LE COFFRE
A JOUETS

AOUT 2019
de Fanny


PRACTICALLY
IMPERFECT

JUILLET 2019
de REGINA


AMAZONBIE
JUILLET 2019
de ANYA



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Le Coffre à Jouets ☆ Evénement #114
Une mission de Fanny - Depuis le 21 août 2019
Vers l'Infini et au-delà !

Partagez
 

 Mise en bouche avant dégustation [Fe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

H£ll_M@st£r


« Hadès avec un Grand A ! »


H£ll_M@st£r


Mise en bouche avant dégustation [Fe] 378254admin

╰☆╮ Avatar : Robert Downey Jr. ♥

Ѽ Conte(s) : Hercule ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Hadès ☣ l'unique dieu des Enfers. ϟ

Fondateur Disney Rpg

☞ Surnom : seb ➹
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 10551

Mise en bouche avant dégustation [Fe] _


Actuellement dans : « Hadès avec un Grand A ! »


________________________________________ Jeu 10 Sep 2015 - 20:14






    Somptueuse, voluptueuse, sulfureuse... Il n'y avait pas d'adjectif suffisamment puissant pour la qualifier. Elle était tout simplement en feu devant moi et ça m'avait réchauffé de la tête aux pieds. D'ailleurs, de mes cheveux émanaient des flammes et mes mains qui étaient posées sur le dossier de mon fauteuil étaient en pleine fusion. Elle me brûlait, me consumait.

    Je m'étais levé d'un bond et j'avais fait route jusqu'à elle d'un pas pressé, en laissant une traînée de feu derrière moi. Le Rabbit Hole tout entier flambait. Les flammes dansaient autour de son corps à moitié dénudé et venaient se frotter contre mon corps nue. A chaque fois qu'une flamme me touchait, je ressentais la douleur et me régénérais aussitôt la partie brûlée. Elle savait y faire, c'était quelque chose de violent, de brutal, d'incontrôlable. De toute façon, j'aurai été stupide de vouloir la contrôler, alors qu'elle excellait.

    Une fois à sa hauteur, j'avais pris ses mains que j'avais ramené derrière elle, la collant tout contre moi et réduisant en cendres ce qui la recouvrait toujours. Je m'étais mordu les lèvres une bonne dizaine de fois pour ne pas l'embrasser et choquer toutes les personnes présentes autour de nous, car oui elles étaient nombreuses.

    "Tu me rends dingue !"
    lui dis-je en relâchant ses mains, me reculant d'un pas et en me passant les ongles sur le visage. Le sang avait coulé et les plaies s'étaient immédiatement refermées.

    J'avais tapé une fois dans mes mains et le décor avait changé. On était toujours au Rabbit Hole, mais il y avait du foin de partout. J'avais jamais eu l'occasion de tester ça dans le foin, mais j'en avais cruellement envie. Puis le foin avait pris feu, car elle ne s'arrêtait pas de m'amadouer, de m'attirer vers elle. Je brûlais, tout brûlait. Elle contrôlait le feu, elle contrôlait mon corps.

    "T'as pas dix balle ?"

    J'étais sortit de mes pensées, me tournant vers la jeune femme qui se tenait là et qui me voyait assis sur mon trône en train de suer comme un malade.

    "Gné hein ?"

    Elle avait levée les yeux au ciel avant de me dire qu'une fois encore je ne l'écoutais pas quand elle me parlait et qu'elle avait réellement besoin de moi. Apparemment le distributeur de préservatifs à l'entrée avait rejeté sa pièce et elle en voulait une autre pour obtenir ce qu'elle désirait. Je n'avais pas trop réagis, faisant apparaître un lot de pièces dans sa main et elle était repartie toute contente. Puis au bout de quelques secondes, je m'étais levé rapidement de mon fauteuil.

    "Pourquoi tu veux des préservatifs ??? MERIDA !!"

    Mais elle était déjà partie. Qu'est ce qu'elle me cachait ? J'avais tourné la tête vers Alexis qui débarassait une table, songeant à ces minutes passées ensemble un peu plus tôt, même si elles n'avaient pas vraiment eu lieu, mais j'avais imaginé tout un spectacle très chaud avec elle. Elle n'allait pas refuser de monter les étalons ? Échelons... Échelons...

    "Alexis, c'est ça ? Attends, je t'ai embauché je crois. Arrête de débarrasser cette table, de toute façon ils allaient partir."

    "Mais non, pas du tout mon..."

    Ils avaient disparus, ni vue ni connu. C'était l'idéal d'être un dieu pour régler ce genre de soucis. J'avais tourné la tête vers la jeune femme, toute habillée et moi aussi... dommage... mais de toute façon Méré traînait dans le coin, puis je lui avais adressé un petit sourire.

    "Tu es chaude ! Monte sur scène. Je veux voir ce que tu as sous tes vê... dans le ventre ! J'ai une idée de nouveau spectacle, un truc énorme ! Tu retires tes vêtements et tu te mets au centre."

    Quand à moi j'étais retourné m'asseoir sur le trône que j'avais installé dans le Rabbit Hole la veille.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥




Bienvenue dans notre monde au milles et une splendeurs.
Je vais ouvrir tes yeux aux délices et aux merveilles.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74519-fiche-personnage-hade http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74519-fiche-personnage-hades#815319 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74519-fiche-personnage-hades#815319 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80955-hll_mstr#1021978

Alexis E. Child


« Admirateur de la Serviette
Sacrée ! ٩(͡๏̯͡๏)۶ ٩(●̮̮̃•̃)۶ »


Alexis E. Child


╰☆╮ Avatar : Kaya Scodelario

Ѽ Conte(s) : Aucun
☞ Surnom : Fanny
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5192

Mise en bouche avant dégustation [Fe] _


Actuellement dans : « Admirateur de la Serviette Sacrée ! ٩(͡๏̯͡๏)۶ ٩(●̮̮̃•̃)۶ »


________________________________________ Jeu 10 Sep 2015 - 23:10


Mise en bouche avant dégustation

Il en avait fallu faire des pieds et des mains pour revenir ici… Pas que j’en avais spécialement envie hein, non non non, mais bon… c’était encore ce qui payait le mieux et j’étais plutôt douée à ce jeu… J’avais choisis ça à mes 18 ans en mode « crise d’adolescence », pour faire hurler Regina (ce qui avait remarquablement bien marché d’ailleurs) et pour m’éclater un peu. Libre et libérée, tout moi quoi. Mais forcément, quand tu te casses du jour au lendemain sans prévenir et que tu reviens qu’au bout de 7 mois, ça le faisait moyen quoi… Merida aurait peut-être pu expliquer ce qui m’était arrivée, quoi que je l’avais plus vu après Disneyland… Bref, la vie reprenait son cours et avec ça, son lot d’emmerdes… J’avais décidé de quitter l’appart’ de David qui semblait s’être trouvé une petite amie (ma parole, ils avaient tous été piqués pendant mon absence ou quoi ?!) pour entrer dans une coloc’ plutôt étrange mais sympathique, remplis de divins et de tarés… dans… dans mon « nouveau » genre en fait… Et très vite, il avait fallu payer le loyer. Moe French avait été embarrassé de pas pouvoir me reprendre mais il avait déjà embauchée une nouvelle, tant pis pour moi… Il me restait plus que de revenir me balancer autour d’une barre de fer au Rabbit Hole, avant de trouver mieux…

Mais là aussi ça n’avait pas été simple ! Merde à la fin, j’avais failli crever dans leur foutu bar, j’étais restée pour tout rangé après qu’Eavan nous ai fait son super numéro de tueur à gage, j’avais même aidé à nous débarrasser des corps, c’était la moindre des choses qu’ils me fassent revenir, non ? Et ben non. Ingratitude totale quoi… J’avais dut faire des pieds et des mains pour leur prouver que je représentais une grande part du chiffre d’affaire, j’avais dut refaire un show devant un grand con à l’œil brillant et enfin, ENFIN !! J’avais été réembauché. Et nous voilà au jour J.

