Intrigues
Disney Rpg

Au Violent de
nos Songes
Juin 2017


Par delà
les Mers

Juillet 2017

Zootopie II
#ZozoTopie
Juillet 2017







Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


Au Violent de nos Songes - le 80ème événement de Disney Rpg ! ╰
➹ Création graphique : Rebekah Stormborn ♥ - Maître du jeu : Elliot Sandman ♥
Que les dieux de l'Australie soient avec vous !

Partagez | .
 

 Réquisitionner, ce bâtiment. Terme nautique. (ARYANA)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Jack Sparrow


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Johnny Depp

Ѽ Conte(s) : Pirates des Caraïbes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Jack Sparrow

☞ Surnom : DDJACK

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 102
Ѽ Les pommes : 252




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Jeu 1 Juin 2017 - 10:24



42. 43. 44. 45…. Et 46.
Jack marchait le long de la plage, comptant chacun de ses pas de sa démarche chaloupée, une énorme caisse de Rhum dans les bras, une pelle massive posée dessus. Cela faisait désormais quelques jours qu’il était arrivé à Storybrooke. Il ne savait encore ni comment il était arrivé ici, ni pourquoi. On pouvait encore compter les jours de son arrivée sur les doigts d’une seule main. Il détestait cet endroit. Il le trouvait maudit. Moderne sur la terre, arriéré en matière de navigation. Les hommes d’ici étaient des consommateurs compulsifs, qui n’avaient aucunes idées en matière de liberté. Une fois arrivé à 46, il s’arrêta et commença à creuser, assez loin de la mer pour que la marée n’emporte pas son butin. Il mit quelques temps, à creuser le trou qui servirait de logis à ses bouteilles de Rhum. Il avait rapidement compris que dans ce monde, si vous n’avez pas d’argent, il faut absolument travailler pour gagner sa vie. Et Jack Sparrow n’était pas le genre de personne qui aimait travailler. Le quotidien, la routine. L’emprisonnement de la liberté individuelle. Cette cage aux barreaux invisibles le faisait singulièrement vomir. Une fois qu’il eut terminé son trou il jeta la caisse de Rhum dessus et la recouvrit avec le sable. Parfait. Une fois terminé, il balança de toutes ses forces la pelle à la mer. Quel imbécile. Comment allait-il récupérer la caisse ?
Parfois, il en arrivait à se détester lui même.
Il fut interrompu dans ses pensées par un petit objet non loin de là qui attira son attention. Un tout petit voilier était à quelques mètres de lui. Moderne, il avait cependant le mérite de fonctionner avec un vieux système qu’il connaissait bien : une voile !
Revigoré, il se mit à courir à toute vitesse ! Le plan était simple : voler l’navire, partir avec le navire, rentrer chez lui avec le navire.
Il nagea sur plusieurs mètres et monta à bord. L’ancre était visiblement placée et personne n’était dessus en apparence. Cette chaloupe n’était décidément pas très grande, mais elle suffirait pour lui faire quitter cet endroit maudit. Il commença à détacher quelques cordes, puis essaya de comprendre ce nouveau système pour lever l’ancre. Il était face à une espèce de console, avec de nombreux bouton. Il appuya plusieurs fois sur tous les boutons. Plusieurs bruits se firent entendre sur le voilier, mais l’ancre ne se leva pas. La colère commença à monter en lui, il dégaina son pistolet et sans crier garde tira à bout portant dans cette fichue console.

« Monde maudit, pour maudit pirate ! »

La détonation se fit entendre sur plusieurs mètres et il s’affala dans le petit navire, impuissant de comprendre ce fichu monde. Même cet objet qui lui semblait de prime abord familier était en réalité comme toutes les choses de ce monde : œuvre du diable venu directement sur Terre pour punir le célèbre Capitaine Jack Sparrow…
Il sortit une bouteille de Rhum de son manteau et but plusieurs gorgées. Alors qu’il était en train d’essayer de comprendre comment marchait ce fichu rafiot sous l’effet de l’alcool qui l’avait remotivé, il s’aperçut subitement que quelqu’un se dressait face à lui. De surprise il se prit les pieds dans les cordes et bascula sur le sol du navire.

