demandais si ça allait changer quand on retrouverait nos vrais corps, car bon on allait pas se priver de nourriture et se laisser mourir de faim quand même parce qu'on était amis avec, ça serait la fin des lions sinon !

« Grrr ! J'ai déjà bu je te signale ! Et puis mon gabarit il peut faire très mal quand il veut ! Vais te montrer si je suis morte en un verre ! Faut trouver des verres !!! »

J'étais bien motivé à lui prouvé qu'il en fallait plus pour me tuer ! Comme si un simple verre pouvait tuer une lionne, même avec de l'alcool ! À la rigueur un verre avec les boissons étranges d'Yzma je dis pas, elle était capable d'y mettre du poison mais là c'était pas pareille. Et … Mais comment ça le cheval me touchait la tête ? J'allais le taper mais il parla d'Even ...

« Oui … Mais je veux rentrer chez moi ... »

J'avais envie de pleurer, moi j'avais pas des faux souvenirs pour m'aider à vivre, j'avais pas vingt-huit ans de vie humaine dans la tête, non moi on m'avait arraché à ma vie, à mon corps, à tout ce que j'étais et connaissais d'un coup violent. Ce fut bien trop brutal pour que je m'y habitue, j'y arrivais pas, j'avais trop perdu. Même ceux que j'avais retrouvé, j'avais l'impression de les avoir perdu, Even n'était plus ma Nala, elle l'était sans l'être tout comme les autres, vingt-huit ans à parcourir le monde, à réduire mes pattes en charpie pour les retrouver, sans que je ne les retrouve vraiment. J'avais mal rien que d'y penser, j'avais plus perdu que gagner dans cette histoire.

Puis je le regardais interloqué, pourquoi il riait ? C'était si drôle que ça une guitare ? Je comprenais vraiment pas, j'étais même pas sûre de me souvenir ce que c'était, ah si j'avais dû voir une image d'un type à la télévision et Simba m'avait expliqué, mais des cordes ? Comment ça pouvait marcher avec des cordes ?


« Mais ça sert à quoi ? T'en a une toi ? »

Le chant des oiseaux c'était bien mieux comme mélodie, et puis c'était pas humain, pourquoi les humains voulaient surpasser les sons merveilleux qu'on trouvait dans la nature ? J'avais pas les humains, ils voulaient tout dominer.

« … Je comprends. »

Oui si ça pouvait me permettre de voir la terre des lions, de m'imaginer là bas rien qu'un moment, alors je prendrais tout et n'importe quoi pour m'aider à y aller, j'avais pas envie de voir la réalité, mon corps, ma vie, non tout ça je voulais l'oublier. D'ailleurs est-ce que le fantôme et l'attaque de canette étaient réel ou pas ? Tout ça me perturbait tellement que je ne savais plus différencier le vrai du faux. Enfin presque, lui et son bébé dragon, c'était la réalité, ça me faisait presque peur d'ailleurs d'être avec ses deux là. En plus pourquoi est-ce que j'avais fuit avec lui ? J'aurai très bien pu le laisser se débrouiller tout seul non ? Ma petite Tama t'es vraiment pas bien ce soir.

« Une quoi ? »

Je m'étais arrêter, ne comprenant pas ce qu'il venait de me dire, j'allais faire quoi ? Pourquoi on me disait toujours des choses que je comprenais pas. Soudain je réalise qu'il me touche encore, un cheval qui touche une lionne, on se rendait bien compte de la situation actuelle ? Je le regarde dans les yeux, puis je regarde son bras, puis lui, puis … Encore ce fantôme ?! Mais il va me rendre dingue !!! J'allais montrer les crocs quand il se met de nouveau à rire, je fais comment pour chasser s'il glousse moi ?!

« Hein ?! »

Cette fois, c'est lui qui m'entraine, à croire que la soirée serait à qui ferait faire le plus de route à l'autre, ça pourrait être un jeu amusant tout compte fait. Mais j'avais quand même envie d'attraper le machin qui nous suivait … Je comprenais pas son comportement, il voulait se mettre à chasser ? Un cheval qui chasse sérieusement ? J'allais voir ça ? Quelqu'un arrivait en plus, et ce n'était pas le machin blanc, puisqu'il ne faisait pas de bruit. Prête à bondir au moindre problème je le vois agir de manière … surprenante, drôle de façon de chasser, mais ça me fit rire, tellement rire ! Avoir peur d'un cheval qui vous chasse maladroitement, la pauvre femelle ! Mais je réalise vite qu'il y a un problème, il se passe quoi ?

« Qu'est-ce qu'il y a ? T'as pas l'air bien, elle te fait peur ? Toi, t'as peur de ça ? »

Là j'étais choquée, c'était le mâle alpha des chevaux et il avait peur d'une simple humaine ? Bien qu'elle était peut-être autre chose avant, je n'en savais rien. Une chose était sûre elle nous suivait, il avait beau avancer droit devant lui comme si de rien n'était elle était là, et on la remarquait plus que le fantôme, je ne savais plus quoi chasser.

« Tu vas voir comment on chasse. »

Surtout j'avais envie qu'il m'en dise plus, ça parlait d'argent, mais l'argent j'y connaissais rien, et puis j'avais pas envie qu'elle nous suive. Je sais avec mes bêtises j'avais dis que la prochaine fois je fera attention si je chassais mais là … L'alcool aidait vraiment. Rapidement, j'avais fais demi-tours et m'avançais vers elle, l'air menaçant, mais avec la nuit on voyait rien, et avec mon nouveau corps, j'étais mon crédible qu'en félin. Elle m'avait demander ce que je lui voulais et si j'étais une amie, qu'elle était amusante … Bim un grand coup pour la faire trébucher. Selon elle j'étais folle, peut-être, enfermée une lionne dans un corps de singe sans poil, oui ça avait de quoi faire péter un plomb. Je donnais des grands coups dans tout ce qui se trouvait à côté, échelle en métal, carton, poubelle, histoire de lui faire peur avant de me pencher au dessus d'elle, de l'attraper par le col pour coller sa tête contre la mienne pour lui dire de partir, après qu'elle m'ait dit qu'elle voulait juste son argent.

« Bon explique moi, c'est quoi cette histoire d'argent ? Maintenant qu'on est tranquille ? »

©mycandids&Me


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


As cats, I need to sharpen my claws ~~♥️
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8063-terminee-une-lionne-qu http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8780-y-a-qu-au-cirque-qu-on-dompte-une-lionne http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8666-la-vie-sauvage-d-une-lionne-a-storybrooke

Darshkan V. Nestar


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


Darshkan V. Nestar


٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1249

Je rêve ou je bois avec un cheval ? [PV : Dada] - Page 2 _


Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Mar 19 Mai 2015 - 16:43


Darshkan V. Nestar & Krystal Oliver
Il manquait plus que toi

Pourquoi j'ai l'impression que lorsqu'elle me demande si c'est « ma femelle », c'est presque péjoratif, sorti de sa bouche ? Je vous jure, il faut que j'arrête de m'acquitter de toutes les causes perdues ou moins perdues de ce monde. Écolo, complexe du héros, vegan, et maintenant féministe ! Je suis un mâle très étrange… euuuuh un homme. Voilà que je parle comme l'autre !

« Nous étions ensemble. C'est une jument oui. Enfin c'était. Enfin je sais pas si elle est ici ou pas, mais ça risque d'être drôle de la revoir. »

Oui, très drôle Spirit. Haha ! Tu vas bien rigoler. Et puis pourquoi ça intéresse Krystal ? Je veux dire, on dirait presque qu'elle fraternise avec moi, et fraterniser avec sa potentielle future bouffe, c'est pas exactement ce que j'appelerai un acte stratégique. Ça veut peut-être dire qu'elle a plus l'intention de faire de moi son repas ?

« Tu prends vraiment tout au premier degré toi, hein. »

C'est avec un petit rire et un air bienveillant que je dis ça, observant la demoiselle qui s'est mis en tête de retrouver des verres pour leur montrer que son gabarit va très bien. À vrai dire, je commence presque à faire preuve d'empathie à son égard ; et ça, c'est très, très mauvais. Je veux dire, si on était chacun dans notre corps d'origine, vous imaginez vraiment le cheval compatir avec un lion triste ? Non, le cheval il se barre en courant. Ou alors, il fait sa fête au lion si ce dernier essaie de dévorer un poulain du troupeau. Ça rigole pas, dans la nature, quoique vous en dise les dessins animés. Sérieusement, vous avez vu Spirit, l'étalon des plaines ? Ce film est un navet ! Ce n'est absolument pas la réalité ! C'est beaucoup trop coloré là-dedans !

« ça sert à faire de la musique. Je te l'ai déjà dit une fois nom d'un chien, essaie de suivre un peu ! »

J'étais même pas sûr de lui avoir dit, mais elle me tape sur les nerfs. Elle me tape sur les nerfs et en même temps je peux pas la laisser pourrir au fond d'une ruelle le temps de décuver. Ah non non, Môssieur la Destinée a décidé de faire de moi un putain de chevalier servant pour toute personne en difficulté, même la plus chiante possible. Et Krystal est chiante, sérieux…
Jamie aurait déteint sur moi, c'est ça ? Bordel, j'aimerais bien l'avoir sous la main de temps en temps lui, c'est infernal d'être aussi… gentil ? Meuh non, je suis pas gentil moi ! Je suis serviable, c'est encore pire.
Puis survient toute notre petite aventure avec ma charmante propriétaire, et je me sens devenir rouge, puis blême, puis rouge, puis un petit tour dans le bleu, avant de frôler le violet pour redevenir rouge, et enfin blême. Quand j'étais cheval au moins, j'avais le poil doré, personne pouvait me voir changer de couleur au fil de mes ressentis…
Et Krystal perçoit aussitôt mon trouble, et je lui répond d'une voix sèche.

