Gravity
FALLS !

de Dyson

Minionement
Vôtre
de Adam & Pitch

L'Héritage
Perdu !
de seb


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ L'Héritage Perdu ! ☆ Evénement #97
Une mission de Lily Olyphant - Ouverture : 4 juillet 2018
« La Vérité sans Compromis ! »

Partagez | .
 

 Slife - Le labyrinthe des oubliés [Fe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Brunhildr K. Thorson


« Tu es mort mon poussin? »


avatar


╰☆╮ Avatar : Gaia Weiss

Ѽ Conte(s) : Dragon
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Kognedur

✓ Métier : Videuse au Rabbit hole


☞ Surnom : Bru, brun, Ruff, Fraise
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 862
✯ Les étoiles : 7565




Actuellement dans : « Tu es mort mon poussin? »


________________________________________ Mar 27 Fév 2018 - 18:11

« Le labyrinthe des oubliés»
Même de la télé


  Je fut brutalement réveillée par le son d’un cors de chasse. Ma tête tembourrinait comme un lendemain de soirée bien trop arrosée. D’ailleurs, je ne parvenais pas à m’en souvenir. Je me redressais doucement. Ma vision n’était pas bien claire, la lumière éblouissait l’endroit. Je distinguais plusieurs silhouettes avant de me relever. Je fis quelques pas en titubant. J’étais habillée Comme Kateniss dans le second Hunger games. En prenant le temps de me poser cinq secondes, je remarquais une sorte de mur tout autour de nous. Nous étions dans une arène, du moins, ça y ressemblait.
Et moi...j’étais...

J’ouvris la bouche sans qu’aucun son n’en sorte. Mon cri restait bloqué à l’interieur et je me tournais vers la première personne que je vis. Un homme qui venait de se relever.

« Tu sais ce qu’il se passe? C’est qui ton nom? Tu te souviens de quelque chose?»

Je le lachais, visiblement, mes questions étaient trop rapidement dites pour qu’il puisse avoir le temps de répondre. L’une des trois autres personnes qui était avec nous se releva.

« Hey, moins fort j’ai un mal de crâne épouvantable. Elle s’arrêta un instant puis repris. Et j’connais pas mon nom non plus. En fait, je ne me rappelle de rien, c’est marrant. Je suppose que personne ne se souviens.»

Je soupirais. Si personne n’était capable de me dire qui j’étais, je le découvrirais par mes propres moyen et je ferais payer à celui qui avait effacer ma mémoire.


« Faut savoir ou nous sommes.» Soufflais-je.


Je pris la direction du mur est, le plus proche de nous. Je m’arrêtais. Après quelques pas, je m’étais rendue compte que l’identification allait être difficile.


« On va se donner des noms. Déjà, on va commencer quelque part. J’eu un instant de réflexion. Freyja. Annonçais-je. Vous allez m’appelez Freya."



Un quart d’heure plus tard.



Une voix se fit entendre, comme si elle sortait de haut parleur. Une voix qui ne me disait rien.

« Mesdames, Messieurs, Vous êtes sur Slife et vous regardez Le labyrinthe des oubliés.»

Un homme apparut subitement devant nous. Je fermais le poing et frappa. Mon coup fut comme un coup d’épée dans l’eau et mon bras retomba. Je frappais une seconde fois sans plus de succès. Mon visage exprimant toute ma rage.

«Putain mais c’est quoi ce truc?
-Bienvenu dans le Labyrinthe. Vous avez été choisis pour participé à cette première édition du labyrinthe des oubliés. Vous êtes actuellement cinq. Pour retrouver vos souvenirs, vous allez devoir traverser le labyrinthe et retrouver cinq objets. Vos souvenirs reviendrons à chaque objet trouver. Mais attention seul le vainqueur repartira avec ses souvenirs. Vous serez confrontez à des monstres. Si vos vies tombent à zero, vous serez éliminez et perdrez vos souvenirs. Vous avez devant vous des boites contenant une arme. Ceci dit, il faudra pas se méfier que de monstres.»

C’était carrément un psychopathe

L’hologramme disparut et une porte s’ouvrit derrière lui. J’attrapais ma boite me mis à courir vers la porte nouvellement ouverte. J’avais juste eu temps de voir Carotte prendre son arme et s’en prendre à Patate. Ce n’était pas seulement les souvenirs qui étaient en jeu. Ces types, j’allais me les faire.

L’intérieur du labyrinthe ressemblais à une immense forêt. En y regardant de plus près, la végétation par endroit était si dense qu’elle rappelait un mur. Après quelques pas dans le labyrinthe, je me décidais à ouvrir la boite et y découvrit une épée et son fourreau. Je l’attachais autour de ma taille, gardant une main sur le pommeau. Un peut plus loin, je fus confrontée à un choix. Deux chemins se présentaient à moi, l’un partait vers la droite et l’autre vers la gauche. Je pris celui de droite. Ma tête était comme vide et je n’aimais pas ça. J’étais en colère contre les organisateurs, mais pas que, je savais qu’il y avait autre chose, c’était comme si j’étais en colère sans aucune raison.





   
crackle bones

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Let me love you

Oh pretty baby, now that I found you stay


Ali Nacer


« KI CILUM IRS CARUM ESSIMSOUM ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : ❤Deniz Akdeniz❤

Ѽ Conte(s) : ❤Aladdin ❤
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le héros au coeur pur

