Gravity
FALLS !

de Dyson

Minionement
Vôtre
de Adam & Pitch

L'Héritage
Perdu !
de seb


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ L'Héritage Perdu ! ☆ Evénement #97
Une mission de Lily Olyphant - Ouverture : 4 juillet 2018
« La Vérité sans Compromis ! »

Partagez | .
 

  On va chasser la demoiselle ... {Jack & Sebastian }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Jack Overland


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


avatar




╰☆╮ Avatar : Lucas Till

Ѽ Conte(s) : Les 5 légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Jack Frost



☞ Surnom : Lou, Loulou, P'tit Lu, Pollen
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1142
✯ Les étoiles : 2086




Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Dim 31 Jan - 19:45


On va chasser la demoiselle ...
Jack & Sebastian


Il se posa devant la porte de la maison de Sebastian et frappa quelques coup, attendant impatiemment qu'il vienne lui ouvrir. Les mains au fond des poches de son éternel sweat, il avait un bonnet enfoncé sur la tête et fixait les fractales qui se dessinaient sur le mur. Tout a coup, la porte s'ouvrit, laissant au gardien le loisir d’apercevoir son ami, qui, il fallait le dire, ne pu masquer son étonnement face a la tenue surprenante de Jack. Après tout, il n'était pas sensible au froid, alors pourquoi ce bonnet ? D'ailleurs, les grains de sable ne tardèrent pas a illustrer cette pensée. Le jeune homme soupira et d'un geste le tira du haut de son crane pour dévoiler une chevelure brune avec un soupire.

"Ne rigoles pas ! Je te rappelle que tu es censé me soutenir dans ces moments difficiles ! Ami indigne va ! "
fit il en passant une main dans ses cheveux - un réflexe qu'il faisait de plus en plus comme si cela pouvait leur rendre leur couleur naturelle. "Non c'est ... c'est Tara qui m'a fais ca ." annonça il en passant la porte d'entrée pour suivre le gardien a l'intérieur.

Ils pénètrent dans la cuisine ou il laissa tomber le bonnet sur une surface avant de s'appuyer nonchalamment sur un mur.

"J'ai eut le malheur d'entrer chez elle au moment ou elle sortait de la douche - pas ma faute si elle ne ferme pas correctement sa fenêtre ! - et j'ai finis en étoile de mer sur le mur. Je comprends toujours pas comment elle a fait, et quand elle a enfin daigné me libéré ... J'étais brun."
Nouveau passage de main dans ses cheveux. "J'avais oublié ce que ca faisait ..." Après tout, il s'agissait de sa couleur de cheveux d'origine ... "Enfin c'est pas juste, elle a le droit de me sauter dessus en petite tenue et moi si j'ai le malheur de passer par sa fenêtre je me fais tuer ! "

Il soupira. Franchement, ce n'était pas juste ! Le pire c'était sûrement que quand il l'avait menacée d'aller raconter a Jar et Mara ce qu'il c'était passé le soir du bal - bien qu'il devait l'avouer, la situation avait été pour le moins agréable bien que particulièrement flippante - elle avait accepté d'essayer de lui rendre sa chevelure d'origine. Mais évidemment, elle avait tout simplement manqué de lui faire brûler la tête, ce qui avait fait revoir ses priorités au jeune homme. Être brun au final, ce n'était pas si mal non ?

"Oui, elle a essayer de me re rendre blond mais ... Elle a faillit me changer en steak bien cuit, et en suite elle m'a frappé a coup de torchons donc j'ai préféré laissé tomber et sauver ma peau. "


Le jeune homme poussa un soupire avant de sentir comme une caresse dans ses cheveux. Levant le s yeux,, il aperçut de petits grains de sable dorés qui collaient a l'une de ses mèches. Se tournant sur lui même, il observa sin reflet dans le miroir pour se rendre compte que sa chevelure était couverte de sable jaune, brillante comme une boule a facette. Bon, au moins la il ne pouvait pas dire que c'était pas jaune ! Il se mit a rire franchement avant ébouriffer ses cheveux pour en chasser les grains.

"Merci mais je préfère rester brun, ce sera tout de même plus discret. Mais bon, je ne suis pas venu pour te parler de ma superbe chevelure, mais je suis venu te chercher : on va se balader !"
Devant la tête que tirait le marchant de sable, il ajouta, en haussant les sourcils suggestivement avant de faire apparaître un bouquet de roses de glaces, en battant des cils : "Tu sera mon Valentin aujourd’hui ! "

Peut etre qu'il en faisait un peu trop ? Bah après tout c'était Jack. Certes il aurait pu demander a Tara de venir avec lui maiiiiis il préférait évitera. Qu'elle ne se fasse pas de fausses idées et tout. Parce que leur relation était purement amicale, en tout bien tout honneur. Et puis ca le ferai sortir, bien que de temps en temps, Jack se demandait si il mettait le nez dehors entre leurs balades. Non pas que Sab ne soit pas très "sorties" mais ... si, c'était le cas. Jack s’avança vers lui et passa dans son dos avant de poser les mains a plat dessus et de se mettre a avancer pour pousser le gardien vers la sortie.

