PETER PAN
MAI 2019
de NAT


MAGIC LEAGUE 5
JUIN 2019
de DYSON


LA REGALADE
Animation RP
de NANIS



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Les Dernières Forces Mystiques ☆ Evénement #110
Une mission de Dyson - Depuis le 8 juin 2019
La suite de Magic League sur Disney Rpg ! Une aventure de Super Héros !

Partagez
 

 Whaouh! Alors c'est ça, un dojo? |Xi-Feng Wei|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité


Invité


Anonymous



Whaouh! Alors c'est ça, un dojo? |Xi-Feng Wei| _


Actuellement dans :

________________________________________ Jeu 19 Mai 2016 - 23:09

Whaouh! Alors c'est ça, un dojo? |Xi-Feng Wei| Giphy Whaouh! Alors c'est ça, un dojo? |Xi-Feng Wei| Tumblr_nufg0qs3XK1ro2c2ro5_250

|Whaouh! Alors c'est ça, un dojo? Avec Xi-Feng Wei|

(https://www.youtube.com/watch?v=QQ4f-QwHrbc&index=11&list=PLF4C445D6E234A0F6)

« Brelan de 7.
- Suite! J'ai une suite! Aha, tu t'y attendais pas!
- Oh nan..
- Et après, on dit qu'une danseuse est une fillette.
, elle tapa son épaule amicalement, Je t'ai défoncé, mon poulet.
- Roh c'est bon, Grace! Tu vas t'en vanter toute la journée?!
- Exactement. Mooh, sois pas mauvais joueur, non plus. Sinon, ça va avec ta femme?
- Barf, normal. Tu sais que ça fait deux semaines qu'on s'est pas touchés..? C'est dingue quand même... Enfin, c'est pas très important, ce sont mes petites histoires. Et toi, les garçons?
- M'en parle pas.
, elle se tut sur ce sujet qui semblait la faire rougir.
- Ok ok. Au fait, t'as visité le dojo? Ca fait des semaines que je veux l'essayer mais j'oublie tout le temps...
- Dojo? C'est quoi, ça?
- Ca fait 30 ans que tu vis ici et t'as préféré apprendre les règles du poker plus tôt que du vocabulaire! Tu vas me tuer, tu sais!
, ricana-t-il, Un dojo c'est... Un lieu d'entraînement pour les arts martiaux en quelque sorte.
- Cool, mais à quoi ça sert? Je veux dire, je fais de la danse, pas du karaté.
- Tu devrais essayer, il paraît que ce dojo est top. Je te promets, ça va te plaire!
- Moui... Pourquoi pas. J'ai cours, je te laisse. A plus.
»

