MAGRATHEA :
28.10.18
de Natoune


LA MAISON :
14.11.18
de River


BIENTOT :
02.12.18
de Tigrou


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ La Maison ☆ Evénement #101
Une mission de River Frost - Depuis le 14 novembre 2018
« Oserez vous franchir les portes de notre demeure ?! »

Partagez | .
 

 Edge of Glory } Evie/Silly

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Evangeline Dust


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Lily James

Ѽ Conte(s) : Stardust
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Evangeline



☞ Surnom : EVIE!
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 214
✯ Les étoiles : 2792




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mar 30 Jan 2018 - 9:41

Quelque chose qui hier encore n'existait pas!

Être la femme à tout faire de cet immense Château n’était pas toujours de tout repos. Non seulement il fallait tout ranger, tout laver, des fenêtres au plancher, mais en plus, il fallait s’occuper du jardin -sauf la roseraie, interdite- et des bordures, parfois même elle devait faire le tour par l’extérieur avec une échelle pour parvenir à découper les branches des arbres qui risquaient de croiser jusqu’au sol et donc d’embêter la voie publique. Pour être honnête, elle n’avait rien comprit à cette histoire, qu’Adele lui avait rapporté et qu’Adam n’avait fait que réfuter en grommelant, mais elle avait juste comprit qu’il était visiblement important dans ce monde que les branches d’un arbre dans une cage ne dépasse pas sur la route des voisins.

Les humains étaient décidément bien étranges…

Autant dire qu’elle était régulièrement épuisée et qu’il n’était pas rare qu’elle somnole par instant sur son échelle, un fauteuil, ou même un coin de fenêtre. Ce qui n’était pas très bien vu, même si les habitants du Château étaient toujours d’une infinie gentillesse quand il la trouvait ainsi. Mrs Samovar lui proposait toujours une petite pause, accompagnée d’une tasse de thé fort pour la réveiller, Mademoiselle Adele prenait toujours le temps de la complimenter, pour la rassurer, même Lumière s’amusait souvent à la chatouiller ou lui ‘faire la cour’ -elle n’avait aucune idée de ce que cela signifiait, mais elle avait entendu Mrs Samovar le réprimander, en disant que ça allait la déconcentrer- pour lui redonner un peu de vigueur.

Et puis, il y avait Miss Joanne. Evie n’avait aucune confiance en la sorcière, en réalité Evie avait même peur d’absolument toutes les sorcières qui voulaient toutes prendre ses coeurs ! Elle savait très bien que le coeur d’une Etoile était un bien précieux, un ingrédient prisé dans toutes les magies confondues, alors le coeur de sept étoiles !… Elle était très bien parvenu à le dissimuler aux yeux des humains jusqu’à maintenant -même le Docteur Crane n’avait pas encore pu écouter ‘son’ coeur, devant se contenter de sa tension- mais elle savait que les sorcières étaient des êtres humains différents. Elle était persuadée que la sorcière savait et n’avait de cesse de surveiller ses arrières quand elle apprenait que la jeune femme au visage noble venait au Château. En réalité, elle se cachait, de toutes les manières possibles, bien que Miss Joanne eue pu la retrouver sans la moindre difficulté, c’était certain. C’était ce qu’elle faisait d’ailleurs, régulièrement.

Ce jour là, par exemple, alors qu’elle somnolait assise à un rebord de fenêtre. Evie cru même mourir de frayeur, clignant juste des yeux pour permettre à la sorcière de se matérialisé juste devant elle ! Elle bondit sur le côté, manquait de tomber par terre, mais la sorcière se contenta de l’observer une seconde, avant de sourire. Aussitôt, Evie commença à bafouiller des excuses, mais Joanne les balaya rapidement, lui rappelant qu’elle n’avait rien à craindre d’elle. Le rouge aux joues, Evie releva le menton, prête à lui affirmer qu’elle ne la craignait a-bso-lu-ment pas mais Joanne la prit de court, lui demandant de la suivre dans le salon, ayant un ‘cadeau’ pour elle.

Jamais Evie n’aurait songé que la sorcière eue le moindre égard pour son apparence. Visiblement, si. Une véritable montagne de vêtement, tant qu’Evie se demanda bien comment elle avait pu en transporter autant dans une pièce brusquement étroite, l’attendait et Miss Joanne, accompagnée de Mademoiselle Adele, entreprirent de la faire tout essayer. Tout. Y comprit les ‘peignoirs d’intérieur’, dont un, bleu clair, lui plut aussitôt. Elle crut cependant mourir de honte quand elle entr’aperçut la silhouette de Monsieur Adam dans le miroir, se retournant vivement, ce qui fit sourire Misse Joanne, qui invita le roi à se joindre à elle, mais Adam déclina très vite, bougonnant qu’il avait plus urgent à faire.

