Gravity
FALLS !

de Dyson

Minionement
Vôtre
de Adam & Pitch

L'Héritage
Perdu !
de seb


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ L'Héritage Perdu ! ☆ Evénement #97
Une mission de Lily Olyphant - Ouverture : 4 juillet 2018
« La Vérité sans Compromis ! »

Partagez | .
 

 L'aventure de l'arroseur arrosé (PV Figue)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Thomas S. Macmillan


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jake Gyllenhaal

Ѽ Conte(s) : Madagascar
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Skipper



☞ Surnom : Tom
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 45
✯ Les étoiles : 701




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Jeu 25 Jan 2018 - 15:46

L'aventure de l'arroseur arrosé
Thomas & Figue
Chaque soir après mon service, j’avais pris l’habitude de me rendre au Rabbit Hole pour oublier le temps d’un verre la vie insipide qui m’attendait au-dehors ! N’ayant jamais véritablement vécu que pour mon travail, il m’était très difficile de concevoir l’idée d’avoir une vie en dehors du commissariat. Pourtant elle était là ! Cette vie me tendait les bras et je n’avais qu’à la saisir d’un coup de nageoire. Cependant, je me refusais à le faire tant que mon ancienne unité ne serait pas réunie au grand complet. La vie ne valait vraiment la peine d’être vécue qu’entourer d’amis et j’avais vraiment hâte de retrouver un jour Kowalski et Rico pour que nous puissions enfin repartir à l’aventure tous les trois, ensemble comme à l’époque ! En attendant, je me réfugiais dans les verres d’alcool et les aventures d’un soir. Oh ne croyez pas pour autant que j’étais devenu un alcoolo notoire, loin de là ! Cependant, seul ce liquide semblait m’apporter une certaine chaleur intérieure qui me permettait d’aller de l’avant. Quand on n’a pas d’amis, on prend un verre de whisky !

Finissant de vider mon verre, mon regard se tourna en direction des gens accoudés au bar. Dans le fond, c’était assez ironique de me voir de l’autre côté du bar. Il fut un temps où c’était moi qui servait cette bande de soiffards du samedi soir… tout en souriant et ne prenant pas garde aux verres qu’ils vidaient sans aucune limite puisque seule comptait l’argent posé sur le comptoir. Cependant aujourd’hui, je me devais de me tenir à l’affût des fêtards qui pouvaient mettre en danger leur vie ainsi que celle de compagnons de beuverie. Le fait d’être en repos n’empêchait en rien mes interventions et celles-ci pouvaient s’avérer être assez musclée lorsqu’il le fallait. Il faut dire que la retenue n’avait jamais fait partie de mes qualités principales.

D’ailleurs, mon attention se focalisa sur une jeune demoiselle qui savait lever le coude mieux que beaucoup d’autres habitants de cette ville. La jeune Figue, dont la réputation n’était plus à faire auprès de mes confrères, se donnait une nouvelle fois en spectacle, troublant la soirée des autres habitués. Secouant légèrement la tête, je vidais mon verre avant de le claquer sur la table. Me relevant de mon siège, je me dirigeais vers elle et prit place à ses côtés. Sur un ton presque exaspéré, je lui lançais sur un ton peu convaincu.

- Eh gamine ! Tu crois pas tu as assez bu pour la soirée ?

acidbrain



Figue A. Row


« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


avatar


╰☆╮ Avatar : Crystal Reed :love:

Ѽ Conte(s) : Le descendant de Cyrano de Bergerac, vous savez, celui qui a le nez qui pousse dès qu'il dit un mesonge. :uh:
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le plus beau, l'unique, le meilleur... Figaro, bien sur. :uh:

☞ Surnom : Fifi (brin d'acier :boulet:)
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1252
✯ Les étoiles : 3993




Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Jeu 1 Fév 2018 - 18:59








L'aventure de l'arroseur arrosé !