Grace se leva de sa chaise, posa ses cartes et finit d'un trait sa grenadine placée au coin de la table. Elle salua son interlocuteur d'un geste de la main, se précipitant vers sa salle de cours où elle avait déjà pris pas mal de retard. Les élèves interloqués la respectaient de trop pour oser lui demander quoique soit. Ils la prenaient déjà pour une dépressive, névrosée, alors s'imaginer se prendre l'une de ses colères ne les enthousiasmait guère. L'idée de visiter ce dojo ne cessait d'interrompre ses pensées. Tout d'abord, le fait de découvrir un nouveau lieu était toujours très excitant et puis peut-être qu'elle y ferait quelques rencontres. Il est vrai que malgré toutes ces années passées à Storybrooke, elle ne s'était encore liée d'une amitié sincère avec l'un de ses habitants. La jeune femme s'encourageait en se répétant que cela viendrait avec le temps. Mais à force, cela savait la rendre désespérée. Après tout, qui ne le serait pas? Son dernier cours pour quelques adolescentes s'était finalement conclu, lui permettant de filer. Encore hésitante et incertaine, Grace doutait continuellement sur le choix de ses décisions. Elle était presque au point de faire une liste des pour et contre. Michael, le coach sportif qu'elle avait largement battu au poker, lui avait longuement conseillé de s'y entraîner. C'était sûrement l'occasion de s'initier à un nouveau sport. A cette pensée, elle paniqua. Serait-elle assez forte, ne se ridiculiserait-elle pas avec tous ses problèmes de protocole et de civilisation? Avant de quitter sa salle de danse, elle enfila un débardeur bleu clair et une jupe noire au dessus de son sombre justaucorps qui collait sa peau froide. Cela faisait bien longtemps que ses mains avaient été réchauffées par le contact de quelques autres... Cela faisait bien longtemps qu'elle n'avait plus sa peau de léopard pour survivre à l'hiver. Parfois, ça lui manquait. Souvent même. Cependant, elle n'avait plus que ça à faire que de se lamenter jour et nuit. En réalité, si, elle le faisait mais d'une autre manière, en balançant les pieds, mouvant le bassin et tendant les orteils. C'était sa façon à elle d'être nostalgique. C'est ainsi que toujours pleine de questions et d'incertitudes, elle flânait dans les dédales infinis qui menaient au dojo. Elle marchait lentement, aussi lentement que le temps le lui permettait. Elle comptait chaque seconde dans sa tête, comme si c'était la dernière. Et son esprit se mit à imaginer le merveilleux dojo. Il serait grand, grand! Si grand que le plus immense des géants s'y sentirait comme chez lui. Des baies vitrées donneraient sur l'extérieur afin que la tranquillité des bambous apaisent les combattants. Formée de tous les clichés dont elle eut connaissance, Grace se faisait une image du dojo aux apparences très asiatiques, ce qui était par ailleurs ravissant. Elle se voyait dans un de ces kimonos d'un blanc trop pur pour son âme obscurcie, elle se voyait lever le pied si haut qu'elle en toucherait le plafond. Toutes ces hypothèses étaient enfantines et puériles, comme le sourire béat qui se figeait sur ses lèvres à l'idée de découvrir cette fantastique salle. Grace se remémora de la première fois où elle eut mis les pieds dans une salle de danse. C'était magique: le parquet luisait autant que le soleil qui le frappait, les barres en bois grinçaient délicatement sous ses doigts, et le visage souriant devant son reflet. Intimidée, elle n'avait pas demandé plus d'informations à Michael au sujet des dojos, cela lui laissait tout le suspens et la possibilité de varier toutes les hypothèses. Un dojo en sucre comme dans Hansel et Gretel, ou en jouet comme dans ToyStory. Qu'importe, tout était possible dans le monde infini de la rêverie! Elle arriva enfin devant la grande porte de l'accueil. Elle toqua, toujours si nerveuse.

« Il y a quelqu'un? Ouhou? »

Elle entendit des mouvements et des bruits de pas mais rien de très concret. La propriétaire des lieux était sûrement occupée, peut-être même en plein cours? Elle songea alors au protocole, à comment faire ses excuses lorsqu'on interrompt une situation. Elle voulait vraiment faire bonne impression, ce jour là. C'était particulièrement nouveau, pour elle qui haussait des épaules l'air indécise sans jamais prendre les remarques faites au sérieux. C'était aussi dangereux qu'encourageant, cela dépendait des remarques qu'on lui ferait. Alors, Grace repensait inlassablement aux salutations à faire, à comment se présenter correctement, à comment faire preuve de sa bonne foi. Le temps se faisant long, elle laissa sa colonne vertébrale glisser le long de la porte pour finalement s'accroupir en dos à celle ci. Subitement, comme une ampoule qui s'allumait vivement, elle comprit que le lieu était peut-être vide. Ou encore, qu'elle n'avait pas toqué assez fort? Elle retenta sa chance en tapant deux bonnes fois sur la porte d'entrée tout en s'écriant de sa voix cristalline:

« Bonsoir, il y a quelqu'un? »

Bonjour ou bonsoir? Elle s'interrogea sur le sens de chacun. Ce n'était qu'une fin d'après-midi, le soleil n'avait pas encore commencé à se coucher, peut-être que bonjour était plus approprié..? Ces questions qui seraient paru si futiles pour n'importe qui trottaient dans son esprit indéfiniment. Elle ne savait décidément pas si bonsoir était le bon terme. Tant pis..? De toute façon, elle n'avait plus le choix, c'était sorti de ses lèvres sans qu'elle n'en eut réellement le contrôle. C'était toujours comme ça, d'ailleurs. Ca se passait, sans qu'elle n'ait eu le temps de réfléchir ou de maîtriser la situation. Peut-être que les arts martiaux l'aideraient à canaliser cette énergie qui bouillonnait encore en elle, malgré tous ses vains efforts. Oh puis... Après tout, tant pis! Pas la peine de réfléchir, le dojo était là. Et il ne demandait plus qu'elle.

Xi-Feng Wei


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Xi-Feng Wei


╰☆╮ Avatar : Jamie Chung

Ѽ Conte(s) : Mulan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : La guerrière, Mulan

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 307
✯ Les étoiles : 864


Whaouh! Alors c'est ça, un dojo? |Xi-Feng Wei| _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Sam 28 Mai 2016 - 18:30

Whaouh! Alors c'est ça, un Dojo ?


