Le Destin des
PUISSANCES

de seb

Magic League 2
de Dyson Walters

Bientôt...
...à découvrir!


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Le Destin des Puissances ☆ Evénement #94
Une mission de Cassandre Sandman - Ouverture : 27 avril 2018
« A Olympe, venez commez vous êtes... ! »

Partagez | .
 

 Le gamin, le chien, les brutes et....le sauveur ? [ PV: River ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Miguel Rivera


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jaeden Lieberher

Ѽ Conte(s) : Coco
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Miguel

✓ Métier : Etudiant
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 64
✯ Les étoiles : 700




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Dim 22 Avr 2018 - 15:17

ft. River G. Frost
Résumé.
Le gamin, le chien, les brutes et....le sauveur ?
Miguelito tu veux bien faire quelques courses? La liste est là.

Miguel descendit quatre à quatre les escaliers avec un grand sourire aux lèvres avant d’attraper la liste qu'Héctor tenait dans sa main. “ Pas de problème, papa Héctor, j'y vais.”Le jeune s'avança vers la porte en chêne de l'entrée. Il posa la main sur la poignée afin de la tourner pour l'ouvrir, quand Héctor l'interrompit en rigolant, sur le coup Miguel se demanda ce qui pouvait l'amuser. Il le découvrit assez rapidement:“héhé. Chamaco si tu oublies le porte-monnaie, tu ne pourras pas payer les courses.

Le jeune garçon sourit géné et attrapa le petit sac qu'Héctor lui avait lancé. Miguel partit après avoir dit qu'il allait vite revenir. L'adolescent marchait doucement dans les rues, il décida de faire un petit détour et prit la direction de la grande place, histoire de voir si il y avait de l'animation festive. Mais décidément tout était calme, ce monde n'avait rien à voir avec celui d'où il venait. Le soleil avait décidé de s'inviter malgré le silence, cela faisait du bien après un début de mois nuageux où chaque matins, on se demandait, si on devait mettre un pull ou non. Miguel continua sa route lorsqu'il entendait un jappement plaintif et de douleur, très vite sans se poser de question, il se précipita vers le lieu du bruit et vit deux garçons sans doute plus âgés que lui jeter des pierres sur un chien. Ce dernier était allongé sur l’asphalte, il ne bougeait presque plus.

Conard de chien, tu vas regret d'avoir bouffer mon sandwich.
Joli, en plein dans le mille. Aller encore un dernier

Miguel se précipita pour s'interposer quand il vit qu'un autre cailloux aller être jeté. La présence de Miguel ne fit rien aux deux brutes, puisqu'un des deux jeta quand même le cailloux qui atteignit me front du jeune garçon. Le coup avait dut être assez violent puisque Miguel saigna à l'endroit où la pierre l'avait atteint.


Hé le mouflet dégage de là! J'ai un compte à régler avec ce cleps

Mais Miguel ne bougeait pas il était déterminé à rester entre le chien et les deux brutes. Il affichait un regard déterminé et haineux envers les bourreaux du chien. “Je ne bougerais pas. Vous êtes que des lâches pour vous en prendre à un chien affamé.” Les brutes n'appréciaient pas la façon dont Miguel parlait et l'un d'entre eux s'approcha du garçon dans l'espoir de lui faire peur. Mais ils ignoraient que l'adolescent avait vécut pire que ça. Voyant que cela ne fonctionnait pas, la brute donna un coup de poing dans le ventre de Miguel qui sous le choc tomba à genoux, laissant tomber le porte-monnaie d'Héctor.

Alors le morveux on fait moins le malin là. Hé c'est pas mal ça, tu me le donnes, c'est gentil”celui qui l'avait frappé, ramasse le petit porte-monnaie et s'amusa à le lancer en l'air et à le rattraper en rigolant. Miguel se releva tout en disant:“Cela ne vous appartient pas” La brute s'approcha de Miguel en lâchant un tsss, il prit le garçon par le col de son t-shirt et leva son poing pour frapper le jeune Rivera en plein visage.





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

TIME IS MONEY
« La petite citation qui va bien ici même »
Señoras y Señores buenas tardes buenas noches
Buenas tardes, buenas noches señoritas y señores
Être parmi vous ce soir
que de joie, qué alegría
Car la musique est mon langage et le monde es mi familia
Mes paroles: #EB0000


OooOOo
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t76718-la-famille-fait-ma-fi http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77101-miguel-la-musique-peut-creer-different-type-de-liens http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77232-fairy-history-of-a-loco

River Frost


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Colton Haynes

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Gray Fullbuster

✓ Métier : Infirmier
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 84
✯ Les étoiles : 1600




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Dim 22 Avr 2018 - 19:15

Pour la première fois depuis quelque jours déjà, le soleil daignait pointer le bout de son nez pour réchauffer Storybrooke. Le mois d’avril avançait tranquillement, mais mai semblait encore à des années-lumière de ce jour frais. Les températures chaudes se faisaient attendre et désirer et les habitants les plus frileux désespéraient de voir un jour l’été s’installer. Fort heureusement, River ne faisait pas partie de cette catégorie de gens qui redoutent le froid. En fait, il ne le sentait tout simplement pas. Si certains le trouvaient chanceux de ne pas souffrir des températures sous zéro, River savait que cette condition apportait son lot de problèmes. Seulement pour l’hiver qui venait de se terminer, il en était à sept engelures. Le personnel de l’hôpital commençait même à faire des paris sur ses prochaines blessures dues au froid. Le pauvre jeune homme n’y pouvait rien. Il ne sentait pas le froid, alors il ne savait pas comment et quand s’en protéger. C’était tellement plus facile à Magnolia…

En congé pour les trois prochains jours, River pouvait en profiter pour faire ce qu’il aimait le plus. Il allait s’entrainer à la salle de sport en vu de son prochain combat. Malheureusement pour lui, la ville de Storybrooke n’avait jamais voulu officialiser une ligue de combat ultime. C’est donc clandestinement que Riv retrouvait d’autres hommes pour se battre dans une arène. Si cette activité restait illégale, les forces de l’ordre de la ville n’avaient embêté les combattants, préférant certainement les voir rassemblés plutôt que dispersés dans les bars à se battre avec n’importe qui. Le jeune Frost s’était fait expulser des bars plus souvent qu’à son tour. Cette arène de combats illégaux représentait donc pour lui le parfait exutoire.

