Le Destin des
PUISSANCES

de seb

Minionement
Vôtre
de Adam & Pitch

Bientôt...
...à découvrir!


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Minionement Vôtre ☆ Evénement #95
Une mission de Adam & Pitch - Ouverture : 6 juin 2018
« Moi, moche, et euh... Méchant?! »

Partagez | .
 

 Never too old for an easter egg hunt ♡ EVE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Wilson Wallander


« Boom Baby
T'as le Groove ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : George Blagden

Ѽ Conte(s) : Wall-E
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Wall-E



☞ Surnom : Nanis
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3040
✯ Les étoiles : 2331




Actuellement dans : « Boom BabyT'as le Groove ! »


________________________________________ Ven 30 Mar 2018 - 1:14


never too old for an easter egg hunt
Parce que le chocolat, c'est la vie.


Le premier avril... Wilson n'avait jamais été friand de cette date, à cause des nombreuses blagues que ses collègues pouvaient avoir l'idée de faire. Chez les éboueurs, il y avait toujours moyen de s'amuser aux dépends des autres, même si étrangement, on le laissait tranquille la plupart du temps. Il ne savait pas si c'était son statut de "chef" ou bien parce qu'il n'inspirait que de la gentillesse, mais il ne s'en plaignait pas. Il n'était pas non plus très doué pour lui-même faire des farces et ne se lançait jamais dans de telles entreprises, préférant offrir des cadeaux à ses collègues le jour de leurs anniversaires plutôt que de leur coller des peaux de bananes dans le dos pendant une journée de l'année.

« J'ai tout préparé, normalement j'ai rien oublié ! »

Ce qu'il appréciait par contre sans le moindre doute, c'était Pâques. Toutes les fêtes étaient une bonne excuse pour se retrouver en famille - bien qu'ils n'aient pas besoin de ça tous les trois. Il appréciait Noël pour les présents, le Nouvel An pour la symbolique, et ce jour précis pour... les chocolats.

« J'ai même l'appareil photo. » lança-t-il, plein d'enthousiasme, à l'adresse d'Evelyn qui se chargeait d'installer Iris dans sa poussette multi-fonctions.

Wilson avait prit de quoi nourrir au moins dix personnes, parce qu'ils ignoraient s'ils passeraient toute la journée dehors et qu'il ne fallait jamais manquer de rien quand on se promenait avec un bébé. Il était prévoyant, toujours un peu trop, il préférait se dire qu'il en fallait mieux trop que pas assez.

Il avait croisé Aster l'année dernière, rapidement, ayant apprécié ce grand monsieur aux airs bourrus mais profondément gentil. Et il avait apprit qu'il s'agissait aussi du Lapin de Pâques, ce qui n'était qu'un heureux hasard finalement. Le robot avait d'abord eut envie d'opter pour une visite de la chocolaterie, avant de se dire qu'il aurait été stupide de rater l'annuelle chasse aux oeufs organisée par Monsieur Spleaster en personne. Halloween avait été une catastrophe, le cadeau divin reçu en décembre également, il espérait que cette fois tout se passerait sans encombres. Ou du moins, plutôt, sans mauvaises surprises.

Le rendez-vous était donné à la grande place, non loin de 11 heures et ils étaient arrivés dans les premiers. Certes... Disons que la plupart des enfants étaient soient assez grands pour ne pas être accompagnés, soit trop jeunes pour pouvoir venir seuls mais assez pour courir dans tous les recoins. Eux, avec leur petit bébé, faisaient bien tâche dans le décor. Il affichait un sourire presque gêné face aux autres parents, se massant la nuque dans un geste évident de nervosité.

« Peut-être qu'on aurait dû attendre l'année prochaine... »

Si Iris aimait traîner partout, elle n'était pas encore en capacité de gambader de manière trop prononcée. Elle se débrouillait pour tenir sur ses deux jambes de temps à autre et enchaînaient quelques pas, oui, il n'y avait pas de soucis. Mais de là à courir un sprint pour gagner... C'était la première fois qu'il participait à un événement de ce type. Evelyn aussi, il n'avait pas besoin de lui poser la question pour en être persuadé.

Le fait était qu'il trouvait ça amusant. Et que chercher des œufs cachés dans la ville, ça lui plaisait bien comme programme. Sans compter sur un certain esprit de compétition – sans qu'il ne soit ni mauvais joueur, ni mauvais perdant – et qui rendait l'événement encore plus palpitant. Tout se passerait dans la joie, la bonne humeur et en plus, ils allaient avoir du chocolat ! Il n'aurait jamais pu louper ça.

Il avait vu Aster du coin de l'oeil plus loin, sans doute en train de s'occuper des derniers préparatifs, mais il semblait comme ailleurs. Wilson était une personne polie et courtoise – qui ne supportait pas déranger autrui. Ou plutôt, qui avait l'impression que quoi qu'il ferait, il serait sans doute une gêne d'une manière ou d'une autre. Alors tant qu'on ne venait pas le voir en personne pour signifier que sa présence n'était pas problématique, il n'allait pas se jeter sur l'homme pour lui signifier qu'il était là en tant que participant.

« Je pense qu'on pourra commencer par les parcs, ça me semble bien, non ? »

Il mettait déjà un plan d'action en place. Rien que par principe, il avait l'impression de se lancer dans une aventure. Mais une toute mignonne, cette fois, ça le changeait. Le top départ fut lancé si rapidement qu'il ne le remarqua pas tout de suite, en réalité. Tout le monde commençait à se disperser sous ses yeux ébahis et sous le rire cristallin de leur fille qui semblait satisfaite de se trouver à l'extérieur. Le temps s'était radouci, le soleil revenait lentement, il fallait avouer que c'était agréable.

« Euh... Du coup, on va... Par là ? »

Il était prit de court, il pensait qu'il y aurait eu un petit discours informatif. Il était trop habitué aux protocoles, certainement. Et il se retrouvait à tendre le bras dans une direction au hasard, un panier en osier vide dans la main et l'appareil autour du cou, affichant un sourire de plus enjoué en direction d'Evelyn.
black pumpkin

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

you look like yourself, but you're somebody else⋆ You were the better part of every bit of beating heart that I had, whatever I had. I finally sat alone pitch black flesh and bone. Couldn't believe that you were gone.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8971-wilson-wall-e-termine http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t9124-wilson-allons-rallumer-les-etoiles#77617

Evelyn Nichols


« Hadès c'est le plus beau »


avatar


╰☆╮ Avatar : Scarlett Johansson

Ѽ Conte(s) : Wall-E
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : EVEEEEE



☞ Surnom : Fanny
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 471
✯ Les étoiles : 785




Actuellement dans : « Hadès c'est le plus beau »


________________________________________ Dim 1 Avr 2018 - 21:27


« Never to old for an easter egg hunt »


C'était une belle journée de printemps. Le début d'Avril, un nouveau moi qui commençait et avec lui, son lot de fête. Evelyn les appréhendait de mieux en mieux mais l'idée que cette année en mélange deux en une la perturbait légèrement. Cette histoire de "poisson d'Avril", elle n'en avait jamais été trop friande. Faire des blagues qui pouvaient se révéler dangereuse ou méchante n'étaient pas trop son fort, quant à coller un poisson en papier sur le dos d'autrui, c'était tout simplement stupide, primaire même. Mais elle était prête à devoir mettre les efforts nécessaire dans cette idée le jour où Iris se devrait d'aller à l'école. Comme tous les autres petits humains, elle allait sans aucun dute vouloir se prendre au jeu et la blonde se refusait d'être une maman qui ne comprenait voire ne partageait pas les amusements de sa fille. En revanche, Pâques était quelque chose de beaucoup plus concrêt pour elle, l'idée de devoir chercher une récompense qu'on pouvait garder pour soi lui rappelait cette quête sur terre à la recherche d'une trace de vie qu'elle avait ensuite protégée, tout comme Wall-E, au profit de son autonomie robotique. Ce pan de leur histoire serait sans aucun doute mieux expliqué grâce à Pâques.

Wilson était comme à son habitude, surexcité à l'idée de passer une nouvelle fête en famille. Il semblait avoir repris véritablement du poil de la bête depuis leur mésaventure dans le jeu vidéo et leur fille de pixels semblait être désormais un lointain souvenir, à sa plus grande joie. Après avoir habillée sa fille pour l'occasion, elle l'avait mise dans sa poussette en approuvant l'idée de son chéri de prendre un appareil photo. Faudrait-il également prendre une arme ou deux ? Il y avait de quoi se poser la question vu les dernières fêtes auxquels ils avaient participer. Mias c'est finalement avec un simple sac contenant des provisiosn pour les deux semaines à venir qu'ils avaient pris la direction du lieu de rendez-vous.