"Allez, direction le centre ville ! Faut qu'on te trouve quelqu'un de toute façon ! Si même Pitch a pu se trouver une copine tout est possible ! Même si je t'avoue que de temps en temps je me demande si elle n'est pas lobotomisée. Enfin bref, de toute façon, il faut que tu prenne l'air, ca te changera les idées. La Saint valentin c'est parfait pour ca, je suis sure qu'on rencontrera l'amour de ta vie, allez ZOU, on va chasser la demoiselle ! Ou le damoiseau comme tu préfères ... "

Il avait au passage attrapé le manteau et l'écharpe de Sebastian avant de claquer la porte derrière lui, fière de son coup. Entraînant le gardien avec lui, il se dirigea vers le centre ville - en faisant bien attention de rester a distance du centre commerciale, il ne fallait pas exagérer tout de même - quand tout a coup, il s’arrêta devant un café pour zieuter l'interieur rapidement. Un speed dating ? Ca pouvait être marrant ... vraiment trèèès marrant. Attrapant Sebastian en passant un bras sur son épaule, le forçant ainsi a se baisser, il pénétra dans le café en faisant fi de ses protestations.

"Allez, on y vas ! Mais si c'est une bonne idée, y a un buffet gratuit ! Et ... Bonjour mademoiselle ..."
repris il immédiatement en prenant une voix suave et en la fixant avec un petit sourire charmeur. "Mon ami et moi même aimerions avoir une table pour participer a votre petit jeu ... Oh ne prenez pas la peine de nous préparer des dossiers, on sera ensemble ..."

La jeune femme eut une mine déconfite mais reposa ses papiers et guida les deux hommes a une table. Lorsqu'elle leur eut montré l'emplacement, Jack lui attrapa la main pour y déposer un léger baiser accompagné d'un "Merci, vous êtes divine" qui la fit déguerpir en rougissant et en bafouillant. Hilare, il finit par s'asseoir face a Sebastian. Franchement, il adorait ca, c'était terriblement amusant de voir les filles s'empourprer, et puis elle s’étaient contente qu'on les complimente alors pourquoi s'en priver ? Faisant signe a un serveur, il attrapa un bout de papier en attendant qu'il daigne approcher.

La lumière était tamisée, des bougies parfumées étaient disposées un peu partout et une musique douce servait d'arriere plan sonore. Si il n'avait pas décidé de se sacrifier pour Sab, Jack aurait certainement fait une overdose de romantisme. Mais bon, le tout était de le détendre un peu, puis en suite il lu présenterai quelqu'un ...

"Alors ... Si tu ne pouvais prendre qu'une seule chose sur une île déserte, ça serait laquelle ?"

Sympa comme question. heureusement que ce n'était pas tombé sur lui. Il reflechit un instant avant de passer a la question suivante.

"Si tu voyais la personne que tu aimes ligotée et retenue prisonnière par des indigènes cannibales, que ferais-tu ?"

Un sourire naquit sur ses lèvres en se souvenant de Tara attachée sur la chaise avec ces lutins partout tout autour .... Et puis ce qu'elle avait sniffé l'avait juste rendue hilarante. Pour un peu, il aurait aimé pouvoir retrouver le même genre de poudre juste pour pouvoir s'amuser. Bon, le réveillé avait été un peu difficile puisqu'elle l'avait littéralement jetté hors de son lit en hurlant a lui en vriller les tympans, mais au final, ça avait été agréable comme soirée, même si ses bosses ( sur la tête ) avaient mis du temps a partir. Bon, elle l'avait en suite balancée dans son placard parce que son frere et sa soeur étaient entrés pour voir ce qu'il se passait mais il avait l'habitude d'être maltraité avec elle.

"Crois moi, dans ces cas la il vaut mieux attendre que les indigènes l'ai drogué avant de tenté quoi que ce soit."

Mais bon, connaissant Sab il allait jouer les preux chevaliers servant ... c'était même pas drole comme question, il devait pimenter un peu le jeu. Posant les coudes sur la table pour joindre ses mains devant son visage afin de masquer le sourire parfaitement tortionnaire qui venait d’apparaître sur son visage, il plongea ses yeux bleus dans ceux de l'homme face a lui.

"Et si tu te retrouvais être le seul homme vivant sur la planète, tu aimerai être avec qui ? Et tu es obligé de dire un nom ou alors .... Je demande a l’hôtesse de te trouver un autre rancard !"
ajouta il sans, cette fois, chercher a dissimuler son sourire carnassier.

La menace suprême ! Bon, c'était peut être un touuuut petit peu vache mais c'était pas grave, il l'aimait bien, il le lui pardonnerai. N'est ce pas ?

"A moins que tu n'ai déja quelqu'un. Mais tu me l'aurai dis n'est ce pas ?"


Et maintenant la menace. Décidément Sebastian avait du soucis a se faire ...

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
 
"Clothilde Von Hickelburck, que tu le veuilles ou non tu vas nous divorcer ! "
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28430-jack-overland-termine http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28508-jack-overlan-guardien-a-votre-service#245450 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28509-chrono-jack-overland#245451

Sebastian Dust


« La Vérité sans Compromis »


avatar


╰☆╮ Avatar : Eddie Redmαyne.

Ѽ Conte(s) : Les Cinq Légendes.
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le Mαrchαnd de Sαble.

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 4569
✯ Les étoiles : 9904




Actuellement dans : « La Vérité sans Compromis »


________________________________________ Lun 15 Fév - 22:59






On va chasser quoi ? O_o

& Pourquoi tu m'amènes à un speed dating ?