Le patron, Mr Weeds, semblait plutôt apprécier la monotonie, c’était pas ce qui m’était apparu la première fois que je l’avais vu pourtant. L’endroit n’avait pas bougé d’un poil depuis mon départ… à la chose prêt que le dieu faisait visiblement partie des meubles à présent, collé sur son espèce de trône. Merida trottinait joyeusement dans la boîte, elle avait toujours été son domaine, son terrain de jeu et c’était avec un sourire quelque peu nostalgique que je la voyais s’affairer. Certains disaient qu’elle était dans une relation plutôt chaude et tendue avec Weeds, ça ne m’étonnait pas vraiment, mais visiblement la jalousie n’allait pas le faire crever… Quoi que… tout en débarrassant ma table, je l’entendis lui demander des comptes et je ne pus m’empêcher de pouffer avant que…

- Alexis, c’est ça ?

Et merde…

- Attends, je t'ai embauché je crois. Arrête de débarrasser cette table, de toute façon ils allaient partir.

Ah ben non, ouf, fausse alerte. Il se demandait s’il m’avait embauché… non non j’avais vu de la lumière et je m’étais dit « oooh c’est cool et glauque à souhait ici… restons bosser pour les aider ! ». Je ne répondis pourtant rien en me retournant vers lui, un peu surprise par sa demande. J’entendis les clients protester puis… Plus rien… Disparus… DISPARUS ?! Et ça recommençait… Mais je n’eus pas trop le temps de me formaliser là-dessus que déjà, après un compliment douteux que j’avais l’habitude d’entendre ici, il me demandait de le rejoindre… Bon ben… Il m’avait engagé pour ça… non ? Je pouvais refuser ? J’avais le droit ? J’avais surtout besoin d’un boulot oui. J’hésitais un instant, cherchant Merida des yeux… Fallait pas qu’elle me saute dessus sans prévenir parce que je touchais à une propriété privée, j’avais peur de réagir un peu trop violemment et de me l’envoyer griller quelque part. Une fois que je fus sûre que la voie était libre, je le fixais droit dans les yeux avant de le dévisager de haut en bas avant de sourire, et d’enlever ma jupe avec un sourire insolent et aguicheur. Je la laissais tomber au sol, gardant pourtant mes chaussures et entreprit de dénouer mes cheveux en ôtant l’élastique et en me passant les doigts dans les deux tresses que j’avais pour les défaire. Je prenais toujours mon temps et s’il me demandait de bosser, il le faisait à MES conditions, patron ou pas.

On avait chacune notre style dans la boîte, moi j’étais plutôt du genre « chieuse », avec le sourire allumeur mais avec une lenteur mesurée dans mes gestes pour faire monter le désir et faire surtout comprendre que j’étais pas une poupée gonflable et que c’était moi qui gérait. Et puis si on me payait pour 30 minutes de striptease personnel, je perdais au moins 15 bonnes minutes en manières… j’étais peut-être jeune et « bien foutue » mais j’étais pas conne non plus… Mes cheveux défaits, je m’avançais langoureusement en déboutonnant m chemise nouée au-dessus du nombril et la laissait tomber au sol. Puis, après avoir tourné autour de l’une des barres verticales, je me plaçais là où il me le demandait, le sourire toujours au coin des lèvres.

- Oui ? Et maintenant ? Je vous écoute ?

Il était plus jeune que les deux qui m’avaient fait passer mes tests d’entrée la première et la deuxième fois, ce qui était un peu rassurant… il était pas trop mal non plus, mais j’espérais qu’il allait pas non plus s’éterniser, son regard avait quelque chose de flippant…




♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Il n'y a pas d'autre amour que celui
qui consiste à donner sa vie
pour ceux qu'on aime
ANAPHORE
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19802-n-oublie-pas-qui-tu-e http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t20958-once-upon-a-time-alexis-stories

H£ll_M@st£r


« Hadès avec un Grand A ! »


H£ll_M@st£r


Mise en bouche avant dégustation [Fe] 378254admin

╰☆╮ Avatar : Robert Downey Jr. ♥

Ѽ Conte(s) : Hercule ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Hadès ☣ l'unique dieu des Enfers. ϟ

Fondateur Disney Rpg

☞ Surnom : seb ➹
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 10551

Mise en bouche avant dégustation [Fe] _


Actuellement dans : « Hadès avec un Grand A ! »


________________________________________ Ven 11 Sep 2015 - 16:48






    Elles avaient chacune leur style dans la boîte. Merida était du genre aguicheuse, à vouloir se donner à fond pour être sûr de rafler le plus de pourboire. J'étais venu une fois l'observer, ou plutôt Elijah l'avait fait par le passé. Mais j'en gardais de très bons souvenirs. Qui n'aurait pas apprécié se faire chauffer par la plus rebelle de toutes les stripteaseuses ? Je me demandais vraiment pourquoi elle avait besoin de préservatifs... Mais voir Alexis déboutonner sa chemise nouée au dessus de son nombril, m'avait totalement fait oublié l'histoire de préservatifs et la rousse qui... s'appelait comment déjà ?

    "Non mais non ! Chut !"

    J'avais hurlé cela à l'intention de Alexis. Pourquoi elle parlait ? Elle allait tout gâcher. C'était bien mieux un striptease sans paroles. Je m'étais assis confortablement, la regardant tourner autour de la barre et continuer à faire ce pour quoi elle était payée, puis j'avais pointé la jeune femme du doigt tout en faisant des petits cercles. Des légères flammes étaient apparues tout autour d'elle, la faisant bouger au rythme que j'avais moi même décidé. Un peu en arrière, beaucoup en avant, un chouilla sur le côté. Elle était en rythme avec mes flammes. Il ne manquait plus que la musique.

    Mes doigts avaient remontés en direction de ses cheveux et mes flammes étaient devenues circulaires autour de certaines de ses mèches rebelles pour les faire s'assembler. Un petit noeud de feu était venu se poser autour des cheveux de la jeune femme afin de créer deux magnifiques couettes de chaque côté de sa tête. Ca lui donnait un air enfantin, les clients allaient adorés. En plus elle avait un petit côté allumeuse dans le regard, mais moins prononcé que Merida, ou alors plus naturel. Elle avait un copain ? Ou des copains ?

    "Là c'est beaucoup mieux. Sans paroles, juste toi, ton corps, ces flammes... Il n'en faut pas plus."

    Je m'étais mis de travers sur mon fauteuil pour être plus détente. Hésitant un instant à faire disparaître toutes les personnes autour de nous. Mais l'idée que ma rousse pourrait repasser et me trouver avec elle ne m'enchantait pas trop. Ce n'était pas que je lui avais promis fidélité, mais si je devais me retrouver seul à seul avec Alexis, je préférais que ce soit dans un endroit loin d'ici, caché à la vue de tous. D'ailleurs, c'était véritablement tentant.

    "Testons quelque chose de nouveau..." avais-je dit en faisant apparaître un petit mur de flammes tout autour de la jeune femme. Elle ne pouvait plus avancer, ni même reculer. Elle ne s'était pas arrêtée de danser pour autant. Une véritable professionnelle ! Comment ça se faisait que je ne l'avais jamais vue se produire sur scène ? Je devrais passer bien plus de temps dans ma boîte. En parlant de boite justement... Le mur avait grandit tout autour d'elle et les flammes devenaient de plus en plus agressives. Je m'étais levé tout doucement, savourant cet instant. Qu'est ce qui pourrait rendre la scène encore plus impressionnante ? Oh oui... Un mélange... une illusion... Il paraît que Dolos s'est amusé à prendre les traits de mon visage, pourquoi je ne lui prendrai pas son don ? D'accord... Je n'étais pas capable de créer des illusions comme lui, mais avec le feu on pouvait faire de grandes choses.

    Le mur de flammes tout autour de la jeune femme l'avait totalement entouré, avant de se changer en vitre. Elle était prise au piège dans une sorte de boite géante, comme celles où les magiciens y mettaient de l'eau et où la protagoniste devait réussir à se détacher à sortir du bocal. C'était amusant. Le feu pouvait construire de belles choses. Quand aux flammes, elles continuaient à tourner autour, puis elles avaient totalement remplies l'intérieur du bocal. On aurait pu penser qu'elles étaient en train de bûler la jeune femme, mais elles ne faisaient que passer sur elle, sans la brûler. C'était ça être le maître du feu ! Je pouvais le manipuler comme bon me semblait.

