PETER PAN
MAI 2019
de NAT


MAGIC LEAGUE 5
JUIN 2019
de DYSON


LA REGALADE
Animation RP
de NANIS



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Les Dernières Forces Mystiques ☆ Evénement #110
Une mission de Dyson - Depuis le 8 juin 2019
La suite de Magic League sur Disney Rpg ! Une aventure de Super Héros !

Partagez
 

 Quand ton groove te dit de faire BOOM BOOM ! [Fe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

*Samuel King


« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


*Samuel King


Quand ton groove te dit de faire BOOM BOOM ! [Fe] 378254admin

╰☆╮ Avatar : ➹ Bradley James

Ѽ Conte(s) : ➹ Le Roi Lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ✲ Simba, le roi des nanimaux! *-*

Quand ton groove te dit de faire BOOM BOOM ! [Fe] 387714creationteamdodochezmaman

☞ Surnom : ❥ seb
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1279
✯ Les étoiles : 0


Quand ton groove te dit de faire BOOM BOOM ! [Fe] _


Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Sam 11 Juil 2015 - 11:49



৩ T'aimes mon nouveau look? ৩


    Un mois tout pile, c'est ce qu'il nous avait fallu pour revenir de notre sortie à travers les Etats Unis. On avait parcouru diverses contrées au galop... en voiture. C'est fou ce qu'il y avait à visiter dans ce monde. On aurait dû le faire bien plus tôt, car la vie à Storybrooke semblait bien plus à l'étroit maintenant.

    Mon hamac était beaucoup moins grand que les chambres d'hôtels ou les endroits où on dormait à la belle étoile. Je n'avais pas encore revue ma mère qui n'était pas à la maison ce matin et je n'avais pas spécialement envie de la voir de suite, car elle allait me poser une tonne de questions, notamment sur ma nouvelle coupe de cheveux. Elle n'avait pas beaucoup changée, si ce n'était la couleur : noir. Mais ça m'allait comme un gant.

    Une fois toutes mes valises de défaites et le linge mis dans le panier réservé à ça, j'avais quitté la maison, piquant au passage dans le frigo de quoi faire un sandwich. Il m'avait fallu plusieurs minutes de route pour arriver au pas de course devant l'habitacle naturel de Nala. J'avais ébouriffé mes cheveux avant de sonner à la porte, mis mon sandwich dans la poche arrière de mon pantalon et j'avais sonné tout en m'adossant contre l’embrasure de la porte. Une jeune femme blonde avec une crinière de lionne était apparue et un petit sourire avait fait de même au coins de mes lèvres.

    "Lionne sauvage au pelage doux?"

    Oui, d'accord, ça pourrait paraître bizarre de l’appeler comme ça, mais comme on avait terminé notre séjour à se draguer façon speed dating, on avait sortit une tonne de délires de ce genre. Elle était la lionne sauvage au pelage doux et j'étais... Non, en fait, mieux fallait ne pas le savoir. C'était un ancien souvenir. Son surnom était bien mieux.

    "J'ai tout déposé à la maison et j'ai pris un sandwich." dis-je en tapotant la poche arrière de mon pantalon. Ca n'était pas un sandwich pris parce que j'avais faim, mais pour une chose bien précise qu'on avait prévu de faire une fois à la fête foraine. On en avait discuté la veille.

    "Il ne manque qu'une seule chose."

    Je lui avais tendu la main, avec une petit soulèvement de sourcil. Il manquait juste ma lionne pour aller ronronner avec moi à la fête foraine. Ca allait être une journée superbe.

    "Ah et pendant que j'y pense, j'ai envoyé un texto à Krystal pour lui dire que c'était fini entre nous, qu'il ne se passerait plus jamais rien. Tu peux être tranquille, j'ai rompu avec ma maîtresse."

    Ca aussi c'était un délire qu'on avait eu lors de notre voyage. Mais c'était pas encore le moment de dévoiler tout ça au grand jour. Mieux valait garder quelques mystères. Quoi qu'il en soit, on était fin prêt à partir et c'était à ce moment là que je lui avais dit ce qu'aurait dit tout homme à un moment pareil.

    "Tu vas vraiment sortir comme ça ? Tu sais... C'était qu'un pari, tu n'es pas obligée ! Et imagines en plus que tu perdes ta serviette à un moment donné..."

    Je lui avais fait mon plus beau des sourires. Car normalement oui, un pari était un pari. Elle avait perdue et du coup elle devait venir en serviette de bain faire le tour de la fête forraine. Mais ce genre de choses pouvait facilement se perdre, comme à l'hôtel la dernière fois...

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Moi aussi je sais miauler !!
Par contre, il devrait prendre un chewing gum Kong...


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t44021-la-bible-des-rps-de-samuel-king-le-roi

Even Jones


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


Even Jones


╰☆╮ Avatar : Chloë Moretz

Ѽ Conte(s) : Le Roi Lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Nala

☞ Surnom : Even
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 553
✯ Les étoiles : 272667


Quand ton groove te dit de faire BOOM BOOM ! [Fe] _


Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Dim 12 Juil 2015 - 0:16


On va faire tomber la serviette ! Hum...Ou pas.

Debout devant le miroir, les mains sur les hanches, je vérifiais si ma tenue m'allait bien. Ce n'est pas du tout mon genre de faire hyper attention à ce que je porte. J'achète mes vêtements en soldes généralement, et je prends juste de quoi avoir l'air un petit peu originale. Les marques, tout ça... Beurk.

En tout cas, là, on pouvait dire que je faisais très originale. Il ne devait pas y avoir beaucoup de monde qui s'apprête à aller à la fête foraine habillée avec une grande serviette blanche avec un mickey dessus qui a l'air tout content. C'était la plus grande que j'avais trouvé. Là au moins, le bas s'arrêtait juste au dessus du genoux. Les autres arrivant au milieu des cuisses pour la plupart, je m'étais dis que ce n'était pas la peine de trop tenter les ennuis, non plus.

Que ce soit clair, je ne me suis pas mise au nudisme. J'avais juste perdu un pari. On en avait fait pleins, le mois dernier avec Simba. On avait fait pleins de choses, d'ailleurs. Le mois passé était le meilleur de toute ma vie.

Enfaîte, on venait juste de rentrer. Au début, ça ne devait être que deux semaines maximum, et on était censé aller juste à Las Vegas. Mais un soir on avait regardé Yes Man... et voilà. Les destinations choisies au hasard, ça avait été trop génial.

J'avais ouvert la porte à Simba quand il était arrivé, et je n'avais pas pu m'empêcher de sourire en entendant mon nouveau surnom. Personnellement, je trouve que ça fait prostituée sauvage. D'ailleurs, c'était parti sur un délire comme ça. Il avait le sien aussi, mais je savais qu'il n'en était pas fan. De toute façon, je le lui sortirais devant pleins de monde, juste pour l'embêter.

- Enfin tu as contacté Krys ? Génial ! Il faudrait que je pense à appeler tout mes amants d'ailleurs...

J'avais pris un air pensif, l'index posé sur mes lèvres. Toutes personnes normales nous auraient trouvés totalement ravagés. Mais on avait nos propres délires, maintenant. C'est dingue comme ça nous avait rapproché, ce voyage. On avait fait des choses totalement folles.

- Comme tu viens de le dire, c'est un pari ! Maintenant, tu devrais savoir que je vais toujours jusqu'au bout. Et puis c'est toi qui dis ça hein ?

Je lui avais adressé un petit sourire en coin moqueur, un sourcil relevé. Je lui avais fais faire de ces choses... Il y avait eu une histoire de canard à un moment, un truc de dingue.

- Et je vais faire très attention à ne pas perdre cette serviette. Tu ne pourras pas en profiter une nouvelle fois.

Cette fois, c'était moi qui avait soulever mes sourcils. Il y avait de ces histoires... J'espère que ma mère ne saura jamais rien.

- Allez, on y va maintenant, avant que ma mère ne se revienne et m'enferme dans une cave pour le reste de ma vie.

