MAGRATHEA :
28.10.18
de Natoune


BIENTOT :
14.11.18
de River


BIENTOT :
02.12.18
de Tigrou


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Magrathea #1 : Rien à Déclarer ☆ Evénement #100
Une mission de Eurus Holmes - Depuis le 28 octobre 2018
« Sera t'elle de retour dans cette mission ?! »

Partagez | .
 

 Frozen Adventure ❅ AARON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Anna D'Arendelle


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


avatar




╰☆╮ Avatar : Soso Turner :love:

Ѽ Conte(s) : La Reine des Neiges
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Anna



☞ Surnom : Didi ou Marine
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1019
✯ Les étoiles : 2490




Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Jeu 20 Sep 2018 - 17:42





Frozen Adventure

The cold never bothered us anyway

Ça faisait un moment que les gens en parlaient, des voyages dans le monde des contes étaient organisés. Le soucis, c’est que ça touchait encore au divin ces machins, et jusqu’ici je m’étais montré plutôt méfiante. J’avais eu mon lot d’expérience dans le domaine, pour savoir que il y avait toujours un truc qui tournait pas comme il fallait -genre se faire droguer par des raisins miros. Donc, sans « témoignage » direct, annonçant que oui oui ça se faisait bien. J’avais simplement rangé l’info dans un coin de ma tête, et m’était dit, que j’y réfléchirais plus tard. Sérieusement, c’était pas un scoop que je rêvais de remettre ne serait-ce qu’une toute petite fois les pieds chez moi. Même si, j’avais un peu peur de ce qu’était devenu Arendelle. Le peuple entier, avait été convié à mon « mariage » avec Hans. En gros, au moment où la malédiction avait frappé on s’était tous retrouvé ici. Et donc, devait plus y avoir grand monde là-bas -pour ne pas simplement dire personne.

Finalement, une cliente de la boutique, m’avait décrit en long en large et en travers son voyage dans son monde d’origine, ce qui bien évidemment m’avait donné encore plus envie de retourner à Arendelle. Ce serait l’occasion d’y emmener Aaron et Matthew. Depuis le temps que je voulais montrer à mon fils l’endroit où j’avais vécus. Bon bien sur, fallait prévoir les vêtements chaud, parce que le royaume entier était en mode saison unique à savoir l’Hiver. Un jour, faudrait peut-être qu’Elsa se bouge sérieusement son auguste derrière pour nous régler tout ça. Mais, pour le moment, c’était encore avoir de l’espoir. -beaucoup beaucoup d’espoir.

Quoi qu’il en soit, le boulot une fois terminé, j’avais filé droit chez le fleuriste. Si on allait à Arendelle, je me devais d’apporter un bouquet à mes parents. Ou alors, une plante qui risquait pas de crever en plein hiver. Mais comme on était à peine mi-Septembre fallait pas trop y compter. Mais l’espoir fait vivre, alors avec un peu de chance, j’allais trouver. Sécurisant ma bicyclette, j’ouvris la porte de la boutique laissant mon regard s’attarder sur les diverses compositions florales. C’était tellement jolie ! J’étais pas sur d’arriver à trouver quelque chose par mes propres moyens, vu que tout me faisait envie en fait. Ce qui clairement, n’allait pas m’aider à avancer

- Excusez moi dis-je à une vendeuse, je cherche des fleurs capable de tenir en hiver

« Il est encore un peu tôt pour les fleurs d’hiver, mais si vous voulez la section à votre droite, contient des compositions florales plutôt résistantes »


Hochant, rapidement la tête, je me dirigeais vers ladite section, prenant au moins dix bonnes minutes pour les regarder, avant de faire mon choix. Ravie, je la plaçais avec précaution, à l’arrière de la bicyclette, bien ficelé, et je pédalais d’une allure mesuré -généralement je profitais des petites ruelles pour foncer.