    Au bout de quelques secondes, j'étais apparus dans le bocal, il n'y avait plus que nous. J'avais assombris les contours et seules les flammes illuminaient cette cage dans laquelle on était enfermé. Je la sentais nerveuse, c'était normal, elle devait être impressionnée de se retrouver en tête à tête avec un dieu comme moi, surtout qu'elle n'avait plus rien du tout sur le corps... ses vêtements venaient d'être réduits en cendres. Du feu tournoyait autour de nos chevilles, puis de nos jambes. On allait se retrouver noyer. Noyé sous les flammes...

    Et tandis que j'allais poser une main sur ses hanches...

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥




Bienvenue dans notre monde au milles et une splendeurs.
Je vais ouvrir tes yeux aux délices et aux merveilles.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74519-fiche-personnage-hade http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74519-fiche-personnage-hades#815319 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74519-fiche-personnage-hades#815319 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80955-hll_mstr#1021978

Alexis E. Child


« Admirateur de la Serviette
Sacrée ! ٩(͡๏̯͡๏)۶ ٩(●̮̮̃•̃)۶ »


Alexis E. Child


╰☆╮ Avatar : Kaya Scodelario

Ѽ Conte(s) : Aucun
☞ Surnom : Fanny
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5192

Mise en bouche avant dégustation [Fe] _


Actuellement dans : « Admirateur de la Serviette Sacrée ! ٩(͡๏̯͡๏)۶ ٩(●̮̮̃•̃)۶ »


________________________________________ Dim 13 Sep 2015 - 23:51


Mise en bouche avant dégustation

Il était un peu caractériel le patron quand même… C’était une réflexion, comme ça, que je me faisais, tandis qu’il hurlait de me taire. C’est bon, c’est bon, tu peux me le dire gentiment aussi hein… Je levais les yeux en l’air en continuait mon show en suivant ses instructions. Il avait fait apparaître des flammes aux côtés de mon corps et bien qu’interloquée, je continuais mon affaire. J’affaire eu affaire à des tarés, à des mecs bizarre mais alors lui, c’était le pompon… Evitant pourtant de protester, j’accordais mon rythme à ses cerceaux de feu lorsque j’en vis commencer à remonter près de mes cheveux… il n’allait tout de même pas me cramer la tête ?!? Mais non, rien, c’était comme si les flammes me touchaient, m’effleuraient ou me caresser sans pour autant me brûler… Il maîtrisait son art le dieu du feu, c’était rassurant… parce que si c’était moi qui aurait dut faire ça… la personne était sans doute déjà morte…

Il voulait tester quelque chose de nouveau… Ben c’était déjà pas assez nouveau ça ? Aaaah… un mur de feu… euh… ouais… Il allait calmer sa joie tout de suite là… C’est pas que je lui faisais pas confiance hein… mais je lui faisais pas confiance. Je le connaissais pas après tout et si je me rappelais bien de ma mythologie et de ce que j’avais entendu par-ci, par-là… lui c’était Hadès… le dieu des morts… donc j’espérais juste que le plan n’était pas de me rajouter à la collection. Je ne pouvais plus avancer ni reculer mais je refusais de faire voir mon trouble… fallait continuer… avec un peu de chance, il me lâcherait peut-être… Sauf que non, ça ne semblait pas être dans ses plans…

Le mur de feu s’était intensifié et je l’avais suivi du regard tandis qu’il grandissait et m’entourait. Puis soudain, le tout se transforma en vitre. Arrêtant subitement de danser, je collais mes mains à la paroi pour l’observer. Il semblait bien s’amuser, mais moi pas du tout… Depuis que j’étais toute jeune, j’avais une peu monstre des espaces confinés… et comme le commun des mortels, quand je paniquais, je me faisais des films monstres… Je m’imaginais déjà rester là jusqu’à la fin de ma vie, dans l’impossibilité de sortir… j’allais mourir étouffée et à moins que cette foutue boîte s’éclate au sol, je ne voyais absolument pas comment me libérer… Et allez savoir pourquoi, c’est pile à ce moment-là que j’ai commencé à me souvenir du Hercule de Disney, avec son Hadès super cool mais aussi super sadique et je ne pouvais m’empêcher de me demander s’il était pareil… il allait me faire quoi ? J’allais rester là-dedans combien de temps ? Est-ce que je pouvais vraiment mourir d’asphyxie ?

Et soudain des flammes s’étaient mises à entourer les parois intérieures, me cernant une nouvelle fois de toute part. Je m’étais reculée vivement, complétement paniquée. Elles ne me brûlaient toujours pas mais je redoutais l’idée que subitement elles en aient le pouvoir et mes yeux s’agrandir un peu plus quand je le vis me rejoindre. Il me faisait quoi là au juste ? Il voulait quoi ? Les parois s’étaient assombris, je ne voyais plus la lumière du bar, je ne savais même pas si on y était toujours… et si c’était pas le cas ? Et si j’étais au milieu de nulle part ? J’avais soudainement de plus en plus de mal à respirer et ma poitrine s’affolait à mesure que je prenais de grandes goulées d’air. Mes jambes semblaient clouées au sol, et des fourmillements les électrisaient, de même que mes bras. C’est alors que je m’aperçut que le feu avait rongé mes sous-vêtements… Je l’avais compris à la minute même où il avait posé les yeux sur mon corps et je tentais vainement de cacher ce que je pouvais de mes mains. J’aimais pas ça du tout, je détestais ça même… Je n’avais jamais été nue devant un client, mon boulot c’était entraîneuse, pas prostituée et je tenais fortement au peu d’intimité qu’il me restait. Les sous-vêtements, c’était pas bien grave, c’était comme si je me baladais en bikinis sur la plage, tout le monde pouvait voir ces parties de mon corps… mais mes seins, mon intimité, je les gardais jalousement.

Alors que faire ? Hurler ? Le gifler ? Et si ça empirait la situation ? Et comme si ça ne suffisait pas, mon cerveau avait choisi PILE ce moment délicieusement angoissant pour me dire « Mais au fait… Hadès… C’est pas le père d’Elliot ? Tu sais ? Ton meilleur ami… » Et les flammes qui montaient, montaient sur nos corps, et luis qui s’approchait, encore et encore, un sourire plutôt dérangeant sur les lèvres. J’allais étouffer, j’allais brûler, j’allais me consumer… Et je n’avais nulle part où me cacher, où disparaître. Le sang pulsait dans mes tympans, ma poitrine se crispait, mes doigts fourmillaient, encore et encore et encore… Toujours plus fort… Et sa main qui allait se déposer sur les hanches.

- NON !!

Je m’étais reculée comme j’avais pu en tendant les mains devant moi pour me protéger de lui. Et avant que je ne puisse réagir, un torrent d’éclairs était sorti de mes mains tendues pour le projeter contre la paroi de son invention tordue. Complétement déséquilibrée, je titubais avant de tomber lourdement, les mains les premières sur le verre, entre le feu. Une nouvelle salve incontrôlable sortie de mes mains et la boîte vola en éclats dans un fort bruit de verre. Complément paniquée, je rampais à quatre patte pour descendre de la scène et en moins de temps qu’il n’en faut pour se dire, j’avais remis ma jupe et mon haut, sans culotte et sans soutien-gorge, je m’en fichais, mais au moins je n’étais plus nue devant lui… Il se relevait à peine quand j’avançais, tremblante, vers la scène…

- Ça va ? Je… Je suis d…

Désolée ?! Mais non bon sang Alexis !!! T’es pas désolée du tout, il le mérite pleinement !!! Sauf que voilà, j’y perdais sans doute mon job… je lui avais fait mal ? J’en savais strictement rien… c’était un dieu, ça devrait aller, non ? Me mordant l’intérieur des joues, je le regardais avec anxiété… J’étais toujours bouleversée après avoir fait un truc pareil, surtout que ça arrivait sans prévenir. Ne sachant quoi faire de mes mains qui crépitaient toujours, je décidais de croiser fermement mes bras sous ma poitrine pour pas faire plus de mal que nécessaire… Et puis soudain… n’y tenant plus… j’explosais… Quitte à être virée, autant dire tout ce qu’on avait sur le cœur :

- Non mais ça va pas ?! Vous êtes taré ou quoi ? On vous a jamais dit qu’il y a une différence entre l’entraînement et la prostitution ? Relisez vos fiches, je me fous pas à poil moi ! Et patron ou pas, j’en ai rien à faire, si vous pensez sauter toutes les filles que vous voulez, moi je marche pas comme ça… Alors virez-moi si ça vous éclate, mais moi j’en ai ma claque là, je me tire !