Elle allait me tuer. Partir un mois, alors que je lui avais promis d'arrêté, c'était pas bien, pas bien du tout. Donc il fallait mieux fuir. En plus si elle me voyait en serviette sur le point de sortir comme ça... Je n'allais pas revoir Simba avant mes quarante ans.

Je m'approchais de lui et attrapais sa main dans la mienne, en lui adressant un petit sourire. Ce mois loin de Storybrooke, ça nous avait permis de devenir encore plus complice qu'avant. J'avais du mal à rester décollée de lui maintenant. Ça allait me manquer, ces moments où on se retrouvait à dormir sur un banc parce qu'aucun hôtel n'était disponible, ou qu'on avait été poursuivi par un ours. Revenir ici, ça allait être moins drôle. Mais au moins, on était ensemble.

- Oulala, c'est mon ancienne prof au collège... Tu crois qu'elle m'a vue ? Ah oui, elle m'a vue... A moins que ça soit toi qu'elle regarde, le gothique.

On était sur le chemin pour la fête foraine, et j'avais adressé un petit signe de la main à la vieille dame qui me regardait avec une tête de chouette. C'est vrai qu'une serviette, quand même... Et puis les cheveux de Samuel, ça peut choquer. Je peux pas m'empêcher de me moquer de lui dès que je le peux. Sérieusement, on dirait un espèce de gothique qui écoute du Iron Maiden à fond dans sa chambre et qui tire la langue pour faire genre qu'il est un métalleux. C'est drôle.

- Fête foraine droit devant ! J'espère que tu as emmené de quoi payer, pas comme la dernière fois à l'aéroport...

Ils nous avaient pris pour des terroristes. De vrais dingues. On nous avait mis en garde à vue toute la nuit, et personne n'avait voulu nous croire quand on avait dit qu'on vivait à Storybrooke. Il avait fallu leur dire qu'on était français et qu'on avait pris des drogues pour qu'ils nous croient. C'est vrai que dire qu'on est Nala et Simba, c'est peut être pas une bonne idée.

Et puis là, quand même, est-ce que j'aurai vraiment pu emmener de l'argent ? Je n'avais pas de poches. J'aurai pu caser mon porte-monnaie à... l'avant de ma serviette, mais là, j'aurai définitivement perdu Simba.

- On fait ce qu'on a dit alors ? Toujours partant ?



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Welcome to the jungle
It gets worse here every day
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t185-malheureusement-l-amour http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t192-celui-qui-cherche-un-ami-sans-defaut-reste-sans-ami http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t296-un-petit-suivi-ne-fait-pas-de-mal#1398

*Samuel King


« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


*Samuel King


Quand ton groove te dit de faire BOOM BOOM ! [Fe] 378254admin

╰☆╮ Avatar : ➹ Bradley James

Ѽ Conte(s) : ➹ Le Roi Lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ✲ Simba, le roi des nanimaux! *-*

Quand ton groove te dit de faire BOOM BOOM ! [Fe] 387714creationteamdodochezmaman

☞ Surnom : ❥ seb
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1279
✯ Les étoiles : 0


Quand ton groove te dit de faire BOOM BOOM ! [Fe] _


Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Dim 12 Juil 2015 - 14:44



৩ T'aimes mon nouveau look? ৩


    Elle m'avait pris la main. D'accord, c'était ordinaire, mais ça me faisait toujours quelque chose quand elle avait un geste de ce genre envers moi. Faut dire qu'à chaque fois que j'effleurais sa peau, je me sentais partir loin, très très loin. Elle était tellement parfaite, tellement géniale, tellement... elle représentait totalement mon idéal. J'en revenais pas qu'on avait passé un mois entier à faire les dingues un peu partout dans le pays. C'était bien mieux qu'à Storybrooke, bien mieux qu'en terre des lions.

    "Gothique ? Je te rappelle que c'était ton idée ! Ou plutôt ton pari !"

    Car oui, je m'étais teins les cheveux en noir à la suite d'un pari perdu et finalement, je les avais laissés bien plus d'une journée comme ça. Comme quoi parfois les paris c'était pas une si mauvaise chose que cela. J'aurai bien voulu quand même qu'elle le perde aussi pour voir ce que ça lui ferait d'avoir les cheveux roux, mais bon. On ne pouvait pas gagner à tous les coups. Elle avait saluée son ancienne prof et on était partit.

    "L'aéroport c'était pas ma faute. Je te rappelle qu'après avoir vue Yes Man, tu m'avais dit de dire oui à tout. Si ce sdf ne m'avait pas donné de l'argent, j'aurai pas perdu mes deux billets de 50 !"

    On était quand même dingue de lui avoir filé autant d'argent. Heureusement que c'était elle qui avait le reste à ce moment là et qu'il ne lui avait pas demandé la même chose. Bien que ce qu'elle avait ne nous avait pas suffit pour rentrer.

    "Partant à fond !"
    dis-je en lui lâchant la main et en sortant mon porte monnaie. Je voulais être sûr que celui qui ferait quoi serait décidé à la manière loyale. Et puis les paris ça nous connaissait à force.

    "Pile, tu commences et face c'est moi. Ca te va ?"

    Je n'avais pas attendu qu'elle me dise oui ou non et j'avais lancé la pièce. C'était pile. Un petit sourire s'était dessiné sur mon visage. Elle allait commencer, ça allait être fun. En plus elle allait le faire avec sa serviette Mickey. Il ne restait plus qu'à trouver l'emplacement idéal. J'avais jeté un rapide coup d'oeil autour de moi avant de voir un manège qui collerait parfaitement. Ca partait dans tous les sens, ça allait hyper vite, c'était... Parfait ( le manège en question ) !

    "Celui ci !" dis-je en le pointant du doigt et en la prenant par la main pour l'entraîner en courant jusque devant la caisse. J'avais sortit mon porte monnaie et j'avais prit deux tickets. Il ne restait plus qu'à attendre de monter dedans. J'avais vraiment hâte de la voir être bousculée dans tous les sens en chantant "I Believe i can Fly".

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Moi aussi je sais miauler !!
Par contre, il devrait prendre un chewing gum Kong...


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t44021-la-bible-des-rps-de-samuel-king-le-roi

Even Jones


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


Even Jones


╰☆╮ Avatar : Chloë Moretz

Ѽ Conte(s) : Le Roi Lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Nala

☞ Surnom : Even
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 553
✯ Les étoiles : 272667


Quand ton groove te dit de faire BOOM BOOM ! [Fe] _


Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Lun 13 Juil 2015 - 1:10


On va faire tomber la serviette ! Hum...Ou pas.

Je déteste quand on fait ça avec une pièce. Je n'ai jamais de chance, à chaque fois, ça tombe sur moi ! C'était moi qui avait dû porter le costume de castor quand on avait été voir ce match de base-ball, j'avais du plonger la première dans un lac gelé... Tout ça à cause d'une fichue pièce, quand même ! Le hasard ne faisait pas toujours bien les choses. La tête de castor m'avait fait transpirer comme une dingue.

- Pourquoi tu choisis toujours face ? Tes pièces tombent toujours du côté pile, c'est pas possible, tu les truques, avoue !

J'avais pointé un doigt menaçant vers lui, plus amusée qu'autre chose. Je portais bien juste une serviette. En pleine fête foraine. Rien ne me gênait, tant que c'était drôle. Pas comme ce qu'il venait de me montrer.

J'avais sentie mon cœur s'arrêter pendant deux secondes. C'était... quoi... ce... monstre ? Il était au courant que j'avais terriblement le vertige en plus, le vilain ! Je suis sûre qu'il voulait juste se venger de quand je l'avais obligé à sauter en saut à l'élastique. Mais ça avait été si drôle de voir sa tête toute pâle après !

- D'accord. Je vais le faire. Et ne rêve même pas, je n'ai pas prévu de perdre ma serviette.

J'avais pensé à tout, quand même ! Le but n'était pas de finir toute nue à peine arrivée. J'avais mis du scotch double face à certains endroits, sous ma serviette. Alors oui, j'allais hurler quand j'allais devoir tout retirer. Mais, au moins, je ne finirais pas sans rien sur moi à cause d'un manège qui veut ma mort.

- Si je meurs, rappelle toi que je lègue tout ce que j'ai à mon poisson rouge et de dire à ma famille que je les aime.

