Halloween Party
de Sasha Hale

Le Péché Divin
de Hadès

Merry Christmas
- bientôt -


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Le Péché Divin ☆ Evénement Divin #29
Une mission de Neil Sandman - Ouverture : 18 octobre 2017
« Après avoir péché, il faut expier... quel que soit le prix à payer ! »

Partagez | .
 

 Evénement #80 : Au Violent de nos Songes [Fiche]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Cody Eagle


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mar 12 Sep 2017 - 22:17




Au Violent de Nos Songes

Partez pour un voyage que vous n'êtes pas prêts d'oublier...
Découvrir la mission



Participants
. . . . . . . . . . . . . . . . .

Jules Verne
Mini Jules n'hésite pas une seconde à clamer haut et fort qu'il a du poil au menton. Il adore également beaucoup se vanter et étaler sa science. J'aurais aussi appris qu'il a un siècle d'avance sur Fort Boyard parce que Jean Passepartout comme pseudo fallait y penser.


Elliot Sandman
Déjà à cet âge là, Elliot montrait des prédispositions à la bouletitude. On va dire que c'est pas sa faute mais celle de ses gènes. Et quand on sait qui est son beau-père pas mal de choses s'expliquent. J'ai découvert que nous avions également eu la même enfance composée des Tortues Ninja, Albert le cinquième mousquetaire et même Princesse Starla.


Robyn W. Candy
Exit la pâtissière au caractère de cochon, voici une petite fille qui, bien que laissant entrevoir les prémices de la version adulte, est quand même sacrément plus vivable. Et c'est pas Elliot qui vous dira le contraire. Parce que ouais, mini Elliot et mini Robyn sont potes. Nul doute que le traumatisme aura été rude des deux côtés une fois redevenus adultes...


Emily Lame-Duck
Adulte, son caractère peut sans problème faire concurrence à Athéna et Robyn réunies, mais enfant, le vilain petit canard n'est rien d'autre qu'une petite fille toute mimi avec certes une légère obsession pour les œufs mais c'est pas grave ça fait partie de son charme on va dire.


Phoebus Light
Mini Apollon n'a pas la langue dans sa poche. Et il semble étrangement un peu plus vivable que sa version adulte. Même si l'on aura vu grâce à ses rêves que son côté sale manipulateur ne date pas d'aujourd'hui. On notera également que pour trouver des noms ou des surnoms même gamin il est pas doué (désolée Vaiana, maintenant tu t'appelles Vava).


Neil Sandman
On savait déjà que la version adulte avait des cases en moins. Mais alors la version miniature c'est pire. Ici Neil est une psychopathe qui prépare de la poussière de verre afin de buter leur tuteur. Rien que ça.


Vaiana de Motunui
Vaiana a une manière bien à elle de garder les moutons. On sait aussi que du groupe c'est sans doute celle qui aime le moins Johanna (pour ce que les autres l'aiment...). C'est également la tête brulée de la bande qui ne semble avoir peur de rien. En tout cas, quand il s'agit de désobéir c'est clairement pas la dernière.


Introduction
D'après les chiffres de l’Australian Federal Police, environ 35 000 personnes sont portées disparues chaque année. On en retrouve plus de 95% dans la semaine qui suit. Il reste environ 1 600 personnes dont la disparition n’est pas résolue (dans les 6 mois).

Cette histoire parle de l'une de ces disparitions inexpliquées. Rendez-vous dans le bush australien, dans un ranch perdu au milieu de nulle part, dans le monde des contes. Le premier point de civilisation étant à 1000 kilomètres, inaccessible.

La nature australienne est rude, elle ne pardonne pas aux imprudents… Il faudra apprendre à travailler en équipe et à se soutenir pour parvenir à comprendre les raisons de notre présence à cet endroit.

Le danger rôde, des choses étranges se déroulent dans ce ranch... Parviendrez-vous à en élucider tous les mystères ? Quand on est haut comme trois pommes et avec autant de réflexion qu'un enfant de 12 ans, rien ne semble gagné d'avance...






Résumé de la mission
Tout commence par un Elliot qui se prend soit pour Raiponce, soit pour Martin Luther King. Quoi qu'il en soit Monsieur a fait un rêve. Et comme il ne dort d'ordinaire jamais c'est que ça doit être important, en tout cas suffisamment pour qu'il se déplace jusque sur Olympe pour en discuter avec tonton Apollon qu'il n'aime pas et subisse les bruits de mastications de sa fille en train de manger un bol de céréales (même si, je le reconnais, ça on s'en fout).

Après un suspens insoutenable de deux minutes, voilà qu'il se décide enfin à parler dudit rêve : un vieil aborigène type chaman serait entré dans sa tête afin de lui dire d'aller sauver un petit garçon. Et après que nos deux coqs se soient mesurés l'un à l'autre (ou tout du moins après qu'ils aient essayé), il est décidé de monter une petite équipe pour aller sauver ledit gamin. Chez les divins, quitte à se jeter tête baissée dans les embrouilles autant le faire à plusieurs et en famille parce que sinon c'est pas drôle. Et en plus Apollon propose de montrer toute l'étendue de ses capacités culinaires inexistantes en confectionnant des sandwichs. Nul doute que la cuisine va ressembler à un remake de film d'horreur après son passage dedans (j'aurais bien parlé popote plus longtemps mais on n'est pas sponsorisé par Top Chef).

