MAGRATHEA :
28.10.18
de Natoune


LA MAISON :
14.11.18
de River


BIENTOT :
02.12.18
de Tigrou


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ La Maison ☆ Evénement #101
Une mission de River Frost - Depuis le 14 novembre 2018
« Oserez vous franchir les portes de notre demeure ?! »

Partagez | .
 

 Le livreur de pizza, l'inconsciente et le feu tricolore [fe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage

Honey Lemon


« Parfois au réveil,
j'ai les oreilles dures. »


avatar


╰☆╮ Avatar : Emily Bett Rickards

Ѽ Conte(s) : Big Hero 6
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Honey Lemon

✓ Métier : Astrophysicienne et chimiste
☞ Surnom : Hon
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2557
✯ Les étoiles : 2419




Actuellement dans : « Parfois au réveil,j'ai les oreilles dures. »


________________________________________ Jeu 12 Avr 2018 - 23:28

... OK. Ca, Honey l'avait pas vu venir. Pas du tout vu venir. Et ce n'était en rien la faute de sa myopie sévère. C'était juste... Surréaliste. Michel-Ange était presque devenu un autre homme, il ne laissait plus rien paraître du garçon timide et maladroit quand il prenait ainsi les choses en mains. C'était ahurissant. Il était tellement motivé qu'il voulait faire appel à ses frères ! Eh bah... Il semblerait que Dyson n'aurait pas de mal à monter une Magic League pour partir sur Terre-2.
C'était aussi terriblement excitant, alors le cerveau de Honey rangea rapidement l'étonnement dans un coin pour ne plus y penser. Elle avait hâte de rencontrer ce Donatello dont Michel-Ange avait déjà beaucoup parlé (surtout par opposition aux deux autres tortues, à peine mentionnées par leur prénom).
- Je viens d'une planète où la science est plus évoluée, je sais fatalement plus de choses que Donatello, c'est de la pure logique, répliqua la jeune femme avec un immense sourire suite à la taquinerie de son ami.
Honey n'eut pas à attendre bien longtemps avant l'arrivée du fameux Donatello... qu'elle n'avait absolument pas imaginé comme ça (même constat pour la joueuse, d'ailleurs). Une chose était sûre : il savait faire en sorte que ses entrées soient inoubliables. La jeune femme avait sursauté, alors qu'avant elle se contentait de regarder tranquillement les dessins de Michel-Ange, n'osant pas lui dire que sa planète avait une circonférence deux fois plus importante que la sienne. Le schéma avait-il vraiment besoin de respecter les proportions ?
Et maintenant elle n'avait plus qu'à observer les deux hommes en train de régler leurs comptes comme si elle était une plante verte. Mais ça lui arrivait souvent parce qu'elle était blonde. Seulement Honey n'était pas ce genre de blonde. Elle avait deux doctorats pour le prouver.
Cependant, elle pouvait toujours écouter et comprit rapidement sa méprise : ce n'était pas le bon frère. Et... ça rassurait Honey, même si c'était difficile à avouer. Elle était, au demeurant, persuadée que Raphaël était une charmante personne quand il ne boxait pas les autres.
Toujours assise, Honey suivait la scène et se raidit quand Michel-Ange parla de massage.
- Un quoi ? bafouilla-t-elle. Je... Mais on se connaît pas assez pour ça, si ? osa la scientifique dans une grimace.
Honey préféra ne pas mentionner le fait qu'elle avait peut-être un peu peur qu'il lui brise une clavicule ou, pire, la nuque. Même si la tétraplégie ne pouvait a priori pas la priver de son QI, ce n'était quand même pas quelque chose dont elle rêvait.
Et puis elle cessa d'y penser. Raphaël avait posé ses mains sur ses épaules sans prêter attention à ce qu'elle disait et... disons qu'il savait aussi utiliser ses mains pour autre chose que casser des nez. Honey laissa échapper un soupir d'aise qui la fit rougir.
- Eh bien... Maintenant que nous sommes aussi intimes, moi c'est Honey Lemon, docteur en chimie et astrophysique. Je vous serrerais bien la main mais elles ont l'air d'être prises et... elles sont bien là où elles sont, avoua la jeune femme.
Alors Michel-Ange replaça la conversation sur quelque chose de plus sérieux : rentrer sur Terre-2. Ses idées étaient loin d'être bête. Mais quand il parle de taille de soutiens-gorge, Honey ne put s'empêcher de regarder sa propre poitrine et de demander :
- On est bien d'accord qu'on masse que les épaules et la nuque, OK ?
Puis elle releva les yeux vers Michel-Ange :
- On est venus depuis Central City, sur la côte est des Etats-Unis alors je pense que ça vaut mieux qu'on repasse par là-bas. Il doit y avoir une fragilité spatio-temporelle, c'est aussi par là-bas que le Joker est arrivé en septembre. C'est ce qu'on se disait avec Dyson et Violette y a quelques jours. D'ailleurs, c'était une chouette ville avant, Central City. Ca t'aurait plu. C'est pas aussi cool que San Fransokyo et son SFIT - c'est là que j'ai fait mes doctorats - mais c'est très touristique.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
The chemicals react
But the planets all aligned when you looked into my eyes.

