LE COFFRE
A JOUETS

AOUT 2019
de Fanny


PRACTICALLY
IMPERFECT

JUILLET 2019
de REGINA


AMAZONBIE
JUILLET 2019
de ANYA



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Le Coffre à Jouets ☆ Evénement #114
Une mission de Fanny - Depuis le 21 août 2019
Vers l'Infini et au-delà !

Partagez
 

 Entraînement magique et révélations ! [PV Callisto White]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité


Invité


Anonymous



Entraînement magique et révélations ! [PV Callisto White] _


Actuellement dans :

________________________________________ Mer 4 Mar 2015 - 16:29

Madison s'éveilla pleine d'excitation et d'appréhension. Aujourd'hui, elle avait rendez-vous avec sa sœur aînée pour qu'elles puissent s'entraîner ensemble à maîtriser leurs dons. Ce qui leur avait été si naturel dans la Dimension Magique était plus compliqué ici. Et jusqu'à présent, la rouquine avait évité de dégager trop d'énergie par peur que ça ne finisse mal... C'était d'ailleurs pour ça que les entraînements avaient lieu sur la plage. Moins de risque d'enflammer la forêt comme ça...

Rapidement, la fée prit une douche et s'habilla assez chaudement pour supporter de rester dans le froid de mars, sur la plage qui plus est. Il était quasiment certain qu'elle n'aurait pas à rester emmitouflée trop longtemps, mais bon, Madison n'avait pas envie de tomber malade. Après un petit déjeuner rapide, la rouquine prit la direction de la plage. Tout en avançant, elle se demandait comment elle allait pouvoir en parler à sa sœur. Cela ferait bientôt quatre mois qu'elle était en couple avec Lena et la jeune fille n'en avait toujours pas parler. Aussi avait-elle décidé de le faire, avec sa sœur pour commencer. Callisto avait toujours été si compréhensive...

Pour une fois, ce fut Madison qui arriva la première. En temps normal, les deux sœurs arrivaient à peu près en même temps, mais là, il fallait croire que la jeune fée avait été trop préoccupée pour se rendre compte qu'elle avait marché d'un pas très vif. D'où son avance... Profitant de l'absence de Callisto, la rouquine lança quelques boules de feu sur une dune. Avec une certaine satisfaction, elle vit ses boules se former et aller là où elle le souhaitait. Depuis que les princesses avaient commencé à s'entraîner, elle gérait mieux ses pouvoirs. Alors qu'elle lançait une dernière boule, la Winx vit sa sœur arriver.

- Callisto ! S'écria-t-elle en lui faisant un grand signe de la main. Et bah alors, c'est moi en général la retardataire, il t'est arrivé quoi ? Demanda-t-elle à sa sœur, une fois que celle-ci fut arrivée à sa hauteur.

Callisto D. White


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Callisto D. White


╰☆╮ Avatar : Evan Rachel Wood

Ѽ Conte(s) : Winx
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Daphné

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 34

Entraînement magique et révélations ! [PV Callisto White] _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Ven 13 Mar 2015 - 17:25





Maddie & Callie
Entrainement magique et révélations

Tout le monde connaissait, l'expression « il y a des jours où l'on aurait mieux fait de rester coucher », moi la première. Pour autant, je n'avais jamais, vraiment eu l'occasion de l’expérimenter, alors je m'étais dit que ce n' était qu'une simple expression, ou alors la faute à pas de chance, quand ça arrivait à quelqu'un. Eh ben j'avais tord. Et les tuiles semblaient s'accumuler, juste le jour où j'avais rendez-vous pour un entrainement magique avec ma sœur.

J'avais passé plus de 16 années sans corps physique, j'étais un esprit désincarné, je n'avais donc, pas vraiment la possibilité d'utiliser mes pouvoirs. Quand, la malédiction, avait été levée, je m'étais non seulement, retrouver à être en chaire et en os, mais également, avec à nouveau toute la possibilité, d'utiliser ma magie. Et, cela m'avait un peu effrayé, au départ. En particulier, en ce qui concernait, le sirenix, je n'avais pas envie de me transformer, ni même de l'essayer. Que, ce passerait-il si la malédiction des trois sorcières ancestrales étaient toujours active ? Me retrouverais-je à nouveau sous la forme d'esprit, alors que je venais enfin, de retrouver ma famille ?

En plus, de ça, il avait fallut, faire avec le retour des souvenirs, le mélange, de ce que j'étais avant et après la malédiction, a donné un cocktail, quelque peu explosif. Et, je me suis souvent, retrouvé, à être maladroite, ou bien à me prendre une porte, tout ça, parce que, je me souvenais, que je pouvais, la traverser avant, et plus maintenant. Mais, fort heureusement, j'avais Maddison. Nous, nous guidions, mutuellement toutes les deux. La perte, et le retour de ses pouvoirs, l'avait elle aussi, un peu perturbée.

Quoi qu'il en soit, la journée avait comme qui dirait mal, débuté. D'abord, mon réveil, avait sonné en retard, me faisant manquer de peu une livraison, très importante. Et, j'en aurais été mortifiée, s'il avait fallut, que je fasse revenir, les livreurs. Je m'étais bien sur, confondu en excuse, et cela leur avait manifestement, suffit, puisqu'ils m'avaient dit de ne pas m'en faire, qu'une panne d'oreiller, pouvait arriver à tout le monde.


