MAGRATHEA :
28.10.18
de Natoune


LA MAISON :
14.11.18
de River


CHATPERLI :
02.12.18
de Tigrou


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ ChAtPeRlIpOpEtTe ☆ Evénement #102
Une mission de Saoirse A. Bennet - Depuis le 3 décembre 2018
« La mission qui a du chat... ! »

Partagez | .
 

 Moi ça roule et toi ? ♣ MichMich & Honey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

Honey Lemon


« Parfois au réveil,
j'ai les oreilles dures. »


avatar


╰☆╮ Avatar : Emily Bett Rickards

Ѽ Conte(s) : Big Hero 6
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Honey Lemon

✓ Métier : Astrophysicienne et chimiste
☞ Surnom : Hon
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2542
✯ Les étoiles : 7319




Actuellement dans : « Parfois au réveil,j'ai les oreilles dures. »


________________________________________ Jeu 7 Juin 2018 - 22:05

- Je suis sûre que tu ne partages pas l'ADN d'un pervers, approuva Honey, bien qu'elle fut incapable de le prouver. Et même si c'était le cas, il y a un tas de choses que l'ADN ne détermine pas chez les êtres vivants, ajouta-t-elle avant d'effectuer un mouvement de tête presque improbable pour éviter de se manger une beigne.
Pour une fois que ce n'était pas de sa faute, Honey trouvait ça génial - quoique sportif. Mais des deux, c'était sans conteste Michel-Ange qui faisait le plus d'exercice dans cet appartement qui n'était pourtant pas taillé pour. Honey lui avait à peine pris la main pour essayer de l'apaiser et, éventuellement, résoudre le problème qu'il s'enfuyait déjà à l'autre bout. Naturellement, elle avait du mal à suivre et estimait que ce n'était pas la meilleure chose à faire. Alors la jeune femme prétendit s'intéresser de très près à la boite à chocolats de Figue dans l'espoir qu'il l'oublie un peu, le temps de se calmer.
Il revint finalement et la jeune femme lâcha la boite pour lui accorder toute son attention, ses yeux soulignés par d'immenses lunettes braqués - avec bienveillance - sur lui.
Etrangement, Michel-Ange se montra très franc et Honey se sentit rosir, très flattée, mais toute aussi surprise. Elle ne fut cependant pas étonnée d'apprendre qu'elle n'était pas la seule à lui plaire. Sur un autre, elle aurait trouvé ça étrange, pour ne pas dire dérangeant. Mais chez Michel-Ange c'était simplement mignon.
Elle aurait simplement préféré qu'il ne mentionne pas Tadashi, dont, au final, elle regrettait presque d'avoir parlé. Honey réalisait qu'elle lui avait fait de la peine, non seulement sans le vouloir mais aussi sans s'en apercevoir.
La blondinette baissa la tête sur ses mains croisées sur ses genoux. Il était tellement gentil alors qu'elle lui avait fait du mal ! Tellement positif, bien plus que ce dont elle était capable quand elle pensait à Tadashi. Honey l'écouta donc sans rien dire, à demi perdue dans ses pensées, sentant une irrépressible envie de pleurer poindre au bord de ses canaux lacrymaux.
- Je suis tellement désolée, réussit-elle à dire de façon intelligible avant de fondre en larmes, le visage enfoui dans ses deux mains. Je voulais pas te faire de la peine. Mais je le reverrai jamais. Il doit me détester maintenant. Et toi aussi tu me détestes. Et... et...
Les mots cessèrent de venir, alors Honey n'insista pas, pleurant de tout son soûl pour la première fois depuis l'annonce de toutes ces nouveautés. Perdre ses jambes c'était une chose. Perdre Tadashi pour savoir retrouvé mais intouchable et probablement très en colère contre ses amis en général et elle en particulier, c'était insoutenable. Les médecins ne s'y étaient peut-être pas trompés en l'envoyant voir un psychologue, ils n'avaient simplement pas cerné le bon problème à traiter, même si, en l'occurrence, Honey aurait voulu s'enfuir en courant, comme si les rôles étaient pour une fois inversés.
Finalement le flot se tarit.
- Tu peux me rouler dehors si tu veux, annonça Honey, le visage toujours caché entre ses mains. Je t'en voudrais pas.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Broken Hearts Rhapsody
Nothing really matters, anyone can see Nothing really matters, nothing really matters to me Any way the wind blows... .

Michel-Ange Turtles


« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


avatar


╰☆╮ Avatar : Andrew Garfield

Ѽ Conte(s) : Teenage Mutant Ninja Turtles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Michel-Angelo - La Tortue Orange

✓ Métier : Maire de Storybrooke
☞ Surnom : Rémi
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1394
✯ Les étoiles : 10866




Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Lun 11 Juin 2018 - 17:24

“T'as jamais vu Intouchable? Pouah, pas d'bras pas d'chocolat ! ”





Michel-Ange l’a laissa pleuré. Tout d’abord, parce qu’il était paniqué, et ensuite parce qu’il ne savait pas quoi faire. C’était la même chose quand Figue hurlait à la mort. Mais c’était différent. Avec Figue, il savait que si il lui faisait un calin et lui chantant sa berceuse préférait, tout serait terminé en quelques minutes. Là c’était différent. Il lui avait dit des choses qu’il n’aurait réellement pas du affirmer. Elle ne pleurait pas pour rien… Se massant la nuque, Michel-Ange finit quand même par sourire un peu gêné :

« Pleure pas, s’teuplait ! »


S’avançant vers elle, il lui saisit les mains et l’observa dans les yeux.