Après que papounet et sa fifille aient décidé de prendre les gens pour des objets et choisi leurs compagnons de route, chacun s'en va se préparer/faire son marché. L'occasion d'admirer la nullité flagrante du dieu des dieux en cuisine, sauvé in extremis du massacre par l'arrivée de sa sœur, qui s'improvise prof. Tout ça se finit avec un Apopo seul en-dessous d'un panneau clignotant, sans doute un point de rendez-vous ultra discret généré par Elliot (si toi aussi tu as eu de la peine en imaginant ce grand dadet seul avec son sachet de sandwich tape 1)

Fort heureusement, notre grande tige blonde n'est pas seule bien longtemps puisque le voilà rejoint par un Jules et une Vaiana arrivée là par pur hasard vu qu'en fait ils faisaient une petite promenade en échangeant deux trois petites anecdotes sur l'océan. Arrive ensuite Elliot accompagné (ou plutôt menotté à) par Emily, le tout dans une prestation digne d'un vidéo gag (si vous êtes né avant 2008 et que vous ne comprenez pas cette référence, vous êtes des incultes) et pour finir Neil et Robyn. La fine équipe est au complet.

Une téléportation plus tard, nos joyeux lurons arrivent sur une plage surpeuplée, qui ne fait pas très mission de sauvetage. Là où on s'attendait au bush Australien, à ses kangourous ses aborigènes, ses bestioles dangereuses eh bah rien, niet, nada. A la place, bonjour la place bondée de touriste. A croire qu'Elliot maitrise toujours pas sa téléportation trois ans plus tard. Ce qui ne l'empêche d'ailleurs pas de regarder avec beaucoup d'attention deux jeunes femmes en bikini. Comme on s'en doute ça se finit en dispute avec Robyn, qu'il téléporte sur une planche de surf au milieu de l'océan, et vu le bol qu'elle a il se trouve qu'une vague arrive juste à ce moment-là. Clairement ça va pas arranger leur relation.

Au final, après de longues minutes d'intenses gamineries, Elliot a manifestent connecté ses neurones et tout le monde se retrouve à nouveau téléporté. A-t-il réussi sa téléportation ? Notre fine équipe va-t-elle faire le tour des lieux touristiques de l'Australie ? On en saura rien. Mais à la place, nous vous offrons une ellipse où Aphrodite, en grande discussion avec un certain Mathis Cleverland, nous apprend que ça fait cinq jours que tout ce petit monde a disparu. Elle est pas belle la vie ?

Retrouvons sans plus tarder, les sauveteurs du dimanche avec un post de Jules... Ou plutôt mini Jules, en fait. Eh oui ! En cinq jours, Elliot & cie en ont profité pour rapetisser et n'avoir aucun souvenir de qui ils sont réellement. Enfin...Presque. En effet, le soir lorsqu'ils s'endorment - et ce depuis cinq jours - nos minis héros font chacun un rêve, qui se trouve en réalité être l'un de leur nombreux souvenirs d'enfance. Et il y a pas à dire, je préfère nettement ceux de Vaiana, Apollon et Elliot que ceux des autres, qui me donnent envie de me rouler en boule et de pleurer tellement ils sont déprimants.

Nous apprenons également que notre équipe miniaturisée est depuis 5 jours dans le ranch d'un certain monsieur Eagle. Un type, qui a l'air tout sauf sympa et qui, manifestement, a décidé qu'il avait des minis esclaves à disposition, puisque mini Jules nous apprend qu'ils triment jusqu'au soir (la protection de l'enfance n'est jamais là quand on en a besoin). La seule explication à leur présence c'est que les gens qui s'occupaient d'eux (parents tuteurs et j'en passe) ne peuvent plus le faire, alors ils ont été envoyés ici. Personnellement, je trouve ça assez léger comme excuse, mais comme personne ne se souvient de rien, je conçois qu'ils ne cherchent pas à en savoir plus.

C'est après un petit déjeuner composé de pain sec et de verre de lait que la journée de basses besognes commence. Eagle intime l'ordre à ses minis esclaves de prendre du bois afin de consolidé l'enclos à cochons. Vaiana, bien décidée à n'en faire qu'à sa tête, se voit subitement traversée d'une idée lumineuse : utiliser l'un des moutons afin de transporter les buches. Malheureusement, si l'idée semble bonne sur le papier, en pratique c'est une autre paire de manches. Puisqu'un mouton reste un animal, et buté de surcroit. Aussi, refuse-t-il tout bonnement, de se diriger vers l'enclos à cochons. Préférant largement le sien (en même je le comprends).

Et parce qu'une bonne mission, est une mission avec des groupes (aka la hantise de ceux qui lisent et fiches lesdites missions) retrouvons mini Apollon qui se réveille avec une sensation désagréable au niveau du front. Il s'agit en réalité d'électrodes reliés à une machine O_o Alors qu'il essaye de s'en débarrasser (ça aussi je comprends, après l'exploitation les expériences chelou décidément, ça commence à cumuler en termes de mauvais traitements) une voix enfantine s’élève lui demandant de ne pas les abimer. Pensant tout d'abord qu'il s'agit de l'ordinateur (comme quoi même à cet âge là il y avait pas énormément de neurones qui se battaient en duel), mini Aollon finit par réaliser qu'il s'agit en réalité d'une petite fille habillée à la mode Causette. Si elle n'apporte pas plus de renseignements concernant le pourquoi est-ce qu'il ne faut pas abimer la machine (peut-être a-t-elle compris qu'Apollon était technophobe après tout on n'en sais rien) elle nous apprendra, en revanche, que mini Apopo rêve "très bien" - du moins selon la machine - et lui donnera pour tâche d'apporter une figurine en plastique d'un petit dinosaure à Robyn avec l'hypothèse que ça l'aiderait peut-être à se se souvenir.

Notre petite fille mystère partie, le dieu miniature décide d'en faire de même mais croise malheureusement le propriétaire des lieux qui n'a clairement pas sa tête des bons jours (en même temps quand l'a-t-il me demanderez vous) qui lui ordonne d'aller retrouver les autres, ce qu'Apollon s'empresse d'ailleurs de faire. Et pendant que Vaiana fait du rodéo sur le mouton, Robyn elle, remarque parfaitement le petit dinosaure sortant de la poche du grand blond (oui même à cet âge là c'est une grande perche) et décide de le subtiliser ni vu ni connu je t'embrouille. Et une fois en mains, il y a quelque chose qui semble la titiller, un peu comme une impression de déjà vu. Et si je vous enquiquine depuis tout à l'heure avec ce jouet c'est parce que Miss Candy s'est éclaté le pied sur un dinosaure en plastique il y a quelques post en arrière. Voilà pourquoi, notre inconnue a demandé à mini Apollon de le lui donner.

