MAGRATHEA :
28.10.18
de Natoune


LA MAISON :
14.11.18
de River


BIENTOT :
02.12.18
de Tigrou


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ La Maison ☆ Evénement #101
Une mission de River Frost - Depuis le 14 novembre 2018
« Oserez vous franchir les portes de notre demeure ?! »

Partagez | .
 

 It's not what's under the tree that matters ♥ EVE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Wilson Wallander


« Boom Baby
T'as le Groove ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : George Blagden

Ѽ Conte(s) : Wall-E
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Wall-E



☞ Surnom : Nanis
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3120
✯ Les étoiles : 4140




Actuellement dans : « Boom BabyT'as le Groove ! »


________________________________________ Lun 27 Nov 2017 - 0:23


it's not what's under the tree that matters
Enfin quand même un peu normalement.

C'était une matinée presque comme les autres. Il s'était levé tôt. Il avait prit soin de ne pas faire de bruit en sortant de la chambre, pour ne pas réveiller Evelyn, allant jeter un coup d'oeil à Iris pour être certain qu'elle dormait paisiblement. Tout était calme dans l'appartement et il avait dégusté son chocolat chaud du matin en pouvant admirer les nombreuses décorations qu'ils avaient posé. Les murs étaient illuminés de guirlandes diverses et le sapin trônait fièrement dans un coin du salon, parsemé de boules colorés et orné d'une étoile à son sommet. Iris s'était amusée avec les guirlandes et certaines étaient disposées de manière assez rudimentaire. Il avait voulu les remettre en place – son côté maniaque refaisant parfois surface – mais avait finit par tout laisser en l'état. Sa fille avait bien le droit de participer à la décoration à sa manière.

Si elle n'était encore qu'un bébé, ce Noël était néanmoins différent du précédent. Elle s'émerveillait davantage devant les lumières, montrait plus d'expression que lorsqu'elle n'avait que quelques mois de vie l'année dernière. Il ne cessait d'être impressionné parce qu'elle pouvait lui faire ressentir, avec ses petites mimiques et réactions pourtant si anodines. Il n'avait pas besoin de grand chose, pour être heureux en cette fin d'année, si ce n'était d'elle et d'Evelyn à ses côtés.

Alors qu'il était descendu dans la rue, habillé de sa fameuse combinaison orange au goût douteux, il put voir que les flocons commençaient à tomber doucement, sans être dérangeants pour autant. Personne n'était encore présent dehors, il était tellement tôt. Il avait passé une main sur son visage avant de se diriger vers le centre, rejoignant son lieu de travail, saluant ses collègues, commençant sa tournée. Les décorations de la ville étaient plutôt agréable comme compagnie, rappelant la magie de cette période... ce qui ne fut pas de refus, quand il réalisa à sa première maison que la benne qu'il devait vider était emplie de papier cadeau.

Ses sourcils se froncèrent, perplexe. A moins que certaines personnes n'aient fêté le réveillon en avance, il était assez peu commun de trouver de telles choses dans les déchets des habitants avant l'ouverture des cadeaux. Il n'y prêta pas attention. Pas non plus à la deuxième maison. Mais lorsqu'il finit par atteindre le compte de dix, où le même schéma se produisait inlassablement, il commença à douter.

Pourquoi donc tout le monde avait-il décidé de jeter les cadeaux achetés avant même de les offrir ? A moins que tous n'ait décidé de faire une grève générale de Noël ? C'était un scénario qui lui semblait peu plausible. Et cela lui déchirait le cœur de tout mettre dans le camion et de voir chaque emballage se déchiqueter dans des bruits tragiques. Tout s'écrasait, se coupait, se retrouvait en morceaux. Ce n'était pas quelque chose que l'on pouvait définir comme étant très féérique. Ce début de journée en devenait un peu déprimant... Qu'avait-il pu se passer dans la tête des Storybrookiens ?

Des gens aux yeux encore à moitié fermés commençaient à sortir de leur maison, alors qu'il arrivait à la dernière rue, pas loin de la Grande Place. Il commençait vraiment à s'interroger lorsqu'il réalisa que les individus étaient loin d'avoir l'air très heureux...

« Hey, je crois qu'on a un soucis. »

Il avait sorti le téléphone de fonction, composant le numéro de son collègue le plus proche pour qu'il le rejoigne.

« Qu'est-ce que vous avez fait ? »

Une dame en peignoir était venue vers lui, l'air grave et surtout très énervée, en perdant presque ses chaussons. Elle avait dû s'arrêter en chemin pour les remettre avant de continuer à se diriger dans sa direction d'un pas décidé.

« Vous allez m'expliquer tout de suite ce qui se passe ! J'ai mes petits enfants qui arrivent dans quelques heures et c'est inacceptable ! »

Wilson ne pouvait que la regarder d'un air perdu, se rendant compte que d'autres personnes étaient en train de commencer à s'agglutiner autour de lui, en train de grommeler. La foule était plutôt restreinte mais le mettait très mal à l'aise. Si seulement il savait de quoi ils parlaient tous...

« Vous avez mit des poubelles sous mon sapin ? Vous avez un soucis ou quoi ? Vous allez me rendre les cadeaux que vous m'avez volé immédiatement ! »

« Hein ? »

Alors... ce n'était pas volontaire ? Il se disait bien que ça ne pouvait pas être triste à ce point là. Même si, maintenant, ça l'était. Passant sa main dans sa nuque, le robot ne savait plus où se mettre. Il n'avait rien volé.

« Je... je suis désolé mais tout était dans les poubelles et... Et j'ai fais mon travail. Je les ai ramassé. »

Certains ne comprenaient pas, demandant à ce qu'on leur rende leur bien, mais d'autres étaient en train de réaliser ce qui venait de se passer.

« Je suis vraiment navré, je ne savais pas... C'est incompréhensible... »

« Les gens sont devenus fous ! Toutes les rues où je suis passé, j'ai jeté des tonnes de cadeaux ! C'est hallucinant ! »

Son collègue était bien arrivé, se frayant un chemin, mais se stoppant net en voyant la réaction des personnes autour d'eux. Il ne s'agissait donc pas d'un cas isolé. Et ce n'était pas une simple disparition de cadeaux. C'était une destruction massive. Tout était passé au broyeur. Les éboueurs risquaient de ne plus être très aimés, maintenant... Et d'ailleurs, ce collègue, il était supposé passer dans sa rue... Oh non... Les cadeaux d'Iris aussi y étaient passés ?
black pumpkin

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

what haunts us is not the silly ghosts or the spirits or the demons that we have been told of when we were younger. what haunts us, what truly haunts us, to the point of trembling hands, quivering feet, and frightened lungs : is the heart wrenching fear of never making sense to another humain being.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8971-wilson-wall-e-termine http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t9124-wilson-allons-rallumer-les-etoiles#77617

Evelyn Nichols


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Scarlett Johansson

Ѽ Conte(s) : Wall-E
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : EVEEEEE



☞ Surnom : Fanny
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 519
✯ Les étoiles : 2691




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Mar 28 Nov 2017 - 22:33


« Underneath the Christmas tree... »


Wilson semblait être au plus mal de sa force, ce qui affectait grandement Evelyn. Elle n’aimait pas le voir dans un tel état, de sentir si coupable et si impuissant. Elle avait l’impression de le revoir quelques mois voire quelques années auparavant et cela fit monter un long frisson tout le long de son dos. Mais tout était fini maintenant et bien finit heureusement.