- Mais non, ne t'en fais pas. Pâques est une fête pour tout le monde et j'ai bien analysé les prospectus, aucun ne parle d'une date limite de participants. On a le droit d'être là.

Elle avait hoché la tête avec ferveur pour appuyer ses paroles en le regardant avec l'air le plus sérieux du monde. Wilson pouvait faire confiance en la rigueur de la blonde. Si elle disait qu'Iris avait le droit de participer, c'est qu'elle avait le droit. Certes, la maman se doutait que son jeune âge la désavantageait comparée à tous ces enfants excités à l'idée de se gaver de sucre qui avaient déjà tous leurs moyens psychomoteurs et psychologiques en leur possession. Mais ces enfants n'avaient pas de maman supersonique en revache et Evelyn savait dores et déjà que sa vision adptable allait l'aider à appréhender les lieux de recherche avec une plus grande facilité pour éviter que leur fille rentre bredouille de sa chasse.

- Les parcs c'est une très bonne idée, oui, allons-y.

Elle lui avait sourit avant de pousser la pousette avec un peu trop d'enthousiasme. Elle avait pourtant tenter de garder un ton neutre mais il trahissait une certitude dans sa voix bien trop grande pour être naturelle. Elle avait déjà repéré un ou deux oeufs cachés dans les buissons et les fougères, un autre dans un tron d'arbre et un sous un banc. Elle préféra pourtant garder le silence auprès de Wilson pour éviter de lui gâcher sa surprise. Arrivée au premier point de verdure infesté, elle détâcha sa fille de sa pousette avant de lui dire d'un ton joyeux.

- Allez Iris, cherche ! Je parie que tu vas en trouver... par-là !

C'était limite si elle ne l'avait pas poser dessus. Avec cela, aucun risque que la petite n'entre sans rien. Evelyn avait alors sourit innoccement à Wilson avant de regarder aux alentours d'un air suspicieux. Le premier qui osait ne serait-ce que toucher à l'oeuf qu'Iris tentait de trouver allait avoir affaire à elle.

- Ouiiii bravo mon amour !

La petite brandissait fierement un oeuf aussi gros qu'un Kinder Surprise dans ses deux mains. Il était enveloppé dans un papier alluminium de couleur jaune et Evelyn s'accroupit pour l'en déliverer et le casser. Iris avait bien droit à sa récompense. Une fois qu'elle goûterait au chocolat, plus rien ne pourrait l'arêter à l'idée d'en trouver un autre. La maman cassa alors l'oeuf dans ses mains et plaça dans le petit poing de sa fille, le morceau qu'elle jugeait le moins gros et dangereux. Elle constata alors avec suprise tandis que le bébé dégustait qu'elle avait dans les mains un petit papier qui s'emblait s'être caché dans l'oeuf. Dessus, il était inscrit dans une écriture plutôt chic et pleine de spirales : "trouvez le ticket d'or". Perplexe, la blonde montra le papier à Wilson avant de lui lancer avec un sourire en coin :

- Je crois que papa et maman ont aussi le droit à leur propre chasse à l'oeuf. On tente ? Peut-être qu'on gagnera quelque chose ?

De son côté, Iris avait déjà fini son bout et marchait à présentd'une démarche gauche vers le reste du parc, en quête d'une nouvelle friandise à débusquer.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

You're not him and you'll never be...
- & now the night is coming to an end
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19782-in-a-sky-full-of-stars-eve

Wilson Wallander


« Boom Baby
T'as le Groove ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : George Blagden

Ѽ Conte(s) : Wall-E
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Wall-E



☞ Surnom : Nanis
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3040
✯ Les étoiles : 2331




Actuellement dans : « Boom BabyT'as le Groove ! »


________________________________________ Ven 6 Avr 2018 - 0:22


never too old for an easter egg hunt
Parce que le chocolat, c'est la vie.

Il s'y était attendu. Avec un sourire au coin des lèvres, Wilson observait Evelyn guidée leur fille vers les œufs plus ou moins bien dissimulés. Elle les avait sans doute déjà tous repérés et il pouvait ressentir qu'elle se contenait pour ne pas le montrer. Même si il n'avait plus de capacités surnaturelles capables de lui indiquer ses sentiments, il la connaissait bien trop pour ne pas le remarquer. L'appareil avait déjà mitraillé la petite Iris près de son premier œuf, sans manquer de l'immortaliser également en compagnie de sa maman. Le Kinder était bien trop grand pour la pauvre enfant et il espérait qu'elle n'aurait pas envie de tout avaler d'un coup – ce serait prendre le risque de la voir subir des maux de ventre, des nausées, peut-être des vomissements. Le chocolat à trop grande dose pouvait être mauvais pour la santé. Et pour sa dentition. Peut-être que ce n'était pas la meilleure des idées, de l'habituer à ce genre de collation ? Le robot secoua la tête. C'était une occasion qui se présentait une fois par an. Et il s'inquiétait déjà bien trop au quotidien, il n'avait pas besoin de se rajouter ce genre d'appréhension. Le chocolat ne tuait que très peu de personnes... n'est-ce pas ?

Il s'était penché vers la jeune femme lorsqu'elle avait tendu un morceau de papier dans sa direction, les sourcils froncés. Ils étaient habitués aux aventures en tout genre et il n'arrivait pas à définir si ils devaient se lancer dans celle-ci. Mais la chasse avait été organisée par Aster... ça ne pouvait pas être une mauvaise chose. A moins que quelqu'un d'autre s'en soit mêlé ? Cette histoire de ticket d'or lui rappelait un film qu'il avait vu il y a longtemps. Pas un film d'horreur. Pas un film d'action. Pas un film où les gens étaient torturés ou détruits psychologiquement. Il finit par hausser les épaules, sa mine anxieuse s'effaçant.

« Pourquoi pas, après tout. »

Il était conscient qu'à faire de se faire du soucis continuellement, son visage commençait à être marqué par les rides. Ce n'était pas une bonne chose. Il était encore jeune, il avait toute la vie devant lui. Et avant d'être papa, avant de vivre certaines choses, il avait eu ce côté aventureux. Il ne pouvait pas le dénigrer maintenant. La vie serait trop ennuyeuse, sans un peu de surprise de ce genre.

Prenant les rennes de la poussette, Wilson était rapidement revenu près de la petite fille accompagné d'Evelyn. Il la félicita alors qu'elle avait mit la main sur un second œuf, plus petit, joliment décoré. Celui-là semblait bien plus artisanal que le précédent, emballé dans une sachet de plastique afin de ne pas être abîmé. Cela confirma ce dont il se doutait déjà : il venait de la chocolaterie, alors que celui avec le petit papier ne faisait pas partie de la chasse du Lapin. Ils continuèrent un moment de la sorte, suivant les trouvailles de leur fille que Wilson rangeait à chaque fois avec précaution dans le sac emporté. Iris ne se fatiguait pas, ne réclamant pas une fois à retourner s'asseoir, désireuse de profiter de sa motricité nouvelle autant que possible. Il ne fallait jamais la perdre de vue trop longtemps, elle était d'une audace à toute épreuve.

« Il n'y a aucun indice pour nous guider... » fit-il remarquer alors qu'il n'avait rien trouvé de plus pour les aider. « Un ticket, ça peut se trouver n'importe où. »

Dans une boîte. Dans un autre œuf. Sous un banc. Collé à un arbre. Les possibilités étaient multiples et variées. L'organisateur inconnu de cette nouvelle quête aurait pu se montrer un peu plus compréhensif et ne pas les laisser dans l'ignorance la plus totale.

« Hum... Je ne pense pas que ce soit dans un autre Kinder. Ce serait tellement prévisible. »

Il réfléchissait à tout allure, bien plus emballé intérieurement que ce qu'il laissait paraître. Il trouvait ça bien trop curieux pour y être indifférent. Et à quoi servirait ce ticket, déjà ? Ah, c'est vrai. Ils ne le savaient pas.

« Si on reste dans le concept de Pâques... en dehors des chocolats... »

Sa tête se tournait dans tous les sens. Il espérait qu'ils se trouvaient dans le bon parc et n'auraient pas besoin de faire le tour de la ville pour mettre la main dessus, il avait principalement envie d'en faire profiter sa fille. Pas de la traîner derrière eux. Il hésita un instant à demander à Evelyn d'utiliser sa vue plus développée que la normale, quand un éclat étrange attira son attention sur une branche, dans un chêne tout proche. Les branches étaient décharnées, l'hiver ayant touché à sa fin il y a peu.

« Je crois que j'ai trouvé ! »

Son sourire s'était agrandit, ses yeux pétillants se tournant vers EVE. Il était toujours heureux de découvrir quelque chose. Il avait encore une part d'innocence, après tout. Il avait laissé de côté la poussette, s'approchant du tronc en marquant une pause. Ce n'était pas très haut, mais ça ne l'empêcherait pas de se blesser si il s'y prenait de la mauvaise manière. Il hésita un moment avant de se décider à grimper.