✓ Métier : Papa- Dauphin D'Agrabah-Directeur de l'Orphelinat - Gambali


☞ Surnom : ❤Ali❤
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6778
✯ Les étoiles : 21402




Actuellement dans : « KI CILUM IRS CARUM ESSIMSOUM ! »


________________________________________ Jeu 1 Mar 2018 - 22:05

« Le labyrinthe des oubliés»
Même de la télé



Que ça soit dans notre monde ou celui des contes j'étais célèbre, dans le monde humain j'inspirais les créateurs de jeux vidéos. Dans mon  conte , j'étais le sauveur d'Agrabah.Et a Storybrooke, j'étais connu pour ma belle  gueule, vu que j'étais mannequin. Ce n'était pas tout ce qui faisait de moi, une personne reconnue. Les mauvaises langues faisaient parler de moi, disant  que j'étais un Prince forturné et coureur de jupons. Certes , j'aimais les belles femmes ,surtout les princesses depuis ma séparation avec Jasmine. Une rupture ou je n'avais pas eu mon mot a dire , parce que la Princesse du désert était aussi rancunière  et  aussi têtue qu'un chameau. Mais la plupart des  femmes sont solidaires  entre elles, donc j'ai eu le mauvais rôle dans l'histoire. Ce que les petits paparazzis de ma vie ne savaient pas que je ne couchais pas avec ''mes fréquentations'' féminines. Les  seules qui avaient eu le droit de se glisser dans mes draps de velours ou  s'allonger sur ma carpette, étaient ''mes favorites''  . Des femmes considérées comme les maitresses du Dauphin DAgrabah comme ma sorcière bien aimée: la mère de mon poupon :  Kenza et ma nouvelle fiancée Laureline, une policière de Storybrooke. Même Jasmine n'avait pas eu cette  chance ! Mon visage était aussi connu parce que j'avais participé à un jeu de séduction organisé par un de mes meilleurs amis : Fitzwilliam Darcy. Encore une fois, on avait parlé de moi quelques semaines  plus tard , parce que je m'étais retrouvé encore dans la peau du marié en fuite..mais mes amis intimes savaient que  ce mariage forcé avait été un piège d'une sorcière..

Ma célébrité était sans doute la raison pourquoi j'avais été choisis comme victime pour participer a ce  jeu. Un jeu donc je n'avais pas donner mon accord, ni ma signature. Un jeu dont j'allais sans doute être une bonne publicité pour les organisateurs.

La veille avait été une journée ordinaire. Je m'étais couché tôt avec Laureline après le dernier boire de mon bébé. Mais durant cette nuit, il se passait quelque chose que je n'allais pas du tout apprécier : Perdre mes souvenirs et ma mémoire. Surtout que j'étais souvent victime de ce ''sortilège''. La première fois c'était avec la malédiction de la méchante Reine. Ensuite grâce a un sable d'oubli, la mère de ma fille : Sadira  m'avait ensorcelée  pour  que j'oublie notre liaison et le fait qu'elle était tombée enceinte.  La dernière fois c'était durant une mission , j'avais été  victime d'un nuage magique qui m'avait frappé violemment la tête, et depuis ce jour,  j'oubliais quelques petits détails peu important de ma vie, comme ce que je mangeais pour déjeuner, ou je déposais mes clefs de voiture. Mais là, c'était décidément une malédiction de ma vie.

Je me réveillais en sursaut en entendant les pleurs d'un bébé. Mais quel bébé? Je me souvenais pas d'avoir d'enfant dans ma vie. Quand j'ouvrais les yeux, j'étais en présence de quatre autres personnes que je ne connaissais pas. Mais ce n'était pas le plus alarmant j'étais devenu anesthésique .  Je me souvenais même pas mon passé et de mon présent. Certes je n'étais pas contre d'oublier les moments douloureux avec Midnight et Jasmine. Mais j'avais oublier les personnes qui me tenaient a coeur comme mes amis, ma famille recomposée : Angelika , Katelyn. J'avais oublier même les trois femmes de ma vie : Kenza, Sadira et Laureline. 

Confus, je me relevais restant en retrait, loin de ses étrangers. J'observais et j'écoutais. Ces personnes semblaient dans le même état que moi. Notre identité était disparue. Je fouillais sur moi à la recherche d'un téléphone ou un porte feuille qui pourrait m'en dire plus sur moi. Mais je n'avais rien sur moi parce que je portais une tenue hors du commun. Je portais un costume de guerrier de cuir. Un costume d'une autre époque. J'analysais les autres personnes autour, tous étaient dans le même cas que moi.  Quand je regardais autour de moi, je pouvais m'apercevoir que nous étions entouré d'un mur. Je ne paniquais pas. Pourquoi ? Je ne pouvais  pas répondre a mon questionnement, mais dans mon ancienne vie j'avais eu l'habitude qu'on me prive de ma liberté. Être enfermé dans un donjon. Être prisonnier d'une vie qu'on avait choisit pour moi..

Mon regard noisette s'attardait sur une femme à  la chevelure dorée tressée, et au costume noir moulant.  J'avais l'impression qu'elle  me semblait familière. Qu'elle ressemblait a quelqu'un que je connaissais..Quand je faisais les premiers pas pour m'approcher. Elle se dirigeait vers le mur qui nous entouraient. Je m'arrêtais . Elle nous disait  se retournant vers nous qu'on devait se choisir des noms de codes comme des '' Super héros''.  La demoiselle s'était proclamé comme leader du groupe. Tout le monde se trouvait une nouvelle identité. Certains surnoms étaient ridicules, mais je n'avais pas a juger parce que sans savoir pourquoi j'avais envie qu'on me surnomme le scarabée. Et elle, choisissait le prénom d'une déesse Viking. Je ne savais pas qui j'étais mais je connaissais mes mythologies. C'était aussi le prénom d'une sorcière. Ensuite, elle se mettait a choisir des noms étranges pour tout le monde .Sèchement je disais :  Scarabée pour moi. 