Le reste de la journée, avait semblé être plutôt calme, il n'y avait pas eu de catastrophe, annoncé, pas de clients ronchon, parce qu'il n'y avait pas le livre qu'ils voulaient, et qu'ils devaient le commander, pas de clients trop pressés, qui voulaient que je leur donne une réponse dans les 30 secondes qui suivaient, alors qu'effectuer, une recherche informatique, prenait un petit plus de temps. Bref, je n'avais pas eu à me plaindre, ni à essuyer de catastrophe particulière...Du moins, c'était ce que je croyais. Ce, n'était pas une catastrophe, non, c'était pire : Mrs Smith. Mrs Smith, c'était la petite vieille, qui habitait deux rues plus loin. Je n'avais rien de personnel, contre elle, mais, elle avait une tendance, à m'occuper un peu trop longtemps, et toujours aux moments, où il ne fallait pas. Et, je ne voulais pas me montrer irrespectueuse ou impolie, aussi, écoutais-je toujours, (même d'une oreille distraite) ce qu'elle avait à me dire. Le problème, était qu'aujourd'hui, je n'en avais pas franchement le temps, et qu'encore une fois je ne voulais pas jouer les mal élevée, aussi, voyais-je le temps défiler, tandis qu'elle me parlait, de ses enfants et petits enfants. Sauf qu'à un moment, ce n'était vraiment, plus possible, Maddison, m'attendait, je devais y aller. Aussi, me confondais-je encore une fois en excuse, au près cette fois-ci de la vieille dame, expliquant, que je devais rejoindre ma sœur sur la plage, et que c'était assez urgent.

Je, ne m'attendais, absolument, pas à me faire houspiller, parce que je n'y étais pas encore allé. Lorsque Mrs Smith, le fit, je restais, quelques instants totalement, éberluée, statique, à cligner, des yeux, mon cerveau essayant d’assimiler les données. Et, lorsqu'elle me houspilla, une dernière fois avec un « Eh bien qu'attendez vous ? Filez rejoindre votre petite sœur nom de dieu ! » Que je me décidais, à marcher droit vers ma voiture, tout en balbutiant des remerciements, à l'égare de la retraitée.

Sauf qu'une tuile, n'arrive jamais seule, et qu'il s'agissait de l'heure, de pointe à Storybrooke. En gros, l'heure où toutes les ménagères, se donnent rendez vous, pour aller faire leurs courses. C'est avec un « c'est pas vrai », autant d'agacement, que de frustration, que je me retrouvais, à devoir, faire un détour, pour éviter le centre, très certainement, inaccessible. Et, est-ce que j'aurais eu la brillante idée, d’appeler Maddison, pour la prévenir de mon retard ? Non, bien évidemment. Je, savais, qu'elle ne m'en voudrait pas. Mais tout de même, même s'il ne s'agissait, pas d'un entretient d'embauche, ou quoi que ce soit d'autres du genre, ce n’était quand même pas très respectueux, de ma part, de la faire autant attendre.

Je finit, par garer, la voiture, un peu avant, la plage, et à me décider, de faire les derniers mètres, restants, au pas de course, et heureusement, que je ne portais pas de talons ce jour là, j'avais une certaine tendance à trébucher quand j'en portais.

Finalement, arrivé, à la plage, je m'arrêtais, le temps de m'arranger un peu, je remit mon serre tête, bien en place, dans mes cheveux, les recoiffant, un peu, par la même occasion, époussetait, mon pantalon, ainsi que mon haut, et après avoir reprit mon souffle, et avoir reprit une apparence, un peu plus présentable, me décidait finalement, à avancer.

Comme je m'y attendais, Maddison, était déjà là, dès qu'elle m’aperçus, elle me fit un signe de la main, qu'elle me rendit, une fois arrivé à sa hauteur elle me demanda ce qu'il m'était arrivé :

- Croit moi, c'est une longue histoire soupirais-je, disons que j'ai eu droit à un gros manque de chance. Tu as déjà commencé, sans mois à ce que je vois, tu as bien fait.

Je lui adressais, un léger sourire, et prit place à côté d'elle :

- On s'y met à deux ? On, s'entraine un peu, et après on discute, ça fait un petit moment, qu'on ne s'est pas vu, j'aimerais bien prendre de tes nouvelles et de celles de papa et maman aussi.
code by Chocolate cookie


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

               
               
    We are, we are, not an ordinary family. But we can agreed that we are, we are, close as close can be©️endlesslove.

Invité


Invité


Anonymous



Entraînement magique et révélations ! [PV Callisto White] _


Actuellement dans :

________________________________________ Sam 14 Mar 2015 - 16:20

Callisto semblait s'être pressée pour venir jusqu'ici, ce qui intrigua sa petite sœur. Cependant, comme Callie proposait de s'entraîner avant et de discuter ensuite, et que cela arrangeait beaucoup Madison, elle ne demanda plus rien et créa des cibles mouvantes. La magie lui revenait avec plus de facilité à mesure qu'elle s'entraînait avec sa sœur, ce qui lui redonnait une grande confiance en elle et en ses capacités de fée. D'ailleurs, la rouquine savait que c'était aussi le cas pour Callisto qui reprenait confiance en son pouvoir Sirenix à mesure qu'elle l'utilisait.

Il fallait bien avouer qu'il y avait de quoi ne plus avoir confiance en ses pouvoirs quand c'était en partie à cause d'eux que l'on se retrouvait sous la forme d'un être désincarné ! Même si elle ne pouvait que tenter d'imaginer, Madison comprenait un peu la douleur que son aînée avait du ressentir, durant des années. Dans un sens, cette malédiction leur avait rendu service, puisque Daphné avait retrouvé un corps bien en chair et en os !

- C'est parti alors ! Dit-elle en souriant. Tu sais, je maîtrise de mieux en mieux mes pouvoirs lorsque je ne suis pas transformée, alors je me dis que bientôt, je pourrais tester de me transformer, non ? Demanda-t-elle à sa sœur. Voler me manquer... Soupira-t-elle par la suite, en baissant la tête.

Ce monde était trop familier et trop différent en même temps pour elle. Cela la perturbait plus que de raison. À moins que cela ne soit les nouvelles qu'elle voulait apprendre à sa sœur... Quoiqu'il en soit, elle était perturbée et le ressentait.