Et je me tirais… sans sous-vêtements dans une chemise presque transparente et une jupe terriblement courte, pieds nues et les cheveux en bataille mais je me tirais… Enfin… c’est ce que je croyais…





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Il n'y a pas d'autre amour que celui
qui consiste à donner sa vie
pour ceux qu'on aime
ANAPHORE
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19802-n-oublie-pas-qui-tu-e http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t20958-once-upon-a-time-alexis-stories

H£ll_M@st£r


« Hadès avec un Grand A ! »


H£ll_M@st£r


Mise en bouche avant dégustation [Fe] 378254admin

╰☆╮ Avatar : Robert Downey Jr. ♥

Ѽ Conte(s) : Hercule ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Hadès ☣ l'unique dieu des Enfers. ϟ

Fondateur Disney Rpg

☞ Surnom : seb ➹
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 10551

Mise en bouche avant dégustation [Fe] _


Actuellement dans : « Hadès avec un Grand A ! »


________________________________________ Lun 14 Sep 2015 - 0:13






    Je voyais bien à son regard qu'elle ne souhaitait qu'une chose, c'était de quitter cet endroit le plus rapidement possible. Mais quelque chose l'en empêchait. Ca devait sans doute être moi qui titubait jusqu'à elle. Je m'étais pris une décharge comme jamais dans tout le corps et au moins ça avait eu pour effet de calmer mes ardeurs. Mais quelque chose continuait à agir à l'intérieur de moi et ça m’oppressait. Je me sentais comme enfermé à l'intérieur de mon propre corps, comme si chaque parcelle de ce dernier n'étaient qu'une prison qui me maintenait enfermé. Puis tout à coup, après un dernier regard vers la jeune femme, j'étais tombé en cendres.

    Je m'étais dit qu'elle en avait sans doute profité pour se tourner et partir, mais quand elle avait tournée la tête, elle avait dû me voir devant elle. Je titubais toujours, même si je venais de me régénérer. C'était la première fois qu'une telle douleur continuait à prendre possession de moi juste après que j'étais revenu à la vie. Je n'arrivais pas à l'expliquer, mais une chose était sûre, il n'y avait qu'une seule jeune femme terriblement sexy et non pas deux en face de moi. Mais comme j'en voyais toujours deux, c'était peut être que j'avais mal réalisé ma régénération. Du coup je ne voyais qu'une seule solution à cela, j'étais tombé en cendres une nouvelle fois.

    Elle n'avait pas bougée d'un millimètre et je la voyais sous un autre angle. Je m'étais adossé contre le mur, sentant la douleur s'intensifier dans ma poitrine. J'arrivais à peine à parler, sinon je lui aurais demandé comment elle avait réussi une telle prouesse. C'était dingue ! Je n'arrivais pas à récupérer ! J'avais beau me régénérer, ça changeait rien du tout. Qu'est ce qu'il allait falloir faire pour faire partir toute cette électricité de mon corps. C'était comme des coups de jus que je me prenais constamment à l'intérieur, dans mes organes, dans mon coeur, dans mon sang... de partout ! J'étais tombé une nouvelle fois en cendres.

    Une fois devant le bar, j'avais pris toutes les bouteilles qui s'y trouvaient et je les avais bus. Une... deux... trois... Des cendres. Quatre... Cinq... Des cendres... Six... Sept... Voilà que je titubais à nouveau. J'avais fait tomber au sol la dernière bouteille avant de revenir tant bien que mal vers Alexis. Peut être que si je la tuais la douleur passerait ? Ca n'allait pas être difficile, il suffisait de la réduire en cendres avant d'être réduit moi même en cendres. Mais une fois face à elle, j'étais tombé en avant, posant une main sur son sein gauche pour me retenir. Ok... c'était un pur hasard qu'en tombant ma main s'était placée ici, mais d'un côté j'en étais plutôt fier. Je n'allais pas me régénérer, pas maintenant. J'étais bien là. Mais comme elle s'était reculée, je n'avais rien trouvé de mieux à faire que de tomber en poussière au lieu de tomber simplement au sol.

    Cette fois ci tout allait bien dans le meilleur des mondes et je m'étais même surpris à roté ce qui m'était jamais arrivé. J'avais pris une mine surprise en regardant autour de moi. Où étaient passés les personnes présentes ? A dire vrai il n'y avait plus vraiment de lumière dans le Rabbit Hole. Qu'est ce qu'il s'était passé ? On avait fermé plus tôt ? Et tout ça en moins d'une fraction de seconde ? J'avais quitté la salle pour me rendre à l'extérieur, après avoir fait tomber la porte en cendres. Quelqu'un avait eu l'idée stupide de la fermer à clef. Une fois au dehors il faisait nuit. o_O

    "Ca c'est la meilleure!"

    On était quel jour ? Il était quelle heure ? J'avais regardé la montre que je n'avais pas et je m'étais rendu compte que du coup je n'avais toujours pas la réponse à ma question. Mais quelqu'un allait me l'apporter. J'avais disparu et j'étais apparu juste pile en face de Alexis. Elle était assise sur un lit... son lit ? Elle portait un peignoir et elle avait les cheveux mouillés. Je l'avais regardée d'un air septique.

    "Est ce qu'il s'est passé un truc au Rabbit Hole aujourd'hui ?"

    Pour simple réponse, elle s'était levée et elle m'avait giflée avant de retourner s'asseoir. En passant ma main sur ma joue en feu, je m'étais dit que oui, on devait bien être le même jour, mais un peu plus tard dans la journée, ou la soirée plutôt. Comment j'avais fait pour passer autant de temps à me régénérer ? J'en avais gardé aucun souvenir. C'était la première fois que je perdais quelques minutes ou heures de ma vie. Je m'étais assis à côté d'elle avant de soupirer.

    "Je l'ai peut être méritée, mais c'était quoi ça ? Et comment ça se fait que je viens juste de revenir ?"

    J'avais tourné la tête vers elle, une multitude de questions s'étaient emparées de mon esprit. A dire vrai une seule réponse me venait en tête. Elle en était une. J'en avais déjà entendu parler et là j'en avais eu la certitude. Mais si tel était le cas, c'était... WOUAH ! Badass ! Méga badass !!

    "Déesse magique, c'est ça ? Tu couches avec mon fils ?"

    Ben quoi ? C'était pas ses Reines ? Et Lily était la Reine Mère ? Après tout elle avait eu un bébé de lui. Ca devenait grandement compliqué.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥




Bienvenue dans notre monde au milles et une splendeurs.
Je vais ouvrir tes yeux aux délices et aux merveilles.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74519-fiche-personnage-hade http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74519-fiche-personnage-hades#815319 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74519-fiche-personnage-hades#815319 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80955-hll_mstr#1021978

Alexis E. Child


« Admirateur de la Serviette
Sacrée ! ٩(͡๏̯͡๏)۶ ٩(●̮̮̃•̃)۶ »


Alexis E. Child


╰☆╮ Avatar : Kaya Scodelario

Ѽ Conte(s) : Aucun
☞ Surnom : Fanny
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5192

Mise en bouche avant dégustation [Fe] _


Actuellement dans : « Admirateur de la Serviette Sacrée ! ٩(͡๏̯͡๏)۶ ٩(●̮̮̃•̃)۶ »


________________________________________ Lun 14 Sep 2015 - 19:35


Mise en bouche avant dégustation

Bon…avouons-le une bonne fois pour toute, sur le coup, j’ai paniqué. Ouais… Quand je l’ai vu me claquer entre les doigts comme ça juste après avoir apparu devant moi, je me suis dit que j’avais tué un dieu. Vous imaginez un peu ce qui se passe dans ma tête à ce moment-là ? Déjà je pensais pas que j’en étais capable, donc paf, choc dans les dents et ensuite… Ok, la peine de mort est abolie depuis 1887 dans le Maine mais quand même… un meurtre en temps normal, tu prends un sacré paquet d’année voire la perpétuité… Alors vous imaginez un peu un meurtre de dieu ? Ils étaient moyennement sympas dans la mythologie les dieux avec les punitions… J’avais pas envie de me transformer en laurier, en araignée ou en écho dans les montagnes moi… Et puis, tandis que je sentais la panique monter, il était revenu à lui. Il avait titubé vers moi avant de tomber, de se régénérer, de tomber, de se régener, de tomber, de se régénérer, de toucher mon sein :

- Hé !!


