Magic
League 3

de Dyson

MAGRATHEA :
28.10.18
de Natoune


14.11.18
Disney Rpg


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Magic League, chapitre III ☆ Evénement #98
Une mission de Dyson Walters - Ouverture : septembre 2018
« La Chute des Héros ! »

Partagez | .
 

 Trinquons mes jolis yoho!.. (PV Morrigan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Isaac Ormebrun


« Cowabungaaaa ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Johnny Depp

Ѽ Conte(s) : Sherlock Holmes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Arsène Lupin

✓ Métier : Professeur d'Arts - Escroc professionnel
☞ Surnom : Rémi
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 4018
✯ Les étoiles : 407




Actuellement dans : « Cowabungaaaa ! »


________________________________________ Jeu 2 Nov 2017 - 15:20



Jack l’écouta tout en continuant de faire un travail plus que médiocre. Tout en prêtant une oreille plus ou moins attentive, passer le balai ainsi lui remémora sa jeunesse à bord du Wicked Winch, qui allait ensuite devenir son célèbre Black Pearl. Il n’était alors qu’un marin ordinaire engagé par la Compagnie des Indes. Il avait remarqué à travers les lames du parquet du navire des familles entières d’esclaves. C’est ce jour même qu’il était devenu un Pirate. En volant le navire, tuant l’équipage complice et s’affranchissant ainsi lui même d’une liberté éternelle. Il serra un peu le balai sous l’effet de l’émotion qu’il refoula. Il finit même par le jeter. Pourquoi ? Il se rappelait désormais pourquoi il était devenu un Pirate. Pour ne jamais avoir à subir de pression comme celle là. Il était libre non ? Même si il devait se faire changer en crapaud, au moins, il serait un crapaud libre. Donnant un petit coup de pied comme un enfant dans le balai, il fixa la sorcière dans les yeux et déclara d’un ton enjoué.
p de pied comme un enfant dans le balai, il fixa la sorcière dans les yeux et déclara d’un ton enjoué.

« Bien, j’ai plus très envie. Pas parce que j’paye jamais mes dettes. Non, simplement parce que t’es ennuyeuse à mourir, et que le fait que tu n’aimes pas la nourriture étrangère en est la preuve. Tu es bloqué dans ta routine depuis tellement longtemps que tu ne t’en rends même pas compte. La preuve est là : tu as face à toi un homme avec qui tu pourrais t’amuser pour quelques heures, à cuisiner, rire, découvrir le monde, t’éclater et bien plus encore… Mais tu restes les mains sur les hanches, imperturbables, froides, sèches et profondément triste. »

D’un autre petit coup de pied, il attira à nouveau le balai à lui, et d’un geste étonnamment habile, il le cala sous son coude comme par magie. A nouveau appuyer dessus comme au début de son monologue, il l’observa avec une curiosité dévorante.

« Tu m’intrigues et tu m’plais bien tiens ! Qu’est ce qui peut faire qu’une femme comme toi soit devenu ainsi hm ? La perte d’un amant ? Non… Sinon tu m’aurais déjà attaqué tout à l’heure… La peur de l’inconnu et du renouveau p’t’être hm ? Ouais ça commence à ressembler à ça. Tu ressembles un peu à une mangouste. Se nourrir, se reproduire, dormir, monter la garde… Ex cætera, Ex cætera, Ex cætera… Mais tu sais, la vie peut être vraiment plus coloré, quand on prend… Quelques risques... »

Sans crier garde, il se saisit du balai à deux mains, puis d’un geste parfait d’escrimeur endurci, il se pourfendit en deux. L’angle du balai se cala alors sur les hanches de Morrigan, et il tira d’un coup sec pour la faire venir à lui. Lâchant le balai, il plaça son autre main au milieu du dos, dans une poigne très légère, lui indiquant qu’il ne la forçait pas du tout et qu’elle pouvait se libérer à tout moment. Il lui sourit de son sourire le plus radieux et son regard devint celui d’un enfant qui s’amuse à embêter une camarade frustrée de son âge.

« On pourrait danser par exemple… Hm, tu peux me gifler, j’l’aurais mérité. Jack Sparrow est prêt à subir n’importe quel courroux, du moment que tu t’amuses et que ça te sorte un peu de ta routine... »

D’un autre petit coup de pied, il attira à nouveau le balai à lui, et d’un geste étonnamment habile, il le cala sous son coude comme par magie. A nouveau appuyer dessus comme au début de son monologue, il l’observa avec une curiosité dévorante.