« Ca va être la fête du slip et des licornes ce soir »


Vous savez ce qui arrive quand le soleil se couche ?! C’est le moment pour Fifi de la night de se réveiller ! Et cette Figue là, croyez moi, vous en rêvez tous les soirs. Comment allier beauté, classe, sexytude et perfection en un seul être. C’est moi, vous l’aurez deviné. Et j’étais la meilleure ambienceuse de soirée de la ville. De l’état même. N’ayons pas peur des mots, du monde entier ! Tout le monde rêvait de passer la soirée avec moi. Ce serait certainement votre meilleure soirée de toute votre vie. Pour moi, ce serait une soirée comme les autres, mais pour vous.. Vous en rêverez jusqu’à la fin de vos jours !

Dans une robe noire, arrivant à mi cuisse et dévoilant un décolleté à en faire tourner de l’œil plus d’un, j’avais sublimé mes jambes de talons hauts noir également. Coiffure naturelle et sauvage, les cheveux légèrement ondulés, et lâchés et le maquillage de la mort qui tue. Les yeux assez léger, avec un magnifique rouge à lèvre bordeaux sublimant un endroit de mon visage que tu rêverais d’embrasser.

J’étais donc partie, très motivée, au Rabbit Hole pour une nouvelle soirée. Pas de sac sur moi, mon portable dans mon soutien gorge, et comme à mon habitude, aucun portefeuille ni de carte bleue. J’en avais pas, ça réglait le soucis. Et mes soirées étaient entièrement financées. C’était pas merveilleux ? Pour honorer ma présence, on m’offrait à boire. C’était pas du chocolat, mais c’était quand même grave cool. Donc j’acceptais de les honorer de ma douce présence. Sauf s’ils étaient trop moches ou trop chiant. Là il fallait carrément qu’ils m’achètent une bouteille pour que j’accepte.

La soirée battait d’ailleurs de son plein. J’avais commencé par boire quelques verres, dire bonjour à quelques habitués, rencontrer de nouvelle personne, et puis l’alcool avait commencé à monter, doucement. Nous nous étions donc tous mis à danser, les uns après les autres. Mais Figue ne danse pas avec tous les autres, DÉTROMPEZ VOUS, NON NON NON ! Elle mérite mieux qu’une simple piste de danse. Mais pour cela, il fallait que l’ambiance soit à son paroxysme. Sinon, je donnais de ma personne pour rien. Et clairement, ma personne valait un million fois plus que rien.

Une fois la fête à son apogée, j’étais donc montée sur le bar, aidé par deux beaux étalons, pour attraper les restes de bouteilles que les barmans me donnaient. C’était un arrangement. Moi je m’amusais à rendre saoule le maximum de client, et à leur donner envie de boire encore plus, et les barmans les récupéraient. D’autant que les fonds de bouteilles étaient assez dilué pour que l’adition leur soit rentable. Mais avant, une petite danse s’imposait. Après tout je n’avais pas été élu la plus sexy de Storybrook pour rien. Comment ça c’est moi qui ait inventé ce prix ?! Même pas vrai. Un jour un fan me l’a dit.

Après ma petite danse improvisée qui me vaudra certainement plusieurs verres ensuite, j’avais, de façon toujours aussi théâtrale, je ne m’appelle pas Figue pour rien, fait couler quelques gorgées d’alcool dans la bouche des plus demandeurs. Sans oublier de balancer le reste à ceux qui tentaient d’agripper ma jambe ou qui montaient leurs mains un peu trop haut.

J’étais redescendue avec l’aide de quelques garçons, avant de voir un verre se glisser sous mon nez. Je l’avais empoigné, et quelques minutes plus tard, il avait été vidé en cul sec, sur un pari avec un autre garçon. J’étais la plus grande cul sectrice du monde, personne ne pouvait me battre, okay ?! Le défis aurait continué, dans des cris de joie de ma part si un homme n’était pas arrivé, faisant de l’ombre aux autres pour jouer les rabats joies. Je m’étais hissé sur mes jambes, me rattrapant de justesse à sa nuque en titubant.

- J’suis pas un gamine, d’abord ! Si tu connais pas Figue la déesse, t’as rien connu à la vie et tu l’as raté !