« Ecoute, c’est pas vraiment grave. Tu me plais, c’est un fait, ça arrive. Mais tu te sens coupable de quelque chose que tu ne maîtrises pas. T’as pas à t’en faire pour ça. On ne peut pas s’en vouloir pour les sentiments, c’est… irrationnel ! Je suis pas non plus amoureux hein ; t’es juste jolie ! Et je te mettrai bien dans mon lit ! Mais bon tant pis c’est pas grave, on va rester ami, je crois que c’est mieux comme ça. »

Oui oui, vous avez bien entendu. Il l’avait placé. Tremblant un peu, s’en voulant d’avoir gaffer une énième fois, il se reprit et décida de faire un peu d’humour.

« Et je compte pas te mettre dehors ! Tu pourrais pas dépasser les escaliers du Hall ! Et j’ai pas envie d’entendre le concierge gueuler « Qui m’a foutue une handicapé dans mon hall ? Les pneus font des traces sur le carrelage ! » »


Ricanant il passa sa main dans les cheveux de Honey. C’était pas du tout de la drague, c’était juste affectif. En fait, au final, il faisait comme Figue. Peut être que si il chantait la chanson de Kitty, elle finirait par se calmer. Peut être. Perdu dans ses pensées, il retira sa main, estimant que finalement, il avait assez fait de dégâts comme ça aujourd’hui !

« On va faire comme si il ne s’était rien passé ! Parle moi de Terre 2 ! C’est comment ! Enfin, Terre 2 t’as terre à toi, si ça se trouve, on est juste la terre 137 comme dan Rick et Morty ! »


A cette idée, il s’imagina plusieurs versions différentes de lui même dans toutes les réalités alternatives possibles et inimaginables. Si ça se trouve, dans un univers parallèle, il était marié à Honey et ils avaient pleins d’enfants ! Intelligent et super fort ! C’était possible ça !
Perdu dans ses pensées, il finit tout de même par revenir sur Terre. Sur la sienne. La 137.

« Je suis en boucle sur Freddie Mercury ! Mais tu sais qu’ils vont sortir un documentaire sur lui au ciné bientôt ? Enfin ! Depuis le temps qu’on attendait ça ! »


Sautant comme une puce, il se dirigea vers son « coin » de la grande salle à manger, composé exclusivement de ses instruments de musique, à savoir un piano, une guitare électrique et une batterie. Prenant la guitare, il l’a brancha sur l’amplificateur.

« Tu sais jouer d’un instrument ? Il paraît que c’est aussi rigoureux que la science, mais Dony est nul c’est pour ça qu’on l’a foutu à la Basse. Moi j’trouve ça plutôt instinctif ! »


Et sans attendre, il se mit à jouer du Led Zepplin tout en continuant de discuter.

« Y’a qui qui est encore en vie en Artistes sur Terre 2 ? Johnny il est encore vivant ? Tu sais le rockeur Français ? »



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Original BHR
Nothing really matters, anyone can see Nothing really matters, nothing really matters to me Any way the wind blows...

Honey Lemon


« Parfois au réveil,
j'ai les oreilles dures. »


avatar


╰☆╮ Avatar : Emily Bett Rickards

Ѽ Conte(s) : Big Hero 6
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Honey Lemon

✓ Métier : Astrophysicienne et chimiste
☞ Surnom : Hon
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2542
✯ Les étoiles : 7319




Actuellement dans : « Parfois au réveil,j'ai les oreilles dures. »


________________________________________ Lun 11 Juin 2018 - 22:06

Honey était bien trop chamboulée pour résister quand Michel-Ange lui attrapa les mains et la força gentiment à le regarder. Les yeux encore embués (et ne parlons pas de ses lunettes qui méritaient alors un bon coup de chiffon !), la jeune femme le fixait, attentive à ses propos. Il était tellement gentil qu'elle se serait presque remis à pleurer. Si son cerveau enregistra le fait que Michel-Ange avait envie de coucher avec elle, ses neurones n'ordonnèrent pas à sa bouche de répliquer.
Et c'était sans doute mieux ainsi.
Car cela avait donné à Michel-Ange la possibilité d'un trait d'humour bienvenu qui fit glousser la blondinette. Quand elle épongea enfin ses yeux avant de nettoyer ses lunettes, Honey souriait, en dépit de ses yeux rougis. Elle aurait presque voulu que ses doigts s'égarent plus longtemps dans ses cheveux mais, là aussi, c'était aussi sans doute mieux ainsi.
Terre 2. Son esprit décida de se focaliser sur cette requête et omit, de fait, la référence qu'il n'avait pas saisi.
Honey ne répondit pas tout de suite parce qu'elle ne savait pas par quel bout de l'histoire commencer. La fin, Michel-Ange la connaissait : c'était la destruction de la tour Stark et des facultés motrices inférieures de Honey. Mais avant tout ça "Terre 2" avait été une planète où il faisait bon vivre, comme elle avait déjà pu le lui faire entrevoir.
- Eh bien pour commencer la circonférence de Terre 2 est deux fois plus importante que celle de cette planète. Mais... à la réflexion, je pense que ce n'est pas de ça que tu as envie que je te parle, bien que je pourrais aussi dire que sa composition et celle de ta planète sont voisines sans être totalement similaires. Et si tu me posais plutôt des questions ? proposa subitement la jeune femme avec un immense sourire.
De son point de vue, ce serait plus simple et ça lui éviterait de s'égarer machinalement vers des détails qui n'intéressaient que la communauté scientifique.
Ou pas.
Honey était une femme capable de parler d'énormément de sujets, même s'il était certain qu'elle avait une prédilection et une affection toute particulière pour les sciences. Elle n'en aimait pas moins le sport, la musique et un tas d'autres choses, aussi fut-elle très excitée quand elle vit Michel-Ange s'approcher de ses instruments de musique tout en parlant de Freddie Mercury. Ca, c'était le début d'une conversation pas-sion-nante, elle en était absolument certaine !
- Il a l'air top ce film ! s'écria la jeune femme.
Elle hésita un moment puis se lança :
- On pourra peut-être aller le voir ensemble, non. Si t'as envie, bien sûr ! De toute façon regarder un écran géant ça se fait aussi très bien tout seul, observa Honey.
La jeune femme était un peu gênée et craignait de mettre de l'huile sur le feu... D'un autre côté, elle avait vraiment envie de le voir avec lui.
- Non je n'ai jamais joué d'instrument mais toi, tu te débrouilles très bien ! Je pense que tu as raison alors je me mettrais peut-être au piano un de ces jours. Ca se joue toujours assis, c'est pratique, non ?
Honey gloussa et s'approcha du coin musique dans le salon pour l'observer de plus près. Elle n'en oublia cependant pas la question de Michel-Ange. Il lui fallut cependant réfléchir un moment.
- Ca y est, je me rappelle ! Oui, il est en vie. Son type de cancer a des pronostics de rémission plus favorables chez nous que chez vous. Par contre, Daniel Balavoine est bien mort en 86. On n'est pas meilleurs que vous face aux tempêtes de sable, déplora la jeune femme. Pourquoi, ça t'intéresse ? reprit-elle subitement. Tu es fan ? Je suis presque sûre que si un jour on arrive à rouvrir une porte vers mon monde tu pourras y faire un tour et voir tout ça de tes yeux.
Honey marqua une pause et soupira :
- Ah la musique. Je ne pourrais pas vivre sans. Elle atteint parfois une perfection et une précision mathématique que j'ai l'impression d'en voir les enchainements comme j'arrive à déconstruire mentalement une molécule. Mais je n'ai jamais appris à jouer. On peut pas tout faire, conclut la scientifique en haussant les épaules.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Broken Hearts Rhapsody
Nothing really matters, anyone can see Nothing really matters, nothing really matters to me Any way the wind blows... .