Grace Clayton| Xi-Feng Wei




-----------------------------------------------

Une journée tranquille était en vue pour Xi-Feng. Comme toujours sa journée était planifié. Le matin jusqu'à quinze heures elle allait en cours puis le soir elle irait pratiquer ses entraînements au Dojo. Généralement rien ne venait perturber ses journées à Storybrooke. Même si des choses inattendues pouvaient souvent arriver ce n'était pas la même vie qu'elle avait pu avoir autrefois en Chine. Désormais, elle avait une sorte de routine. Non pas que cette routine lui déplaisait mais l'action pouvait lui manquer quelques fois. C'est d'ailleurs pour cela qu'elle avait choisi de reprendre le Dojo. Elle pouvait pratiquer les arts martiaux, ce qu'elle connaissait sur le bout des doigts dans le passé. C'est d'ailleurs ce qui lui faisait oublier ses soucis. Dépenser son énergie à s'entraîner comme elle le faisait autrefois avant chaque combat était important pour elle, c'était un lien qu'elle entretenait avec son passé. La seule chose qui pouvait ne pas avoir vraiment changé. Il n'y avait pas une grande différence entre la personne de Mulan aujourd'hui et celle d'autrefois mais c'était ce qui était autour d'elle qui avait complètement changé. Elle avait été perturbé lorsqu'elle avait retrouvé ses souvenirs. Elle passait d'une guerrière à un simple étudiante en histoire. Avoir eu le Dojo était un sorte de bénédiction. Même s'il se passait beaucoup de chose à Storybrooke, Xi-Feng n'avait pas vraiment été concerné pour le moment.

Comme prévu la matinée ne s'était passé sans encombre et Xi-Feng avait parfaitement pris note de ses cours. Après ses derniers cours de l'après-midi elle rentra chez elle afin de préparer son sac de sport pour aller s'entraîner au Dojo. Sa mère vînt la rejoindre dans sa chambre.

- Tu pars déjà au Dojo ? Mais t'es cours ne commence que dans une heure.

- Je sais maman. Mais j'ai besoin de m'entraîner avant.

- On ne te voit plus beaucoup à la maison en ce moment. C'est un peu comme dans le passé...

- Je sais. Mais je ne peux pas rester toujours avec vous. Même si c'est plus difficile que dans le passé. Je suis désolé je dois y aller.

Xi-Feng sortit aussitôt après avoir fini son sac. Elle n'aimait pas vraiment avoir de discussion dans ce genre avec sa mère surtout depuis ce qu'elle avait vécu dans le passé. Elle savait qu'en Chine sa mère avait toujours peur qu'elle se fasse tuer au combat. Et dans leur souvenir à Storybrooke elle n'avait pas été très facile avec elle et même si elle ne l'avait pas vraiment vécu elle s'en voulait encore. Elle savait que ça avait été difficile pour ses parents lorsqu'ils avaient retrouvés leurs souvenirs surtout qu'ils avaient passé toute leur vie en Chine à respecter les voeux de l'empereur et à vivre dans leur tradition alors arriver ici les avaient complètement perdu. Mais l'ancienne Mulan voulait retrouver son indépendance même si elle voulait rester proche avec ses parents leur relation était des plus ambiguë pour le moment.

Arrivée au Dojo, Xi-Feng prit son temps pour se changer et préparer le matériel. Elle était arrivée bien à l'avance et après avoir préparé ce qu'elle devait faire, la chinoise choisit de s'entraîner seule,comme elle le faisait autrefois pour réfléchir. Au bout d'une heure d'entraînement les premiers enfants arrivèrent avec leur parent. L'asiatique les accueilli avec un grand sourire les plaçant sur les tatamis. Le cours se passa sans encombre et lorsque la fin approcha Mulan finit par un moment de silence, une sorte de méditation pour que les enfants ne soient pas énervés et excités lorsqu'ils repartent avec leur parent. Et puis le calme et la tranquillité étaient important pour les arts martiaux. Ils devaient pouvoir se concentrer et gérer leurs énergies.

Tandis que le calme était maître au Dojo, celui-ci fut dérangé par une voix. C'était celle d'une jeune femme, pour ne pas déconcentrer ses élèves elle ne répondit pas mais la voix persista. Xi-Feng prit alors son temps en indiquant aux enfants qu'ils ne devaient pas bouger et rester calme. La propriétaire des lieux se dirigea ensuite vers l'entrée principale.

- Bonjour, en quoi puis-je vous aider ?