Août-Septembre 2017

Cela faisait combien de temps qu’elle n’avait pas dormi encore ? Elle ne savait plus, elle ne prenait même plus le temps de contrôler son corps, son sommeil et ses traits étaient plus que tirés, ses yeux étaient rouges et tellement cernés qu’elles arrivaient presque au milieux de ses joues. Elle tenait la petite Iris dans ses bras et la berçait d'en haut en bas d'un air mécanique tout en regardant Wilson, toujours plongé dans le comas. Voilà plusieurs semaines qu'il était dans cette état. Elle s'était effrondrée au sol, elle avait perdu connaissance quelques heures et quand elle s'était réveillé, tout avait changé dans sa vie. Elle se souvenait avoir vu le visage d'Alexis à son réveil, la regardant avec un air désolé, la petite Iris dans ses bras. Elle lui avait expliqué tant bien que mal ce qu'il lui était arrivé et immédiatement, elle avait compris que quelque chose clochait... Wilson n'était pas à ses côtés, la brune peinait à faire des phrases cohérentes et soudain, la nouvelle était tombée : Wilson était plongé dans le comas.

Si son Wall-E venait à mourir, elle ne le supporterait pas. Comme vivrait-elle dans un monde sans lui ? Et comment Iris grandirait-elle sans son papa ? Il n'avait pas le droit de lui faire, ça, il n'avait pas le droit de les laisser toutes seules. Il devait vivre, il devait revenir auprès d'elles... ils devaient encore tant s'aimer. Un sanglot lui avait échappé malgré toutes les précautions qu'elle avait entreprit et son bébé calé contre son torse, elle s'était penché en avait, le front près du corps de Wilson pour pleurer. C'est alors qu'elle avait senti une main lui carresser les cheveux doucement, d'un air incertain. Elle avait brusquement levé les yeux, sous le choc et elle avait vu Wilson lui sourire faiblement. Tout était enfin fini... il était guéri... et ils étaient ensemble...

Aujourd'hui...

- Ca va aller tu sais... Ce n'est pas de ta faute...

Elle avait pris la main de son amoureux avec douceur une fois qu'il l'avait emmené loin de la foule et elle lui avait sourit gentillement.

- Ce n'est pas de ta faute. Ni celle de tes collègues... Les gens sont bêtes... Tu as fait ton travail... cen'est tout de même pas vous qui avez mis ces paquets dans les poubelles ! Vous on vous demande de vider les poubelles, vous le faîtes ! Qui seriez-vous pour juger ce que les gens jettent ? Alors vous n'avez rien à vous reprocher ! Et je suis sûre qu'on va trouver le coupable tu vas voir.

Elle lui souriait de plus belle et Iris en profita pour tourner la tête son tour vers son :

- Papa !

dit-elle avant de faire un grand sourire. C'était sa façon à elle de l'encourager et de lui remonter le moral. Evelyn eût un petit rire avant de préciser :

- Tu vois, petite ou pas, elle te préfère toi à ses cadeaux.

Lorsqu'il précisa qu'il se devait de réparer ça, la blonde se tourna vers un des camions de Noël au loin.

- Et si on le faisait ? Si on le faisait vraiment ? On récupère les débris et on reconstruit ? C'est ce qu'o faiait avant, tu te souviens ?

Elle faisait allusion à leur passé... passé dans lequel il avait gardé de nombreux objets qui lu avait permis, à elle, de le reconstruire après sa destruction lorqu'il avait donné sa vie de robot pour sauver la plante. Ils en étaient capable, à deux, ils pouvaient sauver Noël.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Somewhere, beyond the sea
Somewhere, waiting for me... My lover stands on golden sands and watches the ships that go sailin'

©BESIDETHECROCODILE
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19782-in-a-sky-full-of-stars-eve

Wilson Wallander


« Boom Baby
T'as le Groove ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : George Blagden

Ѽ Conte(s) : Wall-E
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Wall-E



☞ Surnom : Nanis
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3120
✯ Les étoiles : 4140




Actuellement dans : « Boom BabyT'as le Groove ! »


________________________________________ Mer 29 Nov 2017 - 23:01


it's not what's under the tree that matters
Enfin quand même un peu normalement.

Elle était arrivée, parcourant la foule sans même s'en soucier, alors qu'il reconnaissait tout autant la frimousse de celle qu'elle tenait dans ses bras. Il n'était pas facilement impressionné, de part tout ce qu'il avait vécu ses dernières années. Mais Wilson était toujours sensible à la culpabilité, sans pouvoir s'en empêcher, sans réussir à s'en détacher. Il entendait murmurer les gens derrière ceux qui criaient plus forts que les autres. Son visage avait finit par s'effacer des mémoires, mais ils sentaient leurs regards appuyés. Cette fois, cependant, les gens autour n'avaient pas peur. Ils ne le craignaient pas. Ils lui en voulaient. Ce n'était pas pour autant qu'il se sentait mieux. Il avait le rouge qui lui montait aux joues et une boule dans le ventre. Jusqu'à ce qu'elle arrive.

Sa présence même suffisait à le faire se sentir mieux, elle agissait comme une bouffée d'air frais soudaine. Il avait relevé la tête dans sa direction, un air penaud sur le visage, ne sachant quoi lui dire et devinant l'évidence qu'elle prononça juste après. Elle tentait de le défendre, de le protéger, c'était le cas depuis toujours. Il ne réussit pas à esquisser le moindre sourire pour autant. Avoir jeter des cadeaux qui n'étaient pas destinés à finir en petits morceaux était une chose, savoir que ceux de la petite et d'Evelyn avaient subi la même chose en était une autre.

« Je suis tellement désolé... »

Il aurait dû deviner, non ? Avoir autant de présents à jeter, à cette date de l'année, ce n'était pas normal. Ce n'était même pas envisageable à moins d'une dépression globale de la ville. Quoi que, maintenant, avec ce qui venait de se passer, c'était possible que ça se termine comme ça...

« Malheureusement, nous ne pouvons pas revenir en arrière... Et tous les cadeaux qui ont été retirés ne peuvent pas être récupérés. »

Il posa son regard sur Evelyn, parce qu'il s'agissait de leur cas également, même si cela lui faisait un peu mal de l'avouer. Il n'en voulait pour autant pas à son collègue. Ce n'était pas de sa faute, comme ce n'était pas de la sienne. Il avait du mal à se faire à cette idée mais... c'était vrai.

« Je... Nous allons chercher un moyen d'améliorer la situation, je vous le promets. » Et lequel, exactement ? Il se massait la nuque, nerveux, incapable de trouver le moindre remède miracle dans son état. « J'ignore qui est à l'origine de ce qui vient de se passer, mais nous le trouverons également. »

Ils devaient porter plainte ? Quelque chose dans le genre ? Manifester ou faire une chasse à la sorcière ne faisaient pas partie des activités qu'il appréciait, ou dans lesquelles il avait tout simplement envie de se lancer. Mais quelqu'un devait bien être derrière tout ça, non ? Il ne pouvait pas s'agir d'un énorme hasard ou d'un coup d'un de ses amis avec qui il travaillait depuis tant de temps. Il les connaissait bien, il leur faisait confiance.

