MAGRATHEA :
28.10.18
de Natoune


LA MAISON :
14.11.18
de River


BIENTOT :
02.12.18
de Tigrou


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ La Maison ☆ Evénement #101
Une mission de River Frost - Depuis le 14 novembre 2018
« Oserez vous franchir les portes de notre demeure ?! »

Partagez | .
 

 L'Éboueur se croit meilleur que le Roi des Voleurs (TERMINER)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Ali Nacer


« La Maison m'a choisi, je suis l'Elu! »


avatar


╰☆╮ Avatar : ❤Deniz Akdeniz❤

Ѽ Conte(s) : ❤Aladdin ❤
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le héros au coeur pur

✓ Métier : Sultan -Directeur de l'Orphelinat - Gambali


☞ Surnom : ❤Ali❤
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 7638
✯ Les étoiles : 17668




Actuellement dans : « La Maison m'a choisi, je suis l'Elu! »


________________________________________ Mer 27 Déc 2017 - 19:27


   

   
 "J'ai commandé un rêve bleu, pas un rêve rose  ''
   



Dans la  vie il a des blessures qui ne guérissent jamais. Qu'ils laissent des cicatrices. Moi qui  croyaient que la magie la plus puissante guérissait tous les maux de la vie. J'avais tord ! L'amour n'a que laisser des plaies profondes. Des plaies infectées.  Chaque plaie était une femme. Ma première blessure était symbolique, c'était celle d'un coeur brisé  par ma mère qui m'avait abandonnée en mourant alors que je n'étais qu'un enfant.  La seconde était la cicatrice sur ma joue gauche, quand j'avais été empoisonné par une sorcière qui disait que mon coeur serait corrompu par l'amour d'une Princesse. Elle représentait Jasmine. La troisième fut celle a ma cuisse, qui représentait Mina,ma colocataire. Une femme que je ne pourrais jamais oublier et qui laisserait derrière moi une blessure qui sera toujours infectée tant que ma culpabilité sera présente. Parce que sans le vouloir , je l'avais blessé avec le mot : Je t'aime. Un mot que j'avais du mal a exprimer depuis plusieurs mois. Presque incapable de le dire avec sincérité. Ce mot  avait créer une peur chez moi : Celle d'être jamais aimer en retour. Aimer a sens unique ! D'ou le fait que je préférais garder ma douleur de cette plaie pour me rappeler le mal  que je lui avais fait. Et le mal que j'avais fait aux autres avant Mina. Je préférais etre l'homme mutilé et me rappeler chaque erreur que je faisais..C'était une facon de me punir moi-même.  Heureusement que personne ne lisait dans mes pensées, on pourrait penser que je ne suis pas saint d'esprit. Noa pourrait prendre peur en découvriant que le héros que j'étais.. n'était pas celui qu'on croyait . Mais ce héros avait quand même garder un coeur pur, malgré les ténébres qui me rongeaient de l'intérieur. Il était toujours le diamant brute ! Comme tout héros qui respecte je  préférais penser aux autres avant ma petite personne , même si ca me faisait terriblement souffrir.  Mais ces blessures n'étaient rien contrairement à celle de mon âme..mais cette blessure était un autre chapitre de ma vie.

Noa n'y allait pas avec délicatesse dans ses propos. Ce qui me froissa un peu mais je ne pouvais pas lui en vouloir de ne pas comprendre pourquoi je ne soignais pas correctement cette blessure. Pourquoi j'avais voulue me soigner moi -même. Parce que dans la vie on ne peut pas compter sur personne. Certes la solitude me tue mais au moins je ne blesse personne. Que moi ! Qui voudrait se soucier d'un homme comme moi  ?  Noa s'en souciait, parce que malgré ses commentaires sur la laideur de ma blessure, elle  me posait des questions. Que j'allais répondre..

- Je me suis recousu la jambe moi même tout simplement parce qui voudrait se soucier d'un homme comme moi. C'est surtout pour me rappeler que j'ai fais l'erreur de dire je t'aime a des femmes qui ne souciait même pas de ce que je ressentais..


Puis elle me disait sur un ton qui passait par trois émotions différentes, mais qui me faisait penser a une maman qui rode son fils qui avait une bêtise. Elle me disait qu'on pourrait sans doute trouver quelqu'un a Neverland qui se connaissait en soins. Mais c'est pas un soin de la jambe que j'ai réelement besoin mais du coeur.  Pourrait-elle me trouver un être magique qui guérit les déceptions, les peines d'amour ? Et dévorer et vaincre mes peurs.  Tetu , parce qu'il  était dur de me convaincre..

- Je préfère rester ainsi.. jusqu'à tant qu'on me pardonne d'aimer..