Alors qu'on essayait de comprendre ou nous étions quelques instants plus tard, on entendait une voix qui nous donnait les réponses qu'on attendait. Cette aventure était un jeu télévisée.. Nous étions dans un  labyrinthe et nos souvenirs étaient en jeu, mais malheureusement il n'avait qu'un seul gagnant. Je devais etre ce gagnant parce que j'avais cet impression que ce pleure d'enfant avec un lien avec moi.  Parce que même si je me souvenais de rien, je sentais un grand vide dans mon coeur.  L'hologramme d'un homme inconnu, disait qu'on devrait retrouver cinq objets nous appartenant. Qu'on allait devoir confronter des monstres, mais je n'avais pas peur. Parce que ma plus grande craindre était de ne jamais comprendre ce cri de bébé en détresse, mais aussi de ne jamais comblé ce vide. Cette envie de fondre en larmes parce que j'avais l'impression de perdre une partie de moi inconnu. 

La déesse guerrière, se mettait a frapper a plusieurs reprises l' hologramme. Je me glissais derrière elle, attrapant son poignet l'empêchant de se défouler de nouveau. 

- Ça ne sert a rien que tu  le frappes Déesse, tu vas t'épuisée . Tu devrais garder tes forces pour ce qui t'attend. C'est quoi ce truc ? Une sorte de mirage. Une image de quelqu'un qui s'amuse a nous manipuler, a jouer avec nos sentiments. Je lâchais son poignet . Parce qu'au fond de moi , j'avais l'impression d'avoir connue  des femmes dans son genre. Des femmes au caractère bien trempé. Des demoiselles qui se mettaient une armure par des actes de violences physiques ou verbales.
L'illusion lui donnait un indice qu'on devait retenir celui qu'on  ne devait pas seulement pas 

seulement  se méfier des monstres. C'était  comme prévisible qu'il allait vouloir qu'on s' entre-tuent entre nous. La preuve '' Carotte'' et '' Patate'' s'affrontaient déjà.. Il était hors de question que je devienne un meurtrier , parce que je le ressentais au fond de moi, que je serais incapable sauf si je n'arrive pas a savoir qui ce mystérieux bébé qui pleure..Je pourrais sans doute réveiller le coté ombragée de ma personne.

Pendant que la guerrière prenait sa boite et s'enfuyait vers le passage .   Rutabaga avait ouvert sa boite , découvrant une arme a feu qu'elle pointait vers moi. Est-ce que j'avais peur de mourir ? Si je savais que j'étais Aladdin, la réponse était  ''non'' parce que la mort me rejetait a toute les fois et je me sentais prêt à  mourir parce que j'avais connue ma fin heureuse qui était Kenza. Et je la savais entre de bonnes mains avec Laureline et Jace qui retrouveront sa mère. Et qu'ils allaient en prendre soin. Mais vu que je ne savais pas que j'étais lui.. J'avais la trouille parce que je ne savais pas si l'amour faisait partie de ma vie.

''   Rutabaga'' tirait , la balle se dirigeait droit sur moi. Instinctivement, je faisais trois pirouettes arrières pour éviter la balle. Je retombais sur mes pieds. Pendant ce temps là '' 'Rutabaga' prenait la fuite dans la forêt. 

Je décidais donc de prendre et d'ouvrir ma boite pour découvrir une paire de gant . Des gants que je ne reconnaissais pas. C'était mes gants de la '' Magic League'', ceux qui me reliait a mon super héros '' Gambit''. Je les enfilais pour ensuite entrer à mon tour dans le labyrinthe des oubliés , à la quête de ce vide dans mon coeur.  Rutabaga et Freya avaient déjà prit une avance. Deux chemins s'offriaient a moi, je prenais donc la gauche..


crackle bones

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Broken Dream
Comme les rêves sont cruels , qui nous laissent entrevoir des merveilles pour mieux nous en priver !Chaque jour j'aurais le mal de toi.Rêver seul ne reste qu'un rêve. Rêver à deux devient une réalité 
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t72168-ali-nacer-alias-aladd http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t72666-shake-it-cessez-de-faire-ta-beyonce-idiot-et-secoue-le-snake http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t72688-aladdin-en-quete-d-un-nouveau-reve-mai-2017-a-aujourd-hui En ligne

Brunhildr K. Thorson


« Tu es mort mon poussin? »


avatar


╰☆╮ Avatar : Gaia Weiss

Ѽ Conte(s) : Dragon
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Kognedur

✓ Métier : Videuse au Rabbit hole


☞ Surnom : Bru, brun, Ruff, Fraise
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 862
✯ Les étoiles : 7565




Actuellement dans : « Tu es mort mon poussin? »


________________________________________ Mar 20 Mar 2018 - 22:30

« Le labyrinthe des oubliés»
Même de la télé


Je me retrouvais face à un mur. Je rageais sur la perte de temps et sur ce dédale qui ne me présageait rien de bon. Je revins jusqu'à l'entrée et pris à gauche cette fois. Je continuais tout droit.