C’était… Vraiment très difficile de ne pas rire. Franchement, un sacré défi que voilà alors que Sebastian se mordait l’intérieur de la joue pour ne pas céder à la tentation. Ses yeux pétillaient de malice à mesure que Jack lui expliquait le pourquoi du comment d’un tel changement de tête… Ne pas rire. Surtout, ne pas rire. Rester naturel. Rester calme. Rester… Non mais c’est que c’était sacrément difficile en plus ! Il le laissa entrer, s’apprêtant à refermer la porte lorsque son ami eut des propos pour le moins surprenant : « J'ai eut le malheur d'entrer chez elle au moment ou elle sortait de la douche… » Il manqua de s’étouffer dans un hoquet de surprise, tournant vers lui des yeux effarés auxquels Jack répondu en levant les sien, suivi de ses épaules et de ses bras. Non mais, est-ce qu’il avait vraiment… Jack ! « Enfin c'est pas juste, elle a le droit de me sauter dessus en petite tenue et moi si j'ai le malheur de passer par sa fenêtre je me fais tuer ! » Et cela l’étonnait réellement ou bien faisait-il le modeste ? Non parce que pour le coup, le gardien ne pouvait pas être de son côté. On n’entrait pas dans la salle de bain d’une dame, déjà, et encore moins quand elle s’y trouvait dévêtue ! Quelle idée saugrenue ! Lui aurait sans doute viré au pivoine si cela lui était arrivé et… Et rien que d’y penser il sentait ses joues se colorer alors il préféra porter ses paumes sur son visage pour en chasser l’apparence. Non mais quelle idée. Quelle idée ! Finalement, le fait de redevenir brun était une punition bien méritée pour ce qu’il avait osé faire. C’était même particulièrement doux. Trop doux. Tout doux… Comme ses cheveux bruns.

Il fixa les mèches sombres, agitant légèrement les doigts dans sa direction. Redevenir blond ? Redevenir blond. Le sable s’avança dans un silence quasi parfait pour se poser tranquillement sur chaque mèche de cheveux possible, rendant bientôt l’intégralité de sa tête aussi brillante qu’une lampe de bureau. Sab se mordit la lèvre pour retenir son rire, difficilement, alors que son ami faisait le tour sur lui-même et se précipitait devant le miroir du hall d’entrée. Ca ne ressemblait à rien, définitivement, hormis à ces petits personnages de dessin animé… « Vice Versa » avec leurs cheveux en petits points ! Et cette pensée termina d’achever le marchand de sable qui se mit à rire à son tour dans un silence éternel. « Merci mais je préfère rester brun, ce sera tout de même plus discret. Mais bon, je ne suis pas venu pour te parler de ma superbe chevelure… » Le dos de sa main contre ses lèvres, ses yeux clairs se posèrent sur son ami avec une étrange appréhension. Qu’avait-il de prévu pour justifier sa présence ici ? Jack venait souvent comme ça ou pour rien, avec de bonnes ou de moins bonnes idées. Qu’est-ce qu’il allait lui proposer cette fois-ci ? Hors de question de retourner dans la salle de bain de Tara, lui ne voulait pas perdre ses cheveux blond-roux !

« …Mais je suis venu te chercher : on va se balader ! » Se quoi ?! Les volutes s’agitèrent en arabesques rapides à mesure qu’il sentait son rythme cardiaque s’accélérer. Se promener ? Mais pourquoi se… Où donc ?! Et qu’est-ce que c’était que ce visage ? Sebastian le toisa des pieds à la tête, avisant d’un étrange froncement de sourcil le bouquet de roses glacées que venait de faire apparaître son ami. « Tu seras mon Valentin aujourd’hui ! » Son quoi ? Il papillonna des paupières sans trop comprendre de quoi est-ce qu’il lui parlait. Il leva l’index pour lui faire remarquer qu’il ne s’appelait pas Valentin, la personne concernée se vexerait sans doute d’apprendre qu’on les avait confondus, mais cela ne sembla pas l’affecter outre mesure. Réfléchir. Essayer de comprendre le lien. Y avait-il un anniversaire spécial aujourd’hui ? Une date à retenir ? Ce n’était pas une fête religieuse ni... Une fête. Une fête ? Février ! Nous étions en février et… Il pencha la tête sur le côté, surpris, avant de dessiner un cœur sur son torse et de désigner ensuite Jack.

« Tu es aussi mon premier amour mais tu devrais plutôt donner rendez-vous à Tara, non ? »

Non ? Si ? Dit lui oui. Evite lui d’avoir à attraper son manteau et… Eeeeeh ! « Allez, direction le centre ville ! » Oh non, tout mais pas ça. Pas ça ! Pas le centre ville avec du monde, des gens, de la foule, des… Des personnes qui vous passent juste à côté et vous bouscule ! Bien trop de monde. Bien trop ! Il en avait le tournis rien que d’y penser et secoua vivement la tête malgré les mains du gardien de l’hiver dans son dos. « Faut qu'on te trouve quelqu'un de toute façon !  » Non mais, il pouvait très bien s’en passer, il réussissait à merveilles jusqu’à présent et cela ne le dérangeait pas plus que cela. Assurément. Si, si. Promis. « Si même Pitch a pu se trouver une copine tout est possible ! Même si je t'avoue que de temps en temps je me demande si elle n'est pas lobotomisée. Enfin bref, de toute façon, il faut que tu prennes l'air, ca te changera les idées. La Saint valentin c'est parfait pour ça, je suis sure qu'on rencontrera l'amour de ta vie. » Si c’était aussi facile, il aurait prit rendez-vous avec le destin bien avant. Et pourquoi est-ce que Jack voulait soudain à tout prix lui trouver quelqu’un ?! Ce n’était pourtant pas sa fête à lui ou son anniversaire, et il ne se souvenait pas avoir commandé une chose pareille dernièrement. « Allez ZOU, on va chasser la demoiselle ! Ou le damoiseau comme tu préfères ... » Non mais… Mais mais mais non ! Se retrouvant avec son écharpe rouge – offerte par Louise – autour du cou en même temps que le bras de son ami, il ne put que jeter un regard désespéré à sa porte d’entrée qui s’éloignait, s’éloignait… Loin de lui.