Une fois remise sur mes talons aiguilles, je posais mes mains sur mes hanches avant de le regarder de haut en bas.

- C’est pas toi qui aurait pas assez bu ?!

Je pointais ensuite un doigt sur son torse, en le sermonnant.

- Même en étant légèrement, un touuut petit peu alcoolisée, j’te trouve toujours aussi rabat joie, c’est que tu dois vraiment l’être encore plus en temps normal ! Faut s’éclater dans la vie ! T’en a qu’une ! Moi j’en ai sept comme je suis un chat, et je profite déjà juste de ma première, fais gaffe à pas manquer la seule que t’as, ce serait con !

Je ponctuais cette phrase d’un petit cri d’ambiance en levant les bras. Ce mouvement soudain me fit basculer. Je me rattrapais une nouvelle fois à ses épaules, manquant de tomber à la renverse. Mais Figue est trop classe pour tomber. Je me stabilisais difficilement, tentant de reprendre pied sur mes magnifiques chaussures.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Au combat des héroïnes, il n'en restera... Qu'une seule !
Et c'est moi, si t'avais pas compris, parce que je suis carrément meilleure que toi sur tous les points. Et je suis plus aimée de tout le monde. Et je suis un vrai chat, et paf, dans ta face ! × by lizzou.

Thomas S. Macmillan


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jake Gyllenhaal

Ѽ Conte(s) : Madagascar
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Skipper



☞ Surnom : Tom
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 45
✯ Les étoiles : 701




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Jeu 15 Mar 2018 - 19:59

L'aventure de l'arroseur arrosé
Thomas & Figue
Les bars étaient ainsi fait qu’il arrivait toujours un moment où les plus hardis sortaient du lot, attirant tous les regards sur leur actions et ravivant les plus primitives des mauvaises intentions. Je connaissais assez bien Figue pour savoir qu’elle faisait partie de ces personnes-là. Séduisante et séductrice, elle voyait tous les hommes se jeter sur elle comme des prédateurs sur une proie qu’ils rêvaient de dévorer. Ce qu’ils pouvaient m’agacer tous ces gus qui profitaient de la crédulité ou de l’avilissement de ces demoiselles. Etant un officier à l’armée, j’étais habitué à plus d’honneur et de droiture dans le comportement de mes hommes ! Les malheureux qui dans mes faux souvenirs se permettaient ce genre d’excès finissaient bien souvent un bras dans le plâtre ou une bonne réputation souillée à jamais ! Ici, je n’avais aucun contrôle sur eux et je ne pouvais leur ordonner de la laisser tranquille. Il ne me restait donc qu’une seule solution ; écarté au plus vite l’objet de leur convoitise !

L’ayant rejointe, je laissais la gamine qui se tenait devant moi déblatérer ses bêtises de demoiselle idiote et bourrée. Les bras croisés devant moi, je la regardais avec insistance tandis qu’une expression neutre marquait les traits de mon visage. Mon attitude contrastait étrangement avec le sang qui bouillonnait dans mes veines ! Ma patience n’étant pas la plus grande de mes vertus, je finis par lui en faire la remarque et pas de la manière la plus charmante qui soit.

- Franchement, t’en as pas marre de te conduire comme la dernière des traînées, Figue ? Il faudrait que tu fasses gaffe, un jour ça va te retomber sur le gueule !

Chacun de mes propos recelaient une vérité, mais c’était une révélation qu’elle était loin d’être prête à accepter. Peut-être qu’une petite leçon lui aurait été utile ? L’alcoolique notoire me servit alors un sermon sur le fait que je n’étais à ses yeux qu’un rabat-joie. Non mais pour qui elle se prenait, franchement ?

- Alors c’est ça ton but dans l’existence ? Venir à pourrir les 6 premières vies que tu as pour rester raisonnable pour la dernière ? Et franchement, je ne sais pas qui a eu la trouvaille de génie de prétendre que les chats avaient 6 vies, mais je doute beaucoup que tu soies tentées d’en risquer une seule pour prouver ta théorie !