-Tant pis pour lui, minauda la sorcière, avant de suggérer une robe rose incrustée de petites perles brillantes, qu’Evie trouvait beaucoup trop ‘lourde’ pour elle.

Il lui fallut la matinée, et une bonne partie de l’après-midi pour tout essayer, et Miss Joanne finit par prendre congé, laissant le soin à Adele et Evie de mettre tous ces précieux vêtements dans la penderie d’Evie. Elle doutait que tout puisse y rentrer mais étrangement, ce fut le cas, et elle s’extasia un long moment sur ces choses qu’elle allait pouvoir porter. Elle n’avait jamais fait très attention à ce qu’elle portait, se contentant en tout et pour tout de trois jeans, une chemise bleue et trois t-shirt blanc, un peu trop grand. Cela changeait véritablement la donne, et elle se surprit à se demander si cela plairait à Monsieur Adam…

Secouant la tête, décidant qu’elle s’en fichait, elle tendit la main vers une gilet vert d’eau, l’enfilant avec joie avant d’aller refermer sa fenêtre. Evie gardait toujours une fenêtre ouverte, pour voir le ciel, mais l’air était frais et le ciel était couvert aujourd’hui. Avec un soupir, elle mit ses mains dans ses poches, observant la partie du jardin qu’elle pouvait voir d’ici avant de froncer les sourcils, retirant sa main de sa poche gauche. Un petit flacon, délicatement ouvragé, était désormais dans sa main. A l’intérieur, elle pouvait apercevoir un liquide vaguement nacré, un peu épais.

Aussitôt, Evie sentit un frisson la parcourir. De la magie ! Il fallait absolument qu’elle rattrape Mademoiselle Joanne pour lui rendre, hors de question qu’elle garde une telle chose ! Et puis… Monsieur Adam n’aimait pas non plus la magie…. Dévalant l’escalier principal marche par marche, elle s’élança dans l’allée centrale, espérant de tout coeur que Miss Joanne avait ce jour là aussi, fait le chemin à pied, comme elle le faisait souvent -Evie ne voyant jamais de voiture, elle l’avait déduit ainsi.

Si seulement elle avait été plus concentré sur le fait de retrouver Miss Joanne et non d’aller plus vite, elle aurait peut-être vu le jeune homme qui, par hasard, tourna au coin de la rue du Château. Et peut-être aurait-elle pu l’éviter, du moins un peu. Toujours était-il qu’Evie se frappa de plein fouet contre le jeune homme, si brusquement que la fiole lui échappa des mains.

-Non !

Dans un bruit de cristal, la fiole se brisa et le liquide muta en fumée, couleur de nacre, qui les enveloppa tous les deux. Avant qu’elle ne comprenne quoi que ce soit, elle perdit complètement connaissance, s’effondrant contre le jeune homme qui, sincèrement, n’avait strictement rien demandé.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
- W.I.S.H.-
The deepest depths, the darkest nights can't separate, can't keep me from 
your sight. Still you come and you call me by my name

Matteo P. Solano


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : тнεσ נαмεs

Ѽ Conte(s) : ғσℓкℓσяε & мүтнεs/ sυρεяηαтυяαℓ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ℓ'σιsεαυ ∂ε ғευ: ℓε ρнεηιx

✓ Métier : ρσмριεя & ∂εαℓευя ∂ε ∂яσgυε


☞ Surnom : мαтт'
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 98
✯ Les étoiles : 1201




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Lun 9 Avr 2018 - 22:37

Edge of Glory
Mon cœur n'est plus comme avant car il s'en va tout doucement...  