Je me reculais vivement… et il tombait, il se régénérait… bref… visiblement il s’amusait bien, j’allais pas l’embêter plus longtemps hein ? Ça commençait un peu à me gaver cette histoire et maintenant que j’étais sûre qu’il était hors de danger, j’avais plus aucune raison de m’alarmer. J’étais rentrée chez moi… ou plutôt chez nous, j’étais passé devant tout le monde avec un petit signe de la main et j’étais partie m’effondrer sur mon lit. Diane m’avait demandé comme s’était passé ma journée et j’avais préféré répondre « cool » que la vérité… Je commençais à bien la connaître maintenant et si je lui racontais ce que son frère m’avais fait et ce que j’avais fait, elle allait en prendre un pour taper sur l’autre… on allait éviter va. Les bras en croix, les cheveux éparpillés tout autour de moi, je regardais le plafond de ma chambre d’un air songeur. J’avais merdé, j’ai COM-PLE-TE-MENT merdé… J’avais sans doute plus de boulot, une personne de plus savait que je faisais des étincelles, j’avais été vu nue et on m’avait presque touché sans consentement… Cette journée était tout sauf « cool »… Et demain il faudrait redéposer des CVs, des lettres de motivations, presque supplier pour se faire engager et tout ça parce que j’avais pas été une poupée gonflable…

Je me relevais avec difficulté et rampait sur mon lit jusque la table de cheveux pour retirer du tiroir une petite boite en fer qui m’avait suivis dans cette ville, que Maman m’avait mise avec dans mon sac. J’en retirerais un nounours en guimauve enrobé de chocolat, ma drogue, pour les jours où y’avait un coup de mou. Je croquais dedans avec ravissement, rangeait ma boite et le terminait, de nouveau allongée sur le dos, les yeux fixant le plafond. Il faisait presque nuit lorsque je sortis de ma rêverie et je trouvais le courage de me dirigeais vers la salle de bain. Chaque chambre avait la sienne, avec baignoire et douche, c’était la grande classe. J’allumais les bougies autour de la baignoire (je raffolais des bougies), ouvrait les robinets et plongeait dans l’eau une bombe de bain moussant appelée « karma pain » de chez Lush. Puis je me déshabillais et je me plongeais dans le bain pour un moment de détente intense. Une fois baignée puis lavée, j’enfilais mon peignoir de bain et ma serviette sur mes cheveux mouillés pour les essorer. Enfin je sortis de la chambre, m’assis sur le lit, enleva la serviette de mes cheveux et commença mon plan d’attaque. J’étais complétement rebooster. Il fallait commencer par les autres bars, puis les fleuristes, ce que je savais faire quoi… Mary me trouverait peut-être un boulot à l’école… Et puis…

Monsieur Weeds apparu alors soudainement devant moi, sans crier garde, me faisant faire un bond en arrière… Visiblement il s’était dépatouillé de son problème… Mais qu’est-ce qu’il me voulait ?!? Lorsque j’entendis sa question, mon sang ne fit qu’un tour… il avait le toupet de me demander ce qu’il s’était passé… non mais il était sérieux ?! A croire qu’il violait à moitié ses employées tous les jours… me levant d’un bond, je lui collais une gifle monumentale avant de retourner m’assoir en me rongeant les petites peaux du pouce droit. Non mais.

- Non, vous croyez ? Je distribue pas les gifles par plaisir…

Mon ton était acide et bien énervé.

- J’en sais rien moi pourquoi vous êtes là ! Vous venez juste d’apparaître dans ma chambre et je ne vous ai rien demandé. Je suis en peignoir, vous êtes chez moi et vous n’y avez aucun droit ! Sortez d’ici ! SORT…

Mais il m’avait coupé la parole (et le souffle en même temps) en me demandant si j’étais une déesse magique… C’était le deuxième à me faire la remarque, ça commençait à devenir gonflant… Mais il avait tapé juste du premier coup… et j’arrivais pas à joindre Elliot… peut-être qu’il allait m’apporter mes réponses ? Je le regardais méfiante en l’écoutant, croisant les jambes et resserrant mon peignoir… j’étais une fois de plus pas très vêtue et je voulais éviter tout incident supplémentaire. Et d’un coup… il me posa la question la plus répugnante du monde…

- QUOI ?! AH NON !!!! BEEEEUUUURK !!

C’était sorti tout seul, j’avais détourné la tête, la mine renfrognée comme si j’avais goûté quelque chose de particulièrement amère. Et puis je réagis… c’était son fils quand même… je cherchais décidément à me faire virer… Remettant une mèche humide derrière mon oreille, je tentais de me rattraper…

- Enfin… C’est pas lui qui est beurk hein… C’est juste… que c’est un ami proche et je… je mélange pas l’amitié et le sexe… C’est comme si je couchais avec mon frère…

Alexis… t’as vu à qui tu parles ?!

- Ouais… ‘fin vous ça vous dérangerez peut-être pas, vous avez l’air bien libéré sur la chose mais moi ça me gêne…

Je me relevais en resserrant encore plus mon peignoir. Si je continuais j’allais étouffer…

- Ouais bon… On peut passer à un autre sujet-là ?! Ou je sais pas… vous pourriez aussi sortir de ma chambre, non ?

Non… visiblement pas. Complétement désespérée, je finissais par lâcher :

- Mais qu’est-ce que vous voulez à la fin ?...





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Il n'y a pas d'autre amour que celui
qui consiste à donner sa vie
pour ceux qu'on aime
ANAPHORE
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19802-n-oublie-pas-qui-tu-e http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t20958-once-upon-a-time-alexis-stories

H£ll_M@st£r


« Hadès avec un Grand A ! »


H£ll_M@st£r


Mise en bouche avant dégustation [Fe] 378254admin

╰☆╮ Avatar : Robert Downey Jr. ♥

Ѽ Conte(s) : Hercule ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Hadès ☣ l'unique dieu des Enfers. ϟ

Fondateur Disney Rpg

☞ Surnom : seb ➹
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 10551

Mise en bouche avant dégustation [Fe] _


Actuellement dans : « Hadès avec un Grand A ! »


________________________________________ Mar 15 Sep 2015 - 18:13






    "Déesse magique, c'est ça ? Tu couches avec mon fils ?"

    Pourquoi elle avait mal pris que je lui pose la question ? Si j'étais bien sûr d'une chose, c'était que quel que soit le monde d'où on venait, les gens se posaient des questions et en profitaient pour apporter des réponses. Je lui avais simplement demandé si elle avait couchée avec mon fils ou si elle continuait à le faire. Après tout les déesses magiques étaient ses "Reines", n'est ce pas ? Ca voulait tout dire. Alors pourquoi s'emportait-elle ? J'avais mis un doigt dans mon oreille droite et je l'avais gigoté dans tous les sens, faisant mine d'avoir un mal fou à l'oreille à cause du cri qu'elle avait poussée.

    "Tu couches avec ton frère ?"

    Je lui avais demandé cela d'un air septique. Car si elle avait fait allusion à lui et au fait qu'elle ne couchait pas avec lui, ça signifiait peut être qu'elle couchait réellement avec lui. On disait souvent ce qu'on faisait d'une manière détournée pour faire semblant que c'était quelque chose de totalement impossible. Mais là, vue la fille, ça pouvait très bien l'être. Après tout elle travaillait bien au Rabbit Hole, ça signifiait qu'elle avait aucune limite.