« Moi, peur ? Je chassais le lion des montagnes moi ! Enfin chassait… je le tapais jusqu'à ce qu'il laisse mes poulains tranquille. Sérieux, héhéhéhéhé... »

Mon rire nerveux trahi le trouble que je ressens, l'idée d'avoir peur en présence de Krystal. Ça pourrait lui donner des idées bizarres ! Après tout, les carnivores sentent la peur de la proie, et ça, ça ne fait que les encourager à chasser jusqu'à la mort de celle-ci. En somme, je suis dans la merde, entre ma proprio et la folle aux longues dents. Mais bon, c'est pas vraiment que j'ai peur de la dame ; c'est juste que quand t'es humain, les dettes c'est un vrai problème, et je suis certain que Krystal ne comprend pas toutes les subtilités de la société humaine. Elle a vraiment besoin d'un meilleur prof que Simba…

« Eh mais attends ! T'es humaine là, tu peux pas chasser comme ça ! »

Mais Krystal ne m'écoute plus, emportée par son instinct et, l'alcool aidant, elle menace mon ancienne propriétaire d'un air froid et cruel. Malgré l'obscurité, je suis certain de voir un visage dénué d'émotions humaines, mais parcouru d'une concentration sans pareille : celle d'une chasseuse en quête d'une proie. À vrai dire, ça me glace le sang. J'ai presque peur de la voir lacérer la gorge de la pauvre femme, mais Krystal se contente de lui foutre une frousse du Diable, pour mon plus grand soulagement.
Et elle revient vers moi comme si de rien n'était, me demandant ce que c'était, cette histoire d'argent.
Fou rire.
Non sérieux, la nervosité combinée à l'anxiété et à l'alcool, ça fait jaillir le rire le plus incontrôlable du jour, et je m'écroule par terre sans pouvoir m'arrêter, d'un côté impressionné par le self-control de Krystal, de l'autre furieux contre elle et son instinct de carnivore, et un peu beaucoup soulagé que ma proprio s'en est sorti seulement avec la frousse de sa vie.
Ce n'est que plusieurs minutes plus tard que je me calme enfin, le visage baigné de larmes, voyant Krystal m'observer d'un air un poil énervé, se demandant probablement qu'est-ce qui me fait rire comme ça.

« Désolé… C'est juste… MUAHAHAHAHAH ! » Bon aller, calme. « Bah en fait, c'est juste que je lui dois de l'argent depuis que j'ai déménagé, et chez les humains, l'argent, c'est comme la nourriture en période de famine chez les animaux : on s'entretue pour en avoir le plus possible rien que pour soi. En gros. »

J'espère qu'elle va pas se mettre à croire que ma proprio essayait de me tuer, mais bon, au pire, c'est pas grave, j'ai un garde du corps personnel, maintenant.
Mais après un rire pareil, je sens que l'alcool coule de manière plus régulière dans mes veines, et je suis franchement en pleine forme. Puisqu'on en est là, autant expliquer un peu la vie à Krystal ! Et on va commencer par la guitare. Ouaiiiis, la guitare, c'est logique ! Je vais lui montrer ce que c'est une guitare ! Même si je sais absolument pas en jouer !

« Viens, j'ai une idée, faut que je te montre ce que c'est une guitare ! »

Comment j'allais en trouver une ? C'est une excellente question.
On se met à avancer au fil des ruelles, et pour une fois, on ne s'envoie pas des saletés à la figure. À vrai dire, elle me fait marrer quand même, avec sa tendance à tout prendre au premier degré, c'est marrant de lui expliquer les choses de la manière que les voient les humains.
Et enfin, on arrive près d'un banc où il y a un type qui dort. Il a une grosse tignasse brune, et un manteau rapiécé qui a l'air de lui convenir à merveille puisqu'il dort à poing fermé. Et je le connais je crois… je l'ai croisé deux-trois fois en me baladant la nuit, complètement bourré. J'ai même partagé une bouteille avec lui une fois. Je crois qu'il s'appelle Trojan.

« Eh mec, meeeeeeeeeeec, réveille toi, j'ai besoin d'un service. »

L'homme ouvrit péniblement les yeux, avant de m'observer d'un air endormi. Puis, je vois une lueur s'allumer, comme s'il m'avait reconnu et il se redresse, s'étirant de tout son long.

« Darsh, c'est toi non ? Qu'est-ce que je peux faire pour toi et ta charmante copine ? »

Il fait un clin d'oeil à Krystal, avant de reporter son attention sur moi. Comment ça ma copine ? Il est con ou quoi ?

« Mais on est pas ensemble, ça va pas ou quoi ! Mais tu sais pas où on peut trouver une guitare ? » Trojan écarquille les yeux. « Euuuuuh… une guitare au milieu de la nuit comme ça ? Baaaaah… à l'école primaire, ils doivent avoir des instruments de musique, j'ai pas d'autres idées pour le coup, mais va falloir entrer par effraction si tu tiens tant à ta guitare. T'as bu combien de verre ? » Je balaye sa remarque d'un revers de main, bien que je réalise qu'il n'a pas complètement tort, parce que l'idée d'entrer par effraction quelque part pour montrer à Krystal ce que c'est une guitare ne me dérange absolument pas. « Et tu peux nous aider ? Fais pas genre que tu sais pas entrer par effraction chez les gens... » Trojan a un moment de silence, avant d'éclairer son visage d'un grand sourire. « ça marche ! J'avai envie de bouger un peu. L'école est pas loin, suis-moi ! »

Nous partons alors tous les trois en direction du bâtiment, et une fois arrivé, Trojan se met à inspecter les alentours, Cherchant une entrée simple. Il repère une fenêtre au deuxième étage, légèrement entrouverte, et grimpe pour pénétrer les lieux sans le moindre scrupule. Krystal et moi, nous attendons quelques minutes, avant que la porte principal ne s'ouvre sans un bruit, Trojan nous accueillant d'un large sourire.

« Un jeu d'enfant ! Trouve la salle de musique tout seul par contre, je meurs de sommeil. A plus ! Tu me revaudras ça, dès que j'ai besoin d'un truc, je passe chez toi, c'est clair ? »

Je lui réponds d'un grand sourire, et nous entrons dans l'école noire et silencieuse tandis que Trojan disparaît au coin de la rue. Par précaution, je ferme la porte à clé à nouveau, et entraîne Krystal derrière moi jusqu'à ce que je pense être la salle de musique. Une fois arrivé, j'ouvre la porte, et sur un bureau trône fièrement l'objet de notre escapade : une guitare !

« Ah parfait ! Installe toi, je vais te montrer ce que c'est une guitare ! »

Ma perception de la raison est complètement embrumée par l'alcool, et c'est les mains tremblantes que je sais l'instrument, avant de le fourrer entre les mains de Krystal, qui n'a pas l'air de comprendre grand-chose à la situation -ou alors elle adore, ça je sais pas, et je m'en fous, je veux juste lui montrer ce que c'est qu'une guitare !

« Regarde ! Ça c'est une guitare ! »

Je m'assied à côté d'elle, et essaie vainement de comprendre comment on l'utilise. Je me demande quand même à quel moment je vais me rendre compte qu'on vient d'entrer par effraction dans une école primaire juste pour ça...

BY .SOULMATES


HJ:
 
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8768-i-had-a-dream-of-the-w http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t53626-the-story-of-my-lives-2-0

Krystal Oliver


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


Krystal Oliver


╰☆╮ Avatar : Ashley Benson

Ѽ Conte(s) : Le roi lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Tama

✓ Métier : Trop compliqué pour elle
Je rêve ou je bois avec un cheval ? [PV : Dada] - Page 2 651895tama2

☞ Surnom : Nana/Krys
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1114

Je rêve ou je bois avec un cheval ? [PV : Dada] - Page 2 _


Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Dim 24 Mai 2015 - 0:14





Je rêve ou je bois avec un cheval ?


[Pas grave, j'espère que tes soucis sont réglé Je rêve ou je bois avec un cheval ? [PV : Dada] - Page 2 3047629014 j'ai adoré Je rêve ou je bois avec un cheval ? [PV : Dada] - Page 2 2727069659 il m'a fait rire ton gif sous ton avatar Je rêve ou je bois avec un cheval ? [PV : Dada] - Page 2 1747152969]

« C'est triste. »

Il ne l'avait pas retrouvé ? J'étais un peu triste pour lui, moi j'avais passé vingt huit ans à chercher Simba, Nala et les autres, ça avait été dure, ne plus les voir fut une véritable souffrance, mais au moins je les avais retrouvé. Mais pourquoi je discutais ce ça avec lui ? Nala voulait pas que je le mange mais quand même, c'était une réserve en cas de famine !

« Au premier quoi ? »

Les gens devaient apprendre à pas plus normalement non ? Bon par contre, où est-ce qu'on pouvait trouver des verres ici ? Nulle part. C'était bien ma chance pour prouver à ce cheval qu'il avait tord ! Monde injuste !!! Et puis qu'il laisse les chiens en dehors de cette histoire. Je m'étais contenter de lui tirer la langue à sa remarque. Oui, super dangereuse la lionne, bien jouer Tama, il allait être effrayé … J'avais envie de le taper, d'ailleurs je lui avais donner un coup sur le bras juste après, en détournant la tête, comme si c'était pas moi. Oui Tama, t'étais la seule à côté mais non il allait croire que ça serait quelqu'un d'autre.

D'ailleurs ça aurait presque pu, vu quelqu'un arriva, mais de trop loin pour que je l'accuse à ma place, dommage. Vraiment que des gens inutiles ici. En plus il avait pas l'air bien maintenant qu'elle était là, étrange non ? Surtout les couleurs de son visages. On pouvait vraiment en avoir autant ? C'était moche d'être humain.