« On ne peut pas plutôt aller au cinéma ? »

Vaine tentative pour le faire changer d’avis, alors qu’il découvrait avec horreur l’intérieur de la salle… bondée. Littéralement. Et encore, il ne voyait pas les différentes pièces et préférait ne même pas imaginer combien de personnes se cachaient là. Un café. Un speed-dating. Mais QUI allait dans ce genre d’endroits et pourquoi ? Mais Sab du constater que le gardien ne l’écoutait plus, d’avantage occupé à faire du gringue à une jeune femme assortie aux décorations de la salle. La grande asperge resta muette, un pas en retrait malgré le sourire gêné qu’il affichait vis-à-vis de cette demoiselle. Pourvu qu’il ne soit pas obligé de lui adresser la parole, elle avait l’air gentille mais il préférait se méfier. Les gens recelaient parfois de bien des secrets sous leurs carapaces, les adultes encore plus que les autres… Et ce n’était pas forcément beau à voir. Alors quand il allait poliment refuser de rester ici plus longtemps, les paumes jointes dans un « désolé » silencieux, Jack lui coupa l’herbe sous le pied. « Oh ne prenez pas la peine de nous préparer des dossiers, on sera ensemble ... » Il ne sut pas s’il devait le remercier pour ça… Ou le détester pour les faire rester dans cet endroit infernal ! S’agrippant à la manche du jeune homme pour être sûr qu’il ne s’enfuirait pas en le laissant seul ici, il se réfugia sur sa chaise et décida de ne plus en bouger ! Là. Sa sphère. Sa petite bulle de tranquillité. Le sable qui glisse sous ses doigts comme pour le rassurer et un soupir quand enfin ils sont seuls… Plus ou moins.

Tout ici le mettait littéralement mal à l’aise : la musique, les lumières tamisées, les draps rouges, les bougies parfumées, les cœurs et autres fleurs, les bruits de roucoulades… Il aurait put trouver ça adorable – après tout il affectionnait les téléfilms à l’eau de rose – mais se retrouver au milieu de tout ça avec son ami possédait une dimension… Décalée. Il retira son manteau mais garda l’écharpe, juste au cas où. Sur la table, entre eux, se situait une petite panière avec des papiers repliés. Sab tendit la main pour en prendre un en même temps que Jack, sa curiosité surmontant son angoisse d’un lieu publique. « Alors ... Si tu ne pouvais prendre qu'une seule chose sur une île déserte, ça serait laquelle ? » Il haussa un sourcil. Qu’est-ce que c’était ? Un jeu ? Il fallait répondre à la question de l’autre ? Bon en soit, celle-ci était facile. Commencer doucement ne lui ferait pas de mal alors qu’il faisait mine de réfléchir sincèrement. Ou presque. Tapotant son index sur son menton quelques secondes, il le redressa en trouvant quoi dire !

« Ma maison ! »

Parce qu’il y avait tout ce qu’il possédait à l’intérieur, et parce qu’il s’y sentait bien, et parce que c’était sa maison, et…

« Bien sûr que si, ça compte comme réponse. »

Il l’accusait de tricher ? Un sourire narquois étira ses lèvres et il baissa les yeux pour lire le papier qu’il tenait entre ses doigts. « Si tu voyais la personne que tu aimes ligotée et retenue prisonnière par des indigènes cannibales, que ferais-tu ? » Déjà, comment se serait-elle retrouvée ligotées par des cannibales ? Il fallait être très fort pour cela… Et puis Sebastian se rappella que Louise avait réussi à se mettre à dos un Tyrannosaure au temps de la grande vallée alors, tout était possible ! Tiens d’ailleurs, comment ferait-elle si elle se retrouvait face à des indigènes ? Elle disait concocter et préparer des fioles, peut-être qu’elle leur aurait jeté à la figure pour ensuite disparaître ? C’était une question qu’il faudrait qu’il lui pose la prochaine fois et… « Crois-moi, dans ces cas-là, il vaut mieux attendre que les indigènes l'aient droguée avant de tenter quoi que ce soit. » Ses yeux rencontrèrent les siens et le marchand de sable resta un instant interdit. Droguée ? Tenter quoi que… Mais… Mais il lui parlait de qui ?!! O_O Il hésita à rire, ne sachant pas vraiment comment prendre un tel discours. Non, il ne devait pas parler de Louise et… Et d’ailleurs, pourquoi il avait pensé à Louise pour le coup ? Chassant bien vite la jeune femme de ses pensées – enfin, doucement, parce qu’elle était gentille et qu’elle agitait aussi la main pour dire bonjour – il déglutit en avisant de la nouvelle attitude mesquine de Jack.

Ca, ça ne sentait pas bon. Du tout. « Et si tu te retrouvais être le seul homme vivant sur la planète, tu aimerais être avec qui ? » Bah… En quoi est-ce que cette question était dangereuse ? L’éclat de son regard ne disait rien qui vaille. « Et tu es obligé de dire un nom ou alors .... Je demande à l’hôtesse de te trouver un autre rancard ! » Il blêmit, lâchant le papier pour agiter ses mains en lui demandant silencieusement de ne SURTOUT pas faire une chose pareille ! Etait-il fou ? Ou fourbe. Oui, fourbe, le jeune homme était fourbe de vouloir l’amener ici pour l’abandonner ! Il ouvrit la bouche pour répondre, puis hésita et la referma. Un nom. Mais un nom de quoi ? Ce n’était sûrement pas « Gandhi » que voulait savoir Jack… Ca n’y ressemblait pas et il allait sans doute se venger. « A moins que tu n'ais déjà quelqu'un. Mais tu me l'aurais dis, n'est ce pas ? » Ah mais… Mais il lui parlait encore de quelqu’un dans sa vie ?! Mais c’était quoi cette mode pour le 14 Février de se lancer dans des questions aussi intimes ?!

