Magic
League 3

de Dyson

MAGRATHEA :
28.10.18
de Natoune


14.11.18
Disney Rpg


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Magic League, chapitre III ☆ Evénement #98
Une mission de Dyson Walters - Ouverture : septembre 2018
« La Chute des Héros ! »

Partagez | .
 

 Haut les mains, peau de lapin ! ♡ Amelia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Poppy O'Hare


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Lili Reinhart

Ѽ Conte(s) : Comme des Bêtes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Pompom, le lapin tout mimi mais vachement sadique qui a un bon gros bout de cerveau en moins

☞ Surnom : Paupiette
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 144
✯ Les étoiles : 543




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mer 27 Sep 2017 - 23:02


DON'T GO BREAKING MY HEART
Nobody knows it, nobody knows it I gave you my heart
J'avais raison. C'était un test. Que j'avais réussi, en plus! Amelia m'avait tout simplement testé pour voir si j'étais une vraie. C'était elle qui l'avait dit. Mais une vraie quoi? Une vraie lionne? Elle savait que j'étais un lapin? Je lui avais dit au moins? On avait les même gênes elle et moi? J'étais sa cousine très très très très très éloignée et vachement plus mignonne? Elle était sûre de pas être le Dieu Suprême des Animaux, vu sa façon de parler mystérieuse à point? On aurait dit le choux de Bruxelles dans la saga de la guerre des étoiles qui dit des choses qu'on comprend pas trop et qui parle à l'envers. Sauf qu'elle était moins verte et qu'elle mettait ses mots dans le bon ordre.

- T'es sûre de chez sûre que je suis pas morte ? Parce que je sais pas si tu te souviens, mais je me suis tirée une balle dans la tête. Normalement, ton salon devrait être repeint avec des morceaux de ma cervelle. Mais il est étrangement bien rangé et nettoyé... hum hum...

Mes yeux se plissèrent, pleins de suspicion, alors que je faisais un petit état des lieux en tâtonnant mon front, à la recherche du trou qui devait orné pile l'espace entre mes sourcils. Y avait pas de sang sur mes doigts ou de fluides tout dégoûtants qui puent. Moi, je trouvais ça bizarre. Vachement, même. Parce que je pensais pas que les lionnes avaient le pouvoir de ramener les morts à la vie. À moins qu'elles essayaient de se faire passer pour des lionnes alors qu'elles sont pas vraiment des lionnes. Après tout, elle m'avait bien arnaqué une fois pour me faire passer ce fameux test. Et si elle continuait à penser que j'étais blonde, en fait? C'était encore un test? Hein? Heiiiin?

- T'as dis que ton autre nom c'était Diku. Comme Di. Presque comme Dieu. Et presque presque comme Dieux Suprême des Animaux.

Sans la quitter du regard, je grimpais sur la table basse, accroupie dessus, en reniflant bruyamment l'air. Je cherchais des preuves avec mon super odorat. Je savais pas sentir le mensonge mais je pouvais toujours essayer quand même.

- Tu m'évites. Et puis tu sens un petit peu la peur. Comme les gens quand ils regardent la bande annonce du film avec le monsieur pas beau qui se déguise en clown. Tu me mens. Je suis sûre que tu me mens!

Je me levais d'un bond, toujours sur la table, en me prenant la tête entre les mains et en me tirant les cheveux avec une grimace. Mon cerveau fonctionnait mal? Ou alors pour une fois il marchait super bien? C'était dur de savoir! Et douloureux! Sûrement en partie parce que je m'arrachais des mèches blondes de ma queue de cheval plus si parfaite!

- Tu mens! Avoue! J'ai raté le test! Je suis pas morte pour toi! Pour mon dieu! J'ai laissé un pistolet inintéressant et même pas beau gagner contre moi! Alors que tu avais sûrement besoin d'un sacrifice! Ou alors que tu avais prévu de me ramener à la vie en dix milles fois plus puissante et invincible? C'était ça? J'ai raison? Hein? Hein? Ooooh pourquoi j'ai toujours raison, c'est si agaçant d'avoir réponse à tout! Mais... mais tu peux encore me ramener à la vie et faire de moi un super lapin! J'ai pas besoin d'une balle en métal pour me tuer. Je peux essayer la défenestration, y a pas de soucis!

Toute enthousiaste, plus que ravie d'avoir trouvé une solution au problème, je sautais de mon perchoir pour me mettre à courir avec un sourire aux lèvres vers la grande fenêtre du salon. Je courrais tellement vite que je pouvais même pas voir que la vitre était si proche. Mon corps la frappa dans un grand bruit sourd... et retomba au sol, côté salon. Y avait eu une sorte de craquement, mais pourtant, même de là où j'étais, c'est à dire par terre, je voyais bien que le verre avait pas été brisé. Waouh! C'était sacrément résistant les fenêtres chez Amelia qui était peut être un Dieu ! C'était surprenant que j'en sois toute étonnée!