Et on aurait pu continuer comme ça, à vous narrer la journée type dans le ranch d'Eagle mais c'est sans compter sur Nat, qui est une MJ sadique, et tout un groupe d'enfants vous imaginez bien que c'est du pain béni pour elle. Apparemment, elle est sadique au point de mettre son propre personnage face à un très gros serpent. Non, pas Jules malheureusement je sais retenez vos soupirs de déceptions il va avoir son lot de bricoles vous inquiétez pas. Elliot est donc face à un serpent, Robyn est intervenue pour essayer de le protéger sans doute et aucun des deux n'a l'air d'être sûr quant à la démarche à suivre pour la suite des opérations. Exploser la tête du serpent avec une buche ou appeler Eagle telle est la question. Finalement la mini sucrerie préfère se la jouer charmeuse de serpent et se met à nous chanter le livre de la jungle (je suis pas certaine que ça arrive à hypnotiser le serpent mais je vais mettre 10 pour l'effort). Quant à Jules aka mini macho dixit Robyn, le voilà qui essaye à son tour d'attirer l'attention du reptile. Sauf que comme on s'en doute, cette histoire finit en eau de boudin. Le serpent se redresse brusquement pour s'attaquer à Jules, qui est doucement en train de passer de vie à trépas.

Fort heureusement, Eagle arrive juste à temps pour se charger du serpent, et donner un antidote au mini écrivain, ouf ! On l'a échappé belle. Quant au serpent, il finira en repas de midi ! quelle de chanceux ! Et l'immense honneur de vider le serpent revient à Neil et Emily. Comme on n'a pas envie d'être responsables de vous avoir rendu malade, je passerais sous silence ces explications et l'action en elle-même parce que c'est franchement écœurant. D'ailleurs, je pense que je vais zapper tout ce qui concerne la préparation du serpent pour le manger parce qu'à l'heure où je tape, il est quatre heures et ma mère a fait un gâteau que je tiens à manger, sans être malade. Je conclurais la partie gastronomique avec le fait qu'il leur arrive quand même de manger des trucs moins dégueu, vu que pour midi ce sera omelette. Même si Emily ne semble pas de cet avis, profondément révulsée à l'idée de tuer des pauvres bébés (un jour pour le plus grand bonheur d'Anya on lui apprendra la différence entre des œufs fécondés et des œufs non fécondés).

Et pendant ce temps là, les autres sont toujours près de Jules qui n'a pas repris connaissance, et alors qu'ils pestent contre Eagle (enfin Apollon surtout) surgit un aigleuuuh noir... enfin un aigle tout court apparaît et décide d"ouvrir une de ses grandes ailes pour faire de l'ombre à mini macho. IL reste là, pendant que les enfants soignent leur copain, avant de finalement partir pile au moment où le propriétaire du ranch sort. Ce dernier les laisse d'ailleurs sous la surveillance de Johanna son affreuse salamandre (Anya maintient que c'est un iguane) avant de s'en aller poser des pièges. Il y a des personnages comme ça qui suscitent des réactions tout sauf bienveillantes, Johanna en fait partie. En l’occurrence on a envie de lui filer un bon coup de pied dans son arrière train tellement, elle n'attire pas la sympathie (soit c'est ça, soit c'est moi qui suis plutôt violente comme fille).

Jules est ramené à l'intérieur par ses petits camarades, Vaiana s'occupe d'aller chercher ce qu'il faut pour désinfecter et faire un bandage, qu’elle noue inconsciemment avec un nœud marin. Et puisqu'Eagle est parti, et qu'il n'y a que Johanna, Vaiana décide d'occuper la bestiole avec un œuf le temps de l'enfermer pour aller visiter les pièces du haut. Malheureusement pour Indiana Vaiana, alors qu'elle commence à crocheter l'une des portes, la voilà qui se fait sauter dessus par la bestiole sensée être enfermée dans le débarras. Causant par la même occasion une belle balafre à ladite bestiole. Emily a voulu, dans sa grande générosité sauver les œufs (enfin surtout les poussins inexistants) de l'infâme Johanna. Quelle bravoure, quel courage quelle.... Naïveté mais on va dire que c'est touchant.

Et les autres dans tout ça ? Aucune idée. On sait juste qu'Elliot est avec Vaiana qui semble enfin se souvenir que Jules agonise sur le canapé du salon (clairement pas une future médecin celle là). Et puisqu'on parle de notre mini écrivain, voilà que sa mémoire le travaille : en effet, dans son pseudo rêve/délire où il se voit à bord d'un navire, surgit subitement d'une Vaiana adulte, même si en réveillant, il pense plutôt à la mère de cette dernière. Quoi qu'il en soit, il y a du progrès puisqu'il est convaincu qu'ils se connaissent depuis plus de cinq jours.

On zappera la partie Neil/Emily et leur discussion sur les œufs, parce que ça me file juste envie d'en prendre une pour taper sur l'autre (en fait je suis peut-être bien violente comme personne) et on retiendra simplement que notre pauvre canard essaye de rattraper comme elle peut toute cette histoire (autant les œufs que la balafre de Johanna).

Malheureusement, comme on s'en doute, tous ses efforts n'ont servie à rien. Eagle is back. Après un discours sur la confiance, le voilà qui encourage à la délation (c'est du joli tout ça) demandant à Emily qui elle aime le moins. Refusant de donner un nom, c'est lui qui choisit pour la petite blonde, désignant ni plus ni moins que Neil à qui il s'empresse de donner des coups avec l'aide sa ceinture. Soit par courage, soit par fierté, cette dernière ne pipera pas un mot durant le temps que ça durera ce qui me fait vraiment me demander ce que fout la protection de l'enfance quant on a besoin d'elle.