Michel-Ange Turtles


« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


avatar


╰☆╮ Avatar : Andrew Garfield

Ѽ Conte(s) : Teenage Mutant Ninja Turtles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Michel-Angelo - La Tortue Orange

✓ Métier : Maire de Storybrooke
☞ Surnom : Rémi
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1394
✯ Les étoiles : 10866




Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Ven 15 Juin 2018 - 14:34

“T'as jamais vu Intouchable? Pouah, pas d'bras pas d'chocolat ! ”






Michel-Ange l’observa un long moment, s’arrêta de jouer pou répondre. Il était incapable de faire deux choses à la fois ! C’était un rencard ? Non c’était pas un rencard. Au vu de la discussion précédente, c’était certainement pas un rencard. Cependant, Michel-Ange eut un doute. Posant sa guitare, il finit tout de même par répondre :

« Oui ! Ca serait génial ! Puis tu pourrais en connaître un peu plus sur notre Freddie à nous ! »


Observant Honey, il resta assis sur son petit tabouret de musicien et poursuivit la conversation comme si il ne s’était rien passé. Après tout, si rencard il devait y avoir, alors il aurait lieu. Il n’avait rien à perdre. Ou alors il avait pas compris et il se lançait dans une aventure sans issue. Ca c’était aussi une des nombreuses possibilités.

« La musique c’est facile à partir du moment où tu as bien compris toutes les combinaisons possibles… Ca se rapproche des mathématiques… En fait tout se rapproche des mathématiques parce que ça nous permet d’expliquer le monde… Mais bon je t’apprends rien ! »


En guise de réponse, il se mit au piano et commença à jouer « Comptine d’un autre été » de Yiann Tiersen. Après tout, il ne savait pas jouer que du rock. Quand elle parla de Johnny et Balavoine, ses yeux s’agrandirent un peu un instant, mais se rassombrirent aussitôt. Il n’aimait pas du tout Johnny. Il le trouvait trop… Trop. Mais Balavoine. Soupirant, il déclara quand même :

« Pas du tout ! Je préférai Balavoine, même si je suis pas très fort en français je dois te l’avouer… Figue a essayé de me l’apprendre une fois, mais c’était que des insultes au lieu des couleurs. Résultat quand j’ai demandé un « vin rouge » au bar l’autre jour, il a failli m’emplafonner parce que j’avais demandé un « verre de vin de pute ». »


Haussant les épaules, il poursuivit la musique. Tout était si harmonieux, et ça lui permettait souvent d’oublier ses problèmes avec la gente féminine. La musique, c’était un refuge. Fronçant les sourcils quand il eut terminé, il répliqua :

« Ah ben tu vois on est d’accord sur l’aspect mathématique de la musique ! »


Il avait été distrait, peut être qu’il ne l’avait pas entendu la première fois. Quoi qu’il en soit, il se leva et revint s’installer dans le canapé. Observant Honey et ses jambes, il finit par dire :

« Mais la gravité là bas, elle est pas deux fois inférieure à la notre ? Non parce que c’est proportionnel à la circonférence, si je me rappelle bien de mes cours de physique... »


Regardant le plafond, en fait, c’était un prétexte. Un prétexte pour parler et par l’embrasser. Mais ça serait naze, déjà parce qu’il était nul et ensuite parce que ça serait humide. Et vu le flot de larme à sa première tentative, si il récidivait, c’était l’apocalypse larmoyant assuré ! Faignant de regarder ses jambes, il lui pinça les cuisses.

