Gravity
FALLS !

de Dyson

Minionement
Vôtre
de Adam & Pitch

L'Héritage
Perdu !
de seb


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ L'Héritage Perdu ! ☆ Evénement #97
Une mission de Lily Olyphant - Ouverture : 4 juillet 2018
« La Vérité sans Compromis ! »

Partagez | .
 

 Les recettes pompettes [PV Ali]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Ali Nacer


« KI CILUM IRS CARUM ESSIMSOUM ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : ❤Deniz Akdeniz❤

Ѽ Conte(s) : ❤Aladdin ❤
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le héros au coeur pur

✓ Métier : Papa- Dauphin D'Agrabah-Directeur de l'Orphelinat - Gambali


☞ Surnom : ❤Ali❤
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6809
✯ Les étoiles : 21503




Actuellement dans : « KI CILUM IRS CARUM ESSIMSOUM ! »


________________________________________ Dim 24 Juin 2018 - 23:48


       

           

           Les Recettes Pompettes
           Ali  & Noa + Michel-Ange (Guest)

Elle avait répondue a toutes mes questions..Elle me parlait de lui, puis d'elle. J'étais plus attentif quand elle parlait de cette nouvelle compétence de fée, qu'elle s'était découvert. Ça me rappelait toutes les fois, ou je découvrais les mystères de ma vie,de la magie qui faisait de ma vie quotidienne. Ça me rappelait aussi les entraînements avec Jace ou j'avais du apprendre a manier mes gants de la Magic League, pour ne faire qu'un avec le pouvoir de super héro qu'on m'avait accorder. Puis il était temps pour moi de lui montrer une nouvelle forme de magie de ce monde, les objets magiques.Après qu'elle est fut montée ..


Nous voyageons a travers les nuages , collés l'un a l'autre. Si ma maîtresse me voyait ainsi , en entrant au Palais, j'allais être trucider sans avoir eu le droit de me justifier. En plus, je sentais l'alcool et la sueur. Parce que boire, danser m'avait donner tellement chaud, que je dégoulinais. Et ma chevelure ébène frissotant en étant la preuve. En plus j'étais parti depuis un moment sans lui donner des nouvelles avec un simple coup de fil. Et je ne savais même pas si j'allais entrer chez moi avec Noa. Je crois que j'allais dormir au manoir  car si Laureline me voyait avec cette apparence négligée, elle serait imaginer le pire des scénarios, j'imaginais que j'avais chasser une nouvelle gazelle, en compagnie d'un de mes meilleurs amis : Fitzwilliam Darcy. Ou  que j'étais retournée prendre mon pied avec ma sorcière, parce qu'elle se faisait méfiance a son égard. Parce qu'à une époque,  Laureline était incapable de me donner un héritier pour assurer ma descendance sur le trône et pour qu'ensuite je fasse f légitimer  mon bâtard, par le Sultan. Elle pourrait aussi penser que j'étais retourner ramper jusqu'aux pieds de ma femme. Celle avec qui j'étais marié , la Princesse Jasmine.  Mais ce n'était pas le cas ! J'étais simplement bourré et parti commander une pizza. 


Le tapis descendait direction de le commerce. Nous déposant devant la porte. Heureusement a cette heure là, les rues étaient un peu déserte et l'heure du lunch était passée. Parce que je m'aurais fait remarquer.. On m'aurait lancer des regards curieux.. Des insultes peut-être ou on m'aurait tout simplement siffler . Mais les gens étaient sans doute habituer a voir des hommes presque qu'a poil en train de se  balader.Parce que je n'étais certainement pas le seul naturiste de cette ville. 


Et loin d'être le pire parce que ce n'était pas un délire que je faisais tous les jours, sauf celui de voler a tapis volant a travers la ville. Parce que mon meilleur ami se promenait avec mon camion, parce que sa voiture de luxe avait été démoli par sa petite amie Viking. Et même temps prendre mon véhicule était une sécurité pour lui, parce que jamais le frère Viking fou, je démolirais mon automobile. Parce que nous étions ami, mais aussi lier par le combat.


 J'aidais Noa a descendre par galanterie, mais aussi parce qu'une première promenade sur Tapis volant n'était pas évidente. Parce qu'à l’atterrissage on pouvait se sentir légèrement étourdi et décoiffée. Comme elle d'ailleurs!  Ma marraine fée pénétrait dans le commerce pendant que je demandais a ma carpette de rester bien sage par langage des signes . Je lui disais aussi  que je reviendrais très vite !Si jamais elle avait des ennuis avec quelqu'un , elle avait ma permission de lui foutre une raclée et  parce qu'il n'était pas question qu'on s'attarde. Surtout que ces temps-ci , je me sentais bien dans mes demeures. Sans doute, parce que depuis que Kenza etait venu au monde. Le gout pour les aventures avait été mis de coté pour devenir papa au foyer. 


Je pénétrais donc a mon tour dans le restaurant. Notre présence avait interrompu une conversation qui semblait aussi embarrassante que cette scène. Une scène qui me faisait un petit pincement au coeur. Une scène que mon coeur avait du mal a supporter. Parce que je détestais voir les femmes de ma vie avoir des rapprochements si intimes devant mes yeux. Mais je restais de marbre devant la scène gênante entre la Tortue et la fée, restant à l'écart m'adossant contre une table, détournant le regard et essayant de garder mon corps en équilibre mais les minutes suivantes, je ressentais le besoin de m’asseoir. Et ce que je fessais, mais trop bourré pour tirer une chaise . Je m'installais en petit indien sur le plancher, écoutant vaguement la conversation entre les deux. Jusqu'au moment ou  il la mettait sur le comptoir  .Je le foudroyais du regard.Un regard désagréable.. Pourquoi ? Parce que je me demandais si c'était un geste amical.. ou plus profond que ça. Parce que c'était plus tot rare qu'un ami mettait une amie sur un comptoir a moins d'avoir d'autres intentions.  Puis la tortue reculait mal a l'aise ..ou menacé par ma présence ? Mais je devais lui accorder au moins un point..Il était poli parce qu'il me saluait. À ce moment là, que je me relevais debout, marchant en zig zag vers le comptoir. 


Puis je déposais mes mains sur le comptoir proche des fesses de Noa. -  Salut Michel-Ange je crois ton nom,mon meilleur ami souvent des Pizza de ton restaurant.   Oui elle est venue avec un ami, moi c'est Ali au faites..Puis je jetais un coup d'oeil a Noa. -  Commande la pizza de ton choix, c'est moi qui paye. Puis je regardais de nouveau la tortue attendant qui nous propose sa spécialité mais en fixant Michel-Ange je venais de capter pourquoi son visage me faisait aussi familier, non pas a cause des rumeurs du village..Mais parce que demain il venait donner des cours d'art martiaux  a mon orphelinat. Ce n'était pas moi qui s'occupait de l'animation, c'était sans doute une idée de ma maîtresse qui avait proposer l'idée a la responsable des activités.  


Depuis dernièrement , j'étais passer de bénévole a directeur de l'orphelinat. J'avais même acheter l'établissement a la ville. Pourquoi ? Parce que l'adoption d'Olivia m'avait donner envie d'être proche des orphelins ou jeunes en difficultés parce que parce que j'avais été moi aussi un orphelin..Un enfant perdu..Mais il avait aussi une autre raison, parce que l'Orphelinat avait des secrets a me révéler  sur la naissance de Kenza, mais aussi cette prophétie qui allait se réaliser à cause   la naissance de mon bébé hybride.- Au faites on va s'en doute se recroiser demain tu viens donner a  mon Orphelinat avec tes frères ?