« En attendant, je ne peux que vous conseiller de... de rentrer chez vous. »

Il n'était lui même pas convaincu par ses paroles, trouvant honteux de demander une telle chose à des gens perdus et sans réponses. Il allait devoir se rendre à la mairie. Prévoir quelque chose. Demander de l'aide aux dieux, peut-être ? Il n'avait plus de contact avec eux depuis un moment maintenant, depuis qu'il n'était plus que Wilson, à vrai dire.

Il ignorait quoi faire. Et quand il ignorait quoi faire, il n'y avait qu'une personne pour l'aider.
Il s'était rapprochée d'Evelyn, passant son bras dans son dos pour l'inviter à se dégager de cette foule. Certains continuaient à s'énerver sur d'autres éboueurs, qui se répétaient dans leur excuse ou s'énervaient à leur tour. Mais il n'était pas d'humeur à gérer ça. D'autres s'écartaient, se faisant sans doute à l'idée ou cherchant eux-même un moyen de rétablir l'ordre en ce jour de réveillon.

« Je ne comprends rien à ce qui s'est passé. A toutes les maisons, il y avait des tas de cadeaux qui nous attendaient et je ne pensais pas que ça créerait une telle situation. »

Il avait commencé à s'expliquer, parlant vite, sa nervosité se ressentant au plus haut point, autant dans son timbre de voix que dans ses légers sursauts de tremblements.

« Puis les gens ont commencé à sortir et à s'interroger... Qui a pu faire ça ? A Noël ?? »

Il avait haussé le ton sans le réaliser, presque révoltée. Il en connaissait, des mauvaises personnes. Yzma était un exemple parfait. Oh oui, il en avait côtoyé. Mais on atteignait un certain niveau de malice à vouloir gâcher la fête d'autant de foyers d'un seul coup... Il ne pouvait pas s'agir que d'une seule personne, pour avoir fait tout cela aussi discrètement et rapidement.

« Heureusement qu'Iris est trop petite pour s'en rendre compte... »

Il avait posé ses yeux sur leur fille, qui lui sourit en lui tendant une main qu'il caressa du bout des doigts. Il se fichait bien de ne rien avoir pour lui, mais il imaginait la détresse d'autres parents dont les enfants n'auraient rien sous le sapin, si ils ne réglaient pas cette histoire dans les temps. Ces petits êtres croyaient en ce grand bonhomme barbu qui venait les gâter et le mythe en prendrait un coup, si jamais il ne menait pas à bien sa mission.

« Si c'est encore le coup de créatures d'Hadès... » Il était presque énervé, alors qu'il en fallait beaucoup pour que les nerfs de Wilson commence à lâcher. Il se rappelait de cette soirée d'Halloween qui n'avait heureusement pas mal tourné, mais qui avait tout de même été perturbée. « Je ne peux pas laisser ça comme ça. Il faut que je trouve un moyen de tout réparer. »

Puisque malgré tout ce qu'il avait dit, le robot se sentait responsable, tout au fond de lui. Il en avait toujours été ainsi.
black pumpkin

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

what haunts us is not the silly ghosts or the spirits or the demons that we have been told of when we were younger. what haunts us, what truly haunts us, to the point of trembling hands, quivering feet, and frightened lungs : is the heart wrenching fear of never making sense to another humain being.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8971-wilson-wall-e-termine http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t9124-wilson-allons-rallumer-les-etoiles#77617

Evelyn Nichols


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Scarlett Johansson

Ѽ Conte(s) : Wall-E
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : EVEEEEE



☞ Surnom : Fanny
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 519
✯ Les étoiles : 2691




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Sam 2 Déc 2017 - 21:35


« Underneath the Christmas tree... »


Wilson semblait être au plus mal de sa force, ce qui affectait grandement Evelyn. Elle n’aimait pas le voir dans un tel état, de sentir si coupable et si impuissant. Elle avait l’impression de le revoir quelques mois voire quelques années auparavant et cela fit monter un long frisson tout le long de son dos. Mais tout était fini maintenant et bien finit heureusement.


Août-Septembre 2017



Cela faisait combien de temps qu’elle n’avait pas dormi encore ? Elle ne savait plus, elle ne prenait même plus le temps de contrôler son corps, son sommeil et ses traits étaient plus que tirés, ses yeux étaient rouges et tellement cernés qu’elles arrivaient presque au milieux de ses joues. Elle tenait la petite Iris dans ses bras et la berçait d'en haut en bas d'un air mécanique tout en regardant Wilson, toujours plongé dans le comas. Voilà plusieurs semaines qu'il était dans cette état. Elle s'était effrondrée au sol, elle avait perdu connaissance quelques heures et quand elle s'était réveillé, tout avait changé dans sa vie. Elle se souvenait avoir vu le visage d'Alexis à son réveil, la regardant avec un air désolé, la petite Iris dans ses bras. Elle lui avait expliqué tant bien que mal ce qu'il lui était arrivé et immédiatement, elle avait compris que quelque chose clochait... Wilson n'était pas à ses côtés, la brune peinait à faire des phrases cohérentes et soudain, la nouvelle était tombée : Wilson était plongé dans le comas.

Si son Wall-E venait à mourir, elle ne le supporterait pas. Comme vivrait-elle dans un monde sans lui ? Et comment Iris grandirait-elle sans son papa ? Il n'avait pas le droit de lui faire, ça, il n'avait pas le droit de les laisser toutes seules. Il devait vivre, il devait revenir auprès d'elles... ils devaient encore tant s'aimer. Un sanglot lui avait échappé malgré toutes les précautions qu'elle avait entreprit et son bébé calé contre son torse, elle s'était penché en avait, le front près du corps de Wilson pour pleurer. C'est alors qu'elle avait senti une main lui carresser les cheveux doucement, d'un air incertain. Elle avait brusquement levé les yeux, sous le choc et elle avait vu Wilson lui sourire faiblement. Tout était enfin fini... il était guéri... et ils étaient ensemble...

Aujourd'hui...


- Ca va aller tu sais... Ce n'est pas de ta faute...

Elle avait pris la main de son amoureux avec douceur une fois qu'il l'avait emmené loin de la foule et elle lui avait sourit gentillement.

- Ce n'est pas de ta faute. Ni celle de tes collègues... Les gens sont bêtes... Tu as fait ton travail... cen'est tout de même pas vous qui avez mis ces paquets dans les poubelles ! Vous on vous demande de vider les poubelles, vous le faîtes ! Qui seriez-vous pour juger ce que les gens jettent ? Alors vous n'avez rien à vous reprocher ! Et je suis sûre qu'on va trouver le coupable tu vas voir.


Elle lui souriait de plus belle et Iris en profita pour tourner la tête son tour vers son :

- Papa !

dit-elle avant de faire un grand sourire. C'était sa façon à elle de l'encourager et de lui remonter le moral. Evelyn eût un petit rire avant de préciser :

- Tu vois, petite ou pas, elle te préfère toi à ses cadeaux.

Lorsqu'il précisa qu'il se devait de réparer ça, la blonde se tourna vers un des camions de Noël au loin.

- Et si on le faisait ? Si on le faisait vraiment ? On récupère les débris et on reconstruit ? C'est ce qu'o faiait avant, tu te souviens ?