Je disais ça sur le ton de la plaisanterie, mais au moins, si j'y passais vraiment, il saurait quoi faire. J'étais sûrement celle qui flippait le plus.

Un homme nous fit nous asseoir sur des sièges rouges pas vraiment confortables. C'était des trois places, j'avais Samuel à ma gauche et un autre type à ma droite. Je lui adressais un tout petit sourire, alors que je sentais mon cœur battre de plus en plus fort alors que ça n'avait même pas commencé. Il me regardait bizarrement d'ailleurs. Ah oui, c'est vrai, la serviette. Heureusement que j'en avais pris une longue.

- Tout va bien se passer hein ? C'est géré par des professionnels...

Je sentie ma voix s'éteindre quand je vis la jolie collection de bouteilles d'alcool derrière la vitrine où le gérant était assis. D'accord. Je ne voulais pas mourir. Pas ici, pas maintenant. Pas dans une attraction à la fête foraine dans une serviette mickey. C'était rude, quand même. Au moins, il nous avait accroché avec de gros harnais, c'était déjà bien.

- Et c'est parti, adieu monde cruel...

Il y eu un petite musique et l'attraction se mit à bouger. C'était lent. Mais bizarrement, je sentais que ça n'allait pas le rester. Et non. Non. Non non non. Non non non non non. Il y eu quelques balancements plutôt doux et softs, laissant encore un peu de répit à mon petit cœur. Et puis bam ! C'était montré haut, très très haut ; beaucoup trop haut, et j'avais commencé à voir une vue vraiment très impressionnante de la ville. J'aurai adoré, si je n'étais pas tellement tétanisée par la peur que mon esprit s'en était allé vers des contrées lointaines. Mais c'était quoi ce truuuc ?

Fichu défi, pourquoi j'ai accepté cette fois ? Laisser des mygales me monter dessus, ça c'était faisable encore ! Mais là... Ah mais oui, en plus il fallait que je chante ! Les yeux fermés, j'essayais d'ouvrir légèrement les lèvres pour pouvoir quand même chanter quelque chose, malgré le vent qui m'empêchait de respirer correctement.

- AAAAHHHHHHHHH !!!!

Non enfaîte. Je n'allais pas chanter. Je n'arrivais pas, plutôt. Tant pis pour le pari là ! J'agrippais la première main que je trouvais et je serrais de toutes mes forces. Trop fort sûrement, parce que j'entendis quelqu'un pousser un cri de douleur. Mais c'était ça où j'allais mourir d'une crise cardiaque. À mon âge, ce serait tellement horrible. Et puis je ne voulais pas mourir comme ça !

L'attraction fini par s'arrêter. Enfin, merci mon dieu ! J'en aurais embrassé le sol de bonheur. Mais j'étais trop occupée à descendre en essayant de ne pas tomber, tellement j'étais tremblante. Je vis l'homme qui était à côté de moi, tenant sa main gauche ensanglantée. Oups. J'avais dû mettre les ongles. Une fois éloignée de l'engin du diable, je vérifiais si ma serviette était toujours en place, je la réajustais un peu et je me tournais vers Simba, les cheveux en pétards et le visage pâle. Là pour le coup, je l'aimais beaucoup moins.

- On. Ne. Refera. Plus. Jamais. Ce. Truc . Compris ?

Ma voix était si rauque et basse que ça ressemblait à un feulement. Je n'étais pas bien, là. J'avais tellement hurlé que ma voix en était toute rocailleuse. Il allait me le payer.

- A mon tour.

Je l'attrapais par la main et le le traînais derrière moi pour l'emmener jusqu'à devant une sorte de maison d'où s'échappait des hurlements. Des vrais de vrais, mais pas que. Avec un sourire carnassier, je me tournais vers lui.

- Argent, s'il te plaît.

Ça, c'est toujours énervant. Devoir payer à chaque attraction, ça craint un peu, quand même. Ils auraient dû faire comme à Disneyworld et faire juste payer l'entrée.

- On va aller voir la maison hantée. Je sais que dedans, il y a une chose que tu adooooooores. Cette fois, tu devras y rester jusqu'au bout. Et surtout, tu devras prendre dans tes bras ton meilleur ami.

Je lui avais lancé un sourire un peu sadique, avant de m'avancer jusqu'au guichet et payer deux places. C'était à chacun son tour, d'avoir peur.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Welcome to the jungle
It gets worse here every day
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t185-malheureusement-l-amour http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t192-celui-qui-cherche-un-ami-sans-defaut-reste-sans-ami http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t296-un-petit-suivi-ne-fait-pas-de-mal#1398

*Samuel King


« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


*Samuel King


Quand ton groove te dit de faire BOOM BOOM ! [Fe] 378254admin

╰☆╮ Avatar : ➹ Bradley James

Ѽ Conte(s) : ➹ Le Roi Lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ✲ Simba, le roi des nanimaux! *-*

Quand ton groove te dit de faire BOOM BOOM ! [Fe] 387714creationteamdodochezmaman

☞ Surnom : ❥ seb
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1279
✯ Les étoiles : 0


Quand ton groove te dit de faire BOOM BOOM ! [Fe] _


Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Mar 21 Juil 2015 - 9:53



৩ T'aimes mon nouveau look? ৩


    Pourquoi je choisissais toujours face ? Est ce que ma pièce était truquée ? Même pas ! A dire vrai j'avais beaucoup de chance face à elle. Pourtant d'ordinaire j'évitais tout ce qui était jeux de hasards, car j'avais jamais la moindre chance à ces choses là. En fait je pense qu'elle était aussi mauvaise que moi pour tout ça et que du coup j'étais simplement moins mauvais qu'elle. C'était compliqué dans ma tête. Quoi qu'il en soit, je m'étais approché d'elle pour l'embrasser, histoire de lui faire oublier qu'elle avait peu de chances, juste avant de me reculer rapidement et de la pointer du doigt en souriant.

    "Ah non, j'ai failli craquer, mais tu ne gagneras pas. Je n'oublie pas notre deal de ne pas t'embrasser pendant 24H. C'est toi qui aura le gage et non moi."

    Comme quoi je pouvais gagner sans avoir une pièce sous la main. On avait fait un deal que je serai incapable de rester 24H sans l'embrasser. D'un côté, elle avait beaucoup de chances de gagner, mais si à minuit pile mes lèvres n'avaient pas croisées les siennes, je pouvais lui demander ce que je voulais. Et j'avais déjà une idée bien précise du prochain gage. Du coup je devais absolument m'écarter le plus possible d'elle dès que l'envie de l'embrasser venait. Mais c'était dur...

    "T'en fais pas promis. Je donnerai tout à ton poisson rouge et je garderai uniquement la serviette en souvenir."

    Fallait quand même que je garde une trace d'elle. Une fois assis à côté d'elle, j'avais respiré un bon coup. Car oui, elle était stressée mais ce n'était pas la seule dans ce cas là. Fallait se montrer fort et confiant, sinon elle allait flipper encore plus. J'avais tourné la tête dans sa direction en lui faisant un très grand sourire et en levant le pouce.

    Pendant toute la durée du tour j'avais entendu des gens hurler à côté de moi et j'étais tellement tétanisé que je ne pouvais même pas ouvrir la bouche. Mais quand elle s'était mise à chanter, je me sentais beaucoup plus apaiser... Enfin hein ? Non ! Elle ne chantait pas, elle hurlait !! Elle avait peut être vue un truc qui était sur le point de se décrocher ? Ou une vision d'horreur venant droit du futur ? On se serait cru dans Destination Finale. Si on revenait quelques minutes en arrière et qu'elle me disait qu'elle avait une vision de quoi que ce soit, on rentrera chez nous immédiatement ! Mais le manège ne s'était pas arrêté, on avait continué à être bousculé dans tous les sens. Quand tout avait enfin pris fin, j'avais vue Nala se relever rapidement et un homme limite en train de pleurer à côté avec sa main ensanglantée.