Une nouvelle fois, ce n’était pas une blague de ma part ! Les dangers étaient multiples pour une gamine dans son état de traîner dans les rues de la ville. Qui sait sur quelle sorte de tordu elle aurait pu tomber ? Même si Storybrooke n’était pas une ville très peuplée, certains des plus grands criminels du monde des contes s’y trouvaient et n’auraient pas hésiter à s’en prendre à elle. Cette simple réflexion me fit l’effet d’un choc. A présent que la brunette se trouvait à mes côtés, c’était à moi qui revenait la lourde charge de la prendre sous mon aile et de veiller à ce qu’il ne lui arrive rien.

Très vite, je réfléchis à un plan d’action dont la marche à suivre me vint immédiatement à l’esprit.

Etape 1 : M’attirer la confiance de la demoiselle

Je rattrapais la demoiselle qui venait de basculer, descendant mes mains jusqu’à ses hanches

- En fait tu sais quoi ? Je pense que tu as raison au fond. J’aurais peut-être besoin de me détendre un peu ! C’est vrai que je suis un peu trop sur les nerfs en ce moment ! Est-ce que tu serais d’accord de m’y aider un peu ?


Je me tournais alors vers le bar et commandais une bouteille de whisky pour l’occasion.

- Et si tu me rejoignais pour un verre, hein ? C’est moi qui régale ce soir !



acidbrain



Figue A. Row


« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


avatar


╰☆╮ Avatar : Crystal Reed :love:

Ѽ Conte(s) : Le descendant de Cyrano de Bergerac, vous savez, celui qui a le nez qui pousse dès qu'il dit un mesonge. :uh:
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le plus beau, l'unique, le meilleur... Figaro, bien sur. :uh:

☞ Surnom : Fifi (brin d'acier :boulet:)
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1252
✯ Les étoiles : 3993




Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Lun 19 Mar 2018 - 10:22








L'aventure de l'arroseur arrosé !

« Ca va être la fête du slip et des licornes ce soir »


Je regardais le policier en face de moi, qui n’avait pas sa tenue. Dommage, il aurait été plus sexy avec. Mais s’il avait pas d’tenue c’était qu’il était pas en service. Donc les policiers étaient aussi rabat-joie en service qu’hors service ? Il allait falloir que je change cette sale réputation qui semblait avoir raison. Je soufflais en agitant ma main devant ses insultes et jérémiades. Franchement, il était lourd. Heureusement qu’il avait un corps plutôt attirant et une tête assez belle, sinon, il aurait tout perdu, le pauvre. C’est pas comme ça qu’il va profiter de sa vie, en sortant seul le soir dans un bar et en tentant de jouer au méchant policier qui punie les filles qui s’amusent.

- T’es JUSTE JALOUX ! Parce que MOA, je m’amuse, et pas toi !

Je levais un index vers lui, plus menacante, en titubant légèrement. Si vous n’avez jamais vu une Figue en colère, abstenez vous ce n’est pas beau à voir. Un coup de talon, ça fait très mal, des griffures avec des ongles aussi beau, ça fait encore plus mal et les morsures, je n’en parle pas. Alors toi là, m’énerve pas où j’vais te rentrer dedans et tu vas pleurer en rentrant chez ta maman, d’accord ?! Et j’aime pas embêter les mamans.

- Fais gaffe à c’que tu dis ! La prochaine fois que tu me traites de trainée, j’te refais ta jolie gueule, d’accord ?! Tu verras ce qu’il y a sous la peau, ou tu gouteras à mes talons aiguilles, compris ? J’te traite pas de sale con rabat-joie minable tout seul dans un bar ? Alors fais gaffe à tes propos !

Ah... Je l’avais peut être traité de ça maintenant du coup.. Zut. M’enfin c’était qu’un exemple, je l’avais pas à proprement dit comme ça. Il m’avait juste énervé avec ses insultes à la noix. Fallait pas m’en vouloir, c’est lui qu’à commencé.