Les entraînements à Olympe avaient eu le mérite de le renforcer. Il était plus endurant que par le passé et beaucoup plus débrouillard – même si sa force laissait toujours à désirer, bien évidemment. Il avait toujours eu une certaine agilité, bien qu'il ne cherche pas à la développer davantage depuis longtemps maintenant. Ses réflexes étaient bons, ses prises solides et sa prudence rendait l'escalade quasiment sans risque. Il prit appui sur la branche où le ticket d'or reposait tranquillement, voletant légèrement en raison du vent qui le frappait. Ses doigts s'en emparèrent immédiatement, de peur de le voir glisser et s'envoler hors de portée, alors que les petits oisillons présents dans le nid à côté piaillaient en signe de contestation. On restait dans le thème des œufs, finalement.

La descente fut plus maladroite et il s'écorcha les mains sur l'écorce, sans que ça ne le fasse souffrir pour autant. Avec son métier, il était habitué aux blessures légères et insignifiantes.

« Il y a un mot avec. » indiqua-t-il en revenant près d'Evelyn, de plus en plus intrigué.

Il avait retourné le ticket, y voyant un texte de félicitations basiques ainsi qu'une adresse, avant de le tendre à la jeune femme.

« Je crois que quelqu'un a décidé de se prendre pour Willy Wonka et d'organiser sa propre petite fête aujourd'hui. »

Wilson eut un sourire à cette remarque, se disant que le Lapin de Pâques ne serait certainement pas très heureux de savoir qu'il avait de la concurrence dans le coin.

« On peut y emmener Iris, tu crois ? »

Son ton s'était fait plus anxieux alors que son regard avait dévié vers l'enfant. Il n'avait pas très envie de s'en séparer, pour être honnête, l'ayant mal vécu la dernière fois qu'il y avait été forcé par une machine. Mais il ne voulait pas non plus la mettre inutilement en danger... Cet instinct de protection le torturait quotidiennement ! Il savait pourtant qu'elle était la mieux protégée des petites filles avec une mère comme Evelyn.
black pumpkin

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

you look like yourself, but you're somebody else⋆ You were the better part of every bit of beating heart that I had, whatever I had. I finally sat alone pitch black flesh and bone. Couldn't believe that you were gone.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8971-wilson-wall-e-termine http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t9124-wilson-allons-rallumer-les-etoiles#77617

Evelyn Nichols


« Hadès c'est le plus beau »


avatar


╰☆╮ Avatar : Scarlett Johansson

Ѽ Conte(s) : Wall-E
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : EVEEEEE



☞ Surnom : Fanny
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 471
✯ Les étoiles : 785




Actuellement dans : « Hadès c'est le plus beau »


________________________________________ Dim 8 Avr 2018 - 23:12


« Never to old for an easter egg hunt »


Wilson avait eu un moment de crainte quant au fait d'ammener leur fille avec eux. Et si Evelyn avait trouvé sa peur de la chasse aux oeufs un peu démesurée, elle comprenait bien plus celle-ci. Il était vrai que les deux anciens robots étaient plutôt doués pour s'attirer des ennuis et que les derniers ne remontaient à même pas deux mois. Emmener Iris dans lerus aventures alors qu'elle ne savait à peine marcher et clairement pas se défendre n'était pas la meilleure solution mais y aller sans elle ne l'était pas non plus... Si les deux parents se mettaient dans une situation délicate, qui s'occuperait de leur fille ? Et puis après tout, il fallait aussi apprendre à respirer et lâcher prise. Il n'était question que d'une chasse à l'oeuf de Pâques après tout, que pouvait-il y avoir de bien dangereux dans cette idée.

- Mmmh je pense qu'il vaut mieux la prendre oui. Et puis, si nous voyons de jolis choses, je serai deçue de ne pas l'avoir emmené. Quand nous arriverons à l'adresse je la prendrais dans le harnais comme ça, je suis sûre qu'on ne la quittera pas, d'accord?

Une fois les deux parents en accord avec le plan choisi, la petite se remit en route, en douceur, n'hésitant pas à prendre quelques oeufs ici et là, ceux qu'ils étaient en vérité capable de trouver sur leur chemin. L'adresse se situait un peu en dehors de la ville, dans un endroit où la blonde n'avait pourtant pas l'habitude d'aller. Après être sortis des parcs, les deux parents et leur petite blondinette se mirent en route vers l'adresse indiquée sur le ticket d'or. Après quelques minutes de marches, ils arrivèrent enfin devant un grand portail de fer forgés qui reliaient ensemble d'épais murs en bétons. L'endroit était loin de faire envie.

Evelyn échangea un regard perplexe avec Wilson avant de sortir Iris de sa poussette. Elle présenta l'enfant à son père avant de s'harnacher avec le porte-bébé et de la récupérer pour la mettre dedans. Elle commençait à peser son poids, se rapprochant lentement mais doucement de ses deux ans mais sa mère savait toujours désactiver sa perception de la gravité quand cela devenait trop lourd à porter. Ainsi, elle pouvait garder sa fille sur elle éternellement.

La femme s'approcha ensuite du portail mais celui-ci resta solidement fermé. Après quelques instants d'observation elle vit qu'un petit haut-parleur était accroché sur l'un des murs et qu'un bouton permettait vraissemblablement d'appeler l'intérieur ou tout du moins, la sécurité. En effet, le bâtiment semblait si grand et si imposant qu'il ne devait rien être autre qu'une usine. EVE appuya sur le bouton et patienta. Malhreureusement, personne ne vint à sa rescousse. Elle dut réitérer l'expérience plusieurs fois pour qu'une voix légèrement ennuyée et attérée lui réponde enfin :

- Ouiii ? C'est pourquoi ?
- Bonjour, je m'appelle Evelyn Nichols. Je suis avec Wilson et Iris Wallander. Nous sommes les gagnants de votre jeu concours, nous avons trouver le ticket d'or.
- Le quoi ?
- Le... Le ticket d'or ?

Elle montra le ticket en question à la petite caméra et un long silence s'en suivit. Apparamment son interlocuteur ne devait pas spécialement êre averti d'un évnènement de la sorte. Le couple pu même entendre quelques bruissements de papiers comme si le garde cherchait un quelqu'un papier sur lequel la visite de la journée lui était annoncée. Après un soupir embêté, il finit par dire :

- Bon... ben si vous le dîtes, c'est que ce doit être vrai... Avancez jusque la porte principale, sonnez deux fois et actionner la poignet.

Le grillage s'ouvrit dans un énorme crissement et les deux parents pénètrèrent dans la cours. Evelyn posa la pousette dans un coin et se dirigea vers les grandes portes de l'usine en tenant fermemant la main de son amoureux. Une fois arrivé sur le perron, elle exécuta à la lettre les ordres donnés par le supposés garde et pénétra à l'intérieur. Un grand hall les attendait. Il était plutôt étrange, démesuré et ne ressemblait pas du tout au hall d'une usine dans la mesure où aucune réception ne les attendait. Il y avait juste un long tapis rouge et au fond, une porte rouge. Un peu gênée, Evelyn s'était stoppée, préféraant qu'on vienne les acceuillir plutôt que d'avancer impoliment.

[/quote]

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

You're not him and you'll never be...
- & now the night is coming to an end
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19782-in-a-sky-full-of-stars-eve

Wilson Wallander


« Boom Baby
T'as le Groove ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : George Blagden

Ѽ Conte(s) : Wall-E
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Wall-E



☞ Surnom : Nanis
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3040
✯ Les étoiles : 2331




Actuellement dans : « Boom BabyT'as le Groove ! »


________________________________________ Ven 13 Avr 2018 - 22:58


come with me in a world of pure imagination
Parce que le chocolat, c'est la vie.

Il s'était contenté de hocher la tête, rassuré par l'alternative proposée par Evelyn. Il était certain que c'était une meilleure idée de la garder près d'eux plutôt que de lui laisser le loisir de gambader, peu importe le lieu où ils allaient se rendre. Dans tous les cas, l'adresse indiquait un endroit tout près de la ville, ça ne pouvait pas être aussi catastrophique qu'un jeu. Ou qu'une expédition à l'étranger. Ou sur une autre planète. Ou au laser game. Il secoua la tête, effaçant toutes ses diverses aventures de son esprit qui ne faisait que l'angoisser un peu plus.