    "Euh... Viens." dis-je à la jeune lionne pour nous éloigner le plus possible de l'homme et de ce manège de l'enfer. J'avais un peu de mal à tenir debout, sentant encore mon corps se faire balancer de tous les côtés. Une fois à l'écart, elle m'avait annoncée ce que je savais déjà : c'était son tour ! Je craignais le pire. Avec elle il fallait s'attendre à tout, comme quand elle m'avait forcée à entrer totalement nue dans les vestiaires des filles à la piscine. Je n'avais pas compris pourquoi elle m'avait demandée cela, vue qu'elle était pas mal jalouse, mais une fois dans les vestiaires, je m'étais rendu compte que c'était pas celui des femmes, mais des hommes. J'avais fuis rapidement. Surtout que même si je cachais ce qu'il ne fallait pas voir, un des hommes semblait vraiment très intéressé de s'amuser avec moi... Beurk...

    On venait d'arriver devant une maison... hantée ? C'était ça son truc ? Une maison hantée ? Ca ne me faisait absolument pas peur ces choses là. Je lui avais tendu de l'argent sans broncher.

    "Pfff tu crois vraiment qu'il y a quelque chose là dedans qui va m'effrayer ? Mais ma chère... Vous savez très bien que je me ris du danger !"

    Je m'étais avancé vers elle, lui prenant la main pour l'embras... NOoon !!

    "Fichu pari !" dis-je en me reculant à nouveau et en m’asseyant sur le siège... Enfin... bizarre... y'avait pas de sièges. On entrait dans la maison à pied. C'était original. D'habitudes on était juste assis et les gens hurlaient moins. Y'avait quoi ici ? Elle y était déjà venue ? Avec qui ? C'était ça qui était censé m'effrayer ? Je lui avais lancé un regard suspect avant de lui prendre la main et d'entrer dans la maison. C'était ma lionne !

    "Une maison du danger ? Moi j'aime le danger. Je me ris du danger. HAHAHA." dis-je en rigolant tout en serrant un peu plus fort la main de Nala.

    "Tu t'en souviens ? On avait couru comme des malades ce jour là ! Trois hyènes ! De vrais folles. Qu'est ce que c'était drôle."

    Il m'arrivait de temps en temps de me remémorer des moments passés à l'époque. C'était tellement merveilleux de pouvoir se dire qu'on avait vécu tout cela, qu'on avait combattu des hyènes, qu'on avait libéré la terre des lions, qu'on régnait fièrement sur le grand rocher. Si seulement un jour on pouvait retrouver tout ce qu'on avait perdu, ça serait merveilleux. J'avais souris à Nala avant de passer devant une statue de Momie et quelques Zombies.

    "Rien de bien effrayant, je crois que tu vas regretter de nous avoir conduit ici."

    Au bout de quelques minutes à pousser des petits cris pour faire style, à passer sous des toiles d’araignées géantes et à caresser la tête d'un clown effrayant, je sentais qu'on arrivait à la sortie. Elle devait être terriblement déçue de ne pas avoir réussi à m'effrayer, mais en voyant son regard, je me disais qu'elle attendait quelque chose. Comme si ce qui était effrayant n'était pas ça, mais ce qui arrivait ensuite. C'était quoi ? Ils avaient des vampires ? Des loup garou ? J'adorais tout ça !

    "Oh punaise !!" laissais-je échapper après avoir passé le dernier couloir de la maison. Quelque chose se tenait là juste entre nous et la porte de sortie. J'en avais pas peur, mais pas peur du tout... J'étais juste un peu écœuré...

    "Ah mais c'est écœurant !"

    En tout cas Nala semblait pas mal amusée par ce qui se trouvait devant moi. Je ne lui connaissais pas ce côté glauque. En tout cas j'avais bien raison ! Elle était venue ici avec un autre homme et elle l'avait laissée là en état de décomposition ( la preuve !!! ). C'était SPIRIT ! Ou plutôt un cheval en mode zombie.

    "Tu veux pas vraiment que je serre ça dans mes bras ? C'est dégueulasse !"

    J'avais pris une mine de réelle dégoût avant de m'approcher de la créature et de me dire qu'il fallait que je pense que c'était Spirit. Ce cheval là c'était lui. J'avais passé mes bras autour, en me tenant le plus loin possible au niveau du buste et j'avais fait mine de serrer l'animal avant de me reculer rapidement, de me frotter les mains contre le pantalon et de prendre Nala par la main pour nous faire sortir au pas de course. Une fois au dehors je m'étais précipité vers la fontaine d'eau à proximité et je m'étais lavé les mains.

    "T'es vraiment... horrible ! C'était beurk beurk beurk ! Tu crois qu'il est de la famille de Spirit ?"

    Oui, je savais que ce n'était pas un vrai, mais on pouvait toujours espérer. Une fois les mains propres, je les avais secoués avant de me tourner vers Nala et de voir au loin un stand de friandises. Un petit sourire s'était dessiné sur mon visage.

    "A ton tour. Comme on a dit. Un sachet de friandises gratuit et sans draguer celui qui te servira. J'ai hâte de voir comment tu vas te débrouiller."


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Moi aussi je sais miauler !!
Par contre, il devrait prendre un chewing gum Kong...


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t44021-la-bible-des-rps-de-samuel-king-le-roi

Even Jones


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


Even Jones


╰☆╮ Avatar : Chloë Moretz

Ѽ Conte(s) : Le Roi Lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Nala

☞ Surnom : Even
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 553
✯ Les étoiles : 272667


Quand ton groove te dit de faire BOOM BOOM ! [Fe] _


Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Sam 25 Juil 2015 - 1:14


On va faire tomber la serviette ! Hum...Ou pas.

Peut être qu'il se riait du danger... mais il rirait moins quand j'allais gagner le pari. Oui oui, parce que moi, j'avais prévu qu'il m'embrasse pour de bon avant minuit. Il ne pourrait pas résister. Il restait trop de temps, il allait finir par craquer. Et il ferait tout ce que je veux.

- On a juste failli nous faire dévorer, mais c'est vrai que c'était très amusant.

J'avais levé les yeux au ciel, en l'entendant encore se venter. Quand on disait ça, généralement, ça finissait en grand n'importe quoi. D'accord, le coup des hyènes quand nous n'étions encore que d'innocents lionceaux, c'est super drôle comme expérience. Je m'étais juste faîte punir par ma mère, mais bon. Là par contre... j'avais moyennement envie de me faire encore poursuivre par un truc affamé. Je suis sûre que si je me mets à courir, je vais perdre ma serviette. Et puis on avait déjà failli y passer quand on s'était fait attaquer un caribou. Et ces animaux là, ils sont censés être pacifiques.

Au moins, ça avait valu le coup de voir grimacer comme un dingue quand il avait dû serrer dans ses bras le cheval en décomposition. Personnellement, ça me donne plus faim qu'autre chose. Ça me rappelle quand avec Krystal, on avait failli dévorer Spirit à cause d'une potion dans un zoo... Ou que j'avais ressentie l'irrésistible envie d'avaler le canari de ma voisine. C'est pas ma faute si mes instincts de lionne ressurgissent parfois.

- Tu as pas peur des clowns, mais tu aimes pas un faux cheval mort. Excuse moi, mais ça me fait rire personnellement. Et arrête un peu avec Spirit ! Tu pourras critiquer le jour où tu auras un torse plus musclé que le sien.

Je lui avais adressé un sourire tout à fait innocent. Ou pas. Je savais qu'il détestait que je parle du torse de l'ancien cheval. Est-ce que c'est ma faute si ce casse-croûte humain est super bien fichu ? Moi, je ne serais pas contre que Simba se mette un peu plus à la musculation. J'aime bien les torses développés, je suis sûre que ça lui irait bien en plus. Tient, si jamais il m'embrasse, je l'obligerais à aller se muscler tout les jours pendant un mois. Je suis sûre qu'il s'écroulera au bout d'une semaine. Je dis ça, je dis rien.

- C'est franchement pas juste. Il aurait juste suffit que j'ouvre ma serviette et le serveur m'aurait tout donné gratuit. Ça compte comme de la drague, d'être toute nue devant quelqu'un ?