Pour le reste, Elliot console Neil comme il peut, Jules a des envies de rébellion (MERCI au moins un qui commence à se dire que ça devient intolérable tout ça !), Robyn nous offre un duo empli de mignognitude avec un kangourou baptisé Ralph et Apollon décide d'aller tout simplement balancer ses quatre vérités à leur tuteur en carton. Après une discussion sur la famille, l'adulte lui fait part du fait qu'il a autrefois connu un gamin exactement comme le mini dieu, et l'emmène voir où il se trouve...attention moment glauque : Le gamin en question se trouve six pieds sous terre, ni plus ni moins. Avouez que c'est joyeux. Et même si Eagle semble faire pour la première fois preuve d'humanité et de sensibilité, il n'arrive pour autant pas à m'émouvoir (je sais j'ai un cœur de pierre que voulez-vous).

Le soir, alors que tout le monde s'est endormit, Neil décide jouer les filles de l'air et de prendre la poudre d'escampette, réveillant par la même occasion mini Jules qui décide de la suivre à l'extérieur. Au final, les deux garnements arrivent dans l'une des pièces de la maison (en passant par la fenêtre parce que le crochetage de porte c'est trop mainstream) et découvre ce qui semble être une chambre d'enfant. Tombant finalement sur une photo représentant une femme et un petit garçon, Neil décide ni plus ni moins, que de chaparder ladite photo. Quant à Jules, il a trouvé le journal d'un certain "Cody" qu'il identifie comme étant le fils d'Eagle, et parce que c'est pas drôle sinon, décide d'en faire la lecture à haute voix, et de la partager avec sa complice. Ils seront néanmoins interrompus par des bruits de pas dans les escaliers.

Après un interlude montrant un Arès toujours aussi aimable où l'on retiendra une histoire de grand sage disparu et de faille sur un autre monde on reviendra à notre équipe miniature avec un souvenir d'Emily qui s'est manifestement faite persécuter par une Marine (pourquoi Marine d'ailleurs ? Elle pouvait pas s’appeler Getrude c'te peste ?). Si on a de l'espoir, en se disant que ça y est ENFIN elle va avoir droit à un truc joyeux, en lisant la suite, plus on approche de la fin et plus nos espoirs se fanent. Au final on a toujours autant envie de déprimer. Ceci est un message pour Sixt : Laisse tes personnages être heureux par pitié ! Arrête de les martyriser les pauvres petits.
Une fois remise de son cauchemar, miss Canard, décide de se lever pour rejoindre les autres, mais se fait interrompre par une voix de petite fille, en train de chanter provenant d'une des portes où elle n'a pas le droit d'entrer. On apprendra simplement que ladite petite avait beaucoup d'amis par le passé mais qu'elle les a tous perdus et qu'elle aimerait bien être copine avec Emily. Tout comme apparemment, Eagle ne veut pas qu'il y ait de contact entre elle et les autres enfants.

On continue avec les rêves/souvenirs, ce que vous voulez, puisque l'on voit un mini Apollon dans la grande vallée, jouer avec Poséidon. Cela nous montre encore une fois à quel point mini tête de plancton était un sale gosse et que clairement il aurait dû se prendre plus de baffes quand il était gosse. Sauf que le visage de Poséidon se modifie, pour laisser place à un Eagle des plus menaçant ceinture en main. Et alors, que le petit garçon s'apprête à recevoir une punition totalement injuste, sauf qu'encore une fois le décor change, et il se trouve en compagnie d'un mini Hadès en train de jouer avec des petites flammes au bout de ses doigts et quand mini Apopo se retourne plus d'Eagle, il a disparu !
Toujours terrorisé, le mini dieu décide d'aller voir Hadès, lui demandant si lui aussi, a vu ce qu'il s'était passé. Mais ça ne semble pas être le cas. D'ailleurs, a peine remis de ses émotions, que les cauchemars s'enchainent montrant un Jules absolument odieux, puis un Elliot avec ses cailloux, dans une interprétation personnelle du futur. Au final, Apollon se réveillera dans un endroit n'ayant rien à voir avec sa chambre puisqu'il s'agit de la jeep de leur tuteur vers une destination inconnue vu qu'il se fait rabrouer quand il essaye d'en savoir plus.

D'ailleurs, on notera que le premier détient la palme de la responsabilité puisqu'il fait tenir le volant à un gamin pendant qu'il s'allume une clope (bien sur c'est tellement normal comme réaction O_o) Quant à Neil, endormie à l'arrière avec Jules, elle nous offre un rêve avec une histoire de corbeau et de porte à passer avec en bonus une Gaïa en guest. Ce qu'elle fout là ? (Neil, pas Gaïa) aucune idée, on aura juste appris que sa mère est mortte et que celui qui l'a tuée c'est son père. Où, quand, comment, pourquoi on n'en sait rien et les "HEIIIIIN ?" O_o que je peux vous imaginer pousser derrière votre pc en apprenant cette info vous laissent imaginer l'état dans lequel je me trouvais quand j'ai relu ça.

On laissera pour le moment, l'équipe accompagnant Eagle, pour nous intéresser aux autres. Robyn, a aussi droit à son souvenir méga déprimant ce qui me fait me demander si cette mission n'est pas sponsoriséd par SOS suicide. Elliot, nous fait part de ses petits soucis psychologiques avec une histoire de princesse à sauver d'un autre lui méchant (sans doute la représentation de Surt). Quoi qu'il en soit, mini sucrerie et mini Elliot se serrent les coudes pour tenter de remettre sur pied un vieux clou afin de pouvoir partir. Enfin, Robyn répare la voiture et Elliot lui propose de venir vivre avec lui une fois sortis de là, parce que si si maman et François seront sûrement d’accord vu qu'ils n'ont rien dit quand il a voulu un hamster (donc en gros Robyn est un hamster c'est ça ?).