Avant de sortir, River jeta un œil au thermomètre accroché à l’extérieur de son domicile. C’est uniquement de cette façon qu’il pouvait savoir comment s’habiller. Celui-ci indiquait une température de cinq degrés celcius. Le jeune homme réfléchit un moment, puis décida qu’un simple t-shirt ferait l’affaire. Il enfila donc un t-shirt noir sans imprimé par-dessus son jeans bleu. Il passa une main dans ses cheveux pour les ébouriffer un peu, enfila une paire de basket et il était prêt à partir.

Le soleil était agréable et le petit vent frais rajoutait à cette journée qui s’annonçait belle. Les rues du village étaient désertes malgré midi qui sonnait. Les mains dans les poches, River déambulait vers le gym lorsqu’un bruit attira son attention. Il s’agissait plutôt de voix, et à leur ton, elles n’avaient rien d’amicales. Le jeune Frost s’arrêta et prêta l’oreille pour tenter de situer l’origine de ces voix. C’est alors qu’il entendit un petit cri étouffé de douleur. Quelque chose résonna à l’intérieur du jeune homme. Cette plainte étouffée, il en avait entendu si souvent des semblables. Quand il se battait avec Natsu, quand il allait porter secours à Lucy, quand Erza posait un genou au sol…

Instinctivement, River partit au pas de course vers celui qui souffrait et qu’il devait aider. Cette mission qu’il venait de se donner ramenait un peu de Fairy Tail dans son âme, un peu trop peut-être. Arrivé sur les lieux, Riv analysa la situation en un quart de seconde. Un chien, un garçon et deux hommes. L’habitude des affrontements dans son monde d’origine prit le dessus sur lui. L’espace d’un moment, River était redevenu Gray Fullbuster, le mage de glace. D’instinct, il retira son t-shirt qu’il envoya voler ailleurs. Torse nu, on pouvait voir le tatouage de flamme bleu sur son pectoral, symbole de sa guilde. Son poing droit vint se caler dans sa main gauche, dans la position parfaite pour incanter et faire apparaître ses armes de glace.


‘’MARTEAU DE GL…’’, hurla River avant de s’arrêter brusquement. Non, il ne pouvait pas utiliser sa magie contre ces brutes. D’abord, il ne savait pas s’il était capable d’invoquer sa glace dans ce monde, il n’avait jamais osé essayer. Surtout, ces brutes n’étaient pas des mages d’une guilde ennemie. Il ne pouvait pas les traiter comme tel. Il ne pouvait pas utiliser sa magie sur des humains. Secouant la tête vigoureusement comme pour remettre ses idées en place, il décida d’y aller avec la bonne vieille méthode. Il fit craquer ses jointures et enligna l’homme le plus près de lui. Le regard perçant et menaçant, il s’approcha d’un seul bond et envoya son poing dans la mâchoire de la brute. Ce dernier vacilla et recula d’un pas. River s’enflammait, les combats étaient ce qui le rapprochait le plus de chez lui. Les brutes durent voir dans ses yeux bleu de glace toute sa rage et sa détermination. Ils n’attendirent pas plus longtemps et déguerpirent en jurant de revenir se venger.

‘’QUOI? UN SEUL COUP ET C’EST DÉJÀ FINI? BANDE DE LÂCHES!’’, leur cria River pendant que les deux brutes détalaient. Les poings toujours serrés tout comme sa mâchoire, Riv respirait bruyamment en tentant de se calmer. Il n’acceptait pas qu’on s’en prenne à des enfants. Même si le garçon semblait plus vieux que Wendy ou Romeo, il était tout de même plus petit que les deux idiots. Plus calme, le jeune Frost se retourna vers le garçon. Il saignait au front. ‘’Ça va, petit?’’, demanda River, inquiet. Il s’approcha encore pour observer sa blessure à la tête. ‘’Ça fait mal? T’inquiète, je suis infirmier. Ça m’a l’air assez superficiel. Tu vas avoir une belle cicatrice. Tu diras que tu t’es fait ça en te battant, les filles vont te tomber dans les bras.’’, ajouta River avec un sourire. ‘’Alors petit, tu veux me raconter ce qui s’est passé?’’

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
The cold

never bothered me anyway.


How can I help it if I think you're funny when you're mad
Trying hard not to smile though I feel bad
I'm the kind of guy who laughs at a funeral
Can't understand what I mean? Well, you soon will
I have a tendency to wear my mind on my sleeve
I have a history of taking off my shirt
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77273-termine-river-gray-fr http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77280-mes-amis-ma-famille-ma-guilde http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77411-once-you-go-gray-it-s-all-the-way

Miguel Rivera


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jaeden Lieberher

Ѽ Conte(s) : Coco
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Miguel

✓ Métier : Etudiant
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 64
✯ Les étoiles : 700




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Lun 23 Avr 2018 - 20:13

ft. River G. Frost
Résumé.
Le gamin, le chien, les brutes et....le sauveur ?


Miguel avait fermé les yeux croyant qu'il allait recevoir le coup-de-poing de la brute dans sa figure, cela sembler une éternité pour le jeune garçon, c'était incroyablement long quand vous vous faites passer un savon par des gens qui n'ont aucun lien de parenté avec vous... Quoique même avec la famille, c'est long. Miguel tomba sur ses fesses, son coxys lui faisait légèrement mal, mais c'était soutenable, le garçon avait cependant lâché une petite plainte et se massa un peu au niveau de la douleur. Il entendit une voix, au premier abord cette dernière n'était pas amicale, puis des pas précipiter. En relevant la tête, le jeune musicien aperçut un homme torse nu sans doute lui qui avait pesté plutôt et ses deux bourreaux prendre la fuite en jurant de se venger. Le mystérieux sauveur se retourna pour faire face à Miguel, il était inquiet et demanda assez rapidement si le garçon allait bien.

Heu...o....oui ça va....enfin je pense....Heu merci.” Répondit-il tout en mettant sa main sur son front ensanglanté, il grimaça sous ce geste quand ses doigts effleurent la cicatrice à vif. Miguel dans un mouvement de réflexe recula sa tête lorsque l'étranger s'était approché pour examiner la blessure. Ce dernier le rassura en lui disant qu'il était infirmier et ajouta qu'il pouvait dire qu'il s'est fait ça en se battant et qu'il que les filles lui tomberaient dans ses bras. Miguel n'était pas à l'aise, surtout qu'un étranger lui parlait de mentir aux filles pour les draguer. “Je...Je me suis pas battu! Pour....Pourquoi je mentirais. J'ai autre chose à faire que de penser aux filles.

