Ombres
& Poussières
de seb

Réunion
d'Outre-Tombe
- bientôt -

Universal Show
- bientôt -


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Ombres & Poussières ☆ Evénement #89
Une mission de Nora - Ouverture : 7 janvier 2018
« Dans la poussière des mots naissent les rêves. »

Partagez | .
 

 Baci da Roma ϟ Jack ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Alexis E. Child


« Nous tendons vers toi
notre nez mouché,
et pas mouché »


avatar


╰☆╮ Avatar : Kaya Scodelario

Ѽ Conte(s) : Aucun
☞ Surnom : Fanny



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 4675
✯ Les étoiles : 4004




Actuellement dans : « Nous tendons vers toi notre nez mouché, et pas mouché »


________________________________________ Jeu 11 Jan 2018 - 22:37




Baci da Roma


Ca m'avait sauté à la tronche aussi fortement qu'une bombe intergalactique... ou presque. Il était 14h, je revenait d'un entraînement avec Athéna, erreinté. Elle m'avait dit que ce serait difficile, que ça ferait mal, qu'elle serait pas tendre et tout le bazar et j'avais accepté, comme une idiote. Parce qu'on a toujours l'impression qu'on va tenir, qu'on peut le faire, qu'on est assez fort tant qu'on ne sait pas de quoi il s'agit. Assez forte, mon oeil ouais ! Je tenais pas la route une seconde... mais je n'abandonnerai pa et elle avait promis de ne jamais me lâcher alors...

- Oups !
- Oh pardon mademoiselle... Vous n'avez rien ?
- Euh... non ça va...

J'avais ramené mon épée de combat, que je tenais mollement, un peu derrière moi en regardant le visage de l'inconnu. Un étrange éclair était passé dans ses yeux quand nos regards s'étaient croisés, j'avais cligné des miens en observant son habit noir d'un air méfiant... J'avais jamais vu ce type avant... pourtant, les nouveaux c'était pas ce qui courait le plus les rues à Storybrooke. Bien trop épuisée pour me poser plus de questions, il avait repris sa route et moi aussi, en m'effondrant allégrement sur mon lit dès que je le vis. En quelques secondes je tombais dans un sommeil de plomb, proche du coma, qui ne m'amena rien d'autre que les ténèbres...

Je relevais brusquement la tête, comme un surricate affollé, cherchant des yeux mon réveil. Il illuminait rouge dans le noir, les chiffres étaient donc plutôt faciles à repérer... tout comme la petite épée laser de l'autre Moche qui se tenait fièrement dessus. Un réveil Star Wars, c'était la grande classe, mais il fallait que l'autre soit dessus sérieux... Comme avait Elliot "Star Wars, c'était plus ce que c'était". Bref... Je constatais alors qu'il était minuit.

Ouais... j'avais dormi 10h, on pouvait dire que c'était une bonne petite sieste... et ça m'avait clairement remis les idées en place. Le type louche, ses vêtements, il me rappelerait moins vaguement que vaguement quelque chose.

- Oh putain c'est pas vrai...

J'avais fait un bond hors du lit, ignorant toutes les courbatures qui commençaient à se réveiller. Je fonçais droit sur mon manteau pour fouiller dans mes poches. Les mains tremblantes j'en ressortais une enveloppe et un morceau de cartons plié qu'il me fallu déplier avec toute la patience du monde tant mes mains refusaient de m'obéir. C'était une carte postale un peu vieillie sur laquelle on pouvait lire "Baci da Roma". Dans l'enveloppe, deux billets d'avion vierge. Frmant les yeux, je me souvenais de la dernière lettre que j'avais reçu, une anonyme qui terminait comme suit "quand nous saurons que l'heure est venue, nous te ferons savoir le lieu de notre réunion. Ce sera alors notre dernière chance et ta dernière opportunité de choisir entre ignorance et savoir." Pour eux, j'étais prête... et pour moi ? Il n'y avait quu'ne seule façon de savoir. C'était ma dernière chance pour els rejoindre et j'allais pas la laisser passer sans en savoir plus. Rassemblant tout mon barda dans un sac à dos et une valise, je la lançais à l'arrière de mon pick-up avant de rouler droit vers une destination que je connaissais bien. Il était 1h du matin mais j'en avais rien à faire. Il me devait bien ça, après tout, lui aussi m'avait emmener dans son aventure de licorne volée, non ? Et puis c'était comme ça, j'avais pensé à lui immédiatement en voyant le billet alors...