« Tu m’intrigues et tu m’plais bien tiens ! Qu’est ce qui peut faire qu’une femme comme toi soit devenu ainsi hm ? La perte d’un amant ? Non… Sinon tu m’aurais déjà attaqué tout à l’heure… La peur de l’inconnu et du renouveau p’t’être hm ? Ouais ça commence à ressembler à ça. Tu ressembles un peu à une mangouste. Se nourrir, se reproduire, dormir, monter la garde… Ex cætera, Ex cætera, Ex cætera… Mais tu sais, la vie peut être vraiment plus coloré, quand on prend… Quelques risques... »


Sans crier garde, il se saisit du balai à deux mains, puis d’un geste parfait d’escrimeur endurci, il se pourfendit en deux. L’angle du balai se cala alors sur les hanches de Morrigan, et il tira d’un coup sec pour la faire venir à lui. Lâchant le balai, il plaça son autre main au milieu du dos, dans une poigne très légère, lui indiquant qu’il ne la forçait pas du tout et qu’elle pouvait se libérer à tout moment. Il lui sourit de son sourire le plus radieux et son regard devint celui d’un enfant qui s’amuse à embêter une camarade frustrée de son âge.

« On pourrait danser par exemple… Hm, tu peux me gifler, j’l’aurais mérité. Jack Sparrow est prêt à subir n’importe quel courroux, du moment que tu t’amuses et que ça te sorte un peu de ta routine... »


Capitaine. Capitaine, Jack Sparrow.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

“ Tu as toujours la même tête d'andouille...”

En ligne

Olorìn Shakespeare


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Robert De Niro

Ѽ Conte(s) : Légendes Arthuriennes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Merlin

✓ Métier : Fleuriste
☞ Surnom : Licia
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 120
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Dim 19 Nov 2017 - 13:17


Trinquons mes jolis yoho !



Bras croisés, Morrigan écouta le pirate déblatéré des propos sans queue ni tête. D’un côté elle l’ennuyait un max, de l’autre il la trouvait très intéressante. Soit il était complètement stupide, soit ce mec était fou. Peut-être un peu lunatique aussi. Quoi qu’il en soit, la sorcière resta de marbre quand il fit la liste de ce qu’il considérait comme des défauts. Vu qu’il s’agissait d’un pirate, tout ce qu’il pouvait bien dire, la fleuriste le prenait comme un compliment. C’était tant mieux si elle ne réagissait pas à un homme comme lui !

Morrigan se laissa faire, trop surprise au départ pour réagir quand Jack l’attira contre lui et la prit dans ses bras. Elle leva les yeux au ciel en l’entendant dire qu’elle l’intéressait. Non mais là, c’était certain, il avait un gros souci, le pirate ne se rendait même pas compte qu’il tenait des propos contradictoires. Quand il l’embrassa, la quarantenaire ne manqua pas de réagir vivement. Non pas avec une gifle mais avec un coup de genou dans les parties.

- Je t’ai demandé de réparer les dégâts que tu as causés, rien de plus. Occupe-toi de ce qu’on te demande au lieu de chercher à y échapper en t’inventant des idioties à mon sujet. Dit-elle calmement. Si tu veux te conduire en idiot, tant mieux pour toi. Mais moi je n’ai pas de temps à perdre avec tes idioties. J’ai un commerce à faire tourner. Soit tu fais ce que je te demande, soit tu te barres d’ici en sachant que tu auras une dette envers moi. À toi de voir.

Morrigan recula alors et observa Jack, prostré à cause du coup reçu, tout en attendant de savoir sa réaction. Jouer à ces petits jeux minables agaçait la fleuriste plus rapidement que tout le reste. Son temps était trop précieux pour se soucier d’un pirate à la manque comme lui.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Pas en minéral ni en végétal !