- Bluoubloaouh blioualbi babli?

Bizarre. Les mots que je prononçais ressemblaient au langage Poisson Rouge. J'avais été transformé? C'était pour ça que j'avais un liquide tout chaud qui coulait dans ma bouche et le long de mon menton? Et que mon nez me semblait à la fois tout aplati et tout tordu alors que je baissais les yeux pour l'observer? Je devais être un poisson vivant dans la Mer Rouge, alors. Parce que le liquide tout rouge qui ploquait au sol et sur mes dents avait rien à avoir avec de l'eau normale.

code by bat'phanie

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


SAUVEZ UN LAPIN.
MANGEZ UN CHASSEUR.

Amelia Peters


« You Are Not Alone »


avatar


╰☆╮ Avatar : Alyssa MILANO

Ѽ Conte(s) : Le Roi Lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Diku

✓ Métier : Pâtissière et traiteur
☞ Surnom : Amy
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3572
✯ Les étoiles : 569




Actuellement dans : « You Are Not Alone »


________________________________________ Jeu 28 Sep 2017 - 0:14

Heureusement, la kidnappeuse n'avait pas réellement tirer. Ou alors si mais ça n'avait pas marché. Amelia ne savait plus trop dans quel ordre les événements s'étaient produits et leur degré de folie dépassait tout simplement son entendement. Pourtant, Amelia n'était pas forcément la dernière de ce coté-là. En fait, elle était bien contente qu'aucun corps ne soit à ses pieds et que des morceaux de cervelle n'aient pas refait la déco. Son salon, elle l'aimait tel quel, merci bien. Elle était aussi contente de voir que l'ancienne lapine gobait son mensonge qu'elle trouvait encore plus gros que celui du Père Noël.
Amelia se savait naïve mais elle n'aurait jamais cru une histoire pareille. C'était... trop tout, en fait. Pourtant la blondinette marchait. Elle était suspicieuse mais elle entrait dans le délire sans trop de résistances.
Pour l'heure, la pâtissière ne parlait plus, se contentant d'observer sa drôle d'invitée et de réfléchir à la suite -même si elle avait l'impression que cet exercice dépassait ses capacités mentales. Une chose était sûre : la prudence était de mise. C'était un peu contre sa nature impulsive et enthousiaste mais comme elle comptait bien survivre, Amelia faisait appel à ses instincts primaires, son côté animal. Car les humains aussi étaient des animaux, en fin de compte.
La jeune femme écarquilla les yeux à l'évocation de dieu, ne comprenant décidément pas la logique de la femme en face d'elle. Ca, c'était une première. Elle ? Dieu ?
- En fait Diku ça veut dire ferraille en swahili, commenta la brune, presque gênée que casser le raisonnement de sa preneuse d'otage. Et je n'ai vraiment pas la prétention d'être un dieu mais...
Amelia hésita quelques instants, le temps pour elle de formuler correctement ce à quoi elle pensait en espérant causer le moins de dégâts possibles.
- Peut-être que certains dieux ne savent pas qu'ils le sont ? Si tu es sûre de ton coup, vu le brio avec lequel tu as réussi le test c'est peut-être possible ? hasarda la pâtissière en l'observant, elle et son drôle de manège.
Par chance, la table basse était en chêne massif. Elle devrait supporter l'usage surprenant dont elle était victime actuellement.
Amelia était anxieuse et sa kidnappeuse ne tarda pas à le sentir. Eh mince. Elle était peut-être encore plus mauvaise à ce jeu-là qu'elle l'aurait cru... Mais la pâtissière n'eut pas le temps de demander car elle sursauta quand sa ravisseuse fêlée bondit en se tenant la tête et les cheveux. Pour le coup, Amelia aussi avait bondi, manquant de s'affaler sur le canapé sous l'effet de la surprise qui lui avait, l'espace d'un instant, fait perdre son centre de gravité.
Baba, Amelia écoutait son délire et resta stupéfaite, pour ne pas dire paralysée d'incompréhension quand la jeune femme en face d'elle parla de défenestration. Elles étaient certes au rez-de-chaussée, donc son invitée-kidnappeuse ne jouait pas forcément sa vie. Mais quand même. Ces pulsions suicidaires étaient inquiétantes. Pour le propre bien de la blonde.
Une fois de plus, la jeune femme manqua de réflexes et loupa l'occasion d'éviter un malheur à quelqu'un. Elle s'en mordit furieusement la lèvre en voyant la jeune femme s'écraser contre la vitre fermée du salon, ne songeant même pas qu'elle aurait pu, en plus, exploser la fenêtre. Ce qui, d'ailleurs, aurait été d'autant plus douloureux que le choc de l'impact qui avait fait trembler les murs. Un impact qui sembla sortir Amelia de sa torpeur.
A son tour de bondir pour s'élancer auprès de sa ravisseuse à moitié KO.
La plupart des gens en auraient profité pour appeler la police. Mais Amelia n'était pas la plupart des gens. Elle aimait porter secours aux gens sans distinction et cette fille avait clairement besoin de secours. Physiques dans un premier temps et psychiatriques si elle se laissait faire, un jour. Amelia préférait ne pas y penser, tout comme elle ne pensa pas au sang sur le parquet parce que ce n'était pas si grave en fin de compte. Le sang, ça se nettoyait. Le plus important était de panser les blessures de l'ancienne lapine givrée.
- Ca va aller, assura-t-elle d'une voix douce. Je vais chercher des mouchoirs et on va essuyer tout ça.
Amelia s'éloigna un peu, attrapa une boite de Kleenex et revint. Elle aida la demoiselle à s'asseoir - ce qui semblait difficile - et entreprit de lui essuyer le visage en essayant d'évaluer les dégâts sur son joli visage.
- Tu sais... si ton intuition est la bonne et que je suis vraiment ce dieu, je suis un dieu - une déesse, en fait, ce serait plus correct - qui ne veut pas de sacrifice de la part de ses... disciples ? fidèles ? Je ne sais pas quel mot employer... Je crois que tu es déjà un super lapin telle que tu es et je pense que Supergirl a du souci à se faire. Je ne vois personne qui pourrait faire le poids contre toi, tu es tellement... bluffante ! s'écria Amelia.
Après un sourire, elle reprit :
- J'aimerais beaucoup que tu arrêtes d'essayer de te suicider puisque tu as déjà prouvé ta valeur. Ca ne te dirait pas ? Ce serait dommage et triste de t'abimer davantage. Ca doit faire mal de se prendre une vitre dans la figure... Ca m'est arrivé une fois quand j'étais plus jeune mais je n'allais pas aussi vite alors j'ai seulement un peu saigné du nez... Mais peu importe. Voilà, normalement j'ai enlevé tout le sang mais tu peux aller à l'évier boire un peu d'eau, ça devrait aider.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Free hugs & eternal blessing avaible
She's the lump of sugar that helps the medicine go down