Fronçant les sourcils il tira le papier que tenait Jack, constatant que la question… Ne se trouvait pas dessus ! Il désigna les deux lignes d’un œil réprobateur mais cela ne retira pas l’air mutin du gardien. Secouant la tête en refusant de répondre, il le vit avec horreur se tourner et lever le bras pour interpeller la serveuse. Aussitôt il lui attrapa le poignet pour l’empêcher d’aller plus loin ! Non non non, il ne voulait pas se retrouver avec quelqu’un d’autre !

« Un nom ! »

Bah quoi ? Il avait dit un nom, ce n’était pas ce qu’il voulait ? Il interpella la serveuse et Sab raffermi sa prise sur lui.

« Je n’ai personne ! Personne, personne… Personne ! JACK ! »

Il faisait mine de ne pas voir les lettres dorées qui apparaissaient devant ses yeux ! Le petit… Sacripan ! La jeune femme les remarqua et commença à s’avancer dans leur direction, à son grand dam. Bon, que faire, que faire, que faire ?! Il ne savait pas quoi dire ! Il avait bien compris que Jack voulait le nom d’une fille, mais il n’en connaissait pas des masses ! Enfin si, il connaissait plein de petites rêveuses ou d’enfants, mais des femmes c’était une toute autre histoire ! Après il avait rencontré Ellie, Louise, Alexis ou Diane par exemple dernièrement, mais s’il devait être le dernier homme sur Terre il préfèrerait s’enterrer dans le sable que de leur imposer sa présence ! La serveuse était presque là et le sourire fiché sur le visage du brun valait tout l’or du monde. Sebastian était coincé, bel et bien coincé. Un nom, il devait dire un nom, n’importe lequel mais…

« Louise ! »

Jack ouvrit la bouche dans un étrange soupir de satisfaction, le regard pétillant. Silence. La jeune femme était à leur hauteur, les questionnant avec son air poli et aguicheur. Silence encore. Si les yeux de Sab pouvaient être des livres, ils hurlaient des « Fait la partir s’il te plaît, s’il te plaît, s’il te plaîîîîîît !!! » et qu’il ne fasse pas mine de ne rien comprendre ! Le suspens. Délectable. Délicieux. Il pouvait le voir savourer cette victoire comme on apprécierait un met absolument succulent ! Le blond lâcha son poignet d’un air résigné et Jack mit fin à son calvaire, réclamant deux verres de jus de fruit pour la faire s’éloigner. Il aurait voulu disparaître sous la table et même sous terre. Promis, il irait s’excuser auprès de Louise pour avoir dit une choses pareille ! Cela ne se faisait pas d’imaginer des mondes et des vies avec les autres à leur détriment et, là clairement, elle y perdait aux changes. Et puis qu’est-ce qu’elle ferait avec lui ? Elle se battait contre des dinosaures et des fantômes, voir contre des dieux, alors elle avait autre chose à faire !

Pas le gardien de l’hiver en tout cas qui semblait plus que ravi.

Aussi, avant qu’il n’embraye sur autre chose, Sebastian attrapa le bout de papier qu’il avait pioché et se dépêcha d’en lire le contenu.

« Quelle partie de mon… corps… Est-ce que tu pré… fères… »

Même les lettres dorées avaient marqué une hésitation au fil de sa lecture. Qu’est-ce que c’était que cette question ?! Il lança un tel regard accusateur à Jack que ce dernier ne put s’empêcher de rire. Moqueur. Sab était partagé entre devenir livide ou rougir jusqu’à la pointe de ses oreilles ! Les gens se posaient-ils réellement la question ou bien est-ce qu’ils avaient pris tous les moyens de drague pourri du manuel pour les mettre pêle-mêle sur ces papiers ? Bon, peut-être que la seconde serait plus intéressante ?

« S’il y avait quelque chose à changer dans mon physique, ce serait quoi d’après toi ? »

Il retourna la feuille pour espérer y trouver un nom ou une signature, comme celles des vengeurs masqués, mais rien. Rien d’inscrit. Rien d’affiché. Juste le blanc et cette question encore plus stupide que la précédente… Et il prit un air effaré en entendant son ami lui répondre comme s’il se sentait réellement concerné par la question. Pour une fois, il aurait aimé qu’il se taise et qu’il ne réponde pas. Qu’il garde pour lui et se mette à râler ou.. Comment ça il était trop grand ? Mais non il n’était pas trop grand ! Il le préférait dans le monde des contes ? … Sab leva la main à peu prêt à hauteur de la table, à plat. Cette taille là ? C’était cette taille là qu’il préférait ? Oui mais non, c’était adorable et il avait sans doute été passé sous un rouleau compresseur lors du sort noir, mais sa stature lui convenait. Plus ou moins. Il pouvait voir loin et se mettre hors de portée des autres, mais il était aussi facilement repérable. Chaque qualité à son défaut. Alors non, il ne pouvait pas concevoir que sa taille soit un problème. Qu’il trouve autre chose !

… Non, on n’allait pas se lancer dans ce sujet là non plus ! Il poussa un soupir de désespoir en levant les yeux au ciel, jetant quelques regards autour de lui au cas où quelqu’un aurait entendu la nouvelle ânerie de Jack. Ah, bingo, il y avait un gagnant un peu plus loin. Il se dépêcha de détourner le regard et de fixer le garnement qui lui faisait face avec un sourire de tous les diables. Ce gamin… S’il n’était pas le centre de la plaisanterie il en aurait sûrement rit un peu plus que ce qu’il faisait déjà. Le ridicule ne tuait pas, mais parfois il pouvait vraiment vous donner l’impression de vous assassiner sur place.