Arrivé, devant chez moi, je prit tout aussi soigneusement la composition, dans mes mains, avant de sortir mes clés, bataillant, un bon moment avant, d’enfin insérer celle de la porte d’entrée dans la serrure :

- C’est moiii ! Annonçais-je avant de poser mon « paquet » sur le meuble de l’entrée

« Tu rentre bien tôt » s’étonna ma sœur qui devait probablement être passé un peu plus tôt. Ca lui arrivait, de plus en plus souvent, de venir passer du temps avec Matthew en attendant que je sorte du boulot

Je hochais simplement les épaules. Aster avait eu un imprévus avec les fournisseurs, et avait fermé la boutique plus tôt que prévus. Ça me dérangeait pas, parce que ça me laissait tout le temps, pour faire ce que je voulais :

- Oui et justement, vu que je rentre tôt, je me suis dit que ce serait le moment idéale pour aller faire un tour à Arendelle ! M’exclamais-je alors qu’Aaron venait d’arriver avec Matthew dans ses bras

Bon, d’accord, j’avais peut-être une petite tendance à prendre mes décisions sur un coup de tête. Mais, ça nous ferait pas de mal de sortir de notre train-train quotidien. Et puis, depuis le temps qu’on en parlait, c’était l’occasion ! Alors pourquoi ne pas directement sauter dessus, plutôt que d’attendre ? Autant le faire maintenant, et puis j’avais acheté une composition florale justement pour l’occasion elle ne pouvait pas rester, là sur le meuble de l’entrée à fanner n’est-ce pas ?

- Ça va être amusant dis-je à Aaron comme pour le convaincre. Et puis Matthew, connaîtra ses racines comme ça. Il les connaît déjà de ton côté, alors c’est l’occasion qu’il les connaisse du mien ajoutais-je très rapidement pour éviter la boulette que je m’apprêtais à faire. J’évitais de trop mentionner ses parents depuis quelques temps. Particulièrement son père en fait. Tu pourrais venir avec nous, dis-je en me tournant à nouveau vers ma sœur

Cette dernière, eu l’air affreusement gênée, elle se dandina mal à l’aise tandis-que je levais les yeux au ciel.

- Tu sais que ce serait l’occasion de régler ce petit problème de température


« Je ne suis pas certaine que ce soit une bonne idée pour le moment » répondit-elle le regard fuyant.

Okay, elle préférait continuer de faire l’autruche. Message reçut. N’empêche qu’un jour, faudrait peut-être qu’elle songe à nous dégeler tout ça. Pour son anniversaire je lui acheterais la confiance en soit pour les nuls tiens. Je suis sûr que ça lui serait utile comme bouquin.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Still Falling For You
And just like that : All I breathe, All I feel, You are all for me. I'm in. And just like that : All I breathe, All I feel, You are all for me. No one can lift me, catch me the way that you do I'm still falling for you


Aaron McAdams


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Jesse Eisenberg ♥

Ѽ Conte(s) : Hercule ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Aaron ☣ un demi dieu. ϟ



☞ Surnom : seb ☮
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 128
✯ Les étoiles : 3288




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Jeu 11 Oct 2018 - 11:11





« Qui a dit qu'il faisait chaud à Arendelle ?! »
« Dit... on peut rentrer ?! »




    « Elle gèlerait encore plus Arendelle avec ses airs de diva ! » répondit Farnçois.

    J'en profitais pour adresser un petit regard à Anna, me voulant compatissant.

    « François a décidé de passer nous rendre une petite visite. Il est invisible. C'est compliqué. »

    « Si ses cordes vocales étaient également invisibles, ça arrangerait tout le monde... »

    « Mais elles le sont ! C'est juste que... »

    Je les avais laissé échanger quelques courtoisies... en profitant pour me diriger vers Anna. Je l'avais prise un peu à l'écart, tenant toujours Matthew dans mes bras qui s'était endormi comme une masse et dont les échanges entre François et Elsa, n'étaient pas venu à bout de son sommeil.

    « Tu en as vraiment envie ? » lui demandais-je.

    C'était pas que j'en avais pas envie. Mais d'ordinaire, quand on organisait une escapade quelque part, il se passait toujours quelque chose. Et puis l'hiver dominait à Arendelle. Depuis que je n'étais plus un véritable divin, j'étais sensible au froid, et il m'arrivait très souvent, peut-être même trop, de tomber malade. Le froid de l'hiver ne réussissait pas à tout le monde.