Silly voulait rentrer chez lui pour pouvoir être tranquille mais en même temps comment pouvait-il ? Il n'en pouvait plus de l'université à cause des monstres qui lui servait de camarades de classe mais il ne pouvait pas rentrer chez lui. Calamity était là à l'attendre. Il savait que une fois la porte franchie elle allait le harceler de question pour savoir comment s'était passé sa journée et comment il allait. Mais Silly n'avait pas envie de répondre, à aucune de ses questions d'ailleurs. C'était simple, il ne voulait pas voir Calamity et il ne voulait pas traîner avec elle. Cela faisait déjà plusieurs jours qu'il avait repris un court normal à sa vie, plusieurs jours qu'il allait en cours comme si rien ne s'était passé et plusieurs jours qu'il mentait à son meilleur ami Carson. Plusieurs jours que la vision de Bendy hantait ses rêves ou encore le regard trahis de Dyson. Il avait fait le pire choix de sa vie entre sa famille et Calamity. Un choix qu'il regrettait amèrement parfois. Il n'était pas né pour être diabolique comme certains de ses frères et sœurs. Il n'était ni Moïra, ni Peter. Bien au contraire, il restait Pluto le petit chien naïf. Silly aimait être étroit d'esprit, il aimait poser des questions sur tout et rien et penser que les enfants étaient apportés dans des draps par des oies. Il aimait croire que tout le monde sur Terre se couchait à la même heures et il aimait penser que le père Noël existait vraiment. Il n'en avait pas honte, il ne le cachait pas aux autres mais aujourd'hui c'était différent. Il avait perdu cette petite innocence qui illuminer pourtant ses journées. Son innocence et sa gentillesse avaient été souillés par Nicolas et son groupe. Par les choix de Calamity.

Silly lui en voulait pour beaucoup de chose. Calamity était spéciale à ses yeux, c'était sa sauveuse et celle qui comprenait l'ancien animal plus que tout. Elle savait qu'il n'était pas que naïf et pas que débile. Mais devant Nicolas elle agissait comme tout les autres. Elle avait dit des mots blessants à son sujet et elle rougissait quand elle parlait à Nicolas. Elle n'avait jamais rougis devant lui. Il avait pourtant l'apparence d'un homme lui aussi. Il n'avait pas les yeux bleus, il n'était pas aussi grand que Nicolas mais il était un homme. Il avait deux bras, deux jambes, des cheveux et des yeux tout comme Nicolas. Peut être parce que Nicolas avait plus de muscles ? Le brun fronça les sourcils avant de passer sa main sur le haut de son bras droit. Lui aussi avait quelques formes pourtant. Il afficha une moue ne comprenant vraiment pas d’où venait le soucis. Peut être que ses lunettes rondes étaient un tue l'amour qui sait.. Il disait ça mais Silly ne savait toujours pas ce que cela voulait dire tue l'amour, il savait juste que ce mot était négatif alors il se permettait de l'utiliser. Tout ça pour dire qu'il se sentait horriblement seul, encore une fois. Était-il trop tard pour avouer qu'il avait mal ? Que la douleur dans sa poitrine devenait insupportable et qu'il ne savait plus quoi en faire ? Pourquoi les boutons on/off n'existait pas sur le corps humain ? Il n'y avait que des choses inutiles sur ces corps. Comme ses vêtements qu'il était obligé de porter ou ses lunettes qui ne plaisait sûrement à personne. Le brun entendit vaguement la voix de son meilleur ami en fond mais il décida de l'ignorer perdu dans ses pensées les plus sombres. Il aimerait bien trouver une formule magique pour pouvoir devenir invisible et disparaître de la surface de la Terre. Il devait sûrement être hait par tout le monde à l'heure actuelle. Sa famille ne voulait plus entendre parler de lui et Calamity n'en avait que pour ce Nicolas. Sa gorge se serra violemment alors entendit les pleures d'un enfant. Le brun haussa les sourcils surpris avant de se tourner vers le bruit.

Apparemment sa maman ne voulait pas lui acheter la barbie dont il avait envie. Silly afficha une petite moue avant de rentrer dans la boutique de jouet sans réfléchir une seconde de plus. Il chercha la fameuse poupée dans les rayons avant de l'acheter sans se poser de question. Faire plaisir aux enfants était une de ses meilleures qualités. Une fois dehors,il vit encore le petit garçon pleurer contre la vitre alors que sa mère essayait de le calmer en luis expliquant quelque chose. Silly fronça les sourcils avant de tendre gentiment la boite de la Barbie au petit garçon. Le regard du jeune enfant s'illumina alors qu'il arracha la boite de la main de Silly. L'ancien animal lâcha un petit rire amusé quand il vit l'enfant sautiller dans tout les sens. La mère ne semblait pas du même avis, elle. La jeune femme lança un regard noir à Silly avant de pester.