Il osa lire la troisième question.

« Si tu avais à choisir entre ma langue et mon… Je change de papier !! »

Il rejeta le bout de feuille avec tellement de surprise que celui-ci rebondit sur la table et parti vers la table la plus proche. Tant pis. Tant pis il n’irait pas le chercher. Pire, il s’assura même que le sable le faisait disparaître entre les lattes du plancher ! Jamais ! Jamais il ne poserait une question pareille !! Non mais ça n’allait pas bien dans leurs têtes ?!


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Un homme peut-il mieux mourir
qu'en affrontant un destin contraire
POUR LES CENDRES DE SES AÏEUX
ET LES TEMPLES DE SES DIEUX



http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t27074-tant-qu-il-y-a

Jack Overland


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


avatar




╰☆╮ Avatar : Lucas Till

Ѽ Conte(s) : Les 5 légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Jack Frost



☞ Surnom : Lou, Loulou, P'tit Lu, Pollen
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1142
✯ Les étoiles : 2086




Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Mar 23 Fév - 1:04


On va chasser la demoiselle ...
Jack & Sebastian

Pauvre Sebastian. réellement, si il ne s'amusait pas autant, Jack aurait presque sûrement compatis. Peut être. Mais c'était tellement ... amusant de le voir comme ca, aussi désespéré, aussi manipulable en un sens. Est ce que c'était cruel et sadique ? Oui, certainement. Est ce que gardien des songes méritait un traitement pareil ? Non, sûrement pas. Est ce que ca allait le faire arrêter ? Non sûrement pas, c'était beaucoup trop amusant de le voir comme ca. Lui jeter ce regard suppliant alors que la serveuse s’approchait, pas après pas, seconde après seconde, exerçant sur le gardien des rêves un pouvoir qu'elle ignorait. Jack se trouvait ... machiavélique sur le coup, mais si c'était la seule façon de faire parler Sebastian, il n'hésiterai pas ! Après tout il était son amie non ? Il se devait donc de l'aider a se décoincer, a se trouver une copine ( ou un copain, il n'avait jamais pensé a lui demander tiens ... ) et a vivre heureux le reste de sa vie ! Après tout c'était son job en temps que gardien de la joie ... Ou presque, parce que les histoires de cœurs c'était compliqué, mais au moins, ça le ferait évoluer.

Il fit mine de ne pas voir le sable qui s'agitait juste devant lui, son sourire narquois toujours accroché a son visage alors que la jeune femme approchait, le regard braqué sur leurs table. Il allait craquer, il le sentait. A sa poigne qui lui serrait le bras nerveusement, a ses yeux affolés, a son souffle rapide. A tout. Le gardien leva les yeux vers la jeune femme quand ô miracle, un nom apparut devant ses yeux. Louise. Louise ? Sa Louise ? Mais .. depuis quand étaient ils assez proches pour que Sab parle d'elle comme ca ? Il c'était attendu a ce que son nom ou celui d'un gardien ne sorte, mais Louise ? La pour le coup, c'était une surprise. Une bonne surprise qui fit apparaître un sourire malicieux qui voulait tout dire. A vrai dire peu lui importait que la serveuse approche pour le moment, Sebastian venait de lui donner de quoi faire une bonne centaine de blagues. Il venait de lui donner l'arme ultime. Ca aurait été le cas peu importe le nom qu'il lui aurait donné, mais la, il la connaissait, il n'aurait pas besoin de faire des recherches pour savoir de qui il s'agissait. Il savait qui elle était, plus tôt bien même. Assez pour la faire venir ou il voulait... Il du se faire violence pour retenir le rire sadique qui naquit en lui, surtout en voyant le regard suppliant de Sebastian. S'il savait....

Jack se tourna vers la jeune femme et avec un sourire charmeur, commanda deux jus de fruits pour la faire partir, tout en remarquant la vague de soulagement qui faillit emporter Sebastian. Qu'il profite donc ...

« Quelle partie de mon… corps… Est-ce que tu pré… fères… »


Jack pouffa, pas du tout discrètement. Il avait vraiment bien fait d'emmener Sebastian ici, le voir comme ca était juste hilarant. Contrairement a lui, le jeune homme était totalement détendu, passant les mains derrière sa nuque en regardant son partenaire. Il avait l'habitude de ce genre de questions, et puis c'était beaucoup plus simple de prendre ca a la rigolade, d'en rire au lieu de regarder ces pauvres papiers avec cet air si sérieusement horrifié. Il n'y avait pas mort d'homme après tout. Pour le moment.

"- Mhhh ... Je dirai tes cheveux. J'aime bien leurs couleurs."


