YOU ARE
MY BUDDI

OCT 2019
de seb


YOU ARE
MY BUDDI

OCT 2019
de seb



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ You Are my Buddi ☆ Evénement #115
Une mission de seb - 20 octobre 2019
Une mission toute mignonne, toute gentille !

Partagez
 

 Vive l'administration ✦ Clara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Ava Blackthorn


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Ava Blackthorn


Vive l'administration ✦ Clara 378254admin

╰☆╮ Avatar : Chloé Bennet

Ѽ Conte(s) : Pocahontas
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Nakoma

✓ Métier : Barista
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 124

Vive l'administration ✦ Clara _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mar 13 Juin 2017 - 21:51



❝Okay et sinon vous en avez souvent des cas comme ça ?❞
Ava & Clara


Ces derniers temps, j’avais de plus en plus l’impression de passer mon temps à courir partout. J’étais en dernière ligne droite pour mon année de psycho et je croisais les doigts pour l’obtenir. Les notes de mon stage, additionné à celles de mes tps et partiels ainsi que mon assiduité en cours finirait par me donner ou non le précieux césame pour la seconde année. En toute franchise, j’espérais que ce serait plus une réponse positive. Quoi qu’il en soit, en ce moment c’était ce que j’appelais la « période cool » pourquoi ? Parce que c’était ma période de stage pardi ! J’avais en quelque sorte moins de pression qu’en cours, et j’avais l’impression de mieux assimiler les choses quelque part. Mais parce qu’il y avait un mais. J’avais l’impression que pour certains « stagiaire » été l’équivalent de « secrétaire ». Je me retrouvais donc à devoir faire passer un message dit urgent au docteur Walters. J’avais dût passer prendre les papiers concernés à son cabinet et actuellement, c’était la course pour le trouver.

Comme il était passé adjoint depuis l’élection de la nouvelle Maire, je supposais que la mairie était encore le meilleur endroit pour le trouver. La pochette cartonnée sous le bras, je bravais tant bien que mal les vingt neuf degrés du thermomètre. A croire que cette ville ne pouvait malheureusement rien faire normalement. Soit on gelait, soit on s’approchait de la canicule. Mais, je préférais ne rien dire sinon tous les écologistes extrémistes allaient nous tomber dessus hurlant au réchauffement climatique. En plus, en tant qu’indienne je devais avoir un don pour les attirer. Je grimaçais à cette idée. On se foutait de Maya, mais il y avait largement pire qu’elle. Avant de s’en prendre à ma meilleure amie, ils feraient bien de se regarder en face quelques fois.

Avec un bonheur à peine dissimulé je me glissais au volant de ma voiture profitant ainsi largement de la climatisation. J’y pouvais rien si l’intérieur se rapprochait plus du four qu’autre chose. Une manœuvre plus tard, je faisais route direction la mairie. Le trajet n’était en soit pas si long que ça, mais je me voyais mal arpenter la ville entière sous un cagnard pareille.

En chemin, je me payais le luxe de penser un peu. Normalement j’allais avoir les résultats dans peu de temps. Je saurais enfin si j’étais accepté ou non en seconde année. J’avais tenté d’additionner mes résultats par moi-même et techniquement je devrais avoir ce qu’il faut. Je ne pouvais néanmoins pas oublier la légère angoisse qui me tenaillait malgré tout. Cette reconversion comptait énormément pour moi. Je me voyais mal abandonner en si bon chemin. Pas après tous les efforts que j’avais fourni pour en arriver là.

Au final je mis ça de côté, puisqu’arrivée à destination. Fermant la portière de la voiture une fois garé, je passais mon sac en bandoulière dans lequel j’avais soigneusement rangé la pochette contenant les papiers. Et passait l’entrée de la mairie. Comme je n’avais aucune idée, de où chercher l’accueil serait encore le meilleur endroit. Malheureusement il semblerait que je ne sois pas la seule personne ayant décidé de faire ça. M’asseyant sagement sur l’un des sièges je choisis un magazine au pif avant de me mettre à lire afin d’occuper mon temps.

Une bonne dizaine de minutes passa avant que je ne relève la tête de la lecture pour le moins passionnante du magazine people que je feuilletais dans l’espoir de tomber sur des trucs moins ennuyeux que les tromperies de machin avec truc, ou qui est le plus sexy entre bidule et chose. Ce qui m’avait attiré ? Des cris. Une femme environ la cinquantaine et au moins aussi sympathique qu’aurait pu l’être la belle-mère de Sophie dans « Les Malheurs de Sophie » était en train de passer ses nerfs sur la pauvre hôtesse d’acceuil pour une histoire de carte d’identité :