           
BY .SOULMATES


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Broken Dream
Comme les rêves sont cruels , qui nous laissent entrevoir des merveilles pour mieux nous en priver !Chaque jour j'aurais le mal de toi.Rêver seul ne reste qu'un rêve. Rêver à deux devient une réalité 
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t72168-ali-nacer-alias-aladd http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t72666-shake-it-cessez-de-faire-ta-beyonce-idiot-et-secoue-le-snake http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t72688-aladdin-en-quete-d-un-nouveau-reve-mai-2017-a-aujourd-hui

Noa


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


avatar


╰☆╮ Avatar : Emma Stone

Ѽ Conte(s) : Clochette
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Noa, fée des animaux



☞ Surnom : Noa
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1098
✯ Les étoiles : 18791




Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Mar 26 Juin 2018 - 22:09




Les Recettes Pompettes
Ali & Noa + Michel-Ange (Guest)

La jeune fée riait toujours, à califourchon sur Michel-Ange. Mais pourquoi donc était-elle si joyeuse ? Elle l’était en général tout le temps, mais là elle ne pouvait s’empêcher de glousser. C’était réellement étrange, mais c’était plutôt marrant. Elle avait pourtant fini gênée, voir légèrement timide, à la fin de leur rencontre avec Tortue-Man. Elle était ici totalement à l’aise, avait oublié la distance de sécurité minimale d’un bras à respecter et riait, toujours.
L’instant qu’elle se fasse cette réflexion, Michel-Ange l’avait soulevée du sol pour la relever. Elle était assise sur le comptoir, toujours assez proche de lui, jusqu’à ce qu’il recule. Elle tendit alors un bras.

Hihihi, un bras de distance, oui oui !

Elle remarqua alors qu’il s’adressait à quelqu’un derrière lui, elle se retourna, et aperçut Ali, en slip, tout décoiffé lui aussi, qui n’était pas des plus souriants. Elle l’avait presque oublié un instant, mais été ravie de le revoir. Bien évidemment elle ne l’avait pas oublié réellement, mais il était sûr que ce « rêve bleu » qu’il lui avait fait boire la faisait se sentir un peu floue, un peu comme dans une bulle à elle, avec seulement en vision la personne en face d’elle, oubliant parfois les alentours. Absolument compliqué à expliquer ou à décrire.

Oui c’est un grand ami, je te présente Ali !

Elle sauta par-dessus le comptoir, et s’accrocha au bras d’Ali, qui n’avait pas l’air stable sur ses jambes. Elle non plus, ils se maintenaient l’un et l’autre disons. Elle approuva quand Ali se présenta, se répétant légèrement.

Oui voilà c’est Ali ! Un super ami, avec qui je vis des aventures assez farfelues…tout comme nous deux avec l’animalerie.
Et même s’il avait l’air de savoir qui était Tortue-Man, elle ne put s’empêcher de rajouter :
Et lui c’est Tortu…Michel-Ange ! Il fait des pizzas !
Moui c’était une évidence, mais dans cet état plus rien n’était une évidence…

Re-rire, ça allait presque devenir fatiguant à force. Elle en aurait certainement mal à la mâchoire. Elle s’arrêta rapidement, prenant un air sérieux, pour se concentrer. Il ne fallait plus rigoler maintenant, il était question de choisir la nourriture.
Elle plissa les yeux pour lire la carte, ne comprenant pas un mot sur quatre. Concentrée à son maximum, elle écouta d’une vague oreille la discussion entre Ali et Tortue-Man, qui semblait parler d’orphelinat.
Peppéroni, margarita, quatre fromages, reine, orientale, cheesy…Autant elle ne comprenait rien, autant elle en avait tout de même l’eau à la bouche. Elle regarda sur les tables, où quelques personnes mangeaient. Elle s’approcha même un peu près d’une tablée de trois personnes, se penchant pratiquement au-dessus de leurs assiettes, reniflant l’odeur.

MMMmm, ça à l’air tellement bon tout ça ! Sauriez-vous me dire quelles sont les meilleures recettes, que me conseiller ?


Pour toute réponse elle eut juste un regard réellement peu sympathique des personnes autour. Elle se redressa et ressentit de nouveau ce sentiment, la gêne.

Oups, excusez-moi…

Elle retourna très rapidement au comptoir, toussotant légèrement, faisant mine de se concentrer de nouveau sur la carte. Mais rien à faire, ce n’était pas utile. Elle interrompit la conversation entre les deux jeunes hommes, son ventre gargouillant de plus en plus. C’était mignon ces échanges, mais on avait faim !

Tortue-man, je ne sais pas quoi choisir…Dis voir, que peux-tu me conseiller ? Il y a trop de choix…Oh ou alors j’ai une idée !! C’est possible de goûter à tout ??


Devant le regard quelque peu étonné d’Ali et Michel-Ange, elle sourit. Non elle ne ria pas de nouveau, elle eut juste un sourire amusé.

Mais nooon je ne veux pas une pizza de chaque ! J’ai bon appétit mais quand-même ! Je me demande plutôt si c’est possible de mélanger plusieurs recettes sur une ? voir deux peut-être, pour le petit déjeuner ?

Elle était impatiente de connaître la réponse, elle espérait que ce soit possible, vraiment. Elle se pencha sur le comptoir, positionnant ses coudes dessus. Elle posa sa tête sur ses mains, et sourit bêtement en regardant les cuisiniers s’affairer derrière, observant d’un regard alléchant, les pupilles dilatées à leur maximum.

BY .SOULMATES




♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Don't Worry, Be Happy !

Credits northern lights
En ligne

Michel-Ange Turtles


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Andrew Garfield

Ѽ Conte(s) : Teenage Mutant Ninja Turtles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Michel-Angelo - La Tortue Orange

✓ Métier : Livreur de Pizza
☞ Surnom : Rémi
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 700
✯ Les étoiles : 9112




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Jeu 28 Juin 2018 - 12:55

“GOOD JOB BROTHER WOOOO ”






Michel-Ange observa Ali longuement. C’était lui où le jeune prince ne semblait pas l’apprécier. Quand il s’approcha du comptoir pour se rapprocher de Noa, il comprit tout de suite. Repassant derrière ce dernier, la jeune tortue ricana un peu moqueuse et déclara d’un ton à moitié cassant, à moitié amusé :

« T’emballes pas, je vais pas te la voler va. Même si elle n’appartient à personne, tu ferais bien de te détendre. »


Boom. Observant Noa cette fois-ci en lui souriant gentiment, il remarqua son état. Il avait également remarqué celui d’Ali. Ce n’était pas joli joli tout ça. Ricanant encore, Michel-Ange lui enleva la carte des mains, en posant la sienne sur celle de Noa et déclara d’un ton chaleureux et amusé :

« Laisse, je sais ce qu’il te faut ! »


Le regard rieur, il commença à oeuvré. Sortant une pâte déjà préparée le matin même, il la fit tournoyer à toute vitesse pour qu’elle prenne rapidement une forme bien plate. S’appliquant à la perfection, il finit par étaler la pâte et dit d’une voix pleine d’entrain :

« Vu que t’es la fée des animaux, on va la mettre végétarienne, déjà. »


Lui faisant un petit clin d’oeil, la Tortue ajouta plusieurs légumes et fruits qui s’assemblaient en terme de goûts et de couleurs à la perfection. Rajoutant le fromage, il se saisit du grand morceau de bois réservé aux pizzas pour le mettre dans le four à bois rapidement. Soufflant sur les braises pour que l’intensité du feu augmente, il se retourna et dit d’un air moqueur.

« On dirait que vous avez un peu abusé ce soir, et toi, au vu de tes yeux, je suppose que c’est ta première cuite. Tu devrais arrêter pour ce soir, sinon tu feras des choses que tu vas regretter. C’est souvent ce qui se passe avec l’alcool ! »


Attendant quelques minutes en prenant la commande des autres clients, il remarqua que plusieurs observaient Ali, en slip et les cheveux décoiffés.

« Ne vous inquiétez pas, ce n’est pas un mendiant. Il est très gentil et n’a jamais mordu personne… Enfin je crois ! »


Quelques clients ricanèrent, amusés. D’autres ne le voyaient pas comme ça et se contentèrent de faire une moue désagréable à l’encontre d’Ali. En même temps, c’était pas très cool de se pointer en caleçon dans une pizzeria de renom !
Sortant cette dernière du four, il la posa sur le comptoir et déclara d’un ton enjoué :

« Et voilà ! C’est pour toi ! C’est gratuit, et c’est échangeable contre un rendez-vous galant. Tu sais, le truc où les gens se jettent de la nourriture. Rassure toi, ça se passera pas comme ça ! »


Fixant Ali, il le rassura cependant. De quoi avait-il peur au juste ? C’était son petit ami ? De mémoire, elle n’en avait pas. Alors pourquoi être aussi rabat joie.