Il s'était attendu à plus accueillant, ou du moins à plus festif. C'était le jour de Pâques et l'invitation devait bien avoir un rapport quelconque mais rien n'indiquait que ce lieu soit en pleine festivité. Au contraire, même. C'était relativement... terne. Wilson avait tenu Iris contre lui non sans une certaine appréhension, laissant à EVE le soin de la porter, de plus en plus anxieux alors qu'ils attendaient une quelconque réponse à l'interphone. Comment ça, la personne ne connaissait pas le fameux ticket ? Est-ce qu'ils s'étaient trompés d'endroit ? Il vérifia le numéro collé à un mur, haussant les sourcils. Non, c'était bien là.

Ce n'était pas un scénario de film d'horreur. Même si le grincement était inquiétant, il ne faisait pas nuit, la voix n'avait pas l'air d'appartenir à une sorte de créature avide de chair humaine – mais les apparences pouvaient être trompeuses, oui. Et puis il n'y avait pas de toiles d'araignées collés aux grilles du portail. Il tentait de se rassurer de la sorte, serrant la main de la jeune femme dans la sienne, aussi surpris qu'elle par l'intérieur. C'était calme, en réalité. Trop calme.

« Je suppose que le tapis, ça veut bien dire qu'on était attendus... »

Quand il disait 'on', il faisait bien évidemment référence aux supposés gagnants du jeu, pas eux en particulier. Ou ce serait vraiment bizarre, là, mais leur nom n'étaient affichés nulle part, heureusement.

« Je pense qu'on devrait avancer. » murmura-t-il en penchant sa tête en direction d'Evelyn.

Il n'était pas certain des raisons le poussant à agir de manière aussi discrète. Il se sentait tendu, aux aguets de la moindre apparition. Il s'agissait plus d'un couloir aux allures presque futuristes, les couleurs grises des parois étant la seule choses rappelant ce côté usine. Et si il restait planté là, il risquait de faire un infarctus. Même si il n'était pas habitué à s'inviter de la sorte, ils avaient eu le droit d'entrer, ils devaient bien aussi pouvoir s'aventurer davantage... non ?

« C'est parti ! »

Il tenta d'être enjoué, affichant le plus grand de ses sourires possible, même si son visage entier restait crispé. Doucement, il entreprit néanmoins d'ouvrir son manteau, lâchant la jeune femme le temps de le retirer et de le poser sur un de ses bras. Il faisait affreusement chaud à l'intérieur.

Tout d'abord, il frappa trois coups à la porte rouge. Il aurait pu se contenter d'un seul, voir de deux, mais il avait prit ce réflexe après avoir regardé une certaine série. Personne ne vint ouvrir. Après un coup d'oeil en direction d'Evelyn, il se pinça les lèvres avant d'en abaisser la poignée. A quoi bon patienter ? L'endroit avait l'air des plus déserts, quand on y réfléchissait. Si ce n'était la personne ayant répondu à leur arrivée. Il ne voyait pas le but de tout ceci, encore moins qui en était l'instigateur. Ils auraient pu faire demi-tour, ça aurait sans doute été plus simple, mais beaucoup moins intéressant.

« Ohhhh ! »

Le décor qui se dévoila devant lui ne lui était pas inconnu. Il posa un pied dans les brins d'herbe comestibles, attirant Evelyn pour qu'elle en fasse de même, avant de lever la tête et d'observer les alentours avec attention. C'était exactement comme dans le film. Il aurait dû s'y attendre, avec le fameux ticket, mais il ne s'était pas imaginé que ça puisse réellement arriver. Son esprit d'enfant s'éveillait à cette vision, tout comme sa grande curiosité. Il ne perdit pas une seconde de plus pour immortaliser l'endroit dans son appareil photo, aussi discrètement que possible. Un détail cependant ne manqua pas d'attirer son regard, alors qu'il venait de photographier les deux femmes de sa vie. Ou plutôt, l'absence d'un détail. D'une grande importance.

Les sourcils froncés, il s'était approché de l'endroit où se trouvait la rivière.

« Y'a un truc qui cloche... »

Il avait laissé la main d'Evelyn pour s'accroupir, posant sa veste à côté de lui.

« Normalement, y'a du chocolat ici. »

Et la cascade n'était pas présente également, en y regardant de plus près. C'était pourtant l'élément marquant de cet endroit, la profusion de chocolat. Elle était totalement absente. En posant ses mains contre l'herbe, il sentit qu'elle était un peu... sèche. Tout avait l'air fade. Il était impressionné, oui, mais avec cet étrange pressentiment que quelque chose ne tournait pas rond. Ce n'était pas aussi... vif, que ça aurait dû l'être.

« On dirait les décors d'un film. Charlie et la Chocolaterie. Ça te dit quelque chose ? »

Sa tête s'était relevée vers la jeune femme alors qu'il se redressait. Il connaissait sa capacité à stocker une tonne d'informations et à en faire usage quand le moment se présentait. Si il n'avait pas encore prit le temps de lui montrer ce dernier, elle était capable d'en avoir des notions malgré tout. Elle était impressionnante, après tout.

« Ça devrait être beaucoup plus joyeux. Il doit être arrivé quelque chose. »

Son front était plissé d'une ride soucieuse alors qu'il se tournait dans tous les sens.

« J'imagine que ça doit venir du monde des contes aussi... mais ça a l'air abandonné. Le vigile qui nous a ouvert avait l'air un peu... blasé, non ? Peut-être qu'on devrait le trouver, il doit être quelque part. Il pourrait nous en dire plus. »

Il ne voyait pas quoi faire d'autre. Il s'était approché d'un des arbres bonbons, y portant une main sans oser le toucher. C'était trop étrange. Si ça se trouve, ce n'était qu'une reproduction qui n'était pas terminée ? C'était en travaux ? Il était parfois difficile de savoir ce qui venait d'un autre monde et ce qui était réel, dans cette ville.
black pumpkin


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

you look like yourself, but you're somebody else⋆ You were the better part of every bit of beating heart that I had, whatever I had. I finally sat alone pitch black flesh and bone. Couldn't believe that you were gone.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8971-wilson-wall-e-termine http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t9124-wilson-allons-rallumer-les-etoiles#77617

Evelyn Nichols


« Hadès c'est le plus beau »


avatar


╰☆╮ Avatar : Scarlett Johansson

Ѽ Conte(s) : Wall-E
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : EVEEEEE



☞ Surnom : Fanny
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 471
✯ Les étoiles : 785




Actuellement dans : « Hadès c'est le plus beau »


________________________________________ Dim 15 Avr 2018 - 23:17


« Never to old for an easter egg hunt »


Tandis que Wilson était occupé à prendre des photos, Evelyn en avait profité pour se balader avec sa fille toujours dans son harnais pour lui montrer les différentes parties de cet endroit merveilleux. Elle s'était cependant interrompu et s'était tournée vers l'homme quand il été intervenu pour préciser que quelque chose clochait. Comme signe de son incompréhension, elle avait haussé un sourcil et incliné la tête sur la droite pour l'inviter à poursuivre. Il lui montra alors la grande crevasse derrière eux pour lui préciser qu'il manquait le chocolat.

- Oui je me souviens de ce film. Le décor ressemble d'ailleurs bien plus à l'adaptation de Tim Burton de 2005 que celle de Mel Stuart de 1971... hormis le chocolat bien sûr.

Elle ne pouvait que rejoindre l'avis de son amoureux. Il avait du se passer quelque chose de terrible ici. Si la chocolaterie était bien celle de Willy Wonka, elle réagissait à présent que son chocolat était absent des étalages depuis bien des années... y avait-il même seulement été ? Elle hocha la tête pour montrer son accord sur ce que supposais Wilson. Effectivement, le bâtiment avait du être transposé directement du monde des contes, il ne pouvait pas y avoir d'autres raisons que celle-ci.

- On devrait peut-être repartir par où on est venu, non ? Les postes de contrôle sont souvent dans l'entrée...

Elle doutait un peu de ce qu'elle venait d'avancer dans la mesure où le couloir avait semblé plus que désert quand il y avait pénétrés quelques minutes avant. Elle s'était retournée pour partir, provoquant un grognement mécontent de la part de sa fille qui tentait désespérément de récupérer un bonbon sur une branche sans pour autant y parvenir. Avec un petit sourire attendrit, sa mère en décrocha la guimauve pour la donner à sa fille. Elle semblait incroyablement moelleuse, comme si elle était neuve, contrairement au reste du décor.

En revenant dans le hall, Evelyn ne vit rien qui s'apparentait à une loge de gardien. Un peu perplexe, elle ouvrit de nouveau les grandes portes pour sortir dans la cours et constata qu'une petite bicoque de brique était posée non loin du portail. Fière de sa trouvaille, elle s'y aventura sans hésiter et attendit que Wilson l'ai rejoins pour frapper à la porte. Un homme au visage qui semblait peu éveillé fini par leur ouvrir, avec quelques minutes d'attentes.