« Tu sens rien ? C’est fou. Mais je suis sûr qu’on peut te réparer. Si on s’y met tous on devrait y arriver ! Ou alors on modifie ton fauteuil pour qu’il se transforme en exosquelette quand t’en as besoin ! »


Fixant ses jambes, il se posa la question : pouvait-elle ressentir un quelconque plaisir sexuel ? Oh, ne me dites pas cher lecteur que vous vous n’êtes pas aussi posé la question… Heureusement, Michmich est là pour exiger une réponse :

« Et pour… Enfin tu sais… Tu ressens des trucs ? C’est intime je sais, c’est de la curiosité malsaine je sais, mais j’aimerai bien savoir ! »


Ce qu’il pouvait être con.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Original BHR
Nothing really matters, anyone can see Nothing really matters, nothing really matters to me Any way the wind blows...

Honey Lemon


« Parfois au réveil,
j'ai les oreilles dures. »


avatar


╰☆╮ Avatar : Emily Bett Rickards

Ѽ Conte(s) : Big Hero 6
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Honey Lemon

✓ Métier : Astrophysicienne et chimiste
☞ Surnom : Hon
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2542
✯ Les étoiles : 7319




Actuellement dans : « Parfois au réveil,j'ai les oreilles dures. »


________________________________________ Ven 15 Juin 2018 - 23:26

Honey avait effectué un tas de recherches sur un tas de choses aussi diverses que variées depuis son arrivée sur Terre 1 et Freddie Mercury n'avait pas échappé à ses recherches minutieuses. Mais le redécouvrir au travers d'images, certes pas de lui, et en aussi bonne compagnie, était suffisant pour la convaincre de ne pas préciser qu'elle avait déjà tout intégré de ce qu'il y avait à savoir sur lui. Son visage s'illumina donc à cette perspective. La jeune femme lui aurait bien tapé dans la main, ce qui aurait été un signe anthropologique d'amitié et de connivence, mais il était trop loin - sans l'être trop pour ne pas voir son immense sourire...
... qui ne faiblit pas quand Michel-Ange poursuivit son explication sur l'art de faire de la musique. Des mathématiques musicales ! C'était absolument fas-ci-nant. Honey avait joint les mains et ne clignait presque plus des yeux afin de lui témoigner son attention. Lui, il avait tout compris à comment lui parler !
Ce moment était d'une perfection assez rare et le morceau que Michel-Ange avait commencé à jouer ne faisait qu'ajouter à cet état. Honey ne pouvait certes pas danser à proprement parler mais le haut de son corps trouva rapidement le rythme de la comptine et s'y abandonna.
- J'adooooooore ce morceau ! s'écria-t-elle après un moment, relativement court, quand il eut fini de la conquérir (ce qui n'était pas bien long avec Honey : soit elle aimait avec une passion dévorante, soit elle cachait tant bien que mal son indifférence derrière un sourire gêné).
La jeune femme l'écoutait tout en se balançant. Daniel Balavoine. Ce n'était pas très récent et c'était effectivement chanté dans une autre langue mais elle aimait quand même ce style de musique. Il faut dire que Honey était un peu rétro sur certains aspects et que la musique en faisait partie.
Elle ne put s'empêcher de glousser quand elle entendit l'anecdote du "vin de pute".
- Avoue qu'elle t'a bien eu, quand même, commenta la jeune femme, l'œil malicieux.
Pour ne pas le gêner davantage, Honey se garda de préciser qu'elle trouvait cette naiveté incroyablement mignonne. De son point de vue, ils s'était suffisamment gênés mutuellement pour le reste de l'année au moins.
- Tu devrais être plus suspicieux avec elle ou lui faire des blagues en retour, ajouta-t-elle alors simplement avec le regard brillant.
Ce dernier brilla d'autant plus quand, après les mathématiques, Michel-Ange s'intéressa à sa passion première : la physique. Il ne le savait sans doute pas mais Honey était plus que jamais contente de l'avoir pour meilleur ami. Ce dont il put, en revanche, s'apercevoir, ce fut de la surprise de la jeune femme de l'entendre être aussi précis sur le sujet. Elle en perdit presque ses mots et papillonna plusieurs fois des yeux, le temps que son cerveau fasse le point.
- Tu as totalement RAISON ! s'écria-t-elle alors. C'est fabuleux ! Oui, oui et mille fois oui ! Et tu sais ce qui est le plus PALPITANT ? C'est que je n'ai pas senti la différence en arrivant sur cette Terre. Dingue non ?
Honey aurait pu en parler pendant des heures et des heures mais elle nota, un peu à regret, mais juste un peu, que Michel-Ange était déjà passer à un autre sujet qui n'avait absolument rien à voir : ses cuisses. La chimiste papillonna une nouvelle fois, observant sa main pendant que son cerveau tentait de trouver un lien qui n'existait pas dans son système de logique.
- Euh... Non, je ne sens plus rien, se reprit la jeune femme. Mais tu sais, je me rappelle de ce que ça fait. C'est une idée très intéressante, l'exosquelette ! Je vais en parler à Go Go, je suis sûre que ça l'inspirera ! Tu es un génie, Michel-Ange Turtles, tu le sais ça ? s'enthousiasma la scientifique non sans fierté.
Elle bugua à nouveau quand il fallut répondre à la question qui suivit et se sentit rougir. Alors elle sourit, pour essayer de donner le change autant que possible. Ce qui n'était pas chose aisée quand on était prise de cours de la sorte. Heureusement, Honey était une scientifique et c'est ce qui sauva la situation.
- Ne t'en fais pas, ta question est parfaitement légitime. Et puis, les rapports sexuels c'est naturel. Tiens, ça rime d'ailleurs. C'est marrant, non ? Bref, coupa la jeune femme avant de digresser. En fait, je dois t'avouer que je n'ai pas essayé mais en théorie oui parce que ce ne sont pas les nerfs lombaires qui permettent cette sensation qui ont été sectionnés. Ce n'est que de la théorie, bien sûr, il peut arriver que la pratique diffère légèrement. Mais... je te dirais si je tente l'expérience.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Broken Hearts Rhapsody
Nothing really matters, anyone can see Nothing really matters, nothing really matters to me Any way the wind blows... .