« Et vous pouvez aussi prendre une boisson, je pense que ca vous fera le plus grand bien. »


Sortant deux boissons énergisantes, il les posa devant les deux comparses et les salua de la main en souriant.

« Rentrez bien ! »




♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Eulalie? Elle l'a mauvaise parce qu'apparemment je sors avec n'importe qui...


Ali Nacer


« KI CILUM IRS CARUM ESSIMSOUM ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : ❤Deniz Akdeniz❤

Ѽ Conte(s) : ❤Aladdin ❤
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le héros au coeur pur

✓ Métier : Papa- Dauphin D'Agrabah-Directeur de l'Orphelinat - Gambali


☞ Surnom : ❤Ali❤
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6809
✯ Les étoiles : 21503




Actuellement dans : « KI CILUM IRS CARUM ESSIMSOUM ! »


________________________________________ Dim 1 Juil 2018 - 22:46


       

           

           Les Recettes Pompettes
           Ali  & Noa + Michel-Ange (Guest)



Ali avait fini ces pancakes depuis un bon bout de temps. Son ventre était bien rond, au point que l’on pourrait croire que sa grossesse en était à son sixième mois. Elle était repue, elle avait presque trop mangée. Et elle regardait avec des yeux ronds, Scooby-Doo et Sammy engloutir leur dixième assiettes. Ils avalaient pancake après pancake, sans sembler être rassasiés. A eux deux, ils avaient bien mangé une cinquantaine de crêpes, ils étaient réellement comme dans le cartoon que la rousse aimait regarder à la télévision.
Voilà un bon quart d’heure que Laureline avait fini son repas et elle commençait à se dandiner sur son siège, impatiente d’aller retrouver Dyson Walters, et de tirer au clair cette histoire.
Heureusement, les deux comparses ne reprirent pas d’autre assiette. Enfin, ils semblaient repus. Sammy posa la main sur son ventre à présent bien rempli et dit :

- Bon, prête à explorer Gravity Falls ?
- Parce que vous pouvez réellement marcher après avoir englouti tout ça ?! S’étonna la rousse. C’est parti alors, mais si vous avez des relents de pancakes, me vomissez pas dessus.
- Oh, y a pas de soucis, on a à peine mangé ! Laureline pouffa de rire en entendant cela.
- A bientôt ma jolie ! Reviens manger ici quand tu veux ! Fit Lady Susan en les voyant quitter le restaurant.
- Merci... Lady Susan. Laureline avait dû faire fonctionner sa mémoire pour se souvenir du nom de la serveuse. A bientôt ! Finit-elle avec un geste de la main et un grand sourire.

Sammy et Scooby l'emmènent marcher dans la ville. La rousse en fut émerveillée, c’était une jolie petite ville, propre et animée. Laureline découvrit des petits commerces accueillants, ainsi que des restaurants et d’autres établissements. Devant chaque vitrine, le grand dadet et le chien lui racontèrent des anecdotes et lui présentèrent les propriétaires. La rousse réfléchit à venir s’installer ici. Puis bannit cette idée de sa tête, elle préférait cent fois son corps de femme en images…. réelles.
Soudain, un brouhaha la tira de ses pensées, ils arrivèrent sur la place principale et purent alors constater qu’il y avait foule. Visiblement quelque chose attirait l’attention générale. Même la presse était présente, une femme à micro parlait avec passion devant une caméra.

- Hé regardez, nos amis sont là !

Laureline décrocha le regard de la foule et tourna la tête pour voir la fameuse Mystery Machine se garer près d’elle. Un sourire étira les lèvres de la rousse, c’était dingue de voir de ses yeux cette camionnette emblématique.
Elle vit le reste du Scooby-Doo descendre du van. L’un après l’autre, Fred, Vera et Daphné apparurent. Un homme descendit à leur suite. Laureline ne le connaissait pas. 

- Sammy, Scooby, on a rencontré quelqu'un comme... oh, vous aussi ? (FRED)
- Et eux aussi. Dit Vera en regardant la foule.

Laureline observa l’homme brun qui suivait le Scooby Gang, alors lui aussi venait de Storybrooke. Son visage ne disait vraiment rien à la rousse. Il était donc beaucoup d’originaires de Storybrooke à être apparus à Gravity Falls.
Ses yeux divaguèrent sur la foule, un homme brun à la peau basanée attira son regard. Elle fronça les sourcils, pourquoi cet homme lui rappelait quelqu’un. Ali, s’exclama-t-elle en pensée. Ses yeux s’écarquillèrent, son fichu fiancé était en train de se pavaner devant toutes ses filles, notamment une petite blonde. Elle avait été soulagée de le voir mais à présent elle le fusillait du regard.
La rousse décida de laisser Ali libre encore un peu de temps, avant qu’elle ne s’abatte sur lui comme un aigle sur sa proie.

- Qui d’autre est apparu ? En dehors de Monsieur-j’aime-les-femmes. Cracha Laureline en pointant Ali du doigt.
- Nous sommes comme vous, nous venons de rencontrer Soreth, qui est avec nous. Bonne nouvelle, vous n'êtes peut être pas mort ! Répondit Daphné.
- J'en compte deux au milieu de la foule. Deux de plus avec nous et… Compta Vera.
- Une de plus, regardez ! S’exclama Sammy.

En effet, de l’autre côté de la rue, un vieil homme et une femme approchaient. Avec ses cheveux blancs, la jeune femme était plutôt énigmatique et assez effrayante.

- Nom d'un p'tit bonhomme ! S'écria le vieux quand il fut à portée de voix. Vous êtes plusieurs cette fois ci !
- En effet, on est nombreux... Murmura Laureline. C'est curieux. Elle fit une pause et ses yeux se levèrent vers son homme. Excusez-moi je vais rappeler mon fiancé à l'ordre.

Alors la rousse fonça vers Ali. Elle écarta plutôt brusquement toutes les personnes qui se trouvaient sur son passage.

- Ali ! Cria-t-elle le visage rougit d’énervement. 

Le visage surpris de son fiancé se tourna vers elle, il ne sembla pas la reconnaître. Cela ne fit que l’énerver davantage, bien que Ali n’y était pour rien.
- Tu veux que je t'apprennes à draguer des minettes adolescentes ?!


Alors il sembla reconnaître sa chère et tendre. Son visage changea radicalement de couleur et il baissa la tête comme un chien venant de se faire disputer par son maître.Pas juste au sens figuré. Laureline lui lançait des regards plein de colère et de déception.
- Bébé ?!! Qu'est-ce que.. Il ne terminait pas sa phrase.  Draguer je sais déjà le faire, Darcy et moi on chasse de la Gazelle ..Mais si ta envie de jouer au professeur je te dis pas non..Tu te souviens ..Tu me dois quelque  chose, par contre c'est pas ce que tu crois. C'est elle.. Pointant du doigt la blonde..Enfin rousse a ses yeux.  Elle est sortie de l'épicerie..Elle est tombée sous mon charme légendaire de sauveur, elle m'a demandée ou j'habitais.. Tu crois sérieusement que je donnerais l'adresse de notre Palais a une autre fille ? En plus c'est même pas une Princesse..Et en plus elle m'a attouchée..Elle m'a foutue une gifle..
 - Et menteur en plus de coureur de jupons !
- Coureur de jupons ! Non en tant que favorite du Dauphin d'Agrabah.. C'est dans mon droit d'avoir les femmes que je veux..Mais tu sais que tu es ma préférée après Kenza..Et je te jure que je ne met pas..
Laureline attrapa son bras avec fermeté et le traîna jusqu’à ses nouveaux amis. Elle écarta encore une fois la foule et criant que le spectacle était terminé.