▬ « Depuis quand on offre une poupée à un garçon ? Vous essayez de le rendre gay c'est ça ? »

Silly haussa les sourcils quand il entendit les mots de la mère. Que voulait-elle dire par là ? C'était une chose qu'il ne comprenait pas non plus. Les orientations sexuelles des humains et même leur façon d'en parler. Pourquoi ne pas faire comme les chiens et aimer la personne qu'ils avaient envie d'aimer ? Et depuis quand une poupée pouvait changer l'avis d'un enfant sur sa sexualité. Si Silly recevait une voiture, il serait content mais si on lui offrait une robe, il le serait aussi. C'était logique non ? Un cadeau était un cadeau. Le toons décida de prendre du recule et de partir d'ici pour ne pas énerver un peu plus la mère.

▬ « Les humains sont étranges.. »

Il frappa violemment dans un cailloux qui finit par tomber dans la rivière alors qu'il sortit son téléphone de la poche de son pantalon. Il venait de sonner plusieurs fois et il ne fût pas surpris de voir le prénom de Calamity marqué dessus. Il se mordit violemment la lèvre inférieure avant de ranger rapidement son téléphone mobile. Il ne devait pas répondre et il ne le ferait pas. Sa pensée sur le téléphone quitta rapidement sa tête quand il vit le grand château qui se tenait dans cette rue. Ce n'était pas la première fois qu'il passait devant mais à chaque fois il ne pouvait pas s'empêcher de sourire en regardant une merveille pareille. Silly était tête en l'air en temps normal mais là c'était encore pire. Il n'entendait pas les sonnettes des vélos ou encore les klaxons des voitures. Non, Silly rêvassait simplement en regardant le château. Il se demandait si sa famille tenait dans ce genre d'endroit. C'était un grand château alors oui sûrement. Un sourire se dessina le coin de ses lèvres. Une fois la guerre passait, il demandera à sa famille de venir vivre avec lui dans un château. Sa pensées fût rapidement coupé quand il se cogna violemment contre quelque chose ou plutôt quelqu'un. Il poussa un petit couinement de surprise. Silly allait s'empresser de prendre des nouvelles de la jeune femme pour savoir si il ne lui avait pas fait mal mais un bruit de cristal raisonna et un fumée se mit à envelopper les deux jeunes adultes. Silly fronça les sourcils un peu perdu avant de s'écrouler sur le sol et perdit connaissance.

Quelques temps après il reprit difficilement connaissance. Il avait énormément mal au dos sûrement à cause de la chute. Une grimace se dessina sur son visage alors que son regard se posa sur le ciel. Il faisait presque nuit, cela faisait aussi longtemps qu'il dormait sur ce trottoir. Silly se rappelait à peine de la jeune femme qu'il avait percuté et il la chercha un peu partout. La seule chose qu'il trouvait, c'était un jeune garçon allongeait à côté de lui. Silly était confus mais il secoua le jeune homme pour pouvoir le réveiller.

▬ « Euh monsieur... Vous allez bien ? »

Il n'attendit pas la réponse de l'inconnu vu que quelque chose alerta son attention. Il n'avait pas la même voix. La sienne était plus aiguë ce soir, plus féminine. Son regard se posa rapidement sur la flaque d'eau qui se tenait au pied du trottoir et là .. un choque. Il poussa un petit cris tandis qu'il s'était violemment reculé de cette fameuse flaque.

▬ « J'ai.. j'ai.. C'est pas mon visage ça ! »

Si cette vilaine sorcière s'amusait encore à lui changer sa tête ce n'était vraiment pas marrant. Il venait à peine de s'habituer à ce corps qu'il avait eut. A cet homme sans poil et maintenant il devait être une femme avec des.. Ses mains se posèrent immédiatement sur les deux bosses qui gisaient sur le haut de son corps. Des seins.. Il avait des seins. Son visage se mit rapidement à rougir tandis qu'il retira rapidement ses mains avant de fixer le jeune homme un peu perdu.

▬ « Pourquoi je ressemble à Calamity ? Qu'est ce qui c'est passé ? JE COMPRENDS PLUS RIEN ! »

Il poussa un dernier cri ce qui alerta les passants autour des jeunes adultes. Ils s'arrêtèrent tous avant de foncer rapidement vers lui. Un vieil homme lui tendit gentiment la main pour aider Silly à se relever et l'ancien animal profita de l'aide du vieil homme qui jeta un regard noir au jeune garçon qui était encore assis sur le sol.

▬ «Vous êtes en train de tripoter cette jeune femme ? » lâcha le vieux en colère.