Callisto D. White


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Callisto D. White


╰☆╮ Avatar : Evan Rachel Wood

Ѽ Conte(s) : Winx
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Daphné

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 34

Entraînement magique et révélations ! [PV Callisto White] _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Ven 20 Mar 2015 - 15:07





Maddie & Callie
Entrainement magique et révélations

Je devais admettre, que je ne manquerais une séance d'entrainement, avec Maddison, pour rien au monde. Perdre, confiance en ses pouvoirs, était une chose, que je pouvais parfaitement, comprendre, puisque j'avais moi aussi, un peu de mal avec. Ca, revenait, petit à petit, et plus, le temps passait, plus la confiance, revenait. Mais, pour autant, les vieilles, craintes, restaient tapis, bien au fond, prête à re surgir, à n'importe quel moment. Et, c'était également, un travail à faire sur moi même, que de les surmonter :

- Je peux comprendre, que volé te manque. Mais, dès que tu te sentiras prête, surtout, n'hésite pas. Ce, n'est pas une très bonne chose, de faire trainer, ça trop longtemps. Regarde moi. Par moment, je me dit, que je me sens prête, que je devrais essayer de me transformer, et à côté de cela, je me bloque, en me demandant, si je ne redeviendrais pas un esprit désincarné, si je le fait. C'est peut-être, stupide, mais, en attendant, je n'ai toujours pas, surmonté, cette crainte. Alors, surtout, ne fait, pas comme moi. Dès que tu sens, que ça y est tu es prête, fait le, ne réfléchit, pas et suit ton instinct. C'est le meilleur conseil, que je puisse te donner.

Pour ma part, c'était plus, un ré apprentissage qu'autre chose. Bloom, n'était qu'un nourrisson, quand je l'ai amené, sur terre, et je n'avais pas vraiment eu le temps, de maitriser mes nouveaux pouvoirs, ainsi que le fait que je n'étais plus la gardienne, de la flamme du dragon. Alors, j'avais tout à réapprendre.

Il, m'arrivait, alors que j'étais toute seule, d'être en colère, contre le « destin ». C'était peut-être une pensée, égoïste, venant, de quelqu'un qui avait vu sa famille détruite. Mais, par moment, je me disais, que, si j'étais restée la gardienne, de cette flamme, alors peut-être que tout ça, ne serait jamais, arrivé, et peut-être, Bloom, aurait-elle grandit, avec nous, peut-être, ne me serais-je pas retrouvé, sous la forme d'esprit, sans aucune forme, physique, et peut-être, maman et papa, auraient-ils, toujours été là au près de nous.

Une expression, disait « avec des si, on mettrait Paris en bouteille ». C'est, vrai qu'en faisant, beaucoup, de supposition, on pouvait essayer de se dire, que le passé, aurait pu être autrement. Mais, au fond, rien, n'était moins sure, et je le savais, pertinemment. Je, sais également, que je devrais, être heureuse, d'avoir, enfin retrouvé ma famille. Mais, il y avait, toujours, les souvenirs, du passé, qui revenaient régulièrement. « On, ne peu pas changer le passé » disait, une autre expression, c'était vrai, on ne pouvait pas remonter, le temps, et essayer de changer. De toute, façon, même s'il y avait une possibilité, de le faire, rien de garantissait, que les conséquences, ne seraient pas plus grave. Aussi, devais-je apprendre à tourner la page. Certes, je n'avais pas vu ma petite sœur grandir, mais je me disais, que je n'avais pas le droit de me plaindre, cela avait dût certainement, être plus dure pour elle. Alors, je me disais, que je me devais de profiter, de cette seconde chance, que la vie m'avait accordé, celle d'avoir retrouvé, un corps, et celle de pouvoir, enfin, vraiment, côtoyé, ceux auxquels, je tenais.

Quoi qu'il en soit, actuellement, j'essayais de me concentrer, sur mes pouvoirs. Je, n'étais certes, plus la gardienne de la flamme du dragon, mais, j'avais un certain contrôle, sur les éléments. Si, avec l'eau, et la terre, cela se passait, plutôt bien, j'avais plus de mal, avec le feu. Aussi, me concentrais-je sur les cibles mouvantes, essayant de les toucher en leur centre, et non sur le côté, comme, il m'arrivait, souvent de le faire. Mais, si moi, je semblait, concentré, je remarquais, très vite, que Maddison, elle, n'était pas dans son assiette. Aussi, me décidais-je à couper, momentanément, court à notre séance d'entrainement, pour me concentrer sur elle :

- Maddison, tout va bien ? Tu, n'as pas l'air très en forme, qu'est qu'il se passe ? Tu, sais que tu peux tout me dire, je serais toujours là, pour t'écouter. Ce, n'est pas parce que, je ne suis pas à la maison, que je n'ai pas de temps à te consacrer.


Elle, commençait à m’inquiéter, il y avait-il eu un quelconque problème, dont je n'étais pas au courant ? Papa et maman avaient-ils jugés inutile de m'en parler ? A moins, qu'eux aussi n'en savent rien
code by Chocolate cookie


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

               
               
    We are, we are, not an ordinary family. But we can agreed that we are, we are, close as close can be©️endlesslove.

Invité


Invité


Anonymous



Entraînement magique et révélations ! [PV Callisto White] _


Actuellement dans :

________________________________________ Sam 21 Mar 2015 - 16:45

Sa sœur était toujours là, à son écoute, prête à l'aider, à l'encourager si elle avait des difficultés. Parfois, Madison se disait qu'elle ne méritait pas d'avoir une sœur comme Callisto. Après tout, si ici, elles avaient grandi ensemble grâce aux souvenirs implantés par Regina, dans le monde des contes, c'était sa naissance à elle qui avait déclenché la chute de Domino, la disparition de leurs parents et la désincarnation de Daphné. Et on avait beau le lui dire, Maddie se sentait coupable. Surtout que par la suite, elle avait vécu avec une famille aimante ! Tandis que sa sœur restait seule à Roccalus.