-Crois moi ma Galaxie, je t'ai pas trompé cette fois ci en plus.. C'est même pas une sorcière, ni même une ombre..  Demande a Monsieur Black..Il s'est porté garant pour moi.. Pesta Ali.
Laureline jeta un œil sur ce fameux Monsieur Black, il avait l’air d’un homme de confiance, peut-être qu’Ali disait la vérité cette-fois. La rousse haussa les épaules, elle avait tout de même de la colère à décharger.

- Je vous présente Aladdin, mon indigne fiancé. Fit-elle en arrivant de le Scooby Gang.
- Aladdin ? S’écrièrent les 5 amis en cœur.
- Mais... vous n'êtes pas avec Jasmine normalement ? Demanda Daphné.
- Si Si, je suis avec Jasmine, on est marié, d'un mariage politique , mais Laureline est ma maîtresse et mère de mes deux héritiers. Il posa la main sur le ventre de la rousse pour appuyer sa parole. Daphné avait un air outré sur le visage en entendant le mot « maîtresse ». Elle colla une claque à l’arrière de la tête d’Ali. Mon fiancé poussait un ''Aie'' mécontent. 
- On ne parle pas comme pas d'une femme ! Gronda-t-elle. Laureline lui sourit pour la remercier.
- Je suis fâchée ! Dit Laureline en dégageant le bras de son fiancé de son ventre. Ali lui lança un regard plein d’incompréhension.
- Vous avez un sacré problème mesdames .. C'est quoi un complot de rousses ? Fachée ..Je suis innoncent moi. Mais si tu es vraiment fachée.. Je me ferais pardonner. Après tout, on est dimanche..
- Cessez d'être un vilain macho et quand vous arrêterez de considérer les femmes comme des objets sensuels, les rousses cesseront de vous frapper ! Fit Daphné.
- Du calme Daphné, du calme. Dit Vera, tandis que Fred souriait, amusé.
- Tes nouvelles copines ont vraiment besoin de consulter des chameaux. Déclara Ali à Laureline.
- Et je ne suis pas rousse ! Cria Pacifica qui venait de les rejoindre. Pervers et myope, vous êtes irrécupérable. Il n'y a vraiment aucun homme avec qui il est bon de sortir aujourd'hui. Bon, Lucky est en route, il...Elle fut interrompu par le vieux barbue. Ali se taisait , mais laureline savait que ça lui faisait de la peine , ça se voyait dans ses yeux.
- Il faut se mettre à l'abri ! 5 d'un coup... Gravity Falls va sombrer dans le chaos !
- C’est qui lui ? Demanda D’Arelaune à Daphné.
- McCroquette, il a l'air fou... ce qui est un peu le cas oui, mais c'est le plus grand savant de Gravity Falls. 
- Vivement que Dyson arrive...Soupira Laureline et observant les environs.
- Oui vivement que je sois ressuscité. Dit Ali. Merci d'être venu me chercher dans le monde des morts. Ça prouve que tu m aimes même si t’es fâchée. 

Laureline souffla d’exaspération, avait-elle la tête à faire des voyages dans le monde des morts volontairement ? Tout de même, un sourire se dessina sur ses lèvres. Ali savait toujours la faire sourire, même quand elle était en colère.
La foule et la presse ne tardèrent pas à revenir se presser autour des nouveaux venus. Des questions et des flash fusèrent de partout.

- Venez dans la Mystery Machine, on va avoir un peu de calme. Fit Fred.

Ils montèrent tous dans le van pour Fred se mit derrière le volant pour emmener la camionnette à l’écart de la foule.
Ali s’assit sur un siège et comme tentative de réconciliation, Laureline se glissa à terre, entre les jambes de son fiancé. Ainsi, elle pouvait poser sa joue sur sa cuisse et lui pouvait lui caresser les cheveux de la façon dont elle aimait tant. Pendant qu'Ali caressait la chevelure de Laureline, il jetait des regards discrèt vers la femme blanche, mais vu que la rousse était de dos a lui, elle ne pouvait pas le voir.

- On peut commencer par les présentations ? Demanda la fille à lunettes. Je suis suis Véra, voilà Daphné, Fred, Sammy, Scooby Doo, et Pacifica. Parmi vous il y a Soreth, c'est le frère de Lucky.
- Vous avez tous du avoir un accueil différent, mais grâce à Soreth, on sait désormais qu'il y a de fortes chances que vous ne voyez pas morts, au cas où on vous l'a fait croire. Expliqua Fred.
- Ouff ! La prophétie ne s’est pas réalisée. Se murmura Ali pour lui-même. Donc Monsieur Black n'est pas mort ?! Demanda-t-il à Fred. Merde je vais devoir me trouver un autre mort..pour.. Ali se taisait il n'allait quand meme pas balancer la surprise de son pardon.
- On ne peut pas en être sur, mais si Lucky n'est pas venu ici à sa mort, alors il n'y a aucune raison que vous le soyez. Expliqua le blond.
- Ali et moi ne sommes pas morts, c’est certain, sinon on aurait fait une pseudo crise cardiaque en même temps. C'est peu probable nous sommes encore jeunes. 
Ali rajoutait 
- Il est impossible que je meurs de cette manière..Le petit oiseau m'a pas prédit ca..
Véra va parue songeuse.
- Nous avions qu'un seul indice avant, la mort de Lucky, mais si ce n'est pas le cas, nous n'avons plus aucune piste sur la raison de votre arrivée chez nous. Qu'est-ce que vous faisiez avant d'être arrivé ici ? Ho ! Quel jour vous pensez qu'on est ? Lucky lui pensait être une semaine avant la date de son arrivée !
- On est le 24 Juin non ? Je me rappelle seulement être allée dans le dressing, Ali, nous étions ensemble. Elle regarda son fiancé comme pour demander confirmation. Puis j'ai fais une sorte de malaise après avoir remarquer que les piles de mon horloge étaient mortes.
- Bah... oui, le 24 juin. C'est vraiment bizarre, le plus grand mystère jamais observé ici. Quoique... attends, pourquoi tu parle des piles de ton horloge ? (Fred)
- Oui, les aiguilles de mon réveil étaient immobiles... Mais maintenant que j'y pense, j'avais changé ces piles il n'y a pas si longtemps.. C'est étrange non ?
- Est-ce que c'est votre cas à tous ? Demanda Fred. La rousse se retourna vers Ali.
- Moi je jouais tranquillement avec mon bébé, attendant sagement que ma fiancée sorte de notre dressing,  Et a  dix heures tapante, l'horloge de ma couche s'est mise à sonner... Puis les aiguilles se sont arrêtées et j’ai perdu tout contact avec la réalité..et mon ..Ali se tut mais sembla réfléchir à d’autres questions.
- Intéressant... quelque chose s'est produit avec le temps… Fit Vera.
La fille à lunettes sortit alors son téléphone de sa poche et le tendit à Laureline. La rousse fut surprise mais prit quand même l’appareil qu’on lui tendait. Vera avait-elle déjà un smartphone dans le cartoon ?

           
BY .SOULMATES


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Broken Dream
Comme les rêves sont cruels , qui nous laissent entrevoir des merveilles pour mieux nous en priver !Chaque jour j'aurais le mal de toi.Rêver seul ne reste qu'un rêve. Rêver à deux devient une réalité 
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t72168-ali-nacer-alias-aladd http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t72666-shake-it-cessez-de-faire-ta-beyonce-idiot-et-secoue-le-snake http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t72688-aladdin-en-quete-d-un-nouveau-reve-mai-2017-a-aujourd-hui

Noa


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


avatar


╰☆╮ Avatar : Emma Stone

Ѽ Conte(s) : Clochette
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Noa, fée des animaux



☞ Surnom : Noa
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1098
✯ Les étoiles : 18791




Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Mer 4 Juil 2018 - 21:45




Les Recettes Pompettes
Ali & Noa + Michel-Ange (Guest)

La jeune fée regarda d’un air très admiratif Michel-Ange a l’œuvre. Elle retrouvait ici l’agilité du jeune homme qui l’avait un peu impressionné la fois d’avant, ce qui était décuplé avec l’alcool. Elle ne put s’empêcher de pousser un petit « Waouh » d’exclamation.
Elle ne savait pas ce qu’était exactement une pizza végétarienne, mais elle lui faisait confiance. De toute manière elle était persuadée que tout lui plairait. Elle n’avait encore rien gouté ici qui lui déplaise…enfin si, les chocolats au brocolis n’étaient pas terrible…
Puis il lui parle de son état, et l’a mis en garde. Elle le regarda un peu étonnée, avant de répondre de manière approximative.
Mais nooooon Tortue-man t’inquiète, jgne gère !
Puis elle passa un bras autour des épaules d’Ali.
On s’amuse un peu, ça va aller. Hein Ali ?!
Elle fit un grand sourire, avant de renifler.
Mmmmm ça commence à sentir hachement…hips…oups pardon. Hachement bon !