Elle faisait allusion à leur passé... passé dans lequel il avait gardé de nombreux objets qui lu avait permis, à elle, de le reconstruire après sa destruction lorqu'il avait donné sa vie de robot pour sauver la plante. Ils en étaient capable, à deux, ils pouvaient sauver Noël.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Somewhere, beyond the sea
Somewhere, waiting for me... My lover stands on golden sands and watches the ships that go sailin'

©BESIDETHECROCODILE
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19782-in-a-sky-full-of-stars-eve

Wilson Wallander


« Boom Baby
T'as le Groove ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : George Blagden

Ѽ Conte(s) : Wall-E
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Wall-E



☞ Surnom : Nanis
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3120
✯ Les étoiles : 4140




Actuellement dans : « Boom BabyT'as le Groove ! »


________________________________________ Mar 5 Déc 2017 - 20:29


it's not what's under the tree that matters
Enfin quand même un peu normalement.

Elle était la plus adorables des femmes. La plus resplendissante aussi. Même si la situation n'était pas au beau fixe, elle avait ce sourire qui apaisait son cœur. Et Iris avait cette voix qui le faisait bondir d'un simple mot. Il avait soupiré en posant son regard sur le camion à présent rempli de restes de cadeaux sans doute dans un très très très mauvais état. Il se mordit les lèvres, incertain du plan qu'avait en tête Evelyn. En effet, ils avaient déjà fait des miracles avec peu, fut un temps. Il avait des tonnes de petits objets, soit disant inutilisables, qu'il avait pourtant réussit à rendre intéressants. Pourquoi n'en serait-il pas de même aujourd'hui ?

« On reprend les bonnes vieilles habitudes, alors ? » finit-il par répondre, un sourire sur les lèvres.

Il aimait se remémorer leur vie passée et si c'était également l'occasion de sauver Noël, d'une certaine manière, ils pouvaient bien tout tenter. La journée serait gâchée, si ils restaient à ne rien faire et Wilson ne le supporterait pas. Il fallait qu'il s'occupe, qu'il essaye, EVE avait trouvé l'idée parfaite qui pourrait lui changer les idées. Et cela redonnerait peut-être un peu d'espoir, que quelqu'un tente de récupérer les cadeaux.

Il avait prit la main d'Evelyn dans la sienne, s'avançant vers le camion alors que tout le monde finissait par s'éparpiller. Si la tension était encore palpable, elle semblait se dissiper pour laisser place à d'autres émotions. Il n'avait plus la capacité de les ressentir comme des torrents se déversant sur lui et il s'en estimait très chanceux, pour le coup. Il n'aurait pas supporter cette vague d'anarchie et aurait eu énormément de mal à la contenir, c'était une évidence.

Il avait sorti un trousseau de clés imposant de sa poche en arrivant à sa hauteur, abandonnant un instant sa compagne ainsi que leur fille pour monter sur une courte échelle qui lui permit d'accéder à un verrou dans le compartiment de la benne. Il avait mal au cœur à l'idée de ce qu'il verrait, une fois la grande porte sur le côté ouverte, sachant très bien ce qu'elle contenait. Et cette angoisse ne fit que se confirmer lorsque le tout fut déverrouillé et que, remettant les pieds au sol, il faisait glisser la grande plaque de métal dans un bruit aiguë.

C'était un véritable carnage. Divers emballages étoilés, pailletés et brillants étaient déchiquetés et on pouvait distinguer quelques bouts de plastiques, de fils électriques, de poupées décapités. Il en lâcha une grimace qu'il ne pouvait retenir, se tournant vers Iris avec un regard attristé. Il espérait vraiment qu'elle ne se souviendrait pas de ce spectacle une fois plus grande. Mais il y avait peu de chances, il avait lu une tonne de bouquin et, si sa mémoire n'était pas aussi infaillible que celle de sa mère, elle oublierait ce moment très facilement.

« Il y a tellement peu de choses à récupérer... Je pense qu'on va y passer toute le reste de la journée. »

Les lèvres pincés, il avait appuyé son regard sur Evelyn. Passer les heures qui restaient encore avant le soir du réveillon à fouiller dans un camion d'éboueur n'était certainement pas prévu dans le plan initial. Il se sentait mal de le lui imposer. Et de garder leur fille à l'extérieur autant de temps, dans le froid, même si elle ne semblait pas le moins du monde dérangée, emmitouflée comme elle l'était.

« C'est vous. »

Il s'était retourné brusquement à l'appel de cette voix, réalisant que derrière eux se trouvait un petit groupe d'enfants. Il leur sourit un peu timidement, un peu méfiant surtout, à l'expression énervée unanime de leur visage.

« Euh... Nous qui ? »

Sa voix était peu assurée. Il s'était placé légèrement devant EVE et le bébé, ayant toujours ce réflexe de vouloir la protéger alors que, bon sang, il ne s'agissait que d'enfants qui mesuraient tous moins d'un mètre. Et, plus que tout, Evelyn était bien capable de se protéger elle-même.

« Vous qui avez gâché Noël. »

Il n'y avait pas de question, pas de doute, juste une très profonde croyance. Leurs sourcils froncés, ils les guettaient tous. Au premier abord, il avait pensé qu'ils ressemblaient à des petits lutins, habillés de tenues vertes foncées, comme... des scouts, un peu. C'était peut-être ça. Peut-être qu'ils faisaient parti d'un club.

« Vous êtes méchants. Nous on est tristes et on va pas avoir de cadeaux ! »

Ils commençaient à lever le ton, en plus. C'était... bizarre. Personne ne bougeait et il ne savait pas si il devait tenter de calmer la situation ou les laisser se défouler pour espérer être tranquille ensuite.

« Je l'ai déjà dis, je n'ai rien pris, je n'y suis pour rien. »

« Vous avez peut-être pas volé, mais vous avez tout cassé !! »

Le gamin avait pointé du doigt le camion qui les surplombait. En effet, il ne pouvait pas nier l'évidence.

« Je devais recevoir un robot chien super cool qui marche tout seul et qui aboie quand on l'appelle et bah je l'aurai même pas ! »

Si ce n'était que ça, ils pouvaient s'arranger, niveau robots, ils s'y connaissaient et ils pouvaient rattraper le coup...

« Je suis désolé. »

« Vous pouvez vous excusez ça change rien ! Même votre bébé il aura pas de cadeaux ! Vous devriez avoir honte ! »

Les autres à côté de l'enfant s'étaient mis à hurler, comme un cri de guerre. Il avait haussé les sourcils sous la surprise et avait lancé un regard à Evelyn. Gérer Iris, ils savaient faire, il n'y avait aucun problème. Mais là... Là ils étaient beaucoup.