La vie était parfois mal faite. Pourtant, à les voir aussi solidaires l'une avec l'autre, la rouquine se disait qu'elles avaient peut-être autant souffert pour en arriver là au final. Ici, elles avaient grandi ensemble, s'étaient chamaillées, disputées parfois. Sur Terre, à Storybrooke, les deux filles avaient eu la vie qui aurait toujours du être la leur.

- Très bien. Dit-elle en hochant gravement la tête. Je suivrais ton conseil, comme toujours ! Ajouta-t-elle avec un petit sourire taquin à la fin.

Puis les deux filles se mirent au travail, à viser les cibles que Madison avait fait apparaître. Et comme elle l'avait dit précédemment, elle contrôlait de mieux en mieux ses dons. D'ailleurs, en voyant Callisto à l'oeuvre, la rouquine se dit que sa sœur aussi, commençait à mieux les maîtriser. Puis les pensées de la fée la plus jeune prit une direction toute différente. Aujourd'hui, la jeune fille voulait confier à son aînée qu'elle était en couple... Avec Stella. Jusqu'à présent, elle n'en avait pas parler et cela la minait de l'intérieur. Elle n'aimait pas dissimuler des choses à sa famille.

Aussi la question de sa sœur la sortit-elle de ses pensées. Pour mieux y replonger en fait. Car Callisto avait bien vu qu'elle n'était pas concentrée. Madison eut même l'impression que son aînée s'inquiétait de choses qui lui auraient été caché, concernant la maison ou les parents... Tout en se mordant le coin de la lèvre, la rouquine se décida.

- Viens, suis-moi ! Dit-elle en attrapant la main de sa sœur d'une main pour mieux faire disparaître les cercles de l'autre.

Elle la conduisit en bordure de la mer, sur une petite dune qui finissait dans l'eau. Madison serait apaisée par ce calme, elle le savait. C'est pourquoi elle demanda à Callisto de la suivre puis la rouquine fit asseoir son aînée avant de prendre place à ses côtés, tout en se mordillant la lèvre.

- Voilà je... C'est dur à dire. Dit-elle, mal à l'aise. Je sais que je peux te faire confiance, que tu seras là pour moi, là n'est pas la question... C'est juste que... Bah que je me suis mise en couple... Avec Lena. Lâcha-t-elle à la fin.

Voilà, c'était dit. Angoissée, Madison attendit le verdict de sa sœur, quasiment persuadée qu'elle lui dirait qu'elle ne pouvait pas se mettre en couple avec elle, surtout que Sky était certainement là, à Storybrooke. Sauf qu'aujourd'hui, la rouquine n'avait plus envie d'être avec le prince d'Eraklion. Les yeux fixés vers le bleu de la mer, la fée tâchait de lutter contre son envie de regarder Callie. C'était trop dur de risquer de voir du mépris ou autre dans ses yeux...

Callisto D. White


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Callisto D. White


╰☆╮ Avatar : Evan Rachel Wood

Ѽ Conte(s) : Winx
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Daphné

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 34

Entraînement magique et révélations ! [PV Callisto White] _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Dim 5 Avr 2015 - 12:58





Maddie & Callie
Entrainement magique et révélations

En guise de réponse, ma cadette, fit disparaître, les cibles, et m'entraina, vers une dune, se finissant dans l'eau. Je savais, que le bruit de l'eau, avait tendance à être apaisant. C'était calme, tranquille, reposant, tout ce dont, on avait besoin, quand nous étions perturbé, comme l'était à cet instant, ma sœur. Je, ne pouvais, pas empêcher, la pointe d’appréhension, toute fois, d'être omniprésente. J'avais, peur, de ce qu'elle pourrait me dire, honnêtement, j'étais littéralement, terrifiée.

En réalité, c'était le fragile équilibre, qu'était devenu nos vies, que j'avais peur de perdre, toujours, cette vieille peur, profonde, bien enfouis, en mois. Mais, je me devais, d'y faire face. C'était ainsi, que j'avais toujours fonctionné : j'affrontais, mes plus grandes peurs, pour mieux les vaincre. Il, était bien trop dangereux, de se laisser trop allé, à ses craintes. Je, ne le savais que trop bien, hélas.

Une fois assise, j'attendis un peu, le temps qu'elle rassemble ses idées. Il, était hors de question de la brusquer, je savais parfaitement, que cela ne ferait que la braquer. Je, préférais, largement, attendre, qu'elle décide elle même du moment opportun, pour faire, ce qu'elle souhaitait faire.

Et, cela ne tarda, pas, puisqu'elle finit par m'avouer, que la raison, de son trouble, était qu'elle était en couple avec Lena. Lena...Si j'avais bonne mémoire, il s'agissait, de sa meilleure amie. Enfin, jusqu'à aujourd'hui du moins. Elles, avaient toujours été extrêmement proche :

- Oh

Ce, n'était pas réellement, la réponse qui me brulait les lèvres, en réalité, c'était plutôt « c'est tout ? » . Je, ne comprenais, pas réellement, pourquoi, elle était si angoissée, par ce fait. Mais, en y réfléchissant, bien, nous venions, d'un monde, appelé « le monde des contes », là bas, dans toutes les histoires, les princesses finissent, avec des princes, et non avec d'autres princesses. Et, ce monde ci, même s'il se proclamait, tolérant, ne l'était pas tant que ça, j'avais vu, lorsque je passais voir Maddison, au lycée, certaines, personnes, rejetaient, la différence, avec beaucoup de violence. Oui, il, n'était pas étonnant, avec tout ça, qu'au final, elle, ai quelques craintes, par rapport aux réactions des autres, ses proches plus particulièrement :