Après un instant qui paru une éternnniiiité à Noa, la pizza sortit enfin du four. Elle sautilla sur place, impatiente.
Hiiii Ali vite, il faut vite qu’on rentre pour manger, ça à l’air trooop bon !
Puis elle fit un grand sourire à Michel-Ange, et se pencha par-dessus le comptoir, pour lui déposer un bisou sur la joue, sur lequel elle s’attarda légèrement. Elle se redressa.
Merci Tormtuem-nam ! C’est sans problème pour le truc galant là, surtout si ça implique de la nourriture…MMMmmm. Allez on y va, on a faim !
Elle attrapa la boisson qu’il leur tendait, et la but assez rapidement en sortant de la pizzeria. C’était bon aussi cette chose. Elle se tourna vers Ali, en se dirigeant vers le tapis.
Il est sympa hein Tortue-Man ? Il est marrant en plus, et il a l’air de faire des trucs bon à manger en plus !
Elle rêvassait un peu, avant de s’asseoir de nouveau sur le tapis derrière son ami. Elle n’avait même pas remarqué l’animosité entre les deux hommes, elle était réellement dans sa bulle.
Elle jeta la canette qu’elle avait fini, puis mit ses bras autour de la taille d’Ali. Elle posa sa tête contre son dos, et ferma un instant les yeux. Il faisait bon en cette nuit d’été, elle se sentait bien…ouh là non, yeux fermés, sa tête tournait un peu…comme cette fois sur le bateau avec Jack, ce vieux pirate. Elle rouvrit donc les yeux, pour se concentrer sur la trajectoire.

Arrivés à destination, Noa descendit rapidement du tapis, aidée d’Ali. Un peu trop rapidement, parce que sa tête tourna de nouveau. Elle s’accroupit un instant.
Ouhlàlà…ça tourne un peu quand même ! j’ai l’impression d’être en mer encore !
Elle resta un instant dans cette position, et souffla, plusieurs fois, pour se reprendre. Son ventre gargouilla de nouveau, et son envie pressante d’aller au toilettes la fit se lever de nouveau. Elle regarda son ami et lui fit un grand sourire, qui se voulait des plus rassurant.
Non ça va en fait ! Je crois que ça ira mieux si je mange, je dois manquer de forces !
Bien sûr, toutes les excuses étaient bonnes…

Elle suivit Ali à l’intérieur, et avant de se diriger vers les toilettes, elle passa ses bras autour de la taille de son ami, et se serra fort contre lui.
Ali tu sais, je suis super contente de te connaître ! et j’adore cette soirée, merci beaucoup, d’être là.
Elle défit son étreinte, lui sourit, et partit vite vers les toilettes. Et oui, les fées aussi ont parfois des besoins à soulager…Mais passons les détails de ce qui se passe dans cette petite pièce. Tout commentaire serait à la rigueur que Noa trouvait cette invention dans ce monde bien pratique.

Elle revint quelques minutes après dans la cuisine, et s’assit sur une chaise, autour de la table où Ali avait posé la pizza.
MMMMmm…ça sent vraiment trop bon ! A l’attaque !
Elle avait observé les gens manger à la pizzeria, et avait pu remarquer que la plupart mangeaient avec leurs doigts. Elle attrapa donc une part, et mordit à pleines dents dedans.
Mmmm….Cnest megne pfma que mnodeur, cnest mauffi gne goût !
Elle parlait la bouche pleine, enjouée, appréciant chaque bouffée, et engloutit sa première part en un clin d’œil.



BY .SOULMATES



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Don't Worry, Be Happy !

Credits northern lights
En ligne

Ali Nacer


« KI CILUM IRS CARUM ESSIMSOUM ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : ❤Deniz Akdeniz❤

Ѽ Conte(s) : ❤Aladdin ❤
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le héros au coeur pur

✓ Métier : Papa- Dauphin D'Agrabah-Directeur de l'Orphelinat - Gambali


☞ Surnom : ❤Ali❤
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6809
✯ Les étoiles : 21503




Actuellement dans : « KI CILUM IRS CARUM ESSIMSOUM ! »


________________________________________ Lun 9 Juil 2018 - 3:49

Quelques mois avaient passés après notre mésaventure au Neverland avec le vilain Abis Mal. Au moins tout c'était bien terminé. Nous avions réussis a échapper au pire: Lui offrir une rose aux pouvoirs catastrophiques. Et j'étais maintenant le propriétaire du magnifique bateau aux bois dorés , aux drapeaux couleurs sables.  J'avais même mon équipage, et mon capitaine, vu que j'étais lieutenant de ce voilier. Il était justement au port de Storybrooke, donc tu pouvais l'avoir aperçue parmi les bateaux. 




Elle venait m'annoncer cette nouvelle ..En faites deux ! Elle voulait savoir si je voudrais être considéré légalement père,de sa fille. Une adolescente, qu'elle avait adoptée avant de la connaître. Sans hésitation je lui disais oui ! Un enfant ça se refuse pas ..Surtout que j'avais connu été moi -même un orphelin .  Heureuse , nous étions embrassés passionnément . Mais elle avait une  autre nouvelle qui allait encore chamboulée ma vie.  Certes d'une bonne façon. J'aurais du être heureux, mais je doutais. Est-ce que j'allais être à la hauteur de cette lourde responsabilité? Et c'était différent que  d'adopter une adolescente qui n'avait aucun lien de sang avec moi. Et en plus  ça serait la première fois que je verrais grandir l'amour que j'avais créer. Parce qu'avec Sadira je ne n'avais pas eu ce privilège! Mais je ne regrettais pas Kenza.  Mais sachant que j'aurais trois bébés de ma lignée. Oui dans son ventre, deux petits coeurs battaient.  J'avais  peur qu'on vienne encore enlever mon bonheur. Parce que mon ombre me suivait.  Et parce que un trio de sorcières magouillaient dans l'ombre pour détruire cette lignée. Mais aussi dérober les coeurs de mes enfants et le mien.. Mais qu'est-ce que nos coeurs avaient de si spéciaux? C'était un symbole de la plus puissante magie sur terre: L'amour..




C'était pour cette raison que je ne voulais pas impliquer Laureline a toute cette histoire .Parce que   qu'être enceinte de mes enfants étaient dangereux.  J'étais donc assis dans mon lit, en train de me fracasser le derrière du crane en frappant ma tête contre le mur en arrière de mon nid d'amour.  Darcy ,  s'occupait de ma petite princesse et d'Amira.  Pendant que j'essais de réaliser ce qui se venait de se passer dans mes jardins de mon Palais . Eden était avec Laureline essayant de la rassurer , en lui disant que j'allais écouter les murmures de mon coeur. Que je n'allais pas m'enfuir comme chaque fois que j'avais un grave souci, parce que la famille c'était ce  que j'étais mon rêve bleu. 