« AaAaAAArgh ! Je n’ai rien fait ! Le voleur s’est échappé ! Il est parti…. PAR LA ! »


Il se redressa, et dans un geste théâtral indiqua une direction aléatoire.
Capitaine. Capitaine, Jack Sparrow.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t72135-ca-serait-p-t-etre-mi http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t72136-souvenez-vous-de-ce-jour-comme-celui http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t72139-rps-jack-sparrow En ligne

Aryana Cloud-Sandman


« Un Oréo pour les gouverner tous, un Oréo pour la trouver. »


avatar




╰☆╮ Avatar : Dianna Agron & Charlize Theron

Ѽ Conte(s) : Hercule
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Aphrodite

☞ Surnom : Natoune



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5696
Ѽ Les pommes : 14554172




Actuellement dans : « Un Oréo pour les gouverner tous, un Oréo pour la trouver. »


________________________________________ Jeu 8 Juin 2017 - 22:23



Réquisitionner ce bâtiment... mais bien sûr !

Je me promenais sur la jetée, le coeur ouvert à l'inconnu, quand soudain, j'entendis une détonation. Cela provenait d'un petit voilier amarré à quelques mètres. Avec curiosité, je m'en approchais. Sans aucune gêne, je montai à bord et découvris bientôt un ivrogne vêtu d'une bien curieuse façon, une bouteille de rhum à la main. En me remarquant, l'individu se prit les pieds dans des cordes et tomba au sol sans aucune grâce. Pour ma part, je me contentai de le considérer d'un oeil proche de l'indifférence, les mains sur les hanches. Il se redressa bientôt et prétexta un voleur qui s'était enfui, s'accusant directement par conséquent. J'eus un haussement de sourcil, loin d'être impressionnée. Pourquoi étais-je allée regarder de quoi il retournait ? Ma curiosité me perdrait. Il était évident que cet homme cherchait à dérober ce navire. La raison m'échappait mais de toutes façons, je ne voulais pas savoir.

"Oh oui, je vois..." dis-je d'un air faussement concerné. "Sauf votre respect, je n'ai aucune envie de venir en aide à un ivrogne déguisé en pirate."

Malgré tout, histoire de marquer cette journée par une bonne action, je lui tendis la main pour l'aider à se relever. Sa peau était burinée et rugueuse. Je distinguai un tatouage sur son avant-bras mais je n'eus pas le temps de voir de quoi il s'agissait. Comme je m'étais rapprochée, je pouvais sentir son odeur : un mélange de rhum, de cuir et de transpiration. Je me retins de froncer le nez et me composai à la place une expression aimable, tout en me reculant d'un bon mètre.

"Souhaitez-vous que je vous raccompagne jusqu'à votre foyer ?"
demandai-je, regrettant aussitôt mes paroles. "Il y a sûrement des gens très gentils là-bas qui s'occuperont de vous et qui... vous feront prendre un bain."

Il habitait sûrement dans un endroit réservé aux gens démunis. Puisque j'étais dans mes bonnes grâces, autant assumer ce rôle jusqu'au bout. En plus, on me reprochait trop souvent d'être égoïste, de ne pas me soucier suffisamment des autres hormis de mes proches. Voilà de quoi couper le sifflet à tout le monde ! Avec ce genre d'acte désintéressé, j'allais passer pour une une personne altruiste et... gentille. Ce mot m'arracha l'ombre d'un sourire. Il était bien trop ridiculement inconvenant pour moi, mais ça me plaisait de m'imaginer avec cette qualité.

J'affichai une moue sceptique quand mon regard se posa sur la bouteille de rhum qu'il avait en main.

"Boire ou marcher, il faut choisir." fis-je remarquer avec un sourire mi-amusé, mi-exaspéré.

Pas étonnant qu'il se prenne les pieds dans la corde, s'il avait déjà bu la majeure partie de cette bouteille.

lumos maxima

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Mon petit garçon perdu
Personne d'autre ne connaîtra la force de mon amour pour toi. Après tout, il n'y a que toi qui sais comment bat mon coeur à l'intérieur.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t7310-i-am-the-origin http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8991-l-eternite-est-ephemere

Jack Sparrow


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Johnny Depp

Ѽ Conte(s) : Pirates des Caraïbes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Jack Sparrow