    « C'est vrai que ça pourrait être bien pour Matthew. » ajoutais-je avant de pencher le regard en direction des mains d'Anna. « C'est quoi ce que tu tiens ? »

    Ca ressemblait à une plante. D'ailleurs s'en était une. Mais je me demandais juste pourquoi elle la tenait dans ses bras. Elle venait de l'acheter ? C'était destiné à quelqu'un en particulier ? Pendant ce temps, au loin on pouvait entendre une porte se claquer. Elsa se dirigeait vers nous, me prenant Matthew des bras et tentant de le rendormir.

    « Avec un caractère pareil, c'est pas étonnant qu'un bébé ne peut pas dormir convenablement. Tu devrais en parler avec ton père. » dit-elle en se dirigeant avec Matthew à l'étage.

    Je comptais bien en parler, en parler encore et encore avec mon père, tout comme Anna en avait déjà parlé et parlé encore avec sa soeur. La seule déduction logique qu'on avait trouvé à tout ça, c'était que les deux ensemble dans la même maison, c'était ça qui rendait la vie impossible... !

    « Tu veux partir maintenant ? Genre ce soir ? Ca te dérange si on y va seuls ? Avec Matthew bien entendu, mais évite d'inviter une nouvelle fois ta soeur peut être... »

    C'était juste un conseil. Parce que si les deux venaient avec nous, ça serait juste l'enfer.

    « De toute façon y'a pas de raisons qu'elle vienne avec nous cette pimbêche. » s'exclama mon père, dont je me rendis vite compte qu'il n'avait pas réellement quitté la pièce.

    J'allais lui dire qu'il n'était pas invité, lui non plus, mais on fut coupé par une voix provenant de l'étage.

    « J'ai entendu ! Qu'il aille cuver son vin ailleurs si il croit pouvoir m'empêcher d'accompagner mon neveu ! »

    Je penchais la tête en soupirant.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥




« Qui a dit qu'il faisait chaud à Arendelle ?! »
« Dit... on peut rentrer ?! »

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74526-fiche-pesonnage-aaron http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74526-fiche-pesonnage-aaron-mcadams#815327 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74526-fiche-pesonnage-aaron-mcadams#815327

Anna D'Arendelle


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


avatar




╰☆╮ Avatar : Soso Turner :love:

Ѽ Conte(s) : La Reine des Neiges
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Anna



☞ Surnom : Didi ou Marine
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1019
✯ Les étoiles : 2490




Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Mer 17 Oct 2018 - 16:20





Frozen Adventure

The cold never bothered us anyway

Ouais compliqué en effet, ça en avait tout l’air. Mais surtout : pourquoi est-ce que François et Elsa devaient nous rendre visite exactement au même moment ? C’était tout sauf gérable lorsqu’ils étaient là tous les deux. On en avait eu la preuve à Noël. Encore une chance que Tess ne soit pas là également. Ça aurait viré en pugilat ou en troisième guerre mondiale. D’un côté, Elsa n’était pas franchement facile non plus, elle réagissait au quart de tour dès que le père d’Aaron faisait un commentaire. Elle pouvait pas l’ignorer plutôt que de continuer la dispute. Sérieusement, par moment je me demandais si c’était vraiment Matthew l’enfant ou bien si c’était pas plutôt son grand-père et sa tante.

- C’est pour mes parents la plante, et oui j’ai vraiment envie de y aller.

Le seule soucis, c’était qui ferait partit de l’expédition. Juste nous deux et Matthew, c’était pas un problème. Ce qui risquait de l’être en revanche, c’était si François décidait de se joindre à nous. Elsa, refuserait de « laisser son neveu avec cet ivrogne », pour la citer. Et serait également de la partie. Et là...Que les dieux nous viennent en aide. Tiens d’ailleurs c’était peut-être pas une mauvaise idée de leur adresser une prière lorsqu’on sera là-bas. Juste, histoire de. On aurait beau me dire, qu’ils existaient pas. Cela n’empêche que c’était ma religion. On pouvait pas du jour au lendemain me demander d’arrêter d’y croire. C’est comme si demain on prenait un catholique ou je ne sais quoi et qu’on lui disait d’arrêter de croire en son dieu.