DRIIIIIN DRIIIIING PAN PAN PAN PAN PAN DRIIIING

J'allais démonter cette porte jusqu'à ce qu'il ouvre, ce qu'il fini par faire, la tête pas tout à fait fraîche.

- Surprise ! Si je te dis que je t'emmène en ballade tu me dis quoi ?

Je lui souriais de toute mes dents, mon coeur battant si vite à l'idée qu'il n'accepte pas.

- Tu me dis "Suuuuuper une aventure de Décembre !" Allez t'as 20 minutes pour te prendre une valise avec des habits chaud mais pas trop chaud non plus, on fait le grand saut.

Je lui montrais les billets sans pour autant lui montrer la carte postale. Mon sourire s'évanouit quelque peu et je reprenais un peu mon sérieux :

- Tu voulais en savoir plus sur ma vie, pas vrai ? Bien c'est le moment.

La dernière fois qu'on s'était vu, c'était dans son échoppe. J'avais perdu tout espoir et il m'avait fait comprendre que moi aussi j'étais spéciale à ma façon. Il pouvait pas savoir qu'il avait bien plus raison qu'il ne le pensait... moi non plus d'ailleurs à cet instant. Il m'avait redonné le coup de la vie, de l'aventure comme je l'avais fait des années plus tôt... et maintenant c'était avec lui que j'avais envie de la vivre.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

VITRIOL


Visite l'intérieur de la terre et, en rectifiant, tu trouveras la pierre cachée | ©️ FRIMELDA

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19802-n-oublie-pas-qui-tu-e http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t20958-once-upon-a-time-alexis-stories

Jack Overland


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


avatar




╰☆╮ Avatar : Lucas Till

Ѽ Conte(s) : Les 5 légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Jack Frost

☞ Surnom : Lou, Loulou, P'tit Lu, Pollen

#adopteunJack

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1097
✯ Les étoiles : 1977




Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Jeu 18 Jan 2018 - 15:24





Baci da roma

Mr et Mrs Frost sont dans la place
Jack & Alexis



J'avais passé une journée difficile.

Enfin, difficile était un doux euphémisme quand on savait ce qui c'était passé. Tout avait plutôt bien commencé en somme, j'avais passé une partie de l'aprés midi à faire les comptes de la boutique, quand j'avais reçu un appel d'une ancienne connaissance. Sofia, une ex petite-amie visiblement beaucoup beaucoup trop... ivre. A 16 heure.... Rapidement j'avais pris mon sweat et je m'étais rendu au Pulp Fiction, une boîte de nuit assez réputé dans Storybrooke. Je l'avais trouvé totalement ivre, à moitié dans un coma éthylique. Pendant quelques instants, j'avais hésité aller à l'hôpital avant que ses protestations ne me stopent. Je me serais bien m'envoler pour l'amener, mais elle n'était visiblement pas en état. Rapidement, j'avais appelé un taxi et j'étais resté auprès d'elle en attendant, en lui passant une main rassurante dans le dos et en essayant de calmer pleurs qui de plus en plus difficile à gérer. Elle venait de rompre avec son petit ami, et avait appris qu'elle était enceinte. Évidemment, la meilleure idée qu'elle ait eu ce fut de boire jusqu'à oublier. Si elle ne m'avait pas fait tant pitié à ce moment-là, je l'aurais certainement gifler pour avoir agi de la sorte.... Enfin bon !