Bah oui, il trouvait ce roux très beau, un peu captivant. Il savait que sur lui ca ferait extrêmement bizarre, mais sur les autres, ca allait. Ca avait quelque chose d'un peu attirant, comme un aimant. C'était joyeux comme couleur. Agréable a voir. Et puis Sebastian était marrant a toujours fourrer ses doigts dedans, comme il le faisait a l'instant. Mais il s'égarait. Reportant son attention sur le gardien, il retint un rire en voyant sa tête. La, il n'y avait pas d'hésitation possible, clairement c'était :

"Ta taille. Non mais franchement, comment tu as fais pour grandir autant ? C'est pas juste, t'étais beaucoup plus "mignon""
il agita les doigts en l'air pour faire les guillemets "Quand tu étais petit. Attends, maintenant tu fais presque une tête de plus que moi ! "

Il croisa les bras sur son torse, l'air boudeur. Non mais c'était vraiment pas juste, a croire que Sab avait été mis dans la machine a étirer du chewing gum de Willy Wonka. Au moins dans le monde des contes, il était mignon et puis Jack l'aimait bien en miniature, a faire apparaître ses images au dessus de lui. Il ne comprenait toujours pas comment les gens ne parvenaient pas a comprendre ce langage, c'était pourtant d'une simplicité enfantine ! Et maintenant, il était obligé de faire apparaître des lettres pour qu'on le comprenne. Comment faisait il avait pour communiquer avec les autres, sous la malédiction ? Le langage des signes ? Non, il ne connaissait qu'une personne qui le parlait, deux en comptant Max, donc ce n'était pas aisé de communiquer de cette façon.

"Mais bon, au moins l'avantage avec ca c'est que tu as une plus grande ..."
il laissa passé un silence entendu avant de reprendre, en voyant Sebastian virer au rouge pivoine : "Stature ! Quoi, tu pensais a autre chose ?"

Il avait ajouté ça avec un air si angélique qu'il aurait pu faire damner un saint. Sebastian zieuta autour d'eux pour vérifier que personne ne les avait entendu, laissant a Jack le loisir de rire tranquillement. Il devrait faire ca plus souvent tiens, parce qu'il s'amusait comme un petit fou. Après tout il n'avait rien dit de choquant non ? Ce n'était pas sa faute si tout de suite les gens avaient pensé a autre chose hein ...

« Si tu avais à choisir entre ma langue et mon… Je change de papier !! »


Ce fut plus fort que lui : il explosa de rire littéralement, frappant la table du plat de la main en riant a gorge déployée. La tête qu'avait fait Sebastian était juste hilarante et peu lui importait que les gens se retournent ers leurs table, faisant se tasser un peu plus Sab sur son siège. Il regrettait de ne pas avoir pu le prendre en photo, parce qu'une image comme celle ci valait des montagnes d'or. Il mit un temps fou a se calmer, plongeant son visage dans ses bras croisés sur la table, alors que ses épaules se secouaient sans s’arrêter. Dés qu'il relevait le visage vers le gardien des rêves, c'était plus fort que lui, il repartait dans son rire, au point que rapidement ses abdos lui firent mal. Enfin, après avoir expirer plusieurs fois longuement, il essuya une larme au coins de ses yeux, regardant sur le coté pour ne pas se remettre a rire. Surtout vue la mine boudeuse qu'avait pris Sab.

"J'suis désolé mais ... C'était ... la tête que tu as fait ... elle était mémorable."


Difficile de ne pas rire juste en disant cela. On pouvait d'ailleurs entendre la voix du jeune homme trembloter alors qu'il tentait difficilement de se maîtriser. Et encore, il était presque sure qu'il pouvait faire mieux. La question était : jusqu'ou pouvait il traumatiser Sebastian en restant dans le jeu et la bonne camaraderie.Après tout le but n'était pas de le blesser mais de rire, et rien n’empêchait l'autre gardien de lui renvoyer la pareille. Jack plongea la mains dans le bocal et tira un papier, en faisant des mouvements de sourcils vers Sebastian. Il ne perdait rien pour attendre, foi de Frost ! Il déplia le petit papier pour en lire la question, laissant un long silence planer. Bon, ca promettait.

"- Si tu te retrouvais seul dans une chambre avec moi, tu voudrais faire quoi ?"


Soit Sab comprenait le sous entendu, soit ... il parlait de batailles d'oreillers. Bingo, ca ne loupa pas, autant poser la question différemment. Quoi que .. qui gagnerai dans ces cas la ? Question importante si il en est une. Sab avait une plus grande allonge grâce a ses bras mais Jack était rapide. Ceci dit, sa vitesse ne lui serait pas très utile dans un endroit aussi restreint qu'une chambre ... Non, il valait mieux éviter de défier le marchand de sable sur son propre terrain. En extérieur sous une tempête de neige, il aurait tenté, mais la, avec sa bouille d'ange pour seule protection, il préférait éviter. Ç’aurait été comme aller à l'abattoir en donnant une hache au bourreau. Même si le bourreau en question ne ferait pas de mal a une mouche.

"Voyons ca autrement. Est-ce que tu me prendrais comme amant si tu avais le choix ? Et fais gaffe à ta réponse ou je risque de me vexer."

Ajouta il en lui jetant un regard méfiant. Non parce que réellement, si il disait non, il allait y avoir du grabuge. Il ne savait pas quoi, mais il se vengerai. Il valait mieux pour le gardien du sommeil qu'il réfléchisse sérieusement à sa réponse avant de la donner au risque de s'attirer les foudre du plus grand blagueur de la planète. Non, de l'univers a vrai dire ! Heureusement que la modestie n'étouffait pas Jack. Cherchant un nouveau papier, il s’arrêta quand la serveuse s'approcha, alerté par le regard de Sebastian, avant de se tourner vers elle avec un sourire en coin.

"Bon, eh bien puisque monsieur ne veux pas répondre ...."


La serveuse déposa les boissons et fit mine de s'éloigner quand Jack, après avoir lancé un regard facétieux au grand roux, lui attrapa le poignet pendant une seconde avant de la lâcher, la laissant surprise par son contact glacé. Le jeune homme lui jeta un regard désespéré, l'air de souffrir le martyr.