- Je suis surprise avouais-je, j'ai toujours cru, que tu ne jurais que par Sky. Tu, ne cessais de me parler de lui. Mais, j'avoue, qu'après que la malédiction, soit levée, tu as soudainement, arrêté, d'en parler. Je pensais, que c'était parce que tu étais découragée, de ne pas l'avoir retrouvé, mais en réalité je vois que la raison est toute autre

Maddison, détourna le regard, le laissant droit fixé sur l'horizon. Elle, avait sans doute peur, que je la méprise, ou que sais-je d'autres. Sauf, que, je ne me voyais décemment, pas faire ça. Je, pouvais, comprendre qu'elle ai peur. Nous, n'avions, pas réellement, grandit ensemble, et avec le levé, de malédiction, nous avions, chacune retrouvée, nos vrais personnalités, qui s'étaient mélangés, à celles que nous avions, eu pendant 28 ans, aussi, il avait fallut, s'apprivoiser, en quelque sorte, réapprendre, à vivre ensemble, comme de vrais sœurs. Elle, avait sans doute, peur, de ce que tout cela puisse provoquer, comme réaction chez moi, et que je choisisse le rejet. Ca, n'arrivera pas. C'était, hors de question :

- Bloom, regarde moi dis-je doucement

Il, était extrêmement, rare, que nous utilisions, nos « vrais » noms, pour nous parler, c'était un peu, comme un echo, au triste passé, que nous avions, eu, et de mon côté, une légère crainte, de me dire, que tout ceci, le fait, d'avoir, ma famille, des amies, un vrai corps, n'était qu'une illusion. C'était stupide, et je m'en rendais bien compte. Mais, la vie, et les épreuves, que chacune de nous avait traversé, faisait que j'étais comme ça :

- Bloom, est-ce que tu as honte d'aimer Stella ? Parce qu'il n'y a pas de raisons, ni d'en avoir honte, ni de craindre, l'avis des autres. Tu es toi, que tu sois en couple, avec Sky ou avec Stella, ne change en rien, celle que tu es. Moi, je sais ce que tu es : tu es forte, tu es fidèle, tu es loyale, et tu seras toujours ma petite sœur. Si, les gens t'aiment réellement, peu leur importeront, qui tu aime, et avec qui tu es en couple, seule celle que tu es, leur importeront.

Je lui fit un sourire franc, sincère, un sourire qui vous réchauffe le cœur, quand vous allez mal, un sourire de grande sœur à sa petite sœur. Je voulais, la rassurer, lui montrer, que rien, ne changeait pour moi. Seule, le fait qu'elle soit heureuse, m'importait :

- Mais promet moi une chose dis-je avec un grand sérieux ne te laisse pas entrainer, dans d'interminables, séances d'essayages, parce qu'elle a besoin d'un modèle, pour voir à quoi ressemblent, ses créations

Je fis un clin d’œil, avec un grand sourire espiègle, à ma cadette, pour bien lui signifier, que ce n'était qu'une petite boutade. J'étais, sincèrement, heureuse pour elle, qu'elle ai trouvée l'amour. Personnellement, je n'en étais pas encore là, mais, j'avais le temps, je n'étais pas pressé. Ce, n'est pas comme si demain, j'allais rentrer dans quelqu'un et tomber éperdument, amoureuse. J'avais encore du temps devant moi pour ce genre de choses
code by Chocolate cookie


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

               
               
    We are, we are, not an ordinary family. But we can agreed that we are, we are, close as close can be©️endlesslove.

Invité


Invité


Anonymous



Entraînement magique et révélations ! [PV Callisto White] _


Actuellement dans :

________________________________________ Lun 6 Avr 2015 - 16:43

À l'inverse de ce que Madison avait pu imaginer, Callisto ne réagit pas vraiment à son annonce. Un petit "oh" lui échappa et puis plus rien durant quelques secondes qui parurent durer des heures à la rouquine. La fée ne s'était pas attendue à ce que son aînée mette Sky sur le tapis. Enfin si, mais pas de cette façon. Alors que la gardienne de la flamme s'attendait à ce que Callie la pousse à réfléchir à Sky, elle ne manifesta au contraire qu'une certaine curiosité concernant ce changement d'orientation du cœur. Ce qui était assez légitime en fait...

- Oui, c'est vrai que j'en parlais beaucoup... Puis la malédiction a été rompu et mes recherches, infructueuses. J'étais un peu déçue, c'est vrai. Mais au fond, j'étais soulagée. Parce que je me sentais déjà attirée par Lena, alors si Sky avait été là, ça n'aurait donné que des ennuis en plus, déjà que ce n'est pas si facile que ça a gérer...

Les yeux posés sur l'océan, Madison attendait le verdict qui ne manquerait pas de tomber. Parce que c'était comme ça que ça se passait ici non ? Même lorsque l'on trouvait l'amour, on n'était pas totalement heureux parce que pas nécessairement accepté par tout le monde. La fée n'osait croire que sa grande sœur puisse agir de cette façon, mais elle avait peur. Après tout, ce qu'elle avait cru être la réalité n'était qu'un mensonge de Regina. Elles n'avaient pas grandi ensemble, n'avaient pas été élevé ensemble, alors il restait tout de même cette possibilité... Même si de tout son cœur, la rouquine espérait bien que cela n'arriverait pas.