« Oui bah là, tu fais pas le fière, tu verrais ta tête … Mais bon peur d'un humain quoi ... »

Et si j'en profitais ? Là discrètement ? Personne n'en saurait jamais rien non ? Ah si, cette humain, d'abord, la manger. Euh la chasser, car il était aussi témoin, et s'il me voyait la manger, il fuirait et ça me compliquerait tout ! Je lui proposais donc une leçon de chasse sans rien en échange, j'étais trop bonne quand je le voulais. Humaine ou pas, je pouvais le faire, il allait voir ! C'était ma proie et j'étais mauvaise, pendant une seconde, j'avais même eut envie de lui réserver un sort bien pire que celui d'Alexis, mais je m'étais retenu. Puis quand elle était partie, j'étais revenu vers lui, en lui demandant d'en savoir plus, mais il rigola comme une hyène ...

« Pourquoi tu rigole ? Tu voulais que je la mange ? J'y ai pensé, mais j'aurai eut du sang partout, et elle te connaissant, comme tu mange pas de viande … ça me serait encore une fois retomber dessus et … j'ai pas besoin de ça en se moment. »

Une fois pas deux. Une chance que Scar m'avait éviter les problèmes. Non mais là quand même, il était sur le sol, totalement écrouler à rire. Et si je le mangeais maintenant ? J'haussais un sourcils en le regardant au sol, il était une proie tellement facile là, je le regardais avec envie. Il n'y avait plus personne. Non, Nala avait dit non … Mais Scar … Non. Ça m'énervait ! Et je savais pas ce qui m'énervait le plus, de pas mettre un terme à sa vie ici et de le gouter, ou qu'il rigolait sans s'arrêter. Enfin au bout d'un moment ça se calma et il m'en expliqua la raison, bien que je voyais pas ce qu'il y avait de drôle dans tout cela.


« Mais l'argent ça se mange pas, donc c'est nul non ? Je comprends pas moi tout ça, le plus important c'est d'avoir à manger et un endroit ou dormir. En tout cas, elle avait pas intérêt à essayer de te tuer pour l'argent, la seule qui devra le faire, ça sera moi ! »

J'en étais presque fière, pourquoi, j'en savais rien, l'histoire du zoo encore, autant terminer ce qu'on avait commencer non ? Mes proies, j'aimais pas qu'on me les prenne, c'était comme ça, un truc d'animal chasseur sans doute, surtout que les proies, on les mangeait. Sauf les ennemies pas comestible.

Une guitare ? Géniale ! J'avais envie de voir ce que ça allait donner ! J'étais toute excité à l'idée d'en voir une que je ne me prenais plus la tête sur tuer et manger. Une guitare ! Une guitare ! Même ivre, je débordais d'énergie ! Et si je reprenais un petit coup pour la route moi hein ? C'est partit !


« Aller vite dépêche toi ! J'ai envie de savoir maintenant ! »

Les ruelles défilaient, mais pas ce qu'on cherchait, on finit par tomber sur un mâle qui dormait sur un banc, il sentait l'alcool lui aussi. Il avait une guitare ? Ils se connaissaient ? Ah oui l'alcool sans doute. En plus d'où il me faisait un clin d'œil ? Je lançais un regard à Dada en me demandant c'était qui ce type et s'il était vraiment fiable. Ah mais quand il disait copine, il parlait de copine dans le sens compagne ? Pouvait pas parler clairement ! Je l'aurais lacérer directement ! Mais bon, s'il savait où il y avait une guitare … Et pourquoi il voulait savoir le nombre de verre qu'on avait bu ? Je montais sur la pointe des pieds, derrière Dada pour voir le type louche, pas envie d'être trop prêt de lui, et je me surprenais à poser mon menton sur l'épaule du cheval, fallait bien être utile non ?

« Tu es sûr de toi là ? »

Il allait vraiment venir avec nous ? Bon, bah d'accord, si on avait pas le choix … Je suivais alors les deux mâles, me demandant si le nouveau venu avait toujours était humain ou non. À bien le sentir non, il y avait plein d'odeur mais je sentais une odeur canine. Forcément pas un félin. Nul. Mais bon, l'alcool m'aidant pas, je lui proposais machinalement la bouteille s'il avait soif. Débile Tama !!! Enfin je prends soin de bien récupérer la bouteille. Partage pas l'alcool, ou juste avec Darsh. Une fois devant le bâtiment tout aussi moche que tous ceux de la ville, le canidé grimpa pour passer par une fenêtre. Mais nous on restait à l'attendre, on devait pas monter nous aussi ? C'était facile de grimper non ? Moins pour les chevaux ? Ah, bah il nous ouvrait la porte.


« Pourquoi il reste pas ? Il devrait pas avoir sommeil, il dormait quand on est allé le voir. »

Non pas que je voulais qu'il reste, mais je comprenais pas bien. Je suis Darshkan à l'intérieur de l'école, c'était tout sombre, on y voyait pas grand chose, pas un bruit, c'était si calme … Trop même, j'avais envie de faire du bruit et sauter, courir partout !!! L'équidé ouvre une salle, visiblement la bonne car il me demande de m'installer, j'étais toute contente, grand sourire aux lèvres et je m'installais dans un coin en attendant sagement, les yeux tout pétillant. Je vois l'objet éclairé par la lune qui passe à travers les fenêtres de la salle.

« C'est tout léger ! »

Vu la taille j'aurai vu ça plus lourd mais non en faite. J'obervais l'objet dans tous les sens sans comprendre, ça marchait comment ? J'avais donné un coup dessus et ça avait fait un son, mais il l'avais reprise pour s'installer à côté de moi. Ah bah il la tenait pas du tout comme moi, je devais vraiment pas être doué, bien qu'à le regarder il n'avait pas l'air plus dégourdit que moi. Après un moment à attendre, il joua sur les cordes mais le bruit … C'était vraiment ça le son d'une guitare ? D'ailleurs … Il savait en jouer ?

Visiblement non, même si à un moment quelque jolie son était sortit, un affreux arriva derrière, dommage. Mais en voyant l'instrument, je me souvenais d'une scène que j'avais vu à la télévision, et une idée stupide surement me frappa. L'alcool n'aidant en rien bien entendu, sinon c'était moins drôle. Je saisie donc l'objet et d'un coup je me mis à le frapper contre le sol, puis une table, encore et encore jusqu'à ce qu'elle tombe en miette, c'était rigolo comme ça, il en restait pas grand chose.


« Désolé, une envie soudaine … J'ai cru voir ça une fois dans la boite à image, je vois pas bien à quoi sa sert … Tu veux la finir ? »

©mycandids&Me


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


As cats, I need to sharpen my claws ~~♥️
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8063-terminee-une-lionne-qu http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8780-y-a-qu-au-cirque-qu-on-dompte-une-lionne http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8666-la-vie-sauvage-d-une-lionne-a-storybrooke

Darshkan V. Nestar


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


Darshkan V. Nestar


٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1249

Je rêve ou je bois avec un cheval ? [PV : Dada] - Page 2 _


Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Lun 1 Juin 2015 - 17:34


Darshkan V. Nestar & Krystal Oliver
Il manquait plus que toi

« Je rigole parce que t'es complètement cinglée, surtout. »

ça c'est un fait, elle peut pas le nier. Je veux bien que ça doit faire bizarre de se retrouver dans le corps d'une humaine quand on était une lionne, mais est-ce que je broute de l'herbe, moi ? Non, je la fume, occasionnellement. Oups, fallait peut-être pas le dire ça… Baaah c'est pas grave, c'est pas comme si j'étais le seul dans cette ville à vouloir oublier mes problèmes. Sauf que là Krystal a les yeux tout brillants d'un prédateur envahi par l'idée de bouffer quelque chose. Wow. Ça fait peur. Faudrait qu'on fasse un détour par une boucherie durant la soirée… histoire que si elle commence à avoir la dalle, elle ne juge pas mon corps comme digne d'intérêt en matière de nourriture. C'est pas comme si elle m'avait pas déjà à moitié bouffé la croupe, s'te grognasse.

« … » Je commence légèrement à perdre patience. Quoique dans un sens son côté anti-capitaliste très naïf est presque adorable. Presque. Si elle avait pas laissé entendre que celle qui me tuerait, ce serait elle et personne d'autre. Charmant. « Ici, pour avoir à manger et un endroit pour dormir, il faut de l'argent en échange. C'est comme ça que ça fonctionne. Et merci bien, j'ai encore les marques de tes conneries en bas du dos, tu m'achèveras un autre jour. »

Oui parce que j'ai bien l'intention de sortir vivant de cette petite escapade nocturne. D'ailleurs, ça a commencé comment déjà ? Ah oui on s'est fait foutre dehors du Rabbit avec ses conneries…
Mais bon, l'heure n'est pas aux reproches puisque l'envie de lui montrer ce que c'est une guitare s'empare de moi, et on défile le long des rues jusqu'à trouver Trotro, qui pionce sur un banc public sans le moindre scrupule. Tiens, ils iraient bien ensemble avec Krykry, entre la dévoreuse et le baba-cool, ça ferait un sacré numéro.
Krystal se réfugie derrière moi tandis que j'aborde Trojan, et un sourire amusé apparaît sur mes lèvres en la voyant si méfiante, elle que j'aurait plutôt vu agresser le pauvre Clochard sans le moindre scrupule. Quoique lorsqu'elle pose sa tête sur mon épaule, un courant électrique traverse mon corps, et je grimace, tellement j'ai peur qu'elle décide soudainement d'y planter ses crocs. Bah quoi ? Elle me rend parano !! Surtout que je réalise que ça fait bientôt toute la soirée qu'on se traîne l'un l'autre par la main… Bordel on commencerait quand même pas à s'entendre ?! S'te blague ! Mais je fous quoi ici !