☞ Surnom : DDJACK

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 102
Ѽ Les pommes : 252




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Jeu 8 Juin 2017 - 22:49



Il observa un long moment la nouvelle venue et admira sa beauté. Dans un premier, il fut ébahi. Puis, malgré l'alcool qui fusait dans ses veines, il commença à réfléchir rapidement. Une femme aussi belle n'était, soit pas humaine, soit pas réelle. Et quoi qu'il en soit, ce n'était pas réellement bon pour ce vieux Jack. Il considéra la main tendue de la jeune femme puis prit sa main avant de se redresser sur ses jambes. Il fit danser ses doigts devant ses yeux et un rictus étrange se dessina sur son visage. Il tangua un peu puis commença à déclarer :

" Ca n'prends pas avec moi ma jolie. Votre posture en dit long ainsi que le ton de votre voix... "


Il dégoupilla à nouveau sa bouteille et but une longue gorgée pour se donner du courage. Peut être aller t-il regretter ce qu'il allait faire, mais au moins, il verrait si la jeune femme était bien réelle.

" L'inconvénient, avec les gens qui pense que le monde tourne autour d'eux, c'est qu'en réalité, le jour où ils se rendent compte qu'ils tournent autour du monde, ils sont tellement surpris... Qu'ils se cassent la figure. Inutile d'éprouver la moindre pitié envers moi, ou une once de ce sentiment ma chérie. D'abord, je ne l'mérite pas, ensuite je n'en ai pas besoin... "


Il termina sa bouteille de Rhum et fracassa cette dernière sur les restes de la console. Il jeta le tesson à la mer puis se caressa le bouc d'un air qui se voulait supérieur et réfléchit. Mais avec le Rhum qui coulait dans ses veines, on aurait dit qu'il s'agissait d'un enfant qui réfléchissait à sa prochaine phrase. Il l'avait. Jack Sparrow leva le doigt de sa main droite, comme s'il allait révélé une vérité qui allait changer la face du monde. Avec une dernière mimique théâtrale, il déclara :

" J'n'ai pas d'foyer. Enfin, si, mais il n'est pas ici. Il dispose de trois mâts, des voiles, et d'un équipage de fantôme qui fait naître des légendes... Oh, je ne me suis même pas présenté... "

Il ôta son tricorne et fit une révérence parfaite digne du protocole Anglais.

" Capitaine Jack Edward Teague Sparrow. Mais Jack Sparrow devrait suffire... Capitaine du plus rapide navire de tous les temps, le Black Pearl. Oh, rassurez vous, ce n'est pas cette vieille barque sans voile... Je l'ai perdu... "


A cette évocation, son regard sembla se troubler. Malgré le fait qu'il était Jack Sparrow et que n'importe quelle situation lui convenait, il était réellement triste que le Pearl ne soit pas là pour l'aider à quitter ce monde maudit...

" Je n'ai pas été présenté! Mais quelque chose me dit, que soit vous êtes une sirène, soit vous êtes une illusion de mon imagination. Si c'est le cas numéro 1, alors ne me forçait pas à m'accoupler avec vous pour me dévorer ensuite par pitié. Si c'est le cas numéro 2, alors j'ai extrêmement bon goût et vous pouvez abuser de moi... Si ce n'est ni l'autre ni l'autre, alors excusez moi d'avoir manquer de tact, mais que voulez-vous, je suis un Pirate. "


Avec un léger sourire, il lui fit un clin d'oeil quasi-imperspetible.



Capitaine. Capitaine, Jack Sparrow.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t72135-ca-serait-p-t-etre-mi http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t72136-souvenez-vous-de-ce-jour-comme-celui http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t72139-rps-jack-sparrow En ligne

Aryana Cloud-Sandman


« Un Oréo pour les gouverner tous, un Oréo pour la trouver. »


avatar




╰☆╮ Avatar : Dianna Agron & Charlize Theron

Ѽ Conte(s) : Hercule
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Aphrodite

☞ Surnom : Natoune



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5696
Ѽ Les pommes : 14554172




Actuellement dans : « Un Oréo pour les gouverner tous, un Oréo pour la trouver. »


________________________________________ Mar 13 Juin 2017 - 22:10



Réquisitionner ce bâtiment... mais bien sûr !

Je restai de glace lorsque le "pirate" se présenta et fit une révérence des plus réussies. D'accord, j'admettais que je m'étais trompée : il était peut-être bel et bien un homme venu d'ailleurs. Après tout, le monde des contes était vaste et cette révérence ne pouvait tromper personne, en plus du reste. Il émanait de lui une sorte d'arrogance grotesque mais aussi un certain charme, je ne pouvais le nier. Peu d'hommes parvenait à rester séduisants en étant maquillés. Il avait au moins cet avantage.