À contrecœur, Bloom regarda sa sœur. Elles ne s'appelaient que rarement par leurs prénoms originels, puisqu'ils leur rappelaient trop leur passé justement. Ce passé ensemble dont elles avaient été privé. Ces douleurs et ces batailles qu'elles avaient affronté ensemble, autant que possible du moins... Les larmes montèrent aux yeux de la jeune fille quand sa sœur lui fit comprendre que son orientation sexuelle ne changeait rien à ce qu'elle était et surtout, à qui elle était... La petite sœur de la Nymphe du Sirenix. La lycéenne se jeta dans les bras de son aînée, qui lui adressait un sourire qui réchauffait son cœur, trop heureuse de cette acceptation totale.

- Merci Daphné... Merci d'être là et de me soutenir, quoi qu'il arrive. Murmura-t-elle.

Elle était si heureuse d'avoir sa sœur avec elle ! C'était une bénédiction qu'elle goûtait chaque jour avec une joie énorme. Parce qu'aujourd'hui, Madison savait de quoi elles avaient été privées toutes les deux dans le monde des contes. Et même si les faux souvenirs ne remplaçaient pas le passé, ils l'atténuaient, pour la plus grande joie de la petite fée. Un éclat de rire lui échappa quand sa sœur lui demanda de lui promettre de ne pas faire le mannequin pour sa copine. Il fallait avouer que Lena en était bien capable... Et qu'elle, elle était bien capable de céder !

- Je ne peux rien te promettre, quand elle fait sa tête de chien battu, j'ai énormément de mal à lui résister ! Déclara-t-elle en riant, gardant tout de même pour elle que lorsque Lena l'embrassait dans le cou et la cajolait, elle avait là aussi du mal à lui résister... Si tu savais que je me sens libérée d'un coup... Même si je sais que j'ai encore une épreuve à affronter en l'annonçant à nos parents... Dit-elle en ayant un petit frisson dans le dos à cette idée. Bon, assez parlé de moi et de mes amours... Raconte-moi donc comment tu as réussi à te mettre en retard. Ça ne te ressemble pas trop pourtant... Ajouta-t-elle.

Callisto D. White


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Callisto D. White


╰☆╮ Avatar : Evan Rachel Wood

Ѽ Conte(s) : Winx
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Daphné

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 34

Entraînement magique et révélations ! [PV Callisto White] _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Dim 19 Avr 2015 - 14:10





Maddie & Callie
Entrainement magique et révélations

Je pense, que j'avais réussis à rassuré ma petite sœur, sur son orientation sexuelle. Très honnêtement, ça ne me posais pas de problème. La seule chose, que je souhaitais, vraiment, était qu'elle soit heureuse, rien de plus rien de moins. Vu tout, ce qu'elle avait endurée, elle le méritait amplement. Mais, je ne pu retenir, un rire, lorsqu'elle me parla de Lena, et du fait qu'elle avait, du mal à résisté à son regard de chien battu :

- Oui, c'est ce que j'ai cru comprendre dis-je amusée, c'est étonnant, à quel point, elle arrivait, à te faire cédé, lorsque je passais, te prendre au lycée, pour que tu me convainque, de vous ammené, faire les boutiques, plutôt que de vous amené, à la Librairie révisé.

Je levais les yeux au ciel, avec un grand sourire, secouant la tête de droite à gauche, dans une fausse posture d’exaspération. Je cédais, facilement, aussi, un peu trop d'ailleurs, quand il s'agissait de ma cadette. Bien évidemment, j'étais la seule, à savoir, ce qu'il se passait réellement, et qu'elles n'avaient pas passé le reste de la journée à révisé, dans ma boutique. En contre partis, je donnais, un coup de main, pour rattrapé, cette séance, de révision raté :

- C'est cette...Quel est son nom déjà ? Diaspro, c'est ça ? Qui risque d'être contente, elle va se dire, qu'elle aura enfin le chant libre, pour reconquérir Sky. Vu, tout ce que tu m'en as dit, je crois, que ce qu'elle n'a pas compris, c'est que ce n'était pas toi, qui clochait, c'était elle.

J'avais eu droit à un résumé complet, de sa personnalité : Egoïste, capricieuse, snob...Un vrai rayon de soleil. Je comprenais, mieux pourquoi, Sky, ne l'aimait pas. Et que même ma sœur (qui partait pourtant du principe, que tout le monde avait un bon fond) ne pouvait pas la supporté. Enfin, elle, ne serait plus un problème à partir de maintenant, et peut-être que de voir, que même sans Maddison, Sky ne revenait pas vers elle, lui ferait enfin un peu ouvrir les yeux.

Mais, déjà une nouvelle crainte, se profila à l'horizon, celle de la réaction, de nos parents. Je pouvais, là aussi à nouveau la comprendre. Elle, avait cru, avoir, grandit avec eux, pendant les 28 ans, de la malédiction, pour finalement, se rendre compte, que ce n'était pas le cas. Et, il était, de mon devoir, de la rassurée. Après, tout, j'étais celle qui les connaissait, le mieux quelque part :

- D'aussi loin que je me souvienne, papa et maman, m'ont toujours inculqué, une valeur essentielle : l'amour, ils m'ont apprit, à ne pas m’arrêtè, aux différences, à voir au delà de tout ça. Ils prônent, l'amour sincère avant toute chose. Alors, si tu veux que je sois honnête, avec toi, si tu veux, vraiment, mon avis. Ils, ne te rejetteront pas. Je pense, que tout comme moi, ils seront surprit, mais que ton bonheur, passera avant toute chose. Bon, papa, serait capable, de provoqué, Lena en duel, pour voir, si elle est vraiment digne, de toi, ça serait tout à fait son genre. Mais, on sera là, avec maman, pour tempéré un peu les choses. Ne t'en fais donc pas, pour ça.