- Encore vous?
- Oui... Nous sommes entrer mais mon Wilson ici présent trouve que l'usine est quelque peu... bizarre. Où est passé le chocolat ?
- Qu'est-ce que vous voulez que j'en sache ? Ce n'est pas moi qui m'occupe de ça, c'est Willy Wonka et ses petits hommes de malheurs...
- Les petits hommes ?
- Les Oompa Loompa... Vous les trouverez dans la chocolaterie? Il faut frapper aux petites portes pour les trouver.

Un peu perplexe, Evelyn lança un regard à Wilson qui semblait dans le même état d'incertitude. Les Oompa Loompa devaient lui dire la même chose qu'à elle s'il avait vu le film, mais était-il vraiment judicieux de les déranger ? De toute évidence, c'était le seul espoir qui leur restait puisque le maître des lieux semblait ne pas être spécialement disposé à venir les acceuillir. La jeune femme remercia le gardien qui s'empressa de leur refermer la porte dessus et Evelyn reprarti en direction de l'intérieur. Etait-ce après tout bien utile de continuer cette péripetie ? Ne valait-il pas mieux tout simplement abandonner et rentrer chez soi ? Mais abandonner n'était pas spécialement dans les gènes des deux anciens robots et cette usine désafectée rappelée à EVE la planète terre de son monde. Non, tout comme la petite plante, ils avaient du chocolat à retrouver. Et apparamment on comptait sur eux.

En passant la porte une nouvelle fois, elle fut surprise de constater qu'une ribambelle de petits hommes à la peau matte et aux cheveux gominés et tirés en arrière les attendait avec de grands yeux ronds. Elle avait sursauté en les voyant, se demandant s'ils s'étaient brusquement apperçu de leur présence. Pour toute réponse, l'un deux leur annonça d'un air inquiet :

- On a eu peur quand on vous a vu repasser la porte.
- Ouais... on voulait vous laisser un peu de temps et pas vous effrayez...
- Mais ça a eu l'effet inverse puisque vous êtes repartis.
- Oh non non nous ne repartions pas, nous sommes aller voir le gardien pour tenter d'avoir des explications. Vous... Vous êtes les Oompa Loompa?
- Eux-même, les derniers de leur espèce ma p'tite dame. Vot' fille a aimé la guimauve ?

Un regard vers sa fille l'informa qu'Iris aimait effectivement la guimauve. Elle tenait toujours le bonbon rose fermement dans sa main, mais la bave qu'elle déployait généreusement pour sucer la gélatine recouvrait à présent son point d'une quantité étonnante de sucre fondu. Nullement dégoûtée par cette vision qui aurait du avoir pourtant l'effet escompter, elle se contenta de dire :

- Oui... elle a l'air. Excusez-moi. Vous savez où est Willy Wonka ?

- Il est parti.
- Parti ?
- A la recherche du chocolat pardi ! Mais... il n'est jamais revenu.

L'homme avait l'air terriblement attristé.

- Alors il nous a donné une ultime mission. S'il venait à ne pas revenir de sa quête, nous devrions cacher un ticket d'or le jour de Pâques pour envoyer ses héritiers sur les traces du chocolat et le retrouver. Vous êtes désormais les élus.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

You're not him and you'll never be...
- & now the night is coming to an end
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19782-in-a-sky-full-of-stars-eve

Wilson Wallander


« Boom Baby
T'as le Groove ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : George Blagden

Ѽ Conte(s) : Wall-E
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Wall-E



☞ Surnom : Nanis
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3040
✯ Les étoiles : 2331




Actuellement dans : « Boom BabyT'as le Groove ! »


________________________________________ Sam 21 Avr 2018 - 0:32


come with me in a world of pure imagination
Parce que le chocolat, c'est la vie.


C'était encore plus étrange que ce qu'il s'était imaginé. Il avait suivit Evelyn, sans savoir si ils s'y prenaient de la bonne manière et s'étonnant de l'ignorance du gardien. Il était supposé surveiller l'endroit, non ? Déjà, les avoir laissé rentré sans avoir aucune idée de ce que signifiait ce ticket était loin d'être professionnel. De son point de vue, en tout cas. Si il avait té propriétaire de la moindre usine, même si cette dernière ne contenait rien d'extraordinaire, finalement... il n'aimerait pas que des étrangers puissent y entrer comme ça, sans qu'on ne leur demande rien de plus.

Et les fameux Oompa Loompa. Ils auraient dû y penser tout de suite, en réalisant l'inspiration de l'endroit. Ou la provenance. Il avait du mal à le définir. Oh il savait que tous venaient d'un autre monde, mais il n'avait pas retrouvé son propre container où il entreposait toutes ses merveilles, dans le temps. Alors voir un lieu aussi imposant tout droit sorti d'un autre monde, il y avait de quoi trouver ça déroutant. Il fit un bond en voyant cette ribambelle d'êtres minuscules présents devant eux alors qu'ils n'avaient croisé personne au premier passage. Ça, c'était un comité d'accueil comme on en faisait peu.

Les pauvres semblaient aussi perdus qu'eux, mais sans doute pas pour les mêmes raisons. Cette pensée se confirma alors qu'ils se mettaient à leur parler, Wilson osant un sourire peu rassuré quand ils évoquèrent Iris. Bien évidemment qu'elle aimait ça. Elle en mettait partout, même. N'importe quel enfant apprécierait ce genre d'endroit, de toute façon.

« Hum... Ses héritiers ? Comme ses descendants ? »
« Oh non, non. Les héritiers de l'usine. »

Ses yeux s'ouvrirent en grand et il lança un regard des plus inquiets en direction de la jeune femme. Ils étaient d'anciens robots, bien évidemment qu'ils ne pouvaient pas être de la famille Wonka, ça n'aurait aucun sens. Et il voyait mal un énergumène pareil avec des enfants à lui, en fait. Mais il devait être parti depuis longtemps pour que ses petits employés aient enfin décidé à cacher ce ticket et à attendre leurs... Sauveurs, en quelque sorte.

Wilson prit une longue inspiration, se raclant la gorge, avant d'afficher sa mine ravie la plus convaincante et de passer un bras autour des épaules d'EVE.

« Ne bougez pas. »

D'un mouvement rapide, il les fit se retourner et son expression se décomposa à la seconde même où ils furent dos aux créatures.

« Si il n'est jamais revenu... Tu crois que... ça veut dire qu'il est... ? »

Il se contenta d'une grimace, penchant légèrement la tête sur le côté, ce qui devrait être assez parlant pour qu'elle comprenne. Même si avec Evelyn, il ne savait jamais si les message subliminaux étaient bien interprétés. Pour plus de sûreté, il mima le mot 'mort' sur ses lèvres sans pour autant le prononcer. Il essayait déjà de murmurer le plus bas possible pour ne pas éveiller la crainte des petits êtres. Ils avaient l'air d'y tenir, à ce Wonka, mieux valait ne pas les déprimer avec cette éventualité.

Il se retourna finalement, se rendant compte du comportement suspect qu'il devait avoir, avant d'émettre un rire nerveux.

« Ok... Donc on doit retrouver le chocolat ? »

Ils hochèrent la tête dans une synchronisation parfaite, toujours aussi tristes mais un peu plus enjoués, ça se voyait dans leur regard. A l'évidence, il n'était pas ici.

« Mais il y en a plein partout en ville alors... Je n'arrive pas à voir où est le problème. Pourquoi ne pas demander à Aster, par exemple ? »

C'est vrai, il tenait aussi une chocolaterie, ils devaient bien se soutenir même dans la concurrence. Ils s'imaginaient que tous ceux travaillant dans les gâteaux ou proches des enfants étaient des personnes adorables et altruistes.

« Ce n'est pas le même. Nous utilisions une source de cacao très spéciale. »

Il le disait sur un ton si assuré que le robot n'osa pas émettre la moindre protestation. Ça devait être... vrai. Peut-être. Et qui savait si cette fameuse source avait été emmenée elle aussi.

« Vous ramènerez Monsieur Wonka aussi ? »

« Oh... Bien sûr. »

Sa gorge se serra et il se pinça les lèvres, signe distinctif d'un mensonge chez le jeune homme. Il ne pouvait pas en être persuadé.

« Il est parti depuis combien de temps ? »

« Euh... »

Leur voix s'étaient élevés à l'unisson, le faisant presque trembler. Ils n'avaient pas l'air méchants mais bon sang, ce qu'ils pouvaient être angoissants. Iris les dévisageait avec curiosité, sans éprouver la même inquiétude que son père.

« Longtemps. »

Il supposait que ça devait être depuis la levée de la malédiction, au moins. Et bien... ils allaient en avoir, du travail.