Et puis il continuait ses sermons nuls de grand-père aigri. C’était quand même dommage de gacher un beau corps pour rien en faire. Il ferait mieux de s’amuser et de ramener une proie tous les soirs comme moi ! C’est plus amusant. Et puis alors, pour gâcher sa vie, y’a pas mieux que de faire chier les autres qui eux en profite.

- PAS 6 ! Sept. T’es inculte, tu connais rien aux chats ! Et j’vais pas gâcher une vie pour te prouver que j’en ai plusieurs. M’en fou, je profite de chacune d’entre elle, MOI ! Et t’es malade ?! J’vais pas gâcher ma dernière à être raisonnable ! Nan j’vais profité de TOUTES !

Je levais le poing en lâchant un cri victorieux. Hors de question d’en gâcher une seule ! Moi j’suis née pour vivre, m’amuser, aimer, prendre du plaisir ! Pas pour être sérieuse, morne et aigri. Si un jour vous voyez une Figue aigri et morne, surtout, vous me secouer le cibouleau, j’veux pas rester comme ça moi !

Mais contre tout attente, je semblais l’avoir fait changer d’avis. AH HA ! La grande persuasion de Figue accompagnée de mes sages paroles l’ont fait virer de bord ! Il vient sur la pente de l’amusement, de la détente et de la profitation de vie ! Mouhahaha ! Encore un homme ramener sur le droit chemin, j’devrais être sacrée reine de l’univers grâce à ça.

- BAH VOILAAA ! Enfin des paroles sages ! T’as tout compris ! J’vais te faire retrouver goût aux plaisir de la vie, tu vas sortir changer de cette soirée ! Bien sur que j’vais t’aider.. Tu vas voir, on va s’éclater comme jamais !

Un « youhouuuu » victorieux et plein d’entrain s’échappait de mes lèvres alors qu’on rerentrait dans le bar, prêt à repousser nos limites ! J’étais presque pas alcoolisée en plus, je pouvais encore le battre à plat de couture ! En plus, il commandait du whiskey. Ce n’était pas le goût que je préférais, mais j’avais largement l’habitude d’en boire. Je rajoutais donc à la serveuse.

- Avec des shooters aussi merci !

Je reposais mon regard sur l’homme, un sourire joueur sur les lèvres.

- J’vais pas te laisser tout seul, sinon, ça me ferait trop de peine ! Prêt pour un concours ! Celui qui tient debout à la fin de la soirée à gagner ! C’est ma première leçon... Se mettre bien pour s’ambiancer ensuite ! Et même un p’tit bonus si jamais t’arrive à avoir la bouteille en réduc ou gratos grâce à ton charme !

Ca c’était la botte secrète Figuesque. Je ne payais jamais mes verres. Bon, j’étais absolument canon, et une fille ne plus, je ne donnais pas cher de la peau de Thomas. Mais.. Une réduction, s’il était bon, il aurait pu l’avoir ! Lorsqu’elle revint avec la bouteille et les shooters, je le laissais faire sa petite affaire, avant de servir les deux verres.

- Prêt ? Tu tiens combien d’affiler ?! J’suis sûre que tu m’bats pas ! On commence par... Quatre ? Ou cinq si t’es chaud ?! Et ensuite, on va enflammer le dancefloor !

Armant ma main, prête à liquider le shooter à une vitesse ahurissante, j’attendais sa réponse pour lancer comme il se devait la suite de ma soirée, et le début de la sienne.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Au combat des héroïnes, il n'en restera... Qu'une seule !
Et c'est moi, si t'avais pas compris, parce que je suis carrément meilleure que toi sur tous les points. Et je suis plus aimée de tout le monde. Et je suis un vrai chat, et paf, dans ta face ! × by lizzou.