Silly haussa les sourcils avant de se mettre devant le jeune inconnu tout en secouant négativement la tête pour finalement afficher un petit sourire en coin.

▬ « Non Monsieur. On est amis ! »

Le vieil homme regarda le garçon avant méfiance pour finalement sourire à Silly avant de disparaître dans la ruelle sombre qui se tenait juste en face des jeunes adultes. Silly se tourna rapidement vers l'inconnu pour finalement s'accroupir juste devant lui. Il racla sa gorge un peu perdu.

▬ « Tu es la jeune femme avec la fiole de tout à l'heure ? .. «  demanda t-il un peu hésitant. « Je suis le garçon que tu as percuté tout à l'heure.. Tu sais ce qu'il se passe ? »

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I will go if you ask me to
☾ ☾ ☾ The photographs know i’m a liar they just laugh as i burn her down and i will go if you ask me to. I will stay if you dare and if i go i’m goin on fire. Let my anger take me there. The shingles man they’re shaking the back door’s burning through. This house she’s quite the keeper. And if i go, i’m goin crazy

Evangeline Dust


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Lily James

Ѽ Conte(s) : Stardust
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Evangeline



☞ Surnom : EVIE!
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 214
✯ Les étoiles : 2792




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Sam 12 Mai 2018 - 17:28

Quelque chose qui hier encore n'existait pas!

Quand Evie ouvrit les yeux, elle mit quelques secondes à réaliser qu’elle était allongée par terre. Ses yeux papillonnèrent un instant, incapable de se souvenir pourquoi elle était par terre, même si l’arbre qui la surplombait lui disait vaguement quelque chose. Elle eue un petit grognement, portant sa main à son front, avant de soupirer, se tordant sur le côté pour essayer de se redresser… Et elle du étouffer un juron, fort peu approprié pour une femme.

Une femme.

Pas un homme.

Alors pourquoi, par tous les saints, avait-elle un bras d’homme à la place de son bras à elle ? Abasourdie, elle fixa son bras, le secouant comme pour vérifier que c’était bien celui qui était rattaché à son corps. Bien plus massif que le sien, les muscles dessinés sous la peau, et bel et bien relié à son… Torse ?! D’un bond, elle s’assit, passant ses mains sur son propre corps, mais qui n’avait plus rien à voir avec son corps à elle ! Plat, plus grand vu la longueur de ses jambes, dont les chevilles apparaissaient joyeusement sous le jeans, devenu d’un coup trop court, Evie se fixait avec un regard hébété, avant de brusquement, plaquer ses mains à son visage, étouffant de nouveau un petit cri. Plus anguleux, elle pouvait le deviner sous la pulpe de ses doigts, un nez plus grand mais surtout, surtout… Ses cheveux étaient courts. Terriblement courts. Une bouffée de panique la prit, réalisant avec un temps de retard qu’un homme âgé s’était approché d’elle et d’une jeune fille qu’il aida à relever, le fixant d’un regard soupçonneux. Avant qu’elle ai pu dire quoi que ce soit, la jeune fille la défendit, affirmant qu’ils étaient amis, ce qui fit froncer les sourcils d’Evie, qui ne comprenait absolument rien à ce qui était en train d’arriver !

-Tu es la jeune femme avec la fiole de tout à l'heure ? ... Je suis le garçon que tu as percuté tout à l'heure.. Tu sais ce qu'il se passe ?

Aussitôt, le visage d’Evie prit un masque de surprise, avant de se mordre la lèvre, contrite.

-Oh ! Oh, je suis.. Désolée, c’est de ma faute, je… j’aurais du faire attention, désolée.

Elle eue un soupir ronchon, passant une main dans sa nuque, dérangée de ne pas y trouver la présence rassurante de ses cheveux longs. La fiole. C’était ça, la clef de l’énigme. La fiole de Miss Joanne. Elle aurait du le savoir et la poser bien sagement sur sa commode, au lieu de partir à sa recherche ! Elle le savait pourtant, la magie, c’était dangereux, c’était mauvais ! La preuve ! Elle se retrouvait affublé d’un corps de garçon et lui d’un corps de fille ! Mais c’était quoi aussi, ce genre de sortilège ?! A quoi ça pouvait servir, à part embêter les autres ?!

-Je suis désolée, c’est.. Cette fiole n’était pas à moi, mais à… Une personne que je connais, je n’y connais absolument rien en magie moi!