Donc quand mon coquillage vibrait, j'étais très heureux d'entendre sa voix. Cette voix si rassurante. J'avais besoin de parler a quelqu'un..J'acceptais donc ton invitation ,cuisiner allait me changer les idées. Même si j'en avais plus l'habitude parce que j'habitais depuis quelques mois dans un Palais. Mon Palais!  La demeure que la fée avait visitée dans le temps des fêtes..Il était ma seconde demeure. On  pouvait même la décrire symboliquement comme mon chalet de vacances. Un endroit ou je pouvais redevenir le va-nu-pied et non le Prince. Un endroit ou je pouvais mettre de coté mes responsabilités de Dauphin.. Et profiter un peu de la vie . Je n'avais plus l'habitude de cuisiner aussi parce  que j'avais des gouvernantes pour s'occuper de mes besoins et désirs. Et s'occuper de l'entretien du Palais,et de mes animaux de compagnie. Parce qu'Amira n'était pas la  seule. Je possédais un jardin de perroquets et quelques panthères. 
***
Quelques jours avaient passer depuis la nouvelle que j'allais être papa de jumeaux  de ma maîtresse favorite. Parce que politiquement et sur papier , ma femme était la Princesse Jasmine. Nous étions toujours unie pour mon peuple victime qui avait été victime de la Malédiction. Et aussi pour notre statut.. Parce qu'un jour, j'avais bien l'intention de retrouver Agrabah et d'y rester avec ma petite famille.  J'avais demandée un petit service a Jace de veiller sur Laureline, quand elle allait au boulot, ou se  promenait en ville. Il était devenu son garde de corps. Il restait dans  l'ombre certes, pour ne pas perturber ses enquêtes policières. Mais il était là!  C'était ce que je lui exigeais pour son bien et celui de nos enfants. Sinon elle avait l'autre option, et c'était de restée enfermée au Palais. Et devenir une Princesse comme Raiponce,  ou Fiona dans Shrek. Aujourd'hui, j'étais venue te chercher au port comme a mon habitude, a mon jeep. Amira n'était pas là, parce qu'elle était avec Eden, notre génie et Adam , le petit copain de celle-ci. Le temps que je digère mieux cette nouvelle. 








Par contre Kenza était avec nous, assise dans son petit siège d'auto avec sa peluche de licorne du Noel qu'on avait eu ensemble. Elle était réveillée et fût heureuse  de recevoir ton magnifique hochet. Elle poussait des petits cris de joie chaque fois qu'elle l'agitait dans tous les sens. L'entendre abaissait mon coeur..Me faisait oublier quelques instants le mal qui m'envahissait. Heureuse de voir, ma marraine fée assise a mes cotés. Cette fois ci, je ne lui bandait pas les yeux, car après toutes les aventures que nous avions eu. Elle lui faisait une confiance aveugle..Qu'elle garderait tous les secrets de ma vie ! Je me dirigeais donc le manoir, pour notre petite soirée..Durant la route, nous faisons un peu la discussion.

- Ton appel tombait vraiment a pique ! Je dois vraiment te parler..Et en même temps t'annoncer un grand changement a ma vie. Penses -tu pouvoir faire deux autres hochets ?
Facon subtile de lui dire qu'elle allait être de nouveau marraine fée. Elle allait  sans doute poser  un million questions comme a son habitude, car je lui avais jamais parler de Laureline. Tout simplement parce que tout  avait déboulé rapidement dans ma vie. Elle ne connaissait pas même l'existence du Palais. Que par moment j'avais envie, de passer des soirées a lui parler par coquillage, pour qu'elle sache tout de moi. Parce qu'au fil de nos aventures..Elle était devenue une confidente, une marraine fée mais une meilleure amie, car celle que je croyais l'être , n'avait que yeux pour les deux hommes de sa vie. Et je n'appréciais pas être l'homme délaissé. 

T’emballes pas, je vais pas te la voler va. Même si elle n’appartient à personne, tu ferais bien de te détendre.  Se détendre, même  bourrer j'avais du mal a le faire. Même dans les moments les plus paisibles de ma vie, j'avais du mal. Pourquoi ? Parce que je pensais trop. Et j'avais tendance a trop stresser et a ne pas me laisser aller correctement. Pour moi il faudrait qu'une journée ''On s'en fou''  existe..Une Journée que je pourrais faire ce que je souhatais, sans conséquence a long terme sur ma vie. M'emballer ? Je ne m'emballe pas , j'avais juste peur de perdre ma place dans son coeur.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Broken Dream
Comme les rêves sont cruels , qui nous laissent entrevoir des merveilles pour mieux nous en priver !Chaque jour j'aurais le mal de toi.Rêver seul ne reste qu'un rêve. Rêver à deux devient une réalité 
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t72168-ali-nacer-alias-aladd http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t72666-shake-it-cessez-de-faire-ta-beyonce-idiot-et-secoue-le-snake http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t72688-aladdin-en-quete-d-un-nouveau-reve-mai-2017-a-aujourd-hui

Noa


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


avatar


╰☆╮ Avatar : Emma Stone

Ѽ Conte(s) : Clochette
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Noa, fée des animaux



☞ Surnom : Noa
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1098
✯ Les étoiles : 18791




Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Ven 20 Juil 2018 - 20:17




Les Recettes Pompettes
Ali & Noa


Noa était assise dans le fauteuil du salon, et attendait la réponse à sa question. Oui, qu’allaient-ils donc cuisiner ? C’était tout de même une question super importante ! Mais Ali restait à la regarder d’un air benêt, comme s’il attendait quelque chose…mais quoi donc ? Elle réfléchit, réfléchit…avait-elle oublié quelque chose ? Ce n’était pas son anniversaire, enfin celui-ci était tout juste passé mais elle n’avait pas oublié…
Soudainement ça lui vint en tête. Elle avait été longue à la détente, mais elle venait enfin de comprendre ce que lui avait dit Ali dans la voiture. Quand il lui avait parlé des deux hochets, elle avait simplement répondu :
Pourquoi, au cas où elle le casse ou elle le perd c’est ça ?
Et il avait alors pris cet air benêt depuis, qu’il ne lâchait plus. Mais il avait parlé de changement. Et ce fut alors qu’elle tilta.

Attends Ali…un changement, deux hochets…Ne me dis pas que…Tu vas être de nouveau papa ??

Celui-ci eut à peine le temps d’acquiescer que la fée des animaux sautillait de joie sur place, avant de sauter dans les bras d’Ali.
Mais c’est une super nouvelle ça !!
Elle se ressaisit ensuite, puis se rassit de nouveau. Et comme à son habitude, les questions sortirent soudainement les unes après les autres.
Mais, comment tu sais ? Les cigognes t’ont prévenu ? Tu as reçu une autre lettre ?
Oui, demander si les cigognes l’avaient prévenu ne poser absolument pas de problème à Noa, après tout elle pouvait bien communiquer avec elles.
Et ça ne va pas être trop galère à gérer trois bébés ? Tu vas-t-en sortir ? Mais ok je note, je te ramènerai d’autres hochets, quand je vois comment Kenza s’amuse avec le sien ça ne me fait que grand plaisir !
Elle sourit à Ali.

Celui-ci lui annonça alors qu’ils allaient fêter la nouvelle, et arroser ça. Comment ça arroser ça ? Comme des plantes ? Qu’est-ce qu’il voulait dire par là ? Elle lui posa la question, et il ria. Elle resta sceptique, c’était une vraie question, elle ne voyait pas ce qu’il y avait de drôle en réalité. Alors il lui expliqua que lorsque l’on annonçait une bonne nouvelle, souvent on fêtait ça en buvant un verre, autour de ce qu’il appelait un apéro, et que donc on « arrosait ça ». OK, une coutume qui semblait étrange, mais pourquoi pas.
Il alla donc dans un placard chercher une bouteille, deux verres, et revint avec. Il enleva le bouchon, et remplit les deux verres. C’était selon lui du vin pétillant. Chouette, encore une nouvelle chose que Noa ne connaissait pas, et qu’elle allait pouvoir goûter.
Ali leva son verre vers elle, et lui annonça qu’ils allaient trinquer. Face à la tête sceptique de Noa, il rit de nouveau, et lui expliqua plus précisément encore la coutume de l’apéro. Quand elle eut compris, elle leva son verre à son tour.

Et bien santé Ali ! Je te souhaite beaucoup de bonheur, avec tous ces petits bébés, et qu’ils soient aussi mignon que celui-ci !