Michel-Ange Turtles


« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


avatar


╰☆╮ Avatar : Andrew Garfield

Ѽ Conte(s) : Teenage Mutant Ninja Turtles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Michel-Angelo - La Tortue Orange

✓ Métier : Maire de Storybrooke
☞ Surnom : Rémi
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1394
✯ Les étoiles : 10866




Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Lun 18 Juin 2018 - 12:43

“T'as jamais vu Intouchable? Pouah, pas d'bras pas d'chocolat ! ”






Rougissant jusqu’aux oreilles lorsqu’elle lui répondit de manière totalement scientifique et détachée, il faillit basculé à la renverse. Trop d’émotions pour un coeur si fragile. Se retenant aux bords du canapé, il vacilla.  Finalement, la tortue opta plus essayer de tourner ça en dérision.

« J’ai un problème d’oreille interne. »


C’était pas de la dérision. C’était même super méga nul comme excuse. Ne sachant plus quoi faire, ni quoi dire, il resta un long moment immobile. Que devait-il faire ? L’invité à réalité l’expérience en tant que deux scientifiques ? Ou simplement passé son chemin… Deuxième option. Aujourd’hui, il avait assez fait de dégâts comme ça !

« Je… Tu… Bleubp »


Ne bougeant plus, il se mit à réfléchir très vite. Ses muscles se tendèrent brusquement, mais son cerveau reprit finalement le dessus. Regardant autour de lui, il tomba sur sa collection de DVD.

« Tu veux regarder un film ? Oui on va regarder un film ! »


Courant à toute vitesse vers l’armoire, il la percuta par maladresse. Dans un fracas pas possible, l’immense meuble l’écrasa de tout son poids. Normalement, si il avait été un humain standard, sa cage thoracique aurait été broyé. Seule sa tête et ses épaules dépassées. Clignant des yeux, il commença à revenir peu à peu à lui.

« Merde, qu’est ce que je peux être maladroit ! »


Poussant sur ses bras, il souleva l’armoire et s’en extirpa. Se redressant en s’époussetant rapidement, Michel-Ange se saisit du bout de l’armoire, et regarda autour de lui pour voir si Figue n’était pas là. Elle détestait quand il utilisait ses pouvoirs.
Alors, sans la moindre peine, il souleva l’armoire et la remit à sa place sans même éprouver la moindre difficulté. Quand elle n’était pas là, Eulalie et lui faisait des concours de force. Cette armoire à porter serait la prochaine étape, c’était assuré !
Commençant à ranger les DVD, il se tourna vers Honey, qui était toujours scotché au canapé et lui dit en ricanant :

« Surtout viens pas m’aider ! »


Pouffant à sa propre blague sur le handicap de Honey, il continua à ranger la collection. Fronçant les sourcils, il soupira un long moment avant de dire :

« Qui regarde les DVD de nos jours ? Plus personne j’crois. Avec les plate-formes streaming c’est devenu un objet obsolète. C’est comme les lecteurs, avant ça coutait la peau d’une tortue et aujourd’hui, on s’en sert pour écraser les mouches… Ah ! Dirty Dancing ? Tu connais ? Y’a ça sur Terre 2 ? Je pourrais te faire voltiger comme dans le film, mais tu te rétamerais en deux-deux sur le parquet… Mauvaise idée… Intouchable tu connais ? Ah, non pas Intouchable, très maladroit ça. De Rouille et D’Os on oublie, le Huitième Jour… Ca pourrait te plaire, c’est pas sur un handicap moteur… Bon on oublie les DVD, je te propose de regarder en streaming sur la PS4 une course de fauteuil roulant, on va voir si tu peux faire pareil… Je suis sûr que tu peux faire pareil même... »


Et, comme si sa question d’avant n’avait été qu’un vague souvenir, il s’installa dans le canapé, en prenant sa manette.

« Vous en êtes à quelle playstation la bas ? 7 ou 8 ? »




♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Original BHR
Nothing really matters, anyone can see Nothing really matters, nothing really matters to me Any way the wind blows...

Honey Lemon


« Parfois au réveil,
j'ai les oreilles dures. »


avatar


╰☆╮ Avatar : Emily Bett Rickards

Ѽ Conte(s) : Big Hero 6
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Honey Lemon

✓ Métier : Astrophysicienne et chimiste
☞ Surnom : Hon
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2542
✯ Les étoiles : 7319




Actuellement dans : « Parfois au réveil,j'ai les oreilles dures. »