    "Ok, donc tu ne couches pas avec ton frère, ni avec Elliot et je ne t'attire pas suffisamment. De toute façon je suis avec Merida. Mais... Du coup pourquoi t'es une déesse magique ? Et puis c'est quoi ce pouvoir ? Je croyais que votre pouvoir se limitait au sexe avec le dieu de la Renaissance, pas à d'autres trucs. Les éclairs, le feu, l'eau... c'était censé apporter une touche excitante comme je faisais parfois avec Merida, n'est ce pas ? Alors pourquoi un pouvoir si puissant ?"

    J'avais toujours considéré les déesses magiques comme des sex toys. Je me demandais pourquoi Chronos avait mis cela dans les mains de Elliot et pas de quelqu'un qui saurait précisément quoi en faire, mais bon... On allait pas contre la volonté d'un titan. En tout cas si une fois je me retrouvais face à lui, je lui poserai la question. C'était bizarre d'avoir choisi le grand dadet au lieu du sexy dieu des Enfers. Il n'était pas au courant pour Lily ? J'avais croisé les bras en toisant la jeune femme, tout en la voyant serrer d'avantage sa serviette.

    "Non mais t'es pas obligée de te comporter comme mère thérésa. Tu peux très bien te laisser un peu aller. Je ne vais pas te toucher si c'est de ça que tu as peur. Ce n'est pas dans mes habitudes."

    Enfin sauf cet après midi, mais c'était du passé. Il fallait aller de l'avant. Elle pouvait bien passer à autre chose, n'est ce pas ?

    "Déjà, pourquoi toi ? Ensuite, qu'est ce que tu es capable de faire ? Et enfin, comment t'arrêter ? C'est je pense les trois choses que je souhaite. Voir, est ce qu'il est possible de te tuer ? Car j'ai un ami qui pense que ça serait une bonne chose de mettre fin à vous toutes. D'ailleurs il m'a demandé de le faire pendant son petit périple. Mais bon... Je ne sais pas. Je t'ai vue sur scène... Enfin en train de servir à boire et je me suis dit : bon sang, elle est sexy celle là, qu'est ce qu'on pourrait faire d'autre avec elle?"

    Car oui c'était pas un hasard si je m'étais trouvé là à ce moment précis. Par contre c'était pas ma faute si je m'étais imaginé un tas de choses entre nous deux. Mais bon, c'était une autre histoire. J'avais un voyage à Dun Broch qui m'attendait, je voulais y faire la surprise à la petite rousse et en attendant, si je devais la tuer, je voulais savoir au moins pourquoi et comment. Car pour l'instant c'était elle qui m'avait tué. Je n'avais pas cru Poséidon quand il m'avait dit qu'elle était une déesse magique, mais apparemment il avait misé juste.

    "Alors... On va commencer par la base. Déshabille toi." lui dis-je avec un petit sourire en coin avant de me mettre à rire en voyant sa réaction.

    "Je plaisante. Habille toi plutôt. Enfile des vêtements on va faire un tour."

    Même s'il faisait nuit, je voulais l'emmener dehors.

    "Je pense que pour bien commencer, mieux vaut que tu me tues une nouvelle fois. Puis j'essayerais moi. On verra nos limites comme ça. Je t'attends en bas."

    J'avais disparu et j'étais apparu en bas de chez elle, croisant les bras et attendant sous la lune qu'elle vienne à moi.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥




Bienvenue dans notre monde au milles et une splendeurs.
Je vais ouvrir tes yeux aux délices et aux merveilles.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74519-fiche-personnage-hade http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74519-fiche-personnage-hades#815319 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74519-fiche-personnage-hades#815319 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80955-hll_mstr#1021978

Alexis E. Child


« Admirateur de la Serviette
Sacrée ! ٩(͡๏̯͡๏)۶ ٩(●̮̮̃•̃)۶ »


Alexis E. Child


╰☆╮ Avatar : Kaya Scodelario

Ѽ Conte(s) : Aucun
☞ Surnom : Fanny
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5192

Mise en bouche avant dégustation [Fe] _


Actuellement dans : « Admirateur de la Serviette Sacrée ! ٩(͡๏̯͡๏)۶ ٩(●̮̮̃•̃)۶ »


________________________________________ Jeu 17 Sep 2015 - 17:53


Mise en bouche avant dégustation

Il me posait tellement de questions qu’il avait l’air aussi au courant que moi de la situation…C’était quoi cette histoire de sexe avec le Dieu de la Renaissance ?! Il m’avait pas parlé de ça Elliot ! Il était HORS DE QUESTION que je fasse un truc pareil, si le truc qui m’avait transformé en « ça » s’attendait à ce que je me foute à poil, pleine de désir, face à mon meilleur ami, il se m’était le doigt dans l’œil… L’idée me dégoûtait tellement que j’avais l’impression que j’allais vomir… Je l’avais fusillé du regard tout en continuant de resserrer mon peignoir « ce n’était pas son genre » ?! Je lui avais grillé la cervelle ou quoi ? Il se souvenait de la manière dont il s’était comporté l’après-midi même ? Et puis j’vaais posé la question fatidique… ZE question que j’avais directement regrettée d’avoir posé à peine il avait commencé de me répondre.

Mon cœur s’était mis à battre à tout rompre dans ma poitrine… C’était plus qu’un nounours en chocolat et en guimauve qu’il allait me falloir là… Pourquoi moi ? J’en savais rien ! Ce que j’étais capable de faire ? Des étincelles à la con. Et si on pouvait m’arrêter ? J’arrivais déjà pas à m’arrêter toute seule… Mais pourquoi m’arrêter au juste ?! Il m’avait bien regardé ? J’étais pas Xena non plus, c’était pas comme si j’étais capable de faire du mal à quelqu’un ou si j’en avais envie… Ce qui s’était passé au Rabbit Hole n’était qu’une erreur, j’avais bien envie de lui expliquer tout ça, mais l’énorme boule de stress que j’avais dans la gorge m’empêchait d’émettre le moindre son. Oh punaise… mais pourquoi j’avais pas couché avec lui, tout simplement ? Et dire que je pensais que j’allais perdre mon job… Non non Alex’, t’allais juste perdre la vie… J’avais entendu « sexy » puis, « déshabille-toi ». Quoi ? ENCORE ? Je le regardais, ahurie, avec soudain l’idée suivante : si j’acceptais de faire ce qu’il voulait il me foutrait la paix ? Manque de bol (ou heureusement ?), je n’eus pas le temps de demander que déjà il changeait d’idée et celle-là n’était pas pour me réjouir… Il avait disparu avant que je ne puisse dire quoi que ce soit et je m’effondrais assise, sur mon lit, terrorisée.

Bon… pas de panique… Il fallait que je le tue une nouvelle fois… Ouais… D’accord… ça je pouvais peut-être le faire… J’avais bien réussi une fois, non ? Mais est-ce que j’aurais le courage de le faire consciemment ? C’était déjà moins sûr… Et puis, si je le frappais comme la première fois, je gagnerais seulement quelques heures, fallait que je frappe plus fort si je voulais vraiment m’en débarrasser… Mais j’en avais le pouvoir de ça ? Punaise pourquoi personne ne m’avait donné un manuel pour m’expliquer comment ça fonctionnait ?! Me relevant d’un bond, j’enlevais mon peignoir pour enfiler des habits le plus vite possible. Un truc qui allait vite et qui était pratique surtout, où je me sentirais à l’aise et où je pourrais courir… Je sortais mon sac à dos de ma commode et y balançait des trucs à toute allure en mettant un pantalon noir en matière étirable et chaude, un peu comme les affaires de motard, puis j’y rajoutais un pull simple et noir. Il faisait nuit, mieux valait passer inaperçu. J’enfilais mes docs marten’s à une vitesse hallucinante puis après avoir mis un anorak Kaki, je récupérais mon sac et courait vers la salle-à-manger. Fallait que je me casse et vite. Il était hors de question que je le rejoigne… Il avait vu la vierge lui ou quoi ? Il croyait vraiment qu’après m’avoir dit qu’il voulait me massacrer j’allais le rejoindre bien gentiment ? J’étais pas une blonde pulpeuse et siliconée qu’on trouvait dans les films d’horreur…

Diane était pas là, Apollon non plus… Ils avaient bien choisis leur moment pour partir en voyage ! Peggy semblée être sortie… euh… super ? Il était hors de question de prévenir Regina, je voulais pas la mêler à ça… Elliot en revanche, il y était déjà mêlé… mais est-ce qu’il était chez lui… Bordel il répondait une fois sur douze aux textos ces derniers temps !!! Aguerris par les cours d’escalades que j’avais suivis pendant des années et que je suivais toujours, j’ouvris la fenêtre menant vers l’arrière et descendis à l’aide de la gouttière. Une fois au sol, je me mis à détaler comme une folle, sans jamais regarder derrière moi. Punaise, j’avais déjà failli me faire bouffer par une lionne, fallait que j’ai le dieu des enfers sur le dos… j’avais eu un sacré flair en m’échouant dans cette ville pourrie ma parole… Ma respiration s’amoindrissait, mes poumons me brûlaient à force de courir aussi vite que possible…J’étais encore loin de la baraque d’Aphrodite… j’allais jamais y arriver…

- AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!!