Ce n'était pas méchant, non, c'est juste que Miguel veut retrouver au plus vite le reste de sa famille, mais également de vaincre cette timidité qu'il a depuis cette foutue malédiction. À cause de cette dernière, il n'arrive pas à jouer devant un public alors qu'il sait que s'il joue, on pourrait le retrouver plus vite. Une langue râpeuse et toute gluante le fit sortir de sa trompeur, il tourna son regard pour voir que c'est le chien qui le lécher...Peut-être en signe de remerciement, même si il n'avait pas fait grand chose.“Et toi ça va ?” Une queue qui s'agite et des aboiements, lui confirmait que tout aller bien, cela fit sourire le jeune Rivera.

L'homme qui l'avait sauvé lui demanda alors ce qui s'est vraiment passé avec les brutes. Miguel se releva difficilement à cause du coup qu'il avait également reçu au ventre. “Je me suis interposé entre Floppy et ces crétins. Et cela n'a pas plu.” Que pouvait-il dire d'autres ? Rien, c'étaient les grandes lignes. Floppy ? C'est le nom qui lui est venu en tête à cet instant pour le chien. Miguel mit ses mains dans ses poches et se rendit compte qu'il lui manquait le porte-monnaie d'Héctor. Il se rappela que c'était une des brutes qui l'avait.
Ils ne m'ont pas rendu le porte-monnaie. Héctor ne va pas apprécier et en plus, il va me posait plein de questions sur ce qu'il m'est arrivé. La galère, je ne peux lui mentir...Il n'aime pas quand je fais ça.






♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

TIME IS MONEY
« La petite citation qui va bien ici même »
Señoras y Señores buenas tardes buenas noches
Buenas tardes, buenas noches señoritas y señores
Être parmi vous ce soir
que de joie, qué alegría
Car la musique est mon langage et le monde es mi familia
Mes paroles: #EB0000


OooOOo
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t76718-la-famille-fait-ma-fi http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77101-miguel-la-musique-peut-creer-different-type-de-liens http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77232-fairy-history-of-a-loco

River Frost


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Colton Haynes

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Gray Fullbuster

✓ Métier : Infirmier
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 84
✯ Les étoiles : 1600




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Ven 27 Avr 2018 - 18:37

Le vent frais, même froid frappait la peau pâle de River sans lui arracher un seul frisson. Avec cette température fraîche de printemps, il aurait été judicieux de porter un petit manteau, ou du moins, une veste. River, fidèle à lui-même, était torse nu dans une ruelle dont les bâtisses environnantes bloquaient les rayons du soleil. La ruelle était un cul-de-sac bordée par plusieurs conteneurs à déchets. C’était probablement les effluves de nourriture dans ces conteneurs qui avaient conduit le chien dans cette allée sans issue. L’odeur n’était pas forte, mais les chiens et les humains n’ont pas la même puissance olfactive. Le gamin avait sans doute suivi son chien et il s’était retrouvé dans un piège.

River, après avoir fait fuir les deux brutes, avait demandé au garçon s’il allait bien. Le pauvre semblait un peu désorienté et sa réponse, bien que positive, était hésitante. Le jeune Frost leva un sourcil. Le garçon le remercia au passage. Dans un sourire, Riv lui répondit.
‘’Ce n’est rien, voyons. Je ne supporte pas qu’on s’en prenne à des gens sans défense…’’, dit le jeune homme sans réfléchir. Prenant soudainement conscience de ses propos, il se ravisa. ‘’Je ne veux pas dire que tu es sans défense. C’est juste que… Bien… Ils étaient deux et ils étaient plus grands que toi. Mais je suis certain que, dans d’autres circonstances, tu t’en serais sorti sans mon aide.’’, reprit River en espérant ne pas avoir blessé le petit dans son orgueil.

L’infirmier en congé s’approcha un peu plus du garçon blessé pour s’assurer qu’il n’était pas trop mal en point. La plaie sur son front était superficielle et elle guérirait vite. Évidemment, elle laisserait à son propriétaire un souvenir permanant, mais une cicatrice bien placée ne faisait qu’ajouter un peu de masculinité à un beau visage. River en avait déjà quelques unes à son actif et elle avaient fait leur preuves en matière de charme. Quand il proposa au garçon de raconter qu’il l’avait eu en se battant, celui-ci sembla s’offusquer. Il lui répondit qu’il ne s’était pas battu et qu’il ne voyait pas l’intérêt de mentir. Il ajouta même qu’il avait bien d’autres choses en tête que les filles. Riv balaya son commentaire du revers de la main.
‘’Ça viendra… Et puis, ce n’est pas vraiment un mensonge. Tu t’es fait battre. Même si tu n’as pas eu le temps de répliquer, ça compte pour un combat, non?’’

River s’accroupit près du garçon alors que celui-ci s’était retourné pour demander au chien s’il allait bien. Pendant une seconde, une seule petite seconde, Riv s’attendit à entendre le chien répondre, comme Happy, mais il revint rapidement à la raison. Ici, les animaux ne parlent pas. En guise de réponse, le chien se mit à secouer vigoureusement la queue tout en poussant quelques francs aboiements. Le jeune Frost sourit sincèrement. Il demanda alors au garçon ce qui s’était passé pour que les deux brutes s’en prennent à lui de la sorte. Tout simplement, il lui répondit qu’il s’était interposé entre le chien et les deux idiots. C’était noble de sa part, mais peut-être un peu stupide aussi. ‘’Écoute, loin de moi l’idée de t’inciter à te battre, mais rares sont les brutes qui attaquent avec les mots. Si tu veux défendre les petits chiens maltraités, il faut que tu soit prêt à rendre les coups, au minimum.’’, dit Riv, sérieusement. Il prit le temps de s’asseoir au sol et posa sa main sur le chien pour le caresser un peu. ‘’Tu sais, c’est très noble de ta part, mais sérieusement, tu t’attendait à quoi? Ce n’est certainement pas ton petit visage d’ange qui aurait pu les faire battre en retraite.’’ River ne voulait pas être grossier ou désagréable, mais il fallait que le petit comprenne que tout le monde n’est pas aussi gentil que lui. S’il n’avait pas été là pour le sortir de cette mauvaise passe, la cicatrice sur le front du garçon aurait été le moindre de ses problème. Il aurait pu se retrouver à l’hôpital, ou pire.