« D'accord. Hum... On devrait peut-être y aller et commencer à chercher, alors... ça va être... long. »

Les oompa loompa ne semblèrent pas rassurés par ces propos et Wilson sentit ses sourcils se froncer. Il n'aimait pas les voir comme ça, ça le mettait mal à l'aise et ça le rendait anxieux. Aussi doucement que possible, il s'agenouilla, pour se trouver un peu plus à leur hauteur. Ils avaient déjà mené à bien des missions pires que celle-ci, ça ne pouvait que bien se passer.

« Vous inquiétez pas, on est des pros des sauvetages. On a déjà sauvé la Terre une fois, on doit pas être trop rouillés. »

Il eut un sourire à sa propre réplique, levant les yeux en direction d'Evelyn.

« Peut-être que l'un de vous devrait venir avec nous, pour nous guider ? On ne sait pas à quoi elle ressemble, cette source. »

Ils se reculèrent tous d'un commun accord silencieux, le laissant perplexe.

« On n'aime pas sortir. »

Ah. Ca allait poser problème, ça. Il ouvrit la bouche, indécis, avant de s'emparer de son sac à dos et de fouiller à l'intérieur. Il avait toujours quelques gadgets à portée lors de leurs excursions, c'était une vieille habitude dont il n'arrivait pas à se défaire.

« Tenez. »

Il leur tendit un talkie-walkie, le plus gentiment du monde, même si l'objet était plus grand pour eux que pour lui. Il le posa au sol et appuya sur quelques boutons.

« On pourra se parler à travers. Si jamais on a besoin de votre aide, une petite lumière s'allumera et vous nous entendrez parler. Et pour répondre, il faudra appuyer ici, puis parler à votre tour. »

Ils avaient l'air d'être curieux, au moins, s'étant tous attroupés autour de lui pour regardez de quoi il parlait exactement.

« Et si jamais vous avez quelque chose à nous demander, vous pouvez aussi vous en servir, d'accord ? »

Leurs hochements de têtes lui suffirent amplement. Refermant son sac dont il avait sorti leur propre appareil dans un long soupir. Ça s'annonçait délicat, cette histoire.

« On fait au plus vite ! »

Il avait prit en main la poussette, repassant les portes non sans un dernier geste de la main de la part de leurs hôtes qu'il leur rendit, un sourire sur les lèvres. Il n'était pas du tout convaincu de la réussite de cette expédition.

L'air frais de l'extérieur lui fit le plus grand bien, pour être honnête. Il avait moins la sensation d'être oppressé.

« Je crois... qu'on a pas la moindre piste et que ça va être un désastre. » lâcha-t-il, une fois certain d'être à une distance assez respectable pour ne pas être entendu. « Tu imagines si ça fait quatre ans que Willy est pas revenu ? Il doit bien avoir une raison. C'est pas normal tout ça. Et une recherche de chocolats... On ferait mieux de leur dire tout de suite qu'ils doivent fermer boutique... »

Il commençait à avoir chaud. C'était l'angoisse, ça. Il avait toujours été plutôt angoissé.

« Une source... On va la trouver où ? Dans un puit ? »

Nouveau rire nerveux de la part de Wilson, qui ne savait décidément plus où se mettre.

« Peut-être dans la forêt... y'a plein de trucs qui se cachent là-dedans, j'ai vu un château de glace à la dernière balade... »

Il se passa une main sur le front, se demandant comment son corps pouvait parfois supporter autant de crise d'anxiété.

« On peut toujours essayer. »

Parce qu'il exprimait énormément ses craintes, mais ce n'est pas pour ça qu'il ne comptait pas tenter le coup.
black pumpkin

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

you look like yourself, but you're somebody else⋆ You were the better part of every bit of beating heart that I had, whatever I had. I finally sat alone pitch black flesh and bone. Couldn't believe that you were gone.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8971-wilson-wall-e-termine http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t9124-wilson-allons-rallumer-les-etoiles#77617

Evelyn Nichols


« Hadès c'est le plus beau »


avatar


╰☆╮ Avatar : Scarlett Johansson

Ѽ Conte(s) : Wall-E
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : EVEEEEE



☞ Surnom : Fanny
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 471
✯ Les étoiles : 785




Actuellement dans : « Hadès c'est le plus beau »


________________________________________ Dim 22 Avr 2018 - 21:12


« Never to old for an easter egg hunt »


Wilson maîtrisait la situation, comme toujours. Si elle avait été seule, il y avait fort à parier qu'elle leur aurait simplement dit de trouver un autre chocolatier car le leur était mort mais toute la façon de réagir de Wilson lui avait fait comprendre que d'avouer la mort de quelqu'un de but en blanc était tout sauf une bonne idée. Peut-être alors pouvait-elle l'avouer comme ça à Wilson ? C'était ce qu'elle avait fait une fois que son amoureux avait formé le mot "mort" avec ses lèvres, elle avait hoché la tête d'un air solennel et formel. Oui. Il était mort. Sinon il serait revenu. C'était sinequanone. Mais on n'avait apparemment pas le droit d'être aussi clair alors elle avait laissé Wall-E géré la situation, se contentant d'hocher la tête et de sourire avant de faire une bêtise. Une fois à l'extérieur en revanche, c'était une autre histoire...

- Oui, ça va être un désastre. Enfin... pas pour nous mais pour eux. Il va bien falloir leur dire qu'on leur a menti et que le chocolatier est mort, non ?

Elle était d'avis qu'il fallait tout leur dire tout de suite et rentrer chez eux mais apparamment Wilson s'était repris et voulait à présent tenter de trouver la source. Son regard s'illumina soudain quand il lui parlait de la forêt. Elle connaissait bien cet endroit, elle y allait souvent avec ses étudiants de première année pour leur faire au moins comprendre le type d'environnement dans lequel ils vivaient.

- Il y a un puit dans la forêt ! Un puit magique ! Peut-être qu'il va nous faire du chocolat si on le lui demande ?

Ils s'étaient mis en route vers la forêt en faisant un détour par chez eux. Evelyn avait jugé utile de reposer la pousette pour éviter qu'elle soit encombrante et s'assurer que le sac de provision que Wilson avait préparer pouvait vraiment tenir le coup dans une telle expédition. Mais son petit robot était un pro de la préparation de sac et, comme elle s'y attendait, il n'y avait rien eu d'autre à faire que de garder le sac tel quel. Iris toujours harnaché sur elle, ils prirent la direction du puit.

Evelyn se remerciait d'avoir voulu laisser la poussette à la maison et plus précisément pour Wilson qui aurait du la tirer. La forêt n'était pas si plate et les chemins qui permettaient d'accéder aux différents talus n'étaient pas, fort heureusement pour la nature, adapté aux installations et aux accessoires de ville. Après quelques minutes de marches, elle lui montra de la main le puit qui s'étendait devant eux. Il était toujours ausi étrange à regardé. Il semblait à la fois vieux et isolé, mais il ne prenait pourtant pas une rire, ses pierres n'étaient jamais dissimulées sous la mauvaise herbe et il n'était jamais entachés de toiles d'araignées. C'était sans doute à cela qu'on pouvait reconnaître ses propriétés magiques...

- De ce que certains m'ont dit, ce puits est un puits aux voeux. Il les réalise si nous y jetons quelque chose en rapport avec le voeux.

Elle se tut pour chercher dans son sac à main le reste de l'oeuf en chocolat dans lequel elle avait trouvé le mot à propos du ticket d'or. Cet oeuf venait forcément de la Chocolaterie et donc le chocolat venait... de la source. Elle le retira fièrment du papier avec un sourire triomphant avant tout en observant Wilson.

- Voilà ce qu'on va faire. Je le jette dedans et on va souhaiter à voix haute "je souhaite que tu nous aides à trouver la source au chocolat", ça te va ?

Elle attendit qu'il opine du chef avant de se tourner vers Iris qui regardait la sucrerie avec un oeil avide.

- Non je ne peux pas te le donner celui-ci... Mais je te promets que tu en auras un autre morceau dès qu'on aura fini notre mission. Tu nous aide ?

La petite observa sa mère puis le puit avant de reposer sa tête sur la poitrine d'Evelyn. c'était sans doute sa façon de dire qu'elle était encore trop petite pour dire une hrase aussi longue et qu'elle préférait faire une petite sieste le temps que tout se finisse. La jeune femme plaça sa main au-dessus du trou et commença à répéter sa phrase encore et encore, sa voix se mêlant bientôt à celle de Wilson. Elle avait fermé les yeux pour encore plus se concentrer sur le voeux et avait lâché le chocolat. Tandis qu'elle continuait de faire son voeux, elle sentit qu'une force lui prenait le ventre étrangèment, comme si elle se déplaçait dans les l'espace et le temps. En ouvrant les yeux, elle constata que la forêt avait quelque peut changé. Le puit était désormais fait de guimauve, par-ci et là, il y avait des fourrets qui semblaient être fait d'une certaine barbe à papa et tout le reste de la forêt semblait plus ou moins identique, hormis quelques endroits bien plus gavé en sucrerie. En revanche, pas de trace du chocolat. Un peu perplexe, elle finit par supposer :

- Dans le film Willy Wonka est un explorateur toujours en recherche de nouvelles saveurs... Peut-être que le chocolatier que nous recherchons EST Willy Wonka et que le puits nous amené dans le pays... ou plutôt le monde où il a réussit à le trouver ?