Poppy O'Hare


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Lili Reinhart

Ѽ Conte(s) : Comme des Bêtes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Pompom, le lapin tout mimi mais vachement sadique qui a un bon gros bout de cerveau en moins

☞ Surnom : Paupiette
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 144
✯ Les étoiles : 543




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Lun 13 Nov 2017 - 22:59


DON'T GO BREAKING MY HEART
Nobody knows it, nobody knows it I gave you my heart
Quand j'appuyais sur mon nez, ça faisait quelque chose de bizarre dans ma tête. Un peu comme la fois où j'avais fait tomber un sèche-cheveux dans mon bain. Je l'avais fait exprès, pour voir si ça allait faire comme à la télé, avec les os qui apparaissent et les cheveux qui deviennent tout crépus sur la tête. Si mon squelette s'était illuminé à un moment, j'avais dû le louper parce que je m'étais réveillée deux heures plus tard, de la bave jusqu'au menton, un oeil qui fonctionnait plus et l'eau parcourue de vers électriques. J'avais été déçue, c'était beaucoup moins cool qu'à la télé. Encore une fois, on m'avait menti. J'avais été trahie par un programme de divertissement. Depuis, je donnais des coups de pieds et des coups de poings à quasi toutes les télés qui croisaient ma route. Elles prendraient toutes pour celle qui m'avait arnaqué!

- Si t'es une déesse, ça veut dire que tu peux remettre mon nez droit non?

Je parlais aussi de façon bizarre. Comme Jean-Marc, en fait. J-M, pour les intimes, était un ancien canard de mon équipe et il avait un peu du mal à parler parce qu'il avait le nez tout aplati qui avait presque l'air de rejoindre sa lève supérieure. Il était moche et tout le monde rigolait quand il prenait la parole. J'espérais que c'était que temporaire et surtout pas contagieux parce que moi j'étais chef de meute, je pouvais pas être sujette à des moqueries, vu que j'étais l'Alpha et que l'Alpha il est craint, pas montré du doigt en pouffant.

- Et donc tu peux aussi me rendre immortelle? Et plus musclées? Et avec des griffres rétractables? Oh et je veux aussi des yeux avec des rayons lasers! Comme ça je pourrai découper les humains en rondelles juste avec mon regard!