Je savourais, quelques instants le calme, fermant les yeux, et écoutant le bruit des vagues, le bruit de l'eau. Pendant la malédiction, je m'étais toujours, plus ou moins sentie proche, de cet élèment, et ce n'est qu'en retrouvant, mes souvenirs que je l'avais compris : j'avais vécu pendant plus de 16 ans, au fond du lac de Rocalus, gardant, la source du pouvoir sirenix, que personne, d'autres que moi, n'ai à subir, les conséquences de sa malédiction. Aujourd'hui, bien évidemment, cela ne servait plus à grand chose, puisqu'il n'y avait plus personne, dans notre monde. Mais, bien vite, Maddison, me sortie de mes pensées, me demandant ce qui avait, fait, que j'étais en retard, je grimaçais, légèrement, en songeant, que l'heure des explications avaient sonnés :

- Tu connais l'expression, « il y a des jours où on aurait mieux fait de resté couché ? » Eh bien, je crois, qu'elle s'applique, parfaitement, à mon cas aujourd'hui. Pour commencé, mon réveil a sonné en retard ce matin, j'ai faillit manqué, une livraison importante. Alors, que je peine, de plus en plus, à essayé, de trouvé des nouveautés, qui s'adressent à un large publique. Et au moment, de partir, Mrs Smith, est venu me parlé. Sauf, que je suis trop polie, pour lui dire que j'étais pressé, et donc, je l'ai écoutée, jusqu'à ce que je me rende compte, que l'heure passait, et qu'il fallait, vraiment, que je me mette en route. Elle m'a houspillé, parce que je l'avais écouté je cite « radoté » alors, que j'avais plus important à faire. Je t'assure, j'ai eu l'impression d'être une enfant de 3 ans, qui se fait grondé par sa grand mère, pour avoir fait une bêtise. Et, pour finir, malheureusement, c'était l'heure de pointe, dans le centre, alors j'ai dût prendre un raccourcit, ou un rallongit plutôt, choisit l'expression que tu veux. Tout, ça a fait, que j'étais en retard.


Je, la voyais, d'ici, éclaté de rire. D'un côté, moi aussi, en racontant, tout ça, j'avais beaucoup, de mal, à me retenir de rire, c'était une suite de malchance, à caractère, plutôt comique quand j'y repensais.
code by Chocolate cookie


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

               
               
    We are, we are, not an ordinary family. But we can agreed that we are, we are, close as close can be©️endlesslove.

Invité


Invité


Anonymous



Entraînement magique et révélations ! [PV Callisto White] _


Actuellement dans :

________________________________________ Sam 25 Avr 2015 - 16:21

Madison, soulagée, écoutait avec un certain plaisir sa sœur qui se moquait gentiment d'elle. Et de sa tendance à céder facilement à Lena. Il fallait avouer que la rouquine était assez bonne pâte avec celle qui avait été sa meilleure amie avant de devenir une personne bien plus importante à ses yeux. Aux souvenirs que Callisto évoquait un sourire profondément amusé flottait sur les lèvres de la plus jeune.

- C'est vrai qu'elle a toujours su me manipuler pour que je l'aide à faire tout et n'importe quoi. On pourrait croire que c'est une mauvaise action, mais elle me le rendait déjà au double. Maintenant, quand elle me manipule comme ça, je cède facilement, mais contre paiement ! Avoua la jeune fille, un sourire narquois aux lèvres.

Le sourire resta, jusqu'à ce qu'elle se dise que sa sœur n'avait pas nécessairement besoin de penser à sa petite sœur dans les bras d'une autre femme. Et bien qu'elle soit un peu gênée, Madison ne chercha pas à corriger ce qu'elle avait dit. Maintenant que son aînée était au courant, elle n'avait plus vraiment l'intention de se cacher. Il faudrait en parler aux parents cependant et ça, ça restait encore une petite source d'inquiétude.

Heureusement - ou pas vu le sujet qu'elle aborda - la blonde changea les idées de sa sœur. Il fallait avouer que la gardienne de la Flamme du Dragon n'avait pas du tout pensé à la possible présence de Diaspro ici. Celle de Sky lui semblait déjà si peu certaine... Alors celle de la princesse des garces, n'en parlons même pas ! Pourtant, Callisto avait raison : la jeune femme adorerait sans aucun doute le fait qu'elle n'était plus dans la course pour gagner le cœur du Prince d'Eraklyon ! Sky en revanche, ne serait peut-être pas autant emballé... Déjà, parce qu'ils s'étaient toujours aimés tant qu'ils avaient été dans le monde des contes, mais en plus parce qu'il avait très bien compris quel genre de femme était Diaspro...

- Diaspro... Je n'y avais même pas pensé à elle ! S'écria la jeune fille. Alors même que je crains le retour des Trix, de Darkar ou encore de Valtor, je ne pensais pas à la peste en chef... Baht ! Elle sera heureuse, c'est certain, mais comme tu le dis, je ne pense pas qu'elle se rende compte que le véritable souci à une possible idylle entre Sky et elle, c'est elle justement ! De toute façon, je sais que si elle est dans le coin et qu'elle le retrouve et qu'elle sache pour Lena et moi, ça ne fonctionnera pas entre Sky et elle. Et elle m'en imputera la faute. Ajouta-t-elle en haussant les épaules.

C'était quelque chose dont Madison était sûre, étant donné que Diaspro avait décidé que la cause de tous ses ennuis, c'était elle. Et encore, à l'époque, elle ne savait même pas sa réelle identité ! Alors maintenant, il y avait en plus cette jalousie face au travail des Winx et à leurs victoires... La princesse des garces n'était redoutable que par sa ruse. C'était une fine manipulatrice et une menteuse professionnelle. Mais étant au courant, les Winx et Madison ne tomberaient pas dans le panneau, si un jour, leurs routes se recroisaient.