Même si elle trouvait cela désagréable d'être coupé en plein cours. Ce n'était pas vraiment la faute de la jeune femme en face d'elle. Peut-être qu'elle ne savait pas. Et puis elle se devait de bien l'accueillir, elle ne voulait pas la mettre mal à l'aise. La jeune femme qui se présentait en face d'elle était fine et un étrange charme émanait d'elle. La chinoise trouvait cela étrange de voir une jeune femme comme elle venir dans ces lieux. Elle n'avait pas vraiment la carrure pour cela mais elle n'allait pas rester fixé sur un préjugé après tout elle était l'une des premières femmes à être parti se battre en temps de guerre.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Police de
Storybrooke
La cavalerie arrive
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t44234-une-guerriere-ancestr http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t57853-je-ne-veux-plus-jamais-voir-un-homme-nu-de-ma-vie

Invité


Invité


Anonymous



Whaouh! Alors c'est ça, un dojo? |Xi-Feng Wei| _


Actuellement dans :

________________________________________ Mar 7 Juin 2016 - 19:36

Whaouh! Alors c'est ça, un dojo? |Xi-Feng Wei| Giphy Whaouh! Alors c'est ça, un dojo? |Xi-Feng Wei| Tumblr_nufg0qs3XK1ro2c2ro5_250

|Whaouh! Alors c'est ça, un dojo? Avec Xi-Feng Wei|



Une jeune femme vint. Ses cheveux noirs étaient lisses, beaux, et brillants à la lumière qui se reflétait de la fenêtre. Ses yeux bruns étaient doux, et le regard qu'elle posa sur Grace se fit chaleureux. Lorsqu'on lui ouvrit la porte, celle-ci ne put retenir un soupir de joie, et l'excitation se lisait de nouveau sur son visage enjoué. Elle passa, anxieuse de la réaction de la demoiselle, sa main gauche du bas de sa nuque jusqu'au début de ses cheveux virevoltant au gré du vent. Puis vint la terrible question: pourquoi venait-elle? Même elle en doutait. Elle essayait d'y réfléchir au plus vite, pour ne pas gâcher du temps de son interlocutrice. Elle repassa dans sa tête les arguments stupides ou logiques de Michael en la recherche d'une réponse pertinente. Il avait dit que cela lui permettrait de diversifier ses activités. Elle ne comptait pas prendre cela pour la raison de sa venue. Confuse et remarquant que son temps de réaction devenait long et sûrement irrespectueux, Grace bredouilla donc au bout de quelques secondes d'hésitation:

« B-bonjour... Hum... En fait, un ami m'a parlé de ce dojo et je voulais euh... Voir..? Visiter. »

La dénommée Mulan lui fit un geste de la main invitant la professeur de danse à entrer. Elle marchait avec le même ton qu'elle s'exprimait, indécise, embarrassée. Elle détestait avoir toute l'attention sur elle, alors entretenir des dialogues où elle était détentrice de la prochaine réplique.... Quelle horreur. Grace se laissa tout de même guider par la maître des lieux. Un sentiment de confort et d'assurance se dégageait de cette personne. A peine eut-elle avancé d'un pas dans le couloir d'entrée qu'elle aperçut des enfants. Tous vêtus d'un kimono blanc, comme elle l'avait tantôt imaginé. Elle se retourna, paniquée, vers son interlocutrice:


« Oh je... Je suis désolée! Je ne voulais absolument pas déranger. Vous préférez sûrement que je revienne plus tard? Excusez-moi vraiment. Enfin... Je suppose que ça ne se demande pas, mais pourrais-je rester, attendre la fin du cours? Ca me permettra d'y assister, et de savoir si m'entraîner ici me conviendrait. Je comptais m'inscrire à une des activités que vous présentez, c'est pour ça... »

Rougissante de honte, elle cachait ses pommettes enflammées avec les paumes de ses mains. Ensuite, elle tritura nerveuse la jupe noire qui accompagnait son justaucorps. Consciente qu'elle bloquait le passage à Mulan, Grace fut contrainte de marcher encore plus, entrant finalement dans la salle d'entraînement. Là, elle vit les regards étonnés des enfants se posaient sur sa fine silhouette. Elle se força à leur donner un demi-sourire, gêné. Puis, préférant ne pas s'attarder sur les élèves, elle reporta le sujet de la situation sur la brunette à qui elle se présenta enfin:

« Excusez-moi j'ai complètement oublié de me présenter. Clayton. Grace Clayton. Appelez-moi Grace, si vous voulez. Alors... Vous pensez que je peux rester? Je ne veux aucunement vous y forcer, je reviendrais plus tard si vous le voulez. »

Xi-Feng Wei


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Xi-Feng Wei


╰☆╮ Avatar : Jamie Chung

Ѽ Conte(s) : Mulan
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : La guerrière, Mulan

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 307
✯ Les étoiles : 864


Whaouh! Alors c'est ça, un dojo? |Xi-Feng Wei| _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Ven 5 Aoû 2016 - 14:08

Whaouh! Alors c'est ça, un Dojo ?