J'en avais plus rien à faire maintenant de mon nez. J'étais toute excitée, à trépigner sur mon – ou plutôt son – fauteuil. Parce que maintenant que la Déesse des Animaux savait que j'étais son sujet le plus fidèle, elle allait pouvoir exaucer tout mes souhaits. Et m'aider au passage à asservir l'espèce humaine. Avec elle pour me protéger, j'allais devenir toute puissante! Un lapin imbattable ! J'allais bientôt pouvoir danser sur la chair calcinée de mes ennemis! Et même en manger un bout et me faire une réserve pour les trente prochaines années !

-J'ai pas besoin d'aller boire de l'eau. Ce qu'il me faut, c'est le sang de mes ennemis pour étancher ma soif. Même si j'ai pas très soif pour l'instant, en fait. Mais ça viendra. Et quand la soif sera là, je veux du sang.

Avec un sourire un poil (de lapin) machiavélique, je quittais le fauteuil pour prendre les mains de ma Déesse et mettre un genou devant elle. J'aurai pu la demander en mariage, mais c'était pas le but. Pas pour l'instant. Je gardais quand même l'idée de côté au cas où. Si ma compagne officielle était Amelia, mon rang en tant que lapin commandant serait ultra élevé !

- O déesse suprême des animaux. Dis moi quoi faire. Dis moi qui je dois sacrifier pour m'assurer de ton soutien et ton amour éternel. Ou au moins ton amour pour quelques mois, le temps de transformer les humains en steaks hachés. Dis, et je ferai n'importe quoi pour toi. Même me raser les cheveux. Oui, tu as bien entendu.

Mon pelage humain était la seule et unique chose que j'aimais de ma condition de singe sans quasi aucun poils. Ils étaient importants, ils m'empêchaient de me sentir toute nue. Mais pour Diku la Déesse, j'étais prête à m'en débarrasser et à lui offrir pour qu'elle puisse avoir de plus beaux cheveux. C'était le sacrifice ultime, qu'elle réfléchisse bien ! Mais pas trop longtemps non plus, j'avais du mal à rester en équilibre sur mon genou.

code by bat'phanie

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


SAUVEZ UN LAPIN.
MANGEZ UN CHASSEUR.

Amelia Peters


« You Are Not Alone »


avatar


╰☆╮ Avatar : Alyssa MILANO

Ѽ Conte(s) : Le Roi Lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Diku

✓ Métier : Pâtissière et traiteur
☞ Surnom : Amy
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3572
✯ Les étoiles : 569




Actuellement dans : « You Are Not Alone »


________________________________________ Lun 13 Nov 2017 - 23:54

Amelia pâlit sans doute un peu (voire carrément beaucoup) quand son assaillante lui demanda de remettre son nez en place. Depuis qu'elle était sortie de la douche, elle enchainait les mensonges et ça ne lui plaisait pas. Mentir, c'est mal. Même si c'est pour sauver sa peau. Pourtant, il fallait bien qu'elle continue, car dieu seul savait ce dont son invitée surprise était capable. Il était en effet clair qu'elle n'avait pas toutes les cases en place (ce qui n'était pas mal, Amelia ne se serait jamais permis de penser une chose pareille) et qu'il était donc impossible (ou presque) de prévoir sa prochaine réaction. Ou sa prochaine idée. Ou même sa prochaine question. Voire son prochain regard. En fait, cela ne la rendait que plus flippante, surtout aux yeux d'Amelia qui, pour le coup, était une femme prévisible.
Prenant son courage à deux mains (car elle ne possédait pas plus de mains, sinon elle les aurait toutes utilisées), Amelia répondit aussi calmement que possible :
- Eh bien... en fait, non, je ne peux. Ce n'est pas dans mes attributions de déesse. Moi c'est surtout la protection des animaux et pâtisserie végane. Quand on a réparti les dons, c'est ce que j'ai eu et on a toujours dit qu'on ne marcherait pas sur les plates bandes des uns et des autres... Par contre, j'ai une trousse à pharmacie à la salle de bains si tu veux ! On pourrait nettoyer tout ça pour commencer puis appeler le SAMU ou aller faire du carrot cake ?
Pour être parfaitement honnête, Amelia avait du mal à voir comment pareil mensonge pourrait passer. Mais elle avait toujours entendu dire que plus c'était gros, plus ça passait. Alors elle espérait que le karma ou la chance (ou n'importe quoi) serait de son côté.
- Je n'ai pas non plus de sang humain à te faire boire, dut-elle également avouer d'une petite voix. Mais j'ai du jus de carotte ! tenta la pâtissière, peu convaincue, cependant.
L'excitation malsaine de la lapine l'effrayait et l'amener à se poser de plus en plus de questions sur son état mental. Ces questions, naturellement, demeureraient muettes, pour le bien de tous et surtout d'Amelia.
Elle resta pourtant stoïque quand la lapine lui prit les mains et, agenouillée devant elle, lui demanda quels étaient ses commandements. Et voilà comment Amelia eut l'impression d'être devenue le gourou d'une secte étrange et dangereuse. Quand on l'arrêterait et qu'on demanderait comment tout ceci était arrivé, elle ne saurait même pas quoi répondre car c'était à peine si elle-même comprenait ce qui se passait.
Elle écouta néanmoins avec attention la prière de la lapine et marqua un silence certain après celle-ci, silence qui était sensé signifier le suspense divin mais aussi lui permettre de nouveau de réfléchir, bien si possible.
- Ma première décision est que nous allons laisser tes cheveux où ils se trouvent car telle est leur juste place, déclara Amelia avec gravité. Pour t'assurer de mon soutien tu devras sacrifier ton ambition de hacher menu les humains jusqu'à la prochaine éclipse totale du soleil. Ainsi, si tu réussis, je saurais que tu es la plus fidèle parmi les fidèles.
Maintenant, il fallait espérer que la prochaine éclipse ait lieu dans 80 ans.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Free hugs & eternal blessing avaible
She's the lump of sugar that helps the medicine go down