« Certain. Je gère, t'inquiètes. T'es mignonne quand t'as la trouille... »

Je gère, je gère, surtout que j'ai pas encore réalisé qu'on a paumé Spiky.
Notre petit groupe de bras cassés imbibés d'alcool se rend ensuite près de l'école primaire, où Trojan s'introduit sans trop de difficulté, au point que je me demande pourquoi il va pas squatter chez les gens au lieu de dormir dans la rue. Mais bref, chacun sa philosophie de vie, non ?

« Ya que lui pour se réveiller en pleine forme et retourner dormir aussi sec. Un truc de clébard, j'imagine. »

Ou de Clochard, mais il est les deux, au fond, alors on s'en fout.
Nous nous rendons ensuite dans la salle de musique, où j'essaie tant bien que mal de faire fonctionner cette maudite guitare. Krystal semble se prendre au jeu, et on passe quelques minutes à galérer ensemble, avant qu'elle est subitement envie… d'exploser la guitare en bonne et due forme sur les meubles autour de nous O_o. Hum. Ok. Je la fixe l'air choqué, la mâchoire pendante, ne sachant pas trop si elle vient de faire une crise de colère ou si c'était un gag dû à l'alcool. Et bien sûr, j'enchaîne avec un rire tonitruant, moi-même emporté par les vapeurs d'alcool, tandis qu'elle me tend le pauvre moignon de guitare avec un air innocent, me demandant si je veux finir le travail. Oh aller pourquoi pas !

« Merci, t'es carrément généreuse, avec ça ! »

Et sans plus tarder, je saisis l'objet et l'explose contre un mur avec toute la force dont je suis capable, tandis que les morceaux de bois s'envolent en tous sens pour s'écraser ici et là dans la pièce. Il ne reste que le manche, que je détruis contre un bureau, et je me rends compte que ça fait un bien fou de se défouler de la sorte. Oh purée, je veux encore faire ça !!

« Krykry, t'es géniale ! »

Je ne me rends même pas compte que je viens de lui donner un petit surnom à la con, mais je m'en fou tellement je me sens en pleine forme.
C'est à ce moment-là que la fenêtre de la salle de classe s'ouvre à la volée, et par réflexe, j'attrape Krystal et lui fait signe de se taire tout en nous précipitant dans l'armoire la plus proche, et je me fais un mal de chien avec mes mini-ailes qui ont percutés le mur n'empêche… mais c'est pas ça le problème, car on voit une ombre tenant quelque chose dans ses bras qui s'introduit dans la pièce. L'inconnu scrute la salle en tous sens, et je me retiens de pouffer de rire tellement c'est grotesque.

« Darsh', sors de là, c'est Trojan ! »

Il parlait à voix basse, ce qui était franchement ridicule vu le boucan qu'on avait fait tout à l'heure, un bruit de tonnerre qui aurait réveillé tout le quartier. Je sors de l'armoire en entraînant Krystal derrière moi, pour voir Trojan se tenir près de la fenêtre, tenant dans ses mains une boule d'écailles roses qui n'a pas l'air perdue. Spiky.
Oh merde.

« J'ai trouvé ça qui vous poursuivait. Il a l'air perdu, c'est le tien ? »

J'ai un moment d'absence en observant mon pauvre bébé dragon, qui tire une tête à faire peur, l'air effrayé. Sérieux ? J'ai réussi à perdre mon bébé ?! Sans attendre je me précipite vers Trojan en saisissant Spiky entre mes bras, complètement paniqué.

« Spiky ! Ooooh Spiky, je suis désolé, je suis désolé, je suis désolé ! Oh Spiky ! »

Je le serre contre moi à l'étouffer, et le petit gémit, bien qu'il semble content d'avoir retrouvé son propriétaire, tandis qu'il se pelotonne contre moi. Mes ailes s'agite légèrement de contentement, et ce touchant moment de retrouvailles est soudainement interrompu par la voix de Trojan, qui est déjà en train de se barrer par la fenêtre.

« ça fera ma bonne action de la nuit. La deuxième, c'est juste pour vous prévenir qu'il y a l'air d'avoir des securitas qui rôdent autour de l'école primaire. Avec le boucan que vous avez fait, en même temps… »

Trojan jette un regard mi-amusé, mi-désolé vers les morceaux du cadavre de la guitare qui trainent ici et là, avant de s'échapper par la fenêtre en laissant un petit rire flotter derrière lui. Je tente de l'attraper par l'épaule, soudain conscient que Krystal et moi venons de faire une énorme connerie.

« Trotro ! Reviens par là espèce de traître ! Et nous alors ! »

Mais l'homme ne répond pas, disparaissant dans la nuit, tandis que des lueurs de lampe torche se font voir ici et là sur les murs du bâtiment.

« Euuuuuh… Tama… t'as des bonnes capacités en matière de discrétion en temps normal non ? Bah va falloir les mettre à l'oeuvre et sortir de là vite fait bien fait… on va se faire repérer ! »

À quel moment j'aurais pu deviner que la nuit allait se transformer en film d'espionnage ? À aucun. Sérieux. Ya qu'à moi que ça arrive ce genre de truc. Et étrangement, toujours quand Krystal est dans les parages. Coincidence ? Je ne pense pas.
Je glisse rapidement Spiky à l'intérieur de ma veste, la serrant suffisamment pour qu'il tienne sans non plus s'étouffer, et je fais signe à Krystal de me rejoindre près de la porte de la salle de classe. Je la vois déjà toute excitée à l'idée de se mettre à la chasse, mais je lui fais signe de se taire, cette fois avec un air sévère.

« Je sens déjà que tu meurs d'envie de leur faire subir le même destin qu'à ma propriétaire, mais c'est pas le moment, cette fois. On est déjà dans la merde, c'est pas le moment d'empirer les choses ! »

La demoiselle a pas l'air trop d'accord, mais on a pas le temps de réfléchir, alors que je vois des lueurs de lampe torche éclairer la fenêtre. Merde. Va falloir agir vite. Silencieusement, j'entrouvre la porte, scrutant les couloirs d'un air inquiet. Spiky gigote dans ma veste, tirant un peu sur les trous que j'ai du faire pour laisser passer mes ailes, ce qui me fait grimacer de douleur, mais je n'ai pas l'occasion de le calmer que Krystal fonce déjà au dehors, visiblement très sûre d'elle, rejoignant déjà le bout du couloir le plus silencieusement du monde. Bon, d'accord, elle a aussi des qualités, cette fille. Je la rejoins aussitôt, regardant partout autour de moi à la recherche de la moindre présence suspecte. Non mais dans quel bordel on s'est jeté ?!

« Bon, je dois reconnaître que t'as un excellent instinct. On va où maintenant ? »

Je scrute le regard de Krystal, légèrement stressé, alors qu'elle semble rayonner. Je vous jure que si elle essaie de bouffer un seul agent de sécurité, je demande à Spiky de la désintégrer, sans déconner…

BY .SOULMATES

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8768-i-had-a-dream-of-the-w http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t53626-the-story-of-my-lives-2-0

Krystal Oliver


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


Krystal Oliver


╰☆╮ Avatar : Ashley Benson

Ѽ Conte(s) : Le roi lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Tama

✓ Métier : Trop compliqué pour elle
Je rêve ou je bois avec un cheval ? [PV : Dada] - Page 2 651895tama2

☞ Surnom : Nana/Krys
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1114

Je rêve ou je bois avec un cheval ? [PV : Dada] - Page 2 _


Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Mer 3 Juin 2015 - 16:46





Je rêve ou je bois avec un cheval ?


« Tu veux qu'on te morde toi. »

Je le regardais d'un air désabusé. Non sérieusement, il me disait ça et j'avais pas le droit de croquer un morceau ? Faudrait que je demande conseil à Scar, peut-être qu'il aurait une solution pour le manger sans que Nala ne l'apprenne. En plus je partagerais la viande s'il m'aidait, si j'étais pas trop gentille. Bien plus gentille que le mode de vie à Storybrooke, si on avait faim on devait avoir de l'argent pour survivre, c'était pour moi, ridicule. Si on a faim on mange, c'est tout, pas besoin d'aller plus loin.

« C'est tellement stupide, si on a faim on chasse, ou pour toi, tu cueilles des pommes sur un arbre point. Tu vas pas te plaindre quand même ? T'es toujours vivant ! J'aurai pu complètement te manger, et tu serai plus là pour contempler les souvenirs que je t'ai laissé. »

Non mais c'était vrai ça ?! D'où il se plaignait, au zoo, d'autre animaux avaient eut beaucoup moins de chance que lui, comme les kangourous, les pingouins, les koalas … Enfin une bonne partie du zoo quoi. Mais lui, il était toujours vivant, avec des cicatrices, mais ça le rendait plus mâle non ? Il avait, à mon grand regret, réussi à survivre.

Puis on arrive près d'un type qui dormais dehors. Je pouvais le comprendre, les maisons des humains étaient si laide, et inconfortable, j'avais même dû dormir avec Simba pour m'habituer au lit. Sauf qu'il avait une drôle d'odeur, déjà que cette ville était un supplice parfois pour l'odorat, là il m'aidait pas. Un ancien animal ? Dure d'en être certaine.

« J'ai pas la trouille, je me retiens juste de le morde, sinon pas de guitare, et en plus il a une odeur bizarre ... »

Ensuite je suivais les deux mâles jusqu'à l'endroit où on pouvait trouver une guitare, une école, un bâtiment moche où on apprenait au petit humain la vie, car les parents ne faisaient pas le travail. Ils apprenaient même pas à chasser. Le mâle étrange entra alors pour nous ouvrir, bien qu'on aurait sans doute pu le suivre plutôt que de l'attendre.