Le trajet en taxi se déroula plutôt bien, si on oubliait le fait qu'elle m'avait vomis dessus deux fois, et avait passé tout son temps en sanglotant dans ma chemise à se raccrocher à moi, alors que j'essayais de la rassurer. Au final, je l'avais confiée à des infirmières et l'avait regardé s'éloigner dans le couloir avec un air triste avant de me décider. Je ne pouvais pas la laisser comme ça, et j'avais fait une chose que je pensais ne jamais faire de toute ma vie : J'avais effacé ma présence.

J'étais passée dans le couloir, au milieu des infirmières et des médecins qui s'agitaient, pour la suivre jusqu'à sa chambre. Là, j'avais attendu dehors, pendant que les infirmières la préparent. En théorie, Sofia ne pourrait pas avoir de visite avant le lendemain matin, mais je n'avais pas le cœur à la laisser seule dans sa détresse. Ça me faisait tout de même un pincement au cœur de voir ces gens passer à côté de moi sans me voir, sans remarquer ma présence alors que j'étais juste a coté d'eux... Mais c'était la vie. Je ne devenais pas invisible mais c'était tout comme. Forcément maintenant je pouvais le contrôler mais je ne pouvais pas m'empêchait de me rappeler de mauvais souvenirs. J'avais toujours peur de rester coincé dans cet état sans le faire exprès, invisible pour tout le monde. La seule pensée positive qui me maintenait et me permettait de faire cela c'était de me dire qu'il y avait au moins une personne qui croirait toujours en moi malgré tout et dont je ne quitterai pas la mémoire ça devait arriver.

Une fois la chambre vide, je m'étais avancé et assis sur une chaise à côté du lit, en observant silencieusement la jeune femme qui dormait. D'un simple geste de la main, j'avais chasser les cauchemars qui menaçaient de l'assaillir, et j'avais attendu, silencieux et grave dans le noir.

Elle s'était réveillée sur les coups de 23 heures, et m'avait jeté un regard assez désespéré. Je lui avais fait un petit sourire encourageant, et après avoir pris sa main dans la mienne, nous avions discuté pendant un long moment. Quand j'étais parti, sur les coups de minuit et demi, elle avait décidé de garder le bébé.
Moi j'étais lessivé. Émotionnellement ca avait été crevant et j'avais l'impression d'avoir été écrabouillé par un rouleau compresseur. A peine avais je passé la fenêtre de mon appartement – les portes c'était décidément pas pour moi – que je m'étais effondré en travers de mon lit sans la moindre forme de procès. J'avais l'impression que c'était quelques secondes plus tard qu'un car de CRS venait enfoncer ma porte. Ou du moins essayer.

C'est donc avec un regard peu avenant et l'impression de flotter dans du coton que j'ouvris a la mégère Alexis qui tambourinait de toutes ses forces contre le battant.

« Gné ? »

Bonjour la parole intelligible, mais bon j'y pouvais rien c'était un effort trop fatiguant de dire « mais quel bon vent t’amène en cette heure matinale jeune Alexis ? Au fait, j'ai fait des cookies, tu en veux ? J'espere que tu as une bonne raison pour venir m’empêcher de prendre un repos bien mérité, sinon je te congèle ! Ha ha ha ! »... Non, vraiment pas.

« Surprise ! Si je te dis que je t'emmène en ballade tu me dis quoi ? »


« Kessyspass ? »


« Tu me dis "Suuuuuper une aventure de Décembre !" Allez t'as 20 minutes pour te prendre une valise avec des habits chaud mais pas trop chaud non plus, on fait le grand saut. »

Ah ouais, en fait je pouvais dire ce que je voulais ca changeais pas grand chose... bah, de toute façon ca me dérangeait pas de me faire embarquer dans de nouveaux délires, mais vue mon état de fatigue j'allais sûrement être aussi utile qu'une larve sur le sol. Enfin bon... deux billets ?