« Vous devez payer !! »

C'était une exclamation tout en choeur, pleine de désir de vengeance et de conviction. Et ils avaient chacun sortis plusieurs sucres d'orge de leur poche qu'ils se mirent à lancer sur eux. Ou plutôt, sur Wilson. A priori, ils tentaient au moins de ne pas toucher la petite dans les bras d'Evelyn, ce qui la laissait à l'abri des projectiles. Il était prêt à tout encaisser pour qu'elles n'aient rien, ça allait leur passer, aux gamins. Il espérait.
black pumpkin

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

what haunts us is not the silly ghosts or the spirits or the demons that we have been told of when we were younger. what haunts us, what truly haunts us, to the point of trembling hands, quivering feet, and frightened lungs : is the heart wrenching fear of never making sense to another humain being.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8971-wilson-wall-e-termine http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t9124-wilson-allons-rallumer-les-etoiles#77617

Evelyn Nichols


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Scarlett Johansson

Ѽ Conte(s) : Wall-E
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : EVEEEEE



☞ Surnom : Fanny
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 519
✯ Les étoiles : 2691




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Sam 9 Déc 2017 - 22:13


« Underneath the Christmas tree... »


La situation dégénérait de plus en plus et si on avait dit à Evelyn que c’était des enfants habillés en vert qui mettrait le problème à son apogée, elle ne l’aurait sans aucun doute pas cru et pourtant... c’était bien le cas. Elle avait réussi à redonner espoir à Wilson un court instant pendant lequel il avait du ouvrir la benne à ordure. Il ne fallait pas se voiler la face : Noël était bien gâché... même si son cerveau fonctionnait à plein régime en se remémorant les modes d’emplois et de constructions des jeux ou plutôt des morceaux de jeu devant elle, elle ne parviendrait pas à réparer tout cela uniquement aidée de son compagnon. Sans compter que ce dernier n’avait pas les notions nécessaires pour savoir réparer quelques objets, ce qui risquait de le fatiguer et de ralentir le processus. Pourtant il fallait essayer. C’était ce que EVE ne cessait de se dire... jusqu’à l’arrivée des enfants.

Elle les avait observé s’approcher sans rien dire, jetant par moment un coup d’œil à Wilson qui semblait gérer la situation. Elle pouvait entendre que sa voix n’était pas des plus certaines dans cette action, mais il voulait faire de son mieux pour les protéger et Evelyn le laissa faire. Mais en quelques minutes, les enfants s’étaient mis à lui jeter des choses à la figure et plus particulière des sucres d’orges et ça s’en était trop. Sans vraiment prendre le temps de réfléchir, son bras s’était transformé en canon à glace et avait geler les projectiles au vol. Les enfants s’arrêtèrent brusquement pour tourner vers elle des yeux ébahit. Son bras redevint ce qu’il était censé être et tandis qu’elle détachait Iris de son harnais avec une brusquerie qui trahissait sa colère, elle se mit à leur dire :

- C’est pas gentil du tout ce que vous faites. Si le père Noël existait, il ne serait pas du tout content de votre attitude !
- Mais il EXISTE le Père Noël !
- Et bien raison de plus pour être gentil ! Vous n’avez pas à parler de notre bébé comme ça et ...

Elle plaça Iris dans les bras de son père un peu plus brusquement qu’elle ne l’aurait voulu mais elle ne s’en formalisa pas. Les deux concernés étaient plutôt habitués à sa force incontrôlée et Iris semblait être une enfant plutôt solide... elle devait sans doute tenir ça de sa mère, elle qui avait tant de son père. Elle se dirigea alors vers un un des garçons qui se mit à hurler :

- Héé mais qu’est-ce que vous faites ?! Lâchez-moi !

Elle l’avait attrapé par le poignet et l’avait attiré vers elle tout en construisant à l’aide de son canon-bras à glace un petit bloc sur lequel elle s’assit. Elle posa le garçon à plat ventre sur ses genoux et remonta son manteau tandis qu’il se débattait avant de lui mettre quelques tapes sur les fesses, d’une force qu’elle prit garde de contrôler.

- Voilà comment sont récompensés les méchants enfants ! Ils ne reçoivent pas de cadeaux mais une grosse fessée ! Vous avez le droit d’être en colère parce qu’on vous a gâché Noël mais en aucun cas vous avez le droit de lancer des choses sur les gens ? C’est clair ?


Elle venait de reposer le petit garçon au sol avec une vitesse ahurissante. Celui-ci s’était mis à pleurer en sentant la première phrase et sanglotais à présent en baissant les yeux et en massant son fessier.

- Tu dis pardon !

- Pardon...
- Pardon qui ?
- Pardon monsieur.
- Bien. Quelqu’un d’autre veut sa fessée ?

Pour toute réponse les enfants dégarnirent en courant. La blonde se releva en soupirant. Elle n’aimait pas donner des fessées et elle aimerait sans doute encore moins quand ce serait sur sa propre fille mais elle avait lu qu’il savait parfois être ferme dans la punition, surtout lorsqu’elle était justifiée. Elle se tourna alors vers Wilson et reprécisa :

- Ils n’avaient pas le droit de te lancer des choses dessus même s’ils sont en colère. Et toi gare à tes fesses si je te voir faire la même chose dans quelques années !

Avait-elle ajouté en direction d’Iris qui la regardait avec ses grands yeux bleus et son air grave. Evelyn se tourna alors vers le camion poubelle et précisa :

- Il faudrait peut être ramener ce que l’on peut ramener chez nous pour réparer ? On sera plus tranquille... on risque sinon d’avoir toute la ville sur les bras... on devrait peut être prévenir Jack aussi tu ne crois pas ?

Jack était maire de la ville... peut être avait il une solution ?

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Somewhere, beyond the sea
Somewhere, waiting for me... My lover stands on golden sands and watches the ships that go sailin'

©BESIDETHECROCODILE
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19782-in-a-sky-full-of-stars-eve

Wilson Wallander


« Boom Baby
T'as le Groove ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : George Blagden

Ѽ Conte(s) : Wall-E
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Wall-E



☞ Surnom : Nanis
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3120
✯ Les étoiles : 4140




Actuellement dans : « Boom BabyT'as le Groove ! »


________________________________________ Mer 13 Déc 2017 - 1:15


it's not what's under the tree that matters
Enfin quand même un peu normalement.

Wilson esquissa une grimace en voyant la punition infligée au pauvre petit par Evelyn. Mais elle avait raison. Ce n'était pas une façon de traiter des adultes, ou plutôt pas une façon de traiter qui que ce soit. Même si la crise avait été évité puisque les enfants n'avaient pas retenu ce qu'avait dit EVE... Le Père Noël, il devait bien exister ici non ? Si justement Jack Frost était là, c'était que lui aussi ? Il avait vu le dessin animé et ils avaient l'air d'être amis.

Le jeune homme avait offert un sourire presque désolé à l'enfant lorsqu'il était venu s'excuser, serrant Iris dans ses bras avec un air gêné. Oui, EVE avait raison. Même si Wilson avait du mal avec tout ce qui était punition. C'était plus le domaine de la maman. Lui il faisait des gâteaux et il était là pour protéger, mais il était un peu... comment dire... laxiste ? Avec sa fille, du moins. Les autres l'avaient mérité bien que ça le mette mal à l'aise. Il espérait seulement que son petit trésor ne subirait jamais le même châtiment. Il était confiant, elle se tiendrait à carreaux. Elle était bien élevée et elle n'avait aucune raison d'un jour vouloir lancer quoi que ce soit sur qui que ce soit. Il savait juste maintenant qu'il fallait s'assurer d'avoir des cadeaux de rechanges lors des fêtes, au cas où.

« Tu crois qu'il est à la mairie ? »

Le robot ne connaissait que très peu Jack, il avait moins de connaissances que sa compagne. Son métier ne demandait pas beaucoup de liens sociaux et il devait avouer qu'en tant qu'ancien cavalier, il avait gardé un cercles d'amis étonnement restreint. Très très très restreint, même. Il avait évité pendant longtemps de se lier à des personnes de peur de finir par leur faire du mal. Il avait encore des difficultés à se dire que tout cela était derrière lui et qu'il ne risquait plus rien. Du moins, plus rien qu'il ne causerait de lui-même.