C'était ma décision Jean-pierre et je n'allais pas la changer.

Mais qui était Jean-Pierre d'ailleurs? Certaines choses étaient comme évidentes, d'autres moins. Mon cerveau jouait au yoyo et ça m'énervait. Je soupirais, avançant. Il y avait une sorte d'instinct en moi, qui me disait que tous cela n'était pas bon. Cela puait l'emmerde à plein nez.

Je me stoppais et pris une grande inspiration. Je renforçaits ma poigne sur mon arme a demi-levée devant moi, prête a en découdre. Un bruit se fit soudainement entendre derrière moi et je me tournais. La surprise me fit hurler. La personne devant moi hurla aussi. Nous étions deux cruches qui hurlaient en coeur.

« Tu m'as foutu les jetons ! »
Grommelais-je à Carotte. Il avait un regard louche. Comme, s'il n'y avait plus rien là haut. Il était vide. Flippant.

« Carotte? »

Celui ci m'attaqua. Je déglutis avant de me défendre. Putain de merde. Ce type était plus collant qu'une sangsue. Il avait une petite dague et tentait de me l'enfoncer dans le ventre. Je le repoussait d'un violent coup de pied. Il visa ma tête. J'avais à peine le temps d'esquiver qu'il m'entailla la joue. Cela piquait furieusement et je sentit le sang couler de la plaie.

« Non mais ça va pas? Cejeu t'as sucé le cerveau ! Si tu me tues, ça s'appelle un meurtre ! Tu vas finir en taule. Bien que je me contrefiche de ta vie, je tiens à la mienne.»

Il n'écoutait pas, m'attaquant de plus belle. Je levais mon épée et esquiva le coup qu'il me porta. Je lui donnais un grand coup de pommeau dans le visage, un autre sur le crâne.

Il tomba.

Sec, comme un piquet.

J'ai repris mon souffle, essuyant le sang avec le dos de ma main avant de continuer. J'allais bien finir par tomber sur quelqu'un qui ne veuille pas me tuer hein? J'avançais donc jusqu'à ce que je tombe sur Scarabée. Il ne s'était pas trompé lui.

« Hey, petit Scarabée !» Fis-je en m'approchant de lui. « Je ne vais pas te tuer... Je voulais plutôt te proposer... une alliance. La carotte a essayé de me tuer tout à l'heure ! Elle était...comme... une marionnette...»

Le Scarabé ne me dit rien. Je ne crois pas l’avoir vu auparavant.

« On va tout droit.» Je lâche. Le prenant par le bras, ce qui l’obligeait à me suivre. « Attends.» Je m’arrêtais brutalement, levant mon épée sous ses yeux. « Tente de me tuer et je t’assure qu’ils devront te récupéré en morceau. Tu ne veux pas me tuer au moins?»

Après avoir eu confirmation, je me tournais et continuait à marcher.

« Ces crétins vont m’entendre. J’ai horreur qu’on me prenne pour une marionnette. Je suis Freya ! Ou quelqu’un d’autre, enfin, un autre nom surement. Je ne m’en souviens pas. On le saura tôt ou tard après tout.»

Je stoppais de nouveau. Sous nos yeux, un casque. Il trônait sur un pieds d’estale. Magnifique. Un casque Viking. Il m’attirait, comme un aimant. Je m’arrchais instinctivement vers lui. L’effleurant du doigt. Je l’enlevais de son socle et le posa sur ma tête. Soudain, surgissant des ténèbres de ma mémoire, des images. Celles d’un frère et d’une soeur. A travers les âges. Une petite fille d’environ cinq ans.

« Harold le nuuuul. T'en pense quoi kognedur?
- Il a trop la trouille pour venir sauter avec nous.
- Poule mouillée.
-Mauviette!
- Allez viens Kranedur, on se barre. »


Des jeux d’enfants. Cruels. Je fronce les sourcils. Je ne me souvenais pas de son visage. Juste son nom. Harold. Ce n’était pas mon frère. Kranedur, c’était lui.

« Ho putain.»

J’enlevais le casque de ma tête, le mettant sous mon bras. Je n’eu pas le temps d’en dire plus à mon coéquipier qu’un bruit se fit entendre derrière nous. Je me raidis, me tournant doucement pour aperçevoir un...géant.

« Bordel !» Vosiferais-je en faisant volte face. « On se casse Sacrabé ! » Hurlais-je à mon coéquiper quand le géant fonça sur nous. « C'est quoi ce bordel ?» Il était plutôt grand, très grand. « Je ne le sents pas, on a l'objet, on se casse.» Le géant faisait au moins le double de ma taille et je n'étais pas petite. « Couuuurs !»

Courir le temps de trouver une solution.

C'était curieux, mais je n'avais pas l'impression que c'était le bon choix. Je me stoppais net, alors que l'Iceberg nous poursuivait.

« Non!»

Je brandis mon épée, la cramponnant de toutes mes forces. J'expirais un coup avant de foncer sur le géant.

J'allais mourir...