Thomas S. Macmillan


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jake Gyllenhaal

Ѽ Conte(s) : Madagascar
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Skipper



☞ Surnom : Tom
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 45
✯ Les étoiles : 701




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Jeu 26 Avr 2018 - 21:34

L'aventure de l'arroseur arrosé
Thomas & Figue
Honnêtement, j’avais beaucoup de peine à conserver mon calme face à cette furie qui se trouvait en face de moi. Mon tempérament n’étant pas des plus posés, je me surprenais moi-même à ne pas m’être encore énervé. Si Kowalski s’était tenu à mes côtés à ce moment-là, nul doute qu’il aurait été extrêmement fier de moi ! Et puis au fond, cette petite greluche n’était pas une mauvaise fille. Bien au contraire ! Elle ne s’imaginaire cependant pas tous les dangers qui pouvaient se présenter à elle lorsqu’elle sortait. C’était bien dommage d’ailleurs ! Si ce n’avait pas été le cas, peut-être aurait-elle prit conscience que ce n’était pas ces vies de chats qui pourraient la sauver de quoique se soit. Sûrement devait-elle prendre garde à ne pas employer tous ces bonus d’un seul coup ! Un Game Over est si vite arrivé, d’autant plus lorsque l’on considère sa vie comme un jeu chaque soir renouvelé. Cependant, j’avais très bien vite compris que je ne tirerais rien d’elle en me montrant grossier ou en lui démontrant mon énervement. Non, il fallait que je ruse !

Contrairement à ce que le commun des mortels pouvait croire, il n’existait pas plus futé qu’un manchot ! C’est pourquoi, n’en pouvant plus de répondre à ses provocations, j’avais fini par détourner notre précédent sujet de conversation. Sans doute cela pourrait-il l’aider à entrer dans mon camp et à baisser sa garde. Je ne craignais nullement de voir le chat sortir ses griffes, bien au contraire ! J’avais passé une partie de ma vie à apprendre à un lion arrogant qu’on ne pouvait donner d’ordres à un oiseau marin aussi petit et fragile pouvait-il sembler ! Je décidais donc de caresser le vilain matou dans le sens du poil en lui proposant de boire un verre. Mission accomplie, elle accepta sans aucune opposition. Laissant ma colère de côté, je me mis subitement à rire avec amusement, mon attitude ayant changer dans la seconde. Elle aurait sans doute pu sembler perturbante pour toutes les personnes sobres se trouvant dans le bar. Une chance pour moi, ce n’était pas le cas de Figue qui planait déjà bien loin dans les étoiles.

« Ah ! Ah ! Ouais t’as raison ! J’ai pas l’immense honneur contrairement à toi de pouvoir me targue d’avoir 7 vies. Après tout, je ne suis qu’un manchot ! J’en ai qu’une de vie alors autant que j’en profite à fond ! Et puis si je ne le fais pas quand je suis hors service, quand est-ce que je le ferais, hein ? »

Me tournant vers le bar pour commander nos verres, j’en profitais pour m’en rapprocher. Faisant mine de vouloir payer nos consommations, je me rapprochai de Mindy notre barmaid responsable de la préparation des verres. Nous nous connaissions depuis des années et je savais qu’elle n’aurait aucune difficulté à comprendre ma petite ruse.

« Eh Mindy ! Si tu pouvais me donner un truc pour l’aider à la calmer un peu. »

« Ne t’inquiète pas Tom, je peux m’en occuper ! Par contre, si tu pouvais éviter de le faire discrètement je t’avoue que cela m’arrangerait beaucoup ! Je voudrais pas avoir des ennuis ! »

« Ne t’inquiète pas, ma belle ! Tu me connais ! T’attirer des ennuis c’est bien la dernière chose que je souhaiterais faire ! »


J’avais lancé cette réplique tout en lui adressant un clin d’œil complice. Figue n’avait naturellement pas compris un traite mot de notre conversation. J’avais fait mon possible pour que notre petite manipulation puisse passer à ses yeux comme une simple commande de client. Puis tout sourire, je me tournais vers Figue.