"Excusez moi mademoiselle mais mon ami ici présent viens de me faire comprendre que je n'étais pas ... le partenaire approprié pour le Speed Dating, il refuse de répondre a mes question ..."


Pressant la main de la jeune femme il lui fit baisser les yeux au moment ou des lettres de sable totalement affolées se plaçaient devant ses yeux, alors qu'il les chassaient avec un sourire narquois. On allait voir si il n'allait pas répondre a ses questions ...

"Bref, je me disais que peut être, si ce n'était pas trop vous demander vous pourriez ..."


Aoutch ! Le coup de pied sous la table, ca faisait mal. Jack détourna les yeux une seconde, juste une seconde pour vérifier si ... ah, il allait répondre a sa question ! Eh bien voila, ce n'était pas si difficile non ?

"Si vous pourriez ... nous apporter d'autres types de questions ?"


Il lui fit un grand sourire, lui mettant le pot de questions dans les mains avec un air angélique alors qu'elle allait l'échanger avec celui d'une autre table, laissant Jack se retourner vers Sebastian avec un air de prédateur, les mains croisées sous le menton.

"Tu l'avais bien cherché, ca t'apprendra à ne pas vouloir répondre. Bah on est venu la pour jouer après tout, c'est le minimum syndicale de respecter les règle non ? Et dooooonc ? Tu me prendrai en amant ou pas au final ?"


Non parce qu'il était hors de question qu'il échappe a cette question non mais ! Ce n'était pas du jeu sinon. Et puis c'était tellement amusant de le voir essayer de se débattre comme ca. Après tout ici, ils étaient dans le terrain de jeu du jeune gardien, il connaissait toutes les phrases a dire pour obtenir a peu près ce qu'il voulait, était friand du contact humain dont il avait été privé pendant près de 300 ans, alors que face a lui, le gardien le plus puissant des cinq avait l'impression de se trouver en territoire hostile. Si Jack ne s’amusait pas autant, il aurait peut etre eut un peu pitié de Sebastian. Dépliant le dernier papier qu'il avait tiré, il s'étouffa une seconde en le lisant, se demandant si Sab allait survivre ou non, avant de le tourner vers le gardien comme pour lui dire qu'il n'y était pour rien.

"Les expériences à plusieurs, tenté ou tu fuis comme la peste à la simple évocation du mot "trois" ? Et cette fois j'y suis pour rien !"

Sebastian n'eut pas le temps de répondre, (après tout, vue comment il était devenu rouge pivoine il avait peut être oublié comment respirer ...) qu'une femme attrapa une chaise et s'installa a leur table, soufflant une fumée de cigarette nauséabonde autour d'elle. Jetant un regard vers Sab (non il n'y était pour rien !) il fronça les sourcils, peu désireux de voir s'attarder cette inconnue.D'un discret mouvement des doigts il gela le bout de la cigarette qui s'éteignit automatiquement, alors qu'il fichait un sourire avenant sur son visage.

"Que puis je ?"


"Eh bien ... Je me présente, Mariane. Disons que je n'ai pas pu m’empêcher d'entendre votre conversation, et ... Je vous trouve tous les deux plus tot attirant donc je me suis dis : "pourquoi ne pas tenter ma chance ?" "
Jack la regarda, toujours le sourire aux lèvres mais les yeux froids. "Vous êtes plus tot pas mal et votre ami doit être ...rrrr ..."

Jack serra le poing avant de se forcer a détendre ses doigts. Ok, alors qu'une chose soit claire : il était le SEUL a avoir le droit d’embêter Sebastian ou a le mettre mal a l'aise, dans la mesure du raisonnable. Et cette femme qui arrivait comme ca allait gâcher sa journée. Et puis la façon dont elle avait parlé de lui... Il allait commettre un meurtre. Non mais réellement. Jack était peut être un tout petit peu possessif envers ses amis. Un tout petit peu. Alors là ... ca ne passait pas.

"Nous ne sommes pas intéresser."
fit il d'une voix polaire, le regard toujours aussi froid mais avec le sourire. "Maintenant, veuillez vous laisser"

"Je vous laisse mon numéro si jamais ...."


"J'ai dis non."


Il se désintéressa totalement d'elle, se retournant vers Sebastian en l'ignorant. C'était rare qu'il soit aussi sec avec une femme en général, mais là, il ne savait pas pourquoi il avait ... vu rouge en la voyant débarquer sans même se soucier des sentiments de Sab, ou de savoir si ils étaient avec quelqu'un ou ensemble ou ... Une seconde il avait pensé a Tara, qu'il avait fait exprès de ne pas voir ce jours la. Il avait sentit une foule de sensations désagréables. Il soupira, passant la main sur son visage alors que quelques grains de sable venaient voleter entre ses doigts. Quand est ce que les gens comprendraient qu'il était mal a l'aise avec eux ? Qu'il ne fallait pas le brusquer ? Lui il avait le droit parce que ... parce qu'il était son ami, c'était tout. Les autres n'avaient pas le privilège de pouvoir le taquiner.

"Désolé"
lacha il avec un sourire d'excuse. "Bon, on va essayer de revenir a quelque chose de plus soft ok ? Comment serait ta femme idéale. Ou ton mec idéal. D'ailleurs, t'es plus tot garçon ou filles ?"

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
 
"Clothilde Von Hickelburck, que tu le veuilles ou non tu vas nous divorcer ! "
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28430-jack-overland-termine http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28508-jack-overlan-guardien-a-votre-service#245450 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28509-chrono-jack-overland#245451

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

On va chasser la demoiselle ... {Jack & Sebastian }





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Un petit verre chez Gaston? :: ⚔ Cadeaux, annifs et absences :: ➹ Archives