Isaac Ormebrun


« Cowabungaaaa ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Johnny Depp

Ѽ Conte(s) : Sherlock Holmes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Arsène Lupin

✓ Métier : Professeur d'Arts - Escroc professionnel
☞ Surnom : Rémi
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 4018
✯ Les étoiles : 407




Actuellement dans : « Cowabungaaaa ! »


________________________________________ Lun 20 Nov 2017 - 21:52


Jack accusa le coup. Enfin, au départ. Puis il se mit à hurler. C’était douloureux. Toutes les terminaisons nerveuses passaient par là, et elles n’étaient pas protéger. Hurlant à la mort et tournant sur lui même, il hurla :

« Mais tu es complètement folle ma pauvre morue ! Les bijoux d’famille, c’est sacré, c’est précieux ! Faut pas les traiter ainsi, même avec les forbans de la pire espèce !!! »


Brusquement, il s’assit sur le sol et sautilla pour les faire redescendre. C’était un sacré coup quand même. Le visage blême, il la regarda en la maudissant. Réfléchissant à comment se sortir de cette situation, il se redressa peu à peu, la douleur contractant encore son visage.
Visiblement, il n’avait pas affaire à n’importe qui. Et elle allait vite comprendre qu’il n’était pas n’importe qui lui non plus. Jetant le balai dans un coup de pied rageur, il la foudroya du regard et déclara :

« Très bien, mais je suis un Pirate, et pas n’importe quel Pirate, je suis le Capitaine Jack Sparrow. Et je sais reconnaître une mauvaise dette quand j’en vois une, tu vois… Alors dit moi, qu’est ce que je dois faire pour me faire pardonner hm ? Une vie éternelle d’esclavage ? Désolé mais j’ai déjà une dette semblable... »


Se massant les parties génitales, il reprit peu à peu du poil de la bête. Littéralement parlant d’ailleurs. Ecartant les bras, il fit cette posture théâtrale pour appuyer ses propos :

« Alors ? Contre quoi vas-tu me proposer un peu de vomi hein ? En réalité, je suis toujours convaincu que tu t’ennuies ma belle, et que me torturer te procure du plaisir ! Je connais les femmes comme toi. Dés qu’elles ont un oiseau fragile entre leurs griffes, elles jouent avec avant de le manger. Alors je t’en pris, épargne moi cette étape et dit moi ce que tu attends d’un pauvre pirate perdu dans cette ville, sans âme et sans coeur ? »


Capitaine. Capitaine, Jack Sparrow.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

“ Tu as toujours la même tête d'andouille...”

En ligne

Olorìn Shakespeare


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Robert De Niro

Ѽ Conte(s) : Légendes Arthuriennes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Merlin

✓ Métier : Fleuriste
☞ Surnom : Licia
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 120
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mar 5 Déc 2017 - 20:36


Trinquons mes jolis yoho !



Pour un peu, elle aurait éclaté de rire. Ce pirate était si… Ciel, c’était bien compliqué de lui donner un adjectif qui le résumerait totalement ! Quoi qu’il en soit, Morrigan le laissa hurler sa douleur et sa rancune sans intervenir. Bras croisés, le regard fermé, la sorcière le laissait raconter des âneries plus grosses les unes que les autres. C’était toujours comme ça de toute façon… C’était plus simple de l’insulter au lieu de se rendre compte qu’elle n’avait fait que se défendre face à un comportement insultant et non approprié…

- C’est bon, t’as fini ? Demanda-t-elle froidement. Je t’ai déjà expliqué ce que je voulais de toi. Il n’est pas question de dette ou d’esclavage. Nettoie tes conneries et dégage. Dit-elle durement. Je n’ai pas besoin de quelqu’un comme toi dans mon entourage et surtout ne t’avise pas de croire que toutes les sorcières que tu as pu rencontrer sont comme moi… Je suis la pire d’entre elles et si tu continues de me casser les oreilles avec des conneries et des certitudes qui sont toutes fausses, je prendrais ta vie. J’en ai rien à foutre de la justice ou des autorités de cette ville : on ne peut m’enfermer. J’ai été clémente jusqu’à présent, je n’ai exigé que le minimum de ta part. Mais ton comportement et tes idées préconçues sur les sorcières commencent sérieusement à me taper sur les nerfs. Si tu tiens à ta vie, tu feras ce que je t’ai demandé : nettoyé ton merdier. Et tu partiras en cessant de me prendre la tête avec tes idées stupides.

Le pirate comédien, Morrigan en avait assez soupé. Et ses âneries aussi commencent à sérieusement lui taper sur le système. C’était fou… On se comportait de façon normale et juste et les gens en venaient tout de même à la traiter de sorcière, limite de femme cruelle alors qu’elle n’avait été rien de tout cela pour cette fois. Morrigan était une sorcière et pouvait se montrer cruelle. Elle n’aurait aucun scrupule à torturer quelqu’un… Mais pour une fois qu’elle se comportait bien – d’ailleurs, elle s’était toujours bien comportée à Storybrooke – on aurait pu lui épargner ce discours…

Après un dernier regard froid à Jack, Morrigan rentra dans sa boutique. Vu le charme qu’elle y avait lancé, elle savait qu’il ne pourrait pas rentrer. Cela avait le don de détendre légèrement la sorcière, mais sa colère ne s’apaiserait pas de sitôt. Du moins, pas avant le départ du pirate, ça, c’était certain…


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Pas en minéral ni en végétal !