Grace Clayton| Xi-Feng Wei




-----------------------------------------------

Xi-Feng attendait désormais la réponse de la jeune femme. Celle-ci avait l'air mal à l'aise face à sa question. Elle avait semblé être prise au dépourvu et pourtant la question était tout à fait normale dans ce genre de situation. Étrange comme réaction. Lorsque celle-ci remarqua à son tour que la chinoise attendait, elle bredouilla une réponse, comme quoi elle voulait visiter. Mulan lui sourit afin de la mettre à l'aise, on voyait bien que le dialogue n'avait pas l'air de son domaine de prédilection. La chinoise lui fit alors un signe de main pour l'inviter à entrer.

- Je suis Xi-Feng Wei, heureuse de vous rencontrer. Si vous voulez bien me suivre pour commencer la visite.

Mulan fut étonnée lorsque la jeune femme entra sans un mot, toujours mal à l'aise. Elle n'avait pas dû prêter attention sur le fait qu'elle ne s'était pas présentée. Soit elle n'allait pas l'agresser dès son arriver. Elle commença alors à prendre la marche sentant la nouvelle venue la suivre d'un pas hésitant. Elle présenta la salle principale en premier, celle où Xi-Feng faisait ses cours pour leurs apprendre les arts martiaux.

- Ici, il s'agit de la salle d'entraînement lorsque je donne mes cours.


C'est alors que la jeune femme se retourna vers l'ancienne guerrière paniquée. C'est alors qu'elle se remit à débiter de longue phrase dû à la découverte des enfants. Et bien, au moins elle avait remarqué qu'elle était en cours mais cela semblait étrange, elle n'avait pas l'air habitué de voir ce genre de chose. Pourtant la grâce qui émanait d'elle lorsqu'elle lui avait ouverte la porte lui avait semblé être de la confiance en soi. Qui avait semblé s'évaporé en entrant dans le Dojo. Bon, désormais elle savait la raison de sa venue ici. Elle voulait s'inscrire. Xi-Feng se demandait si une femme comme elle serait capable de supporter des entraînements d'arts martiaux ? Elle avait plus la tenue et la délicatesse d'une danseuse.

- Et bien, si vous le souhaitez vous pouvez rester jusqu'à la fin du cours, il ne reste pas beaucoup de temps alors je pense que ça ira.

L'inconnue se mit soudainement à rougir. Elle se poussa, laissant la possibilité à Mulan de passer pour rejoindre ses élèves. Ce qu'elle fit et lorsque l'autre jeune femme entrant, les enfants parurent tous surpris de cette nouvelle arrivante. A vraie dire, ils ne voyaient pas souvent leur professeur accompagné par quelqu'un d'autre durant les cours. Après avoir regardait les enfants d'un sourire gêné, la jeune femme se présenta enfin se rendant compte qu'elle avait oubliée. Elle se dénommait Grace, étonnamment, ce nom lui allait comme un gant.

- Non non, restez. Ne vous inquiétez pas, enlevé vos chaussures et allez vous mettre dans un coin de tatami, je m'occuperais de vous une fois mon cours terminé.

Grace exécuta la demande de Xi-Feng et celle-ci retourna se poster face à ses élèves. Le cours repris alors, c'était le moment de mettre en pratique les prises que l'ancienne guerrière leur avait appris. Elle surveilla alors les petits combats qui se passait devant elle, reprenant alors les enfants faisant la moindre erreur. Eux ne le savaient peut-être pas encore mais ces prises deviendraient plus complexe en grandissant et elles pourraient leur sauver la vie. Bien sûr, les enfants à Storybrooke n'était pas forcément nombreux mais cela ne dérangeait pas vraiment la chinoise. Au contraire cela lui rappelait ses cours improvisés dans son village autrefois pour apprendre les enfants à se défendre.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Police de
Storybrooke
La cavalerie arrive
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t44234-une-guerriere-ancestr http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t57853-je-ne-veux-plus-jamais-voir-un-homme-nu-de-ma-vie

Contenu sponsorisé







Whaouh! Alors c'est ça, un dojo? |Xi-Feng Wei| _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

Whaouh! Alors c'est ça, un dojo? |Xi-Feng Wei|





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➹ Archives