Le mage de glace soupira. Il ne voulait pas être une mauvaise influence pour le gamin, mais il se devait de dire les choses sans les édulcorer. Si on veut défendre qui que ce soit, il faut être prêt à tout. Le garçon, soudainement, s’exclama que les brutes lui avaient prit son porte-monnaie et qu’un certain Héctor serait en colère. River serra les poings un moment.
‘’Quoi? Mais pourquoi tu ne me l’a pas dit pendant qu’ils étaient encore là? Je l’aurais récupéré ton porte-monnaie. Maintenant, c’est trop tard, ils peuvent être n’importe où.’’, pesta Riv, un brin irrité. Fermant ses yeux une seconde, il se calma. ‘’Excuse-moi, gamin, je ne voulais pas m’emporter. Ce Héctor, c’est une autre brute qui te mène la vie dure?’’, demanda-t-il sur un ton plus doux.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
The cold

never bothered me anyway.


How can I help it if I think you're funny when you're mad
Trying hard not to smile though I feel bad
I'm the kind of guy who laughs at a funeral
Can't understand what I mean? Well, you soon will
I have a tendency to wear my mind on my sleeve
I have a history of taking off my shirt
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77273-termine-river-gray-fr http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77280-mes-amis-ma-famille-ma-guilde http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77411-once-you-go-gray-it-s-all-the-way

Miguel Rivera


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jaeden Lieberher

Ѽ Conte(s) : Coco
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Miguel

✓ Métier : Etudiant
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 64
✯ Les étoiles : 700




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mar 1 Mai 2018 - 19:24

ft. River G. Frost
Résumé.
Le gamin, le chien, les brutes et....le sauveur ?


Miguel ne s’offusqua pas quand il entendit qu'il était sans défense, dans un sens, c'était la vérité et s'amusa un peu quand l'homme qui l'avait sauveur essayer de justifier ses propos sans le blesser, puis la discussion tourna autour des filles. Miguel avait dit que cela ne l'intéressa pas et qu'il ne voyait pas l’intérêt de mentir. C'est vrai, pour le moment les filles ne l’intéresse pas, bien que certaine de sa classe sont jolies, Miguel pensait à autre chose : à la musique, à rendre heureux Héctor et A retrouver sa famille. L'infirmier lui dit alors que cela viendra et que ce n'était pas vraiment un mensonge. Miguel amusait roula un peu des yeux.

J'en sais rien, c'est vous le pro des combats, on dirait. Moi, je suis juste musicien.

"La morale"...Non juste les faits, Miguel n'aimait pas vraiment qu'on lui mette les faits sous ses yeux. Il savait que les belles paroles et un visage innocent, ne font rien. Mais il sait également que la violence ne résolut rien...au contraire cela envenime les choses.
Je m'attendais à rien. Vous avez sans doute raison, mais si je n'aurais pas bougé,
Floppy serait dans un état critique.

Miguel ferma un instant ses yeux et souffla, il reconnaît que c'était une chance que quelqu'un passe à ce moment-là, la prochaine fois il n'aura pas autant de chance. Peut-être qu'il devrait apprendre à se battre, au fond cela ne plaisait autant que ça... Même si dans ses souvenirs, il aimait imiter les lutteurs mexicains ou les scènes de son ex-idole.
Qu'est-ce que vous me conseillez ? De payer des cours de self-défense ou d'être mon professeur.

Miguel se souvenait que les brutes ne lui avaient pas rendu son porte-monnaie et que Héctor allait le gronder. Le changement de comportement de son sauveur l'étonna, l'adolescent recula légèrement la tête et fit une tête étonné. Il se demanda, si son sauveur était lunatique ou non. Il allait émettre une suggestion sur l'endroit où ces tortionnaires avaient peut-être fuit, mais Miguel se redressa, quand l'infirmier radoucit son ton et demanda des précisions sur Héctor.

Héctor une brute ?” Le garçon émit un petit rire. Miguel avait du mal à imaginer Héctor en brute qui cogne tout le monde. Pour le jeune garçon, Héctor était sans nul doute celui qui était un peu loco et sérieux en même temps. Une personne qui tenait à sa famille et qui était musicien, un don qui a transmit à Miguel. Miguel arrêta de rire et tout en gardant un sourire, il argumenta.“Non, Héctor est de ma famille. Il ne lèverait jamais la main sur moi. Comme tout parent, il n'aime pas que je mente et il s’inquiète quand je reviens blesser. Il est plutôt très protecteur envers moi.

L'adolescent prit son menton dans sa main, les paroles d'une des brutes repassait dans son esprit quand cette dernière avait lancé le caillou sur Floopy et en fit part à l'homme. Ne connaissant pas son prénom, Miguel fit la gaffe de l'interpeller. “ Hé ! Je pense savoir où ils sont. Ils se sont pris à Floppy, car il avait mangé le repas de cet imbécile qui me tenait, donc il doit encore avoir faim. Avec le porte-monnaie, il y a de quoi se payer quelque chose chez Granny ou au Comic Burger ou encore une pâtisserie. Allez Vamos !

Miguel venait de se prendre une raclée et il voulait tout de même partir à la recherche des brutes pour récupérer son porte-monnaie et ainsi faire les courses qui se trouvent sur la liste. Était-il masochiste ou tout simplement inconscient ?


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

TIME IS MONEY
« La petite citation qui va bien ici même »
Señoras y Señores buenas tardes buenas noches
Buenas tardes, buenas noches señoritas y señores
Être parmi vous ce soir
que de joie, qué alegría
Car la musique est mon langage et le monde es mi familia
Mes paroles: #EB0000


OooOOo
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t76718-la-famille-fait-ma-fi http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77101-miguel-la-musique-peut-creer-different-type-de-liens http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77232-fairy-history-of-a-loco

River Frost


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Colton Haynes

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Gray Fullbuster

✓ Métier : Infirmier
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 84
✯ Les étoiles : 1600




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Jeu 3 Mai 2018 - 19:17

Assis à même le sol froid dans une ruelle ombragée, River discutait avec un jeune garçon accompagné de son chien. Cette situation incongrue était bien loin d’être la plus étrange qu’il avait vécu et ce, même depuis son départ forcé de Magnolia. Malgré le vent frais qui s’insinuait dans la ruelle étroite, le jeune homme ne trahissait aucun frisson. Son t-shirt qu’il avait envoyé valser plus tôt gisait à moitié dans une flaque d’eau, mais Riv l’avait déjà oublié. Il se concentrait sur le garçon qu’il tentait de corrompre pour le pousser à draguer en s’aidant de sa futur cicatrice. Il lui avait expliqué que ce qui venait de se passer était bel et bien un combat, même si un seul garçon qui en frappe un autre relevait plutôt de l’agression. Le petit ne s’obstina pas et lui donna raison en disant qu’après tout, c’était River le pro des combats. À ces mots, le jeune Frost bomba légèrement le torse de fierté. C’était tout de même vrai. Même s’il n’avait rien de professionnel, River faisait du combat d’arène depuis presque deux ans déjà.