D'accord, vu sa tête, ça voulait sûrement dire oui. Bon bah... j'allais devoir me débrouiller toute seule. Je pris une grande inspiration, relevais le menton et m'approchais comme si je venais juste acheter des bonbons du stand, comme une personne normale. J'étais juste en serviette mickey et avec les cheveux en mode crinière qui part dans tout les sens à cause du petit tour dans les airs avec le manège. J'allais juste passer pour une folle. Mais sinon, tout va bien.

Je me postais devant la caisse, face au vendeur, toute sourire. C'était un ado de quoi.. dix sept ans ? Il me regardait bizarrement, en fronçant les sourcils et la bouche entrouverte comme si il essayait de savoir si il me voyait vraiment ou si c'était juste son imagination qui lui jouait des tours. Ça se voyait tout de suite que je n'avais pas à faire à un foudre de guerre. Bien. Ça allait être simple... il suffisait que je lui dise...

- Oh mon dieu ! Un t-rex ! Là ! Juste là !

J'avais hurlé, en pointant du doigt un truc invisible derrière la grande roue. Parce que bien sûre, il n'y a pas de dinosaure dans le coin. Mais le vendeur avait l'air de penser que oui. Il s'était précipité pour regarder, comme si un ovni venait de se poser à côté. Alors je précise que non, je n'avais pas prévu de dire ça à la base. C'était juste... sorti tout seul. Et puis je ne pensais pas qu'on puisse penser que c'est vrai. Quand même.

Mais si. Il y croyait. Et j'étais là, toute seule... Alors c'était logique de faire ça, non ? Je veux dire, d'attraper un sachet rempli de bonbons et de guimauves multicolores, de faire demi tour... et de me mettre à courir. Oui bon voilà. Je venais de voler un sachet de bonbons. C'est pas bien, je sais. On en reparlera plus tard.

J'avais attrapé la main de Simba et je l'avais entraîné derrière moi, en continuant de courir. Je ne voulais pas me faire choper. Ce serait bête que ma mère vienne ne me chercher au poste alors que je porte une serviette et rien d'autre. J'imagine bien sa tête. Ah non. Je ne veux même pas imaginer.

Je fini par nous arrêter derrière un stand de tir sur des boîtes de conserves, avec une balle. Un truc comme ça. Je n'avais pas trop vérifié. J'étais trop occupée à reprendre mon souffle, en serrant toujours de toutes mes forces le paquet de bonbons. Je réajustais ma serviette qui commençait un peu trop à glisser et je m'étais tournée vers Simba.

- Là... tu pourras pas dire que c'était pas gratuit.

Tant qu'on a pas payé, c'est gratuit, non ? En tout cas, cette course poursuite me rappelle quand on s'était fait passés pour des stars, pour pouvoir entrer dans un hôtel hyper chic et réputé. On avait mangé du caviar qui au final était juste ignoble, et on avait du fuir avant de nous faire attraper par un espèce de garde du corps qui devait faire au moins deux mètres. On aurait pu réussir, d'ailleurs. Si seulement notre voiture de golf ne s'était pas retrouvé dans la piscine. Avec nous dedans.

- J'ai réussi! Donc c'est à toi ! Tu vois le gamin là bas ? Celui qui vient de gagner la peluche d'ourson rose à la pêche au canard ? Il faut que tu arrives à lui échanger sa peluche contre...ça.

J'avais attrapé un petit bout de bois qui traînait par terre et je l'avais tendu avec un sourire angélique à Samuel. L'enfant devait avoir quoi... sept ans ? Peut être qu'il adorait les bouts de bois. Ou peut être pas. En tout cas, il allait devoir la récupérer. En plus c'est une de ces peluches qui sent la fraise, j'aimerais trop en avoir une !

- Juste, avant que tu ailles réussir ton défi, j'ai le droit à un peu de bouche à bouche ? Courir, ça m'a un peu essoufflé, tout ça...

J'avais penché la tête sur le côté et j'avais battu des cils en mode petite biche innocente. On sait jamais. Il n'est pas censé pouvoir me résister quand je fais cette tête. Et puis si il le faisait, je lui donnerais les guimauves en forme de coeur dans le sachet de bonbons. C'est un bon compromis je trouve.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Welcome to the jungle
It gets worse here every day
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t185-malheureusement-l-amour http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t192-celui-qui-cherche-un-ami-sans-defaut-reste-sans-ami http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t296-un-petit-suivi-ne-fait-pas-de-mal#1398

*Samuel King


« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


*Samuel King


Quand ton groove te dit de faire BOOM BOOM ! [Fe] 378254admin

╰☆╮ Avatar : ➹ Bradley James

Ѽ Conte(s) : ➹ Le Roi Lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ✲ Simba, le roi des nanimaux! *-*

Quand ton groove te dit de faire BOOM BOOM ! [Fe] 387714creationteamdodochezmaman

☞ Surnom : ❥ seb
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1279
✯ Les étoiles : 0


Quand ton groove te dit de faire BOOM BOOM ! [Fe] _


Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Sam 25 Juil 2015 - 21:09



৩ T'aimes mon nouveau look? ৩


    "T'es sérieuse là ?" lui dis-je en répondant à son petit sourire tout innocent par une grimace. Elle trouvait vraiment que j'avais un torse moins musclé que Spirit ?

    "Tu sais quoi ? Je crois que tu ne l'as pas vraiment vue. Ca c'est sûr, t'as vraiment pas dû bien regarder."

    Contre toute attente, j'avais posé mes bras croisés sur le bas de mon tshirt que j'avais retiré d'un geste rapide des deux mains. Ca faisait très bestial de faire ça et c'était très bizarre de le retirer en pleine rue, surtout avec autant de monde autour.

    "Alors ? Alors ? Tu veux toucher pour vérifier qu'il est bien plus musclé que celui du cheval ?"

    "C'est vrai ? On peut toucher ?"

    J'avais tourné la tête en voyant deux jeunes femmes avec un petit sourire charmeur. A bien regardé, c'était que l'une des deux qui était tournée vers moi. La seconde regardait Nala et j'avais l'impression qu'elle attendait qu'elle retire sa serviette.

    "Hum... C'est un beau torse, je vous l'accorde et je suis flatté que vous soyez intéressé, mais il est déjà occupé. Elle pose sa tête tous les soirs dessus."[b] avais-je dit en tendant un doigt vers Nala tout en remettant mon tshirt.

    [b]"Elle le faisait à l'hôtel, mais là vue qu'on habite pas ensemble, c'est plus compliqué. D'ailleurs c'est fou ce que sa tête lui manque."
    dis-je en parlant de mon torse. J'en avais profité pour regarder en direction de Nala et voir si elle allait faire une remarque ou autre concernant le fait qu'on habitait pas encore ensemble. Je crevais d'envie de lui demander, mais fallait aller doucement. Je n'allais pas reproduire une seconde fois la même erreur, surtout pas maintenant que ça allait aussi bien entre nous. On était encore jeunes et on avait toute la vie devant nous. La seule chose qui comptait à mes yeux, c'était la certitude que cette fille à venir nous incluait tous les deux, ensemble, toujours.

    "Euh..."

    Ok, elle m'avait prise de court en parlant de retirer sa serviette. J'avais lancé une mode avec mon tshirt ? En tout cas si elle voulait retirer ce qui lui restait, c'était... loin d'ici. Pas devant tout ce monde. En tout cas j'étais partant ! Partant à fond !

    "Hein ? Non mais tu triches là !"

    Elle avait volée un paquet de bonbon face à un type qui croyait vraiment que derrière lui il y avait un trex, puis elle m'avait entrainée avec elle dans une folle course poursuite. On appelait ça une course poursuite quand on courait et que personne nous suivait ? On avait couru jusqu'à un stand de tir sur des boites en conserves.

    "T'es pas croyable !" lui dis-je en secouant la tête. Ok ok, elle avait gagnée. C'était un paquet gratuit. Mais je ne m'attendais pas à ce que ce soit volontairement gratuit. Je pensais plus à quelque chose qu'on lui offrirait, mais bon... elle avait tout de même gagné. C'était à mon tour de me prêtait au jeu et elle avait mis la barre bien plus haute. Je devais arnaquer un pauvre gamin...