« Ah c'était un chien ? C'est nul les chiens. »

C'est des animaux de compagnies des hommes et ils leurs sont soumis. Pathétique, quand à sens un danger, ça attends que son maitre réagit, alors que les humains ne sentent rien venir, du coup ça meurt bêtement. Vraiment stupide comme animal.

Une fois dans la salle de musique, il me montra ce qu'est une guitare, mais si moi je savais que je ne savais pas en jouer, lui non plus visiblement. Je décidais d'utiliser l'instrument d'une autre façon, l'explosant alors en morceau avant de partager l'objet du massacre avec le cheval. Il le termine contre le mur et un meuble, voilà, à plus de guitare !

« Je sais, on en prend un autre ?! »

Je le regardais avec un grand sourire toute excité, j'avais envie de tout démolir ! C'était trop amusant ! Puis d'un coup je réalisais, surprise.

« Krykry ? »

Pas le temps d'être surprise plus longtemps, ou de lui faire une remarque qu'il nous précipite dans une armoire. Non mais il nous faisait quoi là ? Juste pour une fenêtre qui s'ouvre ? En plus on était serré dedans, avec ses ailes, il prenait de la place. Tien c'était l'autre canidé qui revenait, avec une surprise dans les bras. Quelle honte, vraiment. Pouvait bien battre des ailes comme un pigeon.

« Tu es un père affreux. Les mâles sont inutiles enfaite. »

Je lâchais un gros soupire. Un peu comme Simba enfaite, quand il aurait des enfants, ça risquerait d'être drôle tien ! Le chien -au doux nom de Trotro, j'avais envie de rire- décide de nous abandonner ici, en nous disant qu'on avait fait trop de bruit. Si peu, si peu. On pouvait voir des lumières étranges qui bougeaient vers notre bâtiment.

« T'as dis Tama ! »

Trop heureuse qu'on m'appelle par mon véritable nom, je le regardais avec des étoiles dans les yeux, s'il n'avait pas déjà quelqu'un dans les bras, je m'y serai jeter dedans. Une chance qu'il avait son dragon. Câliner un cheval ?! C'était l'alcool hein.

« Compte sur moi ! »

Il fallait savoir être discret pour chasser, et j'étais la meilleure chasseuse, donc forcément, j'avais de bonne capacité, très bonne même, mais j'avais surtout envie de chasser. Jouer au chat et à la souris en pleine nuit, sans qu'on me dise rien. Ah si, on me dit quelque chose.

« T'es pas drôle, ça aurait fait une super partie de chasse, en plus j'étais sûre de gagner. »

Me voilà entrain de bouder. Non mais ça aurait été si amusant, je lui aurais appris à chasser tien, non parce que la femelle qui lui avait foutu les jetons, je n'y avais pas été très fort je trouvais. J'aurai pu faire beaucoup mieux. Une lumière éclairait la fenêtre, j'aimais pas ça. Darshkan ouvrit doucement la porte, mais perdit du temps avec son lézard, je sortis de la salle s'en l'attendre, avançant sans faire le moindre bruit, et traversais le couloir, pour le moment je ne sentais personne. Ah on s'amusait quand même malgré tout. Bien que chopper une proie serait mieux.

« On va ... »

Soudain le bruit d'une porte qui s'ouvre, assez loin, mais avec un tel silence, ça résonnait pas mal, deux voix de mâles. J'observais l'horizon avant de me décider à entrer dans une pièce au hasard, ici on était trop exposé. Dans la salle pleine de table et de chaise, je vis au mur un trou, comme ceux dans les films par où l'air passe. En montant sur le bureau, j'avais arraché la grille, manquant de tomber par terre quand elle me céda dans les mains.

« On va passer par là, comme dans les films ! Aller monte, en premier, c'est toi le mâle, et puis si jamais il vienne ici, seule je pourrai m'en sortir plus facilement. »

Je pourrai les dévorer, et il sera pas là pour m'en empêcher ! Sortant son Spiky pour pas le blesser en entrant dans le conduit d'aération, il commença à s'y engouffrer quand soudain il resta bloqué. Sérieusement ? Inutile jusqu'au bout.

« Bon alors tu te bouge ?! »

Je lui donnais de grand coup pour le faire avancer, avec les mains sur ses fesses, puis des coups d'épaule, rien à faire ! Il était si gros que ça ? J'essayais encore de le pousser de toutes mes forces, les deux bras bien tendu, mais non … J'avais même mordu sa cheville, des fois que la douleur lui donne des ailes. Bien qu'il en ait déjà.

« Ah bah enfin ! Si ça se trouve, tes vêtements gênes, sont trop épais.»

D'un coup j'avais réussi à le pousser plus loin, libérant ainsi l'entrée de l'aération. Heureusement, les voix semblaient se rapprocher.

[si elle essaie de bouffer un seul agent de sécurité, je demande à Spiky de la désintégrer, sans déconner : monstre Je rêve ou je bois avec un cheval ? [PV : Dada] - Page 2 4114364782]

©mycandids&Me


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


As cats, I need to sharpen my claws ~~♥️
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8063-terminee-une-lionne-qu http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8780-y-a-qu-au-cirque-qu-on-dompte-une-lionne http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8666-la-vie-sauvage-d-une-lionne-a-storybrooke

Darshkan V. Nestar


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


Darshkan V. Nestar


٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1249

Je rêve ou je bois avec un cheval ? [PV : Dada] - Page 2 _


Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Lun 22 Juin 2015 - 23:14


Darshkan V. Nestar & Krystal Oliver
Il manquait plus que toi

« Krystal, un jour va falloir que tu comprennes que tu es chez les humains maintenant, et c'est pas en en faisant qu'à ta tête que tu vas t'en sortir. On bouffe pas les humains ici, un point c'est tout, mais si t'as tellement la dalle, t'as qu'à aller bouffer du lièvre dans la forêt ! »

Le Dieu des Garde-Forestier aurait honte de moi là tout de suite, mais bon. Surtout que ça ne me ressemble pas du tout de réagir de la sorte ; je suis le premier à faire la gué-guerre aux principes débiles des êtres humains, et maintenant j'essaie de faire la leçon à Krykry comme si j'étais un citoyen irréprochable. Non, vraiment, faut que j'aille consulter… chez Archie de préférence, parce que Scar je m'en passerai bien.

« Wow, merci pour les souvenirs, miss, tu es teeeeeellement généreuse ! »

Non mais c'est vrai, elle commence à me gonfler, à croire qu'elle m'a fait le plus beau cadeau du monde en faisant de moi son honorable repas !
Notre petite aventure continue avec beaucoup de dommages, mais on le vit curieusement bien, jusqu'à l'arrivée de Trotro qui nous lâche comme un… un lâche, désolé, je suis trop bourré pour trouver mieux. Mais… elle vient de me traiter de mauvais père ?!

« Parce que tu crois que tu ferais une bonne mère ?! Te connaissant, tu serais capable de bouffer tes propres enfants ! »

Je ne suis qu'à moitié sérieux, mais elle me tape sur les nerfs, à toujours tout prendre au premier degré et m'insulter à tout bout de champ ! Spiky se porte à merveille, je l'ai juste un peu oublié dans le processus !

« Et pourtant, c'est les mâles qui sont les dominants dans pratiquement toutes les sociétés du monde animal, chevaux et lions compris. Tu m'expliques notre inutilité ? »

Et toc ! Dans ta face, fillette. Tu vas voir qui c'est le mâle dominant dans l'histoire !
Mais bon, apparemment j'ai fais une heureuse en l'appelant par son vrai nom. Je l'ai retenu au zoo, je crois. Entre Krykry et Tama, je ne sais pas ce que je préfère… la folle aux longues dents, ça lui va à ravir, après tout. Et dans mon cas, est-ce que ça me plairait qu'on m'appelle Spirit ? Je sais pas. Darshkan, Dada, Spirit, c'est du pareil au même, au final c'est toujours la même personne qui répondra à l'appel.
Et c'est ainsi que nous nous retrouvons à scruter le couloir, cherchant des yeux nos ennemis les securitas, tandis que je sermonne Krystal pour éviter qu'on se retrouve devant un bain de sang. Ça pourrait choquer Spiky !.. quoique, c'est un dragon, dans quelques années il se fera des humains en brochette. Raison de plus pour ne pas que Krykry commence à lui montrer l'exemple… non mais quelle catastrophe ce serait d'avoir Spiky adulte qui apprend à bouffer des humains avec Krykry !.. J'espère que cette femme ne deviendra jamais mère, sérieux, je donne pas chère pour la peau des habitants de Storybrooke.

« En même temps t'es sûre de gagner, la seule chose que j'ai appris à chasser, c'est l'herbe. Et les aigles. »

Une petite pensée nostalgique se mêle aux vapeur d'alcool, tandis que je me souviens de ma meilleure amie qui volait au-dessus de moi à chaque fois que je partais au galop. Aaaah, les folles courses que l'on faisait, la brise dans ma crinière, la terre qui se détache de mes sabots, comme si je m'apprêtait à m'envoler !..
C'est Spiky qui me tire de ma rêverie, tandis qu'il commence à s'agiter dans mes bras, visiblement toute excité par cette aventure et impatient de suivre Krystal. Je secoue un peu la tête, me rendant compte que ma visibilité n'est pas très bonne et mon champ de vision réduit par les verres de vin et autres spiritieux que je me suis ramassé au Rabbit. Tiens, dans spiritieux, il y a Spirit ! Comme quoi c'est un putain de signe…

« Krykry, attend moiiiii ! »

Je murmure à peine ces paroles, parfaitement conscient qu'elle ne va ni m'écouter, ni même m'entendre. Et puis, j'ai pas trop envie d'attirer l'attention des deux gorilles qui sillonnent les couloirs, alors c'est en vitesse que je rejoins Krystal, alors qu'elle a repéré un point de fuite. Comme quoi les lions sont aussi doués que les chevaux pour déguerpir au moindre problème !..