‘’Tu as déjà assisté à un de mes combats?’’, demanda-t-il avec un sourire. Ce n’était probablement pas le cas. Personne n’aurait laissé entrer un mineur à l’arène, même s’il ne voulait que regarder. La violence des combats d’arène était plutôt hors du commun. River avait des cicatrices pour le prouver. Une chose l’avantageait par rapport aux autres, son métier. En tant qu’infirmier, Il connaissait le corps humain mieux que quiconque. Il savait donc exactement où frapper pour causer le plus de douleur et, quand il y arrivait, le combat se terminait rapidement. L’adrénaline de cette activité hors du commun était sa drogue. Il ne pouvait plus s’en passer.

Le petit enchaina en disant que, plutôt que combattant, lui n’était que musicien. Un doux sourire s’afficha sur les lèvres de River.
‘’Musicien? C’est super, ça. Et tu joues de quel instrument?’’, demanda Riv, intéressé. Lui ne savait pas jouer de musique, mais il aimait bien danser. Tout en caressant le chien, il regardait le gamin de ses yeux de glace. Il était curieux d’en apprendre plus sur ce petit téméraire.

Il en profita d’ailleurs pour lui demander à quoi il s’attendait en s’interposant entre le chien et les brutes sans avoir l’intention de se défendre. Peut-être le petit avait-il un plan ingénieux que le Frost n’avait pas compris. Malheureusement, comme il s’y attendait, le petit s’était engagé dans l’altercation en toute naïveté. Soupirant, River secoua la tête lentement.
‘’Tu as eu de la chance que je passe par là.’’ Le gamin poursuivit en affirmant que, s’il n’était pas intervenu, le chien serait dans un piteux état. Sur ce point, il comprenait tout à fait la réaction du garçon. C’était d’ailleurs la même réaction que lui-même avait eu en voulant l’aider. ‘’L’intention était pure, mais le moyen… Bref, tu vas devoir réviser tes méthodes… Je ne serai pas toujours là pour te sortir des mauvais pas.’’, ajouta River, paternel.

C’est alors que le gamin lui demanda ce qu’il lui conseillait de faire. Peut-être lui payer des cours d’auto-défense ou alors, lui enseigner l’art du combat. Un étincelle s’alluma dans les yeux de glace de River. Dans son autre vie, Ul lui avait enseigné tout ce qu’elle savait sur la magie de glace. Maintenant, l’heure était peut-être venue d’enseigner à son tour. Ici, la magie n’étant pas la même qu’à Magnolia, il ne pouvait passer son savoir arcanique. C’était donc le combat qu’il pouvait montrer. Un sourire étira à nouveau ses lèvres et son regard changea. Il fixa le garçon d’un air décidé.
‘’C’est parfait! Je serai ton professeur. Je vais t’enseigner à te battre, ou plutôt à te défendre. C’est décidé!’’, affirma River, l’air déterminé.

Quand le petit l’informa du vole de son porte-monnaie, Riv s’emporta un instant, puis se radoucit. Il n’aurait pas laissé filer les deux brutes s’il avait su. Le garçon parla de Héctor, mentionnant qu’il serait furieux. Protecteur, le jeune homme s’enquit de l’identité de cette personne qui s’en prendrait peut-être à son nouveau protégé. Celui-ci rigola en rassurant River. Héctor n’était pas une brute, mais plutôt un membre de sa famille qui s’inquiéterait pour lui. Le Frost hocha la tête. Il connaissait bien cela. Même si ses parents avaient été tué alors qu’il était encore un enfant, Il avait retrouvé une famille auprès de Ul, puis dans sa guilde. Il savait bien ce que les sentiments d’une famille pouvaient faire. On pleure, on hurle, on rage, mais surtout, on aime.

Soudainement, le petit l’interpella d’un ‘’Hé’’ impersonnel qui irrita légèrement River. Dans un sens, c’était vrai qu’il ne lui avait jamais dit son nom, mais comme il venait d’accepter de devenir son professeur, ‘’Maître’’ aurait été plus approprié que ‘’Hé’’. Quoi que, dans ce monde, les coutumes n’était pas tout à fait les mêmes que chez lui. Il se leva d’un bond.
‘’River… Appelle-moi River. Et toi petit? Comment tu t’appelle?’’, demanda-t-il. C’était bien le temps des présentation… Le gamin poursuivit en disant que les brutes était probablement en train de dépenser l’argent volé en nourriture. On pourrait les trouver chez Granny ou dans un autre café du genre. ‘’Parfait! On va aller chercher ce qui t’appartient! Et puis ça va te faire un début d’enseignement’’, ajouta River dans un clin d’œil.

Le garçon venait de recevoir plusieurs coups et il était blessé, mais cela ne l’empêchait pas de vouloir poursuivre ses assaillants. Cette attitude gonfla River de fierté. C’était la bonne chose à faire, ne jamais s’avouer vaincu. Riv fit un demi-tour sur lui-même avant de foncer au pas de course vers la rue des commerces. Intérieurement, il espérait que les deux brutes ne serait pas déjà dans un des cafés, car cela compliquerait drôlement les choses. Il ne pouvait pas envoyer un coup de poing à quelqu’un dans un restaurant. Pas une troisième fois… Il se ferait arrêter. Arrivant dans la rue des commerces, River vit les deux garçons en train de rire, devant la vitrine de la pâtisserie. Il s’arrêta net avant qu’ils ne le remarque.
‘’Est-ce que tu pense que tu peux les attirer dans la ruelle juste là?’’, demanda-t-il au petit en pointant la ruelle adjacente. ‘’Je vais vous attendre là.’’, dit-il en s’éloignant vers la ruelle.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
The cold

never bothered me anyway.