En parlant de peur  les petits symboles d'amour, ''les guis'' étaient de trop.  J'avais pris cela pour un manque de respect de leur part. Surtout que je ne croyais plus et je détestais leur deesse de l'amour qui ne se souciait pas de ma vie sentimentale. Qui ne m'aidait pas, moi pauvre mortel qui ne désirait que l'amour. Pour me punir et parce que je n'en pouvais plus de cette soi disant magie qui arrangeait tous les problèmes. Moi cette magie s'arrangeait rien , tellement rien que j'avais voulu me débarrasser des guis en me faisant exploser avec mes gants de super héros que j'avais gardé à cause de la Magic League.  C'est à cet instant que tout partait en cacahuète. 

J'avais consience de ce qui se passait autour. Enfin presque.. J'entendais mon bébé hurler. J'entendais sa voix en détresse dans ma tête. Parce qu'entre elle et moi il avait une chimie magique. Sans doute un sort que sa mère avait jetée a notre enfant pour que nous soyons lier. Mon petit singe m'avait taper sur la tête sans réaction de ma part. Ce qui faisait paniquer Amira mais elle finit par se calmer a cause de l'intervention de Noa. Et le bébé finissait par se calmer quand Noa s'agenouillait vers moi. Elle mettait ma tête sur ses cuisses, elle caressait ma chevelure noire corbeau. Je sentais ses caresses qui me rassurait, parce que dans un sens elle me dorlotait en même temps.  Quand elle glissait sa main sous ma tête. Il avait des traces de sang. Je m'étais solidement cogné la tête contre la parois rocheuse. C'était ma punition pour les frayeurs à l'égard de la fée. Noa me murmurait de me reveiller. Une larme tombait sur mon front. Des petits sons sortaient a cet instant de ma bouche. Si on en-semblait les sons ca donnait le prénom de :   Kenza. J'ouvris doucement les yeux. Mes prunelles chocolatées fixait la fée. Je tendais une main vers le visage de la rouquine ,pour essuyer ses larmes du bout des doigts -   Pardonne moi Noa, tout est ma faute. Ne pleure pas ca me briserait le coeur , encore plus ! Puis je reprenais mon souffle avant de reprendre la parole. - Kenza est-elle toujours là ? Mais qui était Kenza: Le bébé. Dans sa perte conscience, il avait eu une révélation sur le prénom  de son enfant.  J'essayais de relever ma tête, mais sans succès .  Ma tête retombait sur les cuisses de la fée - J'ai mal au crâne ..La fée se balançait. - Ne t'inquiète pas je suis là Noa..Tu n'es plus seule. Je lui caressais doucement la joue pour la rassurer. Je remarquais la nuit allait tombée. - La nuit va tombée.. Soit qu'on reste ici on passe la nuit ensemble.. Soit que tu conduis le camion on retourne en ville, voir si ca s'est calmé.. Une chose était certaine, je dépendais de l'aide de la fée. Si seulement l'amour aurait été en ma faveur et qu'un baiser magique aurait pu arranger tous nos malheurs. C'est à ce moment là, que j'ai eu la mauvaise idée de me relever la tête. Et quand Noa était  pencher vers moi, je posais mes lèvres sur les siennes. Je lui offrais un léger baiser. Espérant que la magie de l'amour opérait. Dans une fumée rose bonbon, on disparaissait , Kenza, Amira , toi et moi. On se retrouvait chez moi..Dans ma colocation, pour plus de précision dans ma chambre. Amira était apparue dans son petit panier. Kenza était allongée dans un petit moise bleutée apparue dans ma chambre par magie avec sa peluche licorne. Moi j'étais allongé sous ma couette avec un bandage sur la tête et un sac glacé derrière la tête. Et toi petite fée ou es tu apparue..?  Que représentait ce baiser..? Une faveur des dieux pour Noel ou un dernier espoir de croire en l'amour..


   
Code by Fremione.

   

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
 Un Boulet qui n'a rien comprit 
Beau gosse ! Voilà l'tableau... Si tu veux faire la cour à la donzelle, il vaut mieux pas qu'tu tires dans les coins tu piges ? Je vais aller la voir , jouer les bourreaux des coeurs ! J'assure... J'ai confiance ! J'ai l'air de quoi ?" 
En ligne

Noa


« Love it Light ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Emma Stone

Ѽ Conte(s) : Clochette
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Noa, fée des animaux



☞ Surnom : Noa
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1618
✯ Les étoiles : 25685




Actuellement dans : « Love it Light ! »


________________________________________ Jeu 28 Déc 2017 - 23:56




Un premier Noël très spécial...
Ali & Noa

Noa regardait la chevelure noire de son ami, ils lui faisaient penser à son amie Ondine, aux fées. Elle ferma de nouveau les yeux, elle pensait à son île, à ses amies. Cela faisait un moment qu’elle était en vadrouille, en dehors de Neverland. L’hiver pas mal d’animaux hibernaient, elle avait un peu moins de travail. Quand le printemps arriverait elle serait bien occupée, ses visites à Storybrooke seraient certainement plus rares.
Là cela faisait un moment, elle se sentait nostalgique, il fallait qu’elle rentre une fois que son ami serait réveillé, en espérant toujours qu’il se réveille.