Poppy O'Hare


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Lili Reinhart

Ѽ Conte(s) : Comme des Bêtes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Pompom, le lapin tout mimi mais vachement sadique qui a un bon gros bout de cerveau en moins

☞ Surnom : Paupiette
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 144
✯ Les étoiles : 543




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Lun 11 Déc 2017 - 10:48


DON'T GO BREAKING MY HEART
Nobody knows it, nobody knows it I gave you my heart
Ma Déesse voulait bien que je garde mes cheveux! Gloire à la Déesse! Rien que pour ça, je l'aimais encore plus, et j'étais encore plus prête à me faire arracher les viscères en son nom ! Même si ils allaient beaucoup me manquer, et que je pourrai probablement pas survivre sans eux, c'était pas grave. Rien n'était trop beau pour exprimer mon adoration envers Diku. On se connaissait pas depuis très longtemps, mais maitenant, entre elle et moi, c'était à la vie à la mort!

- Quoiiiii ?

Mon excitation adoratrice retomba comme un soufflet à la carotte en apprenant que j'allais devoir poireauter jusqu'à la prochaine éclipse pour massacrer de l'humain et couper des têtes. C'était pas juste! Moi j'avais besoin de manger de la chair humaine pour me sentir bien, avoir des joues bien roses et de la vitalité que même Actimel pouvait pas me fournir ! J'allais devenir encore plus folle si on m'empêchait de mordre dans la cuisse dodue d'une bonne femme ! Elle voulait que je m'auto-dévore? Que je me mange ma main de désespoir, incapable de lutter contre le manque? C'était vraiment ça qu'elle voulait ?

- Mais c'est quand la prochaine éclipse solaire ? Je peux pas me contenter d'attendre la prochaine pleine lune? C'est dans pas très longtemps et comme ça j'aurai pas besoin de me taper la tête contre les murs en attendant le moment merveilleux où je pourrai tuer en ton nom! Tu en penses quoi ? Hein? Hein? La prochaine pleine lune, ça te va?

Mes mains emprisonnaient toujours les siennes, et j'accentuais légèrement la pression de ma poigne pour essayer un tout petit peu de l'influencer dans sa décision. Elle pouvait quand même pas laisser souffrir une pauvre créature lui étant totalement dévouée, corps et âme, prête à perdre un membre pour ses beaux yeux et ses ordres venus d'ailleurs. Ça serait trop cruel. Tellement cruel. J'aimais vachement ça, d'ailleurs. Ça avait un petit côté excitant. Être le soldat d'une déesse pareille, ça me dressait les poils et me faisait frisonner les oreilles.

- Sinon je pourrai tuer juste une toute petite personne pour toi ? Pour te faire comprendre que je suis vraiment prête à tout pour être ta groupie en chef ? Ta patte droite ? Le coucou qui garde tes oeufs alors que les miens meurent écrabouillés dix mètres plus bas ?

Encore accroupie à ses pieds, je frétillais du postérieur, comme un petit chien débile qui attend sa friandise. L'idée de tuer réveillait mes instincts de prédateur. J'avais envie de plonger mes dents dans l'estomac d'un avocat. Pour pouvoir déposer son gros intestin aux pieds de Diku, bien entendu !