« Il doit déjà être au courant... Avec la foule qu'il y avait et le bruit que ça a fait, il a dû comprendre que quelque chose n'allait pas. »

Il s'était pincé les lèvres, indécis. Iris s'amusait à attraper son gilet d'éboueur fluorescent qu'il portait toujours en babillant, toute souriante. Elle était si adorable dans son gros manteau duveteux.

« Ils vont bien réussir à faire quelque chose, non ? Ce n'est pas la première catastrophe que la ville connaît. On a même eu bien pire. »

Un rire sans joie s'échappa de sa bouche. Ce n'était pas des cadeaux disparus qui risquaient de faire exploser des maisons ou de faire disparaître des gens, au moins. A moins que ça ne se transforme en apocalypse géante. C'était une probabilité. Il lâcha une grimace à cette pensée, n'étant pas près du tout à affronter un semblant d'ambiance de fin du monde... Et comme une réponse à son appel désespéré silencieux, des dizaines de petits paquets semblaient commencer à s'approprier les rues de la ville. Il en remarquait certains au loin, apparaissant au fur et à mesure, comme tombés du ciel.

« Tu vois ce que je vois ? »

Il avait indiqué d'un signe de tête le phénomène à Evelyn. Le maire était donc certainement au courant. Ou ce qu'il y avait au-dessus. Est-ce que ça venait d'Apollon ? Ou alors d'Hadès ? Hadès était à la mairie, non ? Si c'était lui l'expéditeur... il n'était pas sûr d'en vouloir, des ces cadeaux.

Une enveloppe tomba soudainement sur Iris, qui afficha un air étonné en voyant cette chose se poser sur elle sans prévenir, mais qui laissa échapper un petit bruit cristallin, semblable à un rire de gaité. Elle n'était pas dérangée outre mesure.

« On peut considérer que c'est la magie de Noël ? »

Wilson était malgré tout peu confiant. Il avait prit l'habitude de se méfier de tout et de rien, ce n'était pas une exception. Si c'était le farceur de Noël qui tentait de les avoir avec des cadeaux piégés, hein ? Mais à quelques mètres, ils pouvaient voir les enfants de tout à l'heure ouvrir des paquets au sol, la joie de nouveau présente sur leur visage, en sortant des jouets et autres... bizarreries, certainement. Il ne les distinguait pas d'ici, mais les gosses avaient l'air déçus.

Haussant les épaules et lâchant un soupir, Wilson finit par prendre l'enveloppe d'une main, en déchirant l'extrémité avant de voir ce qu'elle renfermait. Un cadeau gratuit était toujours bon à prendre. C'était excitant, en un sens, de ne pas savoir ce qu'elle renfermait. Même si l'enthousiasme était vite redescendu une fois le contenu dévoilé.

« Je sais pas si on essaye de me faire passer un message... mais je viens de recevoir un abonnement d'un an à la salle de sport. » lâcha le jeune homme, la bouche légèrement tordue par la déception et le regard perplexe. « Tu trouves que j'ai besoin d'exercice ? »

Il avait relevé ses yeux vers Evelyn, la question étant des plus sérieuses. Il était jeune et en pleine forme, il avait un travail relativement physique, mais si les cadeaux étaient ciblés... il avait vraiment du mal à comprendre comment il devait le prendre.
black pumpkin

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

what haunts us is not the silly ghosts or the spirits or the demons that we have been told of when we were younger. what haunts us, what truly haunts us, to the point of trembling hands, quivering feet, and frightened lungs : is the heart wrenching fear of never making sense to another humain being.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8971-wilson-wall-e-termine http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t9124-wilson-allons-rallumer-les-etoiles#77617

Evelyn Nichols


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Scarlett Johansson

Ѽ Conte(s) : Wall-E
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : EVEEEEE



☞ Surnom : Fanny
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 519
✯ Les étoiles : 2691




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Dim 17 Déc 2017 - 11:33


« Underneath the Christmas tree... »


Evelyn avait haussé les épaules à sa questions. Elle ne savait pas où il pouvait se trouver mais une idée logique vallait qu'l ai au moins fait un discours fasse à la troupe de mécontent qui avaiteu un peu de mal à se disperser... il y avait donc des chances qu'il soit passé par la foule. Elle approuva d'un signe de têt les dires de Wilson qui confirmaient qu'il pensait la même chose qu'elle.

- Oui ne t'en fais pas, la situation va s'arranger, j'en suis sûre !

Elle lui avait pris la main après son rire sans joie, accompagné d'un sourire encourageant.

- Bien sûr qu'on a eu bien pire et on est tous toujours là ! T'en fais pas, c'est pas trois cadeaux de Noël mis à la poubelle qui vont détruire noël, on va forcément régler cette situation aussi.

Elle voyait que dans ses yeux, la peur s'était installée. Il devait s'imaginer au l'aube d'une nouvelle menace mais curieusement, Evelyn refusait d'y croire. Après tout, ce n'était que des cadeaux à la poubelle... étrange comme début de fin du monde non ? Généralement, elles commençaient tout de suite bien pire avec l'évanouissement de certaines personnes, le kidnapping de femme enceinte ou de groupes de gens et des maisons qui explosent. Alors le coup des cadeaux remplacés par les poubelles n'était pas très logique. Non c'était à son sens juste une plaisanterie de mauvais goût qui avait sans aucun doute mal tourné, le coup d'un méchant ou d'une personne seule pour Noël...

Un petit "pof" la sortie de ses rélexions tandis qu'elle voyait autour d'elles des cadeaux de toutes tailles et de toutes les couleurs se poser un peu partout en ville. Elle hocha la tête d'un air excité à la demande de Wilson et la petite en profita pour approuver cette action par un petit cri de gaité. Et voilà, la solution arrivait déjà. Il avait suffit d'attendre un peu... Les dieux devaient leurs venir en aide, c'étaient eux qui avaient cette faculté à faire apparaître et disparaître des choses par "magie"... c'était peut-être parce que l'un d'entre eux avait fait cette mauvaise blague que les autres tentaient de la rattraper ?

- Je pense que oui... on peut au moins considéré que ça en fait partie...

Elle s'était approché du cadeau le plus proche d'elle et l'avait pris dans ses bras. C'était rectangulaire et assez lourd et elle se servit de sa vision pour passer le paquet. Autant ne pas le déchirer si ce cadeau pouvait être offert à quelqu'un non ? C'était une console de jeu vidéo et le sourire d'EVE s'aggrandit. C'était un joli cadeau. Ca alalit plaire à de nombreuses personnes... peut-être même à Wilson ? De son côté, il semblait plutôt mécontent de sa trouvaille : un bon pour la salle de sport. Il se tourna vers elle pour lui demander conseille et face à son regard la panique l'envahit. Que devait-elle faire ? A première vue, elle aurait fait un examen médical complet de son sujetpour être le plus précise possible mais ce regard là, elle avait appris à le connaître, c'était le regard que les gens avaient lorsqu'ils étaient à la recherche d'un réconfort émotionnelle et elle n'était pas la plus douée pour ça. Elle se laissa quelques secondes de battement pour répondre afin d'être sûre de son choix et elle lui répondit :

- Non. Tu n'en a pas besoin. Moi je t'aime bien comme tu es. Et Iris aussi elle t'aime bien comme tu es regarde ! Alors si toi ça te convient aussi, remets le pass dans l'enveloppe, on l'offrira à quelqu'un qui en a plus besoin, d'accord ?