- Aaaron et moi on a des choses à voir ensemble ! dis-je à la cantonade, sans lui laisser le temps de protester, je le poussais par les épaules jusque dans le couloir -pratique quand on faisait la même taille. J’avais pas spécialement envie que ni Elsa, ni François n’entendent notre conversation aussi avais-je soigneusement fermé la porte. Il était peut-être invisible mais aux dernières nouvelles il traversait pas encore les portes en mode fantôme. Encore heureux d’ailleurs, sinon je suis certaine que ça aurait été une raison de plus pour Elsa de se plaindre de lui. Et, j’avais tout a fait envie de lui donner du grain à moudre. C’était suffisamment pénible comme ça, on allait pas en plus volontairement en rajouter autant Aaron que moi même.

Soupirant, je me rendit compte que je n’avais pas prit la peine de poser la plante, et que donc je l’avais toujours dans mes bras. C’est pas qu’elle était encombrante mais si un peu quand même. Aussi, décidais-je de la mettre parterre à côté de moi, comme ça ce serait mieux :

- Si Elsa ne vient pas, alors il vaut mieux que François ne vienne pas non plus. Parce que sinon, ça va avoir l’effet inverse de ce qu’on veut. Elsa, séparément on peu gérer. Ton père, séparément on peu aussi gérer...La plupart du temps, quand ta mère est là pour nous filer un coup de main. Mais les deux ensemble c’est pas possible. Hors, si François vient Elsa, va vouloir venir aussi parce qu’elle va refuser de le laisser juste avec Matthew. Tu la connais, elle pense qu’il a une mauvaise influence sur lui.

Je roulais des yeux, afin de bien accentuer mes propos. Matthew, n’aurait un an que le 16 Octobre, à cet âge là, il y a pas grand-chose qui les influençaient. La mémoire ne se développait vraiment, qu’a partir de cinq ans de ce que j’avais lu dans tous les bouquins de grossesse achetés dans l’espoir d’essayer d’un peu moins stresser lors de cette dernière -cette bonne blague, j’avais cru être à deux doigts de la crise de panique ouais. Mais Elsa, n’en démordait pas. François, n’avait pas ce qu’il fallait pour être laissé seule avec son petit fils. Et, ma sœur se faisait un devoir d’être là à chaque foutu fois. Et nous, on était obligé de les regarder se rentrer dans le lard comme des gamins, et de jouer les adultes responsables. Honnêtement, c’était usant par moment.

- Allez, ce sera amusant ! Et puis ça nous changera d’ici. C’est vrai en ce moment on se demande si on est bien en Automne ou bien si c’est encore l’été. Un peu de frais ça fera pas de mal !

C’est clair que tout le monde parlait de réchauffement climatique, à Arendelle ça allait devenir une aire glacière si ça continuait. Il, ne devait y avoir personne...Excepté les trolls peut-être. Je me demandais ce qu’ils devenaient d’ailleurs. Ça ne devait pas être facile pour eux de vivre constamment en hiver. Mais bon d’ici, à ce qu’Elsa se décide à nous dégeler tout ça, je crois qu’on pouvait encore attendre un looong moment. Dès, que j’abordais le sujet, elle se mettait à se dandiner mal à l’aise. C’est bon quoi, elle avait vachement progressé avec ses pouvoirs. Au moins, maintenant elle les craignait plus comme la peste. Du moment, qu’on évitait de laisser du vin à proximité, tout se passait très bien.

- Pense à tout ce qu’on pourrait faire : des batailles de boule de neige, de la luge. Je crois qu’on doit encore avoir une vieille luge au château, on pourrait l’utiliser, comme ça si jamais on revient, elle sera prête à l’utilisation puisqu’on s’en sera déjà servie. Allez dit ouiiiii.

Je croisais mes mains, devant mon visage tandis-que je lui jetais mon meilleur regard suppliant. Un mélange entre celui du chat potté dans Shrek et un regard de chien battu. Quand, j’étais petite il fonctionnait toujours sur mon père.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Still Falling For You
And just like that : All I breathe, All I feel, You are all for me. I'm in. And just like that : All I breathe, All I feel, You are all for me. No one can lift me, catch me the way that you do I'm still falling for you


Aaron McAdams


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Jesse Eisenberg ♥

Ѽ Conte(s) : Hercule ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Aaron ☣ un demi dieu. ϟ



☞ Surnom : seb ☮
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 128
✯ Les étoiles : 3288




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Lun 5 Nov 2018 - 10:12





« Qui a dit qu'il faisait chaud à Arendelle ?! »
« Dit... on peut rentrer ?! »