« Tu voulais en savoir plus sur ma vie, pas vrai ? Bien c'est le moment. »


Ah parce que je pouvais pas en apprendre plus sur elle entre 8h du mat et 11h du soir ? Bon, dommage, je le saurai pour la prochaine fois... Finalement je poussais un un long soupire et m'écartais pour la laisser entrer.

« Brailles pas trop fort, j'ai des voisins tu sais ? »
fis je en refermant la porte derrière elle. « Et je suis sure qu'ils ont envie de roupiller eux...

J'allumais la lumière en me frottant le visage de ma main libre pour essayer de chasser ma fatigue. Peine perdue, je tenais a peine debout. Je me serai bien pris un café pour me réveiller mais j'aimais pas ca. Mes chaussures avaient été balancées au milieu du salon, et je jetais un rapide coup d'oeil au bazar environnant. Mouais, ce n'était pas hyper ordonné mais j'avais vécu pire. Je baillais a m'en décrochais la mâchoire et me laissais tomber sur le canapé en faisant un geste vers mon réfrigérateur. La porte s'ouvrit et une bouteille de lait flotta tranquillement jusqu'à moi alors que je réprimais un nouveau bâillement.

« Alors, il se passe quoi ? On dirait que tu as gagné au loto... »

Non parce que son baragouin du début, j'y avais rien compris, et... Ah, on avait pas le temps de traîner, on était déjà a la bourre ? Je devais bouger mes fesses de mon canapé ou elle partait sans moi ? Hum cruel dilemme... D'un coté mon lit et ses draps doux et accueillants, et de l'autre une Alexis hyper excitée en plein milieu de la nuit ? Pendant quelques secondes je caressais l'idée d'aller me rallonger avant de me lever en m'étirant.

« J'arrive... »

Je fis demis tour et passais un t-shirt propre et un pantalon pour finir par enfiler un sweat bleu. J'attrapais mon sac de voyage, un petit sac que j'avais depuis qu'Anna avait déménager ou j'avais mis des jeux vidéos et de quoi m'occuper au cas ou. C'était plus simple pour y aller, ca m'évitais des préparatifs. J'attrapais mon téléphone et mes clefs, avant de revenir dans le salon.

« Bon, on peut y aller. Par contre... »
d'un geste, j'avais avalé une partie de la bouteille de lait. « Tu conduis, tu m’expliquera tout en route ok ? »

On avait quoi, deux bonnes heures avant d'arriver a Phoenix ? Je savais pas quel avion partirait de là bas a trois heures du matin – aucun a mon avis – mais Alexis avait l'air vraiment trop sur excitée. C'était même pas la peine de penser a la faire changer d'avis. Heureusement que j'avais pas de poisson rouge, Junior vivait chez Tara et... zut, je lui enverrai un message pour lui dire que j'avais un empêchement pour ce week end.

On était allé jusqu'au pick up, j'avais pris place du coté du siège passager et dés que ma tête c'était appuyé contre la vitre, je m'étais endormis. Lorsque j'ouvris a nouveau les yeux, nous étions a l’arrêt. Enfin quand je dis « nous », je voulais dire « je », parce que de l'autre coté de la voiture il n'y avait pas un chat. Elle m'avait donc abandonnée a mon triste destin ? Ô monde cruel... J'hésitais a me mettre a jouer a la DS avant de me décider. Je sortis de la voiture – au moins elle avait pris la peine de la fermer c'était déjà ca, un malade aurait certainement voulu me kidnapper a cause de ma beauté ! - et m'étirais de tous mes membres avant de pousser un petit sourire satisfait. Je me sentais carrément mieux, j'étais un peu fatigué mais rien de comparable avec le zombi que j'étais en montant dans la voiture. L'air frais de la nuit était pour moi aussi doux qu'une soirée d'été, et pourtant je voyais les gens resserrer autour d'eux leurs manteaux. Cette petite escapade me ravissait. Bon, par ou commencer ?