    "On t'as déjà dit que tu ne serais pas une bonne mère ?"

    Elle voulait me faire passer un message en me disant : NON, SURTOUT PAS D'ENFANTS ? Car elle devait les détester pour me forcer à voler une peluche à un gamin de sept ans. Tandis que je m’efforçais de m'imaginer comme refuser ce gage, je la vis pencher la tête sur le côté, battant des cils et me demandant si j'étais partant pour une partie de bouche à bouche. J'avais d'abord un peu bégayé, me trouvant pris de court, juste avant de me rappeler qu'il n'était pas encore minuit. J'avais posé mon index sur ses lèvres pour hôter de ma vue cette bouche de l'Enfer !

    "Tu es vraiment ignoble ! Qu'est ce que tu ne ferais pas pour gagner un pari toi !"

    Et qu'est ce que je ne ferai pas pour l'embrasser. J'en mourrai d'envie. Je n'avais jamais vue une jeune femme aussi belle, majestueuse, resplendissante qu'elle. J'avais une chance pas croyable. Mais je ne perdrais pas ce pari. Je lui avais fait un petit sourire avant de prendre le bout de bois et de m'éloigner en direction du petit garçon.

    Une fois à sa hauteur je m'étais penché devant lui et j'avais commencé à lui parler. D'abord falait se lier d'amitié, lui apprendre à me faire confiance. C'était plus facile pour le manipuler et lui faire accepter l'échange. Mais même si j'avais la bonne méthode, ce n'était pas dans mes intentions de le priver de cette peluche. Je lui avais tendu mon baton et il m'avait tendu sa peluche que je tenais dans ma main, puis je lui avais pris sa main à lui et on avait marché en direction de Nala.

    "Tiens, c'est elle. Even, je te présente Zachael et Zach, je te présente Even. Et comme tu peux le voir, il a accepté l'échange. Mon bâton contre son ours en peluche."

    J'avais tendu l'ours à Nala pour lui montrer que le jeune garçon était ok pour l'échange. Même si j'avais une autre idée derrière la tête. Car bien entendu, je lui avais promis de lui acheter une plus grande peluche s'il entrait dans notre jeu.

    "Zach ? Tu peux demander à la jolie demoiselle de réaliser le prochain défi ?"

    Il avait hoché plusieurs fois la tête avant de pointer du doigt la serviette Mickey.

    "Je veux la serviette Mickey !"

    J'avais croisé les bras en regardant Nala.

    "Ton prochain défi est de réaliser le voeux de ce charmant petit garçon."

    Ben quoi ? On pouvait demander ce qu'on voulait n'est ce pas ? Et pour ce petit ça pouvait bien être noël avant l'heure. Il voulait une serviette Mickey, rien de plus. Elle pouvait bien faire ça pour lui. Je m'étais avancé d'elle.

    "Ou alors... Tu peux me laisser gagner ce défi et du coup tu seras forcée de..."

    J'avais fait mine de hésiter avant de prendre ma décision sur ce que je lui demanderai. Car si on perdait un seul défi ou qu'on refusait de le faire, on devait faire ce que l'autre nous demanderait, sans rechigner.

    "...de venir m'aider à choisir mon propre appartement demain matin à la première heure. Et bien entendu, de passer la première nuit avec moi dedans. Histoire d'être sûr qu'il n'est pas hanté ou qu'il n'y a pas de rats à l'intérieur. On sait jamais sur quoi on peut tomber."

    Toujours les bras croisés, je la regardais bien droit dans les yeux avec un air sur de moi. Je n'allais pas perdre ce pari et elle venait d'apprendre que j'aurai bientôt mon propre appartement. Fallait faire les choses lentement. Si elle venait le choisir avec, elle en tomberait surement sous le charme.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Moi aussi je sais miauler !!
Par contre, il devrait prendre un chewing gum Kong...


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t44021-la-bible-des-rps-de-samuel-king-le-roi

Even Jones


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


Even Jones


╰☆╮ Avatar : Chloë Moretz

Ѽ Conte(s) : Le Roi Lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Nala

☞ Surnom : Even
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 553
✯ Les étoiles : 272667


Quand ton groove te dit de faire BOOM BOOM ! [Fe] _


Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Lun 27 Juil 2015 - 1:10


On va faire tomber la serviette ! Hum...Ou pas.

Comment ça, je serais une mauvaise mère ? Je suis sûre que je me débrouillerais super bien. Je suis encore jeune, c'est pas encore prévu, mais je ne dirais pas non pour en avoir un jour. Mais je serais une mère cool, comme la mienne ! Là, c'était juste un enfant tout mignon qui allait servir mon défi. Ce n'était pas mon fils, donc ça ne faisait rien, si ?

Je regardais Simba partir en continuant à sourire. J'allais finir par le faire craquer. Il allait m'embrasser avant minuit, moi je vous le dis ! Si je me débrouille bien, il ne devrait pas trop tarder... En un mois, il ne s'était pas passé une seule journée sans qu'on s'embrasse au minimum dix fois par jour. Donc là... ce n'était plus qu'une question de temps. Si je le plaquais contre un mur pour l'embrasser de force, ça compterait ou pas ?

En tout cas, il avait l'air de bien se débrouiller avant le petit garçon. Parce qu'il arrivait avec et il avait ma nouvelle peluche. Bah dit donc... Peut être que lui, il ferait un très bon père. Il avait l'air de savoir s'y faire avec les enfants. C'est bien ça. On pourra peut envisager d'avoir des petits blonds un jour.

- Salut Zach !

J'avais adressé un grand sourire à l'enfant, en prenant l'ours rose dans mes bras. Il sentait vraiment la fraise, c'était trop fort ! Lui avait l'air de bien aimer son bâton en plus, c'était un échange équitable au final, tout le monde était content !

- Quoi ?

J'avais dû mal à croire ce que j'entendais. Il voulait... ma serviette ? Je fusillais du regard Samuel, qui avait l'air quand même vachement content de son coup. Il savait que je ne voudrais pas me retrouver nue devant tout le monde. Lui il pouvait s'afficher torse nu, mais pas moi. C'était un coup bas. Il allait s'en mordre les doigts.

- Oh parce que tu as décidé de prendre un appartement tout seul, comme un grand ? Et tu as pensé à ça quand ? C'est marrant que tu me dises ça qu'aujourd'hui.

J'avais fais un sourire faussement innocent. Parce que là, je commençais à voir clair dans son jeu. Monsieur allait partir vivre sa vie dans son coin. Il avait un nouveau job pour se payer un appart' ? Moi j'étais pas au courant de grand chose, au final. Et puis qu'il veuille que je vienne le protéger des fantômes du coin... Trop facile. Il me prend pour qui ?

- Mais tu sais bien que je suis pas du genre à me défiler ! Alors tient Zach, voilà ma serviette.

Et j'avais retiré ma serviette. Bon, déjà, vu que je l'avais scotché à certains endroits, je dû me retenir pour ne pas hurler quand la colle arracha ma peau. Pourquoi j'avais fais ça moi aussi !

Je tendis la serviette à l'enfant, et j'avais posé mes mains sur mes hanches en regardant droit dans les yeux Simba... enfin, j'avais essayé. Parce qu'il avait l'air de pas pouvoir s'en remettre. Il avait dû penser que je le ferais pas. À la base, ce n'était pas prévu. Du tout. Mais je sais pas trop. J'avais envie de montrer qu'il ne m'aurait pas avec une petite histoire de défi.

Sauf qu'il faisait quand même vachement froid. Et puis... j'étais quand même toute nue au milieu de pleins de gens. Que je connaissais, pour certains. Je sentie le rouge me monter aux joues. Tout le monde me fixait avec d'un drôle d'air. C'était plus gênant que je le pensais...

- Enfaîte, je vais venir avec toi pour chercher un appart', mais je reprends ma serviette !

J'avais pris des mains le bout de tissus que j'avais plaqué devant moi et je m'étais précipitée derrière un gros camion, où il n'y avait quasiment personne. Rapidement, malgré mes mains tremblantes, je m'enroulais dans la serviette. C'était pas grand chose, mais déjà mieux que rien. Rien... c'était la honte, quand même. J'avais pas le corps d'une bimbo non plus, c'était vraiment trop gênant là. Pourquoi j'avais fais ma petite maligne aussi ?