Mais au moins, je me sentais...vivante. L'adrénaline courrait dans mes veines. Cette adrénaline. Ma drogue. Une vieille amie.



   
crackle bones

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Let me love you

Oh pretty baby, now that I found you stay


Ali Nacer


« KI CILUM IRS CARUM ESSIMSOUM ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : ❤Deniz Akdeniz❤

Ѽ Conte(s) : ❤Aladdin ❤
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le héros au coeur pur

✓ Métier : Papa- Dauphin D'Agrabah-Directeur de l'Orphelinat - Gambali


☞ Surnom : ❤Ali❤
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6778
✯ Les étoiles : 21402




Actuellement dans : « KI CILUM IRS CARUM ESSIMSOUM ! »


________________________________________ Sam 24 Mar 2018 - 19:56

« Le labyrinthe des oubliés»
Même de la télé


Toute ma vie, j'avais vécu dangereusement. Je ne craignais pas les créatures magiques, les puissants sorciers, ou même les personnes dans le genre de Rutabaga qui avait une case en moins, ni même la mort. Parce que j'avais survécu une dizaine de fois à celle-ci. Tout simplement parce que la faucheuse n'avait pas de profonds sentiments sincères pour moi . Elle ne me trouvait pas à son goût. La preuve ,  elle ne voulait pas me garder a ses côtés. Elle était comme toutes ses femmes qui avaient rejetées. Je n'étais sans doute pas  a la hauteur de ses attentes. J'étais donc un survivant, mais sans le souvenir de mon enfant je ne pourrais pas survivre bien longtemps, car c'est ma  raison de vivre. Ma raison d'apprécier la vie..Ma plus grande frousse était...vivre sans amour !

Je m'étais donc aventurer dans le chemin de gauche espérant retrouver ce que le voleur de souvenirs m'avait dérobé. Comme j'étais malchanceux, sur mon chemin je ne trouvais rien qui me semblait familier. Rien qui pourrait me rappeler ma vie que j'espérais tant me souvenir. Je voulais même me souvenir de mes douleurs intérieures.  Je voulais connaître les raisons des cicatrices sur mon corps. Je voulais aussi savoir pourquoi sur mon torse j'avais aperçue ,en m'examinant pour trouver des indices de qui je pourrais être,  ce tatouage portant le prénom de Jasmine. Oui j'avais eu la brillante idée de me faire tatouer un jour le nom de ma femme (Ex copine) appeler là comme vous voulez. Toute facon, c'était compliqué entre nous.. Enfin si j'arrive en m'en souvenir un jour ! 

Pendant que je cherchais des indices sur ma petite personne. Je me sentais suivre..en effet Rutagaba me suivait. Est-ce que cette fois là il allait tenter de me tuer ? Non ! Parce que les cris qu'on entendit au loin , l'avait fait fuir.. Des cris qui ne semblais pas m'affecter pour le moment après tout, on avait été prévenu du danger. 

Soudainement, la Deesse Viking croisait mon chemin. Un léger sourire se dessinait sur mes lèvres, car je n'étais plus seul dans ce labyrinthe qui semblait avoir une étrange influence sur les actes et pensées des prisonniers . Sauf nous ? Est-ce que j'allais bientôt  sombrer dans la folie comme nos petits légumes  ? Elle me parlait que son adversaire agissait comme une marionnette. Ça je m'en doutais depuis le début que nous étions tous des pions, mais dans quel but ? S'entre-tuer ? Donc quelqu'un voulait ma mort ? Tant de questions sans réponse ! Mais une chose était sûr au fond je  détestais servir de cobaye sans savoir pourquoi. Mais c'était sans doute relier a une mauvaise expérience et une mauvaise rencontre du passé. Car il a très longtemps, j'avais été la marionnette du Vizir Jafar , pour avoir une lampe magique très convoitée..

La guerrière me surnommait ''  petit scarabée'' j'aimais bien mon surnom. On dirait un petit surnom coquin qu'on se donnerait au lit.  Est-ce que j'avais le gout qu'elle s'allonge pour moi ? Pas pour le moment! Et toute façon je devais survivre a cette aventure avant . Quoi que d'avoir une aventure intime dans un Labyrinthe ca pourrait pu être plutot marrant a vivre . Toute facon je ne savais même pas si j'avais une femme ou non. Alors pourquoi sans soucier pour le moment ! Mais je ne pouvais pas quand même pas lui proposer un dernier moment de plaisir ,je  la  connaissais a peine même si son visage me semblait familier..Si j'aurais mes souvenirs, je pourrais me souvenir que mon ami Darcy m'avait parlé et décrite  cette demoiselle.. Et je m'aurais retenir d'avoir des idées aussi tordues et surtout de ce genre, car j'avais une femme dans ma vie et surtout je ne courtisais pas la femme d'un ami.

La Deesse s'approchait de moi , je la laissais approcher sans crainte pour ma vie  parce qu'elle me rassurait avec ses paroles que je ne craignais rien. Mais est-ce que c'était un piège ? Si j'avais eu mes souvenirs c'est  ce que j'aurais pensé , parce que je ne faisais aucunement confiance aux femmes , mauvaise expérience avec elles . Je faisais confiance qu'à  la fée marraine de ma fille: Noa. Mais est-ce qu'elle compte comme une femme ? Bien sur que non c'est une fée ! 
 La blondinette  me proposait une alliance..J'avais besoin d'un temps de réflexion. Parce qu'il faut se souvenir qu'il aura seulement un gagnant a la fin.. C'est sans doute a ce moment là qu'elle allait me trahir..Mais moi qu'est-ce que j'allais faire à ce moment là ? Me sacrifier et être le héros que j'étais ou simplement mettre un terme a ma soumission et  penser a mes intérêts pour une fois. 