- Si tu veux, je peux tuer ton "mari'. Je suis sûre que t'es mariée juste pour troubler les pistes et que personne remonte juste à toi. Mais si il t'énerve et qu'il est pas assez bien pour ta divine personne, je peux m'en débarrasser vite fait bien fait! Ou même de tes enfants ! Ils servent sûrement à rien, juste à s'accrocher à toi comme des tiques à des jambes poilues. Pour ça que je me suis fais retirer l'utérus ! Comme ça je risque pas de finir avec une portée de lapereaux à tronche humaine cherchant juste à m'épuiser !

Si elle était intéressée, je pouvais l'emmener avec moi et Le Pinceux pourrait s'occuper de son utérus à elle. C'était un ancien crabe et il avait des mains vachement moches qui utilisaient vachement bien tout ce qui était scalpels et engins de torture qu'on utilise dans la médecine humaine. Avec ça, elle pourrait s'accoupler tranquille sans penser aux conséquences trois, neuf ou 20 mois plus tard !

code by bat'phanie

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


SAUVEZ UN LAPIN.
MANGEZ UN CHASSEUR.

Amelia Peters


« You Are Not Alone »


avatar


╰☆╮ Avatar : Alyssa MILANO

Ѽ Conte(s) : Le Roi Lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Diku

✓ Métier : Pâtissière et traiteur
☞ Surnom : Amy
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3572
✯ Les étoiles : 569




Actuellement dans : « You Are Not Alone »


________________________________________ Lun 11 Déc 2017 - 22:44

Amelia avait prédit cette réaction mais ce qu'elle n'avait pas prédit serait que la lapine enragée tenterait de négocier - et avec des arguments pour le moins nombreux, alors que le cerveau d'Amelia semblait avoir pris des vacances. Elle aurait bien aimé que son corps en face autant, qu'elle n'ait jamais été là, dans son salon, dans sa situation et avec cette personne. Le seul point positif de cette affaire était que quelqu'un la prenait pour une divinité. Et encore, Amelia n'était pas pas réellement sûre que ce soit une bonne chose.
Qu'est-ce, au sujet ? Un retour du karma ? Amelia n'avait pas souvenir d'avoir été mauvaise, de mériter cela. Alors quoi ? une caméra cachée ? une farce ? Elle avait espéré qu'il s'agirait d'un canular mais il commençait à durer beaucoup pour que ce soit le cas. Force était donc de constater que c'était la réalité, ce qui expliquait les vacances de son cerveau.
Pour l'heure, Amelia jouait la carte de la divine réflexion, ce qui lui permettait de ne pas répondre de suite. Répondre quoi, de toute façon ? Pour l'heure aussi, Poppy était trop occupée à négocier à coup de métaphores animales bien trouvées et de trémoussements dérangeants pour prêter attention aux non réponses d'Amelia. Mais cela ne pourrait durer éternellement, car même le fidèle le plus dévoué avait son seuil de patience. Nul doute que Poppy n'échappait pas à la règle et que son tempérament impatient pouvait faire des dégâts.
Pourtant, elle n'avait toujours pas la solution miracle.
Et puis soudain, la troisième tentative de négociation de Poppy fut la bonne. Le cerveau d'Amelia recommença à tourner à plein régime, comme celui de la lapine qui avait prononcé les mots magiques ou plutôt qui avait fait la plus mauvaise proposition possible. Le sang d'Amy ne fit qu'un tour dans ses veines où coulait à présent une colère sourde. Personne n'avait le droit de toucher à son mari et à la chair de sa chair. Personne. Ou alors Amelia allait devenir mauvaise et même elle n'avait aucune idée de ce que ça pouvait donner.
Sa rage était telle que la pâtissière ne prêta aucune attention à cette affaire d'utérus et ce non désir d'enfant. D'ordinaire pourtant, elle aurait palabré cent ans sur les avantages qu'elle trouvait à la maternité - même si elle ne comptait pas remettre le couvert.
Elle avait envie de bondir et de saisir Poppy par la gorge pour lui exprimer sa colère. Mais elle n'en fit rien, principalement parce qu'elle savait qu'elle n'en avait pas la force physique. Et aussi parce que ce ne serait pas productif. La mesure était de rigueur, surtout pour incarner une divinité.
Amelia n'en avait croisé qu'une, Diane Moon, quelques années plutôt et, même si elle ne savait pas si son tempérament était représentatif de l'espèce, c'était ainsi qu'elle imaginait les dieux. C'était donc ainsi qu'elle voulait être.
- Jeune fidèle, il faut que tu apprennes deux choses, tonna-t-elle d'une voix plus grave que celle dont elle faisait usage d'ordinaire. Premièrement, la patience est une vertu et fait plus que force ni rage. C'est La Fontaine qui l'a dit et s'il le dit, c'est que c'est vrai. Deuxièmement, on ne tue pas mon mari et on ne tue pas mes enfants. Ce sont des anciens animaux tout comme nous. Ils ont leur place dans le cercle de la vie et ta... méprise, ne me donne guère envie d'alléger ton épreuve d’allégeance. Cependant, reprit la pâtissière après une pause dramatique, je suis une personne dotée d'empathie et je vois bien que tu as un besoin... vital de tuer, même si c'est un paradoxe. Alors tu pourras voler des poches de sang à l'hôpital et les boire. Après ce que tu as proposé, je ne vois que cette sentence d'applicable.
Amelia ne cautionnait pas plus le vol que le meurtre mais aux grands maux les grands remèdes, comme on dit. Et puisque Poppy n'avait guère envie de se faire soigner la case en moins qu'elle avait (Amelia trouvait méchant de penser ainsi mais ne pouvait s'empêcher de se trouver néanmoins réaliste), il fallait bien empêcher les gens de mourir. Ou essayer. April et Faith auraient su mieux géré le problème mais elles n'étaient pas là.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Free hugs & eternal blessing avaible
She's the lump of sugar that helps the medicine go down