Elle lui sourit, fière de sa réponse. Elle le pensait sincèrement. Au niveau visuel son Wall-E avait toujorus été son Wall-E. Il avait toujours été petit et plutôt mince et ça lui convenait très bien. Tout le monde avait besoin d'un peu d'exercice pour surveillé sa fréquence cardiaque, son cholestérol... mais Wilson avait un travail plutôt physique et ce ne semblait pas vraiment être ce qu'il voulait entendre de toute façon. Elle lui posa un bisou sur la joue avant de lui tendre son cadeau :

- Tu préfère celui-ci ? C'est une console de jeux vidéos... ça t'amuserait ? Et peut-être qu'Iris aimera bien aussi en grandissant ?

Elle échangea leurs deux cadeaux tout en rattachant le bébé à son harnais. Mieux valait pas que Wilson porte une console du jeu en même temps que le bébé, personne n'auriat pu être à l'aise dans cette situation. Puis, sans lui dire un mot de plus, elle parti vers le camion, ouvrir la porte passagé et sorti de sous le fauteuil des bacs de plastiques vert. Elle en tendit un à Wilson et garda l'autre.

- Pourquoi est-ce qu'on ne rammasserait pas tout ce qui se trouve là ? Et pour se faire pardonner, on refait un passage du camion poubelle et on livre les cadeaux chez les gens... T'en pense quoi ? On devrait peut-être appeler tes collègues ?


Elle avait déjà commencé à en ramasser quelques uns, les calant entre Iris et elle tandis que la petite rythmait la procession de sa mère en tapant de ses petites mains sur les cadeaux comme sur un tambour, tout en babillant des chants abstraits.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Somewhere, beyond the sea
Somewhere, waiting for me... My lover stands on golden sands and watches the ships that go sailin'

©BESIDETHECROCODILE
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19782-in-a-sky-full-of-stars-eve

Wilson Wallander


« Boom Baby
T'as le Groove ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : George Blagden

Ѽ Conte(s) : Wall-E
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Wall-E



☞ Surnom : Nanis
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3120
✯ Les étoiles : 4140




Actuellement dans : « Boom BabyT'as le Groove ! »


________________________________________ Ven 22 Déc 2017 - 20:35


it's not what's under the tree that matters
Enfin quand même un peu normalement.

Elle le rassurait, comme elle savait si bien le faire, alors qu'il replaçait le bon comme elle le lui avait dit, secouant la tête. Il n'avait pas à se vexer d'une telle chose. Il était fort probable que les dieux soient derrière ces cadeaux tombés du ciel – un dieu en particulier, qui avait tendance à être un peu trop excessif – et il n'avait sans doute pas prit la peine de se demander quel présent conviendrait le mieux à qui. Ce n'était qu'un pur hasard que Wilson ait la 'chance' de recevoir cette chose, tout comme Evelyn se retrouvait avec une console (qui l'intéressait davantage, cela dit). Si vraiment il y avait eu une logique à cette distribution de cadeaux, elle aurait dû se retrouver avec un nouvel attirail d'équipements pour son travail, ou bien une simple plante dans une botte, pour la symbolique. Il avait prit le paquet qu'elle lui tendait, la laissant récupérer Iris.

« Elle adorera ça, c'est évident. » lâcha-t-il dans un sourire, détournant son regard du cadeau pour l'observer s'éloigner vers le camion.

Avec deux parents tels que les siens, Iris grandirait sans le moindre doute en étant à la pointe sur toutes les nouvelles technologies. Il se l'imaginait déjà passer des heures avec sa mère, à s'intéresser de tout et de rien, alors que lui s'amuserait à lui faire regarder tous les films qu'il aimait tant. Il lui apprendrait à faire la cuisine pendant qu'Evelyn lui montrerait comment réparer une télé, ou un réveil, ou bien des cadeaux cassés. Il était tout autant capable de le faire, simplement, sa compagne était bien plus rapide et efficace que lui sur ces choses-là.

« C'est une excellente idée ! »

Un grand sourire s'était étiré sur ses lèvres lorsqu'elle était revenue avec ls bacs en plastique. Lui, perturbé comme il l'était, n'était pas capable de garder son sang froid comme elle le faisait. Il n'y avait pas de doutes, ils se complétaient. Même s'il n'arrivait toujours pas à définir, parfois, si il la méritait réellement à ses côtés. Il la voyait évoluer, s'ouvrir à toutes ces émotions qu'elle ne connaissait encore pas, il y a pas, ou du moins, qu'elle n'avait pas ressenti comme lui le pouvait depuis toujours... et voir qu'elle mêlait son enthousiasme au sien, pour améliorer le Noël de chacun, il supposait que c'était ça, la vraie magie.

Il avait rempli sa propre caisse, prenant celle que tenait Evelyn pour les caler sous leurs sièges avant de tenir la porte ouverte du camion poubelle à Evelyn, afin qu'elle s'y installe avec Iris. Sans trop savoir pourquoi, il était resté un instant planté là, la regardant s'attacher avec soin sans brusquer la petite contre elle. Wilson se racla alors brusquement la gorge, refermant la porte un peu trop précipitamment, se mettant à rougir et allant s'installer sur le siège conducteur.

Il était bien trop émotif. Il en avait conscience, complètement. On le lui avait déjà fait remarqué. Et ce n'était pas la première fois qu'en compagnie d'Evelyn, alors qu'elle le connaissait mieux que personne – l'inverse étant vrai aussi, il se surprenait à être gêné de la regarder trop longtemps, ou encore à lui sourire sans raison valable. C'était ce que certaines personnes auraient pu définir comme de la niaiserie, mais lui voyait ça tout autrement.

Il avait envoyé un message commun à tous ses collègues, avant de démarrer, leur faisant part de leur plan à eux deux et les encourageant à faire de même si ils en avaient l'occasion. Ainsi, personne ne pourrait leur reprocher de ne pas avoir tenter de prendre part à la « réparation de Noël ». Il avait eu un léger sourire, envoyé le message et avait démarré. Les premières maisons s'étaient enchaînées rapidement, les enfants étaient heureux, ils avaient eu le droit à des câlins parfois un peu trop serrés et les parents étaient soulagés, leur murmurant des remerciements discrets. Certes, tous les cadeaux n'étaient pas à la hauteur de ceux perdus, mais c'était toujours mieux que rien.

« Peut-être que je devrai amener le bon pour la salle au sapin de la grande place ? Les gens ont l'air de s'y regrouper pour échanger leurs cadeaux. » avait-il lancé, sur un ton distrait, alors qu'ils passaient devant avec le camion. « Non, ça peut attendre, on doit continuer notre mission de lutins improvisés. »

C'était assez amusant, finalement, de faire croire aux bambins qu'il s'agissait de leur mission parce que le traîneau était tombé en panne en plein milieu du trajet habituel du Père Noël. Voir les yeux pétillants de ces petits êtres n'avait pas de valeur.