Finalement, il hérite de la tâche hautement importante d'aller prévenir Emily et Vaiana et se fait par la même occasion attraper en cours de route par l'aigle qui le dépose sur le toit de la grange. On passera le fait qu'il s’évanouit (mais quelle petite nature franchement) pour nous intéresser aux filles qui étaient à deux doigts de faire ouvrir la porte par la mystérieuse inconnue quand elles se font interrompre par les hurlements d'Elliot. Se disant qu'un aigle, c'est pas nul comme moyen de transport pour partir là-bas notre exploratrice tente de l'amadouer avec des bouts de viandes. Si ça marche, il ne l'emmène pas vraiment dans le direction voulue, préférant la poser aux côtés d'Elliot. Ils sont bientôt rejoints par Robyn et Emily. Comme il faut bien bouger, Vaiana décide de profiter d'une ouverture pour sauter (heureusement qu'il y avait du foin dans la grange) et découvre ce qui ressemble à une source d'énergie. En tout cas ça fait des vibrations, il y a des genre de fluctuations comme si la matière bougeait et c'est lumineux. Ce qui nous rappelle l'histoire de brèche dont parlait les aborigènes à Grincheux. D'ailleurs, Emily qui est entre temps descendue après avoir balancé Elliot dans la paille, a aussi droit à son flash back où elle voit le groupe dans le désert, nous montrant par la même occasion comment ils ont rapetissé ils se sont pris une lumière aveuglante en pleine tronche. Nul doute que cette source d'énergie semble être ce point de passage entre deux mondes et que c'est en la traversant que tout le monde a miniaturisé.

Retour au restant du groupe, qui se trouve avec Eagle. Jules nous offre un souvenir tout aussi déprimant que le précédent, donc je vais être sympa et ne pas m'y attarder : on retiendra juste que lui aussi il se souvient et se pose même des questions quand à son arrivée ici (Merci Jules de servir à quelque chose et d'avoir un cerveau). Et tandis qu'ils s'enfoncent dans la brousse, Eagle leur fait part de la raison pour laquelle, ils sont ici : capturer un émeu. Comme on s'en doute, cette partie de chasse est un epic fail et se termine d'ailleurs en bataille d'eau.

Comme c'était pas intéressant, du côté du Julapoil on va revenir à ceux restés au ranch. Parce qu'à côté du générateur (oui il y a aussi un générateur dans la grange), parmi le méli mélo de câbles, voilà que Robyn et Elliot on trouvé un casque. D'ailleurs quand on le met on entend des voix dans sa tête O_o : soit Eagle est fan de comics, soit Charles Xavier est passé par là. En tout cas, ça cause de somnifère. Et tandis que les opinions divergent (et dix verges c'est beaucoup comme dirait Desproges) sur la question du partir là-bas ou pas, une blondinette (la même que celle qu'Apopo a aperçu) arrive. Il s'avère qu'elle joue les gardes malades pour un vieux monsieur. Et qu'Eagle lui a fait promettre de ne rien dire, et de ne laisser entrer personne dans la chambre (donc celle qui est fermée à clé depuis tout ce temps), mais comme le vieux est malade et qu'elle sait pas quoi faire, la voilà qui demande de l'aide aux autres.

Arrivée dans la fameuse chambre, Emily et la petite blonde en profite pour discuter un peu. On apprend que le pauvre monsieur est très malade et que non Eagle n'est pas un gros vilain pas beau qui séquestre les gamins (même si...) : si elle reste tout le temps dans cette chambre c'est pour bien prendre son rôle au sérieux. Et pour s'occuper de toute façon elle dessine. D'ailleurs parmi ses dessins il y en a un représentant une prairie avec pleins de fleurs dans laquelle se trouve un grand monsieur avec un bâton (ça vous rappelle rien ça ?) et d'après les dires de la petite, c'était là où elle vivait autrefois. Au final, le vieil homme se réveille, ça parle encore de rêve (en même temps la mission s'appelle Au Violent de nos songes) et comme son nom est trop compliqué (Nat a tapé des lettres au pif sur son clavier ou quoi ?) Emily le rebaptise "Jun" (rien à voir avec celui qui prend Hadès pour Râ et qui nous chante du 2be3).

Et le groupe Eagle dans tout ça ? Ben il se trouve qu'à barboter dans l'eau ils ont oublié un tout petit mini détail : il y a des bêtes sauvages partout même dans la flotte. Des bestioles pleines d'écailles, avec des dents pointues, qui font très très mal (en résumé la mâchoire de ce machin se referme sur toi t'es mort ou tu t'en sort avec des membres en moins si tu es vraiment chanceux). Fort heureusement, l'émeu décide de leur venir en aide. Enfin je dis heureusement, mais vu comment ça se finit pour lui il aurait mieux fait de s'abstenir, puisqu'Eagle finit par lui tirer dessus, après que Jules se soit obstiné à nier qu'ils lui aient volé quelque chose. D'ailleurs, le gamin décide de jouer les rebelles et projette de tirer sur leur tuteur (ce gamin est un psychopathe O_o).

Comme tout le monde revient au même endroit, on finira avec le groupe chambre, puisque c'est clairement là que les trucs intéressants se passent. Il semblerait en effet que les dessins de miss blondinette soient plein d'informations. Après Emily, c'est Vaiana qui en trouve un. Il représente la grange où ils étaient plus tôt. Mais au lieu des huit tables qu'elle avait aperçues, le dessin lui représente huit corps (ok cette mission devient de plus en plus glauque). D'ailleurs ce n'est pas le seul truc qu'elle trouve : dans un tiroir se trouve un dictaphone que bien sur, elle s'empresse de mettre en marche que tout le monde écoute. Le moins que l'on puisse dire c'est que ça fait froid dans le dos. Apparemment leurs rêves sont de plus en plus puissants, jusqu'ici rien de bien grave mais quand ça commence à parler de sacrifice on peut comprendre les envies de se tirer de Vaia.