How can I help it if I think you're funny when you're mad
Trying hard not to smile though I feel bad
I'm the kind of guy who laughs at a funeral
Can't understand what I mean? Well, you soon will
I have a tendency to wear my mind on my sleeve
I have a history of taking off my shirt
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77273-termine-river-gray-fr http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77280-mes-amis-ma-famille-ma-guilde http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77411-once-you-go-gray-it-s-all-the-way

Miguel Rivera


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jaeden Lieberher

Ѽ Conte(s) : Coco
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Miguel

✓ Métier : Etudiant
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 64
✯ Les étoiles : 700




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Lun 7 Mai 2018 - 23:21

ft. River G. Frost
Résumé.
Le gamin, le chien, les brutes et....le sauveur ?


Miguel, qui ne connaissait rien en matière de combat, donna raison au jeune homme torse nu qui l'avait sauvé. L'adolescent se demanda de temps en temps si son sauveur n'avait pas froid, car oui on été quand même au mois d'avril, même si le soleil avait pointé le bout de son nez, le vent était frais. Son sauveur lui demanda s'il avait déjà assisté à un de ses combats. Avait-il écouté Miguel ou non ? Sur un ton un peu ironique et moqueur, le jeune Rivera répond : “ C'est ça, un gosse comme moi participer de près ou de loin à un combat... Non mais vous rigolez, on m'aurait mis dans une famille d'accueil ou en redressement... Je suis mineur !” Oui, Miguel pouvait en faire trop à des moments, mais c'est dans son caractère.

L'infirmier changea de sujet lorsque le jeune Rivera lui dit qu'il était musicien. “ Oui, je suis musicien !” Miguel voyait que ça intéressait son interlocuteur et cela lui faisait plaisir. Son professeur, lui demanda alors de quel instrument, il jouait, c'est vrai qu'en musique, il y a plein d’instruments allant du traditionnel, religieux, insolite ou bourré d’électronique. “ Je joue très bien de la guitare classique.” Le jeune musicien savait qu'il avait du talent et cela ne l'empêchait pas de se vanter un peu, même s'il n'a plus joué devant un publique depuis que le sort a été rompu. Miguel mime le fait de jouer de la guitare, une main en forme de pince pour maintenir le manche de la guitare invisible et l'autre au-dessus de la caisse prêt à faire résonner les six cordes. On pouvait dire que c'était du air guitare sans le style rock de guitare héros..“ Je suis autodidacte, même si je préfère dire que j'ai hérité de ce talent d'une personne qui compte beaucoup pour moi.

River prit un air paternel en disant qu'il ne sera pas toujours là pour lui venir en aide, cela lui faisait beaucoup penser à Héctor quand ce dernier avait entendu que sa famille voulait le renvoyer chez lui. Miguel s’était tout de suite mis en colère et avait accuser Héctor de penser qu'a lui. Miguel se renfrogna un peu et mit ses mains dans sa poche lâchant un petit, mais audible : “ Je sais.

Miguel voulait un conseil de la part de l'infirmier. Le jeune garçon, devait-il se payer des cours pour apprendre à se défendre ou est-ce que son sauveur se chargerait de le former. La réponse ne se fit pas trop attendre, l'infirmier était d'accord pour devenir son professeur.
Par contre...” Miguel regarde son nouveau professeur de haut en bas, puis de bas en haut. Il prit un air déterminé, comme si sa réponse était une évidence.“ Il est hors de question que je me fou à moitié à poil.
C'est vrai le jeune musicien, ne savait pas pourquoi l'infirmier c'était mit torse nu, pour donner un coup-de-poing à la brute et le raisonnement de son protecteur le déboussola un instant. Miguel n'avait jamais rien entendu de tel et cela se voyait sur son visage... Bon faut bien une première fois, mais l'adolescent resta camper sur ses positions.
Même si les filles aiment ça ou c'est plus à l'aise pour se battre, je ne me foutrais pas torse-nu ! Non, je ne suis pas pudique. Cela n'a rien à voir avec cela.” Histoire d'avoir le dernier mots, Miguel rajouta: “ Si vous changez d'avis sur le fait de devenir mon professeur, ce n'est pas un problème. Je me débrouillerais tout seul” Le résultat ne se fit pas trop attendre et Miguel était satisfait que son petit numéro fonctionne ici également, même si son professeur n'était pas dupe.

Ne connaissant pas le prénom de son professeur Miguel a eu l'audace de l'interpeller par un Hé, il savait que c'était impolie. Son professeur sembla hérité par cela et reprit le jeune musicien. Il se présenta sous le nom de River et demanda à l'adolescent son prénom.
Désolé River. Moi c'est Miguel.

Miguel avait émis la suggestion que les brutes étaient sans doute entrain de dépenser son argent dans un café de la ville. River semblait d'attaque pour aller régler cette histoire une bonne fois pour toute et Miguel aussi. Ils s’arrêtèrent dans une ruelle et River demanda à Miguel s'il pouvait les attirer dans la ruelle en face.
Quoi ? Très bien, mais j'ai carte blanche. Ne venez pas me blâmer pour ce qui va se passer.”River était partit se positionner à l'autre ruelle. Miguel n'avait aucune idée en tête pour rameuter les brutes vers l'endroit où River lui a indiqué. Tant pis, il improvisera. Floppy les avait suivis, il reniflait l'air pour ensuite se diriger vers les restaurants. “ Non Floppy revient.”dit-il tout bas. Miguel suivit Floppy d'un air tout naturel, il passa devant un fleuriste qui arrosait ses fleurs. Le garçon s'arrêta un instant, il tourna sa tête vers les deux brutes qui salivaient devant la vitrine d'une pâtisserie, puis il revient vers le tuyau d'arrosoir. Un sourire naquit sur le visage de Miguel qui prit le tuyau et interpella ses tortionnaires : “ Hé les nazes ! Vous savez si vous voulez entrer dans la boutique faut être un minimum présentable.” Miguel les arrosa, il n'a pas fallu longtemps aux deux brutes pour le poursuivre en lançant des menaces. Le jeune Rivera les mena vers River accompagné de Floppy qui aboyait.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

TIME IS MONEY
« La petite citation qui va bien ici même »
Señoras y Señores buenas tardes buenas noches
Buenas tardes, buenas noches señoritas y señores
Être parmi vous ce soir
que de joie, qué alegría
Car la musique est mon langage et le monde es mi familia
Mes paroles: #EB0000


OooOOo
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t76718-la-famille-fait-ma-fi http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77101-miguel-la-musique-peut-creer-different-type-de-liens http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77232-fairy-history-of-a-loco

River Frost


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Colton Haynes

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Gray Fullbuster

✓ Métier : Infirmier
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 84
✯ Les étoiles : 1600




