LE COFFRE
A JOUETS

AOUT 2019
de Fanny


PRACTICALLY
IMPERFECT

JUILLET 2019
de REGINA


AMAZONBIE
JUILLET 2019
de ANYA



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Le Coffre à Jouets ☆ Evénement #114
Une mission de Fanny - Depuis le 21 août 2019
Vers l'Infini et au-delà !

Partagez
 

 Je rêve ou je bois avec un cheval ? [PV : Dada]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage

Krystal Oliver


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


Krystal Oliver


╰☆╮ Avatar : Ashley Benson

Ѽ Conte(s) : Le roi lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Tama

✓ Métier : Trop compliqué pour elle
Je rêve ou je bois avec un cheval ? [PV : Dada] - Page 3 651895tama2

☞ Surnom : Nana/Krys
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1114

Je rêve ou je bois avec un cheval ? [PV : Dada] - Page 3 _


Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Sam 11 Juil 2015 - 22:09





Je rêve ou je bois avec un cheval ?


C'était une ordure, un véritable monstre, et on disait que j'étais méchante ? Ceux qui disaient ça ne devaient pas le connaître, car vraiment, c'était le pire être que je connaissais. Ce qu'il m'avait balancer à la figure … J'avais jamais été aussi mal de ma vie, ou peut-être que si, lorsque j'avais perdue tous mes amis sans aucune raison. Je pensais ne plus jamais souffrir comme ça, et bien c'était sans compter sur le cheval, ne pas pleurer relever de l'épreuve de force ! Tout comme éviter que mes yeux ne s'humidifie trop. Un véritable travail sur moi-même. Enfin j'avais tout de même craqué, et le poing était partie, dommage que je n'avais pas mes pattes, un violent coup de patte pour lui décrocher la tête, ça, ça aurait été bien !

« Oui bah si t'es aussi odieux que ça, moi aussi j'aurai pas envie de te retrouver … Même si tu étais encore capable de me protéger je le ferai pas ! »

Je lui avais jeté un regard noir et humide, il m'avait vraiment blessé, alors j'allais pas faire ma gentille, même si ce qu'il disait me faisait de la peine pour lui. Ne pas retrouver les siens, moi je ne l'aurai pas supporté ! Et puis sa propre mère … Simba lui vivait avec, et moi j'en avais pas, mais c'était triste pour lui. Mais m'en fiche, il avait été cruel, j'avais pas mérité des paroles aussi terrible, du moins j'en avais pas l'impression.

« En même temps tu m'aurais dis que tu chassais les aigles, je crois que ça m'aurait perturbé … Tout bon mâle que tu es. »

Visiblement je n'étais pas la seule à qui la vie animal manquait, j'aimerai tellement que tout rentre dans l'ordre une bonne fois pour tout, ça serait si simple, si un zèbre me blessait, j'aurai qu'à le dévorer, simple quoi. D'ailleurs lorsqu'il était coincé, c'était avec un certain plaisir que je l'avais mordu, et bien mordu, j'y laissais ma trace de dent, vengeance pour ses paroles qui m'avait fait encore plus mal que l'attaque que je venais de lui porter, et qui avait eut le mérite de nous faire avancer.

En plus j'avais eut trois type en face de moi, enfin nous, mais avec eux je pourrais calmer mes nerfs, ça me fera surement oublier les paroles de Darshkan si je les massacrais, les griffais, les réduisaient en lambeaux de chaire comme un lionne savait faire. Mais non, Spiky nous démontra qu'il n'était pas juste un petit lézard, mais un futur mâle bien utile. Pourquoi c'était le cheval qui l'avait ? Je détestais ce mec, mais j'étais fière de son petit protéger, il était si mignon ! Pourtant j'avais eu une mauvaises expérience avec les reptiles, au point que j'en restais loin généralement, mais là j'étais aller le voir pour lui faire un gros bisous ! Ça m'avait changer les idées tout ça, même si le comportement de Spirit à me protéger du cris m'avait laisser perplexe. Il avait de sérieux problème lui non ?

« Tu insiste pas un peu trop ? En tout cas lui ça lui à plus. »

J'avais juste envie de l'embêter, caressant une dernière fois le petit bout avant d'aller en direction des types pour les achever.

« Pff, t'es même pas drôle. »

Pas que j'avais spécialement envie de les tuer, mais bon, là au moins on aurait été sûr de ne pas être suivit, comme quand on égorge les bébés guépard pour être sûr qu'en grandissant ils ne nous volent pas notre nourriture. Ou encore les hyènes pour protéger nos repas. J'avais mis un hors d'état de nuire, quand au second … il m'attrapa la jambe, une horrible sensation me parcourut l'échine, sa main poisseuse le dégouta, j'avais pousser un hurlement avant de sauté sur le cheval qui venait de courir vers moi.