Dans la suite de la mission, nous apprendrons que Jules n'est pas le seul psychopathe, puisque Neil a préparé de la poussière de verre et ce depuis quelques jours. Donc oui, elle a l'intention de buter leur tuteur. Même que ça se fait au moment du repas, puisque ça a été glissé dans son assiette, assiette qui a été donnée à Elliot. Heureusement le mini dieu de la Renaissance, n'aura pas à goûter à la préparation de sa chère et tendre fille. Et tant qu'à faire, c'est la partie révélations : Parce que depuis le début de cette mission en plus de nous rebattre les oreilles avec les rêves, on le fait aussi avec un certain Cody. Genre le gamin qui est mort, il s'appelait Cody, le journal trouvé il appartenait à ce même Cody et vous savez quoi ? Eh bah Cody c'est en fait Monsieur Eagle. Ça vous en bouche un coin pas vrai ? Accrochez vous mes agneaux parce que c'est pas fini. Vous voyez l'espèce de lumière dans la grange eh ben c'était bien la brèche dont on nous a parlée à deux reprises (le duo Aphrodite/Mathis Cleverland et Grincheux chez les aborigènes). Et vous savez quoi d'autre ? Notre ami Jun, eh ben il a passé l'arme à gauche, même qu'on a droit à son enterrement en direct. Apparemment, il est venu ici pour essayer d'aider Eagle, Cody enfin appelez le comme vous voulez hein. Et après cinq pages, nous avons ENFIN la solution pour partir d'ici : faut rêver, apparemment ça agrandit la faille. Mais, parce que il y a un mais, il y a des risques. D'après les dires d'Eagle elle ne pardonne pas lorsque l'on essaye d'entrer en contact avec elle. Et parce que je suis pas assez gentille pour vous laisser tranquille : la petite fille blonde c'est Astrid aka Petit pied. Ça va c'est bon ? Pas trop sonné ? Parfait ! On va pouvoir continuer.

Pour partir d'ici il faut donc rêver, et en plus de rêver il faut apparemment mettre des électrodes sur sa tête pour que ça marche. Évidemment, il y a une casse pied qui se rebiffe je vous laisse deviner qui c'est (petit indice son prénom commence par un N).
A nouveau, séance rêve pour tout le monde sauf Neil puisqu'elle ne rêve pas. Et on en apprend des choses c'est le moins que l'on puisse dire. Mais je vais pas toutes vous les citer. On dira simplement qu'Emily me fait ENCORE déprimer, qu'il se passe des choses louches dans la grande vallée (de la corruption par exemple), qu'Elliot a aspiré son Hamster baptisé Fievel (non mais quel boulet), et qu'il était amoureux d'une sale garce qui lui a mis un râteau. Vaiana s'aventure hors du lagon, Robyn nous montre ses débuts en tant que pâtissière et Jules...Bah c'est Jules quoi j'ai pas besoin de vous faire un dessin je suppose.

Sauf que petit hic, tous ces jolies rêve n'ont apparemment pas eu l'effet escompté et on en est toujours au même point. Du point de vu d'Eagle ça sera toujours comme ça et alors qu'il essaye apparemment d'apprendre à Elliot maintenant réveillé à tirer au fusil un machin bizarre se produit. Apparemment, il y en a un qui commence à retrouver ses pouvoirs puisque l'arme est à présent calcinée là où il y avait avant les mains du garçon. Vaiana essaye à son tour mais se contente de toucher un pauvre oiseau qu'a rien fait à l'aile. Quand à Robyn, elle nous fait un coup de déprime, et vient se faire remonter le moral par Jules qui lui propose de se rendre à la cuisine histoire de manger un truc. En résumé, chacun s'occupe comme il peut, jusqu'à ce qu'on apprenne que des Dingos ont pénétré dans l'enceinte du Ranch et se mettent à attaquer les bêtes. Tout le monde se dépêche donc d'aider, Vaiana viens même en aide à Emily en difficulté avec un Dingo. Le souci... C'est que Jules a voulu viser la même bestiole, sauf qu'à la place de la bestiole c'est Vaiana qu'il a visée. Bah ouais Nat a pas eu son quota d'enfant mort dans la mission que voulez vous.

Et parce que je suis sadique, je vous propose un interlude qui ne sert à rien dans cette fiche contexte mais c'est juste pour vous faire poireauter pour savoir la suite. On retrouve Aphrodite en grande conversation avec un vieil homme qu'on a apparemment accusé du meurtre de son gamin, gamin qui a apparemment "disparu" depuis 30 ans si on en croit les dire du vieillard (encore une fois, ça ne vous rappel rien ?).

Et comme j'ai pitié de vous, on retourne au ranch avec Robyn qui sous le coup de la panique s'est téléportée dans les dortoirs pour y retrouver Astrid qui ne voit pas mais entend des gens qui sont morts. Plus précisément Jun le chaman. Si tout ce petit monde, n'a pas pu rentrer chez lui c'est parce qu'il faut faire un rêve lucide où monsieur Eagle participe aussi pour ça qu'il doit pas se bourrer de somnifère parce qu'apparemment ça tue les rêves.

Bon, je vous ai fait mariner assez longtemps, alors rassurez vous, Vaiana s'en sort, il se trouve que son âme s'est pas encore fait la malle, permettant ainsi à Elliot de la ramener, et par la même occasion le voilà qui retrouve toute sa conscience d'adulte, d'ailleurs petit à petit il en va de même pour les autres. C'est le moment des retrouvailles, et des explications parce qu'on comprend que le pauvre Eagle soit paumé. Et on a même droit à un flashback sur le pourquoi du comment il est arrivé 30 ans plus tôt, comme par hasard. En revanche pour ne pas heurter la sensibilité des plus jeunes je passerais les détails de comment ça c'est passé. Pas que ça soit du niveau du serpent mais presque.