    Quand elle me faisait ce regard là, je fondais littéralement. Parfois il m'arrivait de me demander comment un garçon comme moi avait pu obtenir les faveurs d'une jeune femme aussi ravissante qu'elle. C'était vrai quoi ! Elle était belle, intelligente, Princesse, et moi j'étais... un ancien demi dieu méga badass. Enfin peut-être pas méga badass, mais j'avais une force surhumaine que j'utilisais rarement. Sans doute pour cela que les dieux avaient envisagés de me retirer ce don. Ca ne s'était pas vraiment passé comme ça, mais sans doute que le karma y était pour quelque chose. Quoi qu'il en soit, j'étais toujours un demi dieu, mais moins badass qu'à l'époque. Et elle, elle était toujours cette ravissante Princesse dont j'étais fou amoureux.

    « D'accord. On prend François et Elsa ensemble, comme ça ils pourront s'occuper de Matthew quand on voudra un moment rien à qu'à nous. » lui dis-je avec un petit sourire. « Pour luger. Enfin, pour faire de la luge en amoureux. »

    J'étais jamais très doué pour tout ce qui était subtil. Mais bon, elle avait sans doute compris le message. Du coup, je lui avais fait un bisou sur la joue... non mais attendez, il m'arrivait quoi ? Je sortais avec elle, n'est ce pas ? On avait un bébé ensemble... Je pouvais peut-être me permettre un peu plus ! D'ailleurs, j'avais serré la jeune femme dans mes bras... ok, je pensais à autre chose, comme un baiser sur la bouche, mais bon. C'était pas mal aussi. Et puis c'était méga romantique. Ce qui faisait de moi quelqu'un de méga romantique à défaut d'être méga badass. J'avais quand même tourné la tête pour lui faire un autre bisou sur la joue avant de lui murmurer à l'oreille un « Je t'aime, toi. ». Comme ça j'étais vraiment le plus romantique des garçons.

    Après m'être détaché d'elle, j'avais pris le pot de fleur posé par terre et on avais rejoins le groupe dans la pièce d'à côté. Il nous avait fallu que quelque heures pour tout préparer et nous diriger à Arendelle. Cette histoire de portail qu'avait ouvert la Mairie pour tous, était une très bonne chose. Comme quoi Hadès faisait aussi de bonnes choses à défaut d'être le dieu des Enfers. Car par Enfer, on n'entendait pas nécessairement qu'il passait son temps à réaliser de bonnes actions. Du coup, une fois à Arendelle, j'arborais mon look de neige. A savoir, un bonnet, des gants, et des habits très chaud. On était tous habillés de la sorte, à l'exception d'Elsa qui portait toujours sa magnifique robe bleue et des gants blancs. Mais des gants très fins. Elle n'avait donc jamais froid ? Quand à François, il venait de passer cinq minutes à nous décrire ce qu'il portait. C'était déjà épuisant. Il avait même proposé de porter Matthew, mais comme on n'avait pas réussi à lui mettre dans les bras, il s'était résigné.

    « On va faire route vers le château, puis on ira luger. » dis-je en adressant un petit sourire à Anna. « Enfin vraiment luger, vue que tout le monde va venir avec. »

    Car oui, là il n'y avait véritablement rien de subtil. Je comptais juste faire de la luge. De la vraie de vraie.

    « Tu sais, je me dis que comme on n'est pas loin de l'anif de Matthew, c'est un peu comme un cadeau d'anniversaire. En plus de ce qu'on lui fera. En tout cas c'était une bonne idée de venir ici. Tu nous fais visiter ? »

    « Évidemment. Si on continue sur cette route, on arrivera très vite au chateau. D'ailleurs d'ici, vous pouvez déjà contempler le magnifique lac gelé de notre Cité. » précisa Elsa en poussant un soupire.

    C'était pas vraiment à elle que je demandais de jouer les guides...


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥




« Qui a dit qu'il faisait chaud à Arendelle ?! »
« Dit... on peut rentrer ?! »

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74526-fiche-pesonnage-aaron http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74526-fiche-pesonnage-aaron-mcadams#815327 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74526-fiche-pesonnage-aaron-mcadams#815327

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

Frozen Adventure ❅ AARON





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde enchanté :: ➹ Forêt Enchantée