Mais comme d'habitude la soumission n'était pas prête à prendre le bord avec moi. Parce que la Deesse  prenait le contrôle de la situation. Elle décidait quel chemin je devais prendre ! Elle avait décidé qu'on prendrait tout droit sans même  me demander mon opinion. Elle me prenait même par le bras. Ce qui me déplaisait pas !  Parce qu'il faut se l'avouer, j'aimais les femmes entreprenantes. Puis elle s'arrêtait brusquement dans notre marche que j'avais été forcé de suivre. La Viking lâchait même mon bras. Je reculais de quelques pas quand elle branchait son épée devant moi. Est-ce que je craignais qu'elle me découpe en morceau ? Pas du tout ! 

Elle me  faisait même une menace qu'ils allaient me retrouver en morceau ?  Mais qui était ce ''ils''. Les organisateurs du jeu ou les  gens de mon entourage ? Si c'était ceux ci elle allait rassurer de gros ennuis avec ma maîtresse policière. Une sorcière du sable. Un chasseur de démons ,mon meilleur ami. Elle allait faire devenir un enfant et une capucine orphelines. Mais pire que ça, elle allait se mettre a dos, l'homme qu'elle avait dans sa tir de mire. 

Que je m'approchais  regardant  Freya, de facon hautaine de haut en bas. Un sourire charmeur se dessinait au coin de mes lèvres. J'aimais les femmes dangereuses.  J'appréciais la provocation !  Quand elle avait levée son arme vers moi. J'avais pris ça pour un petit jeu ! Je m'étais avancer, plus pencher légèrement pour être a la hauteur de  la pointe de son arme . Pour que celle-ci effleure ma gorge. 


- Allez y enfoncer cette épée , Deesse ne vous gênez pas  !  Est-ce que j'étais en train de perdre la raison ? Est-ce que j'étais en train de devenir aussi légumes que les légumes ?  Non j'étais comme cette guerrière , j'aimais ressentir l'adrénaline et avoir une vie risquée. Et parce que j'avais cette impression qu'un jour les femmes auraient ma peau..Donc mon coté suicidaire se réveillait chaque fois que j'étais en présence d'une demoiselle..

Mais avant de mourir d'une aussi jolie main , j'ai le droit a une défense non ? Si j'aurais voulue vous tuer Deesse , j'aurais déposée mes  mains sur votre corps. À cette réplique, j'aurais sans doute eu des gros ennuis avec  mes femmes . Mais aussi droit a une bonne claque sur la gueule d'ange. Vous aurez sentie une sensation de chaleur parcourir votre corps et plus rien parce que vous aurez eu une mort rapide sans souffrance, je vous le promet ! Vous aurez exploser tout simplement  ! Mais pour vous prouver que j'accepte bien votre alliance, je vous promet une démonstration si Carotte revient vous embêter..Mais si vous me trahissez promettez moi une de vos mèches de cheveux..

Je lui faisais un clin d'oeil, de mon oeil gauche. La demoiselle n'avait rien a craindre avec moi , sauf peut-être de perdre sa vertus. Mais pour sa vie , non  j'étais quand même un gentleman qui se sacrifierait toujours pour les demoiselles en détresse. Surtout pour les princesses, mais elle c'était encore mieux, elle portait le prénom d'une Déesse Viking. Et le prénom d'une sorcière.. Et si je me souvenais de tout, j'avais eu un faible pour une sorcière  autrefois , tout comme  mon père..et un lointain ancêtre.  La guerrière baissait donc son arme..

Par la suite, elle râlait mais mes  oreilles semblaient être habituées aux demoiselles râleuses. Après tout,  Jasmine était une princesse qui se plaignait  souvent ! Elle était une princesse insatisfaite ..Elle se présentait comme Freya. Je le savais déjà. Parce que j'étais certes silencieux mais pas sourd. Lors des présentation des petits surnoms , j'étais  présent..Mais j'avais l'habitude d'être invisible .Puis elle disait qu'on était sans doute quelqu'un d'autre. C'était la théorie la plus plausible après les explications de l'hologramme. Mais nous étions qui ? J'étais encore le pauvre type victime d'une  perte de souvenirs. Mais cette fois la personne qui tirait les ficelles n'allait pas s'en sortir contrairement a la méchante Reine.

- Alors si vous n'aimez pas être une marionnette c'est que vous êtes une femme qui aime avoir le contrôle sur votre vie.  Nous étions toujours immobile a la même place. Je glissais le bout de mes doigts sur sa joue, caressant tendrement la  plaie sur son visage. A mon poignet tu pouvais voir que je portais trois bracelets de cheveux tressées. S'agirait-il d'un indice caché ? Après tout qui avait choisis notre tenue ?

- Si vous avez choisis le prénom de Freya il a sans doute une raison. C'est que vous êtes une guerrière dans l'âme, une bagarreuse.


Je m'éloignais un peu de Freya pour reprendre la marche a ses côtés. Lui jetant quelques regards une fois de temps en temps. Je restais surtout derrière elle pour la protéger, car elle verrait le danger arriver, mais si la menace était derrière nous, je serais le premier a y laisser ma peau. Elle aurait une chance de survie !  Le lieu était silencieux, qu'on entendait seulement nos pas.  C'était un peu trop silencieux a mon gout.. ou était les légumes ? Je m'amusais a toucher le bout de mes doigts, qui devenait argenté sous mon contact. J'étais prêt a défendre notre peau a tous les deux et faire exploser tout le labyrinthe si il le fallait. Durant la marche, je fixais les petits cailloux qui volait autour de moi.  C'était le pouvoir des gants qui faisaient cela.