Enfin bref, après tout ça. Eagle installe des matelas par terre et après qu'Astrid leur ait expliqué la marche à suivre, petit à petit tout le monde commence son rêve lucide collectif pour finir par passer la faille : retour au bercail donc. Et apparemment, les effets du passage ne s'annulent pas tous en même temps. En résumé vous êtes divins ? Félicitations, vous venez de retrouver votre véritable apparence. Vous n'êtes pas divins ? Désolée il va falloir conserver votre apparence de razmoket encore un petit moment. Après une séance retrouvaille et une conversation des plus bizarre entre Neil et Mathis Cleverland on entend subitement un coup de feu suivi d'un autre provenant de la maison où Eagle père et fils sont entrés. Elliot se précipite à l'intérieur pour se rendre compte lui même de ce qu'il s'est passé. Sauf que ce n'est pas la seule chose dont il se rend compte : il ne peu pas ramener les deux hommes. Et peu importe ce que lui dit Apollon concernant ce qu'il a appris du passé d'Eagle fils, ça ne change rien. Il va falloir un petit peu de temps à Elliot pour digérer tout ça.

Une dernière surprise attend néanmoins Aphrodite alors que tout le monde rentre petit à petit chez soi. On apprendra que Mathis Cleverland, si l'on ne s'en doutait pas déjà, n'est pas tout a fait ce qu'il semble être. Et alors qu'il disparait, et qu'Aryana furieuse décide d'aller effectuer une recherche dans les dossiers du FBI il se trouve qu'aucun agent ne répond à ce nom (comme c'est étonnant).

Scènes posts génériques :

Après une discussion pas joyeuse du tout avec les Aborigènes, Elliot retourne à Storybrooke et ressent l'aura de Lily à la fois chez eux et à la fois sur la lune. Intrigué il se téléporte dans les ruines de la bibliothèques (Ce temple est en réalité un open space) et y découvre non pas sa femme mais sa création/cousin c'est un peu chelou en fait si on regarde de plus près quoi qu'il en soit il découvre Phobos qui lui apprend que les cavaliers et les déesses magiques ont disparu O_o et en effet, Elliot peu sentir les auras de Jamie et Wilson diminuer de manière un peu trop brutale pour qu'ils pètent la forme. Quant aux déesses magiques, quelque chose semble changer chez elles. Pour finir, l'aura de Neil diminue elle aussi. Fou de rage, Elliot se précipite bien évidemment sur Bobos et...Se fait renvoyer tous ses pouvoirs en pleine tronche avant de disparaitre comme ça, pouf !

Après avoir proposé ses services pour raccompagner Jules et s'être fait rembarré, puis avoir raconté son aventure à sa frangine tout en la rassurant parce que mine de rien ça fait un mois que tout ce joli monde a disparu. Apollon retrouve Neil sur la plage d'Olympe et assiste en direct live à ce qu'Elliot a ressenti. D'abord le nez de Neil se met à saigner, puis tout son corps chute, et alors que son aura diminue, sa respiration semble faire de même. Tentant tant bien que mal de la retenir, le dieu de la divination a soudain droit à une vision : un monde apocalyptique mais qui pourtant ne ressemble pas à celui du futur qu'il a déjà vu et un petit garçon recroquevillé, puis une jeune femme criant alors qu'Elliot la poursuit avec un pistolet à eau. Les images disparaissent, tandis-qu'Apollon essaye de faire reculer le sable noir s'enroulant atour de Neil sans remarquer qu'à présent c'est autour de lui qu'il s'enroule.

Vaiana rentre chez elle épuisée et entend la voix d'Anatole lance un bonne nuit à la cantonade qu'elle ne terminera jamais puisqu'elle sent soudain une grande pression s'abattre sur elle et puis boum. Mais littéralement. Vaiana viens de faire exploser sa coloc. D'ailleurs après être tombée dans les vapes, et s'être réveillée à l'hôpital elle apprendra également qu'Anatole et Louise ont disparu. Ce qu'il s'est passé ? C'est simple, les déesses magiques ont perdu leurs pouvoirs. Hors quand une déesse magique perd son pouvoir (le plus souvent parce qu'elle est passée de vie à trépas) ils passent à la suivante. Sauf que là, ses trois autres collègues sont toujours vivantes mais c'est elle qui a hérité de leur pouvoirs (merci Bobos pour le cadeau empoisonné).





















Ce qu'il faut retenir
-Le petit garçon qu'Elliot devait sauver n'était en réalité pas Cody mais lui même

-Neil semble connaitre Mathis Cleverland ou du moins sa véritable identité

-Il est dit que "Toutes les portes sont ouvertes" toutes les portes de quoi aucune idée en tout cas c'est pas celles de chez moi ()

- Après les cavaliers, ce sont les déesses magiques qui perdent leurs pouvoirs dans cette mission (comme ça pas de jaloux, on fait le grand schelem)

- Phobos a manifestement la capacité de copier les auras des autres (Il y a pas que ça d'ailleurs mais ce sera traité dans une autre fiche contexte)


La Bibliothécaire


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : J.K. Rowling

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 248
✯ Les étoiles : 26




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mar 12 Sep 2017 - 22:24

Merci mon brave Maintenant vous pouvez aller vous faire soigner, je vois à votre visage que vous avez connu des jours meilleurs.

Merci aussi Marine pour la rédaction, cette fiche était vraiment très marrante à lire ! J'aurais dû garder tous les commentaires que j'ai faits au fil de la correction, en fait. J'adore comment tout le monde ne prend plein dans les dents, c'est énorme.

Diane Moon


« J'aurais pardonné son orgueil s'il n'avait pas blessé le miens. »


avatar




╰☆╮ Avatar : Claire Holt & Kate Winslet + Mia Talerico pour Le Berceau de la vie

Ѽ Conte(s) : Hercule
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Artémis la déesse de la chasse et de la lune herself (même si je viens du monde réel)

☞ Surnom : Didi ça ira plus vite :uh:



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 10605
✯ Les étoiles : 3014




Actuellement dans : « J'aurais pardonné son orgueil s'il n'avait pas blessé le miens. »


________________________________________ Jeu 14 Sep 2017 - 20:57

Moi il y a quand même un détail qui me chiffonne et personne n'a posé la question : tout le monde est rentré sain et sauf à la maison mais Astrid elle est passé où ?