Je n'avais pas fréquenté beaucoup de pirates au cours de ma vie ; leurs manières étaient bien trop rustres. A cette époque-là, j'avais préféré la compagnie des corsaires et des beaux messieurs en uniformes tantôt rouges, tantôt bleus -passer d'un camp à l'autre de l'Amérique déchirée avait été un véritable jeu de... Risk. Aujourd'hui encore, j'y repensais avec une certaine nostalgie.

En tous les cas, le nom du capitaine Sparrow me disait vaguement quelque chose, comme si je l'avais déjà entendu. Sans doute que mon fils Elliot connaissait un film ou une série télévisée le concernant et qu'il m'en avait parlé.

Je réprimai un roulement d'yeux en entendant les louages du fameux "capitaine" sans navire. J'étais habituée à recevoir des compliments, et je savais comment les accueillir lorsqu'ils me plaisaient moyennement : soit en esquissant un sourire poli, soit en montrant tout simplement mon mécontentement. J'aurais pu rester de marbre s'il n'avait pas ajouté un léger clin d'oeil.

"Vous pensez que les sirènes dévorent les mâles après l'accouplement, à l'instar des mantes religieuses ? Détrompez-vous, elles sont beaucoup plus vicieuses." déclarai-je tout en m'approchant de lui d'un pas lent et calculé. "Elles séduisent, elles accaparent tous vos sens et seulement ensuite, quand vous n'êtes plus qu'une marionnette entre leurs mains et leurs écailles, elles absorbent jusqu'à votre âme. Il ne reste plus rien à sauver. Elles prennent bien pire que la vie. Oh... à moins que je ne parle des femmes. Tout dépend de la définition employée."

J'agrémentai mon petit monologue d'un sourire espiègle.

"De toutes façons, un pirate aussi vigoureux que vous ne se laisserait pas abuser par une illusion comme moi, n'est-ce pas ?" susurrai-je tout en approchant mon visage du sien.

Nos regards se croisèrent. Ses yeux étaient partiellement vitreux en raison du rhum, et son haleine empestait l'alcool. Sans prévenir, je donnai une pichenette sur son tricorne, afin de le faire se ressaisir. Après quoi j'esquissai un nouveau sourire.

"Je m'appelle Aryana Cloud-Sandman, mais j'ai également un autre nom sous lequel vous me connaissez peut-être sans le savoir."

Je marquai une petite pause, le temps de réfléchir.

"Si je vous annonçais que je suis Aphrodite, vous en penseriez quoi ?"

J'étais curieuse de connaître son avis sur la question, en espérant que le rhum n'ait pas détruit le peu de neurones qui devaient être bien enfouis sous le tricorne. Etait-il un pirate cultivé ? Nous allions bientôt le savoir...

lumos maxima

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Mon petit garçon perdu
Personne d'autre ne connaîtra la force de mon amour pour toi. Après tout, il n'y a que toi qui sais comment bat mon coeur à l'intérieur.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t7310-i-am-the-origin http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8991-l-eternite-est-ephemere

Jack Sparrow


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Johnny Depp

Ѽ Conte(s) : Pirates des Caraïbes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Jack Sparrow