Il avait surgis devant moi sans même me prévenir. Il semblait un peu amusé, cool… au moins un sur deux qui s’éclatait. Comment il avait su que je me tirais par-là ? D’un bond, je me retournais et partait dans l’autre sens mais CLAC il réapparut devant moi. Complétement essoufflée, je secouais la tête de gauche à droite en reculant.

- Non… Non NON…. S’il vous plaît… Je vous jure que je vous veux pas de mal, ni à vous, ni à votre ami… Je sais pas pourquoi je suis comme ça, foutez-moi la paix.

Mon cœur battait à tout rompre et soudain une lumière bleuâtre apparue en contrebas. Pour une fois, je parus soulagée en regardant mes mains. Elles avaient au moins eu le chic d’arriver au bon moment pour une fois. Il semblait ne rien en avoir à foutre de ce que je lui disais et il continuait d’avancer à mesure que je reculais.

- Je suis pas une menace, je suis même sûre, que vous pouvez me tuer en deux secondes, c’est vrai quoi, regardez-vous, vous êtes un dieu et moi… Moi je suis moi… Je suis sûre qu’on a pas besoin de tester, ça sert à rien, vous pouvez me tuer, j’en suis sûre, c’est bon on cherche pas plus loin ok ?

Mais non… Visiblement c’était pas ok du tout… Il avançait encore. Hurlant une nouvelle fois, je mettais mes mains devant moi, menaçante cette fois.

- N’APPROCHEZ PAS !! Je vous jure que si vous approchez encore je recommence ce que j’ai fais tout à l’heure !!

Avec tout ce que je gueulais, y’avait personne dans le voisinage pour m’entendre ?! Ils étaient bouchés ou quoi ? Et soudain, je me souvins de ce qui m’avait semblé complétement anodin sur le moment : « e t'ai vue sur scène... Enfin en train de servir à boire et je me suis dit : bon sang, elle est sexy celle là, qu'est ce qu'on pourrait faire d'autre avec elle? » Elle était là ma porte de sortie… Je devais tenter ce que je savais faire le mieux… appâter… Les bras toujours levés, au cas où, je tentais de prendre un sourire goguenard et une posture plus détendue…

- Hé ! Vous êtes sûr que vous voulez faire ça ? C’est vrai quoi… J’apprends vite et vous l’avez vu vous-même… je suis plutôt douée… Alors réfléchissez bien… je serais pas plus utile vivante que morte ? Je suis sûre que je peux vous être utile… à vous de me dire comment…

Je gardais le sourire insolent et même temps que mes mains bien tendus… C’était un peu paradoxal, mais bon… je faisais comme je pouvais…





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Il n'y a pas d'autre amour que celui
qui consiste à donner sa vie
pour ceux qu'on aime
ANAPHORE
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19802-n-oublie-pas-qui-tu-e http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t20958-once-upon-a-time-alexis-stories

H£ll_M@st£r


« Hadès avec un Grand A ! »


H£ll_M@st£r


Mise en bouche avant dégustation [Fe] 378254admin

╰☆╮ Avatar : Robert Downey Jr. ♥

Ѽ Conte(s) : Hercule ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Hadès ☣ l'unique dieu des Enfers. ϟ

Fondateur Disney Rpg

☞ Surnom : seb ➹
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 10551

Mise en bouche avant dégustation [Fe] _


Actuellement dans : « Hadès avec un Grand A ! »


________________________________________ Jeu 17 Sep 2015 - 21:18






    "Ah non, pitié, arrête, tu es trop délire comme fille et ce que je cherche c'est à ce que tu me tues d'une manière normale et pas que tu me fasses mourir de rire. Tu sais à quel point c'est douloureux de mourir de rire ? On est pris de contraction, on zozote et on se met à trembler de partout avant de devenir tout rouge. C'est totalement affreux, tu n'aimerais pas voir ça."

    J'étais apparu une fois devant elle, puis elle avait fait demi tour. J'étais apparu une nouvelle fois devant elle et c'était là qu'elle m'avait fait rire en tentant tant bien que mal de me fuir. Elle voulait que je lui foute la paix alors que je ne voulais qu'une seule chose, m'amuser. Tout à coup, des lumières bleues étaient apparues sur ses mains. Ca devait être de l'électricité ou quelque chose de ce genre. On aurait dit la même chose qui émanait de l'Eclair de Zeus. Intéressant...

    "La classe ! Au moins toi tu sais où est ta place. Les dieux sont en haut de la chaîne alimentaire et c'est bien si tu penses encore cela. Au moins tu nous sors pas que tu es la sauveuse, hyper puissante et tout ça, ou que tu contrôles la glace. Toi c'est clair, net et précis, tu es totalement inoffensive. Tu as juste réussi à me donner un mal fou à revenir la dernière fois où tu m'as tuée."

    Ca la rendait vraiment inoffensive...

    "A ton avis pourquoi je vais continuer à avancer ? Tu veux me menacer en me promettant que si je continue tu me donneras exactement ce que je veux ? T'es vraiment pas douée en négociations ma chère."

    Elle s'était stoppée et elle avait totalement changée d'air. Je sentais que quelque chose était passé dans son esprit. Des neurones peut être ? C'était rare de voir une fille avec ce genre de choses, mais comme quoi tout était encore possible... Elle m'avait proposée au lieu de la tuer, de la former. Mais la former à quoi ? A être encore plus forte et à contrôler ses pouvoirs pour pouvoir nous tuer ensuite ? C'était une bonne idée... Le pire dans tout ça c'était que je le pensais vraiment. Former une déesse magique ça impliquait de mieux la connaître, d'apprendre à connaître ses pouvoirs, à les maîtriser, voir à les retourner contre elle.

    "Marché conclu." m'exclamais-je en posant une main sur son épaule et en nous faisant apparaître dans une chambre... d'amis. Car oui, il y avait un lit, un miroir, des photos, une brosse à cheveux et... bizarre pour une chambre d'amis qu'elle était autant... "occupée"? Qu'est ce qu'elle avait fait dans cette pièce ? Il y avait même une couverture Dumbo. J'avais mis mes mains sur mes hanches en me disant qu'on était très loin de ce à quoi devrait ressembler une chambre d'amis.

    "Attends... Elle n'a pas pris cette chambre ? J'aurai dû lui préciser de ne pas prendre cette chambre... C'est pas grave, on fera avec. De toute façon je lui ai offert la maison, si y'a quelques dégâts, elle oubliera vite."

    Je m'étais tourné vers Alexis et j'avais verrouillé la porte sans même bouger le petit doigts.

    "On est chez Lily et Elliot au cas où tu te demanderais ce que tu fais ici. Enfin, on est plus chez Lily que chez Elliot à ce que j'ai compris. Je leur ai offert cette maison et... disons que cette pièce est un peu spéciale. Le temps ne s'y écoule pas de la même manière qu'ailleurs. Mais elle va nous être très utile vue que ma maison intemporelle n'existe plus. Du coup ça sera juste ma pièce intemporelle. J'avais pour projet que toute la maison le soit, mais je n'ai pas eu le temps de finir. C'est pas grave... Quoi qu'il en soit, tu es liée à Chronos, donc au temps, par conséquent vue qu'ici le temps est mélangé, ça sera parfait pour tester tes pouvoirs."