Isaac Ormebrun


« Cowabungaaaa ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Johnny Depp

Ѽ Conte(s) : Sherlock Holmes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Arsène Lupin

✓ Métier : Professeur d'Arts - Escroc professionnel
☞ Surnom : Rémi
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 4018
✯ Les étoiles : 407




Actuellement dans : « Cowabungaaaa ! »


________________________________________ Lun 11 Déc 2017 - 19:09



Jack Sparrow se ratina sur lui même. Quand elle lui criait dessus comme ça, cela faisait remonter les vieux souvenirs qu’il avait de sa mère. Quand elle était en colère, elle lui ressemblait un peu. Accusant le coup comme un enfant, il l’écouta parler sans l’interrompre. Puis de colère, elle rentra dans sa boutique, le laissant en plan. Clignant plusieurs fois des yeux, Jack redescendit peu à peu sur terre. Il était désormais seul, avec son travail à faire en face de lui. Réajustant son tricorne, il ricana et déclara pour lui même :

« Tu n’me connais visiblement pas ma jolie... »


Sortant un vieux rouleau de parchemin, il sortit également une plume, qu’il avait acquise à Agrabah, et qui n’avait pas besoin d’encre pour écrire. S’appuyant sur le mur de la boutique, il griffonna quelques lettres à la va-vite, d’un geste maladroit sous l’effet du manque d’alcool. Une fois qu’il se fut relu, il sortit une dague de sa ceinture, puis l’observa avec mélancolie.

« Il semblerait que nos chemins se séparent ici ma belle... »


D’un geste sec, il planta le mot sur une planche en bois de la boutique. Puis, fit une révérence exagérée, avant de déclarer assez fort pour qu’elle l’entende.

« Ma chère Forrester ! Ce fut un agréable moment ! Aussi, vous pourrez un jour vous venter que vous avez failli… Faire plier, le Capitaine Jack Sparrow ! »


Puis tout en reculant, il sauta au milieu de la route de Storybrooke. Au même moment, un bus passa et il s’y accrocha parfaitement avec la chance qui coulait dans chacune de ses veines. Faisant coucou avec son tricorne, il disparut à l’angle de la Rue. Mais que disait le mot ? Oh, nous nous garderons de ne pas vous le dévoiler… Voici ce qu’on pouvait livre sur le mur de la boutique, sur ce petit bout de parchemin écrit à la va-vite.

« Cher Morrigan Forrester,

Sachez que j’ai partagé un très bon moment avec vous. La destinée a fait que malheureusement, nous ne sommes pas fait pour nous entendre. Mais rassurez vous, estimez vous heureuse d’avoir failli effrayé le Pirate le plus effrayant des Caraïbes. Je vous laisse tout ce bazar à nettoyer, car j’estime que même si c’est de ma faute si tout est en cet état, votre amabilité ne m’a donné ni le coeur, ni l’envie de réparer cette faute. Gardez ce parchemin comme une dette, et nous dirons ainsi que nous sommes quittes, même si je ne les paie jamais. Une dame aussi froide que vous ne trouvera malheureusement jamais l’amour ! Vous devriez penser à voyager, voir Singapour, les femmes sont bien plus chaudes qu’ici, vous en aurez beaucoup à apprendre ! Soyez assuré que notre rencontre restera à jamais gravée dans mon coeur, dans ma mémoire et surtout dans mes testicules douloureux. Si un jour l’envie vous prends de passer un vrai moment bien plus sympathique que celui-ci, regardez à l’horizon, et si un navire aux voiles noires se montrent, il sera pour vous. Bonne vie, et surtout vivez, car vous vous empêchez beaucoup de chose, et je pense que cela vous frustre énormément.
Amicalement,
Le Capitaine Jack Sparrow. »


Capitaine. Capitaine, Jack Sparrow.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

“ Tu as toujours la même tête d'andouille...”

En ligne

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2

Trinquons mes jolis yoho!.. (PV Morrigan)





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Un petit verre chez Gaston? :: ⚔ Cadeaux, annifs et absences :: ➹ Archives