☞ Surnom : DDJACK

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 102
Ѽ Les pommes : 252




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mer 14 Juin 2017 - 16:39



Au fur et à mesure que la demoiselle semblait avancer, Jack reculait. Il avait placé ses mains devant la bouche, orientées vers le bas, mimique particulière qu’il arborait à chaque fois qu’il était effrayé. Les jambes de Jack heurtèrent une caisse et il se retrouva assis dessus. Cette femme ne lui disait rien qui aille ! D’un geste burlesque, il croisa les jambes comme si il avait fait exprès de retomber pour lui donner plus de classe et de charme. Elle s’approcha de son visage. Ils n’étaient qu’à quelques centimètres l’un de l’autre. Jack sentit son coeur s’emballer. Pardon ? Son coeur s’emballer ? Son estomac se contracter de manière assez violente. Le pirate commença à ressentir un sentiment qu’il détestait par dessus tout. Mais son esprit prit rapidement le dessus sur ses émotions. Il ne pouvait pas ressentir de l’amour, ou un autre sentiment semblable aussi vite ; c’était impossible. Il le savait, pour gagner le coeur de Jack Sparrow, il fallait le mériter, et réellement prouver que Liberté Chérie n’était que votre seule et unique quête de vie. Et ce n’était certainement pas une femme, certes assez belle, qu’il venait de rencontrer il y a quelques instants qui pouvaient lui faire ressentir pareil chose. L’hypothèse de la sirène sembla revenir à son esprit. Mais elles n’agissaient pas ainsi. Elles ne semblaient pas entouré d’une aura qui vous fait changer les sens. Quelque chose clochait. Et il eut bientôt la réponse lorsqu’elle lui posa la question si il connaissait Aphrodite. Bien sûr qu’il savait de qui il s’agissait. Son père, Edward Teague était peut être un pirate sans merci, mais ce n’était pas un illettré, loin de là. Un sourire se dessina sur son visage alors que le sien si parfait et irréel était très proche du sien.
Avec beaucoup de précaution, il tendit ses deux index pour la repousser avec douceur. En plus elle l’avait énervé, déesse ou pas, il détestait qu’on touche à son tricorne.
D’une voix troublée par l’alcool qui lui donnait un charme certain, mais parfaitement audible, Jack déclara de manière amusée :

« Bien évidemment que je connais Aphrodite, déesse de l’amour et surtout de la sexualité… Je pense d’ailleurs que c’est celle que je prie le plus si vous voyez ce que je veux dire… »


Son courage était revenu, il se remit debout, restant toujours très proche et ne reculant devant rien. Même si elle disait vrai, elle ne représentait pas la mort, alors pourquoi la craindre ? Il lui attrapa très doucement le bras.

« Voyez, là d’où je viens, certaines légendes sont des réalités. Si je vous dis que j’ai couché avec Calypso, est ce que vous me croirez également hmm ? C’était pas terrible… Le problème avec les dieux, c’est qu’ils sont beaucoup plus orientés vers le monde spirituel que le monde charnel. Ils ne peuvent pas comprendre que la mortalité peut rendre les hommes et les femmes fragiles… Et c’est cette fragilité qui donne naissance au désir… Donc si vous m’affirmez que vous êtes Aphrodite, pourquoi pas… Je connais la légende, ou la mythologie comme on l’appelle. Mais vous devez savoir comme moi qu’entre le conte et la réalité, il y a parfois des écarts considérables… »

Il ne lâcha pas son poignet, son corps s’arqua comme un petit serpent au fur et à mesure qu’il parlait, sans pour autant la toucher ou la séduire. C’était plus un spasme lié à ses manières propres qu’une réelle danse de séduction. Aussi, Jack poursuivit d’un murmure plus direct, bien qu’ils soient seuls sur la bateau, cela donnait un côté mélodramatique à la scène, et il adorait ça :

« Après, si vous étiez réellement Aphrodite, ce que j’ne remettrai jamais en cause, la question est : pourquoi moi et pourquoi ici ? Je suis déjà bloqué dans cette maudite ville voilà maintenant que les dieux en ont après ce pauvre Jack ! Si c’est pour intégrer votre famille, ce sera sans moi, un vrai bordel ambiant le jour d’une saint Jean votre affaire ! Si c’est pour vous accoupler avec moi pour donner un demi-dieu du style Hercule, alors je veux bien, mais à deux conditions. Un c’est 50-50, pas question d’abuser de mon corps sans mon autorisation si vous voyez c’que j’veux dire. Deux, c’est moi qui choisi l’prénom ! Et c’est Jack Junior ma belle ! »


Il la lâcha et commença à se caresser la barbe. Il avait exactement une chance sur un million d’être réellement tombé sur la vraie déesse de l’amour. Il n’avait rencontré qu’une déesse un jour sous sa forme charnelle et c’était Calypso. Il n’en avait pas gardé un réel souvenir, alors autant percer la vérité en utilisant un peu d’humour. Car dans l’humour, il y avait toujours une pincée de vérité.




Capitaine. Capitaine, Jack Sparrow.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t72135-ca-serait-p-t-etre-mi http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t72136-souvenez-vous-de-ce-jour-comme-celui http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t72139-rps-jack-sparrow En ligne

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

Réquisitionner, ce bâtiment. Terme nautique. (ARYANA)





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les alentours :: ➹ La plage