Poppy O'Hare


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Lili Reinhart

Ѽ Conte(s) : Comme des Bêtes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Pompom, le lapin tout mimi mais vachement sadique qui a un bon gros bout de cerveau en moins

☞ Surnom : Paupiette
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 144
✯ Les étoiles : 543




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Jeu 11 Jan 2018 - 15:33


DON'T GO BREAKING MY HEART
Nobody knows it, nobody knows it I gave you my heart
La Fontaine ? Elle connaissait une fontaine parlante ? Waouuuuh! Moi aussi je voulais faire sa connaissance ! Pour l'entendre hurler tandis que je m'abreuverais de son corps à base d'eau pour étancher ma soif et... Et j'ai oublié. J'étais en train de penser à quoi déjà ?

- Oooooh.

Avec une moue pleine de déception, mon excitation meurtrière retomba comme un soufflet à la carotte raté. Elle voulait pas que je touche aux poils de ses anciens animaux de mari et enfants. Déception. Désolation. Pleins de mots finissant par "on". Elle refusait de lâcher sa meute pour m'offrir la place d'amant et de mari à ses côtés. J'avais pas du assez lui taper dans l'oeil. Les sacrifices, ça avait pas trop l'air d'être son truc.

- Des poches de sang ? Je peux pas ôter la vie de quelqu'un ? Mais... c'est trop frustrant !

Je bondis en même temps que mon cri, pour me lever face à cette terrible injustice. J'avais pas le droit de tuer, j'avais pas le droit de massacrer sa famille sous prétexte qu'elle y était attachée, fallait que je fasse mes preuves... Et maintenant j'étais obligée de boire à même une pochette en plastique comme un môme humain tétant son biberon ? J'avais l'air d'un foutu hamster dans une cage et condamné à léchouiller une espèce de bouteille géante retournée ? Il était hors de question ! Même pas pour ma Déesse !

- Je crie à l'injustice ! Riz-volution ! Les lapins veulent leur dose de sang bien frais et jaillissant à la source !

Mon poing se leva en l'air, pour protester contre cette divinité aux idées aussi pourries que mes neurones. Elle voulait pas aussi que je trempe dans ma poche de sang des granules pour rongeurs ?

- Pourquoi me faire tant de mal ? Pourquoi me forcer à être un martyr ? Pourquoi tant de cruauté envers l'innocent lapin que je suis ? Je ne cherche qu'à te faire plaisir, à trancher les têtes pour toi, mais tu ne cesses de faire l'autruche dans ton salon de femme désespérée au foyer. Je ne peux le supporter. Je pensais que mon amour pour toi serait plus fort, mais j'ai été aveuglée par mes sentiments. Toi et moi, ça va pas être possible.

Mon discours était douloureux. Et si théâtral. J'avais porté la main à mon front, crispé l'autre sur ma poitrine, exagérant par les gestes les paroles de souffrance dont je l'abreuvais. Je voulais lui faire mal en l'abandonnant. Comme elle m'avait fait tant de peine. En même pas cinq lignes de dialogues, elle avait fait basculer notre destin. À tout jamais.

- Il vaut mieux qu'on arrête là. Avant que ça dégénère au point qu'on se mette à s'entretuer. C'est ce qu'il y a de mieux à faire.

Tant pis. Je continuerais mon massacre sans elle à mes côtés pour m'apporter force, accouplement et puissance. Peut être que je reviendrais la voir. D'ici quatre ou cinq jour. En espérant que le temps et la séparation l'ait fait changer d'avis.

- J'aurai juste une dernière requête. Lèche moi la joue. Avec amour. Pour que je reparte pas de là totalement bafouée.

Me penchant en avant, les mains sur les genoux, je tournais la tête pour lui présenter ma joue rosée par la consommation excessive de carottes. Je demandais une simple compensation, au lieu d'essayer de la tuer. Elle pouvait pas me le refuser.

code by bat'phanie

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


SAUVEZ UN LAPIN.
MANGEZ UN CHASSEUR.

Amelia Peters


« You Are Not Alone »


avatar


╰☆╮ Avatar : Alyssa MILANO

Ѽ Conte(s) : Le Roi Lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Diku

✓ Métier : Pâtissière et traiteur
☞ Surnom : Amy
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3572
✯ Les étoiles : 569




Actuellement dans : « You Are Not Alone »


________________________________________ Jeu 11 Jan 2018 - 21:57

Le plus désagréable dans toute cette affaire c'était probablement de constater qu'à cause d'elle, la lapine meurtrière était toute triste et déçue. Amelia avait horreur de décevoir les gens, c'était quelque chose qu'elle craignait encore plus que les araignées et les accidents d'avion. Décevoir avait longtemps été sa hantise, quand elle n'était qu'une jeune fille pleine de doutes. Et même avec les années, la pâtissière n'avait jamais réellement guéri de son manque de confiance en elle. Mais elle préférait la déception au meurtre et campa sur ses positions, se félicitant mentalement de rester aussi droite dans ses bottes - sur ses pieds nus, si on veut être littéral.
Et la lapine demeurait bondissante et révoltée... Si c'était un cercle vicieux ? Absolument. Si Amelia savait comment s'en sortir ? Pas le moins du monde. Elle retint de toutes ses forces le soupir las qui ne demandait qu'à sortir de sa bouche. On en était à présent au chapitre où Poppy la... plaquait, visiblement. Ca non plus, à l'instar de quantité d'autres choses, Amelia ne l'avait pas vu venir. Elle ouvrit des yeux ronds, ressemblant probablement plus à une carte hors de l'eau (elle était d'ailleurs toujours humide de sa douche, ce qui renforçait cette impression) qu'à une lionne dans toute sa majesté. Mais Amelia était habituée à être ridicule. En cet instant, elle n'y pensait pas réellement. Son cerveau tentait désespérément de faire le tri entre les mille questions qui y affluaient : pourquoi parlait-elle de rupture ? Amelia avait-elle loupé l'épisode dans lequel elle lui faisait sa déclaration ? pourquoi autant de théâtralité ? Poppy avait-elle envisagé d'en faire son métier ? Car elle était douée. Mais pourquoi cette pensée inappropriée traversait-elle l'esprit en pagaille d'Amelia ? n'aurait-elle pas dû parer au plus urgent ? Et quel était ce "plus urgent" ? Puisqu'elle n'était pas capable d'envisager les réactions de son "invitée", comment pouvait-elle déterminer le "plus urgent" et y parer ?
Toutes ces questions et si peu de réponses... Amelia l'écoutait attentivement, à la recherche d'une porte de sortie... qui se présenta d'elle-même. Finalement, la lionne avait peut-être bien joué son coup puisque la lapine semblait d'accord de partir sans plus de dommages. C'en était presque effarant, comme si la bonne étoile d'Amelia avait subitement décidé de briller.
Mais ce qui était encore plus effarant c'était sans doute qu'aucune des trois autres personnes n'ait entendu le ramdam dans le salon et ne soit venu demander ce qui se passait. Peut-être qu'une consultation chez l'ORL s'imposait pour la famille Peters...
La bonne étoile s'avéra néanmoins mesquine. Mais qu'était un léchage de joue en comparaison avec la mort et le sang ? Une chose peu hygiénique, certes, mais une petite chose. Amelia était moins bonne actrice que la lapine mais y mit tout son cœur pour faire bonne impression.
- Avec plaisir !
Sa langue rose laissa une longue trainée baveuse sur la joue de la jeune femme. Mais elle semblait satisfaite et, vu son tempérament, c'était le plus important. Puis elle tourna les talons comme si elle était chez elle. Quelques instants après la porte claqua. Et ce fut tout. Pourtant Amelia resta les yeux dans le vague de longs instants avant de recommencer à sentir le froid et ses cheveux humides. Il était temps de se mettre en pyjama !

Fin

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Free hugs & eternal blessing avaible
She's the lump of sugar that helps the medicine go down

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2

Haut les mains, peau de lapin ! ♡ Amelia





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Un petit verre chez Gaston? :: ⚔ Cadeaux, annifs et absences :: ➹ Archives