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mar 8 Mai 2018 - 20:38

C’était machinalement que River avait demandé au garçon s’il avait déjà assisté à un de ses combats. Le visage du petit s’était déformé pour prendre une expression sarcastique et moqueuse. Il avait répondu par l’affirmative, mais le ton de sa voix indiquait tout le contraire. Il était vrai que la question du mage avait été un peu stupide. Pour entrer dans l’arène, il fallait être personnellement invité par le propriétaire des lieux. Il n’y avait absolument aucune raison pour qu’on invite un garçon mineur dans ce genre d’endroit. Riv émit un petit rire en passant sa main dans ses cheveux. ‘’Non, tu as raison… Ce n’est pas un endroit pour toi.’’, dit-il en réalisant l’ironie de la chose. Et puis, l’attitude du Frost durant ces combats clandestins n’avait rien à voir avec son caractère de tous les jours. Si le petit l’avait vu, ne serait-ce qu’une fois, le regard sombre, couvert de sang, la rage dans tous les muscles de son corps, il n’aurait probablement jamais voulu rester seul dans une ruelle avec lui.

Le petit avait justifié son manque d’expérience au combat en citant un autre de ses talents, la musique. Il ne voulait probablement pas que River le prenne pour un incapable à tous les niveaux. Intrigué, l'infirmier lui avait demandé de quel instrument il jouait. Le gamin répondit qu’il était très doué pour la guitare classique. Bien que le jeune Frost aie une préférence pour les sons plus électrique, la guitare classique restait tout de même un bel instrument qu’il savait apprécier. Dans son ancienne vie, il avait aussi connu un musicien, ou du moins, un homme qui se proclamait musicien. Il était tellement mauvais qu’il pouvait vider une salle en l’espace d’une chanson. Riv espérait vraiment que le gamin soit plus doué que l’était Gajeel.
‘’Tu me montreras, un jour, ton talent à la guitare.’’, ajouta-t-il dans un sourire.

Quand River avait sermonné le petit sur son manque de jugement des situation potentiellement dangereuses, celui-ci avait baissé la tête. Au moins, il reconnaissait son erreur, il n’était pas complètement inconscient. C’est alors qu’il demanda à l’infirmier de devenir son professeur d’auto-défense. Sans y réfléchir très longtemps, il accepta. Il était fier d’avoir maintenant un protégé. Sans même un merci de la part de son nouvel élève, celui-ci posa déjà une condition. Il était hors de question qu’il se déshabille et ce, peu importait la raison. River leva un sourcil, incrédule, ne comprenant pas de quoi le petit voulait parler, avant de baisser les yeux sur son propre corps.
‘’Quoi?!?! Mais… Mais… Mais…’’, bredouilla l’homme à moitié nu. ‘’Je… Je suis certain que j’avais un t-shirt en sortant de chez moi tout à l’heure.’’, s’exclama le jeune homme, l’air complètement perdu. Ses yeux de glace parcouraient la ruelle à la recherche de son vêtement qu’il avait du enlever sans s’en rendre compte. Il n’avait décidément rien perdu de ses anciennes habitudes.

Renonçant à trouver le t-shirt perdu, Riv tenta d’expliquer les choses à son élève.
‘’C’est juste que mon premier maître, Ul, exigeait qu’on se déshabille pour affronter le froid. On devait s’entrainer dans les montagnes enneigées, dans le blizzard, en sous-vêtement pour endurcir nos corps. Ne faire qu’un avec le froid, c’est la meilleure façon d’apprendre la magie de glace…’’ Il s’interrompit, craignant d’en avoir trop dit. Dans un rire nerveux, le mage secoua ses mains devant lui, comme pour balayer les dernières paroles qu’il avait prononcées. ‘’T’inquiète…’’, dit-il dans un sourire. ‘’Je ne vais pas te demander de te déshabiller. Tant que toi, tu ne me demande pas de me rhabiller, on devrait bien s’entendre.’’ À Magnolia, il avait été habitué à se promener à moitié nu et surtout, à se battre tout aussi peu habillé. Dans ce monde, il avait conservé cette habitude bien malgré lui. Malheureusement, cette manie lui avait déjà apporté quelques problèmes avec les forces de l’ordre. Il en était à sa quatrième arrestation pour grossière indécence seulement pour cette année, en plus d’être banni de la bibliothèque. Et puis, ça commençait à lui couter une petite fortune en t-shirt qu’il enlevait un peu n’importe où et qu’il ne retrouvait pas.

Après s’est fait, plutôt justement, appelé ‘’Hé’’, River daigna enfin se présenter au gamin. Il ne lui donna que son prénom, le reste étant plutôt superflu. Le garçon fit de même. Il s’appelait Miguel. Riv hocha la tête pour signifier qu’il avait compris. Miguel venait de lui apprendre que les brutes étaient parties avec son porte-monnaie. Malgré ses blessures et son inexpérience en combat, il semblait d’attaque pour les retrouver et leur reprendre son bien. River ne pu s’empêcher de ressentir une pointe de fierté envers son élève. Le courage et la détermination étaient des qualités qu’il appréciait. Au pas de course, avec le chien qui les suivait, ils se rendirent dans la rie des commerces.

Les deux idiots rigolaient devant la vitrine de la pâtisserie. Ils n’avaient pas de petits gâteaux dans les mains, alors Riv caressa l’espoir que le contenue du porte-monnaie était toujours le même. Il demanda à son élève d’attirer les deux garçons dans la ruelle adjacente où il les attendrait. Miguel accepta sa mission en précisant qu’il devait avoir carte blanche pour les forcer à le poursuivre. Un sourire en coin, River approuva. Il aimait le caractère aventureux de son nouvel élève et il avait bien hâte de voir de quoi il était capable. Tapis dans l’ombre de la ruelle, il observa le garçon qui s’approchait de ses tortionnaires. Il n’entendit pas les paroles échangées, mais il ne manqua rien du spectacle. Miguel avait prit un boyau et il arrosait les brutes allègrement. Riv dut mettre une main devant se bouche pour ne pas pouffer de rire. Ce petit avait décidément beaucoup d’avenir. Prenant ses jambes à son cou, le musicien entraîna les brutes qui le poursuivaient dans la ruelle.