« Tu regardes trop de films. On passera jamais espèce de… patate ! » Clap clap, insulte du siècle. On passe à la suite ? [color=#660000]« Tu connais pas le principe « honneur aux dames » ? » je grommelle, peu motivé à l'idée de suivre les instructions de la demoiselle.

Mais je capitule quand même, faisant entrer Spiky d'abord, qui s'engouffre avec joie dans les tréfonds des conduits d'aération sans même nous attendre. Spikyyyyy ! Je tente à mon tour d'y pénétrer, quand je dois me rendre à l'évidence : ces fichus ailes sont non seulement inutiles, mais elles vont aussi finir par signer mon arrêt de mort, puisqu'elles viennent de se coincer dans le conduit, m'empêchant de reculer, comme d'avancer. Krystal s'impatience et commence… à me pelotter les fesses ?! Non mais c'est pas le moment espèce de perverse sans nom ! Et après c'est moi qui a pas de force !

« Mais arrête ! T'es en train d'empirer les choses espèce de grognasse ! »

C'est quand elle finit par mordre ma cheville que je parviens à décoincer mes ailes dans un sursaut de douleur. Non mais elle est complètement tarée avec ça ! Je pousse un cri digne d'une petite fille à l'école primaire, mais que je préfère associer au cri suraigu d'un cheval en détresse. Bah oui, une gamine, c'est tout de suite moins cool !

« Mais t'es cinglée !! Essaie encore une fois de me mordre et je te refile un coup de pied façon cheval en colère dont tu te souviendras longtemps !! » Je commence à me traîner au fil des conduits d'aération, la voyant me suivre avec une aisance presque ridicule. « C'était pas mes vêtements, c'était mes ailes. Maintenant ta gueule et avance, on est pas encore sorti de l'auberge ! »

Et c'est dans un silence de mort que nous parcourons le labyrinthe dans lequel nous sommes peut-être perdu à tout jamais… Quand j'entends des petits cris, sembables à ceux d'un chiot content de jouer. À droite… encore un peu, à gauche ! Spiky ! Mon dragon ! Ooooh t'es le meilleur, t'as trouvé une sortie !
Mon petit dragon nous attend, tout fier d'avoir trouvé un grillage de sortie, juste devant nous. Je lui fait un grand signe avec mes pouces pour exprimer mon approbation, avant de jeter un œil derrière moi, avec Krykry qui me reluque allègrement l'arrière train. Bon d'accord, elle a pas vraiment d'autre paysage à ce stade, je vous l'accorde…
Enfin, nous arrivons de l'autre côté, et Spiky me file un coup de main pour ouvrir la grille, nous précipitant tous les trois dans la ruelle en contrebas dans un fracas assourdissant qui va probablement rameuter tous les securitas qui passent dans le coin… et merde !

« Krystal, Spiky, bougez-vous ou on est dans la merde ! »

Mais à peine ais-je le temps de finir ma phrase que trois agents de nuit déboulent du fond de la ruelle, hurlant à notre intention… Oh non. Ooooh non. Je n'ai pas peur d'eux, pour le coup ; là j'ai vraiment, vraiment peur de ce que Krystal risque de faire. Je vois déjà une lueur briller dans son regard, mais curieusement, elle jette un œil vers moi, comme pour me demander la permission avant. Naaah, je dois me tromper. Pourquoi elle se préoccuperait de ça, franchement ? Quoique ça fait depuis le début de notre aventure qu'elle évite de tuer des gens quand je lui demande… Attend elle aurait un temps soit peu de considération pour mon avis ?! La grosse blague ! Cette fille n'a aucun sens du respect, et puis quoi encore ?! Elle doit juste hésiter entre me bouffer moi d'abord ou non, et les gardes ensuite. Bordel Krykry, arrête l'alcool, t'es déprimante !

« Krykry, n'y pense même pas... »

Je stresse, je stresse, j'ai des gouttes de sueurs qui perlent sur mon front. Je ne sais plus où me mettre ; empêcher Krykry de faire quoi que ce soit ? Essayer de m'expliquer avec les agents qui ont pas l'air amicaux ? Me barrer sans demander mon reste par un autre chemin ? Non, ça j'en suis incapable, même si mon cerveau me hurle de suivre mes instincts de fuite, je ne peux juste pas ignorer un massacre ou laisser Krykry dans la merde, malgré ma graaaaande affection à son égard -ça pue le sarcasme, pour info…
Mais tout à coup, de manière aussi soudaine qu'inattendu, Spiky, qui jusque là m'observait d'un air curieux avec ses gros yeux, saute de mes bras, et j'essaie de le rattraper, n'ayant pas envie d'avoir à faire une course-poursuite en plus du reste. À ma grande surprise, il se place devant les trois agents de sécurité, puis toussote, laissant des gerbes de flammes vertes s'échapper de sa bouche… avant de pousser le rugissement le plus tonitruant qu'il m'a été donné d'entendre.
Je couvre aussitôt les oreilles de Krystal par instinct de protection -foutu syndrome du héros !-, grinçant des dents en essayant de subir le choc, bien que cette étrange attaque vocale semble nous être épargné par mon dragon. Du côté des gardes, par contre c'est pas la joie ; ils se retrouvent soudainement tous parfaitement immobiles, figés dans le dernier geste qu'il était en train de faire avant le Cri, les yeux ronds de surprise, victimes d'une paralysie sortie de la gorge de Spiky. Et quand enfin ce dernier cesse son hurlement, il se retourne vers moi avec un air curieusement satisfait, retournant se blottir dans mes bras comme si de rien n'était, sous mes yeux complètement ahuri.

« Euuuh… ça c'est des poumons, pour un truc aussi petit, tu trouves pas ? »

Je lance un sourire béat de surprise vers Krystal, avant de jeter un œil vers nos assaillants ; ils sont toujours immobiles, bien qu'il me semble percevoir des mouvements qui reviennent. Okey, paralysie très provisoire, juste pour nous laisser le temps de nous barrer. En route Krystal !
Même si ils vont pas mettre longtemps à retrouver un type noiraud en possession d'un dragon qui crie très, très fort… Oh et puis zut, on s'en fout, la nuit est pas encore terminée !

BY .SOULMATES

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8768-i-had-a-dream-of-the-w http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t53626-the-story-of-my-lives-2-0

Krystal Oliver


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


Krystal Oliver


╰☆╮ Avatar : Ashley Benson

Ѽ Conte(s) : Le roi lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Tama

✓ Métier : Trop compliqué pour elle
Je rêve ou je bois avec un cheval ? [PV : Dada] - Page 2 651895tama2

☞ Surnom : Nana/Krys
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1114

Je rêve ou je bois avec un cheval ? [PV : Dada] - Page 2 _


Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Mer 24 Juin 2015 - 18:32





Je rêve ou je bois avec un cheval ?


« Je le fais déjà.»

Oui dans la propriété de Scar, enfin à côté on avait accès à la foret, et du coup il m'avait laisser libre accès pour me permettre de chasser à mon bon vouloir, pour cela que je passais autant de temps avec lui, ou chez lui. J'en avais chasser pas mal des petits rongeurs, et ensuite on les cuisinait, je préférais largement ça aux animaux morts déjà découpé et dont on ne voyait que la viande exposer sur une table et dont on ne savait même pas comment il avait été abattue. Non les humains avaient des techniques trop barbare pour mettre à mort un animal, je ne voulais pas manger un animal mort dans de tel condition.

Pour toute réponse à son commentaire son mon cadeau, je lui avais tirer la langue, il était surement la seule nourriture sur patte que j'ai attaqué et qui soit encore en vie, ça blessure était là pour lui rappeler la chance qu'il avait eut. Finalement, en y pensant bien, le cadeau dont je l'avais gratifier était un rappel de mon échec non ? Pas le temps d'y penser d'avantage, nous avions fini dans une école pour qu'il me fasse découvrir une guitare, qui n'avait finalement pas vécu longtemps. Dans toute cette agitation nous n'avions même pas remarqué la disparition de son petit dragon.

« Toi ta gueule ! »

Le poing était partit tout seul, avec violence suivit d'un regard des plus noir, pour le faire taire et pour évacuer la colère qui avait d'un coup j'avais en moi comme un volcan en éruption. Mes deux poings étaient fermer, des tressaillement de rage parcourait mon corps, j'avais vraiment mal vécu sa remarque, ça m'avait mit hors de moi, j'en fus profondément blessé et que j'avais préféré ne plus le regarder. Si je ne me retenais pas, mes yeux n'auraient pas juste été humide. Il était juste odieux.

« Vous servez juste pour la descendance, sinon on pourrait très bien ce passer de vous, le monde ne s'en porterait que mieux, rien qu'à te regarder on le sait ! »

Oui j'étais toujours en colère, vexée et blessée, je ne le regardai même plus, j'en avais plus envie. Il ferait mieux de disparaître avec tous les autres mâles, ça ferait des vacances. Après tout c'était toujours les mâles qui se mettaient sur la gueule non ? Pour un territoire, pour des femelles, c'était leur faute s'il y avait des guerres, quand on pense que certain mâle dévoraient les petits dont ils n'étaient pas le père …

Au moins il m'appelle par mon vrai nom, ça atténuait ma colère. Je n'étais pas un animal domestique à qui on donnait un nom pour faire partie de la société humaine avec ses maitres, j'avais mon nom à moi, c'était bien un truc d'humain de donner des noms qui leur plaisait à eux, certains devaient même porter un bidule sur leurs vêtements avec leurs noms dessus à défaut de porter un coller comme leur animal de compagnie. Comme si ça faisait une différence.