« Bah alors me serre pas contre toi !!! »

Ce type était définitivement stupide. Il voulait que je le lâche, j'en avais pas envie, d'une c'était un cheval donc il devait porter les autres, et de deux, non, j'avais je sais pas quoi sur la cheville, peut-être même rien, mais sa sensation m'avait suffisamment rebuté pour que je l'utilise. En tout cas je restais bien cramponner à lui, et après un moment, il s'arrêta et voulu que je descende, ah non j'en avais pas envie ! En plus c'était bien d'être porter, j'aimais bien moi, ça me rappelait quand j'étais un petit lionceau et que les nourrices me portait dans leur gueule, je touchais pas le sol, c'était rigolo.

« Comme si tu en avais quelque chose à faire ! J'ai envie de me laver ... »

Vu comment il pouvait être méchant, j'avais du mal à croire qu'il voulait vraiment voir si j'étais blessée, c'était juste pour que je ne remonte plus sur son dos je suis sûre ! Le fourbe. Mais bon, la sensation que j'avais eut, je savais pas ce qu'il avait sur la main, mais rien que l'idée me faisait frémir, il fallait que je me lave, c'était trop dégoutant. Mais me laver où ? Je ne pouvais plus le faire moi-même comme quand j'étais un animal ...

« Tu trouve ? Elle était bien jusqu'à ce que tu sois CRUEL. Par contre on a plus de bouteille … Ma belle trouvaille que je leur avais voler … »

Comme j'étais déçut, c'était comme une sorte de trophée cette bouteille, et bah je l'avais plus. En plus elle était pas vide, on aurait pu encore boire. Mais je l'avais perdue où ? Vraiment à un moment je crois que je ne faisais plus vraiment attention à ce que je faisais moi.

« Encore heureuse ! Ça me ferait peur d'avoir un père aussi méchant, et en plus que ça soit un cheval. De toute façon j'en ai pas, mais … Je veux pas rentrer ... »

Rentrer où ? Chez Sarabi ? Chez Scar ? Soudain je me sentis perdu. Et puis vu l'heure je me voyais pas rentrer maintenant. Je préférais rester dehors, c'était plus simple. J'avais posé ma tête sur mes genoux un moment, réfléchissant à ce que je pourrais faire de ma nuit quand je serai toute seule. En plus il savait où vivait Sarabi lui ? Et puis Simba je crois qu'il n'y vivait plus, le peu de fois où j'y allais, il y était plus, ça me rendait triste ça aussi. Je poussais un soupire, voilà que je déprimais maintenant. Fichue soirée ! Pourquoi il me prenait la main ? Ah bien réfléchir c'était pas la première fois qu'il me la prenait, je regardais ma main dans la sienne tout en avançant. Ça faisait vraiment étrange non ?

« Manger ? Vraiment ? Mais ... »

On a pas du tout le même régime alimentaire, la preuve : t'es dans le mien. Donc je voyais pas du tout ce qu'on pourrait manger, et la verdure, j'en avais marre, déjà que Stitch nous avait forcé à manger du persil … J'avais d'ailleurs jamais compris à quoi ça avait bien pu servir. Avoir moins mal au cœur durant le voyage ? Il aurait pas pu juste donner de la viande ? Un bon morceau de steak bien juteux ? Il s'arrêta devant une porte et frappa, mais aucune réponse, il savait qui vivait là ? Il voulait qu'on aille manger chez des gens ? À cette heure-ci ? Bon j'avais aucune idée de l'heure, mais on avait surement entamé une nouvelle journée. Puis il m'entraine vers un tas de table et de chaise. Oui, c'est bien, mais pourquoi faire ? Ah il allait nous installer tout ça ? On aurait pu manger par terre mais on avait rien à manger, je le voyais mal aller chasser le diner et … Oh non il allait pas cueillir de l'herbe et des pommes quand même ?!

« Et bien ça va être difficile vu que moi la viande … Mais bon je veux bien surveiller Spiky le temps que tu revienne, il est si mignon. »

Je caressais Spiky, m'installant sur la chaise d'à côté avant qu'il ne me vienne dessus pour plus de câlin. Je me demandais ce que lui aussi pouvait bien manger, même si là je sentais que j'allais rien manger du tout, la faute à Darshkan, il aurait pas pu être un animal intéressant au lieu d'être une réserve de nourriture ? Je jouais avec le petit monstre, le posant sur la table, je savais pas ce qu'il avait dans la tête, mais il faisait des pirouettes tout fière de lui. Comment ne pas craquer ? En le voyant tanguer et bailler je le reprends dans mes bras avant qu'il ne tombe de la table et l'y garde bien serrer. Longue soirée pour lui …