    Je lui avais fait mon plus beau des sourire avant de disparaître. Puis, j'étais apparu à côté d'elle et je lui avais donné une pichenette sur la tête. Disparu... Apparu... Pichenette... C'est fou ce qu'on s'amusait. Je me demandais si elle allait réussir à m'attraper ou pas. On avait toute la vie vue que le temps était quelque peu bloqué ici...


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥




Bienvenue dans notre monde au milles et une splendeurs.
Je vais ouvrir tes yeux aux délices et aux merveilles.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74519-fiche-personnage-hade http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74519-fiche-personnage-hades#815319 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74519-fiche-personnage-hades#815319 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80955-hll_mstr#1021978

Alexis E. Child


« Admirateur de la Serviette
Sacrée ! ٩(͡๏̯͡๏)۶ ٩(●̮̮̃•̃)۶ »


Alexis E. Child


╰☆╮ Avatar : Kaya Scodelario

Ѽ Conte(s) : Aucun
☞ Surnom : Fanny
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5192

Mise en bouche avant dégustation [Fe] _


Actuellement dans : « Admirateur de la Serviette Sacrée ! ٩(͡๏̯͡๏)۶ ٩(●̮̮̃•̃)۶ »


________________________________________ Jeu 17 Sep 2015 - 23:15


Mise en bouche avant dégustation

Euh… Il se foutait bien de ma tronche, je rêvais pas là ? Ben non… Apparemment il avait plus envie de rire que de me tuer, c’était cool… Il était bien sûr hors de question de l’énerver donc pour une fois dans ma vie, je gardais ma langue dans ma poche. Il me parlait de la Sauveuse, Emma, ma nièce et soudain mon cœur fit un bon dans ma poitrine… Il y avait quand même pas d’autres personnes qui s’occupaient d’elle pour l’ « ami » en question… si ? Non… Non non… Puis elle gérait elle au moins, elle gérait même superbement bien, j’avais pas de soucis à me faire… Et pour la glace…je me souvenais de l’autre à côté d’Emma en Février, devant le dôme… Avec sa robe « Let it go »… Mais… Mais c’était Elsa ? Genre la vraie reine des neiges ?! Bon ok, si je m’en sortais vivante, fallait que je tire les choses au clair… Sa dernière phrase me laissa perplexe… Il se foutait de moi, c’était complétement ironique, ou alors il pensait vraiment que je servais à rien ? J’arrivais pas trop à cerné, vu le ton qu’il employait… Il avait continué à se foutre de moi… jusqu’au plan fatal…

Qu’il acceptait…C’est bon ? J’étais en vie avec mes deux bras, mes deux jambes, mon nez, mes yeux et ma bouche ? Ah ben ouais… Encore un taré du genre et je finirais avec la médaille de a suicidaire de la ville… Après une lionne et un dieu, qui voulait tenter, hein ? Je n’eus malheureusement pas trop le temps de m’extasier de la situation que déjà il refermait sa main sur mon épaule et tout disparu d’un coup pour se reformer différemment… On avait dû se téléporter… c’était pas ma première fois, Poséidon l’avait déjà fait aussi, mais j’aimais pas trop ça, ça me donnait un peu le mal de mer… Me demandant un peu où il m’avait amené, je constatais qu’on était dans une chambre… ENCORE ?! Il faisait vraiment une fixette ma parole…

Avant même que je puisse formuler à voix haute ma question, il m’avait répondu… On était chez Lily et Elliot, ou plutôt juste Lily maintenant… Ouais je le savais, j’avais ramassé mon pote à la petite cuillère… il sentait tellement le fauve quand j’avais débarqué chez sa mère que j’avais cru que j’allais m’effondrer devant la puanteur. Du coup miss Lily dormait ici… Avec une couverture Dumbo… Ben ça va… elle avait pas les chevilles qui enflaient elle… Quoi que j’aurais peut-être fait pareil si je venais du monde des contes, allez savoir… La suite de son discours fut plus confus pour moi… Fallait vraiment que je commence à prendre un carnet et à me noter toutes les infos que j’avais sur les divins… Si je comprenais bien, j’étais en gros dans une pièce où je pourrais rester 10 ans sans que personne ne s’en rende compte puisqu’en temps réel ça ne durerait qu’une poignée de secondes… Cool… Pas DU TOUT flippant comme situation… J’étais liée à Chronos… Chro…Nos… Ouais ok, ça devait être un peu pareil que ce que j’avais lu dans les livres, c’était donc un Titan… et j’étais… J’étais liée à un Titan… Et j’avais la tête qui tournait tout à coup… il aurait pas pu me dire ça de manière un peu plus douce ? Je sais pas quoi me préparer psychologiquement.. Maintenant que je réfléchissais, Elliot m’avait sûrement dis deux trois trucs à son sujet mais il était resté très vague… Et j’étais donc lié au temps… Ouais ça je voyais pas ce que ça voulait dire, on était tous liés au temps, non ?

Je n’eus pas le temps de réfléchir plus à ce sujet que je me pris une pichenette plutôt douloureuse sur la tête.

- Aïeuuuh !

Je me massais l’endroit mais déjà paf ! J’en recevais une autre de l’autre côté ! Puis une autre et une autre et une autre. Ça commençait vraiment à faire mal et ça me rendait folle. Avec un cri rageur, je me jetais sur lui, toute main dehors pour l’étrangler mais déjà il disparaissait et je tombait lourdement à plat ventre. Il parla de « pouvoir » tout en continuant de me frapper à intervalle de temps régulier et je compris ce que je devais faire. Dieu que ça faisait mal et dieu que c’était chiant…

- Mais j’arrive pas à me concentrer !!!!

Je m’énervais toute seule, je fulminais et pas une seule étincelle n’apparaissait. Je l’entendis encore se moquer et ma rage monta à un tel point que brusquement, tout s’éclaira. C’était pas trop tôt… Je balançais ma main droite mais trop tard… L’éclair vint s’abattre violemment contre le mur qui noircis instantanément, juste à côté de la causeuse… Oups… Et je me relançais. Et PAN ! Dans le mur d’en face Et encore. Et PAN j’éventrais un nounours. Et encore. Et PAN ! L’étagère… J’en pouvais plus, j’étais crevée, j’avais trop mal, je ne voyais plus rien et j’arrivais pas à l’attendre.

- STOP ! J’y arrive pas STOOOOOP !

Mais il ne m’écoutait pas. Je fonçais sur le lit et me protégeait avec un coussin… Qui brûla instantanément. Poussant un hurlement, je le lançais loin de moi. J’allais fondre en larme si ça continuait… Je me protégeais avec mes bras tandis que mes yeux se posèrent sur un tapis à carreaux noirs et blancs… Un… Un échiquier… C’était comme un échiquier… Et les échecs, ça me connaissait… C’est comme ça que je compris ce que je devais faire… tout ça n’était qu’un jeu… le but n’était pas de l’atteindre mais d’avoir un tour d’avance sur lui et la meilleure manière d’avoir un tour d’avance en échecs était :

- L’observation de la stratégie.

Je l’avais plus murmuré à moi-même qu’à son attention mais un début de sourire étira mes lèvres. Je le laissait me frapper encore quelques fois en observant sa tactique d’attaque et soudain, je bondis hors du lit, au niveau du pied, bien sur mes jambes et j’attendis qu’il apparaisse et à ce moment-là.

CHBANG !

Il valsa droit sur la causeuse et je repris mon souffle, les mains posées sur les genoux. Ma tête était horriblement douloureuse.

- C’est bon, on peut faire une pause là ?

Je le regardais en espérant qu’il prendrait autant de temps que la dernière fois pour se régénérer. Y’avait un truc à manger dans cette baraque ? Je commençais à avoir fin… Et si elle avait des Efferalgan aussi, ça serait pas de refus…






♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Il n'y a pas d'autre amour que celui
qui consiste à donner sa vie
pour ceux qu'on aime
ANAPHORE
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19802-n-oublie-pas-qui-tu-e http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t20958-once-upon-a-time-alexis-stories

Contenu sponsorisé







Mise en bouche avant dégustation [Fe] _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Mise en bouche avant dégustation [Fe]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➹ Archives