« Les aigles ? »

J'imaginais mal un cheval chasser un aigle à vrai dire, et cette information m'avait stoppé un instant dans ma mission concernant les individus qui voulaient certainement nous attraper pour avoir causer du grabuge dans ce bâtiment. Je fonçais sans attendre la ration de survie, de toute façon avec ce qu'il avait dit, il ne méritait même pas que je me préoccupe de lui.

« Justement passe devant. »

Moi toujours contrarier ? Non … Et puis de toute manière je n'étais pas une dame, mais une lionne, vraiment de petite chose précieuses ses humaines. Les dames d'abords c'était vraiment un principe de lâche, comme ça on envoyait les femelles en première vers un potentiel danger, et on se demande en quoi les mâles sont inutiles ? En tout cas ce ne fut pas non sans plaisir que je mordis son mollet, mais le cris qu'il poussa manqua de me crever les tympans. Sérieusement c'était quoi ce cri ?!

« La ferme et avance, si t'étais pas si empoté je t'aurai pas mordu, grâce à moi tu peux de nouveau avancé, tu devrais plutôt dire « merci » tu crois pas ? T'as qu'à te les arracher au lieu de parler. »

Ambiance tendu ? Peut-être, et puis il était bien trop désagréable alors que j'avais trouver une solution à son problème, même pas reconnaissant, en plus il se permettait des réflexions alors que d'une j'avançais et de deux, c'était lui qui parlait le plus avec ses menaces même pas intimidante. Et dire que le seul à sembler utile était le dragon qui nous indiquait le chemin avec ses petits cris, une chance car n'avoir que pour vu le postérieur d'un cheval dans le corps d'un humain qui n'avançait même pas vite devenait lassant. Puis après un énorme bruit, nous fumes enfin de nouveau dans la ruelle, mais avec de la compagnie.

« Ils ne sont que trois ... »

C'était jouable, du moins j'en avais l'impression, je n'avais jamais attaqué plus qu'un humain à la fois, mais les humains semblaient bien moins résistant qu'un seul rhinocéros alors bon, pourquoi pas. Je lui avais jeter un coup d'œil, si on s'y mettait à deux, on aurait plus de chance, au pire il n'aurait qu'à les mettre à terre et moi je terminerai le travail, un cheval c'était capable de faire tomber un autre animal non ? En plus il avait l'air robuste dans son corps humain. Un sourire se dessina sur mon visage, oh que si j'y pensais … Beaucoup même, c'était une nuit parfaite pour chasser ? En plus ça calmerait mes nerfs !

Alors que je commençais à faire quelque pas dans leurs directions, crispant mes doigts en essayant de me concentrer pour avoir des griffes, Spiky se plaça devant mes trois proies, me stoppant net. Il nous faisait quoi là son petit ? Des petites flammes vertes, il voulait les rôtir ? Ma fois pourquoi pas, ça serait une solution radicale, mais en était-il capable ? Soudain, un rugissement … Rapidement atténué, en réalisant cela, j'eus l'impression que mon cerveau se remis d'un coup en marche, cherchant à comprendre pourquoi le son n'était plus le même quand je sentis de la chaleur au niveau de mes oreilles. C'était Darsh, j'avais tourner mon regard surprit vers lui qui avait d'en pâtir quelque peu.. Pourquoi avait-il fait ça alors qu'il était si méchant ? Ça m'énervait, j'étais perdue avec son comportement. En revanche, son tout petit dragon là, impressionnant, j'en revenais pas, même les mecs ne bougeait plus, comme des êtres de pierres.

« Un petit mâle bien utile ! »

C'était une espèce tellement rare ses derniers temps, alors forcément on ne pouvait qu'admirer ce petit être des plus utiles. Pour chasser c'était super comme technique quand même, surtout contre un éléphant, c'était tellement galère d'en chasser un, là c'était un gain de temps indéniable. Je m'étais approché de Spiky et lui avait fait un bisous car il en méritait bien un.

« Bah quoi ? Jaloux ? »

Non mais c'était quoi cette tête qui me faisait là ? On avait pas le droit d'avoir un brin d'affection pour un futur petit chasseur ? Avec un peu de chance, une fois adulte, il ne ressemblerait pas à Yzma.

« Bon faut être sûr qu'ils ne nous suivrons plus ...[/color] »

J'avais jeté un coup d'œil à ses trois hommes encore immobilisé avant de me diriger vers eux, Scar m'avait apprit quelque petite chose sur les zones à frapper. D'un coup j'en avais plongé un dans un profond sommeil, peut-être devrais-je tout bonnement mettre fin à leur vie ? Je m'approchais du second qui était couché sur le sol, et d'un coup il m'attrapa la cheville, me faisant pousser un hurlement sur la surprise, mais aussi le dégout, sa main était d'une moiteur c'était écœurant ! Sans m'en rendre compte, j'avais fini par sauter sur le poney, me cramponnant à lui. Ah bah, c'était tout poisseux à non, ça me dégoutait, je pouvais plus marcher avec cette cheville !

« Vite faut qu'on parte d'ici !!! Vite !!! [/color]»

S'ils sortaient maintenant de leur état de statut on était foutu ! Qu'il galope et vite ! Moi hors de question que je marche, j'avais une sensation bizarre à la cheville, rien que d'y penser, yeurk. Et puis bon, c'était un cheval je pouvais bien monter dessus, surtout que j'avais prouver que j'étais meilleure que lui pour chevaucher un étalon, lui n'ayant pas réussi lorsqu'on était sur la terre des lions. Par contre on allait se cacher où ? Il y avait encore des bars ouverts à cette heure-ci ? D'ailleurs … il était quelle heure ?!

©mycandids&Me


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


As cats, I need to sharpen my claws ~~♥️
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8063-terminee-une-lionne-qu http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8780-y-a-qu-au-cirque-qu-on-dompte-une-lionne http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8666-la-vie-sauvage-d-une-lionne-a-storybrooke

Darshkan V. Nestar


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


Darshkan V. Nestar


٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1249

Je rêve ou je bois avec un cheval ? [PV : Dada] - Page 2 _


Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Lun 6 Juil 2015 - 19:21


Darshkan V. Nestar & Krystal Oliver
Il manquait plus que toi

Oooooh la *censuré* !!
Eeeeh, mais pourquoi c'est censuré ?! Elle vient de me donner le coup de poing du siècle et j'ai même pas le droit de l'insulter à l'ancienne ?! Comment ça j'ai un sale caractère ? Pfff. Je fais que remarquer l'évidence et en contrepartie je me fais péter le nez par une garce… Bon, au moins elle a compris que chez les humains, si tu veux être violent, utilise tes poings, pas tes dents. C'est un signe de progrès, non ?
Quoique… reprenant un peu conscience de ce qui m'entoure après ce magistral coup de poing qui va probablement me valoir un bon gros bleu -au moins elle a rien cassé, c'est déjà ça-, je m'aperçois du profond trouble que j'ai provoqué chez Krystal. Eeeh mais non ! Je voulais pas faire ça moi ! Je veux dire, on passe notre temps à s'engueuler et à s'en mettre plein la face respectivement… mais d'habitude, elle crie, elle me fait remarquer que je suis qu'un abruti et elle a plutôt l'air d'en avoir rien à cirer. Alors pourquoi ça me touche autant de la voir blessée comme ça ? Bordel Dada, essaie un peu de comprendre tes propres ressentis avant d'attaquer ! Je te croyais moins con quand même, c'est pas gentil ce que tu lui as fait…
Wow, j'ai presque l'impression que c'est Spiky qui me fait la leçon comme ça. Tiens, je me demande si mon dragon est télépathe…

« T'as tort… Mon troupeau m'a choisi parce qu'avant, j'étais capable de les protéger. Ça a pas l'air d'être le cas actuellement, puisqu'aucun d'entre eux ne s'est donné la peine de me retrouver. Même retrouver ma mère était le fruit du hasard. »

J'avais dit ça d'une voix calme, tout en frottant ma joue pour faire partir la douleur. Ça faisait longtemps que j'avais pas parlé aussi calmement. Et puis, je crois que c'était une manière déguisée de m'excuser ; je sais plus, l'alcool aidant. En tout cas, je n'ai pas envie d'aller plus loin dans cette conversation ; je préfère quand on s'engueule, c'est plus marrant… mais bon, j'aurais pu trouver autre chose qu'un discours larmoyant sur le fait que mon troupeau m'a probablement abandonné. Passons !

« Ouais, les aigles. Enfin, pas comme un lion chasse la gazelle ; c'était plus un jeu avec eux. On faisait la course pendant qu'ils volaient, et c'était les plus beaux galops que j'ai jamais fait. »

J'ai dis quoi il y a trente secondes ? On arrête les discours larmoyants et on passe à autre chose !
Et rebelotte, elle me remord, comme si je suis un espèce de jouet à machouiller pour lionnes nostalgiques. Et avec ça, j'ai pas pu empêcher le cri le plus féminin possible m'échapper, au point que j'en ai franchement honte. C'est peut-être pour ça que je lui ai hurlé dessus. Ça, et le fait qu'elle essaie de me bouffer la jambe, bien entendu.