- Aucun commentaire.

J'avais fusillé du regard Simba qui m'avait finalement rejoint. Il n'y avait plus son nouveau copain, heureusement. Je venais quand même de me mettre toute nue devant un enfant. Ok. Je suis pas faîte pour être mère je crois. Je veux pas faire subir des traumatismes aussi terribles à mes enfants.

- Je crois que je vais plus jamais pouvoir sortir sans avoir honte.

Et pourtant, j'en avais fais des trucs fous pendant le mois qui venait de passer ! Mais au moins, ce n'était pas à Storybrooke, personne ne me connaissait là bas. Aucun de mes voisins n'avaient risqué de me voir faire des grimaces derrière les gens qui se prenaient en photo à New York. Ça avait été très drôle d'ailleurs. Les gens étaient parfois morts de rire...et parfois non. J'ai pas arrêté de courir ces derniers temps !

- J'ai perdu le pari. On continue ou pas ? J'ai moyennement envie de recroiser les gens qui viennent de me voir sans serviette. T'imagines ce qu'ils vont penser si ils me voient comme ça ?

Il valait peut être mieux qu'il n'y pense pas, enfaîte. Je lui aurais bien trouvé un super défi bien sadique, mais je voyais pas. J'aurai pu le pousser à se balader nu lui aussi, mais il s'était déjà mis torse nu. Et puis j'avais pas envie qu'il fasse ça. Non mais ce qu'il avait dit pour l'appartement m'avait perturbé aussi ! Je ne savais plus comment réagir !

- Tu veux vraiment emménager tout seul ? Loin de ta mère je veux dire. Tu penses pouvoir survivre ?

Je l'imaginais difficilement partir vivre une vie « d'adulte » dans son coin. Il n'avait pas eu besoin d'April quand j'étais avec lui, mais vu que là, je serais présente qu'une nuit seulement, vu que j'avais finalement gardé ma serviette... Peut être qu'il finirait par me demander d'habiter avec lui ? Sincèrement, j'espérais secrètement qu'il le fasse. On a bien vu qu'on pouvait vivre ensemble un mois n'importe où, même dans une maison abandonnée. On pourrait survivre ici aussi, non ? J'avais pas envie qu'on soit séparé encore une fois.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Welcome to the jungle
It gets worse here every day
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t185-malheureusement-l-amour http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t192-celui-qui-cherche-un-ami-sans-defaut-reste-sans-ami http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t296-un-petit-suivi-ne-fait-pas-de-mal#1398

*Samuel King


« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


*Samuel King


Quand ton groove te dit de faire BOOM BOOM ! [Fe] 378254admin

╰☆╮ Avatar : ➹ Bradley James

Ѽ Conte(s) : ➹ Le Roi Lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ✲ Simba, le roi des nanimaux! *-*

Quand ton groove te dit de faire BOOM BOOM ! [Fe] 387714creationteamdodochezmaman

☞ Surnom : ❥ seb
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1279
✯ Les étoiles : 0


Quand ton groove te dit de faire BOOM BOOM ! [Fe] _


Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Jeu 6 Aoû 2015 - 10:34






    Je suppose qu'il y a un moment et un lieu pour tout - et le moment était venu pour moi d'imiter un poisson rouge, en restant la bouche grande ouverte sans savoir quoi dire ou quoi faire. Nala, était là debout devant moi, totalement nue, en train de se faire mater par un pauvre petit enfant innocent et un grand singe anciennement lion.

    J'avais retiré mes chaussures, car je détestai marcher chez moi avec ce genre de choses. Ca vous compressait les pieds. Déjà que dehors ce n'était pas évident, mais ça vous permettait de ne pas rentrer avec le tétanos après avoir marché sur un clou.

    J'allumai une bougie sur la table basse et une autre dans la chambre. Je tamisai l'éclairage. Les bougies c'était pour l'ambiance romantique, mais aussi parce qu'on ne m'avait pas encore installé l'électricité et qu'à cette heure avancée de la nuit, mieux valait prévoir le coup. J'avais rafistolé quelque chose pour avoir une lumière dans le salon, mais on était jamais trop prudent.


    Fallait que je me ressaisisse. Elle était nue, ok, c'était quelque chose de tout a fait normal et ordinaire pour une jeune femme qui se baladait dans une fête foraine. Enfin, quand cette jeune femme s’appelait Merida mais pour elle, pour ma Nala, c'était totalement inhabituel et énormément perturbant. Elle avait repris sa serviette, qu'elle avait passée tout autour d'elle avant de m'entraîner à sa suite au loin. On était caché, bien à l'écart des gens normaux et ordinaires.

    "Tu... tutu... Enfin tu as... Tu te rends compte de ce que tu as fait devant ce garçon ?"

    Elle semblait bel et bien s'en être rendue compte. Je ne la reconnaissais plus. La fille avec qui j'avais passé toute mon enfance, avec qui on jouait à des jeux de cache cache, des courses poursuites avait totalement disparue, laissant place à cette jeune femme magnifique avec laquelle j'avais passé un mois superbe et qui me surprenait de plus en plus chaque jour.

    J'avais entendu quelqu'un frapper à la porte. Mon coeur avait rebondis plusieurs fois dans ma poitrine. Je savais qui était là. Inutile de regarder par le judas. J'allai lui ouvrir au second coup. J'aurai dû être méga impatient et courir jusqu'à la porte, pour l'ouvrir en grand, mais je n'étais pas totalement sûr de moi. A dire vrai, j'avais encore la sensation que tout ceci n'était pas réel.

    Finalement, une fois devant la porte, j'avais tout de même regardé dans le judas. C'était elle. Je lui avais ouvert la porte avec un très grand sourire.

    "Salut ! C'est... ici." dis-je de la manière la plus naturelle possible.

    On devait passer la journée de demain à visiter des appartements, mais on m'avait parlé de celui ci et je m'étais précipité pour le voir. Il était qu'à quelques pas de chez moi. Une fois à l'intérieur, j'avais déjà la sensation de me sentir comme chez moi et je n'avais pas hésité une seule seconde avant de signer les papiers. Il restait les soucis pour payer le loyer et tout ça, mais je verrai bien avec le temps. Quoi qu'il en soit, je m'étais empressé d'appeler Nala, de lui donner l'adresse et de lui demander de me rejoindre. Je ne lui avais pas dit que cet appartement était à moi, mais bon...


    Oui, elle avait perdu son pari. Elle avait rendue sa serviette au jeune garçon qui était devenu rouge écarlate. J'espérais juste une chose, c'était que ses parents ne nous retrouveraient jamais. Si on montrait des photos au jeune garçon pour identifier les coupables, on été fichus. Mais d'un côté, il y avait peu de chances qu'on arrive jusque là, n'est ce pas ?

    "Survivre ? Bien sûr ! Ca fait quelques temps que j'envisage de quitter la maison pour vivre ma propre vie. Construire quelque chose. Mais il me manquait juste la motivation."

    Cette fois ci je l'avais. Je voulais que cette femme totalement délurée qui était capable de tout, passe le restant de sa vie avec moi. Ok, elle avait refusée de m'épouser à cause d'une histoire de dinde, mais on était encore jeune et on avait beaucoup d'autres expériences à vivre avant.

    Ce soir là, je l'avais raccompagnée jusqu'à chez elle et en parfait gentleman, à minuit pile, je l'avais embrassée. Bon d'accord, c'était surtout pour ne pas perdre mon pari. Car l'idée d'avoir un truc à lui demander vue que elle l'avait perdu, ainsi que d'en avoir un second, vue qu'elle avait aussi perdu son défi, ça m'enchantait beaucoup. J'avais tenu jusqu'à minuit et ce n'était pas facile du tout !

    [i]Elle était entrée dans l'appartement et je lui avais pris sa veste. Puis, je lui avais montré le salon. Je ne voulais pas lui montrer les autres pièces, préférant d'abord lui annoncer la grande nouvelle.