________________________________________ Lun 18 Juin 2018 - 22:40

Honey avait un peu de mal à saisir si ce problème d'oreille interne qui apparaissait après un énième déséquilibre plein de gêne était une excuse ou une vérité et décida que ce n'était pas important. La scientifique continua de l'observer avec bienveillance - et silence, une fois n'est pas coutume - pendant un moment. Un long moment, d'ailleurs. Un moment plus long que ce à quoi elle s'était attendue, en fait. Mais ça ne la dérangeait pas.
La jeune femme commença cependant à se poser des questions quand Michel-Ange peina sérieusement à aligner trois mots de manière cohérente afin de formuler une phrase qui romprait ce silence. Instinctivement, elle sourit davantage, comme pour l'encourager et l'assurer que ce n'était pas grave - même si elle ne savait pas exactement quoi mettre derrière le "ce". Michel-Ange allait finir par trouver quoi dire, il avait simplement besoin de temps. Ca tombait bien, Honey en avait devant elle !
Il proposa finalement un film, idée qui réjouit la jeune femme. Malheureusement, comme si le sort s'acharnait (bien que ce soit en fait une combinaison malencontreuse de précipitation, de stress et de maladresse), elle n'eut pas le temps d'en faire la remarque que déjà l'armoire lui tombait dessus ! Il n'y avait vraiment qu'à Michel-Ange que ces choses-là arrivaient !
-Oh mon Dieu, Michel-Ange ! s'écria Honey. Dis-moi que t'es pas mort, s'il te plait !
La jeune femme hésita, se demandant ce qu'elle pouvait bien faire avec ses petits bras et ses jambes inopérationnelles. Elle roula en direction de l'armoire renversée et de sa victime et attrapa son téléphone, décidée à appeler les pompiers - et non pas à prendre un selfie comme elle le faisait souvent.
Honey n'eut cependant pas besoin de le faire. Michel-Ange finit par revenir à lui et relever l'armoire à la seule force de ses bras de mutant. Ouf. Honey était bien contente qu'il n'ait pas un acide désoxyribonucléique ordinaire. Soulagée, elle ne l'observa pas moins bouche bée pendant qu'il replaçait l'armoire comme s'il s'agissait d'une plume. La scientifique était bien contente d'avoir pu faire quelques prélèvements sur Michel-Ange : il était aussi intéressant de l'extérieur qu'à l'intérieur et ce, jusqu'à dans ses cellules.
Ses réflexions aussi étaient intéressantes, quoique désarçonnantes. Honey papillonna des yeux en l'entendant ricaner. Elle l'observa puis l'écouta attentivement. C'était assez rare pour elle de rencontrer une personne qui non seulement parlait aussi rapidement qu'elle mais pouvait également changer de sujet tout aussi rapidement.
La jeune femme connaissait tous ces films au moins de réputation. Elle n'avait jamais vu Dirty Dancing mais savait que la dernière danse était devenue culte grâce à son porté. Elle savait aussi qu'elle aurait eu bien du mal à le réaliser et sourit à la remarque de Michel-Ange à ce propos.
- Ca a l'air fun, ta course ! s'enthousiasma la chimiste. Je ne savais pas que ça se faisait. Mon truc c'est le tennis et j'ai retrouvé un partenaire très sympa pour jouer, d'ailleurs, raconta la jeune femme en s'approchant de la PS4 qu'elle observa dans l'optique de répondre à la question suivante. Je ne sais pas à quel modèle on en était sur Terre 2 parce que je ne joue pas. Mais j'ai déjà vu des engins similaires, ça a l'air très populaire ! observa Honey. Est-ce que je t'ai déjà dit que mon fauteuil peut monter jusqu'à 50km/h ? C'est une idée de Go Go. Elle a intégré un moteur, au cas où je trouve que la fonction manuelle soit trop lente, ce qui est parfois le cas. Elle n'est pas monté davantage en puissance parce que ça pourrait être dangereux. Ca l'est déjà à 50km/h où je n'ai que 85 % de chance de ne pas mourir s'il m'arrive un accident... mais t'en fais pas, ça n'arrivera pas ! assura la scientifique.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Broken Hearts Rhapsody
Nothing really matters, anyone can see Nothing really matters, nothing really matters to me Any way the wind blows... .

Michel-Ange Turtles


« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


avatar


╰☆╮ Avatar : Andrew Garfield

Ѽ Conte(s) : Teenage Mutant Ninja Turtles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Michel-Angelo - La Tortue Orange

✓ Métier : Maire de Storybrooke
☞ Surnom : Rémi
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1394
✯ Les étoiles : 10866




Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Lun 25 Juin 2018 - 19:37

“T'as jamais vu Intouchable? Pouah, pas d'bras pas d'chocolat ! ”






Michel-Ange observa Honey longuement. Sa présence avait toujours quelque chose d’agréable, malgré la gêne occasionné. Ricanant à voix haute, il regarda lui aussi la console et déclara d’un ton enthousiaste :

« T’as jamais joué à la console ! Mais la console c’est la vie ! Celle là commence à dater, mais apparemment, pour le moment on a rien trouvé de mieux ! »


Allant se chercher une nouvelle bière dans le frigo, il en ramena une à Honey. Après tout, elle avait pleurer. Et l’adage voulait quand on pleurait, il fallait boire une bière… Ou une boisson chaude… Mais on était déjà passé au cap de la boisson chaude, et le soleil avait décliné plus vite qu’il ne l’aurait imaginé. Décapsulant les deux bières juste avec la force de ses doigts, il tendit la bière à Honey et prit la sienne.

« Y’a Harry Potter chez vous ? »


Sa curiosité envers Terre 2 n’avait aucune limite. Harry Potter. L’oeuvre phare du 21eme siècle. Convaincu que dans des années on en parlerait encore, Michel-Ange avait fait le pari de prendre des éditions rares. En même temps, si il n’y avait pas Harry Potter de l’autre côté, ça ne valait absolument pas le coup d’y aller. Buvant une gorgée, il finit tout de même par observer le fauteuil de Honey.