Elle sentit soudain qu’Ali s’agitait. Il murmurait « Kenza ». Noa était surprise, elle ne connaissait pas de personne de ce nom, et il ne semblait pas qu’Ali lui ait parlé d’une Kenza. Encore un de ses amours maudits ?
Elle sentit sa main sur sa joue, cela la fit sursauter légèrement, et elle le regarda alors. Il avait les yeux ouverts. Noa se sentit soudainement soulagée. Mais ce soulagement n’allait pas durer très longtemps, l’inquiétude allait vite reprendre le dessus.

Il essuya la larme qui coulait sur sa joue, elle lui fit un léger sourire. Elle passa elle aussi la main sur sa joue, machinalement, et essaya de se ressaisir. Après tout c’était son ami qui avait besoin actuellement d’aide, il fallait qu’elle reste forte et là pour lui, car il était mal en point actuellement. Elle se sentit d’ailleurs un peu gênée par ce moment de faiblesse.

Ne t’inquiète, cela doit être la fatigue, la larme est venue toute seule. Dit-elle en riant, pour se donner de la contenance.

Puis il lui parla de nouveau de cette Kenza.

Mais qui est-elle Ali ? Tu as murmuré son nom plusieurs fois, cela dit je ne connais pas de Kenza !

Il ne lui donna pas de réponse, il essayait de se relever, mais semblait avoir vraiment mal à la tête. Quand il l’avait relevée la première fois elle avait remarqué les tâches de sang sur ses cuisses, et sa main. C’est ainsi que l’inquiétude revint.

Ali ! Tu t’es bien blessé effectivement ! Tu saignes ! Il faudrait que tu te soignes, une nouvelle fois. Mais bien cette fois-ci ! Elle regarda autour d’elle, dans la grotte. Ici il n’y a pas grand-chose pour te soigner, il faut qu’on bouge.

La nuit tombait effectivement.

Je pense qu’il est préférable qu’on bouge, qu’on essaye de soigner ta plaie au mieux, et qu’on te mette dans un lieu confortable. Mais tu n’es pas en état de conduire. Et à vrai dire les fées, nous n’avons pas de permis de conduire ! Elle parlait en réfléchissant, lâchant un flot de paroles. Elle parlait, parlait, ça l’aidait à évacuer l’inquiétude. Ou alors, j’utilise la poussière de fée… ? Mais ce n’est pas vraiment conseillé… Ou…

Elle n’eut pas le loisir de terminer sa phrase, car Ali posa ses lèvres sur les siennes. Très doucement, délicatement, et rapide, mais elle n’eut pas le temps d’être surprise par ce baiser et de s’en rendre compte qu’un nuage rose les enveloppa…
Noa ouvrit les yeux, elle était dans un endroit qu’elle connaissait bien : sur son île, à Neverland.
Qu’est-ce que… ?

Elle tomba sur les fesses, abasourdie. Elle n’avait jamais vécu de télétansportation magique de ce genre. Que s’était-il passé ? Comment était-ce possible qu’elle soit sur son île, alors qu’un instant avant elle était avec Ali ? Etait-ce un rêve ? Elle toucha son cou, le collier était présent. Elle n’avait donc pas rêvé, toute cette journée étrange, à la fois magique et inquiétante s’était déroulée.
Et ce baiser, ça avait été à la fois doux et bizarre, mais elle n’avait pas vraiment eu le temps de se rendre compte de la sensation que cela lui procurait. Elle allait décider de considérer cela comme un geste d’amitié…ou de magie ? Etait-cela qui l’avait ramenée ici ?
Et d’ailleurs, où étaient Ali, Amira et le bébé ? Est-ce que elle seule se retrouvait chez elle ? Elle espérait que lui aussi soit maintenant en lieu sûr, avec sa famille, et non dans cette grotte, avec cette sale blessure, à se vider de son sang…

Raaaaaahhhh !


Elle se leva, et tapa du pied de colère dans la première chose venue. C’était un caillou malheureusement, et cela fit extrêmement mal. Elle sauta à cloche pied pendant un moment, en pestant et en râlant. Puis elle rentra chez elle, toujours en râlant, et en boitillant. Ce qui était sûr c’est qu’il fallait qu’ils se revoient un de ces jours avec Ali, et qu’il lui donne quelques explications sur tout cela !


BY .SOULMATES



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Don't Worry, Be Happy !

Credits northern lights
 Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2

L'Éboueur se croit meilleur que le Roi des Voleurs (TERMINER)





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Un petit verre chez Gaston? :: ⚔ Cadeaux, annifs et absences :: ➹ Archives