Michel-Ange Turtles


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


avatar


╰☆╮ Avatar : Andrew Garfield

Ѽ Conte(s) : Teenage Mutant Ninja Turtles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Michel-Angelo - La Tortue Orange

✓ Métier : Livreur de Pizza
☞ Surnom : Rémi
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1138
✯ Les étoiles : 3507




Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Mar 17 Avr 2018 - 16:46

"Pas de panique ! Je suis là ! "






Alors que Michel-Ange observait le tableau d’un air intrigué. Il n’avait jamais été doué en science pour la simple et bonne raison qu’il n’aimait pas ça. Il n’avait jamais aimé l’école, et il avait plutôt préféré se lancer avec ses autres frères dans l’autoentreprenariat. Dans des moments comme ceux là, il regrettait de ne pas avoir voulu faire d’études. Mais il savait également que certaines des meilleures idées des grands scientifiques partaient en réalité sur des constats du quotidien. Donc c’était réellement à la portée de tous. Après tout, Einstein avait eu sa vision sur la théorie de la relativité dans le train, en mangeant. Alors pourquoi pas lui aussi ? Manquant de se faire claquer des neurones, il se tourna aussitôt vers Honey, qui elle avait l’expérience d’une scientifique accomplit. Elle envoyait des faits. C’était les scientifiques ça ! Regarder les faits… Mais parfois il fallait voir un peu plus loin que l’analyse des données. Plissant les yeux en observant le tableau, il pencha la tête sur le côté pour le regarder différemment. Non, rien.

« Tu devrais arrêter de la masser, elle est toute perturbée. Et tu rumines, ça m’empêche de réfléchir... »


Faisant fi de l’insulte que lui adressait son frère, il observa encore une fois le tableau. Peut être qu’il tenait quelque chose… Se tournant vers Honey, il déclara d’un ton calme :

« Peut être que ces deux villes sont liés par un élément commun. C’est ce qui arrive souvent dans les passages entre les mondes… Un portail peut se trouver n’importe où, même sous un banc, d’après Sherlock Holmes ! »


Il aimait bien parler de son employeur au black. Il lui arrivait de faire de l’espionnage et d’entretenir son réseau d’observateurs pour lui. Il était plutôt sympa quand il le voulait, bien qu’un peu enfantin. Mais au moins, il était discret et il payait bien.
Posant le feutre sur le tableau, il se recula un peu, vaincu.

« Je pense que nous devrions en parler à Donatello. C’est trop complexe pour moi. Je veux faire le malin parce qu’il y a une jolie fille à impressionner, c’est tout moi ça ! »


Sur ce, il enchaîna avec son sourire benêt qui lui allait si bien. Rougissant jusqu’aux oreilles, son frère ricana, puis s’en alla en tournant les talons.

« On s’voit s’soir gamin. »


Lui faisant un léger signe de la main pour lui dire aurevoir, Michel-Ange se tourna vers Honey la mine un peu déconfite.

« Je pense pas pouvoir t’aider, désolé ! Je suis un homme d’action. Si j’ai un peu de temps, je t’accompagnerai volontiers là bas. Ca doit être cool… Puis mes facultés pourraient aidés. En attendant, je pense qu’on en a assez fait pour aujourd’hui ! Il est déjà tard, et Raphaël a pas voulu le dire devant toi parce que malgré le fait qu’il est grognon, il reste quand même très poli... »


S’avançant vers elle, il lui prit la main comme dans les films où les gentlemans s’occupent bien des dames. Baissant un peu la tête en ricanant, il déclara d’un ton exagéré :

« Madame... »


Puis, reprenant un peu son souffle, il poursuivit :

« C’était une chouette journée ! Faudra vraiment qu’on s’en refasse une comme celle là ! Je te raccompagne chez toi ? »



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


T'es plutôt mignon, dans ton genre!