Elle regarda Kenza qui gazouillait à côté avec son hochet, elle était vraiment trop mignonne. Puis la fée but son verre, mais pas une petite gorgée, non, elle but comme elle aurait but un verre d’eau. Résultat elle s’étouffa à moitié, cracha une partie, et l’autre sortie par son nez. Elle toussa fort, avant de rire.
Ok, ça a un goût vraiment bizarre !
Elle reprit son verre pour boire seulement cette fois-ci une toute petite gorgée. Elle fit une grimace.
Hum…c’est un peu amer je ne suis pas sûre d’aimer…et puis ça pique ! A tout hasard est-ce que tu aurais autre chose à me proposer ?
Tester encore de nouveau breuvages et de nouveaux plats, que du bonheur.
Alors qu’Ali allait chercher une nouvelle bouteille, elle se leva pour s’approcher de Kenza, attrapa le hochet et joua avec elle un instant. Sur Neverland ils ne connaissaient pas ces petites créatures toutes roses et toutes mignonnes qui sentaient bon, les fées naissaient déjà avec leur allure actuelle. Elle lui fit quelques gazouillis, puis lui rendit le hochet et retourna s’asseoir, Ali revenant avec une bouteille.



BY .SOULMATES




♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Don't Worry, Be Happy !

Credits northern lights
En ligne

Ali Nacer


« KI CILUM IRS CARUM ESSIMSOUM ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : ❤Deniz Akdeniz❤

Ѽ Conte(s) : ❤Aladdin ❤
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le héros au coeur pur

✓ Métier : Papa- Dauphin D'Agrabah-Directeur de l'Orphelinat - Gambali


☞ Surnom : ❤Ali❤
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6809
✯ Les étoiles : 21503




Actuellement dans : « KI CILUM IRS CARUM ESSIMSOUM ! »


________________________________________ Hier à 17:12


       

           

           Les Recettes Pompettes
           Ali  & Noa + Michel-Ange (Guest)



Ali avait fini ces pancakes depuis un bon bout de temps. Son ventre était bien rond, au point que l’on pourrait croire que sa grossesse en était à son sixième mois. Elle était repue, elle avait presque trop mangée. Et elle regardait avec des yeux ronds, Scooby-Doo et Sammy engloutir leur dixième assiettes. Ils avalaient pancake après pancake, sans sembler être rassasiés. A eux deux, ils avaient bien mangé une cinquantaine de crêpes, ils étaient réellement comme dans le cartoon que la rousse aimait regarder à la télévision.
Voilà un bon quart d’heure que Laureline avait fini son repas et elle commençait à se dandiner sur son siège, impatiente d’aller retrouver Dyson Walters, et de tirer au clair cette histoire.
Heureusement, les deux comparses ne reprirent pas d’autre assiette. Enfin, ils semblaient repus. Sammy posa la main sur son ventre à présent bien rempli et dit :

- Bon, prête à explorer Gravity Falls ?
- Parce que vous pouvez réellement marcher après avoir englouti tout ça ?! S’étonna la rousse. C’est parti alors, mais si vous avez des relents de pancakes, me vomissez pas dessus.
- Oh, y a pas de soucis, on a à peine mangé ! Laureline pouffa de rire en entendant cela.
- A bientôt ma jolie ! Reviens manger ici quand tu veux ! Fit Lady Susan en les voyant quitter le restaurant.
- Merci... Lady Susan. Laureline avait dû faire fonctionner sa mémoire pour se souvenir du nom de la serveuse. A bientôt ! Finit-elle avec un geste de la main et un grand sourire.

Sammy et Scooby l'emmènent marcher dans la ville. La rousse en fut émerveillée, c’était une jolie petite ville, propre et animée. Laureline découvrit des petits commerces accueillants, ainsi que des restaurants et d’autres établissements. Devant chaque vitrine, le grand dadet et le chien lui racontèrent des anecdotes et lui présentèrent les propriétaires. La rousse réfléchit à venir s’installer ici. Puis bannit cette idée de sa tête, elle préférait cent fois son corps de femme en images…. réelles.
Soudain, un brouhaha la tira de ses pensées, ils arrivèrent sur la place principale et purent alors constater qu’il y avait foule. Visiblement quelque chose attirait l’attention générale. Même la presse était présente, une femme à micro parlait avec passion devant une caméra.

- Hé regardez, nos amis sont là !

Laureline décrocha le regard de la foule et tourna la tête pour voir la fameuse Mystery Machine se garer près d’elle. Un sourire étira les lèvres de la rousse, c’était dingue de voir de ses yeux cette camionnette emblématique.
Elle vit le reste du Scooby-Doo descendre du van. L’un après l’autre, Fred, Vera et Daphné apparurent. Un homme descendit à leur suite. Laureline ne le connaissait pas. 

- Sammy, Scooby, on a rencontré quelqu'un comme... oh, vous aussi ? (FRED)
- Et eux aussi. Dit Vera en regardant la foule.

Laureline observa l’homme brun qui suivait le Scooby Gang, alors lui aussi venait de Storybrooke. Son visage ne disait vraiment rien à la rousse. Il était donc beaucoup d’originaires de Storybrooke à être apparus à Gravity Falls.
Ses yeux divaguèrent sur la foule, un homme brun à la peau basanée attira son regard. Elle fronça les sourcils, pourquoi cet homme lui rappelait quelqu’un. Ali, s’exclama-t-elle en pensée. Ses yeux s’écarquillèrent, son fichu fiancé était en train de se pavaner devant toutes ses filles, notamment une petite blonde. Elle avait été soulagée de le voir mais à présent elle le fusillait du regard.
La rousse décida de laisser Ali libre encore un peu de temps, avant qu’elle ne s’abatte sur lui comme un aigle sur sa proie.

- Qui d’autre est apparu ? En dehors de Monsieur-j’aime-les-femmes. Cracha Laureline en pointant Ali du doigt.
- Nous sommes comme vous, nous venons de rencontrer Soreth, qui est avec nous. Bonne nouvelle, vous n'êtes peut être pas mort ! Répondit Daphné.
- J'en compte deux au milieu de la foule. Deux de plus avec nous et… Compta Vera.
- Une de plus, regardez ! S’exclama Sammy.

En effet, de l’autre côté de la rue, un vieil homme et une femme approchaient. Avec ses cheveux blancs, la jeune femme était plutôt énigmatique et assez effrayante.

- Nom d'un p'tit bonhomme ! S'écria le vieux quand il fut à portée de voix. Vous êtes plusieurs cette fois ci !
- En effet, on est nombreux... Murmura Laureline. C'est curieux. Elle fit une pause et ses yeux se levèrent vers son homme. Excusez-moi je vais rappeler mon fiancé à l'ordre.

Alors la rousse fonça vers Ali. Elle écarta plutôt brusquement toutes les personnes qui se trouvaient sur son passage.

- Ali ! Cria-t-elle le visage rougit d’énervement. 

Le visage surpris de son fiancé se tourna vers elle, il ne sembla pas la reconnaître. Cela ne fit que l’énerver davantage, bien que Ali n’y était pour rien.
- Tu veux que je t'apprennes à draguer des minettes adolescentes ?!


Alors il sembla reconnaître sa chère et tendre. Son visage changea radicalement de couleur et il baissa la tête comme un chien venant de se faire disputer par son maître.Pas juste au sens figuré. Laureline lui lançait des regards plein de colère et de déception.
- Bébé ?!! Qu'est-ce que.. Il ne terminait pas sa phrase.  Draguer je sais déjà le faire, Darcy et moi on chasse de la Gazelle ..Mais si ta envie de jouer au professeur je te dis pas non..Tu te souviens ..Tu me dois quelque  chose, par contre c'est pas ce que tu crois. C'est elle.. Pointant du doigt la blonde..Enfin rousse a ses yeux.  Elle est sortie de l'épicerie..Elle est tombée sous mon charme légendaire de sauveur, elle m'a demandée ou j'habitais.. Tu crois sérieusement que je donnerais l'adresse de notre Palais a une autre fille ? En plus c'est même pas une Princesse..Et en plus elle m'a attouchée..Elle m'a foutue une gifle..
 - Et menteur en plus de coureur de jupons !
- Coureur de jupons ! Non en tant que favorite du Dauphin d'Agrabah.. C'est dans mon droit d'avoir les femmes que je veux..Mais tu sais que tu es ma préférée après Kenza..Et je te jure que je ne met pas..
Laureline attrapa son bras avec fermeté et le traîna jusqu’à ses nouveaux amis. Elle écarta encore une fois la foule et criant que le spectacle était terminé.