Comme celle qu’ils venaient de quitter, cette petite ruelle était une voie sans issue, bordée de conteneurs à déchets et de rebuts de toutes sortes. River attendit que le trio l’aie dépasser avant de sortir de l’ombre, bloquant ainsi l’unique sortie.
‘’Hey! Les affreux! Je vous ai manqué?’’, dit le Frost, l’air décontracté, les mains dans les poches. Il s’approcha du trio, prêt à intervenir si un de deux grands décidait de s’en prendre à Miguel. Sortant les mains de ses poches, les poings bien serrés, son visage devint grave. ‘’Vous étiez tellement pressé de nous quitter la dernière fois que je crois que vous avez oublié de rendre à votre nouvel ami son porte-monnaie.’’, dit-il en pointant Miguel du menton. ‘’Alors, vous préférez quoi? Vous lui redonnez gentiment ce qui lui appartient avec vos plus plates excuses? Sinon, je le reprend de force dès que je vous aurai fait perdre connaissance à tous les deux.’’ Sans jamais quitter les brutes du regard, il s’adressa à Miguel. ‘’Leçon numéro un : Ne fait jamais de menaces si tu n’est pas prêt à aller jusqu’au bout. Et moi, croyez-moi les affreux, je suis prêt. Je suis même du genre à aller trop loin. Ne vous inquiétez pas, je vous enverrai des fleur à l’hôpital.’’, ajouta-t-il dans un sourire légèrement sadique.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
The cold

never bothered me anyway.


How can I help it if I think you're funny when you're mad
Trying hard not to smile though I feel bad
I'm the kind of guy who laughs at a funeral
Can't understand what I mean? Well, you soon will
I have a tendency to wear my mind on my sleeve
I have a history of taking off my shirt
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77273-termine-river-gray-fr http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77280-mes-amis-ma-famille-ma-guilde http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77411-once-you-go-gray-it-s-all-the-way

Miguel Rivera


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jaeden Lieberher

Ѽ Conte(s) : Coco
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Miguel

✓ Métier : Etudiant
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 64
✯ Les étoiles : 700




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Lun 21 Mai 2018 - 17:25

ft. River G. Frost
Résumé.
Le gamin, le chien, les brutes et....le sauveur ?


Alors que Miguel avait dit à l'infirmier qu'il avait un talent à la guitare et qu'il se proclamait être un musicien très doué. Son sauveur intéressait par ce talent, voulait qu'un jour, Miguel lui jour un morceau. Très vite, Miguel ne semble pas très confiant, il ne doutait pas de son talent, mais du jugement des autres. Pour Miguel, s'était étrange de ressentir à nouveau cela, ne pas se sentir à l'aise lorsque tous les regards sont tournés vers vous, c'est déstabilisant. Il souhaite du profond de son cœur qu'il arrive à se débarrasser de cela, sinon l'espoir de retrouver toute sa famille sera anéanti. Le jeune musicien fit part de sentiment au combattant.

Heu... C'est-à-dire... Que depuis que j'ai retrouvé mes souvenirs, je n'ai pas joué devant un publique ou une personne extérieure au cercle familiale” Miguel secoua la tête et poursuit avec un sourire. “... Mais d'accord, un jour, je vous le monterais.

Certes, l'infirmier était devenu son professeur, Miguel aurait dû le remercier, mais la première chose qui était sortie de sa bouche n'était autre qu'une condition, et cela, rien qu'en regardant son maître. L'adolescent ne voulait pas se mettre torse nu et ne s'était pas privé de le faire savoir sans laisser son sensei placer une seule parole. Après sa petite condition, il laissa enfin son sauveur parler enfin bredouiller quelque chose à propos d'un t-shirt qu'il avait sur lui au moment de sortir de son domicile. L'homme lui expliqua alors pourquoi il avait l'habitude de se déshabiller avant la malédiction. Cela doit être douloureux de repenser à son ancienne vie et le jeune guitariste pouvait le comprendre. Mais lorsqu'il parla de magie, Miguel fut très intéresser.
De la magie ? Mais c'est cool, tu sais en faire ici ?

Tellement intéresser qu'il voulait une démonstration de la part de son professeur, l'enfant n'insista pas. Il fut soulagé d'entendre son maître lui dire qu'il n'allait pas l'obliger à se déshabiller, mais à une condition que Miguel ne lui demande pas de se rhabiller. Pour le garçon cela semblait être juste et approuva d'un signe de tête. Après les présentations et que Miguel lui fit part de son raisonnement sur les deux brutes, River décida d'aller les retrouver avec son élève pour les obliger à lui rendre le porte-monnaie.. Le musicien était chargé de les attirer dans une ruelle, c'est ce qu'il fit en les arrosant sans ménagement avant de prendre ses jambes à son cou.

Dans la ruelle, River avait bloqué la seule sortie possible après que les deux brutes ont pénétrés cette dernière. Son air était complètement différent de tout à l'heure quant il était avec Miguel. Il leur lança une menace, sur le coup les deux brutes ont fait un pas en arrière, puis s’échangèrent un regard. L'un deux, le chef de ce duo ricana lorsque River qualifia Miguel d'être leur nouvel ami.

" On s'est fait surprendre la première fois, mais cette fois-ci c'est différent. " il se retourna vers son complice." Occupe toi du gosse, fait lui regretter pour ce qu'il a fait. " La brute sortie un couteau à cran et fit le malin en le faisant tourner. "Arrête ton charabia et approche toi." La brute donna des coups de couteau.

Miguel ne savait pas trop quoi faire, à par essayer de ne pas se prendre d'autre coup de la part de l'autre brute. Le musicien dos au mur s'abaissa à temps pour éviter un coup de poing. Le poing de la brute atterrit contre le mur, la brute ne put s'empêcher d’émettre un cri de douleur. Mur 1 - Brute 0. Le mur gagne sans égratignures.

La brute de Miguel se retourna furieuse vers lui. Miguel pouvait ressentir toute la haine de son adversaire. Le musicien émit un petit rire nerveux avant que son adversaire ne se lance une nouvel fois sur lui, Miguel prit la première chose qui se trouver à proximité de lui: un couvercle de poubelle en métal, et donna un coup ennemi.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

TIME IS MONEY
« La petite citation qui va bien ici même »
Señoras y Señores buenas tardes buenas noches
Buenas tardes, buenas noches señoritas y señores
Être parmi vous ce soir
que de joie, qué alegría
Car la musique est mon langage et le monde es mi familia
Mes paroles: #EB0000


OooOOo
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t76718-la-famille-fait-ma-fi http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77101-miguel-la-musique-peut-creer-different-type-de-liens http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77232-fairy-history-of-a-loco

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

Le gamin, le chien, les brutes et....le sauveur ? [ PV: River ]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Centre ville :: ➹ Grande Place