Honey Lemon


« Parfois au réveil,
j'ai les oreilles dures. »


avatar


╰☆╮ Avatar : Emily Bett Rickards

Ѽ Conte(s) : Big Hero 6
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Honey Lemon

✓ Métier : Astrophysicienne et chimiste
☞ Surnom : Hon
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2557
✯ Les étoiles : 2419




Actuellement dans : « Parfois au réveil,j'ai les oreilles dures. »


________________________________________ Mar 17 Avr 2018 - 22:55

C'était un peu dommage que Raphaël arrête si tôt de la masser (même si, d'un autre côté, cela faisait de lui le second frère à la tripoter) mais Michel-Ange avait raison : ça déconcentrait l'esprit brillant de la jeune femme qui, plus que jamais, en avait besoin, notamment parce que son ami avait émis une hypothèse des plus intéressantes.
Oubliant le message et se désintéressant totalement des commentaires de Raphaël, Honey se redressa bien droite dans la chaise où elle était auparavant de plus en plus affalée et rajusta ses lunettes de la pointe de son index parfaitement vernis.
- Tu sais que ce que tu viens de dire est positivement fantastique ?! s'écria la jeune femme. Pourquoi je n'y ai pas pensé plus tôt ! Y a rien de plus simple que d'étudier les éléments - chimiques ou autres, d'ailleurs - comment entre deux structures, poursuivit la chimiste qui arpentait à présent la salle de repos de long en large.
L'instant d'après, elle dégainait son téléphone portable pour, faute d'ordinateur, commençait à faire des recherches. Le réseau internet de Terre 1 ne pouvait bien sûr pas atteindre sa galaxie (très, très lointaine) mais il lui permettrait de comparer les éléments avec ceux qu'elle connaissait de chez elle.
Quant à cette affaire de banc et de Sherlock Holmes, Honey préféra ne rien en faire. Il apparaissait évident qu'elle n'avait pas lu le roman dans lequel il avait fait cette remarque mais acceptait d'en présupposer la pertinence.
La scientifiquement fut finalement interrompue dans ses réflexions (alors devenues quasiment inaudibles quand Michel-Ange avoua les limites de son esprit. Alors la jeune femme releva brusquement sa tête blonde vers lui et posa ses deux énormes yeux verts sur lui.
- Tu déconnes ? Tu ne FAIS pas le malin, tu ES malin. Grâce à toi j'ai des TONNES de domaines à explorer, je vais en avoir pour la NUIT - au moins. Et tu sais quoi ? C'est absolument fan-tas-tique ! s'écria Honey avant de pirouette sur elle-même.
Puis un autre détail fit son chemin parmi les multitudes de connexions synaptiques qu'elle était en train d'établir dans son cortex cérébral.
- Ca en fait des compliments, dis-donc !
Honey lui adressa un clin d'œil ainsi qu'un sourire un peu fou qui se voulait avant tout gentil. Puis elle salua Raphaël d'un geste de la main auquel il ne sembla pas prêter attention. C'était de bonne guerre : après tout, Honey avait fait exprès de ne pas prêter attention au ricanement du frère car Michel-Ange avait quelque chose de touchant et innocent qui lui plaisait - même si son aîné (il avait, en tout cas, l'air plus vieux) ne semblait pas de cet avis.
Michel-Ange reprit la parole, pour annoncer, lui aussi, son départ. A la mention de l'heure, Honey regarda son téléphone (elle ne portait jamais de montre bracelet, bien trop dangereux pendant les expérimentations) et constata une fois de plus que le temps passe vite quand on s'amuse.
Elle n'eut cependant pas le temps de partager cette opinion car Michel-Ange lui avait saisi l'autre main (celle qui ne tenait pas le téléphone) pour y porter un baiser comme ceux qu'on voyait dans les vieux films.
Honey s'en trouva positivement surprise et l'étonnement laissa rapidement place à un large sourire qui lui mangeait le visage. La jeune femme ne mit alors pas longtemps à accepter sa demande. Elle fila à une vitesse impressionnante (surtout si l'on prenait en compte la hauteur des talons qu'elle portait) récupérer ses affaires et revint, un peu échevelée mais ravie pour prendre avec Michel-Ange le chemin de la sortie.
Sur la route, elle lui confia :
- C'était une très bonne journée et j'ai beaucoup avancé. Il va falloir que je goûte les autres pizzas à la carte de ton restaurant alors je suis sûre qu'on va se revoir. Si tu as un peu de temps, je te raconterai les avancées de nos recherches pour rentrer chez nous.
Quand elle se trouva sur le pas de la porte de la maison qu'elle partageait avec Violette, Honey ne tourna pas tout de suite la clé dans la serrure.
- Il faudra aussi que tu me présentes ce Donatello, tous les neurones seront les bienvenus. Mais t'en fais pas, je suis sûre que tu resteras mon préféré.
Sur ces mots, Honey planta une bise sur la joue de Michel-Ange puis tourna la clé dans la serrure tandis qu'il s'éloignait, son skate sous le bras.

Fin

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
The chemicals react
But the planets all aligned when you looked into my eyes.

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 4 sur 4
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Le livreur de pizza, l'inconsciente et le feu tricolore [fe]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Centre ville :: ➹ Grande Place