    "Voilà. J'ai euh... enfin tu sais, demain on devait visiter des appartements ? Mais j'ai eu cette opportunité ce soir et... Tu trouves comment ?"

    Je la regardais avec un très grand sourire. Ce qu'elle pensait de l'appartement comptait beaucoup pour moi. Pendant qu'elle observait le salon, je m'étais dirigé vers la porte pour la fermée. Puis j'étais revenu vers la jeune femme, avec toujours mon grand sourire au coin des lèvres.

    "Il est très grand ! Y'a une salle de bain avec douche et baignoire. Tu te rends compte ? Les WC sont séparés et ils ont même une fenêtre. Et puis y'a une grande chambre. J'imagine bien un grand lit dedans et une armoire. Et puis j'ai aussi une sorte de débarras dans le fond dont je ne sais pas encore quoi en faire. T'as vue la taille du salon ? Y'a de quoi y mettre un grand canapé et la télévision. Et puis la cuisine est juste à côté. Grande, spacieuse."

    J'arrivais pas à savoir si elle trouvait que j'avais fait une bonne affaire ou pas. Pour ma part, c'était l'appartement idéal pour débuter une nouvelle vie.

    "Ca y est. J'ai enfin quitté la maison. Ca fait... peur." dis-je en mettant les mains dans les poches arrières de mon pantalon et prenant une grande respiration.

    "J'ai un double des clefs si tu veux. Pour une personne autre que moi. D'où l'utilité du double. Mais... j'ai pas envie de te le donner. Parce que si je te le donne, ça signifie que tu pourras venir me rendre visite quand tu veux et j'en ai pas envie. Je préfèrerai qu'on ait pas besoin de se rendre visite. Tu vois ?"

    J'étais pas sûr de réussir à me faire comprendre. Je n'avais pas envie qu'elle vienne me voir. Je voulais la voir tous les jours.

    "Ca pourrait être notre premier chez nous si tu le veux. Enfin je dis premier, car c'est petit. C'est grand mais, une maison un jour ça serait pas mal aussi. Disons que c'est un premier pas vers une plus grande habitation. Un peu comme ça pourrait être un premier pas vers quelque chose de plus grand entre nous."

    Je lui faisais toujours mon sourire, même si au fond de moi j'avais juste envie de hurler. Mon cri aurait ressemblait à quelque chose du genre : DIT MOI OUI OU ACHEVE MOI DE SUITE ! Je ne tenais plus, je voulais savoir ce qu'elle en pensait.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Moi aussi je sais miauler !!
Par contre, il devrait prendre un chewing gum Kong...


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t44021-la-bible-des-rps-de-samuel-king-le-roi

Even Jones


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


Even Jones


╰☆╮ Avatar : Chloë Moretz

Ѽ Conte(s) : Le Roi Lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Nala

☞ Surnom : Even
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 553
✯ Les étoiles : 272667


Quand ton groove te dit de faire BOOM BOOM ! [Fe] _


Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Sam 5 Sep 2015 - 23:34


C'est censé me convaincre de dire oui?

J'étais une personne vraiment horrible enfaîte. Comment est-ce qu'on pouvait se mettre toute nue devant un enfant. Qui représente donc la chose la plus innocente qui soit au monde. Avec les chatons et les chiots, bien entendu. Je place quand même les chatons un cran au dessus. Mais franchement. J'allais être punie par le karma à cause de ça. Cet enfant allait sûrement être traumatisé à vie, il ferait un blocage et plus jamais ne voudrait aller à Disneyland parce qu'il sera terrifié par Mickey. Et par les serviettes. Et les fêtes foraines.

Et en plus, j'avais perdu mon pari. Deux même ! Il ne m'avait pas embrassé avant minuit, le traître. Je pensais quand même être plus irrésistible que ça. J'avais peur de ce qu'il allait finir par me demander. Déjà, je devais le rejoindre à une adresse inconnu. Est-ce qu'il fallait que je laisse un testament et ma dignité chez moi ? Sait-on jamais.

Cette fois, je m'étais habillée correctement. Avec carrément un t-shirt, un pull, une veste et un jean avec des chaussettes hautes en dessous et des bottes. Il faisait pas si froid, mais je ne voulais plus jamais finir toute nue devant qui que ce soit. Plus jamais. Il fallait vraiment que je pense aussi à brûler cette serviette. C'était devenu insupportable d'être confrontée au sourire vicieux de cette souris en short.

- C'est... chez toi ?

J'étais entrée quand Simba m'avait ouvert, et j'avais dû mal à me dire que cet appartement était à lui. Sûrement. Sinon il n'aurait pas cette tête là. Avec ce sourire qui lui donne un air niais terriblement craquant. Il était vraiment... surprenant. Et un peu taré, aussi. Il venait apparemment de craquer pour cet appartement hyper rapidement. Je voulais même pas imaginer ce qui n'allait pas avec l'endroit. Parce que vous croyez vraiment que ça peut se passer normalement ?

- C'est... super grand !

J'examinais chaque pièce, et pour l'instant, c'était super. Je pensais qu'il se trouverait un petit studio, un truc avec une seule pièce et la douche collée à l'evier de la cuisine. Comme ça on peut cuisiner ses pâtes directement en se savonnant. Vachement pratique quand même. Mais non, cet appartement était plutôt spacieux, contrairement à ce que j'imaginais. C'était sobre, pas exceptionnel mais super sympa.

- Tu es parti pour de bon de chez toi ? Comme ça ? Sur un coup de tête ? Mais... t'as les moyens de te payer un endroit comme ça ? Il doit être super cher le loyer !

J'étais revenue dans le salon, et j'avais du mal à me dire qu'il pouvait vraiment vivre ici maintenant. C'était mignon comme tout, et avec les bougies en plus ça donnait un côté chaleureux, mais quand même. Il fallait pas qu'il se mette dans la mouise pour se la jouer indépendant. Ou il devrait au moins éviter de dépenser autant pour des bougies. Franchement.

- Euh...en gros tu veux pas me passer le double des clés alors que je suis ta copine ? Ah bah merci, c'est gentil ça.

J'avais froncé les sourcils en croisant les bras, un peu contrariée. Il voulait les donner à qui, ces clés ? Quand même pas à Hope, hein ? Je n'avais plus de problèmes avec la rouquine un peu trop tarée, mais quand même. Hors de question qu'elle se ramène chez mon lion. Non mais oh. Je veux bien être une copine sympa, mais je reste jalouse. Et je peux toujours sortir les griffes.

- Eeeuuuhhhh....

Je crois que je venais de buguer. J'arrivais pas à comprendre ce qu'il voulait dire, au début. C'était du typiquement Samuel ça. Et puis ça commençait à faire des connexions dans mon cerveau et bam ! Je me sentais bien mal à l'aise. Il voulait me proposer de vivre avec lui ? C'était ça, hein ? Hein que j'avais raison ? Que ce que j'étais censée répondre à ça ? Je crois que j'ai déjà pensé que je voulais qu'on habite ensemble et qu'il me propose exactement ça, mais maintenant qu'il le faisait... J'avais encore envie de fuir. Comme l'histoire de la dinde. Bon, si je lui ressortais encore ça, il allait sûrement pas le supporter encore une fois.

- Oh t'as entendu ? Ceux sont les voisins d'à côté tu penses ou quelque chose de bizarre se ballade dans les murs ?

Je m'étais rapidement approchée d'un des murs du salon et j'avais collé mon oreille contre pour écouter. Quoi ? Rien du tout. Juste un truc qui avait craqué. Je devais avoir l'air très très bête à faire l'autruche contre un mur, mais c'était la seule chose que j'avais trouvé pour ne pas partir en hurlant. J'ai un problème avec l'engagement, d'accord ?



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Welcome to the jungle
It gets worse here every day
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t185-malheureusement-l-amour http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t192-celui-qui-cherche-un-ami-sans-defaut-reste-sans-ami http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t296-un-petit-suivi-ne-fait-pas-de-mal#1398

Contenu sponsorisé







Quand ton groove te dit de faire BOOM BOOM ! [Fe] _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Quand ton groove te dit de faire BOOM BOOM ! [Fe]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➹ Archives