Elle observa de nouveau les alentours avant d'hocher la tête à plusieurs certaines, sûre d'elle :

- Oui... Un autre monde. Aucune fougère n'est faite en barbe à papa sur Terre... On... On y va ?

Maintenant qu'ils y étaient, autant avancer, non ? La blonde était impatience de savoir si la ville dans laquelle ils allaient tomber ressemblerait à un Stroybrooke sucré ou si tout serait différent. Le trio s'éloigna alors du puits, s'enfonçant dans la forêt tandis que mentalement, elle prenait des "photos" du lieu pour les garder en mémoire pour leur retour. Au bout de quelques minutes, elle pointa du doigt quelque chose au loin, toujorus plus enthousiaste :

- Oh regarde ! Notre première piste !

Au bout du chemin, dans une clairière bercée de lumière, une maison en pain d'épices trônait fièrement. Elle semblait si belle et si délicieuse qu'il y avait à parier que son propriétaire serait disposer à les aider. Aucun méchant ne vivait dans une maison aussi ravissante, n'est-ce pas ? Elle attrapa la main de son amoureux et se mit en direction de ce nouveau lieu à visiter.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

You're not him and you'll never be...
- & now the night is coming to an end
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19782-in-a-sky-full-of-stars-eve

Wilson Wallander


« Boom Baby
T'as le Groove ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : George Blagden

Ѽ Conte(s) : Wall-E
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Wall-E



☞ Surnom : Nanis
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3040
✯ Les étoiles : 2331




Actuellement dans : « Boom BabyT'as le Groove ! »


________________________________________ Jeu 26 Avr 2018 - 18:45


come with me in a world of pure imagination
Parce que le chocolat, c'est la vie.


Un puit magique. Il en avait déjà entendu parler. Il le connaissait. Tout se savait dans cette ville, d'une façon ou d'une autre, il était difficile que n'importe quel événement étrange passe inaperçu. Même si la population était vaste, à force de se côtoyer pendant tant d'années et en partageant une histoire comme la leur, on finissait par se lier à pas mal de monde. Wilson aurait pu être sceptique quant à l'efficacité d'un simple « voeu ». Mais malgré sa nature de robot, supposée le rendre logique en tout point, ils avaient un vécu le rendant relativement ouvert sur toutes ces choses. Après ce qui s'était passé avec les divins, une rencontre avec Bob l'Eponge et la journée de Dégoût... définitivement, plus rien ne l'étonnerait jamais.

Il n'avait pas pu s'empêcher de rire devant sa fille qui ne voulait qu'une chose : terminer le chocolat entamé. Si Iris pouvait se montrer têtue sur bien des points, elle était la plus adorable des petites filles avec ses parents, peu embêtée de ne pas pouvoir l'avoir. Il se sentait chanceux d'avoir une enfant si conciliante, ayant déjà vu à des nombreuses reprises des parents en prise à des crises infernales dans les magasins. En quelque sorte, ça le rassurait sur leur manière de l'éduquer – et elle avait hérité des meilleures parties de leurs caractères respectifs, à n'en pas douter.

Le jeune homme avait suivit le mouvement, répétant les mêmes mots que la blonde. Il avait préféré fermer les yeux, par réflexe certainement, posant sa main dans le dos d'Evelyn comme pour être sûr qu'elle ne disparaitrait pas toute seule. C'était la seule chose horrible qui pourrait leur arriver : qu'elles se retrouvent embarquées dans une étrange histoire sans lui. Il n'aimait pas trop cette étrange sensation lui prenant le corps, ne doutant pas sur le fait qu'ils n'étaient plus à Storybrooke. L'odeur dans l'air, la texture sous ses pieds, d'infimes détails qui lui permirent de le déduire avant même de rouvrir les yeux sur ce nouveau décor.

Là, il avait l'impression d'être chez Wonka. Vraiment. Il n'avait jamais vu un taux de sucreries aussi élevé au mètre carré. Ce n'était pas faute d'avoir voyagé, pourtant. Il ouvrit la bouche sans dire un mot, quelque peu perturbé (et angoissé, on va pas se le cacher) de se retrouver téléporter dans un tel endroit. Il ignorait où ils se trouvaient exactement. Ça n'avait pas l'air dangereux. Il rejoignait la théorie d'Evelyn, puisque si le puit était supposé leur venir en aide, alors c'était que la réponse à cette énigme résidait ici, d'une façon ou d'une autre. Il ne partageait peut-être pas totalement son enthousiasme, restant aux aguets comme toujours quand il mettait les pieds dans un lieu inconnu. Et il en fit à nouveau preuve quand elle se ravit de cette maison sortie de nulle part et bien trop appétissante.

« Attends ! »

Il s'était stoppé, serrant un peu plus la main de la blonde dans la sienne en la forçant à faire de même. Ses sourcils étaient froncés et son expression perplexe face à cette habitation des plus originales. C'était tellement... mignon, qu'il n'aurait pas été étonné de voir un nounours en peluche géant en sortir pour leur faire des câlins. Même si ça l'aurait sans doute traumatisé des peluches.

« Hansel et Gretel. » furent les seuls mots qu'il prononça, après un petit instant de silence.

Il les avait murmuré, incertain de sa théorie. En plusieurs années, le robot avait eu le temps de se mettre à jour sur bons nombre d'histoires. Sa collection de livres et de films l'avaient aidé dans cette voie, lui permettant de ne jamais être perdu parmi la population variée de la ville. C'était surtout que ça rendait les choses plus simples, que de savoir à qui on avait à faire.

« Une sorcière qui mange les... enfants. »

Son regard avait dévié sur Iris, toujours aussi paisiblement installée contre sa maman. Une grimace s'afficha sur son visage alors qu'il tournait la tête dans tous les sens, n'osant pas s'approcher d'avantage. Il était à l'affût du moindre bruit suspect, que ce soit autour d'eux ou à l'intérieur de cette maison.

« Ça me paraîtrait un peu gros. J'imagine qu'ils ont été pris dans la malédiction, aussi. Ou que cet endroit est une simple reproduction... »

Il cherchait à se rassurer. Il ne pouvait être dans la Forêt Enchantée, c'était un fait, et la forêt ne serait pas aussi faite de bonbons, en réalité. Puis bon nombres des habitants seraient déjà revenus chez eux si jamais c'était si facile. Alors... c'était une « fenêtre ». Une sorte d'entre deux, un endroit sans doute amené aussi par le Sort Noir, mais inaccessible en temps normal. Pas de sorcière cannibale. N'est-ce pas ?

« Bonjouuuur ! »

La voix s'était exprimée tellement soudainement qu'il en sursauta, sa prise sur Evelyn se serrant encore davantage.

« C'est rare qu'on croise de nouvelles personnes ici ! Je suis tellement content ! »

La porte s'était ouverte et un jeune homme était devant eux, l'air en effet extrêmement soulagé et heureux. Il semblait fatigué, ses yeux presque embués alors qu'il les fixait. Son regard s'attarda sur leur bébé, non sans une certaine douceur, avant qu'il ne se mette à secouer la tête.

« Vous êtes tous seuls ? Venez, venez ! On va être bien à l'intérieur ! »

Immédiatement, la tête de l'ancien robot se retourna en direction d'Evelyn. Il était jeune, cet inconnu. Et ce n'était clairement pas Willy. A moins qu'il ait changé ou ne corresponde pas du tout au physique des films. Non. Trop désespéré pour être Wonka.

« On risque rien, de toute façon... »

Il prendrait le dessus physiquement si cela s'avérait nécessaire, il n'en avait aucun doute. Ou plutôt, Eve prendrait le dessus. Elle était plus forte. Avançant d'une démarche malgré tout prudente, il constata que l'intérieur de la bâtisse était aussi original que l'extérieur. La table semblait faite en une sorte de pain d'épice, tout comme les chaises l'entourant, les bords des fenêtres en réglisse, l'ameublement en chocolat... c'était spécial. Ça sentait le sucre à plein nez. Il n'y avait que la cheminé, dont il restait le plus possible écarté, qui semblait véritablement réelle.

« Tenez, asseyez-vous, buvez ça, ça va vous faire du bien ! »

Il était surexcité. Sa voix tremblait – d'émotion ? – et il venait de ramener trois tasses fumantes. Il reconnaissait l'odeur d'un bon chocolat chaud et il y avait même des chamallows flottant à la surface. Il avait fait ça bien. Un vrai travail de pro.