D'un pas tranquille je pénétrais dans l'aéroport de Phoenix. Il était plus tot pas mal, quoi que vide Ca et la on pouvait voir des voyageurs et leurs valises qui attendaient, qui dormaient tranquillement en espérant prendre rapidement leur correspondance. Je jetais un coup d'oeil vers les panneaux d'affichages... Ouais, le prochain vol ne serait pas avant 6h du mat... On avait le temps quoi. Je jetais un regard autour de moi avant de me diriger vers une sorte de supermarché ouvert 24h sur 24. Apres quelques achats, je m'approchais d'une jeune femme a l'air tout a fait charmant. Lorsque je fus pres d'elle, je me composais un masque d'angoisse.

« Mademoiselle ! Enfin je vous trouve ! Écoutez, je suis désolé mais je m'occupe d'une fillette qui m'a échappé, j'ai tourné les yeux quelques instants pour acheter a manger, et je ne l'ai plus vu ! Serait il possible de passer une annonce s'il vous plaît ? Je suis terriblement inquiet ! »


« Bien sur monsieur ! Accompagnez moi... Ne vous en faites pas, elle ne doit pas être loin... »

Et c'est ainsi que quelques minutes plus tard...

«  Tu tu tulu ... Messieurs dame, votre attention s'il vous plaît. Messiers dame,votre attention s'il vous plait. La petite Alexis est attendue par son tuteur prés du coin Eveil de l'aéroport. Je répète, la petite Alexis est attendue par son tuteur au coin Eveil de l'aéroport. La dernière fois qu'elle a été vue, elle portait un mentaux noir et des chaussures bleues. Elle a les cheveux bruns, les yeux bleus et mesure un peu moins de... 1m70 ?! »
Un blanc « Si vous la voyez, vous êtes priés de la raccompagner a l'accueil. Je répète, la petite Alexis est attendue par son tuteur au coin Eveil de l'aéroport. Merci de votre attention.  »

* * *

Je la vis arriver alors que j'étais nonchalamment appuyé contre la barrière du coin eveil de l'aéroport. Je lui fit un grand sourire et m'approchais en sautillant, alors que dans son dos je voyais une petite fille la montrer du doigt, la bouche en « o » en tirant la manche de son père.

« Alexis ! J'ai eut si peur Ne me refais jamais un coup pareille bon sang ! »
Déclarais je assez fort pour l’empêcher d'en placer une ; Je jetais un coup d'oeil vers l’hôtesse avant de lui faire un signe de remerciement et de m'éloigner en embarquant Alexis avec moi, un bras autour de son cou. Honnêtement ? Ca avait été fun, j'imaginais sans mal la tronche qu'elle avait du faire en m'entendant.

« Devine qui a pris le petit déjeuné ! »
fis je en agitant un sachet devant elle. « Il y a des brioches et du chocolat chaud. T'as fais quoi pendant tout ce temps ? Je veux dire tu te doutais bien qu'ils allaient pas te vendre des billets a 3 heures du matin, si ? »

Je la relâchais et attrapais une brioche pour l'enfoncer a moitié dans ma bouche.

« Tu ferai mieux de dormir »
repris je en mastiquant difficilement avant de lui faire un sourire moqueur. « Après tout je dois veiller sur toi, je suis responsable de toi non ? »

Je baillais une derniere fois et repris d'un ton curieux :

"Ou est ce qu'on vas au fait ?"



©Finnou

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
It's a new chapter beginning

   

Il est surtout trop tôt pour commencer quoi que ce soit.... =_=
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28430-jack-overland-termine http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28508-jack-overlan-guardien-a-votre-service#245450 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28509-chrono-jack-overland#245451
 Page 1 sur 1

Baci da Roma ϟ Jack ♥





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde réel :: ➹ L'Europe