- Hey ! Vous voulez pas lui lâcher la grappe ?
Demandais-je agacé

La quinquagénaire se désintéressa de la blonde pour me détailler de la tête aux pieds les lèvres pincés. Sans doute que ma tenue la dérangeait. J’avais opté pour un short en jeans, accompagné d’une paire de tennis. Un long chemiser à carreau descendait jusqu’en dessous de mes reins pour s’ouvrir sur mon débardeur kaki. Exaspérée d’être ainsi dévisagée je passais ma main orné de plusieurs bracelets en tissus sur la frange de mes cheveux que j’avais récemment raccourcit afin de l’avoir un peu moins dans les yeux :

- Il n’est pas demandé de faire des élégances quand on se rend à la mairie dis-je sèchement. Aux dernières nouvelles c’est un lieu publique

Elle plissa encore plus si c’était possible ses yeux tandis-que je croisais mes bras sur ma poitrine pas franchement décidé à la laisser faire. Elle pouvait faire partager sa mauvaise humeur à tout le monde au point de se rendre ridicule ou elle pouvait tout aussi bien prendre la porte, personne ne la retenait. Bizarrement, c’est cette seconde option qu’elle choisit. Et ce non sans avoir englobé la salle d’un regard méprisant me faisant lever les yeux au ciel :

- On dirait que c’est à moi
dis-je en arrivant devant la blonde s’occupant de l’accueil. Vous en avez souvent des cas comme ça ou bien aujourd’hui était une exception ?

Si ils avaient droit à ça tout le temps, franchement je les plaignait et j’étais bien contente de ne pas bosser à la mairie par la même occasion. Mon petit job de barista pour payer études et loyer me convenait au final plutôt bien.


© Pando

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

so what's wrong with being confident.So you say I'm complicated, That I must be outta my mind. But you had me underrated, Rated, rated, rated. What's wrong with being, what's wrong with being What's wrong with being confident?



Clara Nutcracker


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Clara Nutcracker


╰☆╮ Avatar : Margot Robbie

Ѽ Conte(s) : Casse Noisette
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Clara, la Fée Dragée

Vive l'administration ✦ Clara 197287clara

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 247

Vive l'administration ✦ Clara _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Dim 2 Juil 2017 - 20:55



❝Okay et sinon vous en avez souvent des cas comme ça ?❞
Ava & Clara


Depuis la nomination de Regina au poste de Maire, j’avais acquis le poste de secrétaire et je dois dire que ce n’était pas une mince affaire. En fait, c’était surtout compliqué quand je voyais que la mairesse faisait souvent des conneries avec la magie ou encore avec la double personnalité de son adjoint mais je ne disais rien parce que j’avais de la chance d’être ici, et ça je m’en rendais compte alors je me contentais juste de faire mon job. Après tout, c’est tout ce que l’on me demandais alors je vois pas pourquoi j’en ferais plus.

Alors que je tapais sur le clavier du macbook pour pouvoir terminer l’un de mes dossiers, une femme assez brute de décoffrage et surtout chiante à souhait vint jusqu’à moi avant de commencer à me parler de sa carte d’identité qui sois-disant n’étais pas aux normes ou je ne sais pas trop quoi. Cela dura un bon moment, je dois dire qu’elle me faisait presque peur alors je me contentais de ne rien dire et l’écoutais se plaindre. J’avais une cruelle envie d’user de mes pouvoirs sur elle mais au final, je ne le faisais pas. Après tout, je n’avais pas acquis ces pouvoirs pour faire du mal aux gens et puis la pauvre femme était débile, c’était son problème pas le mien. Mais il faut croire que le bon dieu m’avait entendue vu qu’une jeune femme réussit à me sortir de ce pétrin.

Je lui fis un léger sourire avant de la voir rembruner la quinquagénaire avant que cette dernière ne s’en aille en tournant les talons et je poussa un profond soupir de soulagement. Je dois dire que les gens comme ça, ça allait bien deux minutes mais il est clair que j’allais finir par péter un câble si ça aurait duré plus longtemps. Fermant l’écran du macbook, je releva le regard vers la jeune femme « ça m’arrive d’avoir des gens peu corrects et un peu énervants mais là, je dois dire que c’était vraiment un cas à part et ce n’est pas peu dire. Tout ça pour une carte d’identité. Y’en a vraiment qui voit le mal de partout. Mais bon, si je veux pouvoir payer mes études, faut que je bosse ici, et faire face à des gens aussi dangereux que cette quinquagénaire » dis-je en riant avant de replacer une mèche blonde derrière mon oreille, je reprends finalement la parole « Que puis-je faire pour vous ? Et au fait, je m’appelle Clara. » dis-je avec un sourire.


© Pando

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Jolie blonde aux pouvoirs enchanteurs
DANSE DANSE DOUCE PETITE FÉE DRAGÉE
 Page 1 sur 1

Vive l'administration ✦ Clara





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➹ Archives