Il finir par revenir avec des choses dans les bras, il les déposa sur la table, faisant les choses bien, même si j'avais pas bien compris pourquoi il y avait des choses non comestibles dans le tas. Il alluma une allumette et j'avais tout de suite soufflé dessus avec un geste de recule. J'aimais pas bien le feu, dans la savane quand il y en avait, ça nous tuait tous. J'en avais vu des carcasses noires et puant le bruler, ça vous prenait la gorge c'était affreux. Il en alluma une deuxième et je fis la même chose, mais à son regard je compris que je devais arrêter. Je fis la moue, j'étais pas bien rassuré de laisser des flammes, même petite sur la table, certes on y voyait mieux mais quand même …

« C'est vraiment étrange … Par moment tu es odieux puis tu deviens gentil, attentionné ou protecteur … C'est un truc de cheval ? »

Non vraiment, son comportement me perturbait trop, j'arrivais vraiment pas à le comprendre ! Et ça m'énervait un peu. Enfin pour une fois que c'était le mâle qui donnait à manger à la femelle, j'appréciais le geste, même si c'était la nourriture qui venait nourrir le prédateur.

« Finalement tu sais être utile ... C'est quoi ? »

Je voulais pas dire, mais ce que je voyais dans mon asiette, ça avait quand même l'air étrange, j'avais regarder Darshkan, l'assiette, Dashkan, Spiky, l'assiette, Spiky, Dash … ça ce mangeait vraiment ce qu'il y avait dedans ?! J'avais quand même manger, il avait fait un effort non ? Je pouvais bien en faire un aussi. Mon avis ? C'était … Particulier, j'avais fini mon assiette, il ne fallait pas gâcher, mais … j'avais encore faim … Il me fallait beaucoup de viande pour avoir de l'énergie et là, je me sentais pas rassasier du tout … Il pouvait encore me faire à manger ? Hein ?

« J'ai encore faim … C'était pas assez nourrissant … »


©mycandids&Me


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


As cats, I need to sharpen my claws ~~♥️
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8063-terminee-une-lionne-qu http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8780-y-a-qu-au-cirque-qu-on-dompte-une-lionne http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8666-la-vie-sauvage-d-une-lionne-a-storybrooke

Darshkan V. Nestar


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


Darshkan V. Nestar


٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1249

Je rêve ou je bois avec un cheval ? [PV : Dada] - Page 3 _


Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Dim 2 Aoû 2015 - 23:06


Darshkan V. Nestar & Krystal Oliver
Il manquait plus que toi

« Attends, tu viens de reconnaître que je suis un bon mâle ?! »

Bon, d'accord, le truc avec les yeux humides, ça me fait mal au coeur. J'en ai pas l'air comme ça mais j'aime pas faire pleurer les filles ; je suis sérieux. Même elle. Putain il y a pas si longtemps j'aurais bien voulu qu'elle chiale toute son âme, mais là j'ai juste envie de lui donner une pichenette en mode « c'est bon, arrête de pleurer, je suis désolé. »
Maiiiis je ne m'excuserai pas. Pas auprès d'elle, ce serait trop facile.

« Non je n'insiste pas trop et cette discussion est close ! »

Pourquoi je suis hors de moi ? Je veux dire, je suis toujours hors de moi en présence de Krystal, mais là c'est autre chose. C'est pas que de la colère ; c'est aussi une sorte de… gêne. Comme si j'étais un gamin en train d'essayer de cacher quelque chose. Et pendant que Krystal est allée dire un dernier au revoir à nos trois abrutis en uniforme, j'ai commencé à scruter le ciel en me grattant derrière la tête, l'air légèrement perturbé.
Nous partons ensuite en courant, elle en train de me chevaucher comme si j'ai encore la gueule de l'emploi. Et à peine je la dépose par terre qu'elle clame vouloir se laver. C'est ça, j'ai une gueule de douche aussi apparemment. Non mais elle se fout de la gueule de qui ? Je vais pas l'embarquer chez moi parce que madame s'est faite touchée par une main poisseuse…

« Eh bah tu te laveras chez toi. Je suis sûr que t'as une douche par là-bas. Ou t'auras qu'à faire ça à l'ancienne, en te léchant le pied. »

Bah quoi ? Elle qui tient tant à rester lionne dans un corps humain, autant le faire jusqu'au bout. Et puis… ça me rend dingue, sa facilité à réfuter les lois humaines au profit des lois de ce qu'elle est vraiment. Quand je pense que j'ai passé mon temps à clamer ça a qui voulait l'entendre, et je suis le premier à lui faire la leçon qu'ici, faut faire comme tout le monde. Ironie quand tu nous tiens…