« T'as vu agir le professionnel ? J'ai même réussis à obtenir une bouteille à moitié prix. A croire qu'aucune femme ne peut résister à mon charme irrésistible. Bien et si on allait se prendre une table ? Qu’on se mette plus à l’aise ? »

Osant un regard un peu libidineux que j’avais de la peine à ne pas trouver écœurant, je plaçais ma main sur son épaule et la tirais jusqu’à une table située un peu dans la pénombre. Très vitre, Mindy nous rejoignis le shooter et les verres à la main. D’un mouvement de la main digne d’une prestidigitatrice, elle dissimula parfaitement notre petite arnaque. Les verres une fois posés devant nous, j’adressais un clin d’œil à la demoiselle.

« Mais j’espère bien que tu vas pas me laisser boire tout seul ! Ce serai trop dommage ! Et c’est d’accord pour notre petit concours et on se lâche à fond ! Je parie sur autre verres facilement… et comme j’ai osé faire preuve d’irrespect envers vous mademoiselle, je vous laisse ouvrir la marche comme un parfait gentleman. Allez cul-sec milady ! »

Attendant qu’elle saisisse son verre dans la main, j’en fis de même et tandis que je regardais ma compagne de beuverie boire son verre, je portais tranquillement ma coupe à mes lèvres. Je savais parfaitement que l’effet de la drogue ne serait pas long avant de se manifester. Mon but n’était pas qu’elle s’endorme complètement seulement qu’elle soit suffisamment sonnée pour me permettre de la tirer loin de ce lieu de débauche !

acidbrain



Figue A. Row


« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


avatar


╰☆╮ Avatar : Crystal Reed :love:

Ѽ Conte(s) : Le descendant de Cyrano de Bergerac, vous savez, celui qui a le nez qui pousse dès qu'il dit un mesonge. :uh:
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le plus beau, l'unique, le meilleur... Figaro, bien sur. :uh:

☞ Surnom : Fifi (brin d'acier :boulet:)
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1252
✯ Les étoiles : 3993




Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Lun 4 Juin 2018 - 20:30








L'aventure de l'arroseur arrosé !

« Ca va être la fête du slip et des licornes ce soir »


Qui l’aurait cru ! J’avais trouvé un nouveau copain flic, et le meilleur dans tout ça, c’est que j’avais réussis à lui faire changer sa vision des choses ! Parce que franchement, jusqu’à ce que j’arrive dans sa vie, il devait grave se faire chier, et maintenant, j’allais lui apprendre à faire la fête dignement. Et même que s’il est gentils et qu’il est moins barbant qu’habituellement, je lui montrais les joies du lit de Fifi ! Mais ça, ce n’était pas encore gagné. Il était passé du mec le plus ringard, le plus nul et le plus ennuyant au semblant d’un homme plutôt.. Décontracté. Mais que d’une fesse, fallait qu’il décontracte la deuxième.

Alors qu’il faisait son petit charme à la serveuse, je l’observais déposer soigneusement nos deux shooters, je la regardais remplir les verres avant d’hésiter une seconde. Franchement, s’il était aussi petit joueur que prendre des petits verres pour boire de l’alcool, c’est que c’était pas un vrai homme. Je pris donc la bouteille des mains de la femme.. Apparemment Mindy.

- Je prends la bouteille direct, merci !

Je fis un sourire à la femme, de politesse. Avec ça, elle pouvait bien partir, un sourire de Fifi, ça valait tous les plus beaux cadeaux du monde ! Je posais ensuite mon regard sur Thomas, le défiant avec un sourire en coin.

- Moi j’ai pas besoin de petit verre pour faire passer l’alcool, mais si toi, faut que t’y aille molo, parce que t’as du mal, je comprend, t’en fais pas.

Le provoquais-je en amenant la bouteille à mes lèvres. Je bus quelques gorgées, de quoi me brûler légèrement la gorge, et l’intérieur de la bouche. En sentant ma tête recommencé à tourner et les lumières s’intensifier, je reposais la bouteille en face de l’homme, avant de m’essuyer d’un revers de main.

- Alors, tu tentes, ou tu tentes pas ?