« Ok, ok, merci, avançons. »

Vous connaissez ce truc. Si si, vous le connaissez ! Quand vous débatez avec quelqu'un de tellement borné que vous finissez par lui donner raison, non pas parce que vous êtes à court d'arguments, mais plutôt parce que vous en avez votre claque de débattre avec un mur en briques. Surtout quand ledit mur en briques serait capable de vous dévorer vivant sans le moindre état d'âme.
Puis intervint l'épisode des trois gardes, et ma peur panique que Krystal décide soudainement de se jeter sur leurs jugulaires, histoire d'avoir trois bains de sang dans la même soirée. Heureusement que Spiky nous sauve la mise avec son cri de titan ! Rooooh, viens par là toi, que je te fasse un câlin…
Mais Krystal me passe devant, clâmant que le petit est lui au moins un vrai mâle utile. Je hausse un sourcil, perplexe. Non mais elle a un vrai problème avec les mâles, je crois… Elle s'est faîtes larguée ou quoi ?
Bah quoi ? T'es jaloux?
Pourquoi j'ai subitement envie de répondre oui à cette question ? Chassant cette pensée, je fais une grimace dubitative, tout en croisant les bras.

« Quelle blague ! Pas du tout. Du tout ! »

Boooon, passons à autre chose ou je vais m'enfoncer dans un délire, moi. Transition !

« D'accord, mais évite de les achever, on est pas des meurtriers. Enfin moi pas en tout cas. »

Krystal s'approche du premier, lui donnant un coup étrange qui semble efficace puisqu'il s'effondre aussitôt. Ok, madame est experte en karaté, c'est rassurant… Elle va près du second, quand elle pousse un cri. Merde ! Il vient de la chopper !
Fonçant dans la direction de Krystal, je m'apprête à la tirer d'affaire quand elle me saute dessus avec une brusquerie insoupçonnée. Whaaaaat ! Mais elle fait quoi ! Ok je suis un cheval mais quand même faut pas pousser mémé dans les orties ! Aaaah descend !!

« Mais lâche moiiiiiiiiiiiiiii ! »

Je crie à mon tour, sauf que mes gestes font exactement le contraire : mes bras se ressèrent autour des jambes de Krystal, afin qu'elle tienne bien en équilibre sur mon dos, et je commence à foncer de ruelle en ruelle, emporté par l'adrénaline, sans savoir quoi faire ni prononcer. C'est marrant, la dernière fois que j'ai eu quelqu'un comme ça sur mon dos, c'était Petit Nuage, et il lui a fallu des semaines pour que je le laisse faire… Raaaah mais j'ai pas fini d'en voir avec cette grognasse !
Je cours encore un peu, jetant des coups d'oeil derrière moi pour m'assurer que Spiky nous suit -avec un air joyeux, le bougre !- bien que l'adrénaline commence à se calmer, et mes muscles fatiguent. M'arrêtant près d'un mur, je laisse doucement Krystal glisser sur le sol, bien qu'elle proteste en clâmant qu'il y a quelque chose de louche qui est arrivé à sa cheville. Je m'accroupis aussitôt, examinant ladite cheville tout en insistant pour qu'elle arrête de gesticuler de la sorte.

« Arrête de bouger, je veux juste voir si tu es blessée. »

Apparemment pas, en tout cas. Je ne sais pas ce qu'il lui est arrivé, mais en tout cas, moi, je commence à sentir la fatigue me gagner. Toutes ses émotions ont dissipés les vapeurs d'alcool qui empêchaient mon esprit de réfléchir clairement ; et puis, le coup de poing qu'elle m'a refilé a un peu calmé mes ardeurs niveau agressivité, au point que je ne sais plus trop quoi penser. Je suis littéralement paumé, psychiquement et littéralement, puisque je ne sais pas trop où on est à Storybrooke.
M'appuyant contre le mur en croisant les bras, je pousse un long soupir. Spiky me saute dans les bras, et je lui caresse machinalement le dos. Je suis crevé, j'ai plus de muscles, et je n'ai aucune idée où cette soirée est en train de nous mener. Il est quelle heure ? Aucune idée, et pourtant je suis toujours avec elle, et c'est seulement maintenant que je me demande vraiment ce que je fous là. Me frottant les sourcils, je laisse passer quelques secondes de silence, essayant de rassembler mes pensées. Et celles-ci commencent à me murmurer toutes les mauvaises choses que j'ai fais ce soir, entre mon agressivité à l'égard de Krystal et mon incapacité totale à faire preuve de civilité. Mais bordel pourquoi est-ce que je culpabilise ? Pourquoi j'en ai quelque chose à faire de ce qu'elle pense ?!

« Bon, j'y pense que maintenant, mais je crois qu'on a un peu mal démarré la soirée. Doooooonc… »

Je me frotte les sourcils encore une fois, gardant un bras autour de Spiky pour le maintenir contre moi. Non, désolé, j'arrive pas à m'excuser.

« Je vais te ramener chez toi. Ce sera plus simple. Et t'as pas le droit de protester, je pense que c'est mieux comme ça. Après, si tu veux ressortir pour chasser, tu fais ce que tu veux, je suis pas ton paternel. »

Je suis maintenant très sérieux, à des années-lumières de mes délires habituels. Lui saisissant la main, je l'embarque derrière moi, n'ayant pas envie de la paumer tant qu'elle sera pas rentrée parmi ses potes les chats à crinière. Roh, manquerait plus que je croise Simba…
Quoique. En fait, j'ai une autre idée.

« T'as faim ? On va manger un morceau. »

Je bifurque sur la droite, prenant une direction qui m'est maintenant familière. La petite ruelle qui mène à l'arrière du restaurant de Môman Selena. M'approchant de la porte, je toque une fois. Pas de réponse, et tout est éteint. Il doit être tard alors ; le restaurant est fermé.
Tant pis ! On va faire ça façon la belle et le clochard. Enfin juste manger dehors hein, j'ai aucune envie qu'on se retrouve à bouffer le même spaghetti… Beurk !
Je repère une terrasse un peu plus loin, où les tables et chaises sont solidement rangés pour la nuit. Me dépatouillant pour en dégager une partie, je parviens à forcer le truc pour qu'on se retrouve avec une petite table ronde et trois sièges. Posant Spiky sur l'un d'eux, je me tourne vers Krystal.

« Assied toi, je vais chercher à manger. Enfin, je dis ça, mais libre à toi de te barrer, je ne te retiens pas, je crève juste la dalle et la viande crue c'est pas mon truc. Si tu décides de rester, je te confies Spiky cinq minutes ; vous avez l'air de bien vous entendre ! »

Et maintenant, mettons en application un autre truc spécial Clochard… le fouillage de poubelles. M'éloignant de quelques rues, je commence à farfouiller dans les déchets, me rendant compte avec tout ça que je suis sale, les cheveux en bataille et les vêtements tout froissés. Génial. M'enfin.
Évitant les poubelles qui dégagent d'éventuelles odeurs pestilentielles, je trouve une benne contenant principalement des vieilles machine électriques et des objets divers et variés. Pas de trace de compost ; c'est même plutôt propre là-dedans.

« Eh, si tu veux plaire à ta belle, je sais pas si fouiller les poubelles soient la meilleure idée. »

Me retournant en sursautant, j'aperçois Trojan, qui me sourit, en équilibre sur le bord d'une fenêtre. Bordel mais il est encore là lui ?!

« Bordel mais t'es encore là toi ?! Comment t'as fait pour nous retrouver ? » L'ancien chien bondit de son perchoir, à croire que chat aurait été une meilleure alternative dans sa vie d'avant. « Oh mais je vous ai suivi toute la soirée. Oh et désolé de vous avoir laissé tomber tout à l'heure, j'avais rien à faire, je trouvais ça drôle, et puis tu as dérangé mon sommeil, fallait que je me venge ! Tu n'as pas l'air de te débrouiller tout seul avec ta copine, alors je me suis dit que je pourrais te filer un coup de pouce. Je serai le deus ex machina de ta soirée ! » « Ta gueule Trojan, c'est pas ma copine. J'ai juste été un connard avec elle, et mon putain de caractère trop gentil a envie de se faire pardonner. Compris ? » « Ok, ok ! Mais bon, je vais quand même t'aider. Je reviens tout de suite. »

L'ancien chien disparut par la fenêtre d'un appartement qui n'était de toute évidence pas le sien, puisqu'il était un Clochard qui s'assumait pleinement. Et j'ai raison, puisqu'il ressort quelques minutes plus tard comme un voleur, les bras chargés de matériel en tous genres.

« Me regarde pas comme ça, vieux ! Je connais les gens qui vivent là, je leur rapporterai tout ça au centuple plus tard. J'ai arrêté de voler, ma meilleure amie m'a appris les bonnes manières... »

Je le regarde d'un air dubitatif, mais accepte tout de même de le suivre un peu plus loin. Il pose son baluchon sur un banc, et je peux constater tout ce qu'il a pu attraper.

« ça trainait dans le frigo. Des restes de la soirée je pense ; steak de tofu avec accompagnement. Bon, ça sera froid, mais c'est déjà ça, non ? »

J'acquiesce de la tête, même si je ne suis absolument pas convaincu, quand je remarque quelque chose qui est légèrement en trop dans le décor.

« Les bougies, c'était vraiment nécessaire ? »

Mais quand je lève les yeux, Trojan a disparu. Ce type est un fantôme, je vous jure !.. Bon, trève de bavardage, reste plus qu'à retourner avec tout ça vers l'autre tarée, si elle a décidé de rester. Si elle a bouffé au moins, elle va rester tranquille le temps que je la ramène chez elle. Après ça, je prie le ciel pour ne plus jamais entendre parler d'elle !..

BY .SOULMATES

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8768-i-had-a-dream-of-the-w http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t53626-the-story-of-my-lives-2-0

Contenu sponsorisé







Je rêve ou je bois avec un cheval ? [PV : Dada] - Page 2 _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 2 sur 3
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Je rêve ou je bois avec un cheval ? [PV : Dada]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➹ Archives