« Je suis sûr qu’on peut l’alléger. Avec un bon moteur, tu peux monter largement à 100km/h si c’est Doney qui s’occupe de ça. Faudrait que tu le rencontres, de nous tous, c’est le plus intelligent ! »


Buvant encore deux gorgées, il resta un long moment dans ses pensées. Réfléchissant toujours à cette question : est-ce qu’il y avait Harry Potter ? Et le Seigneur des Anneaux ? Ce n’était pas un cerveau à proprement parlé, mais dés qu’il avait quelque chose en tête, il pouvait se montrer réellement buté. Là, la question l’obsédait à tel point qu’il termina rapidement sa bière, en attente totale de la réponse de Honey.

« En même temps, tous les mondes ont Harry Potter non ? Le problème c’est qu’elle a donné le nom du livre au plus nul des personnages. Moi si j’avais été dans Harry Potter, j’aurai été envoyé à Gryffondor. Toi à Serdaigle. On serait tombé amoureux l’un de l’autre en 6eme année, et t’aurais fait Langue de Plomb. Je sais pas pourquoi je te vois bien langue de plomb ? Enfin si tu sais ce que c’est… »


Buvant toujours sa bière, il n’arriva pas à enlever cette obsession de son esprit. Finalement, il prit le parti de couper la musique, pour mieux discuter avec Honey. Il était fait pour une seule tâche. Discuter et écouter de la musique lui était à proprement parlé complexe. Finalement, il insista sur Harry Potter et partit les chercher dans sa chambre. Revenant à toute vitesse, il les envoya sur Honey et déclara :

« Un chef d’oeuvre de la Littérature britannique. Tu sais que j’ai déjà pensé à rencontré l’auteur. Mais c’est méga glauque. Je me suis dit, Michmich, si tu vas sur la tombe de ses parents, le jour de la Toussaint, t’es sûr de la voir ! Tu trouves ça glauque ? Raphaël trouve ça glauque. Mais je suis convaincu que ca marche… »


Absorbé dans ses pensées, il continua à boire une gorgée de bière. L’alcool le rendait souvent bien plus que bavard...



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Original BHR
Nothing really matters, anyone can see Nothing really matters, nothing really matters to me Any way the wind blows...

Honey Lemon


« Parfois au réveil,
j'ai les oreilles dures. »


avatar


╰☆╮ Avatar : Emily Bett Rickards

Ѽ Conte(s) : Big Hero 6
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Honey Lemon

✓ Métier : Astrophysicienne et chimiste
☞ Surnom : Hon
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2542
✯ Les étoiles : 7319




Actuellement dans : « Parfois au réveil,j'ai les oreilles dures. »


________________________________________ Lun 25 Juin 2018 - 23:36

"La console, c'est la vie". Honey répéta cette phrase plusieurs fois dans sa tête pour en décrypter la logique. En vain. Alors la jeune femme abandonna. Elle aurait, en fait, trouvé plus logique que Michel-Ange lui explique que le nombre 42 c'était la vie, même si, pour ce point aussi, personne n'avait encore d'explication rationnelle.
Au lieu de poser littéralement trente six questions sur la réflexion de son amie, Honey attrapa la bière qu'il avait décapsulée pour elle et en but une longue gorgée bien fraiche. La jeune femme préférait le thé mais admettait que la bière était plus de circonstances, étant donné les différents éléments de l'équation.
- Merci, dit-elle ensuite en gardant la bouteille fraiche entre ses doigts chauds. Oui, on a Harry Potter chez nous et c'est aussi un succès. Mais comme la maman de l'auteure n'est pas décédée d'une sclérose en plaques - elle l'a bel et bien contractée mais la maladie se soigne bien mieux chez nous - en 1990, alors que celle qui s'appelait encore Joanne Rowling commençait l'écriture du premier tome, Harry Potter n'est pas un orphelin. Oh tu le savais sans doute mais c'est ce drame qui a rendu Lily si importante dans l'intrigue. Elle l'est chez nous aussi mais différemment. Je te prêterai les exemplaires si tu veux ! annonça gaiement la jeune femme.
Elle avait bien sûr eu le temps de lire la version de Terre 1, notamment parce qu'elle pouvait lire 20 000 mots à la minute. Cette lecture l'avait en partie occupée pendant ses premiers jours de convalescence, ceux où le corps médical insistait pour qu'elle appelle une infirmière au moindre besoin.
Cela lui semblait à présent tellement loin et pourtant si près...
Heureusement, Michel-Ange rendait le fait d'être en fauteuil cool. Il avait des idées - une, en fait - lumineuses qui éclairèrent le visage de la jeune femme. Cent kilomètres par heure. Ca paraissait tellement dangereux que Honey désespérait presque de tenter l'aventure.
- Ca a l'air TOPISSIME ! s'écria-t-elle, presque sans plus se contrôler. Tu me le présentes quand ?
Réalisant que son enthousiasme pouvait être vexant, Honey se calma et sourit.
- Tu resteras toujours ma tortue ninja préférée, assura la jeune femme. C'est juste que tu parles beaucoup de lui et qu'il a l'air fas-ci-nant, vraiment.
La jeune femme était on ne peut plus sincère mais aussi parfaitement détendue à présent, comme s'il n'y avait jamais eu de malaise entre eux. Elle écouta avec passion l'histoire fabuleuse que l'imagination de Michel-Ange écrivait sur leur vie à Poudlard.
- Ca fait rêver, approuva la jeune femme après ce récit. J'espère pour eux que les autres mondes ont Harry Potter, sinon leur vie doit être bien moins merveilleuse... Tu es doué pour inventer des histoires ! reprit la scientifique en changeant presque de sujet. C'est un chouette métier que tu m'as trouvé ! Et toi, tu aurais été quoi ? Joueur professionnel de Quidditch ? Ca t'irait bien.
Honey s'y voyait presque et cela la rendait rêveuse. Elle était contente que Michel-Ange lui ait rapporté son édition - qui n'était pas celle qu'elle avait lue. Cependant, si les couvertures changeaient, l'histoire de Harry Potter dans ce monde restait la même.
- C'est un peu glauque, concéda la scientifique, encore surprise par l'idée de son ami. Mais on ne peut pas t'enlever ton originalité et même ton unicité et c'est ce que j'aime chez toi. Et puis... je suis une fille bizarre, tu sais... Du coup, si jamais tu y vas à la Toussaint tu voudras bien m'emmener ? Votre Joanne Rowling a l'air fascinante ! J'adorerais comparer avec elle son oeuvre et celle de mon monde mais je crois que ce soit interdit par... les lois de la ville, je suppose. Dommage. Mais raconte moi plutôt notre vie à Poudlard ! s'écria Honey, le visage lové dans sa main pour mieux l'écouter et boire ses paroles en plus de la bière.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Broken Hearts Rhapsody
Nothing really matters, anyone can see Nothing really matters, nothing really matters to me Any way the wind blows... .