- Han, les parents... Dit-elle en frissonnant. Je sais que maman acceptera assez facilement l'idée... C'était plus papa que je craignais. Avoua-t-elle à sa sœur. Tu crois vraiment qu'il ferait ça à Lena ? Je pensais bien qu'il agirait ainsi avec un garçon, mais avec une fille... Quoique, il la connait et sait qu'elle est capable de se défendre alors ouais, tu as raison, il est bien capable de la provoquer en duel... Dit-elle en soupirant. Merci grande sœur. Je savais que je pouvais compter sur ton soutien !

Madison câlina sa sœur et l'interrogea par la suite sur la cause de son retard à leur petit entraînement. Souriant tout le long du récit de la libraire, la fée éclata de rire à la fin. Non, c'était vraiment trop drôle tout ce qui lui était arrivé en si peu de temps ! Assez étrange, mais vraiment très drôle !

- Me regarde pas avec ce faux air de femme en colère ! Dit-elle en riant aux éclats. Ça ne fait qu'ajouter au comique de tout ça... Franchement, il n'y a qu'à toi que des choses similaires arrivent ! Elle t'a vraiment grondé parce que tu ne lui avais pas dit que tu n'avais pas le temps ?

Les personnes âgées étaient parfois très marrantes. Mme Smith semblait en faire partie d'ailleurs. Et même si elle comprenait que cela pouvait être frustrant d'être autant retardé, Madison ne pouvait s'empêcher de rire, tant c'était assez inattendu comme aventure.

Callisto D. White


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Callisto D. White


╰☆╮ Avatar : Evan Rachel Wood

Ѽ Conte(s) : Winx
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Daphné

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 34

Entraînement magique et révélations ! [PV Callisto White] _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mer 20 Mai 2015 - 23:18





Maddie & Callie
Entrainement magique et révélations

Comme je m'y attendais, Maddison, éclata littéralement, de rire, je me contentais, pour ma part, de la regarder avec un faux air fâché, ce qui n'arrangea, malheureusement, en rien son fou rire, bien au contraire, cela sembla bien au contraire, l'augmenter, et c'est donc en voyant, ma petite, sœur, se tordre de rire, que j'abdiquais, levant les yeux au ciel, avec une moue boudeuse :

- Tu verras le jour, ou quelque chose du même genre t’arrivera je serais aussi charitable que toi
répliquais-je.

Et, juste par pure esprit, de vengeance, je me me levais, parcourant le peu de distance, qui me séparait encore, de l'eau et expédia, une giclée sur ma cadette, qui resta surprise, pendant, quelques secondes. Pendant, que j'éclatais, à mon tour de rire. Sauf, qu'au vu du sourire, qui se profila, sur le visage, de ma sœur, je sentis, qu'elle n'allait, pas en rester là. Et effectivement, elle ne tarda pas à me rejoindre, pour me rendre la pareille.

Pour être honnête, c'était plus de la taquinerie qu'une réelle vengeance, puisque nous, nous lancions, mutuellement, de l'eau à la figure, tout en riant :

- C'est bon, je me rend dis-je en levant mes deux mains en signe de réédition, tu es trop forte pour moi

Et, c'est essoufflée, que je me laissais, tomber sur le sable, essayant de calmer mon rire, au moins, ça avait eu pour effet de nous détendre toutes les deux. Je repensais, à ce qu'elle m'avait dit, notamment, à propos de Diaspro, et nos parents. Pour moi, elle n'avait pas à s'en faire, dans un cas comme dans l'autre, la « princesse des garce » comme l’appelait, si bien Maddison, n'était pas franchement, la pire des menaces qui pourrait planer :

- Pour Diaspro, il y a un nom pour les gens comme elle, ça s'appelle des mythomanes, de toute façon, hormis les parents de Sky, je crois que personne, ne l'apprécie réellement, quoi que...Il me semble, que sa mère, ne l'appréciait, plus tellement, d'après ce que tu m'as raconté, c'était plutôt son père, parce qu'il voyait votre relation, d'un mauvais œil, avec Sky, je n'ai jamais réellement, compris pourquoi d'ailleurs.

Le Roi Erendor, aurait dût se sentir flatté plutôt, que ce soit la princesse de Domino, dont son fils, soit éprit, au lieu de ça, il semblait chercher à tout faire pour les séparer. Les adultes, avaient parfois, un très mauvais jugement, je m'en rendais de plus en plus compte :

- Quant à papa, tu peux me croire, c'est tout à fait son style, l'autre jour, je suis passé déposé, des livres, à maman, et il s'est lancé, dans un interrogatoire, sur ta vie, amoureuse, en me demandant, si j'étais au courant d'un quelconque petit ami à ton sujet. Enfin, bon, c'est papa, on le changera pas, je crois.

Je rajoutais, un « malheureusement » mentalement. Heureusement, maman, était toujours là, pour temporisé les choses, ou lui dire, quant il dépassait, les limites, c'était une formidable alliée, contre lui, l'avoir constamment, de notre côté, quant il s'agissait des histoires de cœur, était quelque chose, que j'étais très loin de regretter :

- Au fait, tu ne m'en a pas parlé non plus, et ça fait un moment, que j'y pense, mais tu as des nouvelles de tes parents adoptifs ?

Je savais, qu'elle les aimait autant, qu'elle aimait nos parents, ce qu'ils avaient parfois eu du mal, à comprendre, depuis le levé de la malédiction, c'était donc moi, qui m'était chargée, de leur expliquer, les choses, étant celle plus ou moins à l'origine de tout ça. Ils avaient finit par comprendre, étrangement encore une fois, ce ne fut pas maman qui fut la plus dure à convaincre, mais papa.
code by Chocolate cookie


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

               
               
    We are, we are, not an ordinary family. But we can agreed that we are, we are, close as close can be©️endlesslove.

Contenu sponsorisé







Entraînement magique et révélations ! [PV Callisto White] _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Entraînement magique et révélations ! [PV Callisto White]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➹ Archives