La musique devenait plus lointaine, mes mouvements étaient comme ralentis par une sorte de coton imaginaire qui m’entourait. Je me sentais bien. Mes lèvres s’étirèrent en un sourire presque béat. J’adorais cette sensation. Je le laissais faire son choix, le choix des vrais hommes, et des vrais joueurs, ou celui des relous, et des personnes largement trop ennuyantes. C’était un test. S’il ne prenait pas cette bouteille, il ne tiendrait certainement pas mon rythme. Donc il serait laissé sur le banc de touche.

Une fois son choix fait, je ne perdais pas espoir, je me relevais, lissant légèrement ma robe et remontant mon bustier. Mes escarpins chaussés, j’étais prête pour une nouvelle chose. La danse. Et c’était la seconde épreuve pour lui. Il allait devoir me suivre sur la piste de danse. Et sachant que ej dansais comme une déesse, il allait galérer. Mais je serais là pour le guider. S’il était gentil.

- Allez, lève tes jolies petites fesses de la chaise.. ON VA RELLEMENT COMMENCER LA VRAI FÊTE !

J’aggripais son avant bras, ne lui laissant pas le choix que de me suivre. Je me dirigeais à toute allure vers la piste de danse. J’allais voir comment il se débrouillait déjà au milieu de la piste. C’était le niveau débutant ça. Après on passerait au niveau intermédiaire. Le bar. Et la dernière étape, celle des meilleurs, c’était la bar de pôle dance. Mais ça, il n’était largement pas prêt. Il se ridiculiserait. Moi en revanche, j’avais largement la classe. Et tout le monde me voulait toujours dessus, c’était fou le succès que je pouvais avoir. Oui, je sais, ce n’est pas étonnant quand on voit ma beauté et ma sexytude, mais quand même, j’aimais bien faire mon petit show.

- Décoince toi, on dirait un pingouin avec un balais dans les fesses ! Tu sais que si tu bouges ton bassin, t’es pas obligé de resté raide comme un piquet ! Franchement faut tout t’apprendre !

Il était vraiment nul hein. Même l’alcool ne réussissait pas à le rendre un peu plus classe à mes yeux. Mais c’était pas grave. Je le prenais comme mon défis personnel ! Le jaugeant du regard, j’analysais chacun de ses mouvements. Mouais. C’était pas sensationnel, mais c’était pas entièrement la catastrophe non plus. Un peu plus de mouvement de bras, de bassin, et il serait déjà un peu moins ridicule. Argumentant mes propos avec la pratique, je continuais de me trémousser devant lui, en espérant que cela l’inspire. Des mouvements de bassins, d’épaules, des jeux de bras, je n’étais jamais à court d’inspiration ! La grâce féline parlait !

Après quelques minutes, j’avais finis par me résigner, je crois que j’avais tiré le meilleur de ce que je pouvais avec lui. C’était pas trop douloureux à regarder, maintenant, on allait voir comment il gérait le regard et la pression des autres !

- Bouge pas, aide moi à monter !

Attrapant ses épaules, je m’appuyais contre lui pour réussir à m’asseoir contre le bar. Une fois assise, je me relevais, lançant un cri victorieux en levant les bras. Ensuite... MON COBAYE ! Mais avant... Un petit remontant. Profitant des hurlements de la foule, je profitais pour leur montrée de nouveau ma grâce féline avant de subtiliser une bouteille derrière moi et d’attraper la tête de Thomas.

- Ouvre la bouche, c’est cadeau !

Je déversais un peu du rhum dans sa bouche, essayant de viser droit. Parce que le tee shirt mouillé, c’était sexy, mais le tee shirt collant, c’était absolument pas sexy, et dégueulasse. Une fois la bouteille de nouveau à la verticale, je la reposais derrière, avant de lui tendre la main.

- Allé, monte !


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Au combat des héroïnes, il n'en restera... Qu'une seule !
Et c'est moi, si t'avais pas compris, parce que je suis carrément meilleure que toi sur tous les points. Et je suis plus aimée de tout le monde. Et je suis un vrai chat, et paf, dans ta face ! × by lizzou.

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

L'aventure de l'arroseur arrosé (PV Figue)





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Un petit verre chez Gaston? :: ⚔ Cadeaux, annifs et absences :: ➹ Archives