Michel-Ange Turtles


« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


avatar


╰☆╮ Avatar : Andrew Garfield

Ѽ Conte(s) : Teenage Mutant Ninja Turtles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Michel-Angelo - La Tortue Orange

✓ Métier : Maire de Storybrooke
☞ Surnom : Rémi
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1394
✯ Les étoiles : 10866




Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Jeu 28 Juin 2018 - 15:47

“T'as jamais vu Intouchable? Pouah, pas d'bras pas d'chocolat ! ”






Michel-Ange buvait littéralement les paroles de Honey lorsqu’elle lui parla d’Harry Potter. Alors comme ça on guérissait aussi cette maladie là de l’autre côté ? Combien d’artistes étaient encore en vie ! Et surtout, combien de possibilité différentes ça avait engendré ! Le regard brillant, cependant, sa déception se fit sentir. La seule qualité de Harry, c’était qu’il attirait la pitié, justement parce qu’il était orphelin. Les livres ne devaient pas ressemblé du tout aux siens !

« Non mais attends, ce que tu dis sur Rowling là, ça peut changer le cours de ma vie tu sais ? Tu as les livres ! Il me les faut ! Obligé ! Je les veux ! Comment je peux les avoir ?  Tu saurais me conter l’histoire de tête approximativement ? »


Presque au bord de la névrose, cependant tout ça retombant encore en déception. Véritable yoyo émotionnel de manière naturelle, cette révélation ne fit que visiblement l’accentuer.

« Mais ça veut dire que Rogue a encore sa chance avec Lily ! Qu’est ce qui se passe ? Et Lupin ? Il meurt Lupin ? J’adore Lupin ! Raconte moi TOUT ! »


La secouant presque, il la tenait par les épaules. C’était un sujet sensible pour lui. Il n’aurait jamais du s’embarquer là dedans.  Déjà qu’il avait passé presque une journée à essayer de la convaincre sur sa théorie que Dumbledore n’était autre que Ron qui avait pris un Retourneur de Temps. Comme à son habitude, elle n’avait rien écouté. Elle ne l’écoutait jamais de toute façon. Mais tout coincidait non ? Le caractère ! Il fallait qu’il lui en parle.

« Moi je suis convaincu que Dumbledore, c’est Ron qui a voyagé dans le temps. Il est grand et fin, le nez long, roux, il a une cicatrice sur le genoux, et c’est Sirius Black qui lui a fait dans le Prisonnier d’Azkaban ! Et comment aurait-il su pour le Déluminateur ? En fait cet objet… Est dans une boucle Temporelle tu vois ! Il ne change jamais de propriétaire, et n’a jamais été créé puisqu’il se transmet de Dumbledore à Ron ! Et c’est pour ça que Dumbledore savait qu’il allait mourir ! Evident ! »


A présent il faisait les cents-pas dans la pièce, et avait levé le bras à plusieurs reprises pour expliquer sa théorie. Elle lui tenait très cher à son coeur, et c’était une importance capitale de savoir, si dans le monde de Terre 2, elle avait avoué cet élément !

« Tu as raison, c’est bien trop glauque. Moi ? J’y ai jamais vraiment réfléchis en fait. Joueur de Quiddich c’est pas mal ! Gardien ou Attrapeur ça m’aurait très bien allé ! Ou Professeur de Métamorphose. Mais faut s’y connaître en métamorphose, et bon sang que ça doit être dur ! Depuis que je connais ce monde, je suis sûr qu’il y a un moyen d’aller à Poudlard ! Et dés que je le trouve, je me casse là bas ! Après tout, tous les mondes des contes semblent exister. Alors Harry Potter, c’est obligé qu’on puisse y aller ! »


Faisant toujours les cents pas, il se mit à réfléchir avec une véritable frénésie. Comment ils pourraient si rendre ? C’était maintenant son objectif. Elle allait certainement le prendre pour un fou, mais si il ne fallait jamais entamer un sujet avec Michel-Ange, c’était Harry Potter ! On plaisantait pas avec ce chef d’oeuvre. Brusquement, comme la foudre l’avait frappé, il déclara :

« Il faut qu’on aille sur Terre 2 ! Je veux absolument lire ces livres ! Je ne partirai pas d’ici tant que tu m’auras fait la promesse de plus dormir pour trouver un moyen d’y arriver ! IL ME FAUUUUT CES BOUQUIIIIINS »


Et il ramassa le ballon de basket pour dunker dans l’appartement avec aucune difficulté malgré la hauteur du panier.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Original BHR
Nothing really matters, anyone can see Nothing really matters, nothing really matters to me Any way the wind blows...

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 2 sur 3
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Moi ça roule et toi ? ♣ MichMich & Honey





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Boutiques