« J'ai pas été cruel. Il va juste falloir que tu apprenne ce que c'est le sarcasme. Et non, ça ne se mange pas. En même temps tu crois vraiment que je suis content d'être là ? Tu me dis tout le temps que tu vas me bouffer et... »

Caaaaalme, Spirit. T'es censé enterrer la hache de guerre, là, je te rappelle !
Putain et elle a pas de père, la gamine. Bon, moi non plus, je vous dirais. Elle dit ça d'un ton tout naturel, comme si c'est normal ; et ça me cloue sur place, me rendant parfaitement incapable d'enchérir. J'ai jamais réfléchi plus loin en fait, au fait qu'elle a sûrement vécu bien plus que ce qu'elle laisse entendre.
Un peu plus tard, non sans me demander où est encore passé Trojan, je retourne vers la table, et je me sens curieusement… réjouis que Krystal soit toujours dans le coin. Pour Spiky, hein, le fait qu'elle l'a pas laissé tout seul. Il faut quelqu'un pour superviser un dragon ! Quoique, je sais pas si laisser la folle avec lui soit entièrement une bonne idée…
Qu'à cela ne tienne, je commence à m'affairer autour de la table sans dire un mot. À vrai dire, j'hésite à mettre les chandelles, mais merde, malgré les réverbères, il fait pas exactement jour dans le coin, alors ça fera l'affaire. Lorsque Krystal souffle sur les bougies, je manque de lui donner une petite claque sur le nez façon réprimande, comme je ferai avec Spiky ; mais je me retiens de justesse, réalisant que c'est vraiment, mais vraiment pas la meilleure chose à faire. À la place, je lui balance mon plus beau regard qui tue, et elle se contente de s'installer en arrière sur sa chaise en attendant que je finisse.
À peine je m'installe à mon tour qu'elle me pose des questions délicates ; je pousse un soupir et me frotte violemment les sourcils. Mes batteries sont à plat là, j'en peux plus. On peut pas juste bouffer et se la fermer ?

« Tu te poses trop de question. Je suis pas gentil, encore moins attentionné. C'est juste… des réflexes. Je n'aime pas voir les gens souffrir. Même les gens qui essaient de me bouffer et me mordent dès qu'ils en ont l'occasion. »

Avec mon regard perçant, je lui fais comprendre que le sujet est clos, et nous commençons nos repas. Je me demande à quel moment je vais lui expliquer que le tofu c'est pas vraiment de la viande…

« Steak de tofu et pommes de terres sautées. C'est froid, mais je crois pas que ce soit un problème pour les carnivores. Et va pas t'étrangler avec une patate si tu daignes les manger, j'ai vraiment, mais alors vraiment pas envie de faire un tour à l'hosto. »

Spiky somnole déjà sur le troisième siège de la terrasse, et je lui tapote affectueusement la tête. Heureusement qu'il est là lui.

« T'es sérieuse ? Rah bon. Tu m'étonnes que le tofu t'es pas nourrie, c'est pas de la viande… »

J'aurais peut-être pas dû le dire, ça, en fait. Dans tous les cas, elle a pas apprécié, et moi, j'en ai marre de ces conneries.

« Écoute, je suis crevé, je te ramène chez toi et on en parle plus. »

Non mais vous savez quoi ? Elle m'emmerde ! J'en ai marre, j'ai envie d'exploser. Je ne sais pas ce que c'est toutes ces émotions fortes qui se trémoussent dans mes veines, mais j'ai envie d'éclater, j'ai envie de hurler et de renverser la table. Et vous savez ce que je vais faire ? Je vais la traîner je ne sais pas encore où pour qu'on mette enfin nos conneries à plat, qu'on s'affronte une dernière fois, que l'un de nous crie victoire et qu'elle tourne enfin la page. Qu'elle arrête de clamer la supériorité des lions sur les chevaux -qui, dans le contexte actuel, est complètement con.
Et là tout de suite, je vais la ramener chez elle, je vais la balancer sous la douche et la faire bouffer tout ce que je trouverai dans le frigo, histoire qu'elle se la ferme et qu'elle trouve au moins un truc positif dans sa vie. Au moins un truc qui va la faire sourire, un truc qui va la faire rire et qui va lui faire se dire « en fait, c'est pas si mal d'être ici ».
Je ne veux pas qu'elle devienne comme moi. Aigrie et pessimiste, frôlant la dépression. Je ne veux pas voir quelqu'un d'autre s'enfoncer dans cette noirceur-là.
Je ne veux pas qu'elle prenne la même route que moi.

BY .SOULMATES

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8768-i-had-a-dream-of-the-w http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t53626-the-story-of-my-lives-2-0
 Page 3 sur 3
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Je rêve ou je bois avec un cheval ? [PV : Dada]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➹ Archives