Tout à coup, la Deesse s'arrêtait net que j'avais failli lui foncer dedans par manque de concentration. Mais pourquoi elle se stoppait ? Pendant qu'elle s'avançait de facon imprudente vers le socle, ou était déposé magnifique casque Viking. Parce que je le savais depuis le début qu'elle était cette origine là, a cause de ce surnom, mais aussi son comportement. Au début, elle effleurait l'objet du bout du doigt . Je me mordillais la lèvre inférieure. Rassuré cet artefact ne semblait pas dangereux, mais il lui appartenait je l'avais pas  de doute la dessus. Elle le déposait sur sa chevelure blanche et elle se figea. Elle ne bougeait plus.. Je m'approchais tranquillement. Je mettais devant elle. Je l'observais. 

Mes mains se mettait a tremblées a ce moment là. Les cailloux qui volaient il a quelques instants autour de moi, explosaient , me faisant sursauter. Mais pourquoi mon corps réagissait comme ça ? Parce que dans cette vie que j'avais oublier.. J'étais très familier a ce genre de visions. Parce que ma vie de conte, j'avais été proche d'une oracle qui m'avait prédit ma mort.  Parce que j'avais été illusionniste un petit moment lors de ma mission avec la ''Magic League''. Et tout simplement parce qu'Agrabah était connu pour être un royaume de prophéties , de mirages et d'illusions. Pour calmer ma petite angoisse, je caressais mes bracelets  de cheveux..ce qui fonctionnait. 

Quelques instants, plus tard la demoiselle reprenait ses esprits. Elle pourrait enfin partager son souvenir avec moi . Mais elle n'eut pas le temps, parce qu'un bruit incertain se faisait entendre. Je gardais mon sang froid contrairement a elle qui hurlait.  Elle voulait qu'on fuit.. Mais en hurlant elle avait sans doute aggraver la situation. Elle avait signaler notre présence a la menace.  J'aurais du l'embrasser pour la faire taire . Parce que maintenant nous étions face a un géant. Un géant immense semblable a ceux de la guerre des ogres. Je ne savais pas qui j'étais, mais c'était très cultivé dans les vieilles histoires des royaumes. On n'avait pas trop le choix de se cultiver quand on était destiné a un trône. On devait connaître les royaumes avec qui on marchandait..connaître les plus grandes guerres et tout qui était pertinent pour être Roi.

Les géants étaient des créatures durs a maîtriser. Et celui là avait été sans doute mis sur notre chemin pour qui nous fasse part de son mécontentement de ne pas être avec ses semblables. Et d'avoir perdu sa liberté. Je n'avais pas envie de lui faire du mal, d'ou n'option de prendre ses jambes a son cou était la meilleure solution. J'approuvais les dires de la Deesse quand elle disait ''On a l'objet , On se casse''. Elle avait raison, elle avait le plus important ! Surtout que celui-ci fonçait sur nous. Il pourrait simplement nous écraser d'un pied. Alors qu'on allait s'enfuir espérant que le géant se détourne de son objectif : Nous ! Ou qu'il s'épuise a nous courir après.. La Deesse  eu un brin de folie passagère, elle voulait l'affronter. Elle brandissait son épée ? Je soupirais , dépassé par la situation. Elle passait vaincre un géant avec une épée qui paraissait d'une aiguille pour le monstre? Elle semblait sérieuse !

Ca y est j'allais sauver au sauveur, parce que cette femme était suicidaire et elle allait bientot devenir aussi folle qu'un légume.  J'élançais ma main vers la Deesse.  L'épée de ses mains tremblaient, qu'elle n'avait pas le choix de la lâcher. Son arme atterrit quelques secondes après dans ma main. Je tenais fermement son épée par le manche.La minute suivante  je lançais l'arme blanche en direction la bête. La Lame pénétrait dans la chair du monstre. Entre les deux yeux plus pour de précision.Même si j'avais aucun souvenir de mes entraînements avec mon meilleur ami Jace qui était un chasseur de démons. Il m'avait bien entraîner au combat. Parce que secrètement , je faisais partie de ''sa petite clique'' de chasseurs. Certes je n'étais pas née pour ça , mais je devais maitriser les arts du combat. Surtout que ma vie n'était pas de tout repos ! Et un Roi devait savoir combattre pour mener ses troupes dans les guerres de ce monde ! Même a Storybrooke, parce que la ville n'est pas a abri du mal ...

  La Lame changeait donc de couleur pour un orangé flamboyant . Et des veines appairaient dans le visage du monstre. Puis quelques secondes après la tête explosait. Des morceaux de  chair et de sang volaient dans tous les sens..Et le corps tombait lourdement sur le sol. L'épée tombait non loin du corps. 

- Et une princesse en détresse de sauvée 


Je ramassais par la suite l'épée avant de la tendre a la Déesse. Après tout c'était son objet !

crackle bones

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Broken Dream
Comme les rêves sont cruels , qui nous laissent entrevoir des merveilles pour mieux nous en priver !Chaque jour j'aurais le mal de toi.Rêver seul ne reste qu'un rêve. Rêver à deux devient une réalité 
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t72168-ali-nacer-alias-aladd http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t72666-shake-it-cessez-de-faire-ta-beyonce-idiot-et-secoue-le-snake http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t72688-aladdin-en-quete-d-un-nouveau-reve-mai-2017-a-aujourd-hui En ligne

Brunhildr K. Thorson


« Tu es mort mon poussin? »


avatar


╰☆╮ Avatar : Gaia Weiss

Ѽ Conte(s) : Dragon
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Kognedur

✓ Métier : Videuse au Rabbit hole


☞ Surnom : Bru, brun, Ruff, Fraise
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 862
✯ Les étoiles : 7565




Actuellement dans : « Tu es mort mon poussin? »


________________________________________ Mar 15 Mai 2018 - 18:27

« Le labyrinthe des oubliés»
Même de la télé

« Je ne suis pas une princesse en détresse ! Est-ce que je ressemble à la princesse Aurore? Certainement pas.»