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
i rise with the moon
I see a line of cars and they're all painted black, With flowers and my love, both never to come back. I look inside myself and see my heart is black, I see my red door and it has been painted black Maybe then I'll fade away and not have to face the facts ▬ It's not easy facing up when your whole world is black

La Bibliothécaire


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : J.K. Rowling

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 248
✯ Les étoiles : 26




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Jeu 14 Sep 2017 - 21:06

Excellente question ! Nat ?

Jules Verne


« Murmure leur
qu'ils floodent trop ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : J.J. Feild *.*

☞ Surnom : Natoune

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6040
✯ Les étoiles : 2536




Actuellement dans : « Murmure leurqu'ils floodent trop ! »


________________________________________ Jeu 14 Sep 2017 - 22:03

En fait, ce n'est pas précisé mais Astrid est rentrée à Storybrooke avec les autres. J'aurais aimé le préciser mais avec la fin hyper déprimante de la mission et les multiples révélations/cliffhangers Phobesques, je n'ai pas réussi à glisser le petit mot sur Astrid ! Ca ne collait pas avec l'enchaînement des différents trucs. Ca m'a beaucoup agacée d'ailleurs de ne pas y arriver.

Citation :
J'aurais aussi appris qu'il a un siècle d'avance sur Fort Boyard parce que Jean Passepartout comme pseudo fallait y penser.

Fort Boyard l'a vraiment copié en plus parce que Passepartout existe vraiment dans Le Tour du monde en quatre-vingt jours !

J'ai commencé à lire et j'ai beaucoup ri ! Mais je terminerai quand j'aurais plus de temps !

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
We looked for Stranger Things
« 'Cause that's just who we are. Found me the edge of something beautiful and loud. Show me the sky falling down. We used to run around this ghost town always thinking out loud. Are we gonna get out? » by OneRepublic
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t73204-l-aventure-extraordinaire-de-monsieur-jules

Diane Moon


« J'aurais pardonné son orgueil s'il n'avait pas blessé le miens. »


avatar




╰☆╮ Avatar : Claire Holt & Kate Winslet + Mia Talerico pour Le Berceau de la vie

Ѽ Conte(s) : Hercule
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Artémis la déesse de la chasse et de la lune herself (même si je viens du monde réel)

☞ Surnom : Didi ça ira plus vite :uh:



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 10605
✯ Les étoiles : 3014




Actuellement dans : « J'aurais pardonné son orgueil s'il n'avait pas blessé le miens. »


________________________________________ Jeu 14 Sep 2017 - 22:18

La rançon de la gloire que veux-tu il peu toujours essayer d'intenter un procès pour droit d'auteurs à France 2 s'il le souhaite remarque

Rah je comprends, c'est encore la faute de Phobos quoi quel sale gosse

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
i rise with the moon
I see a line of cars and they're all painted black, With flowers and my love, both never to come back. I look inside myself and see my heart is black, I see my red door and it has been painted black Maybe then I'll fade away and not have to face the facts ▬ It's not easy facing up when your whole world is black

La Bibliothécaire


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : J.K. Rowling

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 248
✯ Les étoiles : 26




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Jeu 14 Sep 2017 - 22:36

Phobos va pas tarder à devenir le Seb bis, celui qu'on accuse de tous les soucis.

(ça tombe bien, remarque, ce sont les mêmes personnes)

Jules Verne


« Murmure leur
qu'ils floodent trop ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : J.J. Feild *.*

☞ Surnom : Natoune

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6040
✯ Les étoiles : 2536




Actuellement dans : « Murmure leurqu'ils floodent trop ! »


________________________________________ Jeu 14 Sep 2017 - 22:42

@Dia : ouiii bonne idée il va le faire !! Ca lui fera des sous en plus comme ça ! Même si je suis pas sûre qu'il aura gain de cause car c'est difficile de prouver qu'il est le vrai Jules Verne ! A part un test ADN mais comment faire accepter la présence de Jules Verne au XXIème siècle au reste de l'humanité ?

Voilà tout est de la faute de Bobos !

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
We looked for Stranger Things
« 'Cause that's just who we are. Found me the edge of something beautiful and loud. Show me the sky falling down. We used to run around this ghost town always thinking out loud. Are we gonna get out? » by OneRepublic
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t73204-l-aventure-extraordinaire-de-monsieur-jules

Diane Moon


« J'aurais pardonné son orgueil s'il n'avait pas blessé le miens. »


avatar




╰☆╮ Avatar : Claire Holt & Kate Winslet + Mia Talerico pour Le Berceau de la vie

Ѽ Conte(s) : Hercule
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Artémis la déesse de la chasse et de la lune herself (même si je viens du monde réel)

☞ Surnom : Didi ça ira plus vite :uh:



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 10605
✯ Les étoiles : 3014




Actuellement dans : « J'aurais pardonné son orgueil s'il n'avait pas blessé le miens. »


________________________________________ Jeu 14 Sep 2017 - 22:48

Il est pas du tout opportuniste ton écrivain j'adore

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
i rise with the moon
I see a line of cars and they're all painted black, With flowers and my love, both never to come back. I look inside myself and see my heart is black, I see my red door and it has been painted black Maybe then I'll fade away and not have to face the facts ▬ It's not easy facing up when your whole world is black

La Bibliothécaire


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : J.K. Rowling

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 248
✯ Les étoiles : 26




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Jeu 14 Sep 2017 - 22:49

Perso, ça m'étonne pas
 Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Evénement #80 : Au Violent de nos Songes [Fiche]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Bienvenue à Storybrooke :: ♛ Introduction :: ☠ Les Missions :: ☠ Fiches Missions