Le Destin des
PUISSANCES

de seb

Magic League 2
de Dyson Walters

Bientôt...
...à découvrir!


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Le Destin des Puissances ☆ Evénement #94
Une mission de Cassandre Sandman - Ouverture : 27 avril 2018
« A Olympe, venez commez vous êtes... ! »

Partagez | .
 

 L'homme aux deux visages (Hayden)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Sherlock Holmes


« Les plus grandes aventures sont intérieures. »


avatar


╰☆╮ Avatar : Benedict Cumberbatch

Ѽ Conte(s) : Sherlock Holmes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Sherlock Holmes

☞ Surnom : Rémi
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1278
✯ Les étoiles : 9427




Actuellement dans : « Les plus grandes aventures sont intérieures. »


________________________________________ Ven 18 Mai 2018 - 9:37

"Boring."





Lisant le journal local de Storybrooke, Sherlock tournait inlassablement les pages. Assit dans le canapé, il demeurait silencieux, malgré la présence d’Angelika. Elle semblait absorbée sur son ordinateur. Ca ca le dérangé. Depuis quand on s’intéressait plus à un simple ordinateur qu’à lui le Célèbre Sherlock Holmes !
Posant le journal d’un geste sec sur la table basse, il s’allongea sur le canapé. Il s’ennuyait profondément… Cela devait faire maintenant presque un mois qu’il était revenu de l’intérieur du corps de Lily. Cette aventure lui avait donné assez d’énergie pour plusieurs jours ! Mais ensuite plus rien. Le calme plat. A croire que Storybrooke était devenu un endroit tout à fait paisible.
Brusquement Sherlock se leva. Poussant la table basse, elle révéla un petit creux de la même taille que cette dernière. Dans cette espèce de trou, une arbalète moderne était placée. C’était une des planques qu’Angelika n’avait pas encore trouvé. Se saisissant de l’arbalète, il se mit à courir comme un dément dans l’appartement.

« J’en peux plus Angie, j’en peux plus, j’en peux plus !!! »


ZIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIOUUUUFFFFF.
Le carreau de l’arbalète partit à toute allure pour allez se nicher dans sa cible improvisé. Une phot agrandit de Balthazar. La pointe du carreau se plaça pile poil entre ses deux yeux. Réarmant l’arbalète, Sherlock tira à nouveau. Le deuxième carreau se ficha à quelques centimètres du premier. A croire qu’il s’améliorait. Jetant finalement son arme sur le canapé, il s’en lassa bien rapidement. Préférant de loin embêter Angelika, le détective passa derrière elle. Fronçant les sourcils pour lire ce qu’elle écrivait, elle ferma aussitôt la page. Ricanant comme un imbécile, il finit par lui dire :

« Tu lui écris une autre lettre ? Tu ferais mieux de t’entraîner à l’arbalète. »


C’était mesquin, mais c’était Sherlock Holmes. Elle l’avait « adopté » pour ça. Cependant, elle sembla l’ignorer. Ca y est, elle commençait à le connaître. Elle savait qu’il ne fallait plus céder à ses caprices. Pourtant, il avait vraiment envie de la voir éclater la photo de Balthazar. Soupirant il roula des yeux, et se resaisit de l’arbalète. C’était impensable. C’était insupportable, il ne tenait plus en place. Malgré la pique acerbe qu’il avait adressé à Angelika, elle continua de l’ignorer. C’était extrêmement pénible. Ils étaient devenus très complices. Et rien ne pouvait briser leur amitié. Mais elle avait également pris l’habitude de faire comme John. A savoir l’ignorer en permanence quand il était dans des accès d’impulsivités comme en ce moment même.
Soudain, on frappa à la porte. Sherlock, toujours l’arbalète en main, traversa l’appartement du 221B Baker Street comme un enfant le jour de Noël.

« C’est surement un client ! »


Ouvrant la porte d’un ton cérémonieux, l’arbalète placé comme un garde Royal, il déclara.

« Bonjour, et bienvenue au cabinet de détective consultants de Miss Beresford et Monsieur Holmes. Je m’appelle Edouardo. Veuillez vous installer. Nous allons attendre le célèbre et magnifique Sherlock Holmes. »


Oui. Il pétait clairement les plombs.
Cependant, l’homme, qui devait faire à peut prêt sa taille et avait une physionomie assez semblable à la sienne, passant devant lui sans même le remarquer, et se précipita vers Angelika. Quoi ? Comment ? C’était lui le patron ici ! Et il espérait bien reprendre ses droits ! Dans un geste sec, il arma à nouveau l’arbalète, prêt à s’en servir.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

“ Belle moustache. ”

 Page 1 sur 1

L'homme aux deux visages (Hayden)





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Habitations :: ➹ Baker Street