Mais merci. Je ne le remerciait pas à haute voix. Je n’avais pas besoin d’être aidée. Si je pouvais me souvenirs d’un peut plus de choses. Cette situation commençait à m’énervée au plus haut point. Le gringalet avait cependant le mérite de savoir ce battre. Tous n’était peut être pas perdu finalement.

« Dès qu’on sort d’ici...j’t’invite à boire ! une victoire, ça s’arrose toujours !»

Et ces enfants qui hantaient mon esprit. Ce souvenir, j’en voulais d’autre, j’avais soif d’en connaitre plus. Quelque chose en moi sentait que c’était important. Kranedur. Cela avait l’air la chose la plus importante de ma vie. Ce labyrinthe était incompréhensible. On avait déjà pris à gauche et à droite. Cela m’énervait. Le sentiment d’être piégé. Je ne voulais pas faire ça. Je ne voulais plus.

« On trouve d’autres objets, on butte les monstres et après on va voir les organisateurs de ce merdier. Passe devant.»

Je le suivis, on trouva un autre objet. Celui ci ne me disait pas grand chose, il le pris aussi mais quelque chose d’anormal se passa alors. La lumière vasillait, étrangement. On se retrouvait tantôt en pleine nuit, tantôt en plein jour. Le sol sous nos pieds trembler.

« C’est quoi ce bordel?» Grondais-je.

Autour de nous, le décors s’effaça peut à peut et nous nous retrouvions dans un espace vide et immaculé. Nous étions trois. Moi, Sacrabé et un autre. Trois, nous étions cinq de base. Un bruit strident se fit entendre, vrillant mes timpans. Je lachais mon épée et colla mes mains contre mes oreilles torturées.

« On a un problème monsieur !
- Et quel problème Marthy?
- L’une des créatures...elle...elle n’était pas une illusion.
- Oui et ?
- Il sont vraiment mort monsieur ! Ce n’était pas prévu dans le programme. on devait pas vraiment tuer des gens !
- C’est de la téléréalité ! Bien sur qu’on ne devait pas tuer les gens !»


Un grondement rauque retentit derrière moi. Je me retournais doucement, voyant une sorte de gros loup noir. Il faisait au moins le double de ma taille pendant que les producteurs parlaient dans le micro. Ils ne pensaient sans doute pas qu’on les entendaient.

« Vous n’avez qu’a l’enfermer ici jusqu’à ce qu’il crève, s’ils savent qu’en plus, on fait des experiences sur des créatures, ont est dans la merde.
- Et les participants restant patron?
- Ils ne tiendrons pas le temps que nous arrivions de toute façon. Ils sont déjà mort.»


Bande de connard ! J’allais leurs prouver, moi que je n’étais pas encore prête à monter sur un bûcher et à ce que mon corps terrestre s’enflamme. Mon regard se posa sur les deux cadavres de l’autre coté de la salle.

« On va tous mourir ! /b] Se plaignit l’un des survivants.
[b]- La ferme ! On crèvera pas ! J’ai un frère qui ne serait pas content !
»

A travers les hauts parleurs en hauts des murs, on entendait encore les producteurs parler.

« On a quand même drogué la fille pour qu’elle signe ce papier en plus de la drogue pour qu'ils oublient ! Elle a envoyer deux gars à hospitalité...Elle a prévenue quelqu’un aussi, et s’il nous tombe dessus? Je crois que c’est une mafieuse patron.
- On se débarrassera du corps et des preuves !»


Donc, il voulait nous tuer pour couvrir ses erreurs et ne pas les assumer? Quel lâche ! Il allait avoir mon épée dans sa tronche ! Je me tournais vers le Scarabé, reprenant mon épée de ses mains.

« Je vais avoir besoin de ça. T’as compris les crétins? On tue ce gros machin et on va dire deux mots à ces connards. De toute façon, je ne pense pas que t’ai vraiment le choix. Et toi l’autre nouille ! T’es avec nous?»

Il eu un bref signe de la tête et je me lançais comme j’en avais l’habitude contre le monstre. Ils m’avaient droguer hein? J’allais leurs faire payer ! Ils avaient tuer deux innocents. Tous ça puait depuis le début. Mes mains aggripées à la garde de mon épée, je m’élançais. Il me semblait même que petits à petits, les souvenirs revenaient. Il devait être question d’une drogue faisant tout oublier plutôt que d’un sort, dans l’autre cas, quelque chose était peut être arriver au magicien.

Je bondis sur le loup, donnant un coup d’épée dans ses pattes. Il eu un hurlement de douleur avant que les autres ne passent eux aussi à l’action. Le p’tit gars dont j’avais oublier le prénom et qui n’était pas scarabée envoya lui, une flèche dans l’oeil du loup.  
crackle bones

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Let me love you

Oh pretty baby, now that I found you stay


Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

Slife - Le labyrinthe des oubliés [Fe]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Centre ville