« Merci beaucoup. »

« Euh j'ai rien pour... pour la petite, par contre... »

Il se frottait la nuque nerveusement, les yeux plissés mais Wilson sourit du mieux qu'il le put en désignant son sac. Le garçon en eut l'air soulagé avant de s'asseoir à son tour. Le robot ne pouvait s'empêcher de rester crispé malgré tout. C'était étrange comme rencontre. Pas plus que le reste cela dit.

« Hum... Moi c'est Wilson et voilà Evelyn. La petite, c'est Iris. »

« Joe. »

Ok. Déjà qu'il ressemblait au psychopathe de la série – même si il essayait de faire abstraction de cette information – voilà que son prénom s'en rapprochait. Génial. Super. Cool. Espérons que ce soit la malédiction qui ait eu un peu d'humour dans le choix des identités des gens embarqués dedans.

« Vous... vous venez faire quoi dans le coin ? »

« On cherche Willy. »

« Ohhh... »

Apparemment ce n'était pas une réponse convaincante.

« Je suis venu pour ça aussi. Jamais trouvé le gars. Je sais qu'il est dans le coin, je l'ai suivi jusqu'ici mais... »

Il se stoppa, soupirant avant de prendre une gorgée de sa boisson. Une question lui vint alors fatalement en tête.

« Pourquoi vous êtes toujours là, alors ? »

L'expression étrange que tira le garçon ne le rassura pas du tout. Instinctivement, son poing se serra contre ses genoux. Non, ça servait à rien de flipper.

« Je voulais rentrer mais ça sert à rien. Personne m'attend là-bas. »

Il n'en avait pas l'air très attristé. Plutôt... blasé, à dire vrai. A mesure que Willy trouvait ça étrange, au contraire, leur hôte se détendait.

« Je suis pas tout seul ici hein, vous en faites pas. »

Et le rire qui sortit de sa bouche, grinçant, lui donna envie de partir en courant. Peut-être qu'il était cannibale lui aussi ?
black pumpkin

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

you look like yourself, but you're somebody else⋆ You were the better part of every bit of beating heart that I had, whatever I had. I finally sat alone pitch black flesh and bone. Couldn't believe that you were gone.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8971-wilson-wall-e-termine http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t9124-wilson-allons-rallumer-les-etoiles#77617

Evelyn Nichols


« Hadès c'est le plus beau »


avatar


╰☆╮ Avatar : Scarlett Johansson

Ѽ Conte(s) : Wall-E
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : EVEEEEE



☞ Surnom : Fanny
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 471
✯ Les étoiles : 785




Actuellement dans : « Hadès c'est le plus beau »


________________________________________ Dim 29 Avr 2018 - 23:29


« Never to old for an easter egg hunt »


Wilson ne semblait pas très à l’aise en présence de Joe et Evelyn comprenait pourquoi. Le jeune homme ressemblait étrangement à un personnage d’une série que les deux robots regardaient après s’être assuré qu’Iris était profondément endormie. Bien que la blonde appréciait profondément tout ce sang et ces jeux de pouvoirs les deux parents étaient formellement d’accord pour dire que leur fille était encore bien trop petite pour observer la violence et les dragons présents dans la série. Geoffrey était d’ailleurs un être sournois et detestable qui ne pouvait malheureusement pas laisser indifférent et le blond en face d’eux avait à la fois ses airs et sa façon de parler. Sans compter la similarité des deux prénoms. Pourtant, le jeune homme semblait véritablement poli, courtois, amical. Il avait semblé si embêté à l’idée de ne pas avoir quelque chose à offrir à leur fille et le regard tendre qu’il avait eu envers elle n’avait sans aucun doute rien avoir avec le regard que lui aurait offert la sorcière d’Hansel et Gretel.

- Merci de nous accueillir Joe ! C’est très hospitalier de votre part... avec qui vivez-vous dans cette charmante maison ?
- Avec une amie... que j’ai rencontré ici. Elle n’avait nulle part où aller et comme je vous l’ai dit personne ne m’attendez ailleurs alors... on a décidé de faire maison commune.

Il lui lança un sourire amical qui s’estompa dans un petit rictus, à peine perceptible qui le rapprochait une fois de plus de la série. Sa main nonchalante s’activait dans son coin tandis qu’il continuait à l’observer comme s’il l’évaluer avant de poser ses yeux sur la tasse devant elle. Evelyn cligna des yeux, légèrement désarçonnée par le contact qu’il venait d’avoir avec elle avant de regarder à son tour la tasse et les marshmallows qui flottaient à la surface de sa boisson. Afin de dissiper ce malaise, elle attrapa sa tasse qu'elle prità deux mains et posa plus profondément ses yeux dedans. Quelque chose n'allait pas. Elle le voyait aux différentes molécules présentent dans le liquide. Il n'y auraitdut avoir que du lait, du marshmallow et du chocolat... de l'eau aussi par extension mais rien qui ne piuvait donner lieu à un tranquilisant supplémentaire, autre que ce que le chocolat pouvait libérer comme endorphine. Ce Joe tentait-il de les piéger malgré son air avenant ?

- Wilson !!

Elle avait sans doute réagir avec trop de coeur quand elle l'avait vu porter la boisson à ses lèvres mais elle avait eu bien trop peur qu'il ne lui arrive quelque chose. Face au regard surpris des deux hommes, elle eu un petit rire avant de s'attaquer à son harnai pour en défaire Iris.

- Tu peux prendre la petite s'il te plaît ? Elle est en train de me rompre le coup... tu pourrais peut-être aller la changer, je crois qu'elle en a besoin... et il faut que je me repose, je n'en peux plus.

Son regard était appuyé et elle espérait sincèrement qu'avec ses mots, son petit robot comprendrait que le message. Il était impossible que le poids d'Iris la fatigue à ce point, il était bien placé pour savori qu'elle faisait toujours en sorte d'annuler sa gravité quand elle la mettait sur elle et d'augmenter ses performances pour éviter les courbatures à son corps Il y avait donc forcément autre chose et elle espérait de tout coeur qu'il le comprendrait.

- Joe, vous pourriez-vous indiquer un endroit pour la changer ?


Un peu surpris, le jeune homme montra une porte un peu plus loin et la jeune femme suivit son amoureux et sa fille des yeux tandis qu'ils y disparaissait tandis que le jeune homme l'observait de plus belle, comme s'il espérait transpercer son cerveau d'un regard pour la sonder. Un peu gênée, elle lui lança un sourire et tenta d'enrayer de nouveau la conversation :

- Et l'odeur de tout ce sucre n'est pas trop enivrante à la longue ? Voire écoeurante ?
- On s'y fait. Vous ne buvez pas ?

Il avait haussé les épaules avant de se pencher un plus en avant pour l'observer de plus près une lueur étrange aux coins des yeux. Quitte à boire ce liquide, mieux valait-il encore que ce soit elle plutôt que lui. Elle chargea son corps d'énergisant et accéléra le mécanisme de digestion en espérant que cela dominuerait considérablement son évanouissement. Elle priait intérieurement que dans la pièce où ils étaient, Wilson avait trouvé une fenêtre et tentait de s'enfuir avec leur fille dans les bras. Il ne fallait pas qu'ils restent là... qui savait ce que Joe pouvait leur vouloir? Une chose était certaine, elle s'apprêtait à le savoir... Elle but alors une première gorgée, puis une seconde en ne le lâchant pas des yeux.

- C'est délicieux !
- Content que ça vous plaise. Votre ami ne revient pas ?
- Oh vous savez... il n'a jamais vraiment été doué avec les couches, être papa c'est pas vraiment son truc.

Elle avait eu un rire qu'elle espérait naturel. Wilson, pas un bon père ? C'était la pire des excuses qu'elle avait pu trouver. Il savait sentir quand sa fille avait un problème de couche avant même qu'elle ne fasse et quand il s'agissait de la changer en bonne et due forme et avec rapidité, il était champion toute catégorie. La tête commençait à lui tourner ets es yeux lui piquaient. Ses paupières ne tarderaient pas à devenir lourde. il fallait pourtant resté concentré sur l'idée de jouer la suprise. Elle ne se sentit pourtant pas basculer en avant et se retint de justesse à la table :

- D... désolée... je... je ne sais pas ce qu'...
- Tout va bien se passer Evelyn, vous allez voir...

En quelques secondes, elle sombra alors dans un profond sommeil, le voyant que le noir, tandis qu'elle s'effondrait, retenue de justesse par les mains douces et habiles de ce gamin peut-être démoniaque.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

You're not him and you'll never be...
- & now the night is coming to an end
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19782-in-a-sky-full-of-stars-eve

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Never too old for an easter egg hunt ♡ EVE





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Centre ville :: ➹ Grande Place