-Crois moi ma Galaxie, je t'ai pas trompé cette fois ci en plus.. C'est même pas une sorcière, ni même une ombre..  Demande a Monsieur Black..Il s'est porté garant pour moi.. Pesta Ali.
Laureline jeta un œil sur ce fameux Monsieur Black, il avait l’air d’un homme de confiance, peut-être qu’Ali disait la vérité cette-fois. La rousse haussa les épaules, elle avait tout de même de la colère à décharger.

- Je vous présente Aladdin, mon indigne fiancé. Fit-elle en arrivant de le Scooby Gang.
- Aladdin ? S’écrièrent les 5 amis en cœur.
- Mais... vous n'êtes pas avec Jasmine normalement ? Demanda Daphné.
- Si Si, je suis avec Jasmine, on est marié, d'un mariage politique , mais Laureline est ma maîtresse et mère de mes deux héritiers. Il posa la main sur le ventre de la rousse pour appuyer sa parole. Daphné avait un air outré sur le visage en entendant le mot « maîtresse ». Elle colla une claque à l’arrière de la tête d’Ali. Mon fiancé poussait un ''Aie'' mécontent. 
- On ne parle pas comme pas d'une femme ! Gronda-t-elle. Laureline lui sourit pour la remercier.
- Je suis fâchée ! Dit Laureline en dégageant le bras de son fiancé de son ventre. Ali lui lança un regard plein d’incompréhension.
- Vous avez un sacré problème mesdames .. C'est quoi un complot de rousses ? Fachée ..Je suis innoncent moi. Mais si tu es vraiment fachée.. Je me ferais pardonner. Après tout, on est dimanche..
- Cessez d'être un vilain macho et quand vous arrêterez de considérer les femmes comme des objets sensuels, les rousses cesseront de vous frapper ! Fit Daphné.
- Du calme Daphné, du calme. Dit Vera, tandis que Fred souriait, amusé.
- Tes nouvelles copines ont vraiment besoin de consulter des chameaux. Déclara Ali à Laureline.
- Et je ne suis pas rousse ! Cria Pacifica qui venait de les rejoindre. Pervers et myope, vous êtes irrécupérable. Il n'y a vraiment aucun homme avec qui il est bon de sortir aujourd'hui. Bon, Lucky est en route, il...Elle fut interrompu par le vieux barbue. Ali se taisait , mais laureline savait que ça lui faisait de la peine , ça se voyait dans ses yeux.
- Il faut se mettre à l'abri ! 5 d'un coup... Gravity Falls va sombrer dans le chaos !
- C’est qui lui ? Demanda D’Arelaune à Daphné.
- McCroquette, il a l'air fou... ce qui est un peu le cas oui, mais c'est le plus grand savant de Gravity Falls. 
- Vivement que Dyson arrive...Soupira Laureline et observant les environs.
- Oui vivement que je sois ressuscité. Dit Ali. Merci d'être venu me chercher dans le monde des morts. Ça prouve que tu m aimes même si t’es fâchée. 

Laureline souffla d’exaspération, avait-elle la tête à faire des voyages dans le monde des morts volontairement ? Tout de même, un sourire se dessina sur ses lèvres. Ali savait toujours la faire sourire, même quand elle était en colère.
La foule et la presse ne tardèrent pas à revenir se presser autour des nouveaux venus. Des questions et des flash fusèrent de partout.

- Venez dans la Mystery Machine, on va avoir un peu de calme. Fit Fred.

Ils montèrent tous dans le van pour Fred se mit derrière le volant pour emmener la camionnette à l’écart de la foule.
Ali s’assit sur un siège et comme tentative de réconciliation, Laureline se glissa à terre, entre les jambes de son fiancé. Ainsi, elle pouvait poser sa joue sur sa cuisse et lui pouvait lui caresser les cheveux de la façon dont elle aimait tant. Pendant qu'Ali caressait la chevelure de Laureline, il jetait des regards discrèt vers la femme blanche, mais vu que la rousse était de dos a lui, elle ne pouvait pas le voir.

- On peut commencer par les présentations ? Demanda la fille à lunettes. Je suis suis Véra, voilà Daphné, Fred, Sammy, Scooby Doo, et Pacifica. Parmi vous il y a Soreth, c'est le frère de Lucky.
- Vous avez tous du avoir un accueil différent, mais grâce à Soreth, on sait désormais qu'il y a de fortes chances que vous ne voyez pas morts, au cas où on vous l'a fait croire. Expliqua Fred.
- Ouff ! La prophétie ne s’est pas réalisée. Se murmura Ali pour lui-même. Donc Monsieur Black n'est pas mort ?! Demanda-t-il à Fred. Merde je vais devoir me trouver un autre mort..pour.. Ali se taisait il n'allait quand meme pas balancer la surprise de son pardon.
- On ne peut pas en être sur, mais si Lucky n'est pas venu ici à sa mort, alors il n'y a aucune raison que vous le soyez. Expliqua le blond.
- Ali et moi ne sommes pas morts, c’est certain, sinon on aurait fait une pseudo crise cardiaque en même temps. C'est peu probable nous sommes encore jeunes. 
Ali rajoutait 
- Il est impossible que je meurs de cette manière..Le petit oiseau m'a pas prédit ca..
Véra va parue songeuse.
- Nous avions qu'un seul indice avant, la mort de Lucky, mais si ce n'est pas le cas, nous n'avons plus aucune piste sur la raison de votre arrivée chez nous. Qu'est-ce que vous faisiez avant d'être arrivé ici ? Ho ! Quel jour vous pensez qu'on est ? Lucky lui pensait être une semaine avant la date de son arrivée !
- On est le 24 Juin non ? Je me rappelle seulement être allée dans le dressing, Ali, nous étions ensemble. Elle regarda son fiancé comme pour demander confirmation. Puis j'ai fais une sorte de malaise après avoir remarquer que les piles de mon horloge étaient mortes.
- Bah... oui, le 24 juin. C'est vraiment bizarre, le plus grand mystère jamais observé ici. Quoique... attends, pourquoi tu parle des piles de ton horloge ? (Fred)
- Oui, les aiguilles de mon réveil étaient immobiles... Mais maintenant que j'y pense, j'avais changé ces piles il n'y a pas si longtemps.. C'est étrange non ?
- Est-ce que c'est votre cas à tous ? Demanda Fred. La rousse se retourna vers Ali.
- Moi je jouais tranquillement avec mon bébé, attendant sagement que ma fiancée sorte de notre dressing,  Et a  dix heures tapante, l'horloge de ma couche s'est mise à sonner... Puis les aiguilles se sont arrêtées et j’ai perdu tout contact avec la réalité..et mon ..Ali se tut mais sembla réfléchir à d’autres questions.
- Intéressant... quelque chose s'est produit avec le temps… Fit Vera.
La fille à lunettes sortit alors son téléphone de sa poche et le tendit à Laureline. La rousse fut surprise mais prit quand même l’appareil qu’on lui tendait. Vera avait-elle déjà un smartphone dans le cartoon ?

           
BY .SOULMATES


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Broken Dream
Comme les rêves sont cruels , qui nous laissent entrevoir des merveilles pour mieux nous en priver !Chaque jour j'aurais le mal de toi.Rêver seul ne reste qu'un rêve. Rêver à deux devient une réalité 
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t72168-ali-nacer-alias-aladd http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t72666-shake-it-cessez-de-faire-ta-beyonce-idiot-et-secoue-le-snake http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t72688-aladdin-en-quete-d-un-nouveau-reve-mai-2017-a-aujourd-hui

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2

Les recettes pompettes [PV Ali]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Habitations :: ➹ Insane Asylum