Enfin, sauf la magie stellaire mais ça… Prise d’un élan de panique, elle porta une main à son coeur, les oreilles aux aguets. Est-ce que cette potion avait aussi changé… Elle eue un soupir rassuré en entendant ses coeurs battre des rythmes différents, l’assurant de leur présence. Bon, c’était au moins ça…

Maladroitement, elle finit par se relever, constatant que son t-shirt aussi paraissait légèrement petit désormais. Heureusement qu’elle ne s’était pas transformée en montagne de muscles comme Monsieur Adam ou elle se serait vite retrouvé dans une curieuse situation…

-Il faut que nous retrouvions Miss Joanne, expliqua-t-elle calmement, bien qu’elle ne cesse de mordiller sa lèvre. Je… Je pense qu’elle saura inverser ce… Sort ? Je ne sais même pas si ça s’appelle un sort si c’est à cause d’une potion..

Elle mordilla son pouce une seconde, avant de froncer les sourcils.

-L’ennui… C’est que je ne sais pas du tout où elle habite ! Elle… Miss Joanne est une amie de Monsieur Adam. C’est à lui qu’appartient le Château, expliqua-t-elle rapidement, montrant le château dans son dos. Elle vient de temps en temps, mais je n’ai jamais su où elle habitait le reste du temps. Je… Il faut… Peut-être que Mrs Samovar saura ?

Rapidement, elle se mit à réfléchir à toutes allures, fixant alternativement la jeune fille et le château. Elle ne pouvait pas y retourner ainsi voyons ! Monsieur Adam serait sûrement très en colère, il détestait la magie plus encore qu’elle, surtout depuis qu’elle avait été enlevée… Et puis elle ne pouvait y retourner comme ça pare qu’elle était ridicule ! Si au moins elle avait été aussi imposante que Monsieur Adam, peut-être que…. Mais elle se serait probablement réveillée dans un jeans déchiré alors… Poussant un nouveau soupir, elle tâcha de se concentrée, finissant par tendre la main à la jeune fille.

-Je m’appelle Evie, fit-elle gauchement.

Elle lui serra la main en faisant attention à ne pas lui faire mal, finissant par pousser un profond soupir.

-Je crois que nous n’avons pas le choix… Si nous voulons retrouver Miss Joanne, on va devoir demander à quelqu’un du château son adresse.

L’idée ne l’enchantait pas, mais alors pas du tout, mais elle ne voyait pas d’autres solutions. Pas la moindre.

-Tu… Tu me suis?

La jeune fille eue un sourire encourageant, s’engageant avec elle dans l’allée de graviers blanches. Elle savait d’avance que Lumière allait ouvrir et leur dire que le Maître ne recevait pas. Mais il allait devoir l’écouter, sinon cela allait être très, très compliqué…

-Je… J’habite ici, se sentit-elle obligée de préciser, jetant un regard à la jeune fille. Si jamais Monsieur Adam ou Miss Adele me voit comme ça, ils vont me disputer… Ou rire.

Aucune des deux options ne lui plaisait pour être honnête, et elle rentra la tête dans ses épaules, finissant de gravir l’allée jusqu’au porche, où elle toqua plusieurs fois. Pour son plus grand soulagement, ce fut Mrs Samovar qui ouvrit la porte.

-Bonsoir mes enfants, dit-elle avec la délicatesse qui était la sienne. Je suis navrée mais le Maître ne reçoit pas aujourd’h...

-Mrs Samovar? la coupa-t-elle poliment. Je euh… Je ne sais pas comment vous l’expliquer mais euh… C’est moi. Evangeline.

Le regard de Mrs Samovar s’écarquilla, l’examinant avec attention et doute, avant de tourner les yeux vers la jeune femme qui l’accompagnait.

-Je vous demande pardon ?

-J’ai… J’ai trouvé une fiole, dans un des kimonos que Miss Joanne a laissé pour moi et j’ai percuté ce jeune homme à l’entrée et on s’est retrouvé… Comme ça. J’ai besoin d’aide ! Nous avons besoin d’aide!

Et de nouveaux vêtement si possible. Mais surtout que Monsieur Adam ne sache rien...

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
- W.I.S.H.-
The deepest depths, the darkest nights can't separate, can't keep me from 
your sight. Still you come and you call me by my name

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

Edge of Glory } Evie/Silly





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Un petit verre chez Gaston? :: ⚔ Cadeaux, annifs et absences :: ➹ Archives