Il avait arrêté le camion alors qu'il ne leur restait plus grand chose, dans leur caisse. Si les autres en avaient fait de même, chaque rue devrait néanmoins recevoir son présent. Il avait poussé un soupir, coupant le moteur, alors qu'il commençait à sentir toute la pression de cette matinée redescendre soudainement. Tout avait finit par rentrer dans l'ordre, finalement.

« J'espère que la Saint Valentin et Pâques seront plus calmes, je ne sais pas si j'arriverai à survivre à toutes les fêtes, si tout va de travers à chacune d'elles... »

Il s'était mis à rire. Il se rappelait encore de la Saint Valentin où toutes ses boîtes étranges étaient apparus. Et ce qui avait suivi. Les bonnes comme les mauvaises nouvelles. Il s'était pincé les lèvres, se contentant de poser ses yeux sur leur petite fille. Il ne fallait retenir que les bonnes choses. Distraitement, il caressa du bout de la main la joue de la petite fille, avant que son regard ne se relève en direction d'Evelyn.

« Même si avec toi, je sais que je pourrai tout surmonter. »

Comme si le hasard faisait extraordinairement bien les choses, c'est à ce moment là qu'il fut attiré par une étrange branche, qui venait d'apparaître entre eux deux. Fronçant les sourcils, il l'observa d'un peu plus près, avant que sa bouche ne forme un O d'étonnement en comprenant de quoi il s'agissait. Il ne voyait pas comment une telle plante pouvait avoir élu domicile, aussi soudainement, dans la cabine de son camion. Il était évident qu'il ne pouvait s'agir que d'une intervention divine.

« Du gui. »

Il ne put s'empêcher de sourire. Ils tentaient de rattraper le coup, là-haut, n'est-ce pas ? Etait-ce donc de leur faute ? Ça ne l'étonnerait même pas. Comme si il avait besoin de ça, pour avoir envie d'embrasser Evelyn.
black pumpkin

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

what haunts us is not the silly ghosts or the spirits or the demons that we have been told of when we were younger. what haunts us, what truly haunts us, to the point of trembling hands, quivering feet, and frightened lungs : is the heart wrenching fear of never making sense to another humain being.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8971-wilson-wall-e-termine http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t9124-wilson-allons-rallumer-les-etoiles#77617

Evelyn Nichols


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Scarlett Johansson

Ѽ Conte(s) : Wall-E
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : EVEEEEE



☞ Surnom : Fanny
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 519
✯ Les étoiles : 2691




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Sam 23 Déc 2017 - 20:41


« Underneath the Christmas tree... »


La tournée des cadeaux avait été éprouvante. Il avait fallu passer de maison en maison, s'arrêter à chaque passant, sortir du camion pour pouvoir donner les cadeaux mais tout ceci en avait largement valu la peine. Il n'y avait rien de mieux que de voir le soulagement dans les yeux des parents, la magie dans ceux de leur enfant et la lueur de bonheur qui passait dans les yeux de Wilson à chaque fois qu'il réalisé une nouvelle "livraison", preuve qu'il tentait de réparer une erreur qui n'était pas la sienne, mais qu'il estimait comme tel. La matinée avait donc merveilleusement bien commencé, tout allait pour le mieux à présent et cette sortie revigorante leur promettait de passer un merveilleux Noël... peut-être même le meilleur qu'ils n'avaient encore jamais passé ? Qui sait...

- T'en fais pas pour ça, on fera comme d'habitude... on restera ensemble et on se soutiendra mutuellement.

Elle lui avait lancé un clin d'oeil accompagné d'un sourire mutin avant de poser les yeux sur leur fille et d'ajouter.

- Je trouve qu'on fait une bonne équipe tous les trois, tu ne trouve pas ?

Le fait qu'il ait précisé qu'il pouvait tout surmonter avait fait naître sur ses joues toutes la rougeur de la gêne. Elle avait sourire timidement avant d'avoir un léger sursaut à l'arrivé du gui. La situation l'avait fait rire, tandis que Wilson constatait l'évidence avec un ton qui disait déjà beaucoup. Pour toute réponse, EVE s'était légèrement déplacé sur son siège pour s'approcher de lui. Elle avait regarder la branche avant de le regarder dans les yeux.

- Tant que je passerai les fêtes avec toi, elles seront toujours les plus belles de toutes... Joyeux Noël Wilson.

Elle avait posé ses mains avec douceur sur les joues du jeune homme et s'était avancer pour lui offrir un baiser tendre, malgré toute la fougue et l'amour qui l'animait et dans lequel elle venait de mettre son baiser. Il avait recommencé à neiger dehors, mais les deux amoureux s'en fichaient. Evelyn avait déposé un baiser sur le front de leur bébé, Wilson en avait fait de même et ils s'étaient de nouveau approcher pour un nouveau baiser, témoin de leur amour.

- Beeeeeeerk !


24 décembre 2052




- Quoi berk ?
- Les bisous d'amoureux c'est dégueu
- Non c'est pas dégueu, c'est trop romantique...

Le garçon regardait sa soeur avec un regard ahurit, comme si elle venait de dire la pire des bêtises alors que Calypso se contentait de regarder sa mère avec des yeux brillants d'amour pour l'histoire qu'elle venait de raconter. Chris avait éclaté de rire en regardant ses enfants, manquant de s'étouffer avec le biscuit qu'il venait d'engouffrer dans sa bouche. Iris leur sourit tandis que la sonnette de l'entrée venait de résonner dans le salon. Ambroise avait tourné la tête vers le couloir aussi vite que l'éclair.

- C'est qui ?
- Ben va ouvrir la porte, tu le saura...

Sans se faire prier, le petit brun avait bondi sur ses pieds pour se diriger à toute allure vers l'entrée. Iris avait eu un petit rire en l'entendant hurler de bonheur tandis qu'elle entandait Calliope saluer son petit fils brusquement, suivit de sa mère et son père. Calypso s'était mise à courir à son tour vers l'entrée tandis qu'Iris s'était relevée de son fauteuil, accompagnée de Chris. L'homme avait profiter du petit moment d'intimité que cette arrivée surprise amenait dans la maison pour passer sa main dans le dos de sa femme et la prendre par les hanches avant de l'embrasser sur les lèvres tendrement. Puis Iris s'était dirigée vers son père et sa mère pour les prendre dans les bras, tout comme sa belle-mère. Une fois tout le monde débassé de ses affaires la joyeuse famille revint se placer dans le salon. Evelyn et Ambroise s'étaient occupé de déballer la superbe console qu'elle et Wilson lui avaient offert pour Noël et entâmaient déjà une partie. Iris était avec son père dans la cuisine pour l'aider à faire son chocolat chaud spécial, le meilleur de tous les temps. Quant à Calypso, elle était dans les bras de son papa, à écouter Calliope leur raconter des histoires de fantômes. Cela faisait bien longtemps que les ennuis étaient derrière eux, qu'ils pouvaient désormais passer un Noël paisible et tout était bien.

FIN


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Somewhere, beyond the sea
Somewhere, waiting for me... My lover stands on golden sands and watches the ships that go sailin'

©BESIDETHECROCODILE
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19782-in-a-sky-full-of-stars-eve

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

It's not what's under the tree that matters ♥ EVE





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Centre ville :: ➹ Grande Place