Aventures
en cours :

Age de Glace
Septembre 2017


Sing On
Septembre 2017

- Bientôt -
8 octobre 2017


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


Sing On the Musical - le 85ème événement de Disney Rpg ! ╰
➹ Création graphique : Jezabel Chapman ♥ - Maître du jeu : Anastasia Romanov ♥
Prêt à pousser la chansonnette ?

Partagez | .
 

 Avez vous vue ce chat ? [Fe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Hadès


« Admirateur de la Serviette
Sacrée ! ٩(͡๏̯͡๏)۶ ٩(●̮̮̃•̃)۶ »


avatar




╰☆╮ Avatar : Robert Downey Jr. ♥

Ѽ Conte(s) : Hercule ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Hadès ☣ l'unique dieu des Enfers. ϟ

☞ Surnom : seb ➹

Fondateur Disney Rpg

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5229
✯ Les étoiles : 40




Actuellement dans : « Admirateur de la Serviette Sacrée ! ٩(͡๏̯͡๏)۶ ٩(●̮̮̃•̃)۶ »


________________________________________ Sam 19 Aoû 2017 - 12:56


Avez-vous vue ce chat ?
J'ai perdu mon chat... enfin son chat... un truc avec des poils...




    Samedi soir, 19h30, sale journée. C'est le moment où tout le monde rentre chez lui et se prépare un chocolat chaud. Seul petit bémol, on était encore en plein été et à cette heure ci il faisait toujours jour. Heureusement qu'il pleuvait, car ça ajoutait une ambiance un peu glauque à l'affaire. Je venais d'arriver en plein coeur du centre ville de Storybrooke, devant les locaux de la détective privée Sam Nicols. Ce n'était pas un hasard si je me trouvais ici. Elle était la première dans l'annuaire téléphonique.

    Une fois devant la porte, je pouvais y lire très clairement que le bureau fermait à 19h. Mais il y avait encore de la lumière. C'était un signe ! Elle allait répondre présente à mon appel et pourrait me sortir de la pire situation dans laquelle je m'étais mise en plusieurs millions d'années d'existence. J'avais passé la journée entière à tenter de résoudre cette affaire seul, mais je devais me rendre à l'évidence. J'avais échoué. Le courroux allait m'être porté et je ne voulais vraiment pas subir les foudres de Merida une fois de retour chez elle. Sam Nicols était mon seul espoir.

    Je n'avais pas frappé, préférant apparaître directement sur un siège juste en face de son bureau. Je n'avais pas levé les yeux dans sa direction, ne me souciant pas du fait qu'elle serait surprise ou non de me voir débarquer ici en plein milieu de la nuit... enfin de l'avant nuit. Bref... elle ne me connaissait pas, je ne la connaissais pas et... elle était rousse ? Oui, j'avais légèrement levé la tête pour voir à quoi elle ressemblait. Rousse comme ma rebelle. C'était un second signe. Je sentais que cette affaire allait très vite être classée.

    « Ca fait que quelque mois qu'il est arrivé. Il ne connait pas encore bien la ville. Et je ne suis même pas sûr qu'il sache se débrouiller tout seul. »

    J'avais observé le bureau de la jeune femme. De la paperasse, une lampe, un ordinateur mais également un donuts. J'avais pris le donuts.

    « C'est le dernier ? » demandai-je après avoir croqué un bout.

    Dernier ou pas, il était à moi. Qui plus est au chocolat, mes préférés.

    « Il est blanc. Et noir aussi. Ou juste blanc. A dire vrai je ne suis pas sûr. On se fréquente depuis très peu de temps et on ne s'apprécie pas vraiment. J'avais déjà songé à rompre, mais Merida n'aurait pas accepté... pourtant c'est pas faute d'avoir essayé de le noyer à diverses reprises. »

    Elle allait me prendre pour un dingue, mais le fou dans cette histoire, c'était lui ! Il passait ses journées à ramper, à baver, à plisser les yeux... il ne savait rien faire. Encore une inutilité de la nature. Et je n'aimais pas sa façon de se blottir sur les cuisses de ma rebelle.

    « J'ai vue la pancarte à l'entrée. Détective privé. C'est votre job de retrouver les gens disparus et lui a disparu. Il me reste à peu près deux heures avant qu'on se rende à un repas de famille. Des lasagnes de Fergus. C'est un moment important dans la semaine. Chaque samedi soir, des lasagnes à 21h tapante. Je n'ai pas de délai supplémentaire. Faut qu'il soit retrouvé avant l'heure dite, ou je suis mort. »
    dis-je avec une petite hésitation sur le dernier mot... « ...encore. »

    Car oui, c'était une habitude de mourir. Elle ne pouvait pas refuser l'affaire. Ca serait non assistance à dieu en danger.

    « Ah oui... c'est un chat et il répond au nom de Nicéfort, ou Nicéphore, enfin un truc de ce genre... »

    J'avais hôté mes lunettes de soleil. Pourquoi j'en portais quand il pleuvait et qu'il n'y avait pas de soleil ? Puis, je m'étais légèrement avancé sur ma chaise, en direction de la jeune femme. Je la fixais droit dans les yeux, avec un air des plus sérieux.

    « Sam Nicols, vous êtes mon dernier espoir. Aidez moi. »

    Ou j'irai voir un autre privé, mais vue l'heure, j'aimerai mieux qu'elle classe cette affaire elle-même. Et puis ce donuts n'allait pas remplir suffisamment mon estomac.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Je n'ai pas un esprit mal tourné...
...j'ai simplement une imagination sexy !


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/u225rpgsheet http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/u225rpgsheet http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/u225rpgsheet

Sam Nicols


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Katherine Barrell

Ѽ Conte(s) : Volt
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Penny

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 54
✯ Les étoiles : 201




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Dim 20 Aoû 2017 - 22:22


Avez-vous vue ce chat?

Les gouttes de pluie claquaient contre la fenêtre du bureau de Sam, c'est bien la seule chose qu'on pouvait entendre dans cette pièce, vue le silence qu'il y a d'habitude. On pourrait très bien croire que l'on est au mois d'octobre mais non, nous étions bien au mois d'août, même si le ciel gris et nuageux montraient le contraire.
La jeune détective était assise à son bureau comme à son habitude, elle devait remplir des rapports sur des enquêtes qu'elle a résolu dernièrement, ce n'était que des petites enquêtes, rien d'extraordinaire, mais qui néanmoins lui prenaient beaucoup de temps, surtout au niveau de la paperasse. Certains juges, ou même avocats, avaient besoin de ces papiers assez rapidement que ce soit pour la condamnation d'un accusé ou pour au contraire sa défense.

La rouquine leva les yeux vers la pendule accroché au mur, il était déjà dix-neuf heures, l'heure de la fermeture normalement. Mais plutôt que de sortir et de rentrer chez elle pour manger une pizza devant sa télé, elle décida de rester encore pour finir de remplir certains formulaires et de terminer les rapports. Tout en tapant sur les touches du clavier de l'ordinateur, elle prit son mug pour boire du café mais elle se rendit vite compte que le mug était vide. Elle se leva donc pour aller en chercher au coin de la pièce où se trouver la cafetière ainsi qu'un évier où traîner déjà deux autres mugs. Sam remplit entièrement son mug avant de retourner à son bureau pour continuer ce qu'elle n'aimait pas du tout faire et ce qui est le plus embêtant dans ce métier, la paperasse. Elle avait besoin d'actions, de bouger mais certainement pas de remplir des formulaires stupides même s'ils étaient très importants. C'était presque une punition pour la détective.


Elle prit donc son courage à deux mains, prit une bonne gorgée de café et se remit aussitôt au travail. Seulement, quelques instants plus tard, un homme entra dans le bureau, interrompant ainsi Sam dans ses rapports. Sans un mot, sans même un "Bonsoir", il s'installa sur une chaise en face d'elle. Sam le fixa, toujours les mains sur les touches du clavier, d'un air interrogateur. On pouvait deviner à sa tête qu'elle se disait "Qu'est-ce qu'il veut ce type". Elle leva légèrement les yeux pour regarder à nouveau la pendule, il était dix-neuf heures trente passées. Et merde, elle aurait du fermer les stores, ainsi personne n'aurait vu qu'elle était encore là. Elle baissa donc les yeux pour regarder le brun qui se trouvait devant elle avec un sourire forcé puis se cala au fond de son fauteuil et croisa les bras pour écouter ce qu'il avait à dire.

Elle le prit pour un fou au départ, il commençait à parler de quelqu'un qui était arrivé il y a de cela quelques mois mais qui ne connaissait pas bien la ville et qu'il ne pourrait se débrouiller tout seul dehors. Sam ne comprit pas de quoi cet homme était en train de lui parler. Elle fronça légèrement les sourcils avant de lui sortir:

-Excusez-moi?

Elle remarqua qu'il regardait son bureau. Oui, il y en avait partout, Sam n'était pas du genre à bien nettoyer son bureau. Surtout avec autant de paperasses. Puis, l'homme porta attention sur le donut qui se trouvait à côté de l'ordinateur, LE dernier donut, au chocolat, la rouqine a raffole mais lui aussi apparemment. Il le prit et croqua dedans:

- Oui c'est le dern... mais allez-y mangez-le, je vous en prie, dit-elle d'un ton qui voulait dire "Vas-y te gênes pas!"

Elle ne risquait pas de l'aimer celui-ci, il a osé lui piquer un donut au chocolat, les préférés de sa femme. Pour qui il se prend celui-là?! Mais avant que Sam ne fasse de remarques, il reprit la parole. Plus il parlait et plus Sam commençait à croire que ce type était vraiment un taret. Il ajouta qu'il avait vu la pancarte à l'entrée, oui la détective privée c'était elle et oui retrouver les gens était bel et bien son job. Apparemment il y aurait une personne disparue et il fallait que celle-ci soit retrouver impérativement avant vingt-et-une heures. Est-ce que c'était une blague? Un canular?
Mais le pire reste à venir, surtout quand il précisa qu'il s'agissait d'un chat nommé Nicéfort et qu'il fallait qu'il le retrouve au plus vite autrement il risquait de se faire démolir par une certaine madame.

Sam écarquilla légèrement les yeux, toujours les bras croisés, se demandant s'il se moquait d'elle. Elle se redressa pour poser ses bras sur le bureau.

Attendez une minute, elle lâcha un petit rire, si j'ai bien compris ce que.. vous venez me dire. Vous me demandez de retrouver un chat nommé Nicéfort, qui est perdu en ville, avant, elle regarda la pendule, vingt-et-une heures?

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Bunch of crazy hicks off their rockers?

(c) crackle bones

Hadès


« Admirateur de la Serviette
Sacrée ! ٩(͡๏̯͡๏)۶ ٩(●̮̮̃•̃)۶ »


avatar




╰☆╮ Avatar : Robert Downey Jr. ♥

Ѽ Conte(s) : Hercule ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Hadès ☣ l'unique dieu des Enfers. ϟ

☞ Surnom : seb ➹

Fondateur Disney Rpg

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5229
✯ Les étoiles : 40




Actuellement dans : « Admirateur de la Serviette Sacrée ! ٩(͡๏̯͡๏)۶ ٩(●̮̮̃•̃)۶ »


________________________________________ Lun 21 Aoû 2017 - 9:30


Avez-vous vue ce chat ?
J'ai perdu mon chat... enfin son chat... un truc avec des poils...




    Est-ce qu'elle comprenait réellement ce qui était en train de se passer ? J'étais venu lui demander son aide parce que j'étais désespérer. Enfin, pas moi, mais le chat l'était. Je l'imaginais seul, abandonné quelque part, recroquevillé sur lui même, frissonnant... bon sang, j'aurai très bien pu le laisser mourir de froid où qu'il soit. Pourquoi je voulais le retrouver ? Ah oui... Merida m'aurait tué. En guise de réponse à la détective, j'avais hoché la tête. Oui, j'avais que jusqu'à 21h et pas une minute de plus. Il fallait être à l'heure pour les lasagnes de Fergus.

    « Vous êtes diplômée ? »

    Ben quoi ? Elle ne semblait pas très douée. Sinon elle serait déjà debout, prête à aller chercher le chat. Mais là, elle était simplement assise, les bras croisés et elle me regardait comme si j'étais un cinglé. On faisait bien appel à des détectives pour retrouver toute sorte de personnes, alors pourquoi pas pour un chat ? Qui plus est le chat du dieu des Enfers ! J'avais un papier qui attesté que c'était le miens.

    « Bon, je vais vous donner un coup de pouce. »

    Je m'étais levé et j'avais fait le tour du bureau. Sans qu'elle ait pu dire quoi que ce soit, j'avais posé ma main sur son épaule et on avait disparu. Est ce que c'était la toute première fois qu'elle se faisait téléporter ? Chez certains ça ne faisait rien, chez d'autres... ça ne faisait rien. A dire vrai, ça ne faisait rien. A part le fait qu'on se retrouvait en une fraction de seconde devant un immeuble, toujours assise sur sa chaise. Car oui, j'avais téléporté Sam Nichols avec moi jusqu'à devant l'immeuble de chez Merida et j'avais pris la chaise avec. Du coup elle était toujours assise.

    « C'est ici que ça a eu lieu. Le chat était là haut dans l'appartement et la porte était peut-être légèrement ouverte... Ou pas. En fait je ne me rappelle plus trop. Je me souviens juste que j'étais dans l'appartement et que j'ai jeté diverses choses par la fenêtre. »

    D'ailleurs, juste là, aux pieds de l'appartement, il y avait ces « diverses choses ». Dont un four à micro ondes qui ne marchait plus et qui n'avait pas voulu réchauffer mon chocolat chaud. Une casserole qui n'étais pas entré dans le four où se trouvait mon chocolat chaud, et qui du coup était resté froid. Et aussi deux trois bricoles que je ne supportais pas dans l'appartement de la jeune femme, dont un slip blanc. Pourquoi les gens achetaient des slips blancs ? Quant à ces affaires juste à côté, une pile de linge d'homme, je les avais juste jeté comme ça. Ca devait être à son colocataire, mais bon, y'avait pas de soucis. Bref... il y avait tout un bazar devant l'immeuble et juste face à moi, Sam Nichols assise sur sa chaise.

    « J'ai peut-être du jeter le chat sans le faire exprès. Enfin il était peut-être caché dans la pile de linge. Mais bon... y'a pas de traces de sang et un chat retombe toujours sur ses pattes, n'est ce pas ? » dis-je d'un air confiant, avant de remarquer quelque chose... « Oh... j'avais zappé qu'il pleuvait. »

    Car oui, pendant tout mon monologue, elle prenait l'eau et moi aussi. Fort heureusement, je pouvais faire apparaître un parapluie. D'ailleurs, je lui avais tendu. J'aurai peut-être pu prendre un parapluie moins voyant et plus adulte, mais bon, c'était pas grave.

    « Alors ? Vous avez une piste ? »



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Je n'ai pas un esprit mal tourné...
...j'ai simplement une imagination sexy !


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/u225rpgsheet http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/u225rpgsheet http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/u225rpgsheet

Sam Nicols


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Katherine Barrell

Ѽ Conte(s) : Volt
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Penny

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 54
✯ Les étoiles : 201




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mar 19 Sep 2017 - 15:32


Avez-vous vue ce chat?

Sam avait vu dès le début que quelque chose ne tournait pas rond. Elle avait légèrement levé les sourcils lorsqu'il s'est installé face à son bureau sans dire un mot, pas un bonsoir, rien. Plus le temps passait et plus la détective se demandait s'il s'agissait d'un canular, elle commençait d'ailleurs à regretter de ne pas être partie terminer ses dossiers chez elle ou même d'avoir tout simplement fermer la porte de son bureau à clefs.

Elle se sentait perdue après que l'homme qui se trouvait face à elle lui ait confié une mission des plus importantes: retrouver son chat! La rouquine pensait que tout ceci n'était qu'une grosse blague, mais le type gardait son sérieux, il ne plaisantait pas. Se demandant pourquoi Sam ne réagissait pas, il lui demanda si elle était diplômée.

Bien sûr, dit-elle en pointant du doigt son diplôme qu'elle avait accroché au mur.

La jeune femme s'apprêtait à décliner la demande de l'homme dont elle ignorait le nom quand celui-ci se leva pour se placer à côtés d'elle. Il posa sa main sur l'épaule de la détective puis ils se trouvèrent dehors, Pouf! Sam était toujours assise sur sa chaise, pas dans son bureau, mais devant un immeuble. Elle se sentait bizarre, son coeur battait à la chamade. Qu'est-ce que?... Elle a été téléporté?..Comment?!

Que... Que s'est-il passé? Comment avez-vous fais ça? Où sommes-nous?! s'exclamma-t-elle tandis qu'elle regardait autour d'elle avant de fixer le responsable de son "déplacement" d'un air qui voulait dire: "Où m'as-tu emmener imbécile?!"

Mais elle se dit qu'il valait mieux garder son calme, qui sait ce qu'il pourrait faire. L'homme commença à raconter les faits, apparemment il avait jeter plusieurs choses par la fenêtre de l'appartement où il se trouvait. Sam regarda alors en bas de l'immeuble et constata que, effectivement, il avait jeter pas mal de choses dont un micro-ondes, du linge, une casserole et..Un slip blanc? Ce type n'était vraiment pas net...

Ensuite il ajouta, qu'il avait peut-être, également, jeter le chat par la fenêtre, en même temps que la pile de linge. Sam écarquilla légèrement les yeux avant de fixer à nouveau celui qui l'avait téléporté jusqu'ici. Elle était encore choquée parce ce qui venait de lui arriver qu'elle n'avait même pas remarquer qu'il pleuvait. D'un coup, il fit apparaître un parapluie et le donna à la jeune femme. C'était un parapluie...Hello Kitty? Sérieusement?

Le parapluie à la main, elle se leva à toute vitesse et se plaça face au brun.

Monsieur, vous débarquez dans mon bureau pour me dire que j'ai deux heures pour retrouver un chat que vous avez balancé par une fenêtre, en plus de ça vous me téléporter jusqu'ici et pour couronner le tout, vous me donner un parapluie Hello Kitty! Moi je recherche des personnes, pas des animaux.

Elle souffla un bon coup avant de se retourner et de fixer l'immeuble, elle réfléchit quelques secondes avant de reprendre la parole.

Vous avez plutôt intérêt à ce qu'il ait de la valeur ce chat, et à me dédommager pour me déranger à cette heure-ci, dit-elle furieuse avant de lui rendre le parapluie. Avant toute chose...Je ne sors jamais sans ma casquette alors soyez gentil et donnez-la moi avec un de vos.. petits tours de magie et je vous prierai de bien remettre ce fauteuil dans mon bureau! Dit-elle en pointant le fauteuil du doigts. Il est vrai que Nicols ne sortait jamais sans sa casquette lorsqu'elle partait travailler, c'était devenue une habitude.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Bunch of crazy hicks off their rockers?

(c) crackle bones

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

Avez vous vue ce chat ? [